Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en

L'Alchimiste

IMG Auteur
 
Extrait des Archives : publié le 14 juin 2010
1333 mots - Temps de lecture : 3 - 5 minutes
( 4 votes, 4/5 ) , 2 commentaires
Imprimer l'article
  Article Commentaires Commenter Notation Tous les Articles  
0
envoyer
2
commenter
Notre Newsletter...
Rubrique : Fondamental






Au Moyen-Age, un des principaux moteurs de l’éveil de l’intellect de l’humanité fut l’Alchimie.


La chimie en tant que science eut une longue et douloureuse naissance qui pourrait avoir puisé ses sources dans les racines de l’Alchimie.


Les deux motivations de l’Alchimiste furent le désir primordial de prolonger la vie et la réduction du dur labeur en créant des richesses en quantité illimitée.


L’Alchimiste ont recherché :


1)      «L’elixir vitae» ou élixir de jouvence : soit la clé de la vie éternelle, soit la prolongation de la vie en siècles plutôt qu’en décennies.

2)     La pierre philosophale qui serait capable de transformer tous les métaux (comme le plomb) en or.


Des millions de personnes crurent les Alchimistes pendant plus de mille ans.


Par exemple, les ecclésiastiques Grecs à Constantinople au 4e siècle croyaient que tous les métaux étaient composés de deux substances : la première était le cœur métallique et la seconde, une matière rouge inflammable qu’ils appelaient le soufre. L’union pure de ces substances formaient l’or, mais d’autres métaux étaient contaminés par des substances étrangères. L’objectif de la pierre philosophale était de dissoudre ces ingrédients, et tous les métaux comme le fer, le plomb, le cuivre pourraient se transformer en or.


En 1404, une loi fut votée au Parlement britannique, déclarant qu’il était illégal de fabriquer de l’or ou de l’argent. Une grande peur fut ressentie qu’un Alchimiste réussisse et ruine l’Etat en fournissant une richesse illimitée à un tyran qui en ferait usage pour réduire son pays à l’esclavage.


Cette loi fut bientôt supprimée et les futurs rois chargèrent des commissions d’essayer de trouver la pierre philosophale.


Au 16e siècle la possession de la pierre et de l’élixir semble être la solution à tous les problèmes de la science.


Certains Alchimistes firent fortune avec le patronage, alors que d’autres dépensèrent leur richesse en poursuivant les essais de transformation d’autres métaux en or.


Certains furent des canailles alors que d’autres des hommes intelligents et capables.


George Agricola (1491-1555) par exemple, écrivit «de Re Metallica» dont les textes et croquis sont les meilleurs rapports sur les mines, les pratiques minières ainsi que sur la métallurgie de son temps.


Eloignons-nous de l’Alchimie pour un moment. Il y a deux théories de l’histoire :


a)     La théorie de la coïncidence

b)     La théorie de la conspiration


C’est une part de b) que a) est enseignée dans toutes les écoles et universités occidentales.


Il est évident que dans les études économiques, l’école Keynes/Milton Friedmann domine l’école autrichienne Von Mises/Rothbard, en excluant presque totalement cette dernière.


Toutefois, il y a une exception : internet, où Von Mises a beaucoup de partisans.


L’Economie Keynésienne favorise les dépenses et les déficits.

L’école autrichienne préfère la discipline de la mise en application du standard or pour balancer les budgets.


En retournant au thème de l’Or et l’Alchimie, nous trouvons une similarité intéressante.


Cette fois il n’y a pas, comme souvent revendiqué dans l’Antiquité, le plomb qui est transformé en or, mais le papier.


Le nouveau paradigme dépend surtout des médias modernes (presse, TV, films, etc.), pour convaincre le public que le système monétaire mondial basé sur les billets de la Réserve Fédérale (également connu sous le nom de dollar us), est aussi bien (ou mieux) que l’Or en terme de conservation de la valeur.


Dans les temps médiévaux, les Alchimistes dépendaient de la baguette magique d’un prestidigitateur ou de la propagation d’une rumeur pour convaincre le public superstitieux de leur succès dans la transformation de métaux en or.


De nos jours, c’est l’or qui est une relique barbare Keynésienne, pas le plomb ou quelconque autre métal.


La monnaie de papier est la seule vraie réserve de la richesse, non l’or.


Non seulement ça, mais grâce à la merveilleuse invention connue sous le nom de machine à imprimer, nous pouvons obtenir des quantités illimitées de papier monnaie pour un coût de presque zéro, comme souligné dans le fameux discours de Bernanke de la Réserve Fédérale : «Deflation : making sure «it» doesn’t happen here».


Ma réflexion est que la monnaie de papier aurait été impossible sans la découverte de l’imprimerie et l’introduction d’autres technologies de sécurité pour empêcher la contrefaçon.


Nous nous moquons des serfs médiévaux et autres intelligentsias dupés qui croyaient à l’Alchimie, mais aujourd’hui 99% de la population occidentale actuelle pense probablement que l’or est une relique barbare et que la monnaie de papier (non liée à l’or) a plus de valeur, à cause de la propagande médiatique et le manque d’accès à d’alternatifs points de vue.

Le nouveau paradigme selon le Président de la Réserve Fédérale est prouvé  dans cette citation :


« J’ai été très étonné, et je dois dire ravi du fait que les banques centrales ont été capables de simuler beaucoup de caractéristiques de l’étalon or en contraignant le degré de finances d’une façon qui a fait baisser efficacement le niveau général des prix».

(Alan Greenspan, To Rep. Ron Paul before the Congressional Committee, 02/11/03).

http://japan.usembassy.gov/e/p/tp-eco20021122a3.html


Donc "la science" de l'Alchimie peut avoir été actualisé. Est-ce que le système de papier en simulant l'étalon or est maintenant aussi bon que l'or ?


La question est intéressante. Partout dans l’histoire, toutes les tentatives précédentes de systèmes d'argent non lié à l’or, de John Law en France au Reichsmark en Allemagne, pour nommer seulement quelques références bien connues, ont échoué et la valeur des devises est finalement retourné à la valeur du papier sur lequel il a été imprimé, c’est-à-dire à zéro.


Si seulement ces Alchimistes antiques avaient découvert qu'ils investiguaient les mauvaises matières dans les métaux et avait expérimenté le papier. Ou peut-être, en regardant d'un autre angle et avec la rétrospective de la sagesse de l'histoire, les Alchimistes étaient les prédécesseurs inconscients du mouvement Keynésien dans les jours précédant l’invention de la presse à imprimer.


Les astrologues


Personne ne peut prévoir l'avenir, sauf bien sûr, si nous acceptons les prédications des Astrologues. A propos, prévoir le futur était le troisième désir sur la liste des Alchimistes, après la recherche de la vie éternelle et de l’immense richesse…


De nos jours, nous avons Mahendra avec de remarquables antécédents récents dans la prévision de quelques événements et la concertation rapprochée avec Bill Murphy sur les marchés de l'or.


Même chez les plus éminents scientifiques quelques vestiges de superstition subsistent aujourd'hui, mais il y a un autre élément qui influence les marchés.


Par exemple, je préfère les analyses fondamentales aux analyses techniques sur tous les marchés, y compris celui des métaux précieux. Cependant vient un temps où un Astrologue ou un analyste technique peut devenir un Gourou. À ce moment la queue peut commencer à remuer la chien, une prévision du marché se réalise d’elle-même lorsque qu’un certain nombre de disciples d’un gourou vendent ou achètent des valeurs selon ses recommandations.


Mahendra pourrait maintenant s'approcher de ce statut avec quelques liaisons aux fonds de placement à risque et d'autres institutions et devenir un moteur du marché, que l’on croit à l'astrologie sous-jacente ou non.


Conclusions


Cet essai a essayé de connecter les points des Alchimistes du passé à ceux du nouveau paradigme des temps modernes à savoir que la monnaie de papier (non liée avec l'or), est le meilleur dépôt de valeur comparé (à la relique barbare) qu’est l'or.


Le jury est dehors sur le jugement de ce nouveau paradigme, mais l'histoire a toujours rimé par le passé et chaque autre système d'argent non lié à l’or s'est finalement effondré.


Qu’arrivera-t-il cette fois ? Je ne prétends pas le savoir, mais je suivrai certainement avec intérêt l'histoire en cours et ferai peut-être des remarques de temps en temps à mesure que les événements se dérouleront.


Jetez encore un coup d’œil à l'Empereur !

Est-il vraiment habillé ? D’une feuille d'or ? De papier ? Ou est-il vraiment nu ?





References : The Alchymists

Extraordinary Popular Delusions and the madness of crowds” – Charles Mackay - 1841


Disclaimer : The above essay is not intended as investment advice.


Copyright : Alan Leishman


Traduction française : ML Baumann



Alan Leishman




 



<< Article précedent
Evaluer : Note moyenne :4 (4 votes)
>> Article suivant
Publication de commentaires terminée
  Tous Favoris Mieux Notés  
Avant de pousser l'analyse comparative alchimique de la recherche de la pierre philosophale avec la planche à billet pour une richesse illimitée, l'auteur est tombé à son tour dans ce qui a été véhiculé au fil des siècles, sur la signification de ce qu'est véritablement l'Alchimie.

Nombreux sont ceux, cupides, ayant dépensés des fortunes avant de comprendre (et/ou à force d'écueils) qu'il ne s'agissait que d'allégories, allégories masquées par "le langage des oiseaux" cher aux Alchimistes et réservé aux seuls initiés, d'où l'hermétisme qui entourait l'enseignement de cette quête.

La transformation de la matière vile en métal précieux ne visait qu'un seul domaine, celui de l'esprit par un enseignement occulte imagé dans le seul but d'éloigner ceux qui n'en étaient pas digne.
Il s'agissait de transmuter la matière en Lumière.
Passer au feu nos souffrances - nos émotions - pour en extraire la substantialité de notre être.

D'où la croyance erronée qu'avec le souffre (souffre-en-ce), qui je cite " une matière rouge inflammable " capable de dissoudre les impuretés de tous les métaux comme le fer, le plomb, le cuivre pouvant les transformer en or.

Il s'agissait pour les Alchimistes, de décomposer la matière (nos souffrances, nos émotions, nos états d'âme...) pour la recomposer sous le feu de l'esprit, une mise en Lumière en quelque sorte, en abandonnant toutes résistances.
Quoi de mieux alors que la flamboyance et la rareté de l'or pour en symboliser cette mise en lumière vers plus de conscience ?

L'auteur de l'article à le mérite d'avoir essayé la mise en perspective qu'il propose.
Toutefois, il contribue à maintenir la pensée dominante de l'époque quant à l'Alchimie en la perpétuant jusqu'à nos jours.
Cette excellent essai aurait revêtu une dimension plus importante et plus juste, si l'auteur avait aussi orienté ses investigations vers la portée philosophique de la voie Alchimique.
Il en serait venu aux mêmes conclusions.
À savoir que la monnaie fiduciaire et l'argent-dette, le crédit et les ventes à découvert, ne sont que les maux dont souffre notre société.

En ce sens et dans l'esprit de cet article à travers une vision alchimique, décomposer la matière, c'est déconstruire un système basé sur du vent, la fausse croyance de penser que l'on peut entretenir une confiance illimitée sur l'argent papier, au même titre que celle à son époque, où l'on pouvait transformer du plomb en Or.

Pour nous, quoi qu'il arrive, seul le métal physique demeurera.
Pour les Alchimistes, seul la lumière de l'esprit subsistera.
L'Or, pour les Alchimistes n'est-il pas une quête d'absolu ?
Et pour nous, simples citoyens inquiets de préserver son épargne, n'est-il pas légitime de rechercher de la placer au mieux, dans l'attente d'un nouveau paradigme ?
Et puis, ces deux cheminements sont-ils inconciliables ?
Rien n'est moins sûr.
Matérialité et spiritualité sont interdépendants l'un de l'autre.
Chacun selon son propre degré d'avancement.
Evaluer :   3  0Note :   3
EmailPermalink
L'article n'est pas mal mais le souci des monnais papier c'est justement qu'on puisse en imprimer pour presque rien! Alors que l'or lui gardera toujours sa raretée et son attirance pour l'oeil de l'homme. Et depuis plusieurs années maintenant quelqu'un qui aurrai placé ces economies dans de l'or aurait gagner bien plus d'argent que si c'etait sur une super assurance vie avec des arbitrage au bon moment... Je suis du meme avis que vous si vous ne voulez pas gagner d'argent et meme risquer de tout perdre du jour au lendemain alors la monnaie papier est parfaite pour vous. De plus on donne la possibilité aux etats de nous endétter sans qu'on puisse les en empecher... La monnaie papier sans etalon pour moi c'est poubelle!!!
Evaluer :   4  0Note :   4
EmailPermalink
Dernier commentaire publié pour cet article
Avant de pousser l'analyse comparative alchimique de la recherche de la pierre philosophale avec la planche à billet pour une richesse illimitée, l'auteur est tombé à son tour dans ce qui a été véhiculé au fil des siècles, sur la signification de ce qu'e  Lire la suite
samsweet - 15/06/2011 à 11:04 GMT
Note :  3  0
Top articles
Derniers Commentaires
Europe de la paix ? Non, Europe de la misère = Europe de la guerre
09:43Monrose
Entendu ce matin sur BFM à, 9h25, au sujet du pseudo accord réformant la directive Bolkenstein: " Appeler cela 'dumping social ou concurrence déloy...
Europe de la paix ? Non, Europe de la misère = Europe de la guerre
08:34Monrose
L'impôt sur les bénéfices ou le revenu est peut-être injuste et néfaste. Le problème, c'est le dumping ! Comment dans un système à monnaie rigi...
Europe de la paix ? Non, Europe de la misère = Europe de la guerre
07:41Pâris
Mais tous les impôts ne sont pas à mettre sur un pied d'égalité. Il il y en a des meilleurs et des moins bons. Dans votre exemple: l'IS
Europe de la paix ? Non, Europe de la misère = Europe de la guerre
23 oct.Monrose1
il me semble que Sannat a voulu dire: le "dumping fiscal et social" entre les membres de l'UE, par exemple l'Irlande qui prélève peu de taxes sur l...
L’évasion fiscale : une évaluation économique, 2ème partie
23 oct.zelectron
sauf à contrôler les mandataires avec la plus extrême rigueur sous peine de prison et lourdes amendes pour les agents chargés de cette besogne . . ...
L’évasion fiscale : une évaluation économique, 2ème partie
23 oct.zelectron
le petit million de ponx (hors régaliens de terrain) en surnombre coûte bien plus que l'évasion fiscale
Qui pâtirait d’une surtaxation du métal jaune ?
23 oct.Pâris
Quelle est la situation dans les TOM ? Le commerce des MP est-il différemment réglementé ? Dans certaines communes de Guyane française, on ...
Le Palladium, un métal unique
23 oct.samideano
Bullionvault en vend en ligne, on peut aussi acheter des pièces sur la plupart des sites de vente de métaux précieux (comme Swiss Gold)
Articles les plus commentésFavorisPlus...
Flux d'Actualités
TOUS
OR
ARGENT
PGM & DIAMANTS
PÉTROLE & GAZ
AUTRES MÉTAUX