Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en

L’Inde enregistre des importations d’or phénoménales

IMG Auteur
Publié le 19 décembre 2014
1165 mots - Temps de lecture : 2 - 4 minutes
( 4 votes, 5/5 )
Imprimer l'article
  Article Commentaires Commenter Notation Tous les Articles  
[titre article pour referencement]
0
envoyer
0
commenter
Notre Newsletter...
Rubrique : Marchés

 

Les importations d’or de l’Inde ont dépassé les 150 tonnes au mois de novembre et ont enregistré, selon le secrétaire d’Etat indien Rajeev Kher, une hausse phénoménale.

Il y a quelques semaines, j’expliquais pourquoi la mort du marché indien de l’or était grandement exagérée. Les chiffres d’importation les plus récents confirment mon point de vue.

Les restrictions d’importation qui ont été imposées aux Indiens au mois d’août 2013 ont été levées à la fin du mois dernier. Malgré le fait que ces restrictions aient été en place tout au long du mois de novembre, les importations d’or ont le mois dernier augmenté de 571% par rapport à novembre 2013, avec un total de 151,58 tonnes.

Il s’agit également d’une hausse de 38% depuis les 109,55 tonnes enregistrées en octobre, comme nous l’ont montré les chiffres publiés mardi par le ministère du commerce.

Le gouvernement indien a reconnu le caractère destructif du projet 80 :20 – qui forçait les importateurs à réexporter 20% de leurs importations d’or – qui a contribué à tourner les entreprises vers les contrebandiers, et a ainsi offert davantage de pouvoir aux criminels.

Il a été dit que, parce que la demande a pu être satisfaite par cette forme d’offre informelle, l’abandon de la politique 80 :20 n’aurait pas d’impact trop important sur les importations d’or de l’Inde. Mais ceci reste encore à prouver. Les réseaux de contrebande sont désormais bien établis et pourraient offrir un or moins cher que celui issu du couloir contrôlé par le gouvernement.

Ces restrictions gouvernement ont à l’origine été mises en place en raison de l’appétit de la classe moyenne pour l’or, qui a été en partie responsable du déficit commercial de l’Inde. On entend souvent dire qu’il s’agissait d’une tentative du gouvernement d’imposer une forme de répression financière qui découragerait les Indiens d’acheter de l’or physique. Des programmes concurrents étaient en effet mis en place à l’époque qui faisaient la promotion de comptes en or et d’investissements en or digital ou papier.

Voilà qui souligne une fois de plus le sentiment que ressentent les Indiens pour l’or.

L’Inde a officiellement importé 5,6 milliards de dollars d’or au mois de novembre. Le déficit commercial du pays est passé à 16,9 milliards de dollars sur la même période malgré la baisse du coût des importations de pétrole. La roupie subit de lourdes pressions, et s’affiche actuellement à 63 roupies par dollar.

La banque centrale du pays semble satisfaite de ce taux de change qui devrait continuer de stimuler la croissance des exportations. En revanche, le secrétaire d’Etat indien – Rajeev Kher – a déclaré qu’un niveau inférieur à 62 roupies par dollar deviendrait quelque peu inquiétant.

En Russie, la hausse drastique du taux de 6,5 à 17% devrait troubler le gouvernement indien qui cherche à équilibrer la demande en or de ses citoyens et son besoin de maîtriser son déficit. Si la roupie continuait de chuter, l’Inde se trouverait forcée d’augmenter son taux pour décourager la fuite de capital.


En revanche, sur le long terme, il doit être dit que l’Inde – en tant que pays qui importe entre 25 et 35% de la production d’or globale – devrait se trouver assez bien placée alors que les guerres des devises s’intensifieront et que le système monétaire global devra être réinitialisé.

Les importations de l’Inde se situent aux alentours des 1.000 tonnes d’or, alors que la production d’or globale n’est que d’environ 3.000 tonnes par an.

Ce seront d’après moi les nations orientales qui détermineront les politiques monétaires futures. Comme l’a déjà soulevé le ministre russe des affaires étrangères, Lavrov, les sept pays de la BRICS ont désormais un PIB combiné supérieur à celui des nations du G7.

Le vieil adage selon lequel « ceux qui ont l’or établissent les règles » devrait un jour redevenir réalité. Comme il l’a déjà fait en 1945, alors que les Etats-Unis étaient le plus gros propriétaire d’or du monde, et étaient ainsi en position de dicter les grandes lignes du système monétaire de Bretton Woods.

Voilà qui semble probable au vu de l’affinité des peuples, des gouvernements et des banques d’Inde, de Chine et du reste de l’Orient pour l’or en tant que valeur de réserve.

Vous trouverez sous le lien suivant un guide de l'investissement sur l'or à Singapour.

Analyse de marché

Le prix de l’or était fixé ce matin à 1.199,25 dollars, 960,25 euros et 763,95 livres par once.

Il était fixé hier matin à 1.210,75 dollars, 974,53 euros et 772,41 livres par once.

Le prix de l’or au comptant a perdu 30,40 dollars, ou 2,49%, pour passer à 1.191,70 dollars par once dans la journée d’hier, et l’argent a perdu 0,87 dollar ou 5,12% pour passer à 16,14 dollars l’once malgré l’absence de développements sur ce marché.

Prix de l’or en dollars – 5 jours (Thomson Reuters)

A Singapour, l’or est regrimpé suite à son plus gros déclin de l’année enregistré hier, et est aujourd’hui 2% plus élevé. Les traders attendent patiemment les résultats de la réunion de la Réserve fédérale qui seront publiés demain.

Le prix de l’or chutait hier alors que les données manufacturières surpassaient les estimations en faveur d’une hausse des coûts d’emprunt en cours d’année prochaine. Les fonctionnaires de la Réserve fédérale se sont réunis aujourd’hui pour débattre de la possibilité d’une hausse des taux d’intérêt aux Etats-Unis, taux d’intérêt qui stagnent aux alentours de zéro depuis 2008.

Le prix de l’argent disponible à la livraison a gagné 2,5% pour passer à 16,70 dollars l’once, après avoir perdu 5,1% hier. Le prix du platine a légèrement fluctué pour passer à 1.209,88 dollars l’once. Le palladium a gagné 0,3% pour atteindre 800,38 dollars l’once.

Selon les chiffres publiés par Bloomberg, les réserves des ETP ont perdu 3 tonnes pour passer à 1.608,2 tonnes dans la journée d’hier.

Prix de l’argent en dollars (Thomson Reuters)

Le deuxième plus gros producteur du monde a surpris les analystes en mettant fin à l’obligation pour les entreprises de réexporter 20% de leur or importé. Les importations d’or indiennes sont passées à 151,58 tonnes en novembre, une hausse de 38% par rapport aux 109,55 tonnes enregistrée le mois précédent.

Les importations d’or de l’Inde ont fortement augmenté, et le gouvernement devrait bientôt examiner l’impact de la récente révision de la politique 80 :20.

Le prix global du pétrole brut est passé en-dessous de 60 dollars le baril pour la première fois en cinq ans, et aucun producteur ne semble prêt à mettre fin à l’excédent. Les contrats à terme sur le Brent ont perdu jusqu’à 3,3% pour atteindre à Londres leur niveau le plus bas depuis mai 2009.

Le prix du pétrole a perdu 45% cette année, depuis que l’OPEP a cherché à défendre sa part de marché face à l’explosion du pétrole de schiste aux Etats-Unis qui a exacerbé l’excédent mondial. Le groupe, responsable de 40% de l’offre pétrolière globale, ne devrait selon les dires du ministre de l’énergie des Emirats Arabes, Unis Suhail al-Mazrouei, pas réduire sa production.

 

Données et statistiques pour les pays mentionnés : Chine | Emirats Arabes Unis | Etats-unis | Russie | Singapour | Tous
Cours de l'or et de l'argent pour les pays mentionnés : Chine | Emirats Arabes Unis | Etats-unis | Russie | Singapour | Tous
<< Article précedent
Evaluer : Note moyenne :5 (4 votes)
>> Article suivant
Publication de commentaires terminée
Dernier commentaire publié pour cet article
Soyez le premier à donner votre avis
Ajouter votre commentaire
Top articles
Flux d'Actualités
TOUS
OR
ARGENT
PGM & DIAMANTS
PÉTROLE & GAZ
AUTRES MÉTAUX