Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en

L'argent et l'inflation

IMG Auteur
Publié le 15 août 2016
803 mots - Temps de lecture : 2 - 3 minutes
( 4 votes, 4/5 ) , 3 commentaires
Imprimer l'article
  Article Commentaires Commenter Notation Tous les Articles  
[titre article pour referencement]
0
envoyer
3
commenter
Notre Newsletter...
Rubrique : Or et Argent

Lorsque vous écrivez un commentaire sur l’argent et cherchez à aborder le sujet sous un autre angle, il est essentiel de disposer d’un grand nombre de données. J’en publie certaines pour mes abonnés chaque semaine et chaque mois, mais je souhaite vous faire part ici de graphiques qui nous donnent un aperçu de long terme assez différent du prix de l’argent.

Voici d’abord un graphique mensuel du prix de l’argent depuis 1972. Comme vous pouvez le voir, le prix d’une once d’argent est resté remarquablement constant au cours des 175 premières années représentées, alors que l’argent était sous le contrôle des gouvernements occidentaux. Et pour une bonne raison. L’argent était alors reconnu en tant que métal monétaire, et constituait le métal de choix pour les transactions de tous les jours.

24hGold - L'argent et l'inflat... 

Un Morgan d’argent d’un dollar pesait par exemple 26,71 grammes. Puisqu’il était composé d’argent à hauteur de 90%, son contenu d’argent s’élevait à 24,04 grammes. Une once représente 31,1 grammes, c’est pourquoi le prix de l’argent devait être établi à 31,1/24,04 = 1,29 dollar par once. Pour être plus précis, l’US Coinage Act de 1792 définissait un dollar comme pesant 371,25 grains d’argent, soit 0,7734 once.

24hGold - L'argent et l'inflat...

Les 49 dernières années représentées par le graphique se sont prouvées être assez volatiles, après que l’argent a été retiré du contenu des pièces tout autour du monde. A compter d’aujourd’hui, un dollar est équivalent non pas à 371 grains d’argent, mais à 24, et est allé jusqu’à valoir 10 grains d’argent. Notre dollar Morgan (sans nous intéresser à sa valeur numismatique) vaut aujourd’hui environ 15 dollars. Il est évident que l’expansion monétaire continue de la masse monétaire par rapport à la croissance économique a depuis longtemps séparé la monnaie fiduciaire de ses intentions originales.

Le prix de l’argent sur le graphique précédent est mesuré contre une valeur qui est constamment changeante – le dollar américain. Pour vous donner une meilleure idée de la manière dont le prix de l’argent évolue, le graphique suivant présente l’évolution du prix de l’argent en dollars de 2016. C’est-à-dire le prix de l’argent ajusté à l’inflation :

24hGold - L'argent et l'inflat...

Notez que les pics du prix de l’argent enregistrés en 1878 et 1890 l’ont tous deux vu atteindre 33 dollars. Ils ont coïncidé avec l’American Bland-Allison Act et le Sherman Act, qui ont mandaté l’achat accru d’argent par le gouvernement des Etats-Unis afin d’aider les agriculteurs et mineurs. L’argent était une monnaie, et ces achats ont élargi la masse monétaire, ce qui a généré une inflation et réduit la dette des agriculteurs et, sans surprise, fait baisser le prix de l’argent à mesure qu’il inondait le marché.

Il est évident que la monnaie fiduciaire ne soit pas la seule à pouvoir dégrader la monnaie. Cette décision a engendré un marché baissier de l’argent qui a duré 40 ans, et son prix ajusté à l’inflation est passé à 4,5 dollars pendant la Grande dépression. Si quelqu’un vous dit que vous devriez acheter de l’argent parce que le gouvernement imprime trop d’argent, ce graphique ne défend pas ce point de vue. Le gouvernement crée de la monnaie depuis un siècle, mais l’argent n’a pas suivi la cadence et a fortement fluctué sur la période.

Le prix de l’argent grimpe pour des raisons différentes de celles pour lesquelles de l’argent est accumulé puis vendu en fonction de facteurs gouvernementaux, d’entreprise et d’investissement. Souvenez-vous simplement que les vastes réserves d’argent qui sont accumulées aujourd’hui par les investisseurs pourront un jour alimenter un très long marché baissier.

Vous vous demandez peut-être ce que la grosse ligne noire qui traverse le graphique à 15,70 dollars peut bien représenter. Il s’agit du prix moyen de l’argent ajusté à l’inflation entre 1792 et 2016. Nous pourrions dire qu’il s’agit du juste prix de l’argent. Mais il n’y a pas de mesure objective pour ce dernier. Notons également que lorsque l’argent était une monnaie et que le ratio or : argent était de 16 pour un, son prix ajusté à l’inflation était d’environ 30 dollars l’once.

Le plus important de tous les marchés haussiers sur l’argent continue d’être celui de 1980, qui a vu l’argent atteindre 118 dollars en termes ajustés à l’inflation. Vous obtiendrez certainement des ajustements différents en fonction de son prix intra-journalier sur les différents marchés (j’ai vu un prix de 136 dollars cité quelque part). Ce prix continue de représenter un repère pour le prix de l’argent à mesure que nous entrons dans un nouveau marché haussier.

Ce prix de 118 dollars sera-t-il de nouveau atteint avant la fin de ce nouveau marché haussier ? Voilà qui semble très éloigné du prix actuel de 20 dollars. Je suppose pourtant que ce soit possible, mais la question reste pour les investisseurs de savoir ce que pourra acheter un dollar quand il en faudra 118 pour se procurer une once d’argent.

 

<< Article précedent
Evaluer : Note moyenne :4 (4 votes)
>> Article suivant
Roland Watson est l’éditeur de The Silver Analyst, une lettre d’information sur abonnement dédiée exclusivement à l’analyse de l’argent metal en tant qu’investissement.
Voir son site webS'abonner à ses offres
Publication de commentaires terminée
  Tous Favoris Mieux Notés  
C'est ce même auteur qui dans son précédent article nous conseillait des allers retours sur le métal blanc avec des analyses graphiques à la noix. C'est un pur spéculateur, qui n' a rien compris aux fondamentaux de l'argent tels qu'ils ont été étudiés par Ted Butler.
C'est la même chose avec Olivier Delamarche qui pense que l'or pourrait revenir à 50 $ alors même que l'or aussi est arrivé à son peak gold et connaîtra lui aussi des pénuries.
Cet article me semble très pessimiste sur l'avenir de l'argent métal !
En effet : " la question reste pour les investisseurs de savoir ce que pourra acheter un dollar quand il en faudra 118 pour se procurer une once d’argent."
Mais que fait il des pénuries graves qui arrivent sur l'argent : "Souvenez-vous simplement que les vastes réserves d’argent qui sont accumulées aujourd’hui par les investisseurs pourront un jour alimenter un très long marché baissier."
Finalement cet auteur est un sceptique qui semble ne plus bien savoir où il en est sur ce marché.
Ces spéculateurs à la petite semaine, ignorent tout du contexte économique global dans lequel nous sommes plongés ou n'en tiennent pas compte. Comment pourrions nous avoir un marché baissier des mp avec les montagnes de dettes actuelles ?
Ce type doit être payé par la Goldmansachs.
Evaluer :   2  0Note :   2
EmailPermalink
C'est un bon article, qui souffre hélas d'obscurité à cause de l'ambiguïté du mot "argent" (dans le texte, il désigne parfois le métal et d'autres fois la monnaie), et de certaines phrases complexes pour qui n'a pas une large culture financière.

Il y a une phrase très intéressante dans ce texte. L'auteur écrit ainsi :
(début de citation) "...les vastes réserves d’argent qui sont accumulées aujourd’hui par les investisseurs pourront un jour alimenter un très long marché baissier" (fin de citation)

Je trouve pourtant que ce cher Robert Watson aurait du regarder certains indices, comme Sherlock Holmes. Il n'aurait alors pas employé le verbe "pouvoir" ni mis un futur à sa phrase.
Car en effet, depuis maintenant près de 3 ans la consommation d'argent métal est largement supérieure à la production. Donc, les réserves alimentent DEJA le marché.

Mais elles ne sont pas inépuisables.
Evaluer :   4  0Note :   4
EmailPermalink
Dernier commentaire publié pour cet article
C'est ce même auteur qui dans son précédent article nous conseillait des allers retours sur le métal blanc avec des analyses graphiques à la noix. C'est un pur spéculateur, qui n' a rien compris aux fondamentaux de l'argent tels qu'ils ont été étudiés pa  Lire la suite
samideano - 16/08/2016 à 11:54 GMT
Top articles
Flux d'Actualités
TOUS
OR
ARGENT
PGM & DIAMANTS
PÉTROLE & GAZ
AUTRES MÉTAUX