Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en

L’incroyable spéculation sur le palladium des années 2000.

IMG Auteur
 
 
Extrait des Archives : publié le 25 février 2014
594 mots - Temps de lecture : 1 - 2 minutes
( 2 votes, 5/5 )
Imprimer l'article
  Article Commentaires Commenter Notation Tous les Articles  
0
envoyer
0
commenter
Notre Newsletter...
Rubrique : Histoire de l'or


Le marché du palladium a dans les années 2000 traversé une décennie plus tumultueuse que tous les autres métaux précieux. Bien que cela soit difficile à imaginer aujourd’hui, le prix du palladium était au début de notre siècle supérieur à celui du platine. Alors que les cours de l’or et de l’argent semblaient encore stagner au début des années 2000, celui du palladium grimpait en flèche. A mesure que se développait la bulle sur la technologie, une pénurie de tantale poussa de nombreux producteurs de téléphonie mobile à se tourner vers le palladium, alors bien moins cher.

L’arrivée de cette nouvelle demande sur le marché du palladium fit flamber son cours. Ford, dont la manufacture de pots catalytiques nécessite l’utilisation de palladium, eut peur qu’une rupture de stock ne vienne menacer sa production et, dans un mouvement de panique, acheta de très grandes quantités de palladium, entraînant une flambée de son prix jusqu’à plus de 1000 dollars l’once.




La Russie a toutefois continué de se débarrasser de ses réserves de palladium accumulées à l’époque Soviétique, tout au long des années 1970 et 1980. L’utilisation de palladium dans la fabrication de téléphones portables fut rapidement remplacée par un alliage d’argent, et le surplus de l’offre sur le marché du palladium entraîna un effondrement de son prix qui força Ford à déclarer une perte financière d’un milliard de dollars. Le prix du palladium finit par atteindre un record à la baisse au printemps 2003, se stabilisant autour de 150 dollars. En raison des importantes ventes de la Russie, il fallut plus de deux années pour que le cours du palladium connaisse une nouvelle poussée à la hausse.

Le prix du palladium rencontra une importante résistance autour de 400 dollars jusqu’à ce qu’une crise de l’énergie s’abatte sur l’Afrique du Sud en janvier 2008. Le gouvernement de l’Afrique du Sud eut à déclarer l’état d’urgence alors que l’instabilité des réseaux électriques menaçait le pays de coupures de courant généralisées. La société publique Eskom demanda aux plus importantes mines du pays de cesser leurs activités et à ce que soient privés d’électricité des millions d’habitations et de locaux d’entreprises dans le cadre d’une opération d’urgence dite de ‘délestage’. Les mines furent forcées de mettre fin à leur opérations durant cinq jours avant d’accepter de réduire leur demande en électricité de 10%. Puisque de nombreux dépôts de palladium sont localisés plus d’un kilomètre sous la surface de la Terre, les sociétés minières reportèrent la descente de mineurs jusqu’à ce qu’au moins 90% de leur réseau électrique soit rétabli, en ralentissant ainsi la production. Les acteurs du marché du palladium s’inquiétèrent d’une éventuelle rupture de stocks sur le long terme, et son prix augmenta brutalement jusqu’à atteindre 600 dollars l’once.

La tendance finit par se renverser au mois de mars, après la promesse du gouvernement Sud-Africain de mieux desservir les sociétés minières en électricité. Le prix du palladium se déstabilisa pendant quelques mois avant de s’effondrer en juillet 2008, alors que les marchés du blé, de l’or et du pétrole souffraient eux-aussi de corrections. Les traders en tirèrent ensuite le prix à la baisse jusqu’à ce qu’il atteigne à nouveau 160 dollars l’once au mois de décembre.

Le prix du palladium a ensuite enregistré un rebond impressionnant en 2009 et vu son prix doubler. Etant une ressource industrielle indispensable, le métal blanc grimpa parallèlement au prix du cuivre tout au long de l’année 2009, alors que les inquiétudes du marché s’apaisaient. La hausse du prix du palladium fut également soutenue par la création d’un nouvel ETF aux Etats-Unis : PALL.









<< Article précedent
Evaluer : Note moyenne :5 (2 votes)
>> Article suivant
Publication de commentaires terminée
Dernier commentaire publié pour cet article
Soyez le premier à donner votre avis
Ajouter votre commentaire
Top articles
Flux d'Actualités
TOUS
OR
ARGENT
PGM & DIAMANTS
PÉTROLE & GAZ
AUTRES MÉTAUX