Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en

L’incroyable proposition de Benoît Hamon… Faire défaut, ou la faillite officielle de la France !!

IMG Auteur
Publié le 06 mars 2017
514 mots - Temps de lecture : 1 - 2 minutes
( 8 votes, 5/5 ) , 17 commentaires
Imprimer l'article
  Article Commentaires Commenter Notation Tous les Articles  
[titre article pour referencement]
0
envoyer
17
commenter
Notre Newsletter...
Rubrique : Editoriaux

Voilà qui devrait vous faire frémir en tant qu’épargnant.

Le candidat à la présidentielle du Parti socialiste, qui est tout de même encore aux affaires au moins pour quelques mois dans notre pays, vient tout simplement de dire qu’il allait falloir réfléchir à ne pas rembourser notre dette !

C’est tout simplement énorme et sans précédent et d’ailleurs, au moins, pour une fois, je suis parfaitement d’accord avec les propos d’un homme politique.

Pourquoi ?

Simple !

La France EST en faillite !

Ce n’est pas faute de le dire et de le répéter depuis des années : notre pays est en faillite et tôt ou tard, nous serons obligés de l’admettre et de le dire.

Une fois que nous l’aurons admis, cela signifie que nous ne paierons pas nos dettes. Or nos dettes ce sont des obligations. Ces obligations c’est une partie non-négligeable de votre épargne.

Quand un État fait faillite, ce ne sont pas les dettes que l’on efface, c’est l’épargne !

Voilà ce qu’en dit France Info :

« Sur la question de la dette, Benoît Hamon prend une position sans précédent pour un grand parti de gouvernement. « Il lève un tabou, parce qu’effectivement c’est la première fois que le candidat d’un parti de gouvernement ouvre la porte à une renégociation de la dette de l’État français. Comme si nous étions incapables de la payer, comme si nous étions la Grèce. Une dette détenue à 65 % par des créanciers étrangers et à 35 % par des Français, notamment des ménages via l’assurance vie », explique François Lenglet.

Une mesure qui ferait sortir la France de l’union monétaire

En quoi s’agit-il d’une rupture ? « Cela nous emmène bien plus loin qu’il n’y paraît. Récuser nos dettes, c’est mettre la France, de facto, en dehors de l’union monétaire. C’est-à-dire, sortir de l’euro. Parce que l’union monétaire suppose le respect de règles communes. Il ne faut pas oublier que la France a besoin d’emprunter près de 200 milliards d’euros par an », rappelle le journaliste. »

Des conséquences auxquelles il faut se préparer !

Vous pouvez aimer Hamon ou pas, lui préférer Macron ou Fillon, ou tout autre, peu importe. La réalité c’est que nous allons faire faillite car nous avons bien trop de dettes, bien trop de dépenses publiques et plus assez de croissance depuis trop longtemps.

Les conséquences d’une faillite ne sont jamais drôles, car cela veut dire qu’il n’y aura plus de prêteurs pour terminer nos fins de mois difficiles.

Dans un tel cas, cela veut dire que l’État devra fonctionner en ligne créditrice. Personne ne financera nos découverts, donc on ne pourra payer que ce que l’on pourra… Les dépenses non-urgentes, ce sera pour le mois suivant… ou pas !!

Comme dans tous les pays en faillite, les fonctionnaires ne sont pas payés, ou partiellement, les aides sociales peu ou pas versées.

Sinon, tout le monde est payé en monnaie de singe, ce qui finit par déclencher une hyperinflation.

C’est de ces conséquences-là que vous devez tenter de vous prémunir.

Il est déjà trop tard. Préparez-vous !

Données et statistiques pour les pays mentionnés : France | Tous
Cours de l'or et de l'argent pour les pays mentionnés : France | Tous
<< Article précedent
Evaluer : Note moyenne :5 (8 votes)
>> Article suivant
Charles Sannat est diplômé de l'Ecole Supérieure du Commerce Extérieur et du Centre d'Etudes Diplomatiques et Stratégiques. Il commence sa carrière en 1997 dans le secteur des nouvelles technologies comme consultant puis Manager au sein du Groupe Altran - Pôle Technologies de l’Information-(secteur banque/assurance). Il rejoint en 2006 BNP Paribas comme chargé d'affaires Il a exercé les fonction de directeur des études économiques de la société Aucoffre.com de 2012 à 2015, et créé le Contrarien Matin un site de « décryptage quotidien, sans concession, humoristique et sarcastique de l’actualité économique ». Il a fondé en Septembre 2015 le site Insolentiae.com et se consacre depuis pleinement à ce nouveau projet éditorial.
Publication de commentaires terminée
  Tous Favoris Mieux Notés  
Voilà un article percutant, il est étonnant qu'il vienne d' Hamon.
Mais cela les arrange bien pour avoir dilapider comme la droite classique la bonne économie en vivant toujours plus au dessus de leur besoin.
Que cela vienne de la gauche c'est surprenant mais somme tout logique, la Gauche la grande dispensatrice de l'économie, jeter l'argent par les fenêtres pour aider le monde entier et les multinationales au détriment de ses simples citoyens dans leur travail qui ont réussi, eux à épargner ce que l' Etat veut leur soustraire.
Je suis persuadé que la totalité des citoyens à part quelques uns ne s'imaginent pas qu'on puisse être au seuil d'une grande crise où chacun perdrait la totalité de son épargne. Les seuls qui pourraient avoir de quoi se nourrir ce serait uniquement les travailleurs. Plus de retraite, plus d'aide d'Etat, donc plus de fonctionnaires.
Mais ce qu' Hamon n'a pas bien perçu c'est que le nombre de chômeurs exploserait . Et que feraient tous ces hommes et femmes sans revenu si ce n'est s'amasser devant l' Elysée et l' Assemblée Nationale ?
Hamon vient d'imaginer un 89 en 2017, mais ce serait en définitive contre celui qui serait au Gouvernement.

Et là j'ai pas bien saisi son timing, avant ou après l'élection avec lui bien sûr ?
Parce que s'il parle de cela c'est qu'il se voit à la tête de l' Etat, or il l'est actuellement, je me trompe ?.
Maintenant ou plus tard ? J'ai comme un doute.
Pourrait-il juste entre les deux tours, si vous suivez mon regard.. faire défaut ? (A cause de la Marine)
Mais non, mais non je vous fais peur inutilement... !
Si Marine passe, ou l'autre, ça va chauffer. Ca me rappelle les propos de Valls : il fera tout pour...
Comme le dit Farage, l' élection française est la plus cruciale. (en substance)
Tout cela me rappelle mon rêve d'il y a 20 ans, où c'était l'explosion, un 89 puissance 10, l' Assemblée nationale en feu, plus de gouvernement.. que les plus violents, la France dans le chaos, plus d'argent, l'économie dans un trou noir et les violences (et je suis faible), l'attaque contre la religion... (comme en 89 , la Marche de Versailles, plus de nourriture, la valeur des Assignats en chute libre ? Le Comité de Salut Public et tout et tout).
Mais non mais non, on est civilisé maintenant... ou pas.
Une collusion entre Hamon et la BRRD ça va faire boummm.
(BRRD pour Bank Recovery and Resolution Directive)
Evaluer :   6  0Note :   6
EmailPermalink
Un défaut de la France serait une cause possible d'application de l'article 16 de la constitution. Voir ci-dessous :

« Lorsque les institutions de la République, l'indépendance de la Nation, l'intégrité de son territoire ou l'exécution de ses engagements internationaux sont menacés d'une manière grave et immédiate et que le fonctionnement régulier des pouvoirs publics constitutionnels est interrompu, le Président de la République prend les mesures exigées par ces circonstances, après consultation officielle du Premier ministre, des Présidents des Assemblées ainsi que du Conseil constitutionnel.
Il en informe la Nation par un message.
Ces mesures doivent être inspirées par la volonté d'assurer aux pouvoirs publics constitutionnels, dans les moindres délais, les moyens d'accomplir leur mission. Le Conseil constitutionnel est consulté à leur sujet.
Le Parlement se réunit de plein droit.
L'Assemblée nationale ne peut être dissoute pendant l'exercice des pouvoirs exceptionnels.
Après trente jours d'exercice des pouvoirs exceptionnels, le Conseil constitutionnel peut être saisi par le Président de l'Assemblée nationale, le Président du Sénat, soixante députés ou soixante sénateurs, aux fins d'examiner si les conditions énoncées au premier alinéa demeurent réunies. Il se prononce dans les délais les plus brefs par un avis public. Il procède de plein droit à cet examen et se prononce dans les mêmes conditions au terme de soixante jours d'exercice des pouvoirs exceptionnels et à tout moment au-delà de cette durée. »
— Article 16 de la Constitution, version en vigueur depuis le 23 juillet 2008

Est-il exclu que cet article soit également appliqué en cas d'élection de MLP ? Je ne suis pas expert en droit pénal, mais je l'imagine assez bien. Ai-je tort ?
tout ce maelstrom se terminera par une sortie inéluctable de l'Euro et une dévaluation gigantesque comme 2 fois en 1945 ( De Gaulle + retrait des billets de 10.000 F contre un vague reçu: 60 %  par rapport au franc 1940 ) , en janvier 1948 ( René Mayer: 44,40 % par rapport au dollar + retrait des billets de 5.000 F idem), en septembre 1949 ( Queuille: 22,27 %), en 1957 ( Felix Gaillard: 20 %) en 1958 ( De Gaulle en 2 fois, juin et septembre, soit 37,55 %), en 1969 ( Pompidou: 11,1 %).
De toutes façons, comme toujours, les épargnants (économes) l'auront dans le baba !
La seule qui annonce la couleur, c'est Marine, et tous la détestent comme on déteste le médecin qui annonce le cancer incurable !...
 
Evaluer :   13  0Note :   13
EmailPermalink
Marine enfume, comme les autres.

http://www.fawkes-news.com/2017/03/marine-le-pen-ne-veut-pas-sortir-de.html

L’U.E est une arme de poing tenue par les USA, je vois pas l’intérêt de renégocier l’angle de tir, sur la tempe ou entre les yeux, c’est du pareil au même.
Evaluer :   2  5Note :   -3
EmailPermalink
....FAUX.... : j'ai vu votre vidéo, vous comprenez ce qui vous arrange.
Marine précise clairement qu'elle ne veut pas entreprendre une sortie sèche de l'euro mais ouvrir une négociation avec nos partenaires pour une sortie concertée.
Si elle n'avait pas voulu sortir de l'euro, toute la presse aurait été ravie de nous en rebattre les oreilles.
Evaluer :   6  1Note :   5
EmailPermalink
C'est vous qui préférez espérer sans même ouvrir les yeux, il n'y aura jamais une entente et signature de tous les pays membres, que ça prennent 5 ou 10 ans.

Evaluer :   2  3Note :   -1
EmailPermalink
DIVERSION : Le sujet que vous avez choisi est la volonté de MLP de sortir ou non de l'euro.
Etant mouché sur ce sujet précis, vous déviez sur un autre sujet qui est celui de la possibilité d'entente ou non. (grosse ficelle classique)
Sur ce nouveau sujet, mon opinion est que, faute de désir d'accord de la part de ses interlocuteurs, elle sortira quand même.
Evaluer :   3  0Note :   3
EmailPermalink
Bien sûr elle ne trouvera pas d'accord ! Mais sa sortie entraînera les autres si l' Italie ne l' a pas fait avant avec Bepe Grillo, les Pays Bas ou d'autre.
Evaluer :   4  0Note :   4
EmailPermalink
Mlp a sans doute, par sa volonté de ne pas sortir de l'euro brutlement, été sage pour ne pas heurter l'électorat; car si elle avait, dans son programme comme Asselineau à 2% ou +, décidé la sortie, elle aurait un bon quart de l'électorat en moins. Et effectivement les journalistes l'aurait attaqués sans relâche, du moins sur cet aspect.
Si Asselineau avait été plus stratège et fait ainsi, sur bon nombre de sujets où il rase la moquette, il aurait certainement dépassé NDA .
L élection n'est pas des idées qu'on lance , encore faut-il qu'elles soient bien perçues.
Je verrais bien Asselineau Ministre de l 'Economie et des finances de ... MLP.
Mais il faudrait qu'il hôte sa "cravate", sa morgue d' Enarque parce que ce bougre est diplômé de l' ENA et d' HEC, ils ne peuvent pas tous être mauvais ces énarques, hein ?
MLP avait suggéré qu'une fois élue (on peut bien rêvé) qu'elle pouvait prendre sous son gouvernement des personnalités de tout horizon. Mais bizarrement je le vois pas, il a trop de carrure.
Quant à l'éléction de MLP, je ne la vois pas non plus. Elle sera mal "aspecté".
Il pourrait bien y avoir de l'eau dans le gaz entre les deux tours.
Evaluer :   2  1Note :   1
EmailPermalink
L'agence de notation Standard&Poor's essaie d'influencer le vote des Français, de la même façon qu'elle a essayé de pousser à voter contre le Brexit, en affirmant que si Marine Le Pen est élue une sortie de l'euro entraînerait de facto que l'agence considérerait que la France fait défaut sur sa dette. Il s'agit là d'une tentative de manipulation supplémentaire. En effet, il y a tellement de dette souveraine française qui est détenue par la BCE qu'une sortie de la France constituerait un problème pour l'Europe, c'est certain. Cependant un retour au franc serait une excellente façon de réduire la dette et de relancer l'économie française en cassant ce système déflationniste imposé par l'Allemagne. C'est le dernier commentaire de Martin Armstrong à ce sujet.
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
Saphir 100% d'accord avec vous
Un seul veut quitter l'UE
https://www.youtube.com/watch?v=8J-2LGLUIpE
Evaluer :   1  1Note :   0
EmailPermalink
Dans la baba, oui... sauf s'ils ont anticipé.
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
Très intéressant !

Hamon n'est pas le premier à dire de la France qu'elle est en faillite. Souvenez vous de Fillon, et plus récemment de Sapin (le bien nommé). Et je ne parle même pas du FMI qui incite les "dirigeants" Français à un "hair cut" sur les comptes bancaires (et d'épargne).

Je retiens de cet article quelques points intéressants :

1°) La dette Française est détenue par des étrangers à 65% et à 35% par des Français. Faire défaut auprès des étrangers risque de déboucher sur quelques tensions (euphémisme). Par contre, il sera plus facile et moins douloureux pour nos "zélites" de confisquer l'épargne du citoyen. En plus, nous pourrions rester dans l'Union Européenne et dans l'Euro. Notre crédibilité s'en verrait même améliorée (vous pariez ?).

2°) Hamon ne sera pas élu, mais, le PS se succédera probablement à lui même à travers son candidat sans étiquette, Macron. Le PS méprise les Français et il l'a largement prouvé. Ce sera donc avec une grande satisfaction et un grand cynisme qu'il confisquera les avoirs d'un peuple qu'il souhaite anéantir.

3°) Barrez vous, barrez vous, barrez vous ! Ca sent le souffre... Hamon, comme Fillon et Sapin n'ont pas su tenir leur langue. Profitez donc de leurs conseils tant qu'il est temps. Vous me prenez pour un oiseau de malheur ? Lisez ou relisez la BRRD et la loi Sapin 2. Pensez vous vraiment qu'elles sont là pour vous protéger ?

Personnellement, je suis sorti de l'assurance vie, il y a des années. J'ai tout vendu et j'ai quitté le pays. Quand je vois la tournure que prennent les événements, je me dis que j'ai vraiment bien fait. Reste à savoir l'ampleur des remous que provoquera la faillite Française. Tsunami en perspective ! Accrochez vous...

Evaluer :   9  0Note :   9
EmailPermalink
Le point 1 est une évidence, quelque soit l'élu.
Evaluer :   3  1Note :   2
EmailPermalink
Ma femme il y a cinq ans est sortie de son Assur-vie, mais elle a eu un mal fou, la conseillère l'en empêchait et donnait tous les arguments contre, un vrai combat en règle. A ces conseillers on a l'impression qu'on leur arrache les yeux.
Evaluer :   2  0Note :   2
EmailPermalink
C'est leur prime de fin d'année qu'on leur arrache.
@glanduron vous êtes toujours en Europe ou vous avez changé de continent ?
Dernier commentaire publié pour cet article
Un défaut de la France serait une cause possible d'application de l'article 16 de la constitution. Voir ci-dessous : « Lorsque les institutions de la République, l'indépendance de la Nation, l'intégrité de son territoire ou l'exécution de ses engagement  Lire la suite
glanduron - 16/03/2017 à 14:31 GMT
Top articles
Derniers Commentaires
Opération Yellowhammer. Le plan ultime de Boris Johnson pour le Brexit
11 oct.glemet
Il y a longtemps que la chèvre de M Seguin rêvait de quitter son petit enclos. L’herbe est si verte ailleurs et l’Europe montre tant de faiblesses,...
Nouveau Monde, la mobilité de masse arrive. Un visuel
09 oct.Patrick W2
C'est drôle..... quand on clique sur vos liens pour obtenir des renseignements pour trouver vos livres, ça ne fonctionne pas. En tout cas, brav...
Opération Yellowhammer. Le plan ultime de Boris Johnson pour le Brexit
09 oct.Patrick W3
Oui, il est fort possible que Boris Johnson arrive à ses fins et on doit reconnaître que pour ou contre le Brexit, Boris Johnson est droit dans sa ...
La France et ses administrations criminelles
08 oct.Louis L.
Heureusement, il est consolant de savoir que pour cette épidémie d'incendies industriels depuis Notre Dame jusqu'à ce jour, aucune autre cause qu'...
Les réserves de cash au plus haut ! 600 milliards planqués sous les...
07 oct.Louis L.
Charles parle ici de 600 Mds € stockés par tous les européens sous forme d'espèces. Sa phrase est ambigüe car tous les européens sont 513 mil...
La France et ses administrations criminelles
07 oct.blitzel
Très bon article.... vu la situation critique. Les choses hélas ne sont plus comme elles étaient dans le temps il y a 50 ans. Il y avait ...
Crise de liquidité. Mais où est donc le cadavre ?
06 oct.blitzel
Mise à jour, Delamarche vient de donner sa version (définitive ?) de la crise des taux repo, et son explication un temps évasive dans un premie...
Les réserves de cash au plus haut ! 600 milliards planqués sous les...
02 oct.Attilio
Si on considère qu'en France il y a 67 millions d'habitants,les milliards d'euros planqués en cash cela fait en en moyenne pratiquement 9 000 euro...
Articles les plus commentésFavorisPlus...
Flux d'Actualités
TOUS
OR
ARGENT
PGM & DIAMANTS
PÉTROLE & GAZ
AUTRES MÉTAUX