Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en

L’avenir inquiétant des banques… et de vos frais !!

IMG Auteur
Publié le 06 septembre 2019
321 mots - Temps de lecture : 0 - 1 minutes
( 4 votes, 4,8/5 ) , 6 commentaires
Imprimer l'article
  Article Commentaires Commenter Notation Tous les Articles  
0
envoyer
6
commenter
Notre Newsletter...
Rubrique : Editoriaux
24hGold - L’avenir inquiétant ...

L’avenir pour les banques est bien sombre. Si certains s’en réjouiront, leur bonheur risque d’être de courte durée, pour la simple et bonne raison, que les banquiers vont soit faire faillite ce qui pourrait nous coûter à tous très cher, soit… elles augmenteront les frais et autres tarifs pour survivre au monde des taux négatifs.

Dans cette vidéo de France 2 un brave monsieur, pense que les banques gagnent plein d’argent avec leur « activité de banquier ». C’était vrai, mais cela ne l’est plus et le sera de moins en moins.

En réalité le métier de banquier est assez simple.

Monsieur A dépose des sous qu’il a en trop appelé épargne ou économies.

Monsieur B, lui a besoin de sous pour par exemple acheter tout de suite une maison qu’il va rembourser pendant 20 ans.

La banque procède à son métier de base appelé « transformation ». Le métier de la banque est de transformer l’épargne de court, moyen et long terme de tous les Messieurs A en crédit pour les Messieurs B qui vont payer un intérêt plus cher que les intérêts versés aux épargnants (les Messieurs A).

La banque prend sa commission, sa marge à laquelle on ajoute également ce que l’on appelle le coût du risque (le taux moyen d’impayés).

Le problème c’est que dans un monde de taux négatifs, l’épargne de monsieur A ne sert à rien, et qu’il est de plus en plus difficile d’avoir une marge quand vous prêtez à… taux négatif !

Conclusion le modèle économique bancaire a été tué par les taux zéro, mais aussi par la digitalisation de la société au sens large.

Résultat ?

Les années qui viennent verront un massacre social sans précédent dans ce secteur, ainsi que de nombreuses faillites larvées qui seront cachées par une « consolidation du secteur » expression pudique utilisée quand la banque 1 achète la 2 et licencie la quasi totalité des salariés.

<< Article précedent
Evaluer : Note moyenne :4,8 (4 votes)
>> Article suivant
Charles Sannat est diplômé de l'Ecole Supérieure du Commerce Extérieur et du Centre d'Etudes Diplomatiques et Stratégiques. Il commence sa carrière en 1997 dans le secteur des nouvelles technologies comme consultant puis Manager au sein du Groupe Altran - Pôle Technologies de l’Information-(secteur banque/assurance). Il rejoint en 2006 BNP Paribas comme chargé d'affaires Il a exercé les fonction de directeur des études économiques de la société Aucoffre.com de 2012 à 2015, et créé le Contrarien Matin un site de « décryptage quotidien, sans concession, humoristique et sarcastique de l’actualité économique ». Il a fondé en Septembre 2015 le site Insolentiae.com et se consacre depuis pleinement à ce nouveau projet éditorial.
Publication de commentaires terminée
  Tous Favoris Mieux Notés  
La vidéo d'explication de France Info est pour le moins simpliste ou deérisoire, comme à son habitude. D'où le peu de connaissances des gens sur la question puisqu'on considère que le média est fiable...
Les banques sont en quasi faillite à cause de leur dettes accumulées.
S'il y a 1 an Draghi avait mis sur la table 60 millllllliards d'Euros chaque mois, c'est parce que les banques étaient déjà limite.
Pour un temps il a fait cesser cette drogue et les taux bancaires ont dégringolé de plus belle., car cet apport aux banques (Deutch bank et STe Gle), il faut le rappeler ne rentre pas dans l' économie mais font gonfler les actifs fictifs du bilan des banques jusqu'à ce que les taux bancaires fléchissent à nouveau. D'où la volonté de Draghi de relancer inutilement les Banques centrales en apportant en novembre 20 milliards à nouveau, ce qui vu la conjoncture ne résoudra rien du tout, excepté pour les banques qui en dehors des dividendes qu'elles s'octroient tenteront encore de placer des actifs sur les places financières. C'est un mécanisme qui tourne à vide.
il faut reconnaître que la situation des banques est critique car depuis longtemps elles ont octroyé trop de prêts et leur marge d'endettement s'est creusée à un point que leur levier (leverage) est pour certaines surtout en Europe de 1/50 au maximum. Et c'est dans ce contexte que nous évoluons, et l'on comprend aisément que les dépôts en contre partie des citoyens soit hors norme.
En fait par crainte de la "crise" les européens ont laissé dormir sur leur comptes courants des sommes astronomiques (hors GJ cela va de soi) qui ne -circulent pas- dans l' économie ( avec en parrallèle les taux de Livret proche de 0%), ce qui entraîne des bulles extravagants et un ralentissement de l' économie. (nous avons pas loin du double de fonds sur nos dépôts par rapport aux Usa.) Les gens sont étonnés que, l'économie ralentissant, les banques baissent les taux d'emprunts pour que les ménages empruntent à nouveau, ce qui à terme ne relancera pas la croissance mais la freinera encore plus.
la situation des Etats est aussi critique avec pour la France un % de dette/PIB de 150% au minimun (dont le non provisionnement des retraites de 1300 milliards ( chiffre 2018) qu'il faut incorporer.
On dit que la situation de la France est limite, en fait elle est plus que critique. Et si il n' y avait pas le phénomène Ponzi qui s'en était mêlé entre les Grandes Institutions... (que je ne cite pas mais on comprend) pour voiler le tout et clore les bilans pourris, on en serait à attaquer la falaise.
Il faut voir l' article du BILD sur le Vampire Draghila pour se faire une petite idée.
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
Bon la blague qui consiste à prétendre que les banquiers prêtent l'épargne des clients est une blague....les depots sont ridiculement insuffisants en face des encours de crédit des banques....la banque crée la monnaie par délégation de privilège de la banque centrale...ce qui fait que lors d'un crédit la banque n'investit que ses frais de gestion...exemple : crédit de 100000 à 3% et 500 euros de frais, implique 600 % de rentabilité financière pour la banque ! et à 0,5% c'est Zéro rentabilité....ensuite à 0% de taux c'est -100 % de rentabilité et à -0,5% ce sera -200% de rentabilité financière...bref, en sus les néobanques auront aussi un boulevard pour offrir des crédits, surtout lorsque tout sera interconnecté, monnaie numérique, etc...ces établissements eux auront des frais de gestion de l'ordre de quelques euros, bref :-) et pire, peut-être que cette délégation de la création monétaire offerte par les banques centrales sera retirée lorsque les banques centrales auront lancé leur cryptomonnaie mondiale (voir le gouverneur de banque d'Angleterre). elles peuvent très bien déléguer autant à BNP qu'à Amazon, Apple ou Facebook ?! en effet, un métier et surtout un privilège qui risque de disparaître ....
Evaluer :   4  0Note :   4
EmailPermalink
Ca me rappelle une vieille blague : vous etes dans une salle, face a un banquier et a un criminel pedophile. Vous avez un pistolet et deux balles et vous devez tirer. Que faites vous?
Reponse: vous tirez sur le banquier, bien sur, et vous doublez pour etre certain de ne pas l'avoir rate
Evaluer :   2  0Note :   2
EmailPermalink
Mieux, vous attendez que le criminel pédophile passe derrière le banquier et vous tirez deux coups sur le banquier.
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
Encore une profession qu'on ne regrettera pas
Evaluer :   2  0Note :   2
EmailPermalink
Ca fait au moins 30 ans qu'on nous rabache que les banques seront la siderurgie de demain...
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
Dernier commentaire publié pour cet article
La vidéo d'explication de France Info est pour le moins simpliste ou deérisoire, comme à son habitude. D'où le peu de connaissances des gens sur la question puisqu'on considère que le média est fiable... Les banques sont en quasi faillite à cause de leu  Lire la suite
blitzel - 22/09/2019 à 20:48 GMT
Note :  1  0
Top articles
Derniers Commentaires
Opération Yellowhammer. Le plan ultime de Boris Johnson pour le Brexit
11 oct.glemet
Il y a longtemps que la chèvre de M Seguin rêvait de quitter son petit enclos. L’herbe est si verte ailleurs et l’Europe montre tant de faiblesses,...
Nouveau Monde, la mobilité de masse arrive. Un visuel
09 oct.Patrick W2
C'est drôle..... quand on clique sur vos liens pour obtenir des renseignements pour trouver vos livres, ça ne fonctionne pas. En tout cas, brav...
Opération Yellowhammer. Le plan ultime de Boris Johnson pour le Brexit
09 oct.Patrick W3
Oui, il est fort possible que Boris Johnson arrive à ses fins et on doit reconnaître que pour ou contre le Brexit, Boris Johnson est droit dans sa ...
La France et ses administrations criminelles
08 oct.Louis L.
Heureusement, il est consolant de savoir que pour cette épidémie d'incendies industriels depuis Notre Dame jusqu'à ce jour, aucune autre cause qu'...
Les réserves de cash au plus haut ! 600 milliards planqués sous les...
07 oct.Louis L.
Charles parle ici de 600 Mds € stockés par tous les européens sous forme d'espèces. Sa phrase est ambigüe car tous les européens sont 513 mil...
La France et ses administrations criminelles
07 oct.blitzel
Très bon article.... vu la situation critique. Les choses hélas ne sont plus comme elles étaient dans le temps il y a 50 ans. Il y avait ...
Crise de liquidité. Mais où est donc le cadavre ?
06 oct.blitzel
Mise à jour, Delamarche vient de donner sa version (définitive ?) de la crise des taux repo, et son explication un temps évasive dans un premie...
Les réserves de cash au plus haut ! 600 milliards planqués sous les...
02 oct.Attilio
Si on considère qu'en France il y a 67 millions d'habitants,les milliards d'euros planqués en cash cela fait en en moyenne pratiquement 9 000 euro...
Articles les plus commentésFavorisPlus...
Flux d'Actualités
TOUS
OR
ARGENT
PGM & DIAMANTS
PÉTROLE & GAZ
AUTRES MÉTAUX