Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en

L’inflation dans les Etats confédérés pendant la guerre de secession

IMG Auteur
 
 
Publié le 13 janvier 2012
301 mots - Temps de lecture : 0 - 1 minutes
( 3 votes, 3,7/5 ) , 3 commentaires
Imprimer l'article
  Article Commentaires Commenter Notation Tous les Articles  
0
envoyer
3
commenter
Notre Newsletter...
SUIVRE : Épargne
Rubrique : Université de l'or

 

 

 

 


 

Contrairement à la croyance générale, les raisons économiques, et notamment le rejet de l’augmentation des impôts et taxes décidé par le gouvernement de Washington,  furent l'une des principales motivations de la guerre de Sécession qui opposa le nord des États Unis appelé alors «l'Union», au sud, appelé «état confédéré» au milieu du XIXe siècle.

 

Pour affirmer l'indépendance du jeune état sudiste, l'émission d'une monnaie paraissait nécessaire, à la fois pour s'émanciper de l'influence monétaire du dollar américain en cours dans les états du nord,  mais aussi pour affirmer l'existence de cette nouvelle entité politique.

 

Le rôle crucial de l'économie apparut au fur et à mesure des combats. Comment financer les importantes dépenses matérielles ainsi que des déplacements de troupes à travers le vaste territoire américain?

 

 Alors que les états du Nord avaient aisément recours à l'emprunt et pouvaient ainsi financer les dépenses de guerre, le Sud esclavagiste et agricole ne pouvait compter ni sur l'impôt ni sur l'appel public à l'épargne pour se financer. La seule solution pour lever des liquidités fut donc l'inflation. Même si le phénomène demeurait vivace dans le nord (80% d'inflation par an tout de même!), le sud sombra peu à peu dans l'hyperinflation avec des taux exorbitants de 9000% par an.

 

La folle augmentation des prix qui s'en suivit affecta particulièrement les classes les plus pauvres et notamment les petits paysans et exploitants agricoles. Or, le gros des troupes confédérées était originaire de ces milieux ruraux et fut donc frappé de plein fouet par l'hyperinflation.

 

A cours d'argent et donc de munitions et de matériels, les troupes confédérées cédèrent progressivement du terrain face au rouleau compresseur de l'Union, jusqu'à la fin officielle des combats en avril 1865.


Si la monnaie ne fait que rarement les états, il arrive très souvent en revanche qu'elle les détruisent

 

 

 

<< Article précedent
Evaluer : Note moyenne :3,7 (3 votes)
>> Article suivant
Publication de commentaires terminée
  Tous Favoris Mieux Notés  
Juste une petite réflexion...

Imaginons que la Grèce, l'Italie, l'Espagne et le Portugal décident de quitter l'Union pour cause de diktat insupportable des gnomes de Bruxelles.

Lesdits gnomes vont ils l'accepter ou vont ils demander à ce qu'on lève une armée pour faire rentrer ces récalcitrants sécesionnistes dans le rang ?

quelle idée farfelue voyons. l'europe c'est la paix qu'on te dit !
la fusion des âmes vers un nouvel âge réminiscent et lumineux.
c'est pas comme si le traité de lisbonne permettait aux gouvernements d'utiliser l'armée contre leur propre peuple voyons !
Il me semblait que l'Europe avait été créee pour limiter la puissance des Allemands.

Bravo, bien vu. Ils sont en train de réussir une OPA sur toutes l'Europe.
Dernier commentaire publié pour cet article
Il me semblait que l'Europe avait été créee pour limiter la puissance des Allemands. Bravo, bien vu. Ils sont en train de réussir une OPA sur toutes l'Europe. Lire la suite
Libertador - 16/01/2012 à 11:48 GMT
Top articles
Flux d'Actualités
TOUS
OR
ARGENT
PGM & DIAMANTS
PÉTROLE & GAZ
AUTRES MÉTAUX