Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en

L’argent à 75/125 dollars d’ici deux ans, une vraie possibilité

IMG Auteur
 
 
Publié le 06 juin 2012
1727 mots - Temps de lecture : 4 - 6 minutes
( 34 votes, 3,7/5 ) , 116 commentaires
Imprimer l'article
  Article Commentaires Commenter Notation Tous les Articles  
0
envoyer
116
commenter
Notre Newsletter...
Rubrique : Editoriaux

 

 

 

 

L'analyse graphique et l'analyse fondamentale du marché de l'argent nous permettent d'espérer que de voir le prix de l’argent atteindre 75 à 125 dollars l’once d’ici ces deux prochaines années. Cela représenterait un gain de 150 à 230% pour toute personne ayant acheté de l’argent à moins de 30 dollars l’once.


La raison est que le marché de l’argent traverse encore aujourd’hui une phase haussière. Le prix de l’argent devrait donc continuer de grimper jusqu’à ce qu’un changement majeur n’intervienne. Il existe de nombreuses raisons pour lesquelles le marché de l’argent est actuellement haussier.  En voici les principales  :


1.  Les dépenses gouvernementales et politiques socialistes du gouvernement américain actuel continuent de dévaluer le dollar,


2. Les devises papier du monde entier sont en train d’être massivement dévaluées,


3. Les banques centrales achètent de l’or pour protéger la valeur et le taux de change de leur devise nationale,


4. Le marché de l’argent est de très petite taille – avec une demande d’investissement qui s’élève seulement à 3 milliards de dollars par an,


5. Manque de transparence quant à l’offre et la demande sur le marché de l’argent, et marché haussier de l’argent depuis maintenant dix ans


6. Très importantes positions à découvert sur le marché de l’argent – environs 200 milliards de dollars d’argent papier ont été vendus à des investisseurs trop fainéants pour en demander la livraison, et qui continuent de faire confiance aux banques, bien que ces dernières ne possèdent plus elles-mêmes l’argent métal qu’elles ont vendu à leurs clients.


Avant que cette situation de vienne à changer, le prix de l’argent continuera de grimper, tout comme il l’a fait au cours de ces dix dernières années. Le prix de l’argent continuera certainement d’augmenter pendant encore dix ans, soit à un rythme soutenu, soit de plus en plus rapidement.


Un nouveau pic du prix de l’argent a tendance à apparaître en moyenne tous les deux ans. Chacun des trois premiers pics du prix de l’argent, de 8 à 13 puis 20 dollars, ont été plus importants que le quatrième pic, bien que le pic le plus récent, de l’ordre de 50 dollars l’once, ait représenté une augmentation de 150% par rapport au précédent pic de 20 dollars. Le plus récent pic, d’environ 50 dollars l’once, est apparu en avril 2011. Nous devrions assister à un nouveau pic du prix de l’argent d’ici un à deux ans, et ce dernier devrait se traduire par un prix de l’argent de 75 à 125 dollars l’once, du simple fait que les marchés ont tendance à évoluer de manière parabolique.


Les prix tendent à augmenter de manière parabolique, dans la mesure où les gens, ou plutôt les investisseurs, ont pour habitude de rejoindre une tendance en cours de route. A dire vrai, les investisseurs Américains investissent principalement en fonction de la tendance, et non de la valeur (et si ce n’était pas le cas et qu’ils étaient majoritairement intéressés par la valeur, le prix de l’argent serait bien plus élevé qu’il ne l’est actuellement). Le marché de l’argent est si petit que lorsqu’un pourcent du public suivra la tendance et achètera de l’argent, le prix du métal grimpera jusqu’à atteindre 500 dollars l’once en un clignement d’œil.


Pourquoi cela ? Parce que les marchés seront bientôt à cours d’argent, et que nous consommons chaque année la quasi-totalité des réserves d’argent ayant été extraites, ne laissant que très peu de métal disponible à l’investissement. Il y a également tant de liquidités dans les banques Américaines que si 1% de cette quantité de monnaie était utilisée pour acheter de l’argent – ce qui représenterait 180 milliards de dollars de pouvoir d’achat -, 350 millions d’onces d’argent seraient nécessaires à satisfaire cette demande (soit la moitié de la production annuelle mondiale). Le prix de l’argent passerait alors à 500 dollars l’once, comme l’indique le calcul suivant : 180.000 millions de dollars / 350 millions = 514 dollars l’once.


Dans la mesure où l’argent traverse une phase haussière depuis maintenant dix ans, il deviendra de plus en plus difficile pour le monde financier que de l’ignorer. L’argent finira inévitablement par attirer la monnaie papier tel un aimant, et détruire la valeur des devises fiduciaires.


Voyez-vous, le principal problème des fraudes, c’est qu’elles tendent à prendre fin de manière extrêmement soudaine.


Si 1% de la monnaie actuellement disponible était utilisée pour acheter de l’argent physique, cela entraînerait la destruction de 94% de la valeur de la monnaie ayant été trop frileuse pour acheter de l’argent à moins de 30 dollars l’once. Voici comment les choses se traduisent mathématiquement : 514 est 17 fois plus important que 30. Lorsque le prix de l’argent sera de 514 dollars, 514 dollars seront nécessaires à l’achat d’une once d’argent. Acheter de l’argent 514 dollars l’once plutôt que 30 revient à une perte de pouvoir d’achat du dollar de l’ordre de 94%.


Il n’existe aucun moyen de mettre fin à un tel processus. De telles choses n’ont jamais cessé de se répéter au fil de l’Histoire.

 

Le problème avec le socialisme, c'est que vous finissez un jour par avoir dépensé tout l’argent des autres en ayant financé un état-providence destiné à distribuer des fonds aux avares et aux fainéants. Nous avons depuis bien longtemps dépassé ce point, et le gouvernement des Etats-Unis collecte aujourd’hui plus de 2 trillions de dollars pour financer un budget de 3,5 trillions de dollars, ce qui signifie qu’il imprime 1,5 trillion de dollars chaque année. 1,5 trillion, c’est 1500 milliards.


Tout ce dont j'ai parlé jusqu'ici, c'est du  danger pour le dollar, et de l’augmentation éventuelle du prix de l’argent jusqu’à 514 dollars l’once si 180 milliards de dollars étaient investis sur le marché de l’argent.


Il est impossible que les maisons de courtage puissent avoir acheté l’argent métal de leurs clients et l’aient conservé en lieu sûr. Si c’était le cas, le prix de l’argent serait déjà de 500 dollars l’once.


Ce ne sont ici que les prix que j’ai pu déterminer grâce aux graphiques et à l’expérience dont je dispose. Mon intuition voudrait que les choses aillent un peu plus loin. Le marché de l’argent est un marché manipulé, et les calculs mathématiques que nous venons de faire nous prouvent que cette manipulation comporte de nombreuses lacunes. Je m’attends à ce que nous assistions à une bataille autour de 50 dollars l’once, et que cette dernière dure de six mois à deux ans. Ceux qui manipulent le marché de l’argent feront tout ce qui est en leur pouvoir pour éviter de lire en première page des journaux que ‘l’argent a atteint un nouveau record historique’. Cela s’avèrerait bien trop mauvais pour leurs petites affaires, et pour l’institution qui est celle de l’impression frauduleuse de monnaie papier.


Dans la mesure où le marché de l’argent est un marché manipulé, tout est fait pour vous décourager – changements de prix soudains et tendances court terme inattendues. Si une hausse du prix de l’argent décourageait les investisseurs, son prix serait bien plus élevé qu’il ne l’est aujourd’hui. Si un prix de l’argent très faible faisait l’affaire, alors tout serait fait en ce sens. Ce sont les acheteurs d’argent physique qui créent ce marché, mais ils le font de manière contre-intuitive.


Je m’attends ainsi à voir apparaître des rebonds de prix soudains sur le marché de l’argent, destinés à créer une illusion d’instabilité. La volatilité du prix de l’argent est le fruit de la petite taille de son marché, mais également de l’instabilité du dollar. Des changements de prix de l’ordre de 10% en une seule journée ouvrable sont désormais devenus la norme sur tous les marchés du monde !


Un prix de l’argent stable décourage également l’investissement en métal physique, dans la mesure où les investisseurs agissent en fonction de la tendance. Si aucune tendance à la hausse n’est discernable, les investisseurs perdent leur intérêt et oublient tout des lois fondamentales, à moins qu’ils s’imaginent que la manipulation du marché de l’argent puisse durer à jamais. Les lois fondamentales sont aujourd’hui si déséquilibrées que je me demande comment les prix font pour demeurer si bas. Mon problème, en fin de compte, est peut-être que je surestime l’intelligence du public.


Un palier a récemment été placé sous le prix de l’argent, et ce pour diverses raisons.


Premièrement, les taux d’intérêts peu élevés de l’argent et les changements de prix modérés ne peuvent durer indéfiniment.


Deuxièmement, 90% des réserves de débris d’argent ne sont aujourd’hui plus disponibles, que ce soit à l’achat de gros ou au détail. Ceci prouve du renouveau de l’intérêt que portent les investisseurs à ce marché.


Troisièmement, si le prix de l’argent était à nouveau poussé à la baisse, il ferait miroiter des espérances de gains considérables aux nouveaux arrivants sur le marché de l’argent. Cela se traduirait également par des pertes importantes pour les banques en ayant manipulé le prix, telles que JP Morgan, ce qu’elles ne peuvent pas se permettre de risquer, étant donné les crises actuelles du marché de l’immobilier et de la zone Euro.


Si j’étais à l’origine de la manipulation du prix de l’argent, je ferais passer le prix de l’argent à 49 dollars l’once en l’espace d’une nuit avant de tenter de le manipuler à la baisse pour une durée d’un an jusqu’à ce qu’il atteigne à nouveau 35 dollars l’once. Ce serait là le moyen le plus efficace pour décourager l’investissement sur ce marché, dans la mesure où cela entraînerait une tendance à la baisse sur le court terme. Ensuite, je laisserais le prix de l’argent exploser à la hausse et publierais quelques information falsifiées permettant d’en justifier. Je le laisserais atteindre 75 dollars avant de le manipuler à nouveau à la baisse pour une durée plus ou moins longue. Ce sont là les mouvements contre-intuitifs que j’imagine voir apparaître sur le marché manipulé de l’argent en vue de décourager les investisseurs de joindre la tendance.


Assez parlé des prédictions sur le court terme. S’il est une autre chose à garder à l’esprit, c’est que lors du marché haussier de l’argent des années 1970, le prix de l’or a stagné autour de 200 dollars l’once durant plus de 4 ans. La rentabilité d’un investissement sur l’argent pourrait être particulièrement importante, si tant est que vous soyez patient. Il faut parfois attendre quelques temps pour que les autres commencent à apercevoir ce qui nous paraît évident.



 

 

Données et statistiques pour les pays mentionnés : Etats-unis | Tous
Cours de l'or et de l'argent pour les pays mentionnés : Etats-unis | Tous
<< Article précedent
Evaluer : Note moyenne :3,7 (34 votes)
>> Article suivant
Jason Hommel s’intéresse à la nature de la monnaie et aux marchés de l’or, de l’argent et des actions minières associées. Il est l’éditeur de www.silverstockreport.com, qui traite des actions minières argentifères.
Voir son site webS'abonner à ses offres
Publication de commentaires terminée
  Tous Favoris Mieux Notés  
45$ fin 2012 et 75$ en 2013
Evaluer :   3  2Note :   1
EmailPermalink
Excellent article......
Je suis désormais convaincu et ce , depuis plusieurs années de la fraude papier sur l'Ag métal.
Dites-le aux moutons qui sont malheureusement majoritaires et ils se moqueront de vous.
C'est ce qui fait la force des banksters et de leurs complices , les marionnettes politiques.
Cependant , leur fin est proche effectivement malgré l'aide des moutons qui continuent de faire des placements en produits banksters ....
Malgré l'aide des masses de moutons qui , faute de mieux , sautent sur eux mêmes dans les stades des jeux du cirque ; qui continuent de donner du crédit aux entités cadavériques politiques et aux péripatéticiennes merdiatiques....
"Il y aura des pleurs et des grincement de dents"
Merci A+++
Evaluer :   4  2Note :   2
EmailPermalink
Non, ça ne vaut pas la peine répondre à M.Frédéric P. Est-ce que tout n'a pas été dit ? ... Pour moi oui ! ...

Conceicao
Evaluer :   1  6Note :   -5
EmailPermalink
Ce ne sont pas les politiques de dépenses socialistes car elles sont non existantes, ce sont plutôt les politiques de dépenses militaires et guerrières, il semble bien que les dépenses militaires sont devenues une gangrène fatal pour l'économie US et finiront pour autodétruire les jambes de l'économie.
L'argent n'est pas en hausse, il n'a pas atteint sa juste valeur par rapport à la dévaluation des monnaies, donc ce n'est pas l'argent qui monte mais plutôt les monnaies qui s'écrasent.
L'argent, qu'on le veuille ou non, il doit se valoriser à long terme parce qu'il est applicable dans les industries du XXI siècle, il suffit une reprise industrielle pour qu'il s'envole, les diverses autres applications de ce métal auront aussi un impacte important alors que ce n'est pas le cas de l'or.
Il est évident que la manipulation c'est un handicapt et cela démontre le peu de sérieux des gouvernements dans les affaires à l'égard du public.
Quant aux commentaires de Frédéric, il a perdu une grande occasion de se taire et de regarder dans son jardin car il fait pitié dans les journaux français.
Conceicao
Evaluer :   3  5Note :   -2
EmailPermalink
...ah ? ... ben çà ! ...j' avais même pas remarqué que je faisais la UNE des journaux !!


B-)



Evaluer :   2  2Note :   0
EmailPermalink
Bonjour Pepin, Frédéric P. et autres commentateurs,

Je vous rejoins en ce sens qu'il faut considérer l'Homme pire qu'il n'est pour que, après avoir marché avec lui et sondé son coeur et sa pensée, on se rend compte qu'il est meilleur qu'on ne le voit.
J'ai le sentiment qu'ici tout est noir et sans espoir voir même que l'on souhaite que tout explose pour s'enrichir ( y-a-t-il pas manipulation?). Je ne suis pas certain qu'il est de l'intérêt des Grandes Puissances que nous allions à la faillite car avec la mondialisation toutes les économies sont imbriquées et si l'une tombe les autres suivent. Si l'Europe tombe, la Chine et les États Unis exporteront vers qui? L'Afrique, pas de sous et instable, le Magreb? idem, l'Océanie? idem, l'Amérique latine? elle a besoin de nous pour se développer. Les Chinois, les Russes tous souhaitent une vie meilleure, faute de quoi ça va casser dans leurs sociétés maintenant qu'ils ont vu en images le confort de nos société occidentales ( Les Chinois exportent leur produits chez nous et nous nous leur avons exporté insidieusement nos conforts et besoins viciés ).
Notre espoir, c'est une Europe intégrée avec des valeurs chrétiennes profondes, dirigée pour vivre et consommer raisonnablement et durablement. Annulons les dettes, laissons tomber les banques en confisquant les biens des 20% des actionnaires qui détiennent les 80% du capital de ces banques et protégeons les biens des épargnants. Revenons à 0 déficit ( vivons avec 100Mds de moins chaque année en supprimant tous les privilèges à tous les niveaux de la société-travaillons plus etc...).
Au lieu de prendre les armes, manifestons pacifiquement pour un changement radical de mentalité; le bonheur est dans notre pré aujourd'hui si nous retrouvons l'essentiel: une vie simple à partager avec les voisins. Utopie, délire? C'est ce que je souhaite à nos enfants en les responsabilisant. Quant à l'évolution du prix des MP, la rareté et la demande fera le reste. Si les États reviennent à l'étalon or tant mieux peut-être !
Evaluer :   6  1Note :   5
EmailPermalink
Bien entendu, personne ne veux que ça explose...

Mais il faut se rendre à ,l'évidence... toute cette économie mondiale et interdépendante est construite sur un principe très simple... il faut toujours plus de croissance...

Ainsi, l'économie mondiale peut être comparée à un immense château de cartes fait de plein de petits châteaux interdépendants les uns les autres...
La règle est qu'il faut toujours monter plus haut pour être le plus beau ou le plus grand dans la construction... et pour ne pas se faire "manger" par les autres...

Mais le nombre des cartes est limité... et pour pouvoir continuer à construire... on commence à méchamment puiser dans les cartes de base, moins visibles et dont on a oublié l'utilité (travail, agriculture, responsabilités, famille, bien être, paix...)

Cela peut durer un temps... mais un jour, un petit château qui aura été trop gourmand ou qui aura trop pompé dans ses fondations va s'écrouler... l'un ou l'autre vont essayer de s'en emparer en puisant dans leurs propres fondations... jusqu'au jour où l'ensemble de la construction... tellement éphémère va sombrer...

Ceci n'est pas un choix, un souhait... juste des règles physiques et mathématiques qui elles ne peuvent pas être ignorées éternellement...
Evaluer :   9  0Note :   9
EmailPermalink
Chateaux en Espagne.
Corrigé pour vous
Evaluer :   3  1Note :   2
EmailPermalink
Bonjour LORO,
Je ne pense pas que les gens ici souhaitent que tout explose, car cela les poussera à se séparer de leur MP tôt ou tard pour survivre dans un monde auquel personne n'est préparé (sans pétrole, sans terre à cultiver ...).

Je pense que c'est plutôt une prise de conscience collective d'une réalité qui a toujours existé et qui exacerbe aujourd'hui notre indignation : L'USURE ! L'usure des richesses produites par leur travail au profit d'un système bancaire de plus en plus gourmand et surtout maintenu par l'aveuglement des gouvernement et du peuple !

Cette USURE est incompatible avec les valeurs chrétiennes (les intérêts). Car dévalorise le travail et les richesses.

On ne devient "plus riche" que si on augmente sa quantité de MP et non pas par simple dévalorisation de la monnaie (Une once d'or, c'est une once d'or)
Si "tout" explose, on ne peut s'enrichir que par son travail ou alors échanger ses richesses contre d'autres.

Laisser tomber les banques, c'est abandonner l'épargne des gens, car l'épargne n'est pas une somme d'argent dans un coffre (encore moins des MP). C'est une forme de dette aussi, celle de la banque envers les épargnants.
Annuler la dette? En Europe, elle est euro-européenne, c'est l'argent des épargnants européens et leurs impôts à venir. En France, 40% Franco-Française et 60% Européenne.

Il faut redéfinir le rôle des banques, les nationaliser, interdire l'intérêt, le leverage, le shorting, les produits dérivés ...
Revoir aussi l'assiduité des gouvernements : ne dépenser que les recettes existantes, et non à venir. Sinon faire comme sous l'empire romain, s'endetter à titre personnel.(L'empereur François le Normal? lol)
Evaluer :   4  2Note :   2
EmailPermalink
Bonjour Twinpeaks,
Merci pour votre réponse et votre réflexion. Je vous rejoins largement quand vous dites que c'est la course folle après l'argent qui perturbe le fonctionnement de nos sociétés y compris chinoise et russes ( multiplications des milliardaires ). Notre élite d'énarques etc ( vivant en club fermé )...qui occupe alternativement les sièges de l'Administration étatique et les fauteuils des conseils d'administrations des grandes entreprises, a perdu le sens de la Chose Publique, du peuple et de la FRANCE. Elle se préoccupe d'avantage de ce qu'elle peut en tirer à son profit en "oubliant" l'essence de ses mandats: " le Service " et implicitement le "le sacrifice" ( il y a collusion entre le public et le privé ). En ajoutant la "Dé-moralisation" et la perte du "Devoir" les P-DG et les conseils d'administrations des Grandes Entreprises privées ou publiques ne voient que leur profit et celui de leurs castes. Si nos élus succombe sous le charme de l'argent comment exiger la modération des revenus aux dirigeants du privé? Tout devient hors norme et incontrôlable. Ce qui se passe dans la sphère parisienne se retrouve dans la sphère locale au niveau du millefeuille des collectivités et des cumuls des mandats ( observez le jeu des chaises avec indemnités dans votre région, votre département ou communauté de communes ). Exigeons de nos élus, des dirigeants d'entreprises et des citoyens de l'humanité, de la modération, le sens du service et des citoyens du bon sens. La Finance a perdu la tête et son âme; comme vous le dites il est nécessaire de lui redonner le rôle qui est le sien:animer l'économie et gérer l'épargne en bon père de famille. La prise de conscience est là mais nous ne savons pas comment changer les choses; Il nous manque un serviteur-leader dans cette situation de crise. Et les MP dans tout çà?
Evaluer :   3  0Note :   3
EmailPermalink
petite réflexion sur la RELATIVITE des CHOSES :

production minière mondiale annuelle d' argent métal = 26.000 tonnes.

valeur actuelle d' un an de production mondiale d' argent métal ( selon cours COMEX ) :

0,74 € / gramme x 26 milliards de grammes = 19,24 milliards d' €.

:~(


montant du prêt de recapitalisation venant d' être généreusement consenti aux banques espagnoles dans la panade :
100.000.000.000 €

:~{

montant de ce prêt rapporté à la capitalisation totale d' une année de production mondiale totale de l' argent métal = 5,147.

cette petite galéjade aurait donc permis de rafler plus de 5 ans de production mondiale de "silver"...

humm !!... y' a-t-il encore quelqu' un dans la salle qui se demande encore si ça vaut le coup d' acheter du "physique" ?


:-)))))))))))



Evaluer :   13  2Note :   11
EmailPermalink


Sacré Fred !
... Toujours aussi abscons !

Ne serais-tu pas encore en train de tout mélanger, comme d'hab' ?



Evaluer :   2  10Note :   -8
EmailPermalink
Ah Pépin... notre grand né céciteux...
Quoi qu'à la longue des commentaires, il est plus que probable que votre cécité soit plus un choix qu'un état...

Ceci étant juste pour faire un beau mot en réponse à "abscons" ("abstrait" pour les terriens), Je ne voie pas en quoi Fredéric mélange tout vu qu'il compare le prix (papier) d'une chose à celui d'une autre...

100 Millions d'euro (qui ne bénéficieront pas aux Espagnols mais bien aux banques), c'est énormément d'argent... tout en étant énormément abstrait.
Par contre, 26000 tonnes d'argent métal, ça c'est du concret...
Si les Espagnoles utilisaient cet argent abstrait pour acheter 5 années l'argent concret... il deviendraient en un rien de temps les investisseurs très très concrets sur le plan mondial... (pas longtemps, car ils seraient vite envahis en tant que terroristes à l'économie mondiale...)

Bien entendu, ce scénario est impossible... mais la réalité présenté par Frédéric reste bien là... les magouilles de W.Street et la bulle de l'argent papier font que nous sommes devant la possibilité d'investir notre argent dans du concret, très largement sous évalué par un monde de la finance obsédé par l'abstrait...

Allez Pépin, au fond de vous même... sous vos airs de révolté... vous savez bien qu'il y a de fortes chances que nous ayons raison...
Commandez donc une vingtaine d'once d'argent... ça ne vous engage à rien... et dans quelques années vous bénirez le ciel d'avoir croisé Frédéric et d'autres "fous" sur votre route...
Evaluer :   11  1Note :   10
EmailPermalink
Bonjour Jack
je confirme que l' aide apportée au banques espagnoles se monte malheureusement bien à 100 milliards d' € ...et non pas à une petite broutille de 100 millions...
Evaluer :   7  1Note :   6
EmailPermalink
Oups... mes doigts se sont croisés... mais milliards... Millions... ça devient tellement irréel...
Je vient de recharger avec du physique à 26... là je ne me trompe pas...
Evaluer :   8  0Note :   8
EmailPermalink
je pars en Allemagne "recharger" en phyzz,
In Silver We Trust !
Evaluer :   6  2Note :   4
EmailPermalink


Premièrement sachez que j'ai une sainte horreur de l'once en tant qu'unité de mesure.

Ceci pour plusieurs raisons :

1. Ce n'est pas un chiffre rond et ses décimales à rallonge me rendent cette mesure d'autant plus antipathique (31,104768 gramme !!!)
2. C'est une mesure que l'on utilise du seul fait qu'elle est sous l'égide des U.S.A., dont c'est la mesure de référence ( pourquoi pas parler en dollars plutôt qu'en euros, pour évoquer le prix de l'once, pendant qu'on y est ? )
3. C'est une mesure mesquine.

"Mesquine" ?
Pourquoi "mesquine" me direz-vous...
... Tout simplement parce que, moi, quand j'achète c'est au KILO.
... Et ce n'est pas de l'argent, mais de l'OR.

... Alors vos conseils, comme quoi je devrais suivre les recommandations de Fred pour acheter quelques onces (des "onces" !... franchement !...), je m'en passe
- car je n'ai certainement pas attendu un "Frédéric P." ou un "Jack.be" pour me constituer du physique en M.P. se comptant en KILOS (et non à l'once).

Je vous rappelle qu'il y a 10 ans, le kilo d'or se trouvait à 8000 euros.
Il est maintenant à plus de 40 000.
Il a donc été multiplié PAR CINQ.
Ceci sans 3 ème guerre mondiale ("des hordes de sauvages... viendront toquer à ma porte", etc - la rhétorique est de vous), sans apocalypse, sans effondrement du système, sans catastrophe monétaire mondiale, sans guerres civiles, sans le sang et la poudre - comme beaucoup ici semblent le souhaiter parfois.

... Alors pourquoi diable être toujours dans l'expectative du pire lorsque l'on raisonne sur les métaux précieux ?

C'est l'arrivée de l'euro, face au dollar, qui a mis un coup de pied dans la fourmilière.
Depuis, l'euro et le dollar se "tirent la bourre" et c'est à l'or que profite cette permanente émulation, par une augmentation constante de son prix.

S'il n'y avait pas les manipulations des marchés (mais elles ne seront pas éternelles, par essence même!), le prix au kilo serait incoercible et atteindrait des sommets, sans qu'il soit nul besoin d'effondrement systémique, de cataclysme monétaire et financier, ou autre troubles que, pour ma part, je ne souhaite nullement.

Bref, sans faire dans l'angélisme, je pense qu'il n'est nul besoin de se construire des scénarios-catastrophe pour se rassurer sur le bien-fondé de l'investissement.

Soyez confiants, que diable !
Soyez cools, soyez zens !
Allez faire un tour aux champignons ( après la pluie de juin, les premiers cèpes ) et détendez-vous.
Nulle "horde sauvage" à l'horizon.
Juste un monde qui va comme il peut, cahin-caha, avec ses mésanges et ses écureuils, avec son or qui prend plusieurs euros le gramme par an, tranquilou-pépère, quoi qu'il arrive.

Alors, voyez-vous, mon cher Jack.be, il n'est ici nulle question de cécité, mais simplement d'une AUTRE vision.
Une vision plus optimiste de la vie, du monde, des autres.

... Maintenant, si vous en êtes à reprocher aux gens d'être optimistes...

En tout cas, la prochaine fois que vous vous adresserez à quelqu'un "à la volée", assurez-vous au préalable d'être tout-à-fait sûr de bien savoir à qui vous parlez.

On se trompe si facilement sur les gens...

Oh que oui...

Ici l'optimiste est nécessairement un "bolchevik" (!!!) - ou autre joyeusetés dans le style (dixit Frédéric P. sur une autre commentaire d'article), un "gaucho" à dézinguer en s'y mettant à plusieurs, quitte parfois à confiner à la diffamation.

En tout cas, si, pour vous, tous les optimistes sont des "gauchos", ça doit faire du monde !
... Car il y a encore beaucoup de gens optimistes (ne pas prendre son cas pour une généralité, les atrabilaires !) et, rassurez-vous, ce ne sont pas eux qui viendront "toquer à votre porte"... "en K2KK" (sic!), puisque ce sont ceux que vous nommez avec mépris (re-sic!) les "bobos-pacifistes".

Ce découpage manichéen du genre humain (bobos, gauchos, etc) m'exaspère, dans la mesure où il n'est pas digne d'un être pensant.

... Mais bon, ce que j'en dis...

En espérant vous avoir un peu éclairé sur celui que vous ne cessez de conspuer sans rien en savoir, j'ose formuler le voeu qu'après cet effort je ne recevrai plus à tort et à travers vos diatribes, trop... "faciles" à mon goût.

De grâce, faites preuve de nuance, de tempérance et de pondération dans vos jugements à mon égard, dorénavant.

Merci d'avance.













Evaluer :   3  9Note :   -6
EmailPermalink
Je ne pensais pas vous avoir manqué de respect, mais avouez que jusqu'à maintenant, vos commentaires sont le plus souvent des critiques gratuite sans rien apporter comme explication ou comme autre direction possible... Donc il est vrai que j'ai beaucoup plus de respect et de plaisir à débattre avec des personnes qui ont d'autres opinions et qui les argumentent qu'avec ceux qui critiquent juste des opinions sans plus d'explication.

Désolé de parler en once... moi j'en suis à ce niveau là... et l'once existait bien avant qu'on découvre les USA... c'est notre système métrique qui est plutôt récent (200 ans) et pas tant répandu que cela dans le monde. D'ailleurs, le poids de la "troy once" (31,1034768 gr) est originaire de la ville de Troyes... en France... (l'once américaine fait 28,594 grammes)

Je suis retourné voir certains de vos commentaires et vraiment, rien ne laisse croire que vous vous intéressez au Métaux physique... bien au contraire.

Pour ce qui est de l’effondrement de l'économie, bien entendu, nous ne le souhaitons pas... mais il faut être réaliste, on ne peut pas continuer dans cette direction et à cette vitesse... c'est impossible.
Et comme les politiciens ne seraient pas élus sur un programme où on fait réellement changer les choses... celles-ci ne risque pas de se passer "en douceur"... donc on continue à s'endetter, à consommer comme s'il n'y avait pas de limite aux ressources de notre planète, à croire qu'on peut continuer à vivres éternellement comme des nantis en laissant la plus grande partie de la population mondiale dans la misère... etc...

Nous, Européens vivons dans une société protégée. Cela a été possible grâce aux principes judéo-chrétiens sur lesquels les génération antérieures se sont basées pour créer l'univers de leurs enfants...
Mais faites un tour dans la plus grande partie des pays du monde... pas dans les hôtels touristiques, mais dans la rue, dans les petites villes, dans les usines... et vous verrez que le monde n'est pas si beau que cela... et que pour beaucoup, le rêve est un luxe même pas accessible (bien souvent parce que leur système religieux ou philosophique le leur interdit...).

Ces principes de tolérance, d'entraide, de fraternité, de respect... etc... "nous" les avons laissé tomber au nom des nouveaux principes de "liberté" (68) et de prospérité... qui en fait ont conduit à un individualisme de plus en plus aigüe... et c'est sur ces bases que se prépare l'avenir de nos pays... bien malheureusement...

Les jeux vidéo le plus vendu dans les magasins sont des jeux extrêmement violents (-18 ans achetés pour des enfants de 8...), les sites les plus en visités sur le net sont des sites pornos, ce qui se vend le plus dans les zones du monde défavorisées sont la drogue, l'alcool, la télévision et les armes et les religions qui évoluent le plus actuellement ne prônent pas vraiment la paix dans le monde...

Ça, c'est la réalité, elle n'est ni pessimiste, ni optimiste... elle est moche, mais il va falloir faire avec...

Alors l'optimisme, c'est certainement pas de croire que d'un seul coup les hommes vont devenir bons, se respecter, respecter la planète, accepter de partager, de s'entraider, d'arrêter d'en vouloir toujours plus, de convoiter les biens du voisin... etc...

Mon optimisme, c'est plutôt de regarder la réalité en face et de me dire qu'on va essayer d'aider un maximum de personnes à passer les années qui viennent le moins difficilement possible... parce que ce n'est pas les politiciens, les banques ou les multinationales qui vont s'en charger...

Avec le plaisir de vous avoir lu

Jacques
Evaluer :   13  0Note :   13
EmailPermalink


à "Jack.be"

"L'optimisme, c'est certainement pas de croire que d'un seul coup les hommes vont devenir bons, se respecter, respecter la planète, accepter de partager, de s'entraider, d'arrêter d'en vouloir toujours plus, de convoiter les biens du voisin... etc..."

... ET POURQUOI PAS ?!?!

Qu'est-ce donc que l'optimisme si ce n'est pas cela ?!

Ce que vous appelez, VOUS, optimisme (regarder la réalité en face - la réalité, comme vous le dites vous-même, "moche" mais... "il faut faire avec") est en fait du FATALISME.
Ce n'est pas tout-à-fait la même chose...
Relisez Diderot ("Jacques le fataliste", justement !!!) et vous saisirez la nuance.

Le problème n'est pas nouveau.
Au siècle des Lumières, Diderot, Voltaire et Rousseau se posaient les mêmes questions existentielles sur l'Homme, bon, mauvais, etc.

Tout ce dont vous arguez est indépendant de notre siècle et de ses dérives.
Ce n'est ni pire ni mieux qu'avant.
Revoyez le 19ème siècle et, avec Zola, faites une plongée dans la misère et la crasse humaine.
Allez faire un tour dans les ouvrages relatant des épisodes du Moyen-Age, où l'homme était un loup pour l'homme (pas plus, pas moins qu'aujourd'hui) : "La bourse ou la vie" - sans jeu de mots.

Bref, geindre sur la noirceur de notre époque, c'est se condamner à ne pas la vivre dans ce qu'elle peut avoir de positif.

Nourrir des idées funestes sur le genre humain ne construit pas un centenaire.
Le (futur) centenaire est un corps sain dans un esprit sain :
avoir de sinistres idées sur le monde, la vie, autrui, n'y contribue certes pas.

Il y a, là, Balzac et "Le père Goriot" comme piqûre de rappel.

"La comédie humaine"...
Ah ouiche ! Rien de nouveau, comme je vous le disais...

L'intelligence, en l'occurrence, consisterait donc à cesser de déplorer le monde dans lequel nous vivons (comme je le vois malheureusement faire si souvent, ici ou ailleurs), mais de faire en sorte qu'il soit meilleur, ne serait-ce qu'en le VOYANT meilleur, pour commencer.
Or, c'est là que vous péchez, Jacques.
Comme d'autres.

Les métaux précieux, au lieu de vous avoir donné le "feu sacré" (comme c'est mon cas), semblent plutôt avoir altéré votre vision du monde, où vous oscillez entre noir pessimisme et gris fatalisme.

Permettez-moi seulement de ne pas être de votre coterie, de continuer à m'enchanter des rossignols sur les branches, des étoiles les nuits d'été, des aubes et des crépuscules, des papillons et des faons, des zèbres et des girafes, de tout ce qui fait que ce monde n'est pas le tas de merde que certains semblent y voir, ne cessant de jouer les oiseaux de malheur en claironnant des catastrophes à venir, des désastres, des calamités, hurlant par là avec les loups du désenchantement.

Ces discours de "prédicateurs" de l'apocalypse (financière, économique ou autre) me fatiguent le moral, car on en est actuellement saturé.

Vous avez de l'or dans vos caves mais on dirait que c'est du plomb.

Acheter de l'or est un acte optimiste.
Si on achète de l'or dans une perspective pessimiste, alors, oui, on est condamné à souhaiter que le système s'écroule.

Ce n'est pas mon cas.

Moi je ne suis pas pressé.
J'ai confiance.
Je sais que le temps fera beaucoup plus à l'affaire qu'un écroulement du système.

Le TEMPS, mon cher Jacques.
Le TEMPS.

Tout est là...

Qui a confiance dans le TEMPS n'a aucune raison de noircir le tableau du monde qui l'entoure, à coups de stéréotypes-repoussoirs genre "drogue, alcool, sexe, jeu video, armes, religion belliqueuse" et tout le pataquès, comme je viens encore de le lire.

Je connais par coeur ce logos et je sais aussi quels irresponsables en usent et en abusent dans leurs discours cathartiques.
... Non merci !

"Un corps sain dans un esprit sain"
fera de moi, je l'espère, le centenaire tranquille-pépère, placide et joyeux, apaisé et malicieux, que j'espère devenir ( et que je construis d'ores et déjà par l'état d'esprit que je cultive, et dont je vous ai ici fait part).

Voilà, ceci dit, ensuite c'est un choix, et si on veut à tout prix cultiver la paranoïa (qui ne fait pas de bons vieillards), tant pis pour ceux qui, ipso facto, auront entassé de l'or ou de l'argent en vain
- la condition première pour en profiter étant avant tout de VIVRE et, tant qu'à faire, de BIEN vivre.

Toute une philosophie existentielle, comme vous le voyez...

A bon entendeur
(puisque je sais maintenant que je m'adresse à bon entendeur)
SALUT !










Si j'ai
Evaluer :   2  4Note :   -2
EmailPermalink
Disons que je me prépare au pire en espérant vivre le meilleur... Mais si le pire doit quand même arriver, j'aimerais qu'il ait le moins d'impact négatif possible sur ma famille...

Alors c'est vrai que je côtoie peut être trop et depuis trop longtemps les cotés moins féérique de notre monde... et que cela a une influence sur les perspectives que je lui prête...
Et du coup, oui, je suis un fataliste... pas parce que cela m'amuse, mais parce que la machine socio-économique sur lequel se base actuellement l'humain est lancée à toute allure contre un mur, et ce dans une inconscience générale.
Je ne voie pas la moindre étincelle d'espoir qui pourrait faire changer les choses au niveau global... C'est pour cette raison que je me concentre sur le personnel et le très local.

Les métaux précieux sont une très petite part de mes intérêts. J'ai juste quelques onces (désolé) d'argent... pas les moyens d'avoir de l'or, à par mon alliance.
Si je suis ici, c'est parce que j'aime comprendre ce qui se passe autour de moi... et "comme c'est l'argent qui gouverne le monde... il est important de savoir qui gouverne l'argent..."

C'est aussi parce qu'à l'inverse de ce que vous pensez, nous sommes très peu à prévenir notre "prochain" de l'illusion économique dans laquelle nous nous trouvons... très peu de "prophètes de l'apocalypse économiques" qui osent dire que la crise financier et globale ne fait que commencer et ne pourra pas se terminer dans le calme et pour le bien de tous.
Si je le fais, ce n'est pas parce que cela m'excite... mais juste dans l'espoir qu'un maximum s'en rendent compte et s'y préparent, afin qu'un maximum puisse avoir une alternative à la violence,la mort ou la servitude lorsque les vents tourneront... Et plus nous serons vigilants et préparés, plus la transition aura des chances de se faire à moindre mal.


Evaluer :   7  0Note :   7
EmailPermalink


"La violence, la mort ou la servitude lorsque les vents tourneront"...

... Vous y allez fort !

Je ne vois pas en quoi une crise économique peut, DIRECTEMENT, entrainer la mort
- à part le suicide (mais c'est autre chose).

Quels "vents" vont tourner ?
Il y a, là, une espèce de grand flou qui ne m'aide pas cerner avec précision vos angoisses.
La notion est toujours confuse (que ce soit vous ou d'autres, d'ailleurs), entourée d'une nébuleuse bien opaque.

La peur n'ayant jamais empêché le danger, je ne vois pas en quoi la peur (et les anticipations parfois grotesques qu'elle implique) va, en quoi que ce soit, empêcher l'émergence du danger en question, réel ou non.

Je ne vois pas non plus, dans cette optique catastrophée, en quoi quelques onces d'argent vont changer quoi que ce soit au schmilblick.

Je ne vois pas non plus en quoi commencer à gamberger aux armes qu'il va falloir utiliser en cas de "violences" (sic) va vous aider à rendre votre présent plus agréable.
Au contraire même !
Par ce modus operandi, vous hypothéquez la qualité de votre présent pour un avenir... hypothétique.
( philosophiquement c'est même un contre-sens existentiel )

Comprenons-nous bien, mon cher Jacques : ce n'est pas seulement à vous que je m'adresse, mais à tous ceux de nos lecteurs qui voudront bien avoir le discernement pour saisir la portée des propos ici échangés, qui sont le reflet de deux "écoles" de vie.

Avoir des enfants, par exemple, et leur seriner sans cesse que le monde va mal ("va droit dans le mur"), que le système court à sa perte, que tout fout le camp, qu'il faut se préparer à "la violence, la mort ou la servitude" (sic)... EST-CE LEUR RENDRE SERVICE ?!

Posez-vous la question sérieusement, Jacques.

Comment peut-on avoir des enfants et, concomitamment, leur présenter leur avenir comme aussi funeste ?
C'est, là encore, philosophiquement, un pur contre-sens.

On ne fait pas des enfants si c'est pour les propulser dans un monde -que l'on considère comme étant- de merde...
Voyons !

Vous (d'autres encore plus) criez à l'apocalypse financière et économique, à la fin d'un monde, à longueur de messages électroniques.
Mais que vous importe ?
"Avertir" des inconnus (vos lecteurs anonymes) ?
Pour qu'ils fassent quoi ?

... Pour qu'ils achètent des "onces" d'argent (ils vont aller loin avec ça !), ressortent les grenades du grand-père au cas où...
Et puis après ?

Vous jouez à vous faire peur, dans une petite caste de petits épargnants, évoquant implicitement des idées saugrenues de bunker à la campagne, comme une vieille marotte que l'on ose à peine avouer.
Vous trouvez un "Boutros" qui vous comprend et c'est "Eurêka !".
Oui, et après ?

Effectivement, et ça tout le monde l'avait compris dés le départ, je suis le blanc mouton dans votre noir troupeau - où, antérieurement à mon arrivée, s'étaient visiblement créées des affinités.

Je vous lis, parlant d'onces d'argent, alors que j'en suis à tabler sur l'or en dizaines de kilos, et je me fais tomber sur le râble au seul titre que je suis un penseur libre, qui ne rentre pas dans le moule de ce qui semble ici faire loi
(à commencer par ce qui semble être le consensus : être persuadé que le monde va finir dans le chaos - concept pas très nouveau, pour qui connait un peu l'Histoire... mais bon... ).

Bref, comme dirait l'autre (Pépin), il reste néanmoins de tout cela qu'un échange s'est créé et que, s'il peut parvenir à mettre un peu de couleurs joyeuses dans votre vision morbide du monde, ma prose n'aura pas été totalement vaine.

Pour les "Frédéric P.", "La Caye", "Louis L." et autre "Boutros" ou même "Lolo", j'espère que cette rhétorique trouvera écho, peut-être en le cherchant bien (cet écho) au fin fond de vos souvenirs d'enfance.
Vous ne l'avez pas totalement perdue, votre enfance, tout-de-même ?!

Dans la mienne il y a des rossignols et des écureuils.

Et, dans ma vision de l'avenir (et de celui de mes enfants), il y a AUSSI des rossignols et des écureuils.

Voilà... C'est là que je diverge.


Tchao, mon Jacques !
A la prochaine !












Evaluer :   3  6Note :   -3
EmailPermalink
salut Pépin,

là je suis vraiment sérieux ;

"la violence, la servitude ou la mort lorsque les vents tourneront".

et oui, et c' est une évidence.

quel est donc votre "vécu" ???

personnellement ( et je ne "goberge" nullement, croyez-moi, en écrivant cela ), j' ai déjà connu des guerres civiles sur 2 continents.
l' ampleur des destructions y était incommensurable.
des contrées où les denrées les plus précieuses pour ceux qui ne pouvaient pas fuir étaient = n° 1 : une arme personnelle ; n° 2 : de quoi traiter et stocker l' eau potable ; n° 3 des vivres.
je me souviens notamment avoir traversé un pays où se succédaient les villages entièrement détruits ; plus une maison qui ne soit criblée de balles ou dynamitée, plus âmes qui vive...
je me souviens de ces paysans faisant paisser leurs une ou 2 vaches avec la kalashnikov en permanence en bandoullière, des femmes mêmes, en treillis, bardées de grenades quadrillées,...
il fallait se méfier de tout ( ...mines, objets susceptibles d' être piégés partout )

j' ai servi, à titre étranger, en Afrique, dans des contrées où la vie d' un homme compte absolument pour rien.

des expériences qui comptent croyez moi et qui m' ont radicalement et définitivement changé ( notamment, quant à la réalité de la "nature humaine" ! ).

dans un autre registre, côté ascendance maternelle, ma famille d' origine tchèque, a subi la dictature communiste et ma inculquée c'est vrai, une haine totalement viscérale de ce "système politique" atroce.

de retour à la vie civile, j' ai conservé cette appréhension de recommencer ce genre "d'expérience" et je n' ai plus eu de cesse de m' y préparer dans tous les domaines...

nous vivons, me semble-t-il, dans un îlot de paix bien précaire, ça j' en suis absolument convaincu.
étant médecin, exerçant dans une commune "rouge", je considère sans prétention et sans généraliser, mais objectivement et avec une grande consternation, beaucoup de mes contemporains et la déchéance de certains : toxicomanes, sociopathes irrécupérables, alcoolo-tabagiques chroniques et invétérés, assistés en tous genres et boulets sociaux professionnels,...
je suis stupéfait aussi du gigantesque fiasco de notre "éducation nationale"...
il y a beaucoup de domaines dans lesquels je pourrais m' étendre... mais à quoi bon ?

ce matin, j' ai consulté mes comptes ; parole d' honneur : encore un prélèvement de l' URSSAF !! ( reliquat de mes "charges patronales" de ma secrétaire que j' ai du me résoudre à licencier ); j' en ai assez.

il y a quelques jours, j' ai assisté à une réunion de formation professionnelle continue ; avant que ne débute la séance, mes confrères ne parlaient que de la finale de tennis et autres sujets les plus badins et les plus creux les uns que les autres ; ces braves gens avaient l' air tous tellement passionnés ( et alors que la plupart ne pratiquent strictement aucun sport ! )

oui vraiment, beaucoup de mes contemporains n' ont de cesse de me stupéfier.

à vos yeux, je passe pour un "paranoïaque" mais évidemment, je n' en ai cure.

qu' en est-il de vous ?
avez-vous voyagé ? avez vous était soldat ? avez-vous créé ou déjà géré une entreprise "privée" dans notre magnifique paradis socialiste français ??


Evaluer :   11  2Note :   9
EmailPermalink


Ayo, le Fred !

Depuis le début, j'avais la conviction que vous aviez assisté - ou participé - à des frictions armées (pour moi vous étiez un ancien de la guerre d'Algérie, tant vos propos résonnent en écho avec ceux déjà entendus par ceux y ayant assisté - ou participé).

Bon, ce n'est pas la guerre d'Algérie...

Le résultat est le même : une misanthropie aigüe.

Le problème de cette misanthropie, c'est qu'elle apporte une grande confusion à votre entendement.

Nous avons là (et je vous en remercie) une intéressante somme d'informations vous concernant, mais alors...
Quel tri il faut faire !

Vous mélangez un peu tout :
le paysan avec sa kalachnikov, la haine viscérale du communisme (ici explicitée, elle se comprend), des sociopathes irrécupérables, des assistés en tous genres et autres boulets sociaux, l'éducation nationale conspuée, des médecins futiles avec Roland-Garros, l'URSAFF honnie et, pour finir (avec votre ironie confinant parfois au cynisme), "notre magnifique paradis socialiste français".

... Waouf !
Vous reconnaitrez que c'est un peu le fouillis et que, au milieu de ce fatras de mécontentements, tout le monde sait ce qui sort du chapeau...
Je ne vous ferai pas l'offense d'être plus explicite...

Pour ce qui est de "notre magnifique paradis socialiste français", je vous rappelle que nous sortons de 5 ans de Sarko et de 12 ans de Chirac dont 5 ans avec le même Sarko en premier ministre...
Donc... bon... pour le "socialisme", euh, ça ne fait que 1 mois et des brouettes.

Bien sûr, vous allez me ressortir la fameuse formule "UMPS", battue et rebattue par notre Marine nationale
(beau jeu de mots, avec le "M" majuscule à "Marine" : je suis content de moi !).

Bon, on connait le logos, on connait ses dérives, et c'est là, mon cher Fred, que vous me posez un problème philosophique (car éthique).

Avec une mère ou autres ascendants tchèques victimes du communisme, on peut concevoir votre aversion, ici bien justifiée, du communisme.

... Mais c'est après que ça dérape...
Vous avez une fâcheuse tendance à tout mettre dans le même sac et, dans ce méga fourre-tout, une tout aussi fâcheuse tendance à vous égarer dans des haines et des colères pour le moins, parfois, infondées.

Ces haines et ces colères ont le regrettable inconvénient de tronquer votre raisonnement, vous laissant par là dans les marges d'une appréciation globale et pertinente de ce que j'appellerais tout simplement... la VIE.

A vous lire, votre prochain est, par définition et par essence même, un ennemi.
Quelqu'un qui vous "consterne", vous "stupéfie" (négativement) et, par là même, semble échapper à votre entendement.

Quelle diable de solitude intérieure vous devez vivre, en ayant cette appréciation de vos contemporains !

A vous lire, on pourrait redouter que, en cas de guerre civile, vous soyez le premier à tirer dans le tas sans scrupules...

Je vous vois bien bichonner une arme tous les matins à 6 h, juste avant d'envoyer vos premiers messages internet (6 h 30 pour celui-ci).
C'est là que des gens comme vous me foutent les jetons...

Hors guerre civile, la pente fatale du fait divers, on la connait :
on se monte le bourrichon pendant des années en "tournant en boucle", et puis un jour on pète les plombs.

C'est là que je tire la sonnette d'alarme, mon cher Fred.
Ce n'est pas le "bolchevik" que vous avez cru voir en moi qui vous parle, mais simplement un humain qui voit fomenter, dans vos haines et vos colères, des sentiments qui, personnellement, m'indisposent.

Il n'est plus, là, question de politique (pour reprendre l'antienne manichéenne qui est la votre en pareille occurrence), mais simplement un humain qui parle à un autre humain, avec sincérité -si, ça existe !- sans chercher à faire des effets de manche.

Vous n'êtes visiblement pas démuni intellectuellement, alors ne vous laissez pas happer par les sirènes de la colère et de la haine.
Vous méritez sans doute mieux.


A bientôt Fred





Evaluer :   2  5Note :   -3
EmailPermalink
Bonjour Pépin,

J'ai pensé à vous et à vos rossignols ce matin... vers 5 heures, quand l'un d'entre eux qui était certainement tombé de son nid m'a empêche de me rendormir et "pleurant" sans intermittence...
Mais bon, que je ne fasse pas mal comprendre... je fabrique moi même mes nichoirs, fait pousser des haies complexes, des tas de branches mortes, je travail en permaculture... etc... dans l'ensemble, je les aime bien...
Pour les écureuils... ils n'y en a plus dans mon "entourage"... une horde de corneilles (protégées elles...) a tué le dernier devant mes yeux dans le grand hêtre pourpre juste en face...

La seconde guerre mondiale... c'est avant tout le conséquences d'une crise économique généralisée (suites de 29)... le gazage des Juifs et des Gitans, a été accepté facilement grâce à la longue propagande qui les présentaient comme les responsables de la pauvreté et de l'insécurité... N'oublions pas qu'à l'époque, le régime Nazi était pacifiste vu qu'il a été le premier à retirer les armes des civiles qui n'auraient plus à s'inquiéter...

Le Rwanda, la Bosnie, et toutes les autres guerres dites "tribales" ou ethniques sont le résultat de crises économiques... "à cause d'eux, nous sommes pauvres"... "Nous avons moins"... ils ne sont pas dignes d'avoir autant"... On voie toujours la goutte d'eau qui fait déclencher, mais pas tout le processus antérieur.
C'est souvent parce qu'ils n'ont rien à perdre qu'on peut si facilement entrainer les gens dans la barbarie...

Mais plus près de nous, nous avons l'Ex 5eme puissance mondiale... l'Argentine qui a sombré dans la crise économique en quelque jours... l'origine... le sur-endettement, la perte de valeur de la monnaie, la perte de confiance des investisseurs... etc... Et les conséquences pour le petit peuple ont été (et sont toujours) terribles.

Aujourd'hui, l'économie et la cohésion mondiale ont pour base l'argent scriptural... et notamment le dollar...
Ces dernier, bien que mondiaux et indispensables, sont d'une fragilité extrême car ils ne dépendent que de la confiance qu'on leur prête...
Et les investisseurs qui ne veulent pas voir s’arrêter la machine qui les a rendu extrêmement riches (au détriment des peuples bien souvent) se rendent aussi compte que les choses changent et qu'ils investissent dans du vent et sur des principes de mensonges et de manipulation (réserves de pétrole, valeur de l'argent, réserves des banques, valeurs des actifs, bilans divers... etc...)

Quelques jours avant la chute de l'Argentine ou le début de la guerre en Bosnie, les politiciens disaient que tout allait bien, qu'il n'y avait pas lieu de s'inquiéter... et du coup, les citoyens ont été pris au dépourvu... C'est ce que j'aimerais éviter...

Alors, bien entendu, je ne vais pas vous dire: regardez là, c'est la preuve à 100% qu'il va y avoir une crise mondiale...
Mais il y a beaucoup de signes qui convergent dans ce sens... trop à mon goût...

Pour ce qui est des pièces d'argent... bien entendu, elles ne sont pas la protection ultime... mais elles symbolisent une prise de conscience, et bien souvent le début d'un cheminement vers une plus grand autonomie et conscience de soit au sein de la réalité du monde.
Mon but n'est pas de stocker pour un jour devenir riche... j'aurais trop peur de faire les mêmes erreurs que les financiers actuels.
Mais vu la quantité d'argent réellement disponible dans le monde, son utilité essentielle (pour l'industrie, mais aussi pour la médecine) et sa valeur actuellement maintenue artificiellement bien plus bas que ce qu'il devrait être (par la sur-évaluation de l'Euro, du Dollar et de notre économie basée sur l'endettement), je pense que c'est une opportunité réelle avec un risque nul pour chaque famille qui veut un peu essayer de prévoir de passer des temps meilleurs au milieu ou après des temps plus difficiles...

Cela fait des années que pièce par pièce, avec mes faibles moyens, je mets un peu d'argent métal de coté... d'autre mettent leur argent sur un compte en banque qui ne rapporte rien ou bien dans des technologie dont ils n'ont pas de réel besoin... si ce n'est celui de paraître...

J'essaye juste de leur faire réaliser que le jour où la roue tourne, personne ne voudra échanger tous ces gadgets électroniques contre de la nourriture, des médicaments ou de la sécurité qui seront eux des vrais besoin et non plus des caprices...
Bien entendu, l'argent et l'or ne se mangent pas non plus... mais ils resteront toujours dans l'inconscient collectif une valeur contre laquelle des biens de première nécessité pourront être échangés... et oui... quelques onces peuvent faire la différences, si elles font partie d'une prise de conscience plus générale...

J'ai toujours préféré baser ma vie et mes choix sur du réel, du tangible... c'est pas très à la mode... mais plus le monde va et moins je le regrette.
Evaluer :   11  0Note :   11
EmailPermalink


"J'ai toujours préféré baser ma vie et mes choix sur du réel, du tangible"

Rien à redire.
De ce côté-là je vous rejoins entièrement.

Dans un autre registre, très belle parabole que celle, via une histoire vécue, de l'écureuil tué par une "horde" de corneilles.

Faites-moi néanmoins la grâce de m'accorder cet optimisme indéfectible qui constitue ma force (et mon élixir de jouvence).
Merci.


A bientôt, Jacques





Evaluer :   1  2Note :   -1
EmailPermalink
Bonjour Pépin,

" Je ne vois pas en quoi une crise économique peut DIRECTEMENT entraîner la mort ...."
Dés le départ, il y a malentendu : " Crise Economique " est l'expression chérie des bankters, politicrapules et de leurs féaux . Remplacer ce doux euphémisme par " Agonie de notre civilisation matérialo-mercantile " permet au moins de prendre quelques précautions, ce que, paradoxalement, vous n'avez pas manqué de faire à grande échelle.
Et puis, le refus de déni qu'implique le pessimisme pour demain, ne s'oppose nullement à l'optimisme pour aprés demain .
" l'Homme est un apprenti, la douleur est son Maître " ....Ainsi va la Vie.
Evaluer :   5  0Note :   5
EmailPermalink


Bon, il ne faut pas dire "crise économique" mais "agonie de notre civilisation matérialo-mercantile"...
Entendu !

Mais j'en reviens à mon propos :
en quoi cela peut-il entrainer DIRECTEMENT la mort ?!?!

... Car là est la question
("to be or not to be", comme dirait l'autre)

On parle tout-de-même de... LA MORT !

Garons-nous des hyperboles :
c'est finalement, là, l'essence de mon message...

On peut acheter de l'or (ou de l'argent) sans être dans l'optique d'une tuerie généralisée, c'est tout ce que je voulais dire.

On peut se contenter d'enterrer 5 kilos d'or au pied d'un gros hêtre où niche un écureuil et se contenter de cette facétie, en se disant (joyeusement) que l'or aura au moins doublé dans les 5 ans.

Je dois être resté un enfant...
(désolé, la perspective de massacres entre humains ne corrobore en rien ma démarche du gros hêtre)

Salutations champêtres




Evaluer :   1  1Note :   0
EmailPermalink
Désolé Pépin, mais, Que je sache, personne ici n'a dit que cela peut entraîner DIRECTEMENT la mort.
Jack. Be a parlé d' "...alternative à la violence, la mort ou à la servitude lorsque les vents tourneront ..."
Je comprends de son commentaire qu'il voit là, tout comme moi, telle ou telle inévitable conséquence, plus ou moins indirecte de "l'apocalypse financière"
Et puis, "On parle tout de même de... LA MORT !
Bof, Je ne parlerai là que de la mort du corps, la mise au rebut d'un vêtement usé, en attendant d'en revêtir un neuf. Dans son magnifique roman "Le Visage" , Michel Clermont nous dit : La Mort est une Amie . J'adore.
Evaluer :   2  0Note :   2
EmailPermalink


Tant mieux si la mort est votre amie...

Ce n'est pas la mienne.

Et puis le coup de la "mort du corps", hum...
En ce qui me concerne, étant (malheureusement?) sans foi, c'est plutôt "Poussière tu étais, poussière tu redeviendras".

J'avoue que je ne suis pas pressé de vérifier si mon âme s'envolera au royaume des zéphyrs.

... D'où l'intérêt de faire un centenaire vif et joyeux, guettant l'écureuil complice qui connait ma cachette...


Bucoliques salutations






Evaluer :   1  2Note :   -1
EmailPermalink
c'est plutôt "Poussière tu étais, poussière tu redeviendras".

Pas très optimiste ça :-))

Dans ce domaine là, je le suis un peu plus...
Evaluer :   2  0Note :   2
EmailPermalink


Parce que l'optimisme, en l'occurrence, consisterait à croire en la vie après la mort ?...
... ?!?!?!...

Pour les "lucides" et "réalistes" que vous ne cessez de prétendre être (vous, Louis L., Lolo), je trouve que sur ce coup vous vous bercez de belles illusions...

Paradoxe, paradoxe...





Evaluer :   1  2Note :   -1
EmailPermalink
Aucun oracle ne pouvant désigner qui se berce ou non d'illusions, il me paraît sage d'en faire autant.

Evaluer :   3  0Note :   3
EmailPermalink


Vous ne cessez pourtant de prétendre que vos contemporains se bercent d'illusion...

Il faudrait savoir !!!
Evaluer :   1  2Note :   -1
EmailPermalink
Vous voyez Pépin, c'est tout votre problème : vous avez du mal à respecter les opinions qui divergent des vôtres et en voici encore un bel exemple.

Qui vous a dit que vous étiez à côté de la plaque parce que vous ne croyez pas à la vie après cette vie ? Personne ! Car tous ici lorsqu'ils font allusion à leurs convictions, le font avec le respect qu'il se doit envers ceux qui n'ont pas les mêmes que les leurs... qu'il s'agisse de Mr. H., athée ou de Léopold II croyant, ainsi que ceux que vous citez voire d'autres.

Mais vous, vous vous permettez de dire que ceux qui croient à une autre vie après celle-ci se bercent d'illusions... comme si vous étiez le seul à détenir la vérité existentielle. De quel droit ? C'est pareil lorsque vous raillez M. Rostand ou que vous vous "frittez" avec La Caye ou d'autres dès que vous n'êtes pas d'accord avec leur point de vue.

Pensez-vous que cela relève vraiment le débat ? Moi je ne le pense pas en tous les cas. Car si on veut pouvoir s'exprimer et échanger des idées et des propos en toute honnêteté, il faut impérieusement se sentir respecté.

Une fois de plus, ne vous étonnez pas des retours de manivelle !

Enfin, je ne vois pas en quoi est-ce si paradoxal d'être lucide et réaliste en se basant sur des observations historiques mis en parallèle avec des faits actuels tout en croyant à la vie après la vie... ou après "la mort" si vous préférez ?

Emettre une hypothèse qui tend quasiment vers la conviction en se basant sur l'observation des faits, les connaissances historiques et les déductions logiques (hypothèse, thèse, démonstration) est une chose qui pourra se vérifier dans l'avenir et sera constaté par des témoins; le fait d'être athée ou croyant est quelque chose totalement différent, de l'ordre de l'intime conviction, et qui ne sera jamais vérifiable durant la vie.

Evaluer :   8  0Note :   8
EmailPermalink


Si "ce ne sera jamais vérifiable durant la vie",
pourquoi me cinglez-vous de la sorte d'une rhétorique péremptoire ?

Surprenant paradoxe, encore une fois...



Evaluer :   1  1Note :   0
EmailPermalink
?

Rhétorique péremptoire ? Qu'entendez-vous par là ?

Est-ce une rhétorique péremptoire que de faire la distinction entre deux choses, à savoir anticiper l'avenir via l'hypothèse, thèse, démonstration qui sera vérifiable et de demander de respecter les convictions d'autrui quand, de toute façon, on ne pourra jamais savoir de notre vivant laquelle des convictions (athée ou croyant) est vraie ?

Peut-être sont-elles d'ailleurs toutes deux vraies d'après la conviction que l'on a (vous redeviendrez poussière parce que c'est votre conviction; et moi j'aurai une autre vie dans un autre dimension parce que c'est ma conviction) ?

Evaluer :   2  0Note :   2
EmailPermalink


A vous suivre, les athées n'auraient pas droit au paradis ?

C'est vache, ça !

Je suis déçu...



Bon, plaisanterie mise à part, je vais à mon jardin planter mon fenouil (cette fois je me décide !)

A bientôt

ou plutôt...

Lolo pleine de grâce,
je vous salue







Evaluer :   1  1Note :   0
EmailPermalink
Mais n'importe quoi ! Ou plutôt "n'importe nawak" comme diraient mes ados !

Allez, bonne plantation. ;-)

Moi aussi je vais aller retrouver mon petit potager ! Pour une fois qu'il ne pleut pas...

Evaluer :   3  0Note :   3
EmailPermalink
On devrait se retrouver sur un forum de jardinage...
Je vais essayer de soigner le mildiou avec mes métaux précieux cette année... et oui... avec de l'argent colloïdal... encore une preuve que tout est lié...
Evaluer :   3  1Note :   2
EmailPermalink
Bonjour Jack,

"On devrait se retrouver sur un forum de jardinage..."

Yep ! Pourquoi pas ?

"Je vais essayer de soigner le mildiou avec mes métaux précieux cette année... et oui... avec de l'argent colloïdal"

Avec de l'argent colloïdal ? Intéressant !

De mon côté j'ai lu tout un article sur le site de Kokopelli où ils avaient soigné, au Canada, des champs de patates atteintes du mildiou avec de la teinture d'iode... avant que les autorités ne s'en mêlent et interdisent cette pratique car "non officielle" (sans doute que Monsanto a dû aller se plaindre qu'on achetait pas assez ses produits. Grrrr !). Faut aller voir, c'est intéressant aussi. ;-)

Evaluer :   4  0Note :   4
EmailPermalink



Moi j'enterre un lingotin de 50 g au pied de chacun de mes plants de tomates ;
c'est radical : aucune maladie !

Pas besoin de traiter, de sulfater, rien !

Un lingotin de 50 g au pied de chaque plant, et c'est réglé pour toute la saison !
(sans parler des magnifiques tomates que j'obtiens, VERMEILLES)


Au plaisir de vous lire, Jacques le jardinier




Evaluer :   2  1Note :   1
EmailPermalink
Lingotins d'or ou d'argent...?

Je viens bécher chez vous quand vous voulez...
Evaluer :   5  0Note :   5
EmailPermalink


Lingotin d'or évidemment !!!
(à 2200 euros la pièce actuellement)

Si ce n'est pas de l'or, les tomates ne sont pas VERMEILLES :
C.Q.F.D.



Evaluer :   1  1Note :   0
EmailPermalink
...quant à moi, pour venir récupérer l' or, j' ai quelques "sulfateuses" qui font MERVEILLE.
Evaluer :   1  1Note :   0
EmailPermalink



Je n'en doute pas.
Il y a longtemps que j'avais compris...

Ainsi des paranoïaques, qui peuvent se révéler dangereux pour leurs semblables...
Evaluer :   1  2Note :   -1
EmailPermalink
On peut aussi voir la mort comme un dû... la vie comme un privilège...
Evaluer :   4  0Note :   4
EmailPermalink
Bonjour Pépin,

Au moment où je vous écris, le plafond de ma salle-à-manger venait de s'effondrer... et j'ai juste eu le temps de faire un pas de côté pour ne pas le prendre sur la tête. Les jambes en coton, je me suis dit : "Ouf", je l'ai échappé belle". Maintenant, ce sont les tracas : assurances, entrepreneur, etc.

Or, tout a commencé par trois fissures microscopiques qui ont laissé s'inflitrer l'eau il y a six semaines. J'avais bien prévenu celui qui avait fait le plafond qu'il y avait un problème et que c'était urgent... mais malgré mes appels pressants, lui, ne semblait pas trop pressé : "Je vais venir..." disait-il. L'inévitable est arrivé et sans crier gare car, hier, les trois petites fisures n'étaient pas plus grandes qu'il y a six semaines.

Je n'ai pas pu m'empêcher de faire un parallèle avec la situation économique actuelle. La crise de confiance généralisée/globale dans le système bancaire sont ces petites fissures qui se multiplient et qui mèneront à la chute inévitable ET D'UN COUP du système économique global... puis les ennuis deviendront plus sérieux.

Un esprit sain dans un corps sain, c'est AUSSI voir et accepter cette face de la réalité qu'aucun d'entre nous n'aimerait qu'elle existe.

Lorsque j'étais enfant et même adolescente et que ma mère me dépeignait le monde tel qu'il était, cela me révoltait et je ne voulais pas l'accepter car c'était trop injuste. J'avais sept ans lorsque j'ai constaté (je me vois encore à table au moment où j'ai réalisé cela) que "la Justice, c'est l'Injustice !". Ma mère regardait les JT et déjà à ce moment là, je ne comprenais pas ce qui pouvait l'attirer par ces images d'horreur.

Quand, idéaliste, je proposais des idées pour un monde meilleur, on me disait que j'étais totalement utopique et que cela allait à l'encontre de la nature humaine.

Alors, que s'est-il passé ? Ne serais-je tout à coup plus capable d'idéalisme aujourd'hui ? Me serais-je laissée influence par toute cette négativité dans l'air ? Non ! Mon entourage et moi-même avons vécu des injustices dont nous n'avons pu nous défendre (e.a. la force de la Loi !) mais aussi de nature humaine (dues e.a. à la jalousie); j'ai observé le comportement; j'ai étudié l'Histoire, les causes et les effets d'une décision ou d'une situation et j'ai fini par devoir admettre, la mort dans l'âme, que tous les êtres humains ne sont pas mûs par de bonnes intentions. Un jour, j'ai bien dû ouvrir les yeux !

Alors, pour m'aider à supporter cette situation, j'ai fait un gros trail sur moi-même "Connais-toi toi-même..." et j'ai lu Sénèque, Lao Tseu, Confucius, Socrate, Platon et la Bhagavad Gita. Ca aide, même si ça ne change pas le monde.

Vous dites : "On ne fait pas des enfants si c'est pour les propulser dans un monde que l'on considère comme étant de merde..."

En ce qui me concerne, j'ai hésité très longuement à avoir des enfants car ayant toujours trouvé la vie très dure (je suis une hyper-sensible), je n'étais pas convaincue que c'était une bonne chose d'en mettre au monde dans ce monde de fous. Mais voilà, j'aimais mon mari et lui désirait avoir des enfants... Alors, ils sont nés à une époque où les choses semblaient moins graves qu'aujourd'hui. Et il était évident, pour moi, que si j'avais des enfants, je ferais tout pour leur rendre cette vie plus agréable et nous avons déménagé à la campagne afin qu'ils puissent vivre dans un environnement respirable, avec de la verdure, des ciels magnifiques et le chant des oiseaux et avec des parents qui avaient un esprit sain dans un corps sain de préférence.

Vous dites : "Avoir des enfants [...] et leur seriner sans cesse que le monde va mal ("va droit dans le mur"), que le système court à sa perte, que tout fout le camp, qu'il faut se préparer à "la violence, la mort ou la servitude" (sic)... EST-CE LEUR RENDRE SERVICE ?!"

Eh bien, tout en ayant d'abord attiré leur attention sur les beautés du monde qui leur donnera de l'espoir, je pense que oui, c'est un service à leur rendre dans la mesure où il faut leur dire la VERITE. Avoir des enfants, c'est aussi assumer le fait de les avoir fait naître dans un monde imparfait et perfectible.

Or c'est peut-être ça le plus difficile : assumer les avoir fait naître dans un tel monde car il m'est déjà arrivé de me dire que c'était criminel de les avoir mis au monde dans un tel monde ! Et il m'est même arrivé d'en parler avec eux, mais bon, ils semblent être contents de vivre.

Leur dire que le monde est beau et qu'il va bien est un mensonge qui ne les prépare pas à affronter les difficultés qu'ils devront un jour surmonter. Tout être humain est confronté, tôt ou tard, à des difficultés. Si on ne les prépare pas à cela, ils baisseront tout de suite les bras au moindre problème et ne se battront même pas.

Savez-vous que les fables destinées aux enfants et très effrayantes avec des ogres et des loups qui mangent des enfants sont indispensables à la construction de la personnalité de ceux-ci ? Les enfants en ont peur et font parfois des cauchemars après qu'on leur ai lu ou raconté une telle fable... mais en fait, c'est ce qui leur permettra de se construire et de faire face aux "dangers" de la vie qui existent, c'est indéniable !

"Vous ne l'avez pas totalement perdue, votre enfance, tout-de-même ?!"

Non, je n'ai rien perdu de mon enfance, c'est pourquoi je travaille tous les jours à construire un monde meilleur, à l'instar de Jack.be, avec ma famille, mes amis et mes voisins, c'est-à-dire localement. Car c'est par là qu'il faut commencer si on veut tenter de "contaminer" le monde par des valeurs positives.

En fait, je reste toujours idéaliste, je rêve toujours d'un monde meilleur, mais j'ai fait le deuil du monde réel tel qu'il est aujourd'hui. Ce monde meilleur est encore tout à fait à construire et "charité bien ordonnée commence par soi-même" car il faut commencer par être bien soi-même avant de pouvoir authentiquement offrir de soi-même aux autres et de leur transmettre ce bien-être.

Globalement, le monde est totalement perverti par ceux qui nous gouvernent et veulent tout contrôler. A vrai dire, ce sont eux les plus peureux car avoir le sentiment de contrôler l'inconnu les rassurent. C'est un mode de fonctionnement classique du cerveau archaïque.

Des études sur les rats ont démontré que les rats les plus dominants, les "alpha", sont les plus stressés car ils exercent une pression sur les autres pour qu'ils leur obéissent et leur ramènent à manger. On pourrait dire que cela correspond à ce qui est imposé à la classe moyenne par la FORCE de la LOI alors même que la LOI en question ne favorise que certains privilégiés. Leur stress provient du fait qu'ils ont peur qu'un jour les rats "bêta" ne leur obéissent plus et qu'ils n'aient plus rien à manger... eux, n'ayant jamais vraiment appris à aller chercher de quoi se nourrir. Il s'agit donc de survie par extorsion par la force.

Vous dites : "La peur n'ayant jamais empêché le danger, je ne vois pas en quoi la peur [...] va, en quoi que ce soit, empêcher l'émergence du danger en question, réel ou non.

En ce qui concerne la classe moyenne qui n'a pas forcément ce besoin de contrôler autrui, sa peur est également liée à la survie, mais pas par extorsion. La peur qui permet l'anticipation de la catastrophe n'empêchera pas celle-ci d'arriver mais, au moins, permettra de se donner plus de chances de survie. Mais au lieu de la survie par extorsion basée sur la force, il s'agit de survie basée sur l'autonomie voire l'autarcie.

Enfin "antérieurement à mon arrivée, s'étaient visiblement créées des affinités."

C'est vrai, mais je précise que des affinités peuvent se créer avec des personnes qui ont des divergences d'opinion du moment qu'elles ne heurtent pas les autres par des quolibets inutiles.

Dans le cadre des échanges ici, je vous avoue que je rejoins totalement Jack.be qui, pour moi, a bien un esprit sain dans un corps sain. ;-)

Evaluer :   3  1Note :   2
EmailPermalink
Bonjour Lolo,

Navré pour votre plafond, encore que votre karma familial s'en trouvera, vous le savez bien, bonifié. Sur le moment, cette consolation n'est bien sûr que relative.
Votre commentaire, comme souvent, m'interpelle trop pour que je puisse rester les bras ballants.
" La justice c'est l'injustice " C'est trop ! Cette phrase sacrilège, je la bénis ! Je croyais bien ne jamais pouvoir l'entendre tant elle est "inacceptable" (sujet précédemment traité), en l'état actuel des mentalités.
Ma phrase fétiche, (in petto jusqu'à aujourd'hui) c'est "le mal est un bien", le monde est parfait ici et maintenant, en dépit de l'aveuglante évidence contraire.
Tout Déiste épris de logique doit se dire que Dieu étant à l'origine de tout, il est par là même à l'origine du mal parce que nécessaire à notre concept du bien . Comment imaginer le bien sans le concept du mal ? Je dis "concept" car je ne crois pas à son existence ontologique pour n'être qu'absence de bien .
Là je crains que notre cher Pépin ne me trouve encore abscons ....
Concernant les enfants, j'ai, comme vous, longuement hésité avant de m'en remettre à la loi de la nature qui, pour moi, ne peut être que celle de Dieu ," Le Grand Payeur Ignoré " de Victor Hugo.
Merci aux Athées d'être cléments.
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
Bonjour Louis,

"Navré pour votre plafond, encore que votre karma familial s'en trouvera, vous le savez bien, bonifié."

Bah, l'important c'est que j'ai juste eu le temps de repousser ma chaise et de faire un pas de côté afin de ne pas être blessée tout en étant "blessed". ;-)

En même temps, j'ai trouvé que cela démontrait parfaitement comment quelque chose d'insoupçonné et d'invisible il y a quelques semaines encore pouvait se produire subitement au moment où on s'y attend le moins (j'étais tranquillement en train de déjeuner) d'où la relation à l'économie dont beaucoup ne soupçonnent pas la gravité et les conséquences à venir.

"La justice c'est l'injustice"

J'avais 7 ans lorsque je l'ai prononcée, je m'en rappelle comme hier et je reste encore étonnée d'avoir eu cette révélation à un âge où les enfants ne pensent généralement qu'à jouer et certainement pas à ce genre de choses. Du plus loin que je me souvienne, la justice a toujours été l'objet de toutes mes attentions. Ne dit-on pas que la vérité sort de la bouche des enfants... ?

"le mal est un bien"

Je le pense aussi car il construit... Il est dur à vivre et difficilement acceptable et nous ne le désirons pas pour ceux que nous aimons. Pourtant, il est étonnamment constructif au bout du compte car il nous apprend par le vécu et l'expérience à savoir ce que nous voulons ou ne voulons plus vivre et/ou comment l'appréhender pour nous améliorer.

Seulement pour accepter cela, il faut d'abord énormément de travail sur soi et l'observation de ce qui se passe autour de nous et dans l'univers par exemple (les naissances et absorbtions des étoiles par exemple qui permettent de retouver les schémas des forces antagonistes). Je ne sais plus si c'est Platon ou un autre qui disait que tout dans la nature tend naturellement vers le Beau.

Mais avant d'arriver à l'organisation du Beau, il faut passer par la désorganisation du Mal ou du Laid.

C'est pourquoi je pense que rien n'est "gratuit" au sens du vécu s'entend. Plus le temps passe, plus je suis certaine que nous naissons pour apprendre quelque chose de notre vie avant le passage vers une autre dimension. ;-)

Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
tiens, moi aussi j' ai une "sainte horreur" de l' utilisation de l' once troy ( o.z. ) en tant que référence comme unité de mesure ( ... et même si cette unité est d' origine médiévale française puisqu' elle correspondait à la référence des poids monétaires de la ville de Troye )

d' ailleurs, et bien qu' étant plutôt américanophile dans l' ensemble ( ...pas pour leur système politique actuel !! ), j' ai horreur de tout les "américanismes" utilisés dans les articles économiques ( type : tonnes "métriques", utilisation de points à la place de virgules pour les décimales, etc... )

et puis le système métrique est tellement supérieur à tous ces archaïsmes...

restons français que diable !!!

et au moins, ça me fait enfin un point commun avec Pépin !
Exactement , mon cher Jack.be.........Je vous rejoins à 100%
Hello,
Les 100 Mds €, c'est pour rééquilibrer la balance Actifs/Passifs du bilan compatble des banques.
Quand l'immobilier en Espagne reprendra sa valeur d'avant crise (Actifs des banques, le passif étant les crédits que les Espagnoles n'arrivent plus à rembourser), les banques devront (Je l'espère pour tous les Européens) rembourser cet argent à la BCE?MES?FESF? qui devra le "détruire" et en garder les intérêts. Autrement, c'est la planche à billet et l'€ va encore s'user pour ne pas dire perdre de sa valeur (~0).
Si les banques avaient du métal précieux et physique, il n'aurait suffit que d'un manoeuvre pour rééquilibrer tous les comptes (Et nous enrichir au passage)
Evaluer :   3  0Note :   3
EmailPermalink
Bien vu l'ami ! :)
Evaluer :   5  2Note :   3
EmailPermalink
@ Frédéric P.
Merci pour cette belle petite réflexion intelligente.
Avec 1600$ on a une oz de gold ou bien 55 oz de silver, le silver va prendre au moin 10$ ce qui fera 550$ de PV.
Pas sur q'une oz de gold prennent 550$.
Ce n'est que mon h.a. et pas une recommendation d'achat et blabla et ...


Le silver a upper de 9$! la Pv soit une pvl de 495 $
Le gold est à 1780$ l'once soit une pvl de 180 $
le silver fait trois fois mieu que le gold c'est une fois de plus confirmé, lol
Evaluer :   9  3Note :   6
EmailPermalink
Peu importe le prix de l'once car bien avant les 500 USD pour le silver et son multiple pour le gold, nous serons devenus des hors la loi avec ces metaux et dans l'obligation de les échanger contre des assignats à vils prix. Faute de quoi, nous serons donnés à manger aux fourmis rouges.
Cela s'est déjà passé et se passera à nouveau.
Evaluer :   6  4Note :   2
EmailPermalink
L'Art d'anticiper est d'anticiper les anticipations des autres.
f.#k the banksters, buy Silver phyzz !!!
Evaluer :   5  2Note :   3
EmailPermalink
Bon behn, bonne anticipation alors !
Evaluer :   3  1Note :   2
EmailPermalink
vielen danke,
tchuss.
Evaluer :   5  2Note :   3
EmailPermalink
sur les MP (métaux précieux) les "anes à listes" sont plus nombreux que les analystes.
Evaluer :   10  2Note :   8
EmailPermalink
Dans 2 ans une oz de silver sera à 250 monopoly$ au minimum ! JPM est dans la M....e hihihihi.........!
et ce n'est qu'un début ..... La bank du silver est dans la tourmente.
faites vos courses ! Achetez du silver phyzz ! faites comme moi rejoignez le Winner-club , hihihihi....!
In Silver I trust !!!
Evaluer :   9  1Note :   8
EmailPermalink
USA : La conserve de sardine bientôt à 500$ ?
Si nous imaginons que chaque année sont vendues 350 millions de conserve de sardine aux USA, alors il suffirait que le 1% des liquidités des banques Américaines soient utilisées à cet effet (soit 180 milliards) pour que le prix de la conserve de sardine passe à plus de 500$ !
Voilà comment :
180.000 millions de dollars / 350 millions = 514 dollars la conserve.

Démonstration super bateau...lol

(je vous laisserai le plaisir d'évaluer le prix du litre de bordeaux si la banque de France faisait le même investissement. Si la consommation française est de 35millions de bouteille, soit 0,6 bouteille par personne par année, et les réserves de la banque de france de 18 milliards et bien ça donnera aussi 500$ la bouteille. C'est quand même bizarre, non ? ;-)
Evaluer :   4  4Note :   0
EmailPermalink
Tiens, un copain de pépin... (cela ne me dérange pas du tout... nous sommes tous la pour présenter nos idées...)

Votre comparaison n'est pas valable, car il y a aussi l'offre et la demande qui font le prix du marché...
Si l'état achète toute la production de boites de sardines dans le but de faire monter le prix... ce sera un gros flop car les consommateurs pourront toujours manger des boites de thon, de saumon, de Makro... etc...

C'est là toute la différence avec l'argent... car les industriels qui en ont de plus en plus besoin (vu que les consommateurs demandent de plus en plus d'électronique...) ne peuvent remplacer l'argent pour leurs soudures de précision... que par de l'or...

Evaluer :   6  1Note :   5
EmailPermalink


Monsieur le professeur, on n'écrit pas "makro" (!!!), mais maquereau.


Evaluer :   1  6Note :   -5
EmailPermalink
Cèpe à peau cible !!!
Evaluer :   7  0Note :   7
EmailPermalink


L'ironie, ça va bien un moment !
... Surtout quand c'est de la part de quelqu'un qui n'est pas concerné par le propos.

Lisez ma dernière (longue) intervention en réponse à un message de "Jack.be", et peut-être comprendrez-vous mieux, vous aussi, certaines choses.
Evaluer :   0  5Note :   -5
EmailPermalink
Toutes mes excuses pour cette faute grossière... je n'ai jamais été très bon à l'école...

Mais bon, si c'est tout ce que vous avez trouvé corriger sur mon intervention, c'est déjà pas mal...

Vous remarquerez que j'ai utilisé le verbe "corriger" et non pas "critiquer"... car critiquer ou contredire, tout le monde peut le faire... par contre, "corriger", c'est à dire donner une solution correcte à la place d'une "mauvaise"... ça très peu le font...
Evaluer :   3  0Note :   3
EmailPermalink


L'article serait crédible s'il n'était pas empreint d'une subjectivité aussi manifeste.

Dommage...

Evaluer :   4  5Note :   -1
EmailPermalink
Da mon cher Pépinovitch, il doit d' ailleurs sans doute s' agir du "Manifeste du Parti communiste"
Evaluer :   3  1Note :   2
EmailPermalink


Qu'est-ce que tu racontes ?!

Je ne comprends rien ( et sans doute les autres non plus, d'ailleurs ).

Tu as encore bu trop de schnaps, mon Fred !

... Voilà ce que c'est que de trinquer avec des bolcheviks !

Ah, la, la !





Evaluer :   2  3Note :   -1
EmailPermalink
il y a déja des personnes qui achète la philharmoniker d'1oz à 60$ aux "zétazunis" lol (silveragecoins.com) on y est presque à 75$ ! hihihihi ... !!!
Evaluer :   6  2Note :   4
EmailPermalink
500 Dollar constant ou 500 Dollar courant (2015) ?
Ce qui donne à chaque monnaie sa valeur, c'est la capacité du gouvernement à récolter les impôts (les richesses) d'un peuple.
Les seules richesses durables : Or/Argent, Terre/Maison; autrement, il faudra la créer par le travail.
Tout produit ou service n'est que le fruit d'un travail au préalable achevé.
La monnaie est créée par et pour la dette en vue de la création future d'une richesse par le peuple qui sera en partie récoltée par le gouvernement. Elle facilite aussi l'échange des richesses. Valeur intrinsèque epsilon, ~0, s'érode dans le temps...
Chômage = moins de richesses, moins d'impôts, plus de dette, plus de monnaie, moins de dépenses, plus de chômage, moins de richesse, plus de dette, plus de monnaie,......inflation ou défaut.

Si la dette doit être substituée par une richesse déjà existante pour être remboursée ou garantie :
Voici le POTENTIEL LATENT du métal jaune:
La dette US = 15 G$, réserve fédérale en or : 260 Mn Oz > Si défaut, ~60 k$ l'once d'or et les prêteurs sont rassurés.
La dette zone euro = 8,3 G€, réserve zone euro en or 347 Mn Oz > 23,7 k€ l'once, Idem, RAZ
La dette Française = 1,7 G€, réserve en or 78.3 Mn Oz > 21.7 k€ l'once

Argent = 16 fois plus que l'or en quantité/réserve, sur terre.
1 Oz : 60k$/16 =3750 $ ou 23.7k€/16= 1481 €

Offre valable hors risque d'hyper-inflation. Echange possible uniquement contre une VRAIE richesse aussi durable que ces métaux (même si ce n'est pas aussi "transportable")

A surveiller : Relèvement du plafond de la dette US, Chômage, Liquidités (voir premier graphique):
http://www.alpes.banquepopulaire.fr/web/le-prix-de-l-or-et-la-liquidite-mondiale.html
Evaluer :   2  1Note :   1
EmailPermalink
Slt, il me semble que l'Argent est plus rare que l'Or, et qu'il sera le premier à disparaitre du sous- sol .
Evaluer :   7  2Note :   5
EmailPermalink
Salut,
L'argent va disparaitre plus vite que l'or des gisements (2021 vs 2025) selon ce site qui des sources "contestables" dit-on (L'USGS (le service géologique des Etats unis)) : http://terresacree.org/argent.htm
Pendant deux siècles, le ratio Or/Argent était de 16 environs, avant l’abandon de l'étalon or.
le rythme de d'extraction de l'argent est 16 fois plus rapide que celui de l'or, selon cette même source. (40500t/an vs 2500t/an)
Tout celà ne tient pas compte des coûts d'extraction qui peut grimper rapidement (Problème rencontré pour le fer actuellement et qui profite aux mines à bas coûts)

Les banques et les gouvernements ont intérêt à endiguer toute dérive monétaire. C'est leur fond de commerce (Intérêts pour les uns, dette pour les autres)
Les ETF se maintiendront à un niveau bas pour décourager les miniers d'aller chercher les derniers gisements et créer la pénurie (coûts production supérieurs au prix de vente).
Les industriels seront invités à innover pour remplacer l'argent dans leurs applications par un autre métal quand les marges des distributeurs d'argent physique exploseront (début du marché noir).

Seule issue pour ces métaux : Le marché noir (et physique)
C'est plus facile de vendre de l'or papier pour de la monnaie papier. Mais personne n'est prêt à échanger son or ou son argent physique contre de la monnaie papier, sauf ceux qui vouent une confiance inconditionnelle au système bancaire ou à son gouvernement.
Evaluer :   6  0Note :   6
EmailPermalink
Silber Macht Frei
Evaluer :   5  2Note :   3
EmailPermalink


Exagère pas trop quand-même, dans ton euphorie...


Evaluer :   3  1Note :   2
EmailPermalink
Arbeit auch, qu'ils disaient...
Evaluer :   4  2Note :   2
EmailPermalink
au minimum 125$ , amha on sera plus haut.
Evaluer :   5  2Note :   3
EmailPermalink
Bonsoir,
le § qui détermine les 514$ "Il y a également tant de liquidités dans les banques Américaines que si 1% de cette quantité de monnaie était utilisée pour acheter de l’argent – ce qui représenterait 180 milliards de dollars de pouvoir d’achat -, 350 millions d’onces d’argent seraient nécessaires à satisfaire cette demande (soit la moitié de la production annuelle mondiale). Le prix de l’argent passerait alors à 500 dollars l’once, comme l’indique le calcul suivant : 180.000 millions de dollars / 350 millions = 514 dollars l’once." est vraiment arbitraire.
Si 1% soit 180 milliards, et si 2% ou plus ou moins ?
Pourquoi 350 millions d’onces d’argent ? Pourquoi pas plus ou moins ?
Ce n'est pas une démonstration sérieuse.

Dites moi le prix dont vous rêvez, et je vous invente le scénario en une minute pour y arriver.
Scdl.
Evaluer :   6  1Note :   5
EmailPermalink
"Dites moi le prix dont vous rêvez, et je vous invente le scénario en une minute pour y arriver."
C'est exactement ça. Les démonstrations qui commencent par "si...", pour finir par "alors...", on sait ce que ça vaut.
Evaluer :   9  7Note :   2
EmailPermalink


... Enfin quelqu'un qui dit quelque chose tenant la route !


Evaluer :   1  1Note :   0
EmailPermalink
je vais etre plus précis dans le timing en me mouillant , oui je me mouille comme souvent de par le fait de mes analyses dites techniques, nous avons 1633.4 $ sur l or et 29.23 sur argent je constate que il n y a plus de résistance a la remontée ! du moins très superficiellement

et nous irons en une seule fois rapidement sur 1889 $ avant fin juin
soit la 3e semaine de juin
de meme et au mieux avec un ratio de 48 or argent alors qu il est de 57 actuellement et qu il a un retard énorme a faire sur le prix que j ai donné sur l or a savoir 1889 nous atteindrons les 48 $ pour argent dans le même élan ,
a suivre monsieur jason
Evaluer :   14  6Note :   8
EmailPermalink
Bien, c'est noté : 1889 sur l'or et 48 sur l'argent d'ici le 21 juin.
Je vous parie une once d'argent que ça ne les atteindra pas.
Je vous rappelle que dans un autre post vous aviez prédit la fin des manips sur l'or et l'argent d'ici fin juin. C'est bien noté aussi.
Evaluer :   11  4Note :   7
EmailPermalink
Salut Reclouxs !
Aujourd'hui 21 juin, fin de la troisième semaine de ce mois, nous en sommes à 1581 dollars l'once d'or, et 27.56 l'once d'argent !
Vous vous êtes royalement planté avec vos prédictions de 1889 pour l'or et 48 pour l'argent !
Quant au ratio or / argent, il est aujourd'hui de 57.39 alors que vous annonciez 48 !
Vous repasserez avec votre analyse technique !
Vous nous avez aussi annoncé la fin des manips sur l'or pour fin juin, grace à l'ouverture du P.A.G.E ; on attend avec impatience cette date fatidique...
Evaluer :   7  6Note :   1
EmailPermalink
Bonjour Boutros,

Vous au moins, vous avez de la mémoire... et la mémoire et l'exactitude des dates !

Bravo !

;-)

bonjour aussi sans c est manoeuvres corrompues des banksters et dieux sait qu'ils sont légions j aurais sans doute touché ma cible , ceci dit il exercent des pressions baissière sur les métaux depuis 1971 et encore sans doute avant cela , mais j ai connu l or et sa hausse a cette période jusqu en 1981 de son déclin qui n est rien a comparer avec aujourd hui , aussi pour l or le grand départ se fera entre le 10 septembre et le 11 octobre 2012
Evaluer :   6  3Note :   3
EmailPermalink
Encore un analyste de courbe qui pense que l'économie telle qu'on l'a connu ces 20 dernières années va continuer de la même manière pour les 20 qui suivent... Et pourtant, c'est un "spécialiste" de l'agent...

Mais bon, ils ont des études et pas nous... on en reparlera dans quelques années... même dans 2 ans déjà, ça pourait être amusant...

A 125 dollars... je n'acheterai plus... j'en aurai plus les moyens... mais avant 1500... je ne vendrai surement pas... et encore, ce ne sera que pour acheter ma maison et de la terre...

Evaluer :   11  1Note :   10
EmailPermalink
Si vous avez la conviction que l'argent atteindra 1500 dollars, pourquoi ne pas continuer à en acheter quand il coûtera 125 ? Vous en aurez quatre fois moins qu'aujourd'hui pour le même prix, mais le potentiel de hausse reste très important...
Evaluer :   6  4Note :   2
EmailPermalink
Bonjour Boutros,

Pour moi, c'est juste que question de moyens... petits salaires donnent de petits moyens... et nourrir les enfants et payer les factures passe avant...

Si (ou plutôt lorsque) l'once sera à 125$, je pourrais me passer d'en acheter parce que j'ai commencé à investir quand il était à 6...

Je ne suis pas un investisseur "pour le plaisir de devenir riche"... L'argent n'est qu'une petite partie de ma préparation pour les temps qui s'annoncent. Et il y a un temps où, à mon avis, il sera plus intéressant d'investir dans d'autres domaines que dans l'argent...

Quand l'once d'argent sera à 125$... ce sera le temps pour investir dans d'autres métaux... comme le plomb...

Evaluer :   7  1Note :   6
EmailPermalink
Comme je vous comprends !
Evaluer :   5  6Note :   -1
EmailPermalink

Vous êtes donc tant pressés que ça de faire parler la poudre ?!

Pour vous, métaux précieux planqués dans le bunker, c'est avec munitions ?

Dites donc, mais c'est à quelle guerre que vous les avez escamotées, ces armes ?

Evaluer :   1  8Note :   -7
EmailPermalink
Pour votre info, je ne suis pas armé... mais j'ai dans mon entourage des gens qui le sont et en K2KK, nous nous regrouperons car nous aurons besoins des uns et des autres.
Je suis un pacifique, je ne me suis jamais battu... (on peu gagner par d'autres moyens...) et j'en suis assez fier... mais je ne suis pas pour autant un bobo-pacifiste...

Quand une société s'effondre, beaucoup d'hommes (principalement des hommes) n'ont plus de limite et se laissent aller à leurs penchants les plus mauvais... cela s'est toujours passé... (heureusement, d'autres vont dans l'excès inverse :-))

Alors quand ces hordes sauvages, abreuvés pendant des année de films d'horreur, de jeux violents et de pornographie viendront toquer à ma porte pour dire bonjour à mes filles... je peux vous garantir que je me serai débrouillé pour trouver de quoi les protéger... car quand cela arrivera, la police et l'armée seront occupés à protéger les riches ou tout simplement leurs propres familles...

Le monde n'est pas toujours aussi beau que ce que l'on aimerait qu'il soit...
Evaluer :   7  0Note :   7
EmailPermalink


Le monde est ce que l'on en fait.

... Et quand je vous vois écrire
"des hordes sauvages abreuvés de jeux violents et de pornographie viendront toquer à ma porte pour dire bonjour à mes filles",
je me dis que vous en faites quelque chose de bizarre, du monde, dans votre tête...

Mais bon...

Quant à "en K2KK", je suppose que ça veut dire "en cas de caca"...
Monsieur le professeur pourrait écrire en toutes lettres sans chercher à frimer avec des formules... absconses.






Evaluer :   1  5Note :   -4
EmailPermalink
chutttt !!
surtout laissons Pépin tranquille au milieu de ses petits écureuils...
il est dans son petit monde à lui : le monde merveilleux de Walt Disney...
c' est tout à fait son droit et après tout, c' est très bien comme ça.
Evaluer :   6  1Note :   5
EmailPermalink



Je préfère être au milieu des écureuils qu'au milieu d'armes à feu que je brique tous les matins.

N'est-ce pas, Fred ?



Evaluer :   0  1Note :   -1
EmailPermalink
Citation de Jack.be : "Le monde n'est pas toujours aussi beau que ce que l'on aimerait qu'il soit..."

Réponse de Pépin : "Le monde est ce que l'on en fait"

M'enfin Pépin, vous ne pouvez quand même pas être naïf et dans le déni à ce point ?

Quand des zozos décident de faire la guerre parce qu'ils s'ennuient et/ou parce qu'ils ont fait un petit calcul préalable pour voir combien ça leur rapporterait leur a confirmé que ça rapporterait gros et qu'il fallait y aller (comme les USA ont fait avec l'Irak)... est-ce vous qui "est-ce que vous avez fait le monde comme tel" ? Non !

Si demain, au lieu de l'Irak, les USA jetaient leur dévolu sur la France, vous en seriez la victime, n'est-ce pas ? Avez-vous fait le monde comme ça ? Non ! Pouvez-vous y échapper ? Non !

Alors, bien sûr qu'au jour le jour, vous pouvez décider de vous protéger et de vivre dans un monde aussi beau que vous le désirez... tant que tout va plus ou moins bien. Mais si demain une élite débile prenait la France pour cible ou que l'Europe mettait en place une dictature à la sauce URSS (avec accaparement des biens privés) et/ou que la crise mettait tout le monde "à la rue", ça m'étonnerait que vous pourriez continuer à dire : "le monde est ce que l'on en fait", non ?

Donc, je confirme ce que Jack dit, à savoir que "le monde n'est pas toujours aussi beau que l'on aimerait qu'il soit".

;-)
Evaluer :   5  0Note :   5
EmailPermalink


Je maintiens : le monde est ce que l'on en fait (dans sa tête).

Quand vous dites :
"si demain les USA jetaient leur dévolu sur la France",
vous en donnez l'éclatante démonstration...

Le monde est bien ce que vous en faites (dans votre tête).

Les USA qui attaquent la France, c'est dans votre tête.

"L'Europe qui met en place une dictature à la sauce URSS" (tout aussi grotesque en termes de probabilités),
c'est AUSSI dans votre tête.

... Donc le monde est bien ce que l'on en fait :
vous avec vos angoisses hystériques où il ne doit pas faire bon vivre dans le présent ;
moi avec ma philosophie réfléchie et ma bonhommie placide d'un grand Sage.

C.Q.F.D.



Evaluer :   2  3Note :   -1
EmailPermalink
@ Pépin,

"vous avec vos angoisses hystériques"

Bon, Pépin, je vois que vous faites dans la provocation avec tout le monde ici (Jack, Frédéric P., Iban et j'en passe) et, apparemment, c'est votre dada.

Néanmoins, je pense que ça n'amuse pas grand monde parce qu'en voulant jouer les psychiatres amateurs, on s'éloigne systématiquement du sujet de l'article qui est quand même ce qui nous intéresse le plus ici et ce sur quoi on a envie de débattre à la base. Là, on tourne en rond et c'est stérile.

Essayons donc de rester dans le sujet et ce sera plus constructif pour tous...

;-)







Evaluer :   2  1Note :   1
EmailPermalink



Vos "angoisses" tout court, alors.



Evaluer :   1  4Note :   -3
EmailPermalink



Du coup, vous ne m'avez pas répondu sur l'hypothèse farfelue (de vous) que les USA attaquent la France, ou que l'Europe devienne une dictature à la sauce URSS (de vous aussi), deux hypothèses absurdes.

Je tentais juste de démontrer que le monde est bien ce que l'on en fait dans sa tête.

La preuve : il suffit de l'adjectif "hystérique" et votre ego prend soudain la place de tout le reste de l'univers (USA et URSS compris !).

Est-ce que je me suis vexé parce-que vous m'avez traité de "naïf" ??
Etre un Sage philosophe et se faire traiter de "naïf" aurait pourtant eu de quoi offusquer...

En plus vous vous êtes gourée (aveuglée par vos égotiques considérations où votre orgueil fut piqué - à mauvais escient) :
ce message ne revêtait nullement un caractère de provocation.

Le problème reste, comme je vous l'ai déjà dit, votre susceptibilité
- confirmation que le monde est bien ce que l'on en fait (dans sa tête) :
qui dépasse sa susceptibilité, ses angoisses, ses colères (et donc ses haines souvent) a le royaume des Sages devant lui, sans qu'il soit nul besoin d'attendre le trépas pour y parvenir.

Mon paradis à moi il est "hic et hunc" (ici et maintenant).

Qu'il suscite la jalousie, je le conçois, car la jalousie fait partie de ces sentiments humains qui éloignent JUSTEMENT de la Sagesse.

Vos prédictions d'apocalypse me glissent dessus comme l'eau glisse sur les plumes d'un canard.

J'ai l'optimisme étanche et ma qualité de vie en est la consécration.

Le monde est donc bien ce que l'on en fait...


En espérant que vous ayez davantage vu le fond que la forme cette fois,
je vous salue nuitamment








Evaluer :   2  3Note :   -1
EmailPermalink
Notre troll est un " grand Sage " .

La preuve : C'est qu'il le dit lui-même !!!
Evaluer :   3  1Note :   2
EmailPermalink


Ne sachant rien de moi en fin de compte, ni de qui je suis vraiment, je ne vois en quoi vous pouvez vous permettre cette ironie acerbe qui, ipso facto, est bien STERILE - pour reprendre le terme même utilisé par Lolo.

"The path of excess leads to the tower of wisdom"
William Blake