Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en
Dans la même rubrique

L'Excelsior

IMG Auteur
 
 
Extrait des Archives : publié le 26 juin 2009
670 mots - Temps de lecture : 1 - 2 minutes
( 0 vote, 0/5 )
Imprimer l'article
  Article Commentaires Commenter Notation Tous les Articles  
0
envoyer
0
commenter
Notre Newsletter...
SUIVRE : Diamant

 

 

 

 

Jusqu’à la découverte du Cullinan, le plus grand diamant du monde était l’Excelsior, découvert à la mine Jagersfonsein en Afrique du Sud, une fabuleuse pierre brute de 995,20 carats.

 


L’Excelsior I, monté sur un bracelet élaboré par Mouawad

 

Dans la soirée du 30 Juin 1893, un mineur ramassa un énorme diamant dans une pelleté de gravas alors qu’il déversait le tout dans un camion. Le mineur remis directement le diamant au directeur de la mine et Il fût récompensé par une prime de 500£ ainsi qu’un cheval avec une selle et une bride.

 

Le diamant pesait alors 971 carats de l’époque, ce qui correspond à 995,2 carats métriques. Après une longue étude de la pierre, il fût décidé que le diamant serait découpé en plusieurs petites pierres. Son poids d’origine est visiblement ce qui inspira son nom « Excelsior » ce qui veut dire « plus haut ». C’est le deuxième plus grand diamant au monde juste après le Cullinan et n’est pas uniquement connu pour sa taille mais aussi pour sa qualité.


Ce diamant exceptionnel a souffert d’un destin tragique et son histoire est émaillée de beaucoup d’énigmes. Par exemple, sa découverte a eu lieu précisément le jour de l’expiration de la licence d’un consortium de mines qui avait acheté les droits d’exploitation sur cette mine. Si le diamant avait été trouvé ne serait-ce que deux heures plus tôt, l’histoire de l’Excelsior aurait été bien différente.

 

Il fût vendu en 1996 à Robert Mouawad qui l’acquit pour 2 642 000 $.

 


L’Excelsior à l’état brut

 

L’Excelsior a acquit sa renommée grâce à sa forme exclusive et son clivage inhabituel.


Comme aucun acheteur n’a pas eu être trouvé pour acquérir une telle pierre, il fût décidé de découper le diamant en 21 pierres, la plus grande ne pesant plus alors que 70 carats.


Le diamant brut fût alors emmené à Amsterdam où I.J. Asscher et la Compagnie d’Amsterdam le tailla en 1904. Les pierres qui en furent issues pesaient entre 70 et 1 carats de couleur blanc bleuté avec de fins clivages.

 

Excelsior I ... 69.68 carats ... poire
Excelsior II ... 47.03 carats ... poire
Excelsior III ... 46.90 carats ... poire (the Rovensky?)
Excelsior IV ... 40.23 carats ... marquise
Excelsior V ... 34.91 carats ... poire
Excelsior VI ... 28.61 carats ... marquise
Excelsior VII ... 26.30 carats ... marquise
Excelsior VIII ... 24.31 carats ... poire
Excelsior IX ... 16.78 carats ... poire
Excelsior X ... 13.86 carats ... poire
Excelsior XI ... 9.82 carats ... poire

 

Comme tous les autres diamants provenant de la mine Jagersfontein, l’Excelsior contient également des points noirs dans son cristal. Les formes dans lesquelles les diamants furent taillés étaient principalement en poire et en marquise.


Alpheus F. Williams, qui devînt plus tard le directeur général de De Beers, déclara que la décision de tailler ce diamant en plusieurs pierres de petites tailles fut la plus grande tragédie de l’histoire des diamants célèbres.

 

Tiffany & Co. Et De Beers achetèrent les pierres issues de l’Excelsior et de nombreuses spéculations ont circulé sur l’identité des propriétaires des diamants issus de l’Excelsior.

 


L’Excelsior I monté sur bracelet.

 

 


 

Il est possible que deux des pierres de l’Excelsior original aient refait surface récemment. Lors d’une exposition appelée la Cour des Bijoux présentée par Harry Winston Inc. A San Antonio (Texas) en 1949 se trouvait un diamant en forme de marquise de 40 carats mesurant 25,4 x 19 mm. Il semble que peut d’informations soient disponibles sur ce diamant avant qu’il ait été acheté à Harry Winston par une richissime famille américaine. Ce diamant aurait-il pu être l’Excelsior IV ?


Le 23 Janvier 1957, un collier orné de diamants et d’un pendentif possédé par Mme. John E. Rovensky apparu à une vente aux enchères aux galeries Parke-Bernet. Le pendentif était une poire pesant environ 46,50 carats. Sachant qu’à l’origine il avait été acheté à la compagnie Tiffany & Co., n’y aurait-il pas une possibilité qu’il s’agisse tout simplement de l’Excelsior III ?

 

 

 

Tous les diamants célèbres 

 

 

 

<< Article précedent
Evaluer : Note moyenne :0 (0 vote)
>> Article suivant
Publication de commentaires terminée
Dernier commentaire publié pour cet article
Soyez le premier à donner votre avis
Ajouter votre commentaire
Top articles
Flux d'Actualités
TOUS
OR
ARGENT
PGM & DIAMANTS
PÉTROLE & GAZ
AUTRES MÉTAUX