Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en

Il est temps de terminer la seconde guerre mondiale

IMG Auteur
Extrait des Archives : publié le 30 octobre 2009
1216 mots - Temps de lecture : 3 - 4 minutes
( 37 votes, 5/5 ) , 7 commentaires
Imprimer l'article
  Article Commentaires Commenter Notation Tous les Articles  
0
envoyer
7
commenter
Notre Newsletter...
Rubrique : Histoire de l'or




Les coups de feu, les bombardements et les tueries de la seconde guerre mondiale se sont arrêtés en août 1945 et la guerre a été officiellement terminée.


Les Etats-Unis et la Grande-Bretagne ont su dès 1944 que la guerre avait été gagnée.


A cette époque, une conférence avait été organisée regroupant les 44 puissances alliées pour déterminer quelle serait la nature du système mondial monétaire et financier une fois les combats terminés. Elle a été tenue à Bretton Woods, New Hampshire, en juillet 1944.


Un certain nombre d’accords ont été signés comme résultat de la conférence.


Le plus important de ces accords a été celui qui établissait que l’or serait la monnaie permettant de solder les déficits commerciaux entre les nations, mais que le dollar pourrait aussi le remplacer-sur option de toutes les banques centrales. Ces banques pourraient demander de l’or au Trésor Américain au taux de conversion de 35 $ pour chaque once exigée.


Ainsi, les Etats-Unis pourraient payer pour leurs déficits commerciaux en or ou en dollars. Aucune autre nation n’était autorisée à régler ses déficits commerciaux avec sa propre monnaie ; pour toutes les autres nations, l’équilibrage des déficits devrait être fait en or ou en dollars précédemment acquis au cours d’échanges commerciaux avec les Etats-Unis ou avec d’autres nations qui avaient des dollars. En d’autres termes, les dollars, – et les dollars seuls, – équivalaient à l’or. Le dollar était « Good as Gold ».


Le Général de Gaulle (Président de la France entre 1959 et 1969) a qualifié cet état de fait de “privilège exorbitant”. Et c’était exactement cela, un privilège que s’octroyait le vainqueur de la seconde guerre mondiale.


Dans les règles de la guerre, un pays en guerre peut être pillé par ses ennemis, s’ils y arrivent. Le butin a toujours été une grande incitation à se battre pour les soldats et la seconde guerre mondiale ne constitue pas une exception. Quand une guerre est terminée, le pillage cesse et les nations renouent des relations commerciales et échangent leurs biens au travers de relations commerciales paisibles.


En forçant l’acception des dollars comme moyen de paiement des dettes internationales par l’intermédiaire de l’accord de Bretton Woods, parallèlement à l’or, les Etats-Unis ont établi la volonté d’une puissance victorieuse de continuer à piller le monde entier.


Officiellement, la seconde guerre mondiale était terminée. Mais en fait, si la guerre était finie, les USA avaient implicitement déclaré la guerre au reste du monde en imposant le dollar comme moyen de régler les déficits commerciaux, parallèlement à l’or.


En creusant des déficits commerciaux énormes, qui résultaient de l’expansion du crédit et de l’impression de monnaie qui en découle, les USA ont pu obtenir un effet de levier financier sur leurs stocks d’or et envoyer des masses de dollars à l’étranger pour régler leurs importations. Les pays exportateurs recevaient des dollars et non de l’or pour leurs surplus d’export aux USA. Les dollars ont commencé à s’entasser dans les banques centrales étrangères en tant que « réserves ». Les pays exportateurs, n’étant pas des puissances nucléaires, avaient peur d’exiger de l’or en paiement des surplus d’exportation, puisqu’une telle demande irriterait la grande puissance et que personne n’osait offenser les USA.


Toutes ces exportations de dollars en compensation des déficits commerciaux ont finalement poussé le Général de Gaulle à exiger l’échange des dollars détenus par la Banque de France contre de l’or. Cela ennuya contraria passablement le gouvernement américain et peu après, -et peut-être pas fortuitement-, il y eut une explosion d’émeutes en France menaçant de déloger le Président de Gaulle, qui avait osé offenser le gouvernement américain en demandant tout simplement l’or de la France.


Les USA, avec la provision des accords de Bretton Woods  « stipulant que le dollar est équivalent à l’or » ont pillé le reste du monde de façon continue depuis la fin de la seconde guerre mondiale. Très subtilement, sur  la base de Bretton Woods, les Etats-Unis ont continué à agir en vainqueur triomphant de la guerre, ils n’ont jamais, depuis la fin de la seconde guerre mondiale, « [repris] parmi les puissances sur terre, la place distincte et égale à laquelle les lois de la Nature et les lois de Dieu nous donnent droit » comme l’affirme la Déclaration d’Indépendance de 1776.


Les USA n’ont pas assumé un rôle d’égal parmi toutes les puissances de la planète depuis que la seconde guerre mondiale est terminée officiellement. Ils ont continué à imposer leur volonté impériale au reste du monde comme à des états vassaux, et ont exigé un tribut du reste du monde au moyen des paiements des déficits commerciaux en dollars qui ne valent plus rien depuis 1971. Les USA n’ont pas véritablement « normalisé » les relations, ni avec les pouvoirs de l’axe une fois la guerre terminée, ni avec le reste du monde.


Le commerce est une activité éminemment paisible. Les vendeurs ne forcent personne à acheter, les acheteurs ne forcent personne à vendre. Les moyens de paiement du commerce, depuis que l’histoire a commencé, ont toujours été d’échanger des biens contre des biens, c'est-à-dire le troc, ou alors des biens contre de l’or, une forme plus élaborée du troc. L’argent a bien fonctionné aussi comme moyen de paiement du commerce. Mais toute autre chose décrétée être un moyen de paiement par quiconque, ne peut être qu’une imposition, qu’une violation des règles du commerce.


Les conditions actuelles ruineuses des finances mondiales et son développement industriel unilatéral ne se sont pas encore corrigés. Si tous les gouvernements du monde devaient s’effondrer, le commerce ne disparaitrait pas. Il émergerait du désordre et sa monnaie serait l’or ou l’argent ou bien les deux.


L’or et l’argent sont des moyens naturels de paiement pour les êtres humains. Le déclin intellectuel dans le monde est tel que ceux au pouvoir l’on oublié, eux et les laquais à leur solde de la presse financière et des média financiers rêvent quand ils pensent qu’ils peuvent arriver à établir un moyen de paiement effectif mais artificiel, une monnaie forcée, décrétée par un corps gouvernemental. Un tel moyen de paiement préservera inévitablement les privilèges de certains et imposera un fardeau à d’autres. Le commerce ne peut pas fleurir dans de telles conditions, il va entrer dans un déclin permanent tout comme notre civilisation industrielle.


“Régionaliser” les monnaies à cours forcé n’a comme résultat que d’opposer les régions les unes contre les autres, comme illustré dans « 1984 » d’Orwell. C’est l’erreur sous-jacente de tous les discours sur un monde « multi-pôles » qui ignorent la nécessité d’un moyen d’échange des biens qui soit neutre, réel et ayant fait ses preuves dans le temps.


Les principales puissances mondiales devraient se réunir et aboutir à un accord pour l’établissement d’un système monétaire et financier sur la base de l’or comme seul moyen de solder les déficits commerciaux, comme moyen financier et d’échange des biens neutre, réel et objectif.


Si les gouvernements des nations individuelles souhaitent permettre à leur système bancaire de jouer avec les réserves fractionnaires et l’inflation, c’est leur droit de le faire. Mais quand il s’agit de solder des comptes avec d’autres nations, ils doivent se présenter avec l’or exigé.


Et c’est seulement alors que nous pourrons affirmer la seconde guerre mondiale est terminée.



Hugo Salinas Price

Président de l’Association Civique Mexicaine pour l’Argent

www.plata.com.mx/plata/


 




Données et statistiques pour les pays mentionnés : Etats-unis | Tous
Cours de l'or et de l'argent pour les pays mentionnés : Etats-unis | Tous
<< Article précedent
Evaluer : Note moyenne :5 (37 votes)
>> Article suivant
Hugo Salinas Price a écrit de nombreux livres et articles sur l'argent et combat pour réintroduire l'argent comme unité monétaire au Mexique en parallele avec la monnaie fiduciaire. Son organisation, la Mexican Civic Association Pro Silver, mène de vigoureuses campagnes de sensibilisation du public et de lobbying au parlement pour instituer l'once d'argent "Libertad" comme la monnaie Mexicaine.
Publication de commentaires terminée
  Tous Favoris Mieux Notés  
Ou comme le disait Von Clausewitz : la guerre n'est que la continuation de la politique par d'autres moyens. Quand un pays n'étant pas menacé directement envoie des milliers de soldats se faire massacrer de l'autre côté de l'océan, c'est qu'il a forcément une motivation politique. Effectivement, sans l'héroïsme des GI's, nous serions peut-être sous dictature nazie ou soviétique, malheureusement les USA avaient leur propre objectif de dictature économique.
Et il faut faire attention, car l'utilisation des drones permet à présent d'attaquer des gens sans mettre ses propres soldats en danger..... qui sait jusqu'où cela peut aller.
Evaluer :   2  1Note :   1
EmailPermalink
"permet à présent d'attaquer des gens sans mettre ses propres soldats en danger"
Dans ce cas là ce n'est pas une guerre mais un assassinat.
Pour avoir le droit de tuer il faut être exposé soi même.
Evaluer :   3  2Note :   1
EmailPermalink
Il y a un excellent article dans Die Zeit de la semaine dernière (sur lequel je me basais justement) où l'auteur, se référant à Clausewitz, explique que l'utilisation des drones américains et leurs 3000 victimes (dont des civils, ce que "regrettent" les USA sans pour autant chercher à compenser, réparer ou éviter) est du meurtre pur et simple, car non seulement les soldats ne sont plus en danger, mais pire, ils sont absents du terrain et il n'existe pas de canal de communication entre celui qui appuie sur la gâchette et sa cible. On tue un truc qui ressemble à Ben Laden, mais sans vérifier.. (et c'est arrivé il y a quelques années).
Obama, le prix Nobel de paix, fait grand usage de ces drones... surtout ceux qui tuent des gens sur le territoire Pakistanais, un état souverain qui n'est pas en guerre avec les USA.
Que diraient les américains si le Mexique construisait des drones et les utilisait pour liquider des barons de la drogue cachés sur le territoire américain ?

Par contre quand l'Iran construit des drones aussi, on trouve ça dégueulasse.

Le vrai danger du drone : plus besoin de justification idéologique pour attaquer, vu qu'on n'a plus besoin de convaincre ses soldats qu'il y a une cause juste pour aller au casse-pipe. Et si des drones se font abattre, pas grave... (par contre des soldats tués, ça c'est un problème médiatique).
Evaluer :   2  1Note :   1
EmailPermalink
Pourquoi s'astreindre à respecter le droit de la guerre, quand on se permet de frapper sans même l' avoir déclarée ?
Evaluer :   2  2Note :   0
EmailPermalink
Les armistices sont signés depuis deux générations, mais pas le straités de paix.
La monnaie et le commerce ne sont qu'un chapitre du dossier.
Les raisons empêchant un traité de paix sont encore nombreuses.
Evaluer :   2  2Note :   0
EmailPermalink
... sans compter les contrat de vente de matériel militaire qui plombent toujours le budget de pas mal d'armées européenne plus de 60 ans après le fin du conflit...

100% de remerciements aux soldats qui sont venu s'échouer sur les plages de France pour mettre fin à cette salle guerre.
Mais 100% de désaccord sur tous ces profiteurs qui ont utilisé le sang de ces soldats pour s'imposer économiquement et même culturellement en Europe... et partout dans le monde où les soldats sont tombés officiellement pour une belle idéologie... mais en réalité pour le fric...

Evaluer :   6  0Note :   6
EmailPermalink
Tres franchement, pensez vous que les guerres ont jamais été crées pour autre chose que pour de l'argent et / ou du pouvoir ? Il va de soi qu'il faut servir aux soldats (et à leurs pères et mères!) une bonne dose d'idéologie crédible pour qu'ils aillent donner leur sang pour la mère patrie, mais si la propagande est efficace l'histoire montre qu'il le font sans rechigner.

La guerre est une longue histoire d'énormes profits de guerre, cf l'Iraq par exemple.
Evaluer :   7  0Note :   7
EmailPermalink
Dernier commentaire publié pour cet article
Pourquoi s'astreindre à respecter le droit de la guerre, quand on se permet de frapper sans même l' avoir déclarée ? Lire la suite
Rüss65 - 19/11/2012 à 15:47 GMT
Note :  2  2
Top articles
Derniers Commentaires
Nouvelle étape dans la guerre contre les automobilistes
12 juinVictorius M.
Ah ah ! Ben oui, la voiture électrique; parlons en ! Mon paternel qui a travaillé toute sa vie dans l'industrie du gaz me disait toujours que c'éta...
Nouvelle étape dans la guerre contre les automobilistes
13 juinSaphir1
https://www.radars-auto.com/actualite/actu-radars-general/les-radars-anti-vehicules-bruyants-arrivent-en-france-1558 y'a plus qu'à le coup...
4 Juin 1963 Kennedy, l’argent et la FED
09 juinLORENZO061
Entièrement d'accord avec boutros: cette trilogie d'Ellroy est fascinante, et pas seulement pour les points cités ici. Ce bon John Edgar a tiré bie...
Nouvelle étape dans la guerre contre les automobilistes
10 juinmerisier0
Effectivement, à l'heure actuelle une voiture vaut "tant par mois". Et au bout de 5 ans, en moyenne, vous êtes pigeonné car la reprise ou le rachat...
Nouvelle étape dans la guerre contre les automobilistes
10 juinSaphir1
L'avenir ce sera une ptite voiture électrique de location (histoire de nous menotter comme il faut), avec une autonomie ridicule, et toutes les tax...
Macron : des réformes à pas de fourmis et des économies inexistantes
09 juinmerisier2
Entre les lois pondues par l'UE, celles accouchées à l'échelon national, la grévicultue syndicale et les associations bien pensantes qui n'existent...
Nouvelle étape dans la guerre contre les automobilistes
05 juinVictorius M.
Voilà un article qui m'a fait bien rire: bravo à son auteur ! de toute façon, cette histoire de CO2 comme polluant ne tient pas la route: ...
Or et Argent : la pause s’éternise
05 juinblitzel1
Ah, Marion , elle fait fantasmée, encore plus piquante que sa tante....en politique, cela s'entend. En fait quand les avisés achètent de l'or, ...
Articles les plus commentésFavorisPlus...
Flux d'Actualités
TOUS
OR
ARGENT
PGM & DIAMANTS
PÉTROLE & GAZ
AUTRES MÉTAUX