Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en

L’Europe se fracture sur les migrants, qu’en serait-il en cas de crise bancaire ?

IMG Auteur
Publié le 28 juin 2018
566 mots - Temps de lecture : 1 - 2 minutes
( 3 votes, 5/5 ) , 12 commentaires
Imprimer l'article
  Article Commentaires Commenter Notation Tous les Articles  
[titre article pour referencement]
0
envoyer
12
commenter
Notre Newsletter...
Rubrique : Editoriaux

Sur la question des migrants, on voit les fractures se creuser dangereusement au sein de l’Union Européenne, avec des prises de positions parfois virulentes dans les propos (cf les échanges d’amabilités entre Macron et Salvini), ou le refus des pays du groupe de Visegrad (Pologne, Hongrie, République tchèque, Slovaquie) d’assister au sommet sur les migrations à Bruxelles le 24 juin. Les points de vue s’opposent frontalement, les inimités s’accroissent considérablement.

On ne peut s’empêcher, en voyant ce spectacle de désunion et d’esclandres, d’imaginer ce qui se passerait en cas de crise bancaire et financière. Parce qu’il faut bien examiner ce scénario désormais. La crise des migrants et une éventuelle crise bancaire n’ont pas de rapport entre eux, évidemment, mais les antagonismes qui sont en train de se creuser sur le premier dossier pourraient rejaillir sur le second. D’autant que certains commencent à créer des connexions entre la question des migrants et d’autres, qui n’ont a priori rien à voir : le commissaire européen Pierre Moscovici vient de suggérer que les fonds européens, qui bénéficient aux pays qui ont adhéré récemment, soient diminués s’ils n’acceptent pas de recevoir des migrants. Quel rapport ? Et si ces pays traversent une crise bancaire, on les aidera moins que prévu ?

Mais le problème principal demeure l’Italie bien sûr, qui est à la pointe de la crise des migrants, et des problèmes bancaires… Car le secteur bancaire italien va mal, nous le savons, puisque 11,1% des prêts sont considérés comme défaillants ("NPL", pour non performing loans), un taux qui met clairement en danger le système financier transalpin, et qui n’est dépassé que par le Portugal (15,2%), Chypre (38,9%) et la Grèce (44,9%). Faisons une parenthèse : ce dernier chiffre montre au passage que la Grèce est en complète faillite contrairement à ce qu’on veut nous faire croire, la crise grecque "s'achève", annonçait le 21 juin le même Pierre Moscovici, quelle blague. Bref, la France et l'Allemagne se sont mises d'accord pour proposer de limiter les prêts "non performants" des banques de l'UE à 5% maximum du total des encours, nous apprend La Tribune, est-ce là un moyen de pression sur l’Italie ?

Autre élément du problème : la BCE prévoit d’arrêter son quantitative easing (QE) fin 2018, le programme de rachats d'actifs se poursuivra au rythme de 30 milliards d'euros par mois jusqu'en septembre 2018, puis il sera réduit à 15 milliards d'euros jusqu'à la fin décembre, et stoppé ensuite. Or ces rachats d’actifs, essentiellement des obligations souveraines, profitent largement à l’Italie qui peut ainsi afficher des taux d’intérêt raisonnables sur sa dette. Avec la fin du QE, les taux – qui ont déjà commencé à frémir avec l’incertitude politique – risquent de monter dangereusement. Une crise concomitante des finances publiques et du système bancaire en Italie mettrait en péril la zone euro toute entière. Si les pays européens réagissent en se tirant dans les pattes comme ils le font actuellement à propos des migrants, on imagine les dégâts. Le scénario d’une explosion de l’euro reviendrait subitement au premier plan.

L’Union européenne se fracture tandis que son secteur bancaire est mal portant (en Italie, mais aussi en Grèce et à Chypre, sans oublier la Deutsche Bank), voilà qui n’est guère rassurant pour l’épargnant européen… Voilà qui renforce notre scénario d’une crise financière qui, une fois n’est pas coutume, ne débuterait pas aux États-Unis mais en Europe.

Achat d’or avec Gold Broker
<< Article précedent
Evaluer : Note moyenne :5 (3 votes)
>> Article suivant
Philippe Herlin est chercheur en finance et chargé de cours au Conservatoire National des Arts et Métiers à Paris. Il est également contributeur sur le site Goldbroker.com
Publication de commentaires terminée
  Tous Favoris Mieux Notés  
Cette crise des "migrants" a été créée de toute pièce par des gouvernants Européens plus soucieux de liquider les vieilles nations Européennes que de les défendre. Si, en plus, ils parviennent à jouer avec le suffrage universel au moyen des naturalisations, c'est tout bénéfice.

Il est urgent de comprendre que les dirigeants portés au pouvoir par les peuples Européens sont leurs ennemis. Ne faut-il pas être stupide pour élire des gens qui veulent votre perte ?

Revenons à ces soi-disant "migrants".

Avez-vous entendu quoi que ce soit sur l'invasion de l'Australie par des "migrants" ? Non, probablement pas ! Savez-vous pourquoi ? C'est tout simple ! Les autorités Australiennes ont décidé d'appliquer la loi. Toute embarcation signalée dans les eaux Australiennes, n'ayant pas reçu l'autorisation préalable d'y entrer, est immédiatement et systématiquement reconduite dans les eaux internationales. Rien de plus simple et rien de plus efficace.

Avez-vous entendu parler des "migrants" en Israël ? Il y a peu de chance... Pourtant, ils en ont quelques milliers. Quelle position ce pays a-t-il adoptée ? Curieusement, la messe de 20H, en France, a passé sous silence les solutions Israéliennes. Vous avez même eu droit à la prestation minable de Jacques Attali, l'homme qui trouve que Jérusalem serait un bon endroit pour le siège d'un gouvernement mondial (qu'il appelle de ses voeux). Cet homme, proche d'Israël (c'est lui qui le dit, pas moi), prétend que nous risquons de "pourrir notre âme" parce que nous ne traitons pas les "migrants" correctement.
Avec de tels propos on s'attend à ce que le pays créé par l'ONU en 1948 soit exemplaire avec les échappés d'Afrique.

Hélas, ce n'est pas le cas. Je vous livre la triste vérité à travers cet article du quotidien Suisse "Le Temps" :

https://www.letemps.ch/monde/israel-transfere-migrants-occident

Et voilà, Israël fait tout son possible pour se débarrasser des "migrants". Les propagandistes, comme Jacques Attali, n'ont donc strictement aucune leçon de morale à donner. Et si des âmes doivent pourrir, ce sont bien les leurs...

Ne vous laissez pas insulter par vos gouvernants et par leurs laquais. Ne laissez pas n'importe qui arriver sur votre sol. Demandez que le droit soit strictement appliqué et que les bandits Africains soient reconduits dans les eaux internationales.

Ci-dessous, le lien vers l'intervention de Monsieur Attali menaçant les Français de pourrir leur âme :

https://www.youtube.com/watch?v=0AerZXQJuGA

J'ajoute le lien vers Attali parlant du gouvernement mondial (comment faire pour le créer en 24H), et de Jérusalem comme siège dudit gouvernement :

https://www.youtube.com/watch?v=OYo93GeDomg
Evaluer :   6  0Note :   6
EmailPermalink
@ glanduron
"Le meilleur argument contre la démocratie est une conversation de 5 minutes avec un électeur moyen". Winston Churchill.
C'est comme ça que sort des urnes un pantin inconnu à peine 3 ans avant son élection.
Evaluer :   4  0Note :   4
EmailPermalink
Cet inconnu (pas pour tout le monde) a été propulsé sur le devant de la scène par ce cher Monsieur Attali (entre autre).

Le même qui avait contribué à l'élection de feu François Mitterrand...

Une preuve de plus que Monsieur Macron appartient bien à la nébuleuse socialiste.

Merisier, je vous remercie pour votre réponse, mais je préférerais une intervention plus profonde sur ces histoires de "migrants". Ce phénomène, soutenu et subventionné par le pouvoir en place, est une arme de destruction massive. Sachez que les "migrants" sont récupérés par les navires des ONG dès qu'ils arrivent dans les eaux internationales. En clair, la France va carrément les chercher.
Evaluer :   6  0Note :   6
EmailPermalink
@ glanduron
Concernant les "migrants", je n'ai pas de réponse "profonde", je suis comme tout le monde, je ne vois que la partie visible de l'iceberg.
Je pense toutefois que nous sommes dans un processus de destruction des nations et de leurs valeurs. Du moins de ce qui fut l'Europe et de ses nations souveraines. Les migrants ne sont me semble-t-il qu'un rouage dans cette monstrueuse machination. Aucune confiance dans les ONG, encore moins par exemple dans les officiers qui commandent leurs bateaux qui ratissent la Méditerranée. Ce n'est pas la peine de faire du Salvini, pour commencer ce sont les "Aquarius" et autres qu'il faudrait arraisonner et mettre en cale sèche et leurs commandants à l'ombre !!! Leurs infractions aux règles internationales de la navigation ne manqueraient pas aux dires de certains, il faut simplement vouloir les appliquer !
Si on laisse de côté ce qu'était Khadafi, il faut bien reconnaitre que la déstabilisation de la Libye après son éviction du pouvoir a fait de ce pays le goulot par lequel nous arrivent force déracinés d'Afrique. Quand on y pense, quel timing !
Plus tout ce qu'on ne sait pas, je suis sûr qu'il y aurait de quoi noircir des pages et coller le cafard à des millions d'Européens qui ne demandent qu'à vivre peinards !
Quels sont les buts sous-jacents à tout cela ? Toujours la lutte pour le pouvoir, tous les moyens sont bons, l'homme est indécrottable ! Les Chinois "envahissent" l'Afrique, Chine et Russie marchent ensemble, Trump nous fait du "America First" et notre ado de l’Élysée joue les gros bras parmi les nains.
Les USA d'un côté, Ru et Ch de l'autre, au milieu, l'UE. Dans un ménage à 3, yen a toujours un qui est b***é !
Tout cela finit par me gonfler ! L'humanité n'aura que ce qu'elle mérite...
Tiens, à propos, j'ai entendu ce "cher" Attali dire que le prochain président Français serait une femme... Marion serait-elle manipulée ???!!!!!
Bon allez, ce soir je vais arroser...mes jeunes plants de cucurbitacées, en principe j'aurais des "Bleu de Hongrie" pour cet hiver. Et rien d'illégal là-dedans et que Moscovici aille se faire voir chez les Grecs !
Evaluer :   2  0Note :   2
EmailPermalink
Je m'introduis dans la conversation,... scusez.
Les ONG qui interviennent dès que les migrants sont dans les eaux internationales sont payées sans doute indirectement par Soros, ( par ex : http://www.atlantico.fr/decryptage/ces-ong-financees-milliardaire-americain-qui-chuchotent-oreille-union-europeenne-pour-encourager-migrants-)
Il n' y a pas mystère à le révéler. Les conséquences on les connait.
Les passeurs après avoir récoltés le prix exorbitant pour chaque migrant ont rempli leur cale de pauvres types, ils les envoient au large pour que les barquasses soient récupérées par les ONG.
C'est un entreprise bien rôdée.
Et tout est relayé par les bien pensants qui circulent sur les plateaux de "on est pas couchés" à la plus petite émission de radios courantes qui fait le buzz même récemment avec Angot et les zozos de service mélangés à la sauce courante des autres actualités homos/Lgbt, pour faire monter la mayonnaise des audiences dont Van Damme a fait les frais récemment.
De plus les prêtres, certains, dans leur sermons sont les premiers à promouvoir la chose et à aider les pauvres bougres qui servent de pièce d'échange pour la subversion de masse.
Tout est bien huilé et nous assistons impuissant à ce montage gouvernemental qui veut soi disant vouloir arrêter hypocritement et comme vient de le faire Macron auprès de l' UE , instituer une assistance dans les pays de départ, payée par nous pauvres pommes.
Le scandale est évident et le mensonge très grand.
Voilà une usine à gaz qui va encore plus nous rendre dépendant car les migrants en plus vont continuer à passer par les filiaires clandestines et les pays de départs genre libye vont pouvoir toucher une manne conséquence sans bouger le petit doigt, et voilà, le paquet est enveloppé, et le mal est pire que tout. C'est du même tabac que les dons pour les populations africaines qui sont captés dans les pays de destination par les grands Groupes au point que pas un seul africain ne reçoive les vaccins et la manne de secours ou en si petite quantité.
Le but est acquis, affaiblir les pays européens qui veulent rester indépendants en les submergent de migrants qui vont plomber d'avantage nos comptes, comme si ils n'étaient pas déjà dans le rouge.
Une petite parenthèse, nous avons assisté à l'accusation des passeurs qui sont de vilains grip sous et on les ciblent bien volontiers pour cacher le travail "innocents" des ONG qui a plus pour fonction d'avoir des arrières pensées douteuses que des idées altruistes. Tout le monde est dupé
et même ceux qui y travaillent par ce double langage se satisfont d'avoir fait un travail remarquable. On peut les comprendre, avoir sauvés de pauvres victimes qui servent de monnaie d'échange.
Evaluer :   3  0Note :   3
EmailPermalink
.... "qu’en serait-il en cas de crise bancaire".
Ce qui est sûr c'est qu'on ne se dirige pas vers des lendemains qui chantent.
à l' heure du 666, il serait plus urgent aux gens de comprendre ce qu'il se passe et cela à tous les niveaux.
Je ne vais pas vous relire St Jean, ce serait mettre en porte à faux tous ceux qui pensent que les choses changeront en bien.
Non, ce qui arrive, beaucoup ne voudraient pas se l'imaginer même en cauchemar.
Je ne suis pas pessimiste, juste réaliste et ce qui arrive côté crise bancaire va nous péter à la figure et on aura en prime les migrants qu'on ne pourra plus faire partir. Pourquoi se voiler la face.
je n'ai pas peur de passer la barre de la raison avec cet avis.
Nous avons les pires gouvernements que la France ait porté, nous avons, la pire situation que la France ait eu à faire face, et cela à tous les niveaux, économique, sociale, identitaire et religieuse, tout est dans le rouge.
L' Euro explosera oui, la faillite se répandra à tous les pays, et tous les traités deviendront lettre morte.
L'Europe sombrera dans la faillite et le chaos, et ceux qui auront seront volés, ceux qui se protégeront seront dénudés, car les hommes s'entrechoqueront les uns contre les autres dans une destruction totale.
N'espérez pas vous protéger avec de l'or, car comme l'aigle fonce sur sa proie vous serez bien mal disposé quand 50 voudront ce qu' un seul aura.
j'en reviens à ce que disait Sannat, l'or c'est la boîte de conserve, mais cela sera mis à la convoitise de personnes qui tueront pour un morceau de pain.
Que personne ne se rassure, même si 'l Europe tombe, nous tomberons avec, c'est un choix qui pourra devenir rapidement une constatation "non choisie".
La faillite est au bout de la route et l' Etat pris au piège des caisses vides (pas pour son salaire) en vient à taper sur les usagers pour 10 km/h en moins de 90 à..80. Imaginez le bilan, il en est là, il va à la pêche pour quelques millions. Il clôt son bilan en empruntant pour éviter le dépôt de bilan.
La semaine dernière la BCE a emprunté 32 milliards (une paille, et la semaine précédente 700)
il paraît même que Macron a été voir Merkel récemment pour "gérer" les migrants, n'est ce pas,... avec la souris qui vient d'accoucher... et bien il paraît (des mauvaises langues sans doute).. qu'en fait il a été voir Merkel pour endiguer la faillite imminente de l' euro. (Evidemment les médias ne vont pas vous le dire, une info sur un site conspirationniste, mdr.
En août côté Gouvernement, faites tous attention "à la marche". Même l'or a un coup de déprime à ce que je dis, c'est tout dire... et Israël commence à trembler.
Evaluer :   2  0Note :   2
EmailPermalink
C'est terrible à dire, mais j'aimerais que le scénario de Monsieur Herlin prenne corps. Quel réveil brutal, mais ô combien salutaire, ce serait pour les Européens totalement anesthésiés.

Imaginez un peu ce que l'éclatement de la zone Euro et des institutions Européennes pourrait provoquer.
A n'en pas douter, ce serait le retour des souverainetés nationales, des monnaies nationales, des frontières...

Ah ! Si seulement cette conjecture de Monsieur Herlin pouvait, un matin, forcément beau, devenir réalité.

Vous tous qui êtes lucides, vous vous demandez quelle substance j'ai bien pu absorber pour dire de pareilles inepties, n'est-ce pas ?

Vous avez totalement raison, je rêve ! Ce que Monsieur Herlin pressent ne se produira probablement jamais. L'élite Européenne, puissante, et soucieuse de poursuivre son oeuvre de destruction des nations du vieux continent, trouvera toujours la parade à toutes les crises, à toutes les faillites bancaires. C'est évident !

Pardonnez moi de mettre mis à rêver l'espace d'un instant. C'est un peu de votre faute, Monsieur Herlin...
Evaluer :   5  0Note :   5
EmailPermalink
@ glanduron
Vous n'êtes pas le seul à rêver, et comme moi non plus je ne prends pas de substances hallucinogènes....
Pas sûr que l'élite européenne aura une parade à tout ce qui pourrait se passer... Si l'UE doit se vautrer, cela finira par arriver, ce n'est qu'une question de temps.
Après tout, en 1945 lorsque le Reich a lancé son offensive blindée dans les Ardennes, aucun des chefs militaires allemands n'avait la naïveté de croire qu'ils allaient rétablir la situation de 1940. Non, ils voulaient que leur système continue, sinon c'était le saut dans le vide: la peur pour beaucoup de voir leur monde s'effondrer avec son lot d'incertitudes. Et pourtant, l'Allemagne a bien su rebondir. Tous les pays de l'hydre survivront, même, et surtout, lorsqu'on aura coupé ses têtes.
La reine d'Angleterre a bien dit qu'au lendemain du vote du Brexit, le soleil s'était levé au même endroit que la veille...
Pas sûr que les propos de monsieur Herlin soient du domaine du rêve. Après tout c'est peut-être maintenant le début du cauchemar... car si ça pète, peut-être que nombre de migrants chercheront des passeurs pour le voyage retour. (Bon, là je rêve peut-être !)
Evaluer :   5  0Note :   5
EmailPermalink
glanduron, merisier,

"Les hommes craignent de finir leurs pensées" disait Jean Rostand.

Tout comme vous, je ne vais pas déroger:

Au cours d'une enfance enluminée par la découverte d'une succession d'albums Tintin, j'étais amusé par le contraste créé par Hergé entre le sage et le fou. D'un coté un jeune homme moderne et actif, toujours sur la brèche, que ce soit en auto, bateau ou avion, astucieusement contrebalancé parfois par un vieillard dépenaillé à longue barbe blanche et clochette et prophétisant d'inquiétantes "âneries".
Or une longue vie d'expériences et lectures jugées très profitables n'a nullement altéré ce dualisme alors ressenti.
J'y vois toujours, tout aussi clairement que jadis un sage et un fou à ceci près que………………...
Evaluer :   2  0Note :   2
EmailPermalink
J'ai bien lu entre les lignes ;-)
Evaluer :   2  0Note :   2
EmailPermalink
bonjour ceci dit ,il y a une partie d exactitude J ai bien essayé de répondre en direct mais ne suis pas parvenu quand une personne demanda qu il explique la teneur des produits toxiques et a quel niveau , c était la plus pertinente , bref j aurais répondu que toute l Europe y est bien couverte voir engloutie par les produits drivés "dit toxiques" a la hauteur de 5 fois le PIB sans parler a elle seule de la Deutsche Bank qui a ruiné l Allemagne de plus de 20 fois oui 20 fois vous avez bien lu du PIB de la grande Allemagne et non déclarée !!! , car les banques ont toutes joués ceux -ci (les produits dérivés) par un océan de papiers mais surtout pour shorter les matières premières afin de maintenir un couvercle baissier au plus bas ! n ayant pas en mains les véritables matières premières qui l 'auraient du accompagné voir représentée, bref tout cela n a jamais été capitalisée , ben voyons ! plus simple a masqué ce Jeu est une fraude malsaine et maintenant que reste t il du système rien qui puisse le voir ressuscité et tout cela sans parler des crédits défauts swaps qui font de tous nos États réunis une faillite Gigantesque que des générations futures ne pourront jamais régler .ETC
Evaluer :   2  2Note :   0
EmailPermalink
Ben.. je serais plutôt de votre avis,... suis étonné de voir les notes rouges, des partisans optimistes sans doute, ou alors des adeptes du Bitcoin.
Non sérieusement, les CDS est ce qu'il a de pire.
Si l'Italie quitte, on verra les fleurs noires éclorent pour incendier tout le massif sans parler de notre exposition aux dettes italiennes. On est le pays le plus mal aspecté.
Evaluer :   2  0Note :   2
EmailPermalink
Dernier commentaire publié pour cet article
Je m'introduis dans la conversation,... scusez. Les ONG qui interviennent dès que les migrants sont dans les eaux internationales sont payées sans doute indirectement par Soros, ( par ex : http://www.atlantico.fr/decryptage/ces-ong-financees-milliardaire  Lire la suite
blitzel - 06/07/2018 à 18:20 GMT
Note :  3  0
Top articles
Flux d'Actualités
TOUS
OR
ARGENT
PGM & DIAMANTS
PÉTROLE & GAZ
AUTRES MÉTAUX