Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en

IMPORTANT ! Pour Poutine, les USA pourraient organiser un Maïdan contre Trump

IMG Auteur
Publié le 18 janvier 2017
356 mots - Temps de lecture : 0 - 1 minutes
( 6 votes, 5/5 ) , 4 commentaires
Imprimer l'article
  Article Commentaires Commenter Notation Tous les Articles  
0
envoyer
4
commenter
Notre Newsletter...
Rubrique : Opinions et Analyses

Les derniers propos de Poutine sont loin d’être anodins et l’on est très loin d’une transition classique entre deux administrations même rivales.

En évoquant les « révolutions » fomentées par les services secrets américains ici ou là en indiquant que cette fois, c’est sur le sol américain même que les apprentis sorciers pourraient jouer, est particulièrement inquiétant pour l’avenir et pour la stabilité économique mondiale.

Je sens qu’à partir du 20 janvier, les choses pourraient commencer à tourner au vinaigre.

Aux États-Unis, on cherche à torpiller la légitimité de l’élection de Donald Trump, a estimé mardi le président Vladimir Poutine. Selon lui, on est prêt à aller jusqu’à un « Maïdan américain » juste pour empêcher le président élu d’entrer en fonction.

Aux États-Unis, une lutte politique se poursuit même après la présidentielle, a déclaré le président russe Vladimir Poutine aux journalistes à l’issue d’une rencontre avec son homologue moldave Igor Dodon.

« Nous observons aux États-Unis une lutte politique aiguë bien que l’élection présidentielle ait eu lieu et se soit achevée par la victoire décisive de Donald Trump », a fait remarquer le chef de l’État russe.

Selon M. Poutine, cette lutte a plusieurs objectifs dont le principal est de « torpiller la légitimité du président élu américain ». Et de souligner que ceux qui le font portent, consciemment ou pas, atteinte aux intérêts des États-Unis.

« L’impression que nous pouvons nous faire est qu’après s’être entraînés à Kiev, ils sont prêts à organiser un « Maïdan » à Washington pour empêcher Trump d’entrer en fonction », a poursuivi M. Poutine.

Leur deuxième objectif, selon lui, est de l’empêcher de mettre en place des promesses données lors de sa campagne électorale que ce soit au sujet de la politique intérieure ou étrangère, estime le président.

En s’exprimant sur l’administration présidentielle sortante, le président russe a souligné qu’il existait deux catégories d’hommes : ceux qui partent sans dire adieu « par respect vis-à-vis de la situation » et ceux qui donnent « perpétuellement » leurs adieux sans pourtant partir.

« À mon avis, l’administration sortante appartient à la seconde catégorie », a fait remarquer Vladimir Poutine.

<< Article précedent
Evaluer : Note moyenne :5 (6 votes)
>> Article suivant
Charles Sannat est diplômé de l'Ecole Supérieure du Commerce Extérieur et du Centre d'Etudes Diplomatiques et Stratégiques. Il commence sa carrière en 1997 dans le secteur des nouvelles technologies comme consultant puis Manager au sein du Groupe Altran - Pôle Technologies de l’Information-(secteur banque/assurance). Il rejoint en 2006 BNP Paribas comme chargé d'affaires Il a exercé les fonction de directeur des études économiques de la société Aucoffre.com de 2012 à 2015, et créé le Contrarien Matin un site de « décryptage quotidien, sans concession, humoristique et sarcastique de l’actualité économique ». Il a fondé en Septembre 2015 le site Insolentiae.com et se consacre depuis pleinement à ce nouveau projet éditorial.
Publication de commentaires terminée
  Tous Favoris Mieux Notés  
Article sans doute repris de Sputnik news de la rencontre avec son homologue Moldave.

Une nouvelle guerre de sécession ?! Si c'est Poutine qui le dit !
Peut-être un inespéré "acte isolé" (dont l'auteur se pendra dans sa cellule sauf arrestation fatale),
évitera-t-il au deep state (que d'aucuns traduisent par big brother) le délicat recours à un maïdan bis.
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
C'est la nouvelle théorie conspirationiste à la mode sur internet..

Et comme toutes ces théories, un jour ou l'autre il y en a bien une qui devient réalité (genre le mensonge pathétique des USA sur les armes de destruction massive de Saddam Hussein en 2003).

On remarque les faits suivants :

1) Obama s'est empressé de saboter l'action future de Trump en :
- Laissant passer une résolution anti-israélienne à l'ONU
- Laissant passer une livraison de matériel radioactif de la Russie (méchant ennemi des USA) à l'Iran (méchant ennemi des USA)... donc d'abord on dit que c'est des méchants très pas gentils, mais on les laisse trafiquer de quoi faire des bombes nucléaires ????

2) Pour l'investiture qui aura lieu le 20 janvier, Obama a ordonné au Général Schwarz, chef de la sécurité de la cérémonie, de démissionner une minute après l'officialisation de l'investiture. Cela fait un peu chaotique, et rappelle les circonstances de l'assassinat de JFK... qui, comme Trump, était l'ennemi de la CIA.

3) A part une chanteuse de 16 ans, aucun artiste ne veut se présenter à cette cérémonie... juste pour éviter une baisse de popularité, ou bien pour rester à l'abri ?

Bref, cela foisonne de prédictions sur une sorte de coup d'état, ou du moins un évènement de nature à permettre la mise en place de la loi martiale.

En attendant, le 19 c'est en Gambie que cela va chauffer. La Côte d'Ivoire envisage l'option militaire pour installer le président élu Barrow au pouvoir. (Mais depuis sa victoire, les médias n'en parlent plus du tout alors qu'une guerre s'y prépare... il a fallu qu'un enfant de Barrow se fasse tuer par un chien pour que la BBC daigne consacrer un article à ce pays).

En UE cela ne va pas mieux, le PPE s'est emparé des trois postes clés (Commission, Conseil et Parlement), grâce à un arrangement entre les socialistes et les eurosceptiques britanniques pour écarter Verhofstadt...
C'est comme si Valls et Le Pen complotaient contre Fillon...

En attendant, le nouveau Président du Parlement européen est un proche de Berlusconi. On va s'amuser...
Evaluer :   4  0Note :   4
EmailPermalink
Sans compter que chez nous c'est pas réglé du tout.
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
Dernier commentaire publié pour cet article
Article sans doute repris de Sputnik news de la rencontre avec son homologue Moldave. Une nouvelle guerre de sécession ?! Si c'est Poutine qui le dit !  Lire la suite
blitzel - 18/01/2018 à 16:20 GMT
Top articles
Flux d'Actualités
TOUS
OR
ARGENT
PGM & DIAMANTS
PÉTROLE & GAZ
AUTRES MÉTAUX