Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en

L’inversion de la courbe est acquise, mais pas perceptible !…

IMG Auteur
Publié le 07 janvier 2014
1305 mots - Temps de lecture : 3 - 5 minutes
( 41 votes, 3,3/5 ) , 12 commentaires
Imprimer l'article
  Article Commentaires Commenter Notation Tous les Articles  
0
envoyer
12
commenter
Notre Newsletter...
Rubrique : Billets d'Humeur
24hGold - L’inversion de la co...

Mes chères contrariennes, mes chers contrariens !

Il y a quelques jours, c’était les vacances, enfin pour moi !! Résultat : j’ai pu me prélasser devant une télé et regarder quelques journaux dont ceux de BFM. Bref, tout ça pour vous dire que j’ai beaucoup rigolé le 26 décembre dernier lorsque le gouvernement nous a amusés entre la poire et le fromage avec le coup de l’inversion de la courbe du chômage qui s’était définitivement inversée par l’intervention du Saint Esprit (ce qui convient parfaitement à l’esprit de Noël soit-dit en passant) et sans doute celle du gouvernement qui améliore chaque jour la compétitivité française en augmentant les charges et le pouvoir d’achat en augmentant les impôts.

Logiquement, une politique aussi imaginative et d’une telle efficacité ne peut qu’aboutir à des résultats économiques hors du commun permettant une inversion rapide et durable de la courbe du chômage.

À ce rythme, le gouvernement Hollande pourra décréter le retour au plein-emploi d’ici la mi-2014 !

Bon, je pensais que toute cette petite séance de délire gouvernemental collectif était juste destinée à pousser les consommateurs à faire chauffer les cartes bleues entre les deux tours des fêtes de fin d’année, et que rapidement nous ne parlerions plus de cette vaste plaisanterie qu’est l’inversion de la courbe du chômage.

Arrive début janvier, tout le monde a déjà oublié les statistiques du chômage d’il y a 7 jours et voilà-t-y pas que Benoît Hamon endosse le rôle du crétin de service et se colle à nouveau à ce sujet de l’inversion de la courbe… Et là, autant vous le dire tout de suite, le petit père Benoît il tient un super concept !!

« L’inversion de la courbe est acquise, mais pas perceptible »

C’est beau, c’est grand comme de la novlangue Orwelienne. Vous ne voyez rien c’est normal, ce n’est pas perceptible mais il n’y a plus de chômage.

Ce sinistre ministre vient d’inventer le concept de chômage virtuel, ou de chômage canada dry pour être plus précis… Vous trouvez que votre situation ressemble au chômage, que votre absence de travail a comme le goût du chômage, que votre absence d’activité a le goût du chômage… eh bien non ! Sachez que c’est juste que vous êtes un gros crétin qui ne perçoit pas l’inversion de la courbe…

Bon, cela dit, pour votre défense, vous avez parfaitement le droit de plaider le fait que cette inversion n’est justement (comme le dit si bien notre sinistre) pas « perceptible ».

Pour Hamon donc, « sur le terrain, aujourd’hui, l’inversion de la courbe du chômage qu’on constate dans les chiffres, statistiquement, n’est pas forcément perceptible immédiatement par toutes les familles ».

J’aime bien aussi ce concept « on a commencé l’inversion de la courbe du chômage pour tout le monde, mais dans la réalité, est-ce que c’est perçu sur le terrain ? Non, tant qu’il demeure plus de trois millions de chômeurs ». Cela me donne une furieuse envie de lui dire que dire que l’on inverse le chômage pour tout le monde sauf pour 3 millions de chômeurs, vraiment, ce n’est pas un discours très crédible.

Bref, nous sommes en pleine bouffonnerie de communication politique sans que personne ne réussisse à expliquer à ce gouvernement que décidément, ce n’est pas de cette façon-là qu’il faut s’y prendre.

Après la forme, passons au fond, et regardons les chiffres !

Évidemment, je suis tout de même allé vérifier les chiffres de cette fameuses inversion. Ceux qui lisent le Contrarien Matin régulièrement savent que l’on trouve toutes ces belles statistiques sur le site Internet de la DARES. Voici le résumé :

« Le nombre de demandeurs d’emploi inscrits à Pôle emploi en catégorie A s’établit à 3 293 000 en France métropolitaine fin novembre 2013. Ce nombre est en hausse par rapport à la fin octobre 2013 (+0,5 %, soit +17 800). Sur un an, il croît de 5,6 %.

Le nombre de demandeurs d’emploi inscrits à Pôle emploi en catégories B et C s’établit à 1 583 100 en France
Métropolitaine fin novembre 2013. En novembre, le nombre de ceux de catégorie B est en baisse de 3,1 % (+4,2 % sur un an) et le nombre de ceux de catégorie C diminue de 0,4 % (+8,2 % sur un an).

Au total, le nombre de demandeurs d’emploi inscrits à Pôle emploi en catégories A, B, C s’établit à 4 876 100 en France métropolitaine fin novembre 2013 (5 174 300 en France y compris Dom). Ce nombre est en baisse de 0,1 % (-6 900) au mois de novembre. Sur un an, il augmente de 5,9 %.

Le nombre de personnes inscrites à Pôle emploi en catégories D et E s’établit à 659 900 en France Métropolitaine fin novembre 2013. En novembre, le nombre d’inscrits en catégorie D est en hausse de 0,9 % et le nombre d’inscrits en catégorie E augmente de 3,1 %. »
Au sens statistique donc et en novembre, il n’y a aucune inversion. Non seulement il n’y a aucune inversion mais en plus les chiffres du chômage augmentent dans presque toutes les catégories. Sur l’année 2013, tout est en hausse.

Statistiquement et factuellement, nous pouvons nous accorder sur un ralentissement réel de l’augmentation du chômage. OUI, le chômage augmente moins vite en cette fin d’année qu’en début d’année et c’est une bonne nouvelle. Nous pouvons nous en réjouir, mais parler d’inversion est parfaitement impropre. Le chômage ne baisse pas. Il augmente moins vite. Nuance ! Et nuance de taille.

Une tripotée de plans de licenciements arrive !

Il faut bien comprendre la complexité du problème de l’emploi en France. Notre industrie se fait laminer depuis quelques années pour ne pas parler d’un déclin marqué depuis deux décennies. L’industrie perd donc de l’emploi.

Là ou le problème se corse ces derniers temps c’est que l’ensemble des pays en difficulté comme la Grèce, l’Espagne ou le Portugal mettent en place des politiques de dumping fiscal et/ou social.

En Espagne, les salaires se sont effondrés de même qu’au Portugal ou en Grèce. Au-delà de l’effet déflationniste, le salarié espagnol ou grec étant peu cher… il est forcément plus compétitif que le salarié français dont le coût augmente ne serait-ce que par le jeu des augmentations de charges.

Quand bien même la croissance serait au rendez-vous, les industriels, de toutes les façons, continueront à préférer des pays à bas coût… en plus situés en plein cœur de l’Europe et de l’euro zone. Désormais un Grec est aussi compétitif qu’un Chinois des villes. La Grèce a réalisé sa convergence vers le modèle chinois (y compris en matière de démocratie). Pour l’Espagne et le Portugal, le mouvement est bien amorcé. Il reste la France.

Que cela vous plaise ou non (et cela ne me plaît pas), lorsqu’une grande banque « propose » de baisse de 30 % les salaires en France, vous devez comprendre que de gré ou de force, vos salaires finiront par baisser d’au moins 30 %.

La France, en restant dans le cadre européen et du libre-échange, ne peut pas espérer voir le chômage réellement s’inverser en maintenant nos coûts, nos salaires et notre protection sociale dans un environnement hyperconcurrentiel entre les nations européennes elles-mêmes !

Alors quoi que claironnent nos mamamouchis, préparez-vous à des lendemains qui déchantent, car à l’horizon il n’y a que cela qui se profile et la volonté des élites politiques et économiques de réaliser une immense convergence économique mondiale alignée sur le modèle chinois. Une dictature politique, une relative liberté d’entreprendre et une liberté totale de consommer…

Une bien triste perspective en ce début d’année 2014. Alors… préparez-vous !

À demain… si vous le voulez bien !!

Charles SANNAT

Article du Figaro sur les propos de Benoit Hamon

Dernières statistiques de la DARES

Goldman Sachs demande aux français de réduire leurs salaires de 30%

Données et statistiques pour les pays mentionnés : Canada | Espagne | France | Grèce | Portugal | Tous
Cours de l'or et de l'argent pour les pays mentionnés : Canada | Espagne | France | Grèce | Portugal | Tous
<< Article précedent
Evaluer : Note moyenne :3,3 (41 votes)
>> Article suivant
Charles Sannat est diplômé de l'Ecole Supérieure du Commerce Extérieur et du Centre d'Etudes Diplomatiques et Stratégiques. Il commence sa carrière en 1997 dans le secteur des nouvelles technologies comme consultant puis Manager au sein du Groupe Altran - Pôle Technologies de l’Information-(secteur banque/assurance). Il rejoint en 2006 BNP Paribas comme chargé d'affaires Il a exercé les fonction de directeur des études économiques de la société Aucoffre.com de 2012 à 2015, et créé le Contrarien Matin un site de « décryptage quotidien, sans concession, humoristique et sarcastique de l’actualité économique ». Il a fondé en Septembre 2015 le site Insolentiae.com et se consacre depuis pleinement à ce nouveau projet éditorial.
Publication de commentaires terminée
  Tous Favoris Mieux Notés  
Si le chômage ne touchait pas tant de famille, on pourrait plaisanter en leur suggérant de corriger l'affichage de la courbe mise par erreur dans la position " \ "en effectuant une rotation vers la gauche, d'un quart de tour ( ce qui devrait leur plaire ) pour obtenir la position réelle " / ", malheureusement, ils ont dépassé les bornes de l'objectivité en mentant en permanence aux Français ( dont la majorité ne les croit plus ), nous ne sommes plus dans la " Méthode Coué ", ni dans l'optimisme béat, mais dans le déni.

Une simple comparaison entre les chiffres de 2012 et ceux de 2013 devrait les rendre plus humbles. Et les mesures prises ne prépare pas la France pour une reprise qui viendrait de l'Étranger, bien au contraire.

Evaluer :   2  0Note :   2
EmailPermalink
" Une dictature politique, une relative liberté d’entreprendre et une liberté totale de consommer…"

Voilà, c'est ça qui nous attend! Que dis je, ca a déjà commencé. Dans peu de temps nous serons considérés comme des consommateurs et sûrement pas comme des électeurs.
Evaluer :   2  0Note :   2
EmailPermalink
@ Régis L.

"Que dis-je, ça a déjà commencé"

Je confirme ! En tous les cas pour ce qui concerne la Belgique.

Un Parlement d'une "démocratie" dont les travaux sont publics, par définition, et dont l'accès est interdit à ses citoyens lorsqu'il s'apprête à voter la levée de l'immunité parlementaire d'un député (Laurent Louis pour ne pas le citer), c'est de la dictature !

Quant à la RELATIVE liberté d'entreprendre, voici un petit exemple éloquant à ce sujet.

Une jeune diplômée en logopédie qui s'est inscrite au chômage juste après avoir reçu son diplôme et en attendant de trouver du boulot s'est entendu dire par le fonctionnaire du Forem (un truc du style Pôle Emploi en France) : "Je vais vous suivre pendant un an". Lorsqu'elle a entendu cela, elle s'est indignée et a répondu : Un an ? Ah non, non, non ! Je compte bien trouver un emploi rapidement !". Le fonctionnaire, sans même lever les yeux de son document lui a alors répondu : "Mais qu'est-ce que vous croyez ? Vous n'imaginez tout de même pas que vous allez être engagée au premier entretien d'embauche ?".

Or, il se fait que cette jeune logopède a bien été engagée à mi-temps dès le premier entretien d'embauche. Seulement voilà, ne voulant pas végéter, elle a aussi décidé de travailler l'autre mi-temps en tant qu'indépendante. Mais pour ce faire, il fallait que l'Etat lui délivre des attestations portant un numéro d'agréation (du même type que les attestations médicales, etc.) afin qu'elle puisse facturer ses prestations.

Elle commande donc ses attestations. Seulement ces dernières n'arrivent pas. Elle téléphone une première fois où on lui répond : "Soyez patiente ! Vous n'êtes pas la seule à être diplômée et à attendre les attestations.". Le temps passe encore, toujours la même réponse. Elle retéléphone en expliquant l'urgence puisqu'elle travaille déjà comme indépendante et on lui répond : "Mademoiselle, vous n'avez pas le droit de travailler sans ces attestations, vous devez apprendre à SAVOIR REFUSER DES OPPORTUNITES". Finalement, elle a dû se résoudre à porter plainte pour obtenir, enfin, ces fameuses attestations... et aller les chercher sur place pour gagner du temps.

Que penser d'un Etat dont les fonctionnaires découragent des jeunes diplômés à se faire engager (vous n'avez aucune chance !) ou dont la lenteur administrative entrave la possibilité de gagner sa vie comme indépendant et les poussent à REFUSER DES OPPORTUNITES ?

Cet Etat aurait tout aussi bien pu lui répondre : "Mademoiselle, nous refusons que vous puissiez vivre en gagnant votre vie", nous voulons donc vous voir mourir car sans travail pour ne pourrez ni manger, ni vous loger, ni vous chauffer, ni vous soigner ! --> épuration ethnique naturelle par manque d'emploi !

Ensuite, alors qu'elle venait à peine de s'installer comme indépendante, même pas un mois ne s'était écoulé lorsque les lois sociales lui sont tombées dessus en lui réclamant 1.500 euros de cotisations. Elle leur a dit que c'était trop tôt, qu'elle n'avait pas encore gagné cette somme. Et les lois sociales lui ont répondu que ce n'était pas leur problème. Si on commence à travailler à la fin d'un trimestre voire même le dernier jour du trimestre, on est obligé de payer pour l'entièreté du trimestre entamé. --> racket légalisé ! En outre, comme elle avait été obligée d'évaluer ce qu'elle pensait qu'elle gagnerait, ils se sont basés là-dessus. Rien à faire, elle devait payer sur le champ. Heureusement, elle avait cette somme de côté...

Le comble, c'est qu'en Belgique, plein de sociétés sont mises en faillite par les lois sociales (donc l'Etat) que les sociétés en question ne peuvent pas payer à temps... parce que leur client, l'Etat, ne leur paye pas ses factures à temps. On peut donc dire que l'Etat est actuellement un élément très destructeur du monde des entreprises, excepté en ce qui concerne les multinationales auxquelles il n'arrête pas de faire des cadeaux grâce aux intérêts notionnels et autres avantages (cf. Mittal par exemple).

A ce stade, notre soi-disant démocratie, en réalité "particratie aux ordres d'une oligarchie bancaire" est déjà bel et bien une dictature : CAUSE TOUJOURS LE CITOYEN !

Les électeurs, ils s'en foutent depuis au moins 10 à 15 ans car depuis ce temps-là, en Belgique, lorsque des scandales éclatent, certains "élus" n'ont même plus la décence de démissionner de leur poste, ils s'y accrochent comme des larves bien collantes (je me souviens du cas concernant l'ICDI à Charleroi où Lucien Cariat s'est accroché à son poste d'une façon totalement surréaliste. Quelques exemples d'une floppée de scandales avec faux et usages de faux, je me demande si on n'a pas la palme d'or ici... : in http://fr.wikipedia.org/wiki/Affaires_judiciaires_carolor%C3%A9giennes). Quand on fait cela, cela veut dire qu'on se fout carrément de l'électeur. Quand ils rackettent les gens comme ils le font, c'est qu'ils se fichent des électeurs. Ils savent que bon nombre de citoyens sont endoctrinés et qu'il suffit de trouver celui ou celle qui mettra les fonds nécessaires pour faire passer assez souvent leur "beau sourire" à la télé pour être élus par la majorité de naïfs qui avalent tout cru ce le Dieu "JT" lui dit d'avaler.

Je remarque aussi que très rares sont les politiciens condamnés à une véritable peine de prison. En général on leur colle toujours une peine de prison AVEC SURSIS. Ben voyons !

Enfin, je pense qu'ils se fichent même d'une hypothétique révolution ou guerre civile à venir, ça les arrangera même, car de cette façon là, les gens s'entretueront et c'est de toute façon ce que souhaitent les oligarques qui estiment que nous sommes trop nombreux sur terre (voir la déclaration de Ted Turner, bilderberger notoire à ce sujet in http://fawkes-news.blogspot.be/2013/06/bilderberg-2013-couverture-francaise-de.html).

Enfin, en ce qui concerne la liberté totale de consommer, cela ne concernera qu'une minorité, la majorité étant destinée à ne plus savoir consommer du tout.

:-(
Evaluer :   6  0Note :   6
EmailPermalink
Je vois qu'en Belgique aussi on marche sur la tête. Le système social est un cancer qui ronge lentement mais sûrement nos pays.
Il y a 35 ans de ça, j'avais pris un sacré virage en allant apprendre la menuiserie via la formation des adultes. Ce n'est pas que j'ai bien gagné ma vie et je vais toucher une retraite minable l'année prochaine si j'ai survécu (!), mais j'ai TOUJOURS eu du travail. Salarié ou indépendant. Et ces dernières années, j'ai pu construire (en ossature bois) notre habitation grâce à mon savoir-faire et mes connaissances dans le bâtiment. Avec un bon métier manuel, vous sauverez toujours votre peau, surtout par les temps qui courrent !
Evaluer :   3  0Note :   3
EmailPermalink
Oui ! Par chance, mon fils aîné, amoureux des chevaux, a voulu devenir maréchal ferrant. Question boulot, je suis certaine qu'il en aura toujours.

Quand on sait faire quelque chose de ses dix doigts, on pourra toujours faire des échanges, même si ce n'est pas déclaré car, si ça continue comme ça, il arrivera un jour où les gens ne pourront tout simplement plus se mettre à leur compte et comme il n'y aura plus de travail officiel non plus, il ne restera plus que les échanges ou "un service pour un rendu".

;-)
Evaluer :   3  0Note :   3
EmailPermalink
Pourquoi est-ce que je n’arrive plus à rire de tout ces « F…… de G…….. » caractérisés ?
Ce « B….. » de luxe soutenu par mes impôts et donc les heures de travail,
les heures perdues dans les moyens de transport, les heures loin de mon fils, les heures de jour,
parfois de nuit ou du week-end ; toutes ces heures et cette énergie engagées pour rien puisqu’elles ne m’apportent rien.
Finalement, que ce soit pour le chômage ou le reste, le plus simple ne serait-il pas qu’ils interdisent la publication des chiffres ?
De tout simplement enterrer les résultats, comme ce fut le cas du rapport « Perruchot » ou de tous autres éléments factuels,
révélateurs de la dégradation avancée de la situation.
L’avantage le plus simple que j’y vois, c’est de ne plus avoir à supporter constamment
cette sensation de plus en plus « désagréable » d’être systématiquement considérés et traités comme un simplet,
neuneu sur les bords et au milieu.
Le deuxième avantage, lié au fait de ne plus collecter ni traiter les résultats,
serait d’engager un début de limitation ou de suppression de dépenses inutiles.
Evaluer :   2  0Note :   2
EmailPermalink
En Italie, un sondage explosif vient d'être publié.
Question : "Voulez-vous revenir à la lire ?"
Réponse :
44% répondent "non".
49% répondent "oui".

Jeudi 2 janvier 2014 :

Les Italiens veulent la lire. Un parti anti-euro obtiendrait 24%.

La dernière enquête de Scenarieconomici.it révèle que la majorité des Italiens souhaiterait le retour à la lire. Un parti anti-euro ferait aujourd'hui 24% des voix.

Les Italiens sont de plus en plus eurosceptiques et de moins en moins moins favorables à la monnaie unique. Lors de la dernière enquête réalisée entre le 14 et le 18 décembre par le site Scenarieconomici.it, qui a demandé si les personnes interrogées étaient favorables au retour à la lire et au pouvoir monétaire rendu à la Banque d'Italie, 49% ont répondu favorablement, et 44% ont répondu non. Le score favorable au retour à la lire augmente de 1% par rapport à l'enquête précédente menée en Octobre, alors que l'autre score diminue de 1%.

Mais le plus surprenant est la polarisation de l'électorat. 77% des électeurs de centre-droit se prononcent en faveur d'un retour à la lire, 73% des électeurs du Mouvement 5 étoiles, et seulement 6% des électeurs du centre-gauche.

Il est intéressant de constater que les anti-euro sont répartis entre tous les types d'emplois, à l'exception des employés de la fonction publique et des retraités de la fonction publique, avec un pic de 70% chez les ouvriers, et un minimum d'anti-euro de 38% dans le secteur public .

Autre signal d'alarme pour les partisans de la monnaie unique, 24 % des sondés ont répondu vouloir voter sans aucun doute pour un parti anti-euro, tandis que 32 % des sondés envisagent de le faire. A l'inverse, 44% ne l'envisagent pas. Le pourcentage est étrangement similaire à celui obtenu par le parti de Beppe Grillo à l'élection générale il y a un an, confirmant que les candidats du M5S ont capté les électeurs anti-euro [le M5S avait obtenu 106 députés et 50 sénateurs].

Les réponses données ne laissent pas de place au doute. L'euro devient de plus en plus impopulaire, à tort ou à raison, et il y a de plus en plus d'espace pour les formations politiques clairement eurosceptiques, qui étaient pourtant reléguées aux marges du débat national il y a quelques mois. Des chiffres très intéressants à observer seront les résultats des élections européennes qui se tiendront dans un peu plus de quatre mois et demi .

http://www.investireoggi.it/economia/italiani-rivogliono-la-lira-partito-anti-euro-varrebbe-il-24/

Sondage :

http://scenarieconomici.it/sondaggio-scenarieconomici-20-dicembre-2013-sarebbe-favorevole-alla-reintroduzione-di-una-valuta-nazionale-si-49-no-44-un-partito-anti-euro-potrebbe-valere-il-24/
Evaluer :   3  0Note :   3
EmailPermalink
La seule façon d'inverser la courbe du chômage est de renverser le graphique.
Evaluer :   9  0Note :   9
EmailPermalink
C'est surement la prochaine étape.
Evaluer :   7  0Note :   7
EmailPermalink

On peut aussi regarder les graphiques en faisant le poirier.

Evaluer :   3  0Note :   3
EmailPermalink
J'ai essayé de faire l'inversion totale en forme de poirier mais je me suis cassé la figure! Pourtant l'instant d'une seconde, le graphique avait repris des couleurs..mais moi je les avait perdues.
Le mieux encore ce serait de renverser le..... Ah, mais si, celui qui fait du pédalo. Ah, j'ai oublié son nom !
A chaque fois que je cherche un nom d'escroc patenté j'ai des trous de mémoires! Ca doit être une maladie, la hollandite, oui c'est ça !
Sur wipipédia, c'est une maladie que l'on attrape précocement à chaque fois qu'on regarde les infos politiques, on est pris de vertige, de confusion, et on a mal au foie, une colère rentrée et on s' étouffe! Si vous êtes pris de ce genre de malaise, le mieux encore est de se précipiter à la pharmacie pour prendre un cachet de Deudonnyt, un seul cachet, hein parce c'est amer et assez fort mais ça passe, mais dépéchez vous de l'acheter parce que il va être retirer de la vente. Par suite ils envisagent de retirer aussi un médicament pour ses effets indésirables secondaires, le Lepenyt. Notez bien le nom, ça se prend en poudre et se diffuse parfaitement dans l'organisme.Ca apporte un bienfait immédiat. Seulement on va l'interdire parce que certaines personnes sont prises de légère convulsion et çà entraîne des mouvement de bras désordonné, un bras pendant l'autre l'épaule. Y en a un autre, je me souviens plus du nom , euh... La Seulinot en suppo, très très efficace, c'est à base de plante ! Mais ce médicament sera retiré de la vente seulement parce qu'il est assez peu connu et non rentable.
Evaluer :   3  0Note :   3
EmailPermalink
@ blitzel
Déjà qu'on nous prend pour des poires, n'en rajoutez pas une couche ! lol ! Si en tombant vous avez vu des étoiles, ce sont peut-être celles qui étaient sur les épaulettes d'un potentiel futur chef d'état.....?
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
Dernier commentaire publié pour cet article
Oui ! Par chance, mon fils aîné, amoureux des chevaux, a voulu devenir maréchal ferrant. Question boulot, je suis certaine qu'il en aura toujours. Quand on sait faire quelque chose de ses dix doigts, on pourra toujours faire des échanges, même si ce  Lire la suite
Lolo27 - 08/01/2014 à 22:13 GMT
Note :  3  0
Top articles
Derniers Commentaires
La Russie achète, de nouveau, des titres de la dette américaine
19 oct.blitzel
Et pendant ce temps-là, des manoeuvres militaires de l' Otan en Allemagne préparent actuellement une confrontation fictive d'une guerre nucléaire à...
La crise du REPO… éternelle. Ca r’commence !
19 oct.blitzel
J.P. Chevallier parle de crask obligataire en monétarisme.*1 Delamarche parle d'Obligations insuffisantes de bonne qualité pour garantir ses c...
Opération Yellowhammer. Le plan ultime de Boris Johnson pour le Brexit
11 oct.glemet
Il y a longtemps que la chèvre de M Seguin rêvait de quitter son petit enclos. L’herbe est si verte ailleurs et l’Europe montre tant de faiblesses,...
Nouveau Monde, la mobilité de masse arrive. Un visuel
09 oct.Patrick W2
C'est drôle..... quand on clique sur vos liens pour obtenir des renseignements pour trouver vos livres, ça ne fonctionne pas. En tout cas, brav...
Opération Yellowhammer. Le plan ultime de Boris Johnson pour le Brexit
09 oct.Patrick W3
Oui, il est fort possible que Boris Johnson arrive à ses fins et on doit reconnaître que pour ou contre le Brexit, Boris Johnson est droit dans sa ...
La France et ses administrations criminelles
08 oct.Louis L.
Heureusement, il est consolant de savoir que pour cette épidémie d'incendies industriels depuis Notre Dame jusqu'à ce jour, aucune autre cause qu'...
Les réserves de cash au plus haut ! 600 milliards planqués sous les...
07 oct.Louis L.
Charles parle ici de 600 Mds € stockés par tous les européens sous forme d'espèces. Sa phrase est ambigüe car tous les européens sont 513 mil...
La France et ses administrations criminelles
07 oct.blitzel
Très bon article.... vu la situation critique. Les choses hélas ne sont plus comme elles étaient dans le temps il y a 50 ans. Il y avait ...
Articles les plus commentésFavorisPlus...
Flux d'Actualités
TOUS
OR
ARGENT
PGM & DIAMANTS
PÉTROLE & GAZ
AUTRES MÉTAUX