Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en

Imminence d’une nouvelle crise mondiale… Invictus !

IMG Auteur
Publié le 20 novembre 2014
957 mots - Temps de lecture : 2 - 3 minutes
( 21 votes, 4,2/5 ) , 22 commentaires
Imprimer l'article
  Article Commentaires Commenter Notation Tous les Articles  
0
envoyer
22
commenter
Notre Newsletter...
Rubrique : Editoriaux
24hGold - Imminence d’une nouv...

Mes chères contrariennes, mes chers contrariens !

En Chine, les prix de l’immobilier baissent, au Vietnam comme je le relatais dans l’édition d’hier le chômage des jeunes diplômés est au plus haut. Au Brésil, la croissance patine et la coupe du monde n’a pas apporté la croissance espérée. L’Argentine est en crise. La Russie soumise aux sanctions internationales voit son économie battre sérieusement de l’aile et sa monnaie s’effondrer. L’Ukraine est en faillite. Les pays arabes souffrent de l’absence de tourisme provoquée par une islamisation de plus en plus forte. Le Japon est en pleine récession/déflation et nous contemplons l’empire du Soleil « couchant » s’enfoncer dans un marasme chaque mois de plus en plus prononcé.

Aux USA, c’est le retour du froid, l’hiver, avec son désormais célèbre « vortex polaire » qui ne gèle pas que les gens (en particulier les millions de sans-abri américains apparemment victimes d’une reprise économique trop forte, ce qui est ironique) mais aussi les affaires et la croissance. L’hiver étant froid… on peut prévoir une récession pour le 4e trimestre 2014 aux États-Unis.

L’Afrique n’en parlons pas, Ebola étant passé par là, même le FMI fait des prévisions dramatiques sur les impacts de croissance dans les pays, hélas, concernés par ces épidémies.

Concernant l’Europe… nous ne sommes pas en guerre avec la Russie (encore) que c’est la Bérézina. L’Italie va de plus en mal, la France s’enfonce et paye les profs du 9-3 en tickets resto, l’Espagne donne des leçons au Portugal en l’incitant à… sortir de la zone euro ! Les Allemands ne veulent pas entendre parler de la « fabrication massive de fausse monnaie » pour faire tenir cet édifice chancelant malgré une activité industrielle qui commence à s’effriter sous le poids de toutes ces mauvaises nouvelles.

Enfin, pour parachever ce tableau bien sombre, il est évident qu’une nouvelle phase de la même crise est en train de s’ouvrir devant nous malheureusement sur des niveaux d’endettement généralisés et stratosphériques jamais atteints dans l’histoire de l’humanité et retirant de facto toute marge de manœuvre budgétaire aux États.

Pour le chef du gouvernement britannique, David Cameron, les voyants de l’économie mondiale sont au rouge comme lors de la crise de 2008.

C’est dans ce contexte particulièrement réjouissant que David Cameron a livré un message assez alarmiste pour un chef d’État au Guardian après le G20 de Brisbane , en Australie, le week-end dernier.

« Pour le chef du gouvernement britannique, il y a actuellement « un contexte dangereux d’instabilité et d’incertitudes » qui menace réellement la reprise britannique. Déjà, confie David Cameron, le ralentissement de la zone euro , a un impact sur les exportations et l’industrie britannique. Selon lui, les voyants de l’économie mondiale sont au rouge comme lors de la crise financière de 2008. »

Bravo David, c’est exactement ça et c’est ce que j’essaie d’expliquer mais moi je ne suis pas Premier ministre, juste un petit économiste d’en bas, avec aussi l’avantage d’être en bas partageant le quotidien avec tous mes camarades galériens du pathétique spectacle capitaliste.

Le journal Les Échos nous apprend d’ailleurs au détour de cet article que « la directrice du Fonds monétaire international, Christine Lagarde, a également exprimé ses craintes à Brisbane que dette élevée, faible croissance et chômage soient en passe de devenir « la nouvelle normalité en Europe »… Christine (qui n’est pas vraiment une visionnaire), sache que le chômage de masse c’est déjà devenu la norme : ce n’est pas en « passe », c’est déjà fait et depuis longtemps.

Et Cameron de se lancer dans le même descriptif apocalyptique que je vous ai fait en préambule de cet article, sauf que lui, encore une fois, est Premier ministre.

« La zone euro frôle une troisième récession, avec un chômage élevé, une croissance en baisse et le risque réel d’une chute des prix », écrit David Cameron dans le Guardian. « Les économies émergentes qui étaient les moteur de la croissance montrent maintenant des signes de ralentissement. (…) Les négociations sur le commerce mondial sont au point mort tandis que l’épidémie d’Ebola, le conflit au Moyen-Orient et les actions illégales de la Russie en Ukraine ajoutent un contexte dangereux d’instabilité et d’incertitudes », écrit-il.

Encore une fois, il est trop tard pour les réponses collectives, l’heure est à la préparation personnelle de votre résilience économique, de votre robustesse patrimoniale, de votre résistance sociale et de votre survie familiale.

Organisez-vous et préparez-vous car vous êtes le « capitaine de votre âme », hymne à la responsabilité personnelle. Alors d’humeur sombre ce soir, je vous livre ce poème qui, au-delà d’être le préféré de Nelson Mandela, correspond parfaitement aux contrariens que nous sommes. Ne les blâmons pas, ne blâmons personne, en revanche prenons nos destinées en main. Vous serez bientôt seul aux manettes. Les drames économiques sont toujours individuels. Les souffrances personnelles. C’est ce que vous avez fait et ce que vous ferez qui fera la différence.

Invictus (invincible dans le combat, Cicéron)

Dans les ténèbres qui m’enserrent
Noires comme un puits où l’on se noie
Je rends grâce aux dieux, quels qu’ils soient
Pour mon âme invincible et fière.

Dans de cruelles circonstances
Je n’ai ni gémi ni pleuré
Meurtri par cette existence
Je suis debout, bien que blessé.

En ce lieu de colère et de pleurs
Se profile l’ombre de la Mort
Je ne sais ce que me réserve le sort
Mais je suis, et je resterai sans peur.

Aussi étroit soit le chemin
Nombreux, les châtiments infâmes
Je suis le maître de mon destin
Je suis le capitaine de mon âme.

William Ernest Henley (1843-1903)

À demain… si vous le voulez bien !!

Charles SANNAT

« À vouloir étouffer les révolutions pacifiques, on rend inévitables les révolutions violentes ». (JFK)

Données et statistiques pour les pays mentionnés : Argentine | Australie | Brésil | Chine | Espagne | France | Italie | Japon | Portugal | Russie | Ukraine | Tous
Cours de l'or et de l'argent pour les pays mentionnés : Argentine | Australie | Brésil | Chine | Espagne | France | Italie | Japon | Portugal | Russie | Ukraine | Tous
<< Article précedent
Evaluer : Note moyenne :4,2 (21 votes)
>> Article suivant
Charles Sannat est diplômé de l'Ecole Supérieure du Commerce Extérieur et du Centre d'Etudes Diplomatiques et Stratégiques. Il commence sa carrière en 1997 dans le secteur des nouvelles technologies comme consultant puis Manager au sein du Groupe Altran - Pôle Technologies de l’Information-(secteur banque/assurance). Il rejoint en 2006 BNP Paribas comme chargé d'affaires Il a exercé les fonction de directeur des études économiques de la société Aucoffre.com de 2012 à 2015, et créé le Contrarien Matin un site de « décryptage quotidien, sans concession, humoristique et sarcastique de l’actualité économique ». Il a fondé en Septembre 2015 le site Insolentiae.com et se consacre depuis pleinement à ce nouveau projet éditorial.
Publication de commentaires terminée
  Tous Favoris Mieux Notés  
bah..... encore une fois : pas d'alarmisme inutile :)
comme dit Charles : "Pour David Cameron, les voyants de l’économie mondiale sont au rouge comme lors de la crise de 2008"
7 ans après les voyants rouges, tout est toujours debout, nan ?:) voire même dans le même état... alors c'est pas demain la veille que tout va "sombrer dans les ténèbres" : the show must go on et vous savez aussi bien que moi que les moyens et les enjeux sont trop énormes pour que le show s’arrête.

oui il faut protéger son patrimoine - quoiqu'il arrive - avec des valeurs tangibles, même quand l'économie va bien ! oui c'est mieux d'avoir un peu d'or sous le matelas, quoiqu'il arrive, c'est loin d'etre nouveau, mon grand pere en avait déjà dans sa cave pendant les 30 glorieuses... Mais svp arretons de nous bassiner avec des pseudos-théories-calculs infondés qui poussent inéluctablement vers un achat immédiat de MPx, nous ne sommes pas dans les cerveaux minés de nos chers dirigeants de banques centrales et FMI : ils réussiront coute que coute à sauver l'économie mondiale n'en doutez pas.

Croire que le travail et l'industrie va disparaitre "à cause des robots" est une vaste fumisterie : si personne n'a de travail et de pouvoir d'achat pour acheter ce que produira la robotique demain, même avec des couts de production réduits, c'est se tirer une balle dans le pied. le patron le plus neuneu de la planète comprendra cela.

bref, au risque de me répéter, je constate que les "économistes" de ce site les plus enclins à prodiguer une fin du monde pour "très bientôt" ne sont que de simples vendeurs de MPx et autres diamants...


Evaluer :   0  2Note :   -2
EmailPermalink
Vous n'avez jamais vu une personne en soins palliatifs vous.

Les voyants sont au rouge, mais la personne survit, grâce à des injections massives de médicaments coûteux... après 3 mois, elle est toujours vivante.. cela veut-il dire qu'elle est immortelle ?
Non, elle finira bien par mourir, comme notre système.

Nous vivons une guerre entre la pourriture du système et ceux qui essaient de le maintenir en place. La preuve est que plus rien ne fonctionne correctement, dès qu'un imprévu arrive, la solution apportée créé de nouveaux problèmes.
Comme Ebola : le monde entier se mobilise pour lutter contre ce virus... ok, c'est sympa, mais il surcharge tellement les infrastructures sanitaires que les autres maladies (genre paludisme, qui tue 1000 fois plus qu'Ebola) ne sont plus aussi bien soignées, engendrant une surmortalité, et un risque d'effondrement économique dans les régions concernées.

Ou la Libye : on voulait chasser un méchant dictateur (qui était notre ami avant), libérer un pauvre peuple souffrant d'un taux d'analphabétisme de plus de 90%...(euh, ah non, c'est l'inverse, un taux d'alphabétisation...), et résultat, le pays est en ruine, avec des milices qui se bagarrent partout.
Ne parlons même pas de l'Irak... (et en Syrie on n'a même pas essayé, on s'est dit que tant qu'à faire on va les laisser crever).

Pourquoi avons nous (théoriquement) envoyé des hommes sur la Lune en 1969, des sondes au-delà des limites du système solaire, ou sur Titan, ou même sur une comète, mais en 2014 il y a eu toute une série d'accidents dans le secteur spatial ? La technologie n'était-elle pas maîtrisée ?

Pourquoi le Japon est-il frappé de plein fouet par la récession alors que son premier ministre a pris des mesures drastiques, applaudies de tous, pour relancer son économie ?
Pourquoi le champion de l'austérité, de l'efficacité, de l'industrie, (je parle donc de l'Allemagne) stagne ?

Comme chez un malade en soins palliatifs, les organes font défaut les uns après les autres... mais tant que la machine fait bip bip bip il se trouvera des gens en déni pour prétendre que le patient est immortel.
Evaluer :   2  0Note :   2
EmailPermalink
Charles aussi profonde que soit les ténébres , il reste une étincelle qui guide les âmes vers le futur ......l 'espoir d' un avenir meilleur ;)

Evaluer :   2  0Note :   2
EmailPermalink
Espérer, c'est confondre désirs et probabilités...
Evaluer :   2  0Note :   2
EmailPermalink
Aux Etats-Unis, au Japon, au Royaume-Uni, en zone euro, la création de monnaie par les banques centrales n'a eu aucun effet positif sur l'économie réelle.

En revanche, cette énorme augmentation de la base monétaire a eu des effets positifs pour :

1- les Bourses : les liquidités injectées par les banques centrales ont été investies dans la Bourse, ce qui a créé de gigantesques bulles boursières.

2- les dirigeants politiques : les liquidités injectées par les banques centrales ont été investies dans les obligations d'Etat, ce qui a fait baisser le taux des obligations d'Etat. Conséquence : les dirigeants politiques ont pu continuer à emprunter des centaines de milliards supplémentaires, ce qui a créé de gigantesques bulles de dette publique.

Les trois questions qui se posent :

1- QUAND ces bulles boursières vont-elles éclater ?

2- QUAND ces bulles de dette publique vont-elles éclater ?

3- COMMENT se protéger lorsque ces bulles éclateront ?

Personne ne sait la réponse des questions 1 et 2. Mais nous avons deux indices concernant la question 3.

Ces derniers jours, nous avons appris que l'ancien président de la banque centrale des Etats-Unis, Alan Greenspan, avait déclaré : « Les QE n’ont pas aidé l’économie, le dénouement sera douloureux, achetez de l’or »

http://www.boursier.com/actualites/macroeconomie/marches-quand-alan-greenspan-broie-du-noir-601385.html

Et nous avons appris que la présidente de la banque centrale de Russie, Elvira Nabiullina, avait déclaré que la Russie achetait de plus en plus d'or. Elle a ajouté que la Russie allait continuer à acheter de plus en plus d'or.

Regardez le graphique :

http://www.zerohedge.com/news/2014-11-19/gold-rises-after-unusual-russian-central-bank-gold-buying-announcement
Evaluer :   6  0Note :   6
EmailPermalink
Loin des yeux, loin du coeur :P

http://www.larepubliquedespyrenees.fr/2013/09/27/la-disparition-des-lingots-d-or-a-la-banque-restera-un-mystere,1156954.php

http://www.larepubliquedespyrenees.fr/2014/09/02/pau-nouvelle-affaire-de-disparition-d-or-dans-un-coffre-de-la-societe-generale,1208390.php
Evaluer :   4  0Note :   4
EmailPermalink
Moi j'aime bien le coup de la caméra qui ne prend pas d'images... !

Ya pas à dire, un coffre individuel dans une grande banque, c'est du sérieux.

On peut confier la garde de ses biens à des voleurs...
Faire garder de jeunes enfants par des bandits...
Enfermer une chèvre dans le potager...
Attacher son chien avec un chapelet de saucisses...
Evaluer :   6  0Note :   6
EmailPermalink
Pourquoi pas après tout ? Les USA assurent bien leur cybersécurité nationale en employant des hackers anciens criminels
on n'est plus à ça près

(on pourrait aussi mentionner l'humanisme et le pacifisme profond qui anime les contractuels qui répandent la démocratie au Moyen Orient, style Blackwater)
Evaluer :   4  0Note :   4
EmailPermalink
"Les USA assurent bien leur cybersécurité nationale en employant des hackers"

Je crois à la rédemption et à la deuxième chance. A la compétence aussi.

Mais en l'occurence, les banquiers sont des voleurs, pas des anciens voleurs !
Evaluer :   3  1Note :   2
EmailPermalink
@RalphZ

"Pourquoi pas après tout ? Les USA assurent bien leur cybersécurité nationale en employant des hackers anciens criminels
on n'est plus à ça près."

J'ai une petite histoire à partager avec vous. Il s'agit d'un fabricant de faux billets français qui a été d'abord arrêté par la Police, avant d'intégrer un emploi à plein temps à la Banque de France. C'était un faussaire hors norme. Il avait même fabriqué de faux dollars.

Je ne vous raconte pas la surprise des représentants US quand ils ont débarqué en France pour des échanges internationnaux concernant la sécurité des billets mondiaux.

Cet homme a présenté à ces messieurs quelques copies de sa fabrication. Ils sont repartis dégoûté car les faux étaient d'une qualité extraordinaire.

L'épilogue de cette histoire: "il est vrai que les gouvernements n'ont parfois pas d'autres choix que d'employer le criminel d'hier pour qu'il devienne un criminel légal."
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
Bon, ça fait quoi là, deux ans que je fréquence ce site, et depuis deux ans on annonce une crise majeure IMMINENTE.

Alors je sais que si on relativise tout (depuis l'apparition de la vie sur terre, les dinosaures, les âges glaciaires.....sans parler de la taille de notre planète en comparaison avec celle de la galaxie, elle-même ridicule comparée à d'autres galaxies), deux ans ce n'est qu'un battement de paupières....

Mais à notre échelle humaine, ce n'est pas rien....

Donc faudrait penser à changer de disque. Oui, les choses empirent, oui ça finira par se casser.... mais évitons les "imminents" ou trucs du genre, ça fait pas sérieux.
(On pense à l'article que j'avais trouvé sur le "warren buffet indicator" selon lequel les bourses allaient chuter de 50% dans les jours à venir.... cela fait déjà deux semaines non ? et en plus j'avais trouvé mot pour mot le même article au printemps)

Bref, les choses ne vont pas (encore) si mal que ça.... la preuve : Ebola n'est pas aussi grave que prévu, alors on nous ramène de la grippe aviaire en Europe... ouf, juste à temps, on risquait de commencer à se sentir en sécurité.

A propos, vous avez vu l'article expliquant que les voitures électriques polluent presque autant que les gros diesel ? Car en fait le pétrole qui brûle, ça ne représente rien du tout (bah ouais, brûlez un litre de diesel dans votre chambre avant de dormir, on verra si vous vous réveillerez le matin), par contre les pneus et les freins, oulala, ça pollue des tonnes !
A chaque fois que je freine avec ma voiture, j'ajoute 1% de cancers du poumon à Bruxelles (et ailleurs, car je suis même sorti de la ville en voiture), et mes pneus ont sûrement produit 5 kg de particules fines.... d'ailleurs après 9000 km, mes pneus on complètement disparu, c'est pareil chez tout le monde, je vous le juuuuure.

Bref, tout est fait pour stresser les gens.... les contrariens annoncent la fin du monde toutes les deux semaines.... et les médias de masse parlent de pollution et d'épidémies....

Pourquoi stresser les gens ? Pourquoi les rendre accros aux anxiolytiques ? (ok, ça enrichit l'industrie la plus florissante du moment, à savoir la pharmacie, mais ce n'est pas suffisant).....non, on veut vraiment affaiblir l'Homme, afin de remplacer plus vite par des robots.
Pourquoi la mortalité routière a t elle augmenté en France ? Je pensais que les limites de vitesse, contrôles renforcés, sans parler des mesures de sécurité énormes incluses dans les voitures devaient inévitablement conduire à une baisse de la mortalité ?
Je pense tout simplement que le stress et l'angoisse provoquent de plus en plus d'accidents de la route, donc de morts.

La guerre contre l'Homme a été lancée... nous sommes en train de la perdre.
Evaluer :   3  2Note :   1
EmailPermalink
"Je pense tout simplement que le stress et l'angoisse provoquent de plus en plus d'accidents de la route, donc de morts."

Moi je pense plutôt que justement les gens n'en ont plus rien a carrer.
Y a un sacré schéma redondant : Pas mal de personnes picolent le samedi soir pour oublier leur semaine de merde, se sont fait choper donc ont perdu leur permis, accessoirement leur boulot et la garde de leur gosses dans la foulée suite au divorce, ils n'arrivent pas a vendre la maison même au prix d'achat tout en ayant 25 ans de crédit. La chute est brutale, et plus moyen de remonter.
Dans les morts il y a beaucoup de 20-30 ans désabusés, du moins dans mon département ou ce profil de personnes se retrouve dans 2 morts sur 3.

Je suis certain que de plus en plus de gens se disent "Bah maintenant au point où j'en suis j'en ai plus rien a f*****"
Y a qu'a comparer la météo avec la mortalité, dès le retour du soleil les gens font n'importe quoi sur la route, qui devient un défouloir de frustrations.
Evaluer :   3  0Note :   3
EmailPermalink
Une grande partie des récents progrès de mortalité est dûe aux mauvaises conditions économiques.
Le kilométrage moyen est en chute libre.
On ne roule plus le WE de peur de perdre un point.
Les amendes sont sans effets sur ceux qui sont suffisamment riches. Elle ne changent le comportement que de ceux qui ne peuvent pas se les permettre.

Un gouvernement qui rechercherait vraiment la croissance, irait aussi la chercher là.

Un trafic allemand à 170Km/h rapporte plus de taxes (sur l'essence) que la somme diesel + péages d'un trafic français à 129Km/h, 109 ou même 89 km/h seulement.
Evaluer :   1  1Note :   0
EmailPermalink
Quand vous demandez à un Allemand ce qui est le plus dangereux sur leurs Autobahns, immanquablement il va vous dire les étrangers en vacances, notamment les hollandais, qui roulent trop lentement et qui déboitent sans regarder.
Evaluer :   2  0Note :   2
EmailPermalink
La règle est la même qu'au ski: chacun regarde devant et s'adapte à ce qu'il voit. En clair, celui qui déboîte a priorité sur celui qui double. C'est comme ça là-bas. D'ailleurs, à partir d'une certaine vitesse relative, les rétros sont assez inefficaces pour estimer la vitesse de celui qui double, surtout la nuit.
Le problème des Hollandais c'est qu'ils ne regardent pas assez loin, ils n'anticipent pas, et se retrouvent "coincés" derrière un camion à 80-85Km/h.
Au lieu de se laisser distancer pour se constituer une longueur de lancement, profiter de l'aspiration et pouvoir déboîter déjà à pleine vitesse, il "sortent" d'abord et une fois à gauche commencent seulement une molle accélération en 5è. Avec leur caravane, ils font un effort: ils choisissent la 4è !
"Je pensais que les limites de vitesse, contrôles renforcés, sans parler des mesures de sécurité énormes incluses dans les voitures devaient inévitablement conduire à une baisse de la mortalité ?"

Le "sans parler" est pourtant la toute première raison.
La baisse du nombre des victimes suit exactement la même courbe dans tous les pays, peu importe à quelle date ils ont introduit telle limite ou telle obligation.
Les mauvaises conditions économiques baissent le kilométrage parcouru de façon immédiate, mais freinent le renouvellement du parc à moyen terme. Et inversement.

Les est-Allemands ont vu sur leurs autoroutes la limite passer de 100Km/h à ... aucune limite, mais combiné avec la réparation des infrastructures et le remplacement des Trabant par des Golf... ils ont aussi vu le nombre de victimes nettement baisser.

La corrélation liberté = mort, amendes = vie est une escroquerie dans laquelle une personne curieuse et cultivée comme vous ne devrait pas tomber.
Evaluer :   2  1Note :   1
EmailPermalink
Justement, le but de la formulation "sans parler de" implique qu'il s'agit là du point le plus important. Vous avez tout à fait raison, et j'étais bien conscient du fait que la répression ne changeait pas grand chose en comparaison avec les aides à la conduite et les air bags.
(d'ailleurs j'ai précisé cette pensée avec l'adjectif "énormes" accolé à "mesures de sécurité")

Tout le monde sait bien que la vitesse seule ne tue pas, sauf si elle est inadaptée.
Des radars flashent sur des routes larges et bien droites où presque rien ne peut arriver si on roule à 70 au lieu de 50... par contre deux rues plus loin, un feu rouge placé juste après un virage rapide ne bénéficie d'aucune surveillance, et une fois sur 10 quand je veux traverser, un automobiliste brûle ce feu, au risque de m'écraser. (c'est d'ailleurs plus sûr de traverser au rouge quand c'est dégagé, qu'au vert quand des voitures approchent).
Pareil en Autriche, on y voit des radars planqués juste après le panneau de début de zone urbaine, alors que la route est encore aussi large qu'une autoroute, visibilité idéale et encore un bon kilomètre avant la première maison.

Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
" La guerre contre l'Homme a été lancée... nous sommes en train de la perdre. "

Là, je crois que nous sommes en plein coeur du sujet, déjà identifié dans les années 1990 par M. Schooyans (La face cachée de l'ONU) : la destruction de l'homme comme moyen de détruire son modèle divin.
Or, sa destruction passe notamment par sa réduction à l'état de servitude : c'est le message final d'Alexis de Tocqueville ( De la démocratie en Amérique), réduction fortement facilitée par la propension de la majorité des gens à rechercher d'abord la sécurité, pain béni du pouvoir démocratique (quelle que soit sa tendance politique) qui se transforme ainsi progressivement, depuis plus de 200 ans, en "despotisme démocratique". Nous approchons ainsi à marche forcée du point de non-retour où la soi-disant démocratie ne sera plus qu'un totalitarisme à peine déguisé.
Cette "progression" inéluctable est fortement facilitée par l'illusion de liberté que procure une libération sexuelle de plus en plus débridée : c'est l'arbre qui cache la forêt de la servitude. Aldous Huxley l'avait déjà remarqué il y a longtemps.
Donc, le pouvoir "démocratique" appuie à fond sur tous les leviers de commande les plus immédiatement visibles de la sécurité : tabac, alcool, circulation routière notamment, avec la bénédiction de la majorité citoyenne, laquelle ne se demande pourtant pas pourquoi on n'en fait pas autant en matière de suicide ( et pas seulement des jeunes ) ou en matière de pauvreté galopante, ou bien des nombreuses causes de violence, pour ne citer que ces autres causes d'insécurité.
C'est ici que l'on devrait se rendre compte de l'hypocrysie des pouvoirs dits "démocratiques" qui choisissent soigneusement leurs cibles sécuritaires pour mieux assurer leur pouvoir totalitaire.


Evaluer :   4  0Note :   4
EmailPermalink
Le monde entier est broyé dans les rouages d'une société matérialiste et athée où l'homme a perdu toute dimension sprituelle dans nos dictatures ou dans nos états-providence, ce qui est un peu pareil d'ailleurs.... L'humanité est à la merci de théoriciens fumeux qui s'imaginent être au dessus du lot. Quant à ceux qui se réfèrent actuellement à Dieu ils ne font que s'enfoncer dans l'horreur et entrainent avec eux ceux qui ne peuvent pas se soustraire à leurs idéaux et à leurs actions comme nous les "civilisés" sommes à la merci des ayatollahs de Wall Street ou de la City. Donc en toute logique cela finira mal au moment de la remise à l'heure indispensable. C'est tout, mais il va falloir en passer par là. Le nouveau paradigme ne pourra pas s'installer sur les ruines de notre monde actuel, il faudra faire table rase... D'accord, ce n'est pas marrant, mais c'est la réalité !
Evaluer :   5  1Note :   4
EmailPermalink
"retirant de facto toute marge de manœuvre budgétaire aux États"

C'est bien la seule BONNE nouvelle depuis bien longtemps
Evaluer :   3  0Note :   3
EmailPermalink
"pathétique spectacle capitaliste"

Je ne suis pas sûr de votre expression, car nous sommes sous endettement excessif de type keynésien depuis 40 ans. Le capitalisme c'est plutôt le financement avec du vrai argent, c'est à dire l'épargne. Il manque quelque chose en suite de à votre expression
Evaluer :   4  0Note :   4
EmailPermalink
......"dévoyé", peut-être.
Evaluer :   2  1Note :   1
EmailPermalink
Dernier commentaire publié pour cet article
La règle est la même qu'au ski: chacun regarde devant et s'adapte à ce qu'il voit. En clair, celui qui déboîte a priorité sur celui qui double. C'est comme ça là-bas. D'ailleurs, à partir d'une certaine vitesse relative, les rétros sont assez inefficaces  Lire la suite
Pâris - 24/11/2014 à 12:13 GMT
Top articles
Derniers Commentaires
Or, pourquoi ça baisse, pourquoi ça va monter ensuite !
13 nov.blitzel
Ahahah, ils veulent nous saborder le "mental." Erreur aujourd'hui mercredi 13 pleine lune sur la dégringolade des cours des banques, Elles ...
Pour « sauver la planète », l’industrie tue les campagnes. Reporterre
13 nov.blitzel
Article impeccable. Un 11 novembre dans les labours Quand j'entends cela, cela nous rappelle, "aux oreilles de nos ancêtres dans les tranc...
Pour « sauver la planète », l’industrie tue les campagnes. Reporterre
08 nov.Patrick W3
Tout ce que vous notez est trop vrai.!!!....trop sombre, et le véritable drame est que la machine ne s'arrêtera pas, quelque soient les actions men...
Grâce aux taxes, la France s’appauvrit sans souci
07 nov.Bernard Conte
Le gouvernement "force" la consommation notamment par la norme. https://blog-conte.blogspot.com/2018/11/forcer-la-consommation-par-la-norme.html
ALERTE. La BCE baisse ses taux et les taux… remontent !
28 oct.blitzel
Il n' y a rien à dire, c'est excellent d'avoir trouvé cela. C'est une mesure qui a été mis en place au tout début septembre, méthode dévoilée p...
Les experts internationaux en Rien du Tout
28 oct.Patrick W1
Excellent...!!
La SNCF sur un très mauvais rail
26 oct.blitzel1
La SNCF sur un très mauvais rail... avec un Pépin,pardon un Pépy c'est certain ! La Sncf a un paradoxe, on ne l'aime pas du tout, mais on en a ...
L’oeuvre méconnue de Maurice Allais, prix Nobel d’Economie. Philipp...
24 oct.Louis L.
......La Piquette...?
Articles les plus commentésFavorisPlus...
Flux d'Actualités
TOUS
OR
ARGENT
PGM & DIAMANTS
PÉTROLE & GAZ
AUTRES MÉTAUX