Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en

L'Allemagne en proie à une récession technique

IMG Auteur
Publié le 10 janvier 2019
652 mots - Temps de lecture : 1 - 2 minutes
( 0 vote, 0/5 )
Imprimer l'article
  Article Commentaires Commenter Notation Tous les Articles  
[titre article pour referencement]
0
envoyer
0
commenter
Notre Newsletter...
SUIVRE : Allemagne

Ce ralentissement économique n'est pas propre à l'Allemagne mais s'est étendu à l'ensemble de l'UE.

OK, cela est embarrassant au pays du super stimulant via la politique de taux d'intérêt négatifs de la BCE et les années de QE censées faire des miracles: La production de l'industrie allemande, qui comprend la construction, a chuté de 1,9% en novembre par rapport au mois précédent (corrigé des variations saisonnières), a indiqué l’agence de statistique allemande Destatis ce matin. Cette baisse est également embarrassante car les économistes interrogés par le Wall Street Journal tablaient sur un gain de 0,3%.

L'agence a également révisé à la baisse le mois d'octobre, enregistrant une baisse mensuelle de 0,8%. Cela fait trois mois consécutifs de déclin. En novembre, comparé à l’année précédente (corrigé de l’inflation et des différences de calendrier, mais pas de la saisonnalité), l’indice de production a reculé de 4,7%:

La production a diminué dans tous les principaux segments, y compris l’énergie et la construction, qui sont centrés sur l’Allemagne elle-même plutôt que sur les exportations.

Sur une base mensuelle, désaisonnalisée:

  • Production industrielle hors énergie et construction: -1,8%
  • Production de biens d'équipement -1,8%
  • Production de biens intermédiaires: -1,0%
  • Production de biens de consommation: -4,1%
  • Production d'énergie: -3,1%
  • Construction: -1,7%

La production industrielle est une grande puissance dans l'économie allemande. Et la tendance n'est pas bonne. Le PIB de l'Allemagne a déjà diminué au troisième trimestre:

Les baisses de production d'octobre et de novembre ont rapproché l'Allemagne de la "croissance économique négative", comme on l'appelle euphémisme, pour deux trimestres consécutifs de baisse. Si cela continuait, l’Allemagne serait techniquement en récession

Et la situation ne va guère s'améliorer bientôt: Destatis a annoncé hier que les nouvelles commandes du secteur manufacturier - annonciateur de la production future - avaient chuté de 4,3% en novembre par rapport à il y a un an (ajusté pour tenir compte des différences d'inflation et de calendrier); et a révisé à la baisse les commandes d'octobre pour atteindre un recul de 3,0% d'une année à l'autre.

L'indicateur prévisionnel ZEW, qui mesure les prévisions pour l'économie allemande, a largement projeté les difficultés de l'économie allemande. Il a commencé à plonger au début de l’été dernier et a continué à plonger en novembre [lire… "Les perspectives se détériorent encore plus pour la zone euro que pour l’Allemagne", malgré la NIRP ]

La bonne chose est que la consommation privée et publique résiste pour le moment. Les ventes au détail ont continué de progresser en novembre, en hausse de 1,1% par rapport à l'an dernier. Et au moins au quatrième trimestre, ils pourraient absorber une partie des dégâts causés à l'industrie allemande. Mais il est probable que le PIB du quatrième trimestre décevra une fois de plus les économistes et le gouvernement qui ont déjà abaissé leurs prévisions mais ne les ont pas suffisamment abaissés.

Et ce ralentissement économique se produit en dépit, ou peut-être à cause de, de toutes les mesures de stimulation prises par une grande banque centrale - des taux d’intérêt négatifs et un assouplissement quantitatif - qui ont profité à quelques fonds de couverture qui ont pu gérer les achats d’obligations de la BCE et faire rapidement de l’argent et des traders d’obligations pendant un certain temps, alors que les prix des obligations augmentaient en raison de la baisse des rendements. Et il a même permis à des entreprises mal notées d’emprunter de l’argent pour une chanson à des investisseurs, des épargnants et des fonds de pension abattus. Mais cela a cessé il y a un an. Depuis lors, les prix des obligations de sociétés ont baissé en raison de la hausse des rendements, en particulier du point le plus risqué. Les actions sont également en nette baisse dans l’UE, le Dax allemand ayant perdu 20,5% par rapport au sommet de 52 semaines enregistré il y a un an.

Ce ralentissement économique n'est pas propre à l'Allemagne mais s'est étendu à l'ensemble de l'UE.

 

Données et statistiques pour les pays mentionnés : Allemagne | Tous
Cours de l'or et de l'argent pour les pays mentionnés : Allemagne | Tous
<< Article précedent
Evaluer : Note moyenne :0 (0 vote)
>> Article suivant
Publication de commentaires terminée
Dernier commentaire publié pour cet article
Soyez le premier à donner votre avis
Ajouter votre commentaire
Top articles
Derniers Commentaires
Une canicule prévisible mais insurmontable
26 juinmerisier1
Perso je fais ma "contre-propagande" auprès des jeunes autour de moi ! Il faut d'ailleurs se rendre compte qu'ils ne sont pas totalement lobotomisé...
Dépenses sociales : un pognon de dingue
24 juinmerisier1
@LOUIS L. Si nous avions des gouvernants avec des baloches (des vraies !) et qui voudraient vraiment faire de l'écologie pour le bien public, ...
Dépenses sociales : un pognon de dingue
24 juinLouis L.2
A propos de sécu, je trouvais un peu fort de café les honoraires de dispensation en pharmacie pour un service inchangé mais je trouve avec effareme...
Dépenses sociales : un pognon de dingue
24 juinmerisier2
@ gloopy La sécu qui coule lentement mais sûrement la France, est un schéma de Ponzi de par son mode de fonctionnement, structure financière à ...
Immobilier : Les Français organisent leur propre misère
24 juinSaphir
Les français, ou les gouvernements français ?
Dépenses sociales : un pognon de dingue
24 juingloopy2
sans doute notre merveilleuse "Sécu" ( qui fut imposée aux Français, sans jamais leur demander leur avis, dans l'immédiate après-guerre ) n'est-ell...
Des élus de plus en plus dangereux
24 juinmerisier1
@ LOUIS L. et gloopy Après vérification, 24h Gold n'a plus publié les cours des Mpx depuis le 09 avril 2019 ! ???????????????????????
Dépenses sociales : un pognon de dingue
23 juinmerisier2
Pas de souci, grâce à Agnès Buzyn (ministre de la santé !) on va avoir la couche supplémentaire avec la prise en charge de la PMA si l'on en croit ...
Articles les plus commentésFavorisPlus...
Flux d'Actualités
TOUS
OR
ARGENT
PGM & DIAMANTS
PÉTROLE & GAZ
AUTRES MÉTAUX