Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en

Il faudra 6,25 millions d’années humaines pour rembourser les passifs du gouvernement américain

IMG Auteur
ShtfPlan
Publié le 06 février 2015
990 mots - Temps de lecture : 2 - 3 minutes
( 13 votes, 5/5 ) , 1 commentaire
Imprimer l'article
  Article Commentaires Commenter Notation Tous les Articles  
0
envoyer
1
commenter
Notre Newsletter...
Rubrique : Editorial du Jour

man-years

Nous entendons souvent les fonctionnaires du gouvernement et les grands pontes financiers parler de milliards et de trillions. Ces chiffres sont, aux yeux d’une majorité de gens, parfaitement incompréhensibles. Ils sont si grands que personne n’est en mesure d’imaginer ce à quoi ressemble vraiment un milliard de dollars, et encore moins ce qui est nécessaire à la génération de tant de capital. Et qu’en est-il d’un trillion, ou mieux encore, des 17,9 trillions de dollars qui composent la dette nationale des Etats-Unis ? C’est une somme d’argent si importante qu’elle représente des piles de billets de la taille de gratte-ciels.

debt-ceiling-visualized

(Via Demonocracy.info)

Mais même ce genre de visualisation ne facilite pas la compréhension de la quantité de monnaie représentée.

Ann Bardhardt, qui en 2011 fermait les portes de sa société d’investissements et demandait à ses clients de retirer leur argent des marchés parce qu’elle estimatait que le système financier avait été détruit, a récemment publié sur son blog un billet époustouflant.

Il se trouve que la monnaie telle que nous avons appris à nous la représenter à l’école n’est pas réellement ce grâce à quoi nous devrions évaluer les économies ou la dette. Jetons un œil sur ce que la monnaie représente.

Comment définissons-nous la taille des économies ? En dollars ? Absolument pas. Ces systèmes devraient être mesurés en termes d’une unité invariable et transcendante. Les devises sont, par définition, variables, parce qu’elles fluctuent constamment les unes par rapport aux autres. Et cela inclue le dollar, qui est lui-même mesuré contre un panier d’autres devises. Le PIB devrait selon moi être mesuré en heures ou en années humaines. Vingt dollars par heure de travail en moyenne. Deux mille heures de travail par an. Parce que le pouvoir d’achat d’une heure de travail humaine ne devrait pas changer tant que ça. Réfléchissez-y un instant.

Si nous prenons comme point de référence le plus récent PIB des Etats-Unis, qui s’élève à 16,8 trillions de dollars, et utilisons un salaire horaire moyen de 20 dollars, ou de 40.000 dollars par an, nous obtenons une économie de 840 milliards d’heures travaillées, ou 420 millions d’années.

Voilà qui donne à ce chiffre une toute nouvelle perspective, vous ne trouvez pas ? Êtes-vous prêt à être plus ébloui encore ? Faisons ce même calcul pour la dette des Etats-Unis (18 trillions de dollars) et les passifs non-capitalisés du gouvernement fédéral (250 trillions de dollars).

Nous avons là respectivement 450 millions et 6,25 milliards d’années humaines.

Source: Notes for Apres la Guerre Part 2: Banking and Financial Market Theory

Quand nous entendons parler de trillions de dollars dépensés pour refinancer les banques ou infusés dans les systèmes d’investissement parallèles autour du globe, nous n’entendons pas juste parler de monnaie dérobée à une catégorie d’individus pour être redistribué à une autre, mais du vol de nos propres vies – de notre temps et de notre énergie.

Les passifs non-capitalisés du gouvernement américain sont estimés à 250 trillions de dollars ou, comme l’a noté Bardhardt, à 6,25 milliards d’années humaines.

Pour mettre ce chiffre en perspective, sachez qu’il faudrait en moyenne que 139 millions d’Américains travaillent sans arrêt pendant 45 ans pour couvrir les passifs non-capitalisés du gouvernement à leur niveau actuel.

Nous comptons actuellement aux Etats-Unis 144 millions de travailleurs et 100 millions de personnes qui pour des raisons variées sont sans emploi. Pour rembourser ces passifs, il faudrait que chaque salarié américain passe ces 45 prochaines années à verser l’intégralité de leur salaire au gouvernement.

Voilà dans quelle situation nous sommes.

Les calculs sont clairs : le remboursement de la dette nationale des Etats-Unis et de leurs passifs non-capitalisés est une impossibilité mathématique.

Bardhardt comprend les frustrations de tous ces Américains qui en ont assez de voir leur vie dérobée par leur gouvernement et par les chefs d’entreprises qui prétendent effectuer un travail divin. Et elle leur apporte une solution :

Puisque vous pensez très certainement que des gens devraient être exécutés pour nous avoir mis dans cette situation, laissez-moi vous suggérer une manière de condamner les crimes financiers d’après-guerre à des sanctions justifiées. Je dirai simplement que les sommes représentées par leurs vols devraient être convertis en années humaines, et que si le nombre d’années humaines volées dépassait la durée moyenne de vie active d’un individu, soit cinquante ans, la sanction appliquée devrait être la peine capitale. Pour un crime représentant moins de cinquante ans, la conversion en années humaines pourrait être utilisée par le juge et le jury comme terme d’incarcération.

Pour prendre un exemple au hasard, disons qu’une somme d’1,6 milliard de dollars soit convertie en années humaines à hauteur de 40.000 dollars par an. Cela représenterait 40.00 années humaines, ou douze pieds de corde, réutilisables autant de fois que nécessaire.

corzine-et-al

Plus d’1,6 milliard de dollars de dépôts ont disparu chez MF Global sous l’œil vigilant de l’ancien gouverneur du New Jersey, John Corzine (à gauche). Il n’a jamais  fait l’objet d’emprisonnement.

Voilà qui représente énormément de temps et d’énergie pillés au peuple Américain et à des dizaines de millions d’Européens et d’Asiatiques.

Comme Ann Barnhardt le note dans son billet, la conséquence ne peut qu’en être un conflit mondial ou l’effondrement total du système tel que nous le connaissons.

Le paradigme construit sur la dette et les fausses promesses touche à sa fin. Les chiffres deviennent aujourd’hui si grands que notre trajectoire est irréversible.

Le système bancaire, la dominance monétaire et l’influence géopolitique des Etats-Unis atteignent un point de rupture, et ceux qui voudront en sortir vivants doivent se préparer dès aujourd'hui.

Le gouvernement des Etats-Unis a simulé ce même scénario. Il sait parfaitement qu’un effondrement économique se profile à l’horizon. Il sait aussi que plus les gens perdront leur emploi, leur domicile et leur capacité à nourrir leur famille, plus ils chercheront à faire porter le blâme à quelqu’un. Attendez-vous à voir se propager panique et violence. Attendez-vous à voir apparaître guerres et bains de sang.

Voici l’avenir qui nous attend.

 

Données et statistiques pour les pays mentionnés : Etats-unis | Jersey | Tous
Cours de l'or et de l'argent pour les pays mentionnés : Etats-unis | Jersey | Tous
<< Article précedent
Evaluer : Note moyenne :5 (13 votes)
>> Article suivant
Mac Slavo est l'éditeur du site Shtfplan.com. Il réflechit sur les conséquences de la crise à venir et propose à ses lecteurs des solutions pour s'y préparer
Publication de commentaires terminée
  Tous Favoris Mieux Notés  
Il y a un os dans les chiffres :1.600.000.000 ,(soit ,1,6 milliard) divisé par 40 000 cela fait 40 000 et non 4000 .
Par contre avoir pour base l'heure de travail que chacun peut accomplir sans une qualification particulière est une idée que nous avons émise il y a déjà quelques années . voit http://democratie.vip-blog.fr ,les calculs présentés dans l'article nécessitent une sérieuse révision . Si 50 000.000 de travailleurs américains consacraient 5% de leurs revenus au règlement de la dette , celle ci serait assez rapidement remboursée . L'alarmisme n'est pas une bonne politique , ni sociale ni financière !!!
Evaluer :   2  0Note :   2
EmailPermalink
Dernier commentaire publié pour cet article
Il y a un os dans les chiffres :1.600.000.000 ,(soit ,1,6 milliard) divisé par 40 000 cela fait 40 000 et non 4000 . Par contre avoir pour base l'heure de travail que chacun peut accomplir sans une qualification particulière est une idée que nou  Lire la suite
FROMONT - 06/02/2015 à 11:37 GMT
Note :  2  0
Top articles
Flux d'Actualités
TOUS
OR
ARGENT
PGM & DIAMANTS
PÉTROLE & GAZ
AUTRES MÉTAUX