Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en
Dans la même rubrique

Imprimer de la monnaie est notre seul moyen de maintenir le système à flot

IMG Auteur
Publié le 25 octobre 2012
681 mots - Temps de lecture : 1 - 2 minutes
( 19 votes, 5/5 ) , 1 commentaire
Imprimer l'article
  Article Commentaires Commenter Notation Tous les Articles  
0
envoyer
1
commenter
Notre Newsletter...
Rubrique : Or et Argent

 

 

 

 

Lundi dernier, GoldMoney publiait sur son site internet mon article traitant de l'augmentation inquiétante de la quantité de dollars en circulation. Dans cet article, j’explique que le taux de croissance monétaire hyperbolique, si la tendance actuelle venait à se maintenir, atteindrait bientôt plus de 300 milliards de dollars chaque mois, contre les 85 milliards de dollars mensuels officiellement déclarés par la Fed dans le cadre de sa politique d’expansion monétaire.

S’il est une chose que nous pouvons relever, c’est que la Fed crée de la monnaie parce qu’elle l’estime nécessaire. La croissance hyperbolique de la quantité de monnaie en circulation n’est que le reflet de cette nécessité, ce qui signifie que si la création de monnaie par la Fed se faisait à un rythme plus lent qu’elle l’estime nécessaire, le système financier subirait des pressions trop importantes. Il existe un certain nombre de raisons pour lesquelles la masse monétaire augmente, la plus importante d’entre elles étant le besoin de perpétuer l’apparition de bulles sur les marchés. Nous pouvons toutefois énumérer trois problèmes que pose l’augmentation de la masse monétaire.

Dépenses gouvernementales

Les dépenses gouvernementales ne cessent de s'accélérer en raison de la rapide escalade des engagements de l’Etat en termes d’aides sociales, dont seulement une partie est comprise dans son budget. Le profil démographique des Etats-Unis se modifie constamment, particulièrement du fait du départ à la retraite des baby-boomers et de la constante augmentation de la part budgétaire représentée par les allocations de chômage. Pourtant, la base imposable continue de diminuer en raison de la faible performance économique actuelle et de l’ampleur que prend l’évasion fiscale. En plus de cela, les finances étatiques et municipales se trouvent dans un état désastreux.

Economie

L’économie des Etats-Unis est surchargée de dettes au point de ne plus pouvoir répondre positivement aux politiques de stimulus monétaire et les interventions successives du gouvernement ont engendré tant de mauvaises allocations de ressources économiques que leurs niveaux sont aujourd’hui critiques. Le secteur privé titube au sommet d’un précipice chargé de dettes et d’interventions gouvernementales.

Banques commerciales

Les banques sont de plus en plus réticentes à prêter de l’argent à des emprunteurs endettés et ont échoué à dévaluer la valeur des collatéraux relatifs aux prêts existants. Si plus aucun crédit bancaire n’est rendu disponible pour supporter de nouveaux achats d’actifs, les évaluations des actifs seront constamment sur le point de s’effondrer. En d’autres termes, les banques refusent désormais de nourrir un niveau de dette en constante hausse et perpétuent la bulle des actifs d’avant-crise.

Nul ne devrait tenter de donner meilleure image aux ratios relatifs aux actifs. Selon la Federal Deposit Insurance Corporation, le ratio des actifs par rapport au capital Tier 1 ajusté au risque est actuellement de 11,25. En revanche, ce chiffre ne reflète pas les activités qui ne sont pas présentées sur les bilans et les actifs non-bancaires que sont les produits dérivés. Inclure les produits dérivés aux bilans des banques Américaines en tant qu’exposition nette plutôt qu’exposition brute entraîne une sous-estimation du risque réel.

Les banques font donc face à deux types de problèmes. Une dépréciation des actifs collatéraux de moins de 9% suffirait à faire s’effondrer le système bancaire tout entier et certaines banques pourraient se voir anéanties par bien moins que cela. Les modifications des lois comptables des PCGR sur les actifs au début de l’effondrement de Lehman leur ont permis de pouvoir dissimuler l’ampleur de leurs pertes – une situation toujours irrésolue aujourd’hui, et qui suggère que le système bancaire soit déjà proche de l’effondrement. En plus de cela, toute défaillance de la chaîne de contreparties menacerait d’effondrement toute grosse banque dans laquelle se concentre l’exposition aux produits dérivés.

Conclusion

Nous sommes à l’aube d’une tempête financière dont la seule solution – en dehors d’un défaut général – semble être l’augmentation de la masse monétaire. La détérioration des bilans financiers des gouvernements, des banques, du secteur privé et des marchés d’obligation finiront par causer la panique. C’est pourquoi une somme bien plus importante que les 85 milliards de dollars mensuels prévus par QE3 seront nécessaire afin de maintenir le navire à flot.



 

 

Données et statistiques pour les pays mentionnés : Etats-unis | Tous
Cours de l'or et de l'argent pour les pays mentionnés : Etats-unis | Tous
<< Article précedent
Evaluer : Note moyenne :5 (19 votes)
>> Article suivant
Publication de commentaires terminée
  Tous Favoris Mieux Notés  
Effectivement, le traumatisme Allemand à ce sujet va devenir le modèle du traumatisme mondial, c'est pourquoi l'Europe n'a pas (plus) d'autre choix que d'imprimer de la vrai-fausse monnaie pour contrebalancer les autres planches à billet américaines, chinoises ou russes ... ?
Ps. Il ne faut pas non plus oublier les fausses monnaies.
Evaluer :   3  1Note :   2
EmailPermalink
Dernier commentaire publié pour cet article
Effectivement, le traumatisme Allemand à ce sujet va devenir le modèle du traumatisme mondial, c'est pourquoi l'Europe n'a pas (plus) d'autre choix que d'imprimer de la vrai-fausse monnaie pour contrebalancer les autres planches à billet américaines, chi  Lire la suite
zelectron - 26/10/2012 à 07:29 GMT
Note :  3  1
Top articles
Derniers Commentaires
Une mère de Wuhan s'exprime: "Pas de lits, pas de médicaments, que ...
23 févr.Saphir2
Rien de tout ça dans mon petit écran, un type qui se tire sur la nouille sur le net, c'est nettement plus important selon nos chers médias.
4 fléaux traversent simultanément l'Asie: coronavirus, peste porcin...
21 févr.Saphir
https://www.fawkes-news.com/2020/02/des-scientifiques-ont-bien-cree-des.html
4 fléaux traversent simultanément l'Asie: coronavirus, peste porcin...
21 févr.Saphir
A qui profite le crime. :D
4 fléaux traversent simultanément l'Asie: coronavirus, peste porcin...
21 févr.Saphir
Mais c'est un mal nécessaire lorsque le souhait de certains est l'effondrement de l'économie mondiale, pour balayer la fiat money d'un revers de ma...
4 fléaux traversent simultanément l'Asie: coronavirus, peste porcin...
14 févr.Pouf12
Des sources nombreuses (pas forcément fiables) évoquent pour le coronavirus des séquences de protéines qui n'auraient rien à faire dans son génome....
Le robot fait pour vous !
10 févr.Fortuna
Si ca ne vous flanque pas la trouille... Pas de ca chez moi
4 fléaux traversent simultanément l'Asie: coronavirus, peste porcin...
05 févr.JR7
Si il me semble que certaines théories dites complotistes méritent attention et réflexion, comment admettre qu'un tel type de virus puisse être mis...
4 fléaux traversent simultanément l'Asie: coronavirus, peste porcin...
04 févr.FLYTOX1
Il y avait un temps ou "Made in China" signifiait "de mauvaise qualité" ... Je me demande ce qu'on dira demain du "made in China", et particulièrem...
Articles les plus commentésFavorisPlus...
Flux d'Actualités
TOUS
OR
ARGENT
PGM & DIAMANTS
PÉTROLE & GAZ
AUTRES MÉTAUX