Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en

L'impôt pour les nuls

IMG Auteur
Chroniques en liberté
Extrait des Archives : publié le 07 avril 2016
610 mots - Temps de lecture : 1 - 2 minutes
( 10 votes, 5/5 ) , 1 commentaire
Imprimer l'article
  Article Commentaires Commenter Notation Tous les Articles  
0
envoyer
1
commenter
Notre Newsletter...
Rubrique : Fondamental

Supposons que tous les jours 10 hommes se retrouvent pour boire une bière et que l'addition se monte à 100 euros (Normalement 10 euros. chacun). S'ils payaient la note de la même façon que l'on paye les impôts, cela donnerait à peu près ceci : Les 4 premiers (les plus pauvres !?) ne paieraient rien. Le cinquième paierait 1 euros. Le sixième paierait 3 euros. Le septième paierait 7 euros. Le huitième paierait 12 euros. Le neuvième paierait 18 euros. Le dernier (le plus riche ?!) devrait payer 59 euros.

 

Ils décidèrent de procéder comme décrit ci-dessus. Les dix hommes se retrouvèrent chaque jour pour boire leur bière et semblèrent assez contents de leur arrangement. Jusqu'au jour où le tenancier, devant l'augmentation des matières premières alimentaires, les plaça devant un dilemme : "Comme vous êtes de bons clients, dit-il, j'ai décidé de vous faire une remise de 20euros.. Vous ne payerez donc vos 10 bières que 80 euros." Le groupe décida de continuer à payer la nouvelle somme de la même façon qu'ils auraient payé leurs taxes. Les quatre premiers continuèrent à boire gratuitement.

 

Mais comment les six autres, (les clients payants), allaient diviser les 20euros. de remise de façon équitable ? Ils réalisèrent que 20 euros. divisé par 6 faisaient 3,33 euros.. Mais s'ils soustrayaient cette somme de leur partage alors le 5ème et 6 ème homme devraient être payés pour boire leur bière. Le tenancier du bar suggéra qu'il serait équitable d'appliquer un pourcentage de réduction plus important pour les plus "pauvres" et de réduire l'addition comme suit: Le 5ème homme, comme les quatre premiers ne paya plus rien. (Un pauvre de plus ?) Le 6ème paya 2 euros. au lieu de 3 (33% de réduction) Le 7ème paya 5 euros. au lieu de 7 (28% de réduction) Le 8ème paya 9 euros. au lieu de 12 (25% de réduction) Le 9ème paya 14 euros. au lieu de 18 (22% de réduction) Le 10ème paya 49 euros. au lieu de 59 (16% de réduction).

 

Chacun des six " payants " paya moins qu'avant et les 4 premiers continuèrent à boire gratuitement. Mais une fois hors du bar, chacun compara son économie : " J'ai seulement eu 1 euros. sur les 20 euros. de remise ", dit le 6ème, il désigna le 10ème " Lui il a eu 10 euros. ". " ouais ! dit le 5ème, j'ai seulement eu 1 euros. d'économie aussi " " C'est vrai ! " s'exclama le 7ème, " pourquoi aurait-il 10 euros. alors que je n'en ai eu que 2 euros. Le plus riche a eu le plus gros de la réduction" "

 

Attendez une minute " cria le 1ème homme à l'unisson, " Nous quatre n'avons rien eu du tout nous. Le système exploite les pauvres " Les 9 hommes cernèrent le 10ème et l'insultèrent. La nuit suivante le 10ème homme (le plus riche ?!) ne vint pas. Les neuf autres s'assirent et burent leur bière sans lui. Mais quand vint le moment de payer leur note, ils découvrirent quelque chose d'important : Ils n'avaient pas assez d'argent pour payer ne serait-ce que la moitié de l'addition.

 

Et cela, garçons et filles, journalistes et professeurs , est le reflet de notre système d'imposition. Les gens qui payent le plus de taxes tirent le plus de bénéfice d'une réduction de taxe. Taxez les plus fort, accusez-les d'être riches et ils risquent de ne plus se montrer désormais. En fait ils pourraient commencer à aller boire à l'étranger où l'atmosphère est, comment dire, plus amicale."

 

Pour ceux qui ont compris, aucune explication n'est nécessaire. Pour ceux qui n'ont pas compris, aucune explication n'est possible.

 

<< Article précedent
Evaluer : Note moyenne :5 (10 votes)
>> Article suivant
Jean-Louis Caccomo est Maître de Conférences en Sciences Économiques à l'Université de Perpignan. Chercheur, il est expert international spécialisé dans les questions de croissance, innovation et tourisme international. Responsable de l'atelier tourisme au GEREM (Université de Perpignan). Il est par ailleurs responsable des programmes de coopération avec Prince of Songkla University (Phuket - Thaïlande), avec l'université de Tabasco (Mexique) etavec l'université de Moroni (Comores).
Voir son site webS'abonner à ses offres
Publication de commentaires terminée
  Tous Favoris Mieux Notés  
Tout simplement sublime ....Tout est dit !
Evaluer :   2  0Note :   2
EmailPermalink
Dernier commentaire publié pour cet article
Tout simplement sublime ....Tout est dit ! Lire la suite
Sebastien H - 08/04/2016 à 21:19 GMT
Note :  2  0
Top articles
Derniers Commentaires
Notre-Dame de Paris : risques, enseignements et espoir
16:27Saphir
Si c'est le cas, ça pourrait une nouvelle fois énerver les gilets jaunes, d'autant que le pétrole grimpe en ce moment et que Macron est censé désor...
Le « petit » marché de l’or est le plus gros marché du monde
16:18Saphir
Ils ont tous sous-estimé le temps que les banques centrale arriveraient à acheter à coup de planche à billets, imaginez donc le temps qu'ils leur r...
Notre-Dame de Paris : risques, enseignements et espoir
11:47Attilio
@saphir Même s'il faut effectivement attendre un peu pour connaître les montants réellement versés,je suis à priori plus confiant que vous...
Dépossession: les confiscations bancaires ont déjà commencé.
20 avr.silvera1
« Il n'y a pas de caractère automatique entre l'offre et les taux » Tout à fait! Ce qu’il faut comprendre c’est que les taux sont d’avantage i...
La distribution des faux droits et la destruction des vrais droits
19 avr.Claude F.1
Merci
Dépossession: les confiscations bancaires ont déjà commencé.
19 avr.Claude F.1
Vous écrivez :"L’offre accrue de titres d’Etat pour financer la dépense publique devrait ainsi faire remonter les taux." Il n'y a pas de caractère ...
Notre-Dame de Paris : risques, enseignements et espoir
18 avr.Saphir3
Les promesses des riches sont à l'image des promesses de dons au téléthon, ce ne sont que des promesses. Ne soyons pas naïfs, il est évide...
Notre-Dame de Paris : risques, enseignements et espoir
18 avr.Attilio6
A plusieurs reprises j'ai été très critique au sujet des éditos de H. Seize.Notamment quand il se prenait à Marine Le Pen en termes très durs au su...
Articles les plus commentésFavorisPlus...
Flux d'Actualités
TOUS
OR
ARGENT
PGM & DIAMANTS
PÉTROLE & GAZ
AUTRES MÉTAUX