Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en

L’intensification du Deep State

IMG Auteur
Publié le 09 décembre 2016
903 mots - Temps de lecture : 2 - 3 minutes
( 5 votes, 5/5 ) , 4 commentaires
Imprimer l'article
  Article Commentaires Commenter Notation Tous les Articles  
0
envoyer
4
commenter
Notre Newsletter...
Rubrique : Article du Jour

L’aspect le plus amusant de l’acharnement des médias sur le « piratage » des élections américaines par la Russie est leur refus d’évoquer – ou même de réaliser – la tendance incessante et continuelle des Etats-Unis à lancer des opérations de propagande contre tous les autres pays du monde. Sans parler des organes de propagande les plus anciens et les plus vénérables que sont Voice of America et Radio Free Europe (petit rappel : le rideau de fer est tombé il y a un quart de siècle). Pensez-vous qu’il n’y ait personne chez Langley, au Pentagone, ou dans les deux millions de kilomètres carrés du centre de données de la NSA dans l’Utah, qui soit chargé d’œuvrer jour et nuit pour semer la confusion parmi les autres sociétés, dans le seul objectif d’en rallier toujours plus à leur cause ?  

L’offensive principale a été la publication par le Washington Post le 26 novembre de The List, un article qui a accusé des douzaines de blogs et de sites web de publier de « fausses actualités », en accord avec les forces de désinformation russes. Cette liste inclut Zero Hedge, Naked Capitalism et le blog de David Stockman. Un certain nombre de sites complètement détraqués ont été ajoutés à la liste en guise d’assaisonnement – The Daily Stormer (Nazis), Entime.com (un site apocalyptique évangélique), GalacticConnection (OVNIs). Les autres sites de la liste vont de presse à scandale à sites d’information précieux. Aurions-nous pu espérer autre chose d’un pays qui dispose d’un accès à internet ET d’un consensus complètement incohérent avec la réalité ?

Il est évident que la lutte que se mènent les médias grand public et les actualités en ligne ait atteint son apogée pendant les élections, les médias grand public ayant massivement pris parti pour Hillary avant de sombrer dans une dépression nerveuse suite à sa défaite. Désespérés d’expliquer son échec, le New York Times et le Washington Post ont accusé la Russie d’avoir piraté les élections – parce que seule une intervention satanique pouvait expliquer la défaite de Madame C’est-Mon-Tour. La Russie a donc piraté le Comité national démocrate, présenté les emails d’Hillary à Wikileaks et saboté non seulement Hillary, mais le gagne-pain de la termitière du Deep State américain. Un acte impardonnable.

Autre aspect intéressant, ces journaux et leurs servants de la télévision se sont très peu inquiétés de savoir si les informations divulguées étaient vraies ou non – si les donateurs de la Fondation Clinton ont réellement influencé les accords d’armements passés par le Département d’Etat ; si le Comité national démocrate a tout fait pour écraser Bernie Sanders lors des primaires ; si la présidente temporaire du Comité national démocrate (et employée de CNN), Donna Brazille, a transmis les questions des débats à Hillary ; ou encore si les banques de Wall Street ont vraiment versé un quart de million de dollars pour influencer les discours d’Hillary. Toutes ces accusations se sont prouvées être vraies.

Et puis, quelques semaines après les élections, la Chambre des représentants a adopté H.R. 6393, l’Intelligence Authorization Act pour l’année fiscale 2017. Comme l’explique le bloggeur Ronald Thomas West :

La section 501 demande au gouvernement de « prendre de mesures préventives et neutralisantes contre l’influence couverte de la Russie… déployée en coordination avec, ou à la demande d’un certain nombre de chefs politiques et membres des services secrets de la Fédération russe, bien que le rôle de la Fédération russe n’ait pas été divulgué ou reconnu publiquement ».

Cette mesure n’a pas encore été approuvée par le Sénat ou ratifiée, et l’approche des vacances pourrait l’empêcher de l’être. Mais il reste facile de voir comment elle permettrait au Deep State d’ordonner la clôture de n’importe quel site qui ne lui plairait pas. Ma référence au Deep State pourrait vous pousser à me croire infecté par le virus de la paranoïa. Ce dont je parle en revanche, ce n’est que de la matrice de « sécurité » et de surveillance qui s’est développée depuis les attaques du 11 septembre pour transformer la NSA en une superstructure plus large encore que la CIA, le Département de la défense et le FBI.

Une petite dose de paranoïa face au comportement fasciste du gouvernement américain est un correcteur utile contre les tendances dont les citoyens devraient le plus s’inquiéter – comme la militarisation des forces de police ; la très outrageuse « confiscation civile » qui permet à la police de voler l’argent et la propriété de citoyens sans application régulière de la loi ; l’application irrégulière de la loi dont font preuve les activités de la Fondation Clinton ; la mauvaise conduite des banquiers ; ou les tentatives d’imposer une société sans espèces qui forcerait tous les citoyens à intégrer un réseau de surveillance financière et éliminerait complètement leur liberté économique.

Il s’agit là d’enjeux cruciaux, à une heure où notre nation titube vers une nouvelle crise financière, et où le Deep State est de plus en plus désespéré de recueillir la moindre pièce pour se refinancer lui-même, ainsi que les banques too-big-to-fail et autres institutions telles que Fannie Mae et Freddie Mac, qui se trouvent une fois de plus avec entre les mains un gros sac de prêts immobiliers non-performants. Sans parler des fonds de pension et des compagnies d’assurance qui s’effondreront eux-aussi dans la grande crise qui devrait commencer dès que Trump aura suspendu son logo doré au portique de la Maison blanche.

 

 

Données et statistiques pour les pays mentionnés : Etats-unis | Russie | Tous
Cours de l'or et de l'argent pour les pays mentionnés : Etats-unis | Russie | Tous
<< Article précedent
Evaluer : Note moyenne :5 (5 votes)
>> Article suivant
James Howard Kunstler est un journaliste qui a travaillé pour de nombreux journaux, dont Rolling Stones Magazine. Dans son dernier livre, The Long Emergency, il décrit les changements auxquels la société américaine devra faire face au cours du 21° siècle. Il envisage un futur prochain fait de crises sociales à répétition, la fin de la Surburbia et du modèle économique associé et une guerre mondiale pour les ressources en énergie. Il prédit la déconstruction des empires européens et américains et pense que, lorsque les convulsions seront terminées, le monde reviendra à un modèle décentralisé et local.
Voir son site webS'abonner à ses offres
Publication de commentaires terminée
  Tous Favoris Mieux Notés  
Lorsqu'on monte vers un exrême, souvent le basculement vers l'extrême opposé est brutal... depuis des décennies internet offre de plus en plus de liberté d'expression et d'information, mais d'un seul coup de baguette numérique il pourrait se "fermer" et devenir un outil de propagande unilatérale.

En France aussi, le gouvernement veut bloquer les sites anti-avortement. Je suis pour l'avortement, mais je ne vois pas de quel droit on pourrait fermer des sites anti ?

D'un coup, le monde deviendra une dictature...

Quand la guerre viendra...

A la veille de la deuxième guerre mondiale, les troupes belges se demandaient encore qui était l'ennemi, ainsi lors d'une incursion française en terrirtoire belge, il a été demandé s'il fallait leur tirer dessus (témoignage d'un survivant dont l'oncle était colonel de l'armée belge). C'était quelques jours avant l'invasion de la belgique par les nazis
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
"Lorsqu'on monte vers un exrême, souvent le basculement vers l'extrême opposé est brutal"
Vraiment?

"En France aussi, le gouvernement veut bloquer les sites anti-avortement. Je suis pour l'avortement, mais je ne vois pas de quel droit on pourrait fermer des sites anti ?"
Voilà une réflexion et une question intéressantes.
On pourrait par exemple explorer ceci: les propos tenus par les "anti" sont de la même veine que les propos racistes: mensonges et violence verbale. Tout à fait condamnables.
Mentir n'est pas interdit; ni condamnable. En particulier si le mensonge sauve.
Je pense que la volonté d'interdire l'expression de sites "anti" est un signe de faiblesse.
Voilà des années que tous les gouvernements cèdent facilement aux revendications et pressions de la droite et des idéologues réactionnaires.
Alors les centres de planning familial vivotent avec des budgets de misère.
Chaque €uro qui n'est pas consacré aux profits capitalistes étant un €uro perdu, les moyens utiles à la société se réduisent comme peau de chagrin (éducation nationale, santé, justice etc...).
Dans ce contexte de trahison des idées généreuses et humaines, toutes les foutaises réactionnaires font un retour en force.
Les mensonges "anti" trouvent un écho dans la population.
Au lieu de consacrer des moyens conséquents à l'élévation morale et spirituelle de la population (et surtout de la jeunesse), on pond des lois de circonstance.
Certes, ça coute pas cher.
Mais on sacrifie le futur au présent...
Evaluer :   1  1Note :   0
EmailPermalink
" Mentir n'est pas interdit ni condamnable " . Ben voyons, faux témoignage, faux en écritures, manipulation, etc, tout cela, comme chacun sait, est bel et bon .
Mentir est le pire des maux dont souffre l'humanité, bien avant la violence dont il est presque toujours à l'origine.
Le pieux mensonge à but TOTALEMENT ALTRUISTE est le seul, en l'état actuel de notre société, qui soit pleinement acceptable.
Mais bon, qui veut faire l'Ange fait la bête, alors, mentir parfois mais toujours avec une implacable lucidité sur ses motivations profondes, est déjà un grand progrès.
Bel article, toujours avec une excellente analyse.
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
Dernier commentaire publié pour cet article
" Mentir n'est pas interdit ni condamnable " . Ben voyons, faux témoignage, faux en écritures, manipulation, etc, tout cela, comme chacun sait, est bel et bon . Mentir est le pire des maux dont souffre l'humanité, bien avant la violence dont il est  Lire la suite
LOUIS L. - 02/01/2017 à 10:24 GMT
Top articles
Derniers Commentaires
Le pari perdant des fin-du-mondistes, des survivalistes ou des coll...
13 déc.Léopold II
Le jugement de Mark Twain me paraît quelque peu excessif. Le mot progrès vient du latin progressus, participe passé du verbe progredi qui signifie ...
Le pari perdant des fin-du-mondistes, des survivalistes ou des coll...
13 déc.Louis L.1
Les gens intelligents s'adaptent à la nature, les imbéciles cherchent à adapter la nature, c'est pourquoi ce que l'on appelle "progrès"
Démondialisation. Comment Trump vient de tuer l’OMC !
12 déc.Saphir0
La mondialisation c'est avant tout le dollar comme monnaie de réserve et son extraterritorialité, je n'ai ni vu ni entendu Trump tenter d'y changer...
Pourquoi la théorie du réchauffement climatique doit nous faire rir...
20 nov.Louis L.1
Saoulez vous et fumez sans la moindre retenue car il est formellement prouvé que cela est sans incidence sur le taux de mortalité qui demeure obsti...
L'illusion de la gratuité
19 nov.zelectron
Même Hollande s'était fendu d'un : c'est gratuit, c'est l'état qui paye.
Propriété menacée. La société de l’usage, c’est la société du serva...
19 nov.zelectron0
L'ignominie de cette proposition montre à quel point le communisme a laissé des traces quasi- indélébiles pour les débiles de la société.
Or, pourquoi ça baisse, pourquoi ça va monter ensuite !
14 nov.Alain J.
et pourquoi çà monte et çà baisse ensuite Il y a 10 ans l'article ci dessus aurait pu s'écrire ... mais autrement. Je suis les articles sur l'o...
Comment on a étranglé la Grèce. Mediapart
15 nov.Patrick W2
La video doit être absolument regardée. Je l'ai vue, et j'ai envie d'acheter le livre de Varouflakis " Conversations entre Adultes" et de voir...
Articles les plus commentésFavorisPlus...
Flux d'Actualités
TOUS
OR
ARGENT
PGM & DIAMANTS
PÉTROLE & GAZ
AUTRES MÉTAUX