Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en
Dans la même rubrique

L’économiste russe Mikhail Khazin se prononce sur l’or

IMG Auteur
Publié le 13 décembre 2014
654 mots - Temps de lecture : 1 - 2 minutes
( 9 votes, 5/5 )
Imprimer l'article
  Article Commentaires Commenter Notation Tous les Articles  
[titre article pour referencement]
0
envoyer
0
commenter
Notre Newsletter...
Rubrique : Or et Argent

 

L’extrait ci-dessous, tiré d’une interview de l’économiste russe Mikhail Khazin, comporte certaines observations intéressantes. Il ne se prononce pas en le nom du gouvernement russe, et nous pouvons donc prendre ses opinions comme étant celles d’un particulier.

 

Voici une biographie de Mr. Khazin.

 

J’ai trouvé un intérêt particulier à son opinion du prix de l’or et de l’approche de la Russie et de la Chine pour ce qui est de leurs achats d’or physique sur les marchés mondiaux, à savoir que ces deux pays ne souhaitent pas aller jusqu’à la rupture des marchés de l’or papier.

 

Voilà qui nous mènerait bien évidemment à une volatilité accrue des métaux précieux jusqu’à ce qu’une fuite nous apporte la possibilité de voir converger les marchés papier et physique. Mr. Khazin est d’avis que cette convergence naîtra de la prochaine explosion d’une bulle financière. Que ce scénario, qui est plausible, se produise, relève bien entendu de la spéculation. Nous devrions observer avec la plus grande attention l’accumulation d’or par la Russie et par la Chine, ainsi que les achats d’or des autres banques centrales du monde.

 

Nous pourrions nous attendre à ce que les marchés papier prennent des mesures pour se protéger d’une volatilité accrue, en établissant par exemple des limitations en matière de prix de l’or et de l’argent.

 

Voici un bref extrait de l’entretien, qui couvre un certain nombre de sujets. Vous pourrez le lire dans son intégralité ici.

 

« Aux yeux de nombreux économistes, il est clair depuis un certain déjà que le rôle de l’or dans le monde est sur le point de croître, et que le métal devrait un jour reprendre sa place de mesure unique de valeur. J’ai écrit au sujet de la crise actuelle en 2004, dans mon livre intitulé The Decline of the Dollar Empire and the End of the Pax Americana, qui comporte un chapitre entier traitant du rôle de l’or et de sa manipulation.

 

En revanche, les dirigeants économiques russes proches du FMI ont pendant tout ce temps ignoré cette réalité. Leur attitude n’a commencé à changer qu’au cours de ces deux dernières années. La Chine s’est montrée très sérieuse envers l’or tout au long de cette dernière décennie, et se prépare désormais activement à une transition potentielle vers un étalon or, du moins pour ce qui concerne les relations économiques entre les « zones de devises » qui, de mon humble avis, émergeront lorsque le système dollar commencera à s’effondrer.

 

Mais la Russie et la Chine ne pourront mettre fin à ces manipulations, parce que le prix de l’or papier est déterminé sur les marchés spéculatifs du dollar. Elles ne peuvent pas fournir de leviers comparables à ceux des plus grosses banques américaines, qui ont accès à des ressources illimitées. Tout ce qu’elles peuvent faire est réduire l’écart entre le prix de l’or papier et celui de l’or physique en achetant constamment de ce dernier sur les marchés mondiaux.

 

Voilà qui accroît bien évidemment l’instabilité sur le marché global et génère des pertes potentielles pour les « revendeurs d’or majeurs » qui travaillent pour la Réserve fédérale dans le cadre de ses programmes de prêt. Mais le degré de déséquilibre n’a pas encore atteint de point critique. Il me semble qu’une hausse brutale du prix de l’or commencera dès que la prochaine bulle explosera sur le marché américain des actions.

 

Pour ce qui est du prix potentiel de l’or, comme je l’ai déjà écrit au début des années 2000, ce dernier est déterminé par une « fourchette », dont l’échelon inférieur est le prix de l’or de 1980, qui atteignait un pic suite au découplage de l’or et du dollar (au défaut des Etats-Unis) survenu en août 1971, et dont l’échelon supérieur est le pouvoir d’achat du dollar au début du XXe siècle, alors que l’or était encore considéré comme une monnaie. Aujourd’hui, cette fourchette (en dollars actuels) s’étend entre 4.500 et 15.000 dollars par once. »

 

Données et statistiques pour les pays mentionnés : Chine | Etats-unis | Russie | Tous
Cours de l'or et de l'argent pour les pays mentionnés : Chine | Etats-unis | Russie | Tous
<< Article précedent
Evaluer : Note moyenne :5 (9 votes)
>> Article suivant
Publication de commentaires terminée
Dernier commentaire publié pour cet article
Soyez le premier à donner votre avis
Ajouter votre commentaire
Top articles
Flux d'Actualités
TOUS
OR
ARGENT
PGM & DIAMANTS
PÉTROLE & GAZ
AUTRES MÉTAUX