Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en

L’insolent succès d’AirBnB enfin courageusement combattu

IMG Auteur
Publié le 05 mai 2017
1108 mots - Temps de lecture : 2 - 4 minutes
( 6 votes, 5/5 ) , 6 commentaires
Imprimer l'article
  Article Commentaires Commenter Notation Tous les Articles  
[titre article pour referencement]
0
envoyer
6
commenter
Notre Newsletter...
Rubrique : Editoriaux

En France, l’administration pléthorique, le pouvoir d’achat en berne et l’intrusion de l’Etat dans toutes les relations individuelles n’ont pas abattu l’esprit inventif de nos compatriotes. En fait, ces contrariétés (qu’ils jettent eux-mêmes sur leur propre route) ont nettement favorisé l’émergence de toute une économie du contournement des difficultés paperassières. Si Uber en est une démonstration assez flagrante, AirBnB constitue un autre exemple frappant notamment par son succès.

C’est donc sans surprise qu’on apprenait il y a quelques semaines que cette plateforme américaine, qui permet de mettre en location temporaire son bien immobilier, a battu des records en France en affichant plus de 8,3 millions de locations négociées dans le pays sur l’année écoulée. En huit années, le site AirBnB est ainsi passé du statut de startup innovante à mastodonte économique dans le secteur du tourisme, en profitant notamment des facilités de l’internet pour la mise en relation de loueurs et de touristes, amoindrissant nettement les parts de marché de l’hôtellerie traditionnelle.

Avec 6,5 milliards d’euros d’impact économique évalué pour l’année 2016 (contre 2,5 milliards pour 2015), chiffre additionnant tant le coût de la location que de l’évaluation des dépenses des touristes sur place, AirBnB est devenu un acteur incontournable à la fois de la vie touristique et de la vie économique française : loin de siphonner les emplois hôteliers, la plateforme serait ainsi responsable de la création de plus de 30.000 emplois que ces touristes induisent lorsqu’ils profitent de leur passage dans le pays ; mieux, 15% des voyageurs de la plateforme ont trouvé un hébergement dans des communes n’ayant pas d’hôtels, ce qui tend à montrer la différence de segment qu’elle occupe comparé au tourisme hôtelier traditionnel.

Dans ce tableau, Paris s’en sort évidemment le mieux : capitale mondiale du tourisme, elle l’est aussi pour cette plateforme, devant New-York et Londres, au point de générer un enthousiasme certain chez les voyagistes qui vont jusqu’à établir des cartes de prix des locations parisiennes.

Clever map shows the cost of an AirBnB in Paris according to the nearest metro station. #travel
https://t.co/aEURNRc2TY pic.twitter.com/1FVytFjG7n

— FrancoBritishChamber (@fbcci) April 6, 2017

Tout ceci est bel et bon, mais n’oublions pas, cependant, que nous sommes en France et que toute cette belle croissance, toutes ces créations d’emplois et tous ces touristes heureux qui dépensent de l’argent dans notre pays ne sont rien à côté des habitudes, des corporations et de l’administration toute puissante du pays qui n’entendent absolument pas lâcher le moindre centimètre à ce progrès d’autant plus suspect qu’il est rapide, capitaliste et américain (donc probablement acoquiné avec le turbo-libéralisme débridé, la finance apatride, les Russes ou les Sauriens / Illuminatis).

La vérité française, intangible et inaltérable, et que créer de la richesse est éminemment suspect.

Rapidement, la résistance s’organise donc. Déjà, des lois, des décrets et des réglementations apparaissent pour réduire autant que possible cette opportunité offerte aux uns et aux autres de faire un profit, immonde par nature.

Grâce à un petit décret finement ciselé et spécialement taillé pour l’occasion par un gouvernement jamais en mal d’une bonne idée de « progrès social » et de protection des puissantes corporations installées, les communes de plus de 200.000 habitants se voient dotées de la possibilité d’aller vérifier ce que font vraiment les loueurs sur cette honteuse plateforme. Il ne faudrait surtout pas que la puissance de l’Etat soit bafouée, et surtout que le loueur, toute honte bue, loue n’importe quoi, n’importe comment, à n’importe qui. On est en France, monsieur, patrie de la liberté et des droits de l’Homme où tout le monde peut aller où il veut comme il le veut à condition d’avoir les bons formulaires et les cerfas idoines tamponnés dans les temps par les autorités compétentes et dûment accréditées.

Pour un tel décret, du reste parfaitement standard dans ce pays où l’interdiction ou la contrainte sont devenues monnaie courante, le motif officiel ne manque pas de sel : par cet acte, le gouvernement cherche en fait à « garantir l’accès au logement pour les populations dans les grandes villes touristiques ». Ainsi, en imposant des contraintes supplémentaires aux propriétaires, nos dirigeants estiment améliorer la condition des populations qui ont du mal à obtenir à logement.

C’est implacablement logique et tout à fait en accord avec ce qu’on peut observer sur les 50 dernières années où les lois encadrant l’immobilier se sont faites tous les ans plus contraignantes et où, en réponse, le mal logement n’a jamais cessé d’augmenter. Manifestement, si toutes ces lois qui imposent des milliers de contraintes et de cadres légaux aux propriétaires pour faciliter la vie du propriétaire, si les loyers augmentent, si les locataires ont de plus en plus de difficultés à trouver à se loger, et si le nombre de mal logés explose, c’est bel et bien parce qu’on n’a pas fait assez de lois, de règlements, de décrets et d’encadrements, pardi !

parabole de l'aspirine (c) Maître Du Monde

Bref et dorénavant, les propriétaires qui tentent de profiter d’AirBnB dans les agglomérations de plus de 200.000 habitants vont devoir se soumettre à de nouvelles règles administratives : numéro d’enregistrement et ne pas excéder la durée limite légale de cent vingt jours de location par an, avec amendes pour les petits comiques qui tenteraient d’outrepasser.

L’avantage est que ces contrôles seront faciles à faire (par milliers par collectivités) et que le suivi des dossiers litigieux sera à la fois simple et peu coûteux. En plus, l’argent pour les réaliser coule à flot puisqu’on peut logiquement espérer qu’ils seront abondamment financés par la taxe de séjour collectée maintenant de façon automatique depuis le premier mai, là encore pour tabassréguler AirBnB et le marché attenant des locations immobilières entre particuliers.

Nul doute que ce qui faisait, en 2016, une création de richesse pour beaucoup de Français, que ce qui leur permettait d’arrondir leurs fins de mois et de proposer un hébergement bon marché aux touristes du monde entier, partout dans le pays y compris dans les zones rurales, sera courageusement étranglé par les nouvelles contraintes administratives finement ouvragées. Petit-à-petit s’étiolera donc cette nouvelle possibilité qui, comme pour les VTC, offrait une planche de salut à certains, et c’est bien normal tant on frôlait de façon imprudente l’indépendance économique et la liberté de faire ce qu’on veut avec sa propriété privée…

Heureusement, le gouvernement a frappé agi un bon coup.

C’est aussi ça, la France bureaucratique : un Etat efficace au service d’un public toujours plus riche, pour un travail de qualitaÿ.

J'accepte les Bitcoins !

1BuyJKZLeEG5YkpbGn4QhtNTxhUqtpEGKf

Vous aussi, aidez à mettre Draghi et Yellen dehors, terrorisez l’État et les banques centrales en utilisant Bitcoin, en le promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !

Source : h16free.com
Données et statistiques pour les pays mentionnés : France | Tous
Cours de l'or et de l'argent pour les pays mentionnés : France | Tous
<< Article précedent
Evaluer : Note moyenne :5 (6 votes)
>> Article suivant
H Seize écrit sur http://h16free.com ses chroniques humouristiques d’un pays en lente décomposition, et apporte des solutions dans son livre, Egalité, Taxes, Bisous. Dans un monde toujours plus dur, et alors que la crise, la vilénie, les aigreurs et les misères allant de la maladie aux bières tièdes font rage, un pays fait courageusement face et propose toute une panoplie de mesures plaisamment abrasives qui permettront d'aplanir les aspérités, gommer les difficultés et arrondir les angles. Ce pays, rempli de gentils et d'aimables tous les jours mieux pensant, est devenu un véritable phare scintillant dans la nuit noire de l'obscurantisme des méchants et des vilains. Et pour mieux scintiller, il s'est doté d'une devise qui est parvenue à se hisser au rang de slogan, d'accroche et de modus vivendi : pour chacun et pour tous, il faudra de l'égalité, des taxes, et des bisous.
Voir son site webS'abonner à ses offres
Publication de commentaires terminée
  Tous Favoris Mieux Notés  
comme Cahuzac il ment comme il respire en vous regardant droit dans les yeux sans vergogne
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
Pas de problème: en anticipant un peu, le jeune Macron va déréguler tout ça pour relancer ce secteur économique....
Evaluer :   2  0Note :   2
EmailPermalink
Espérons le. Cela dependra de sa capacité, ou non, d'avoir une majorité au parlement.

Si il n'y arrive pas, je crains que sa présidence ressemble fort à celle de Hollande.

Mais, bien que je n'estime guere ce candidat, nous aurons peut etre une bonne surprise...
Evaluer :   2  0Note :   2
EmailPermalink
@ Hercule
C'est quoi la bonne surprise? Moins de chômage, balance commerciale excédentaire, moins de muslims, un second souffle pour la classe moyenne???
Il n'y aura pas de bonne surprise.
Une fois l'euphorie de l'élection passée, Macron, s'il est élu, sera confronté à la dure réalité française: un pays faible, ingouvernable, avec des états dans l'état, une armée même plus maîtresse de ses approvisionnements...
Aucune réforme possible, le syndicats du travail, de l'éducation nationale, de la fonction publique (magistrature...) ne le laisseront rien faire, comme d'habitude, si tant est qu'il ait eu quelques intentions dans ces secteurs. La France n'est plus un pays souverain, d’ailleurs Macron est financé par les banquiers propriétaires des médias. Et puis le socialisme depuis un bon siècle a su implanter dans notre pays une mentalité de coupable, de victime, la honte de gagner de l'argent (certains candidats s'excusaient presque d'avoir un patrimoine), la honte d'être propriétaire et j'en passe.
Macron ne sera qu'un pion parmi tant d'autre qui fera ce qu'on lui dit de faire. Et quel poids face à des milliardaires souverainistes comme Trump ou Poutine??? Zéro!
Je ne sais pas ce que Marine pourrait faire en tant que présidente dans le guêpier français, mais elle au moins c'est une patriote qui ne va pas en Algérie cracher sur la France comme l'a fait Macron avec une inculture et une hypocrisie plus que coupables.



Evaluer :   3  0Note :   3
EmailPermalink
Vous avez raison, mais je faisais un effort d'optimisme en essayant de me convaincre que le pire n'était jamais certain.

Pour le reste, il me fait penser à Pompidou (de par son héritage bancaire). Mon opinion est qu'il favorisera à outrance la classe financière au détriment du reste, comme Pompidou, mais n'aura pas la qualité de véritable homme d'Etat qu'était Pompidou
Evaluer :   4  0Note :   4
EmailPermalink
@ Hercule
Exact. Mais tout banquier qu'il était Pompidou était un homme du terroir, d'origine modeste (Monboudif dans le Cantal). Un jour que le jeune Chirac lui présentait un texte à la c** pondu par un énarque il lui a répondu:"Mais enfin Chirac, quand est-ce que vous arrêterez d'emmerder les Français??!" Oui, le bon sens du terroir!
Là, avec le Macrounet ça va être les "sans-dents chapitre 2"!
Evaluer :   3  0Note :   3
EmailPermalink
Dernier commentaire publié pour cet article
@ Hercule Exact. Mais tout banquier qu'il était Pompidou était un homme du terroir, d'origine modeste (Monboudif dans le Cantal). Un jour que le jeune Chirac lui présentait un texte à la c** pondu par un énarque il lui a répondu:"Mais enfin Chirac, quand  Lire la suite
merisier - 06/05/2017 à 14:47 GMT
Note :  3  0
Top articles
Derniers Commentaires
La Russie achète, de nouveau, des titres de la dette américaine
19 oct.blitzel
Et pendant ce temps-là, des manoeuvres militaires de l' Otan en Allemagne préparent actuellement une confrontation fictive d'une guerre nucléaire à...
La crise du REPO… éternelle. Ca r’commence !
19 oct.blitzel
J.P. Chevallier parle de crask obligataire en monétarisme.*1 Delamarche parle d'Obligations insuffisantes de bonne qualité pour garantir ses c...
Opération Yellowhammer. Le plan ultime de Boris Johnson pour le Brexit
11 oct.glemet
Il y a longtemps que la chèvre de M Seguin rêvait de quitter son petit enclos. L’herbe est si verte ailleurs et l’Europe montre tant de faiblesses,...
Nouveau Monde, la mobilité de masse arrive. Un visuel
09 oct.Patrick W2
C'est drôle..... quand on clique sur vos liens pour obtenir des renseignements pour trouver vos livres, ça ne fonctionne pas. En tout cas, brav...
Opération Yellowhammer. Le plan ultime de Boris Johnson pour le Brexit
09 oct.Patrick W3
Oui, il est fort possible que Boris Johnson arrive à ses fins et on doit reconnaître que pour ou contre le Brexit, Boris Johnson est droit dans sa ...
La France et ses administrations criminelles
08 oct.Louis L.
Heureusement, il est consolant de savoir que pour cette épidémie d'incendies industriels depuis Notre Dame jusqu'à ce jour, aucune autre cause qu'...
Les réserves de cash au plus haut ! 600 milliards planqués sous les...
07 oct.Louis L.
Charles parle ici de 600 Mds € stockés par tous les européens sous forme d'espèces. Sa phrase est ambigüe car tous les européens sont 513 mil...
La France et ses administrations criminelles
07 oct.blitzel
Très bon article.... vu la situation critique. Les choses hélas ne sont plus comme elles étaient dans le temps il y a 50 ans. Il y avait ...
Articles les plus commentésFavorisPlus...
Flux d'Actualités
TOUS
OR
ARGENT
PGM & DIAMANTS
PÉTROLE & GAZ
AUTRES MÉTAUX