Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en

L'Offre et la demande d'or

IMG Auteur
New World Economics
Extrait des Archives : publié le 15 novembre 2011
952 mots - Temps de lecture : 2 - 3 minutes
( 9 votes, 4,9/5 )
Imprimer l'article
  Article Commentaires Commenter Notation Tous les Articles  
0
envoyer
0
commenter
Notre Newsletter...
Rubrique : Université de l'or

 

 

 

 

La  quantité d’or disponible sur la planète augmentent d’environ 2% chaque année. Nous ne consommons pas réellement l’or. La majeure partie de l’or ayant été extrait au cours de l’Histoire (soit 85% selon US Geological Survey) existe toujours aujourd’hui sous la forme de lingots, de pièces et de bijoux. Même les petits débris d’or utilisés dans l’industrie sont le plus souvent recyclés.

Une autre chose dont vous avez sûrement déjà entendu parler est qu’un système monétaire basé sur un étalon or fonctionne dans la mesure où la ‘réserve monétaire’ augmente de façon régulière, en parallèle à la production minière. En d’autres termes, le taux de croissance est stable.


Ceci est totalement faux. Si vous observez quelque système économique que ce soit ayant au cours de l’Histoire été basé sur l’étalon or, comme par exemple celui de la banque d’Angleterre dans les années 1880, vous réalisez que la ‘base monétaire’ augmente de manière parfaitement irrégulière et n’est pas conforme à l’augmentation annuelle moyenne de 2%.


Par exemple, en 1900, la base monétaire des Etats-Unis augmenta depuis 1126 millions de dollars jusqu’à atteindre 1344 millions de dollars, ce qui correspond à une augmentation de 19,4%.


Cependant, en 1896, la base monétaire des Etats-Unis chuta depuis 1022 millions de dollars jusqu’à 944 millions, ce qui correspond à une baisse de 7,6%.


Une réserve monétaire n’a rien de stable sous l’étalon or. Elle s’ajuste automatiquement aux conditions économiques, grâce à la loi de parité des valeurs.


La valeur est, quant à elle, stable. La livre sterling a maintenu une valeur définie par rapport à l’or. L’or a su maintenir une valeur stable dans la mesure où les quantités de livres sterling disponibles ont su demeurer stables et limitées.


Voici l’une de mes références favorites sur le sujet :


John Stuart Mills, XIXe siècle


‘Aucune matière première n’est moins exposée au risque de variation que l’or et l’argent. Leur coût de production ne connait quasiment aucune fluctuation. Quant à leur durabilité, la quantité de réserves totale est proportionnelle à la production annuelle. Même les variations de coûts de production ne pourraient en affecter soudainement la valeur. Cela demanderait énormément de temps que de diminuer la quantité d’or existante, et l’augmenter n’est pas non plus un processus des plus rapides. L’or et l’argent sont donc plus aptes que toute autre matière première à être utilisés pour payer ou recevoir le montant d’un crédit à une date ultérieure’.


Par exemple, en quoi l’or est-il différent du cuivre ?


La quasi-totalité des réserves d’or ayant jamais été extraites sont toujours présentes aujourd’hui sous la forme de lingots ou de bijoux. Le cuivre est entièrement différent, puisqu’il est immédiatement utilisé après son extraction. Seules de très faibles quantités de cuivre demeurent stockées sur le long terme.


En 2010, la production mondiale de cuivre était estimée à 16,2 millions de tonnes. Cependant, les quantités de cuivre disponibles sur les marchés étaient de 645000 tonnes. L’inventaire physique représentait donc 4% de la production mondiale. La même année, la demande industrielle en cuivre était également de 16,2 millions.


Que se passerait-il si, pour une raison ou pour une autre, l’extraction de cuivre cessait complètement ? Il n’existerait plus que ces 645000 tonnes disponibles. Nous ferions alors face à un énorme problème.


Observons maintenant le cas de l’or. En 2010, la production mondiale d’or était estimée à 72 millions d’onces. Les quantités d’or disponibles sur la planète étaient d’environ 5 milliards d’onces. La production pour 2010 ne représentait donc que 1,4% de l’inventaire total.

Que se passerait-il si la production d’or cessait entièrement ? Cela signifierait que nous aurions 5 milliards d’onces d’or, et non 5,072 milliards. Ce serait là un gros problème. C’est l’une des raisons pour lesquelles la valeur de l’or est stable et rend ce dernier utilisable au sein d’un système monétaire.


Le Conseil Mondial sur l’Or a fourni quelques statistiques concernant l’utilisation de l’or. En 2010, 2586 tonnes d’or furent produites. Les quantités d’or utilisées dans l’industrie furent de 466 tonnes. Le reste fut remodelé sous forme de bijoux et de pièces.


Regardons brièvement ceci : 466 tonnes utilisées dans le domaine de l’industrie, 2586 tonnes extraites, et 155000 tonnes à la surface de la Terre. La demande industrielle équivaut à 0,3% des réserves d’or disponibles.


La demande industrielle est également largement satisfaite par le processus de recyclage. Le Conseil Mondial sur l’Or annonçait que 1645 tonnes d’or issues de recyclage étaient disponibles en 2010. Ceci inclue le recyclage et les débris de bijoux, mais indique également que l’or recyclé est également fondu sous la forme de lingots.


Aux Etats-Unis, nous sommes habitués à voir des bijoux qui coûtent bien plus cher que les quantités d’or qu’ils contiennent. C’est probablement la raison pour laquelle nous ne possédons que très peu de bijoux en or. Cette situation est différente dans le reste du monde. La plus importante partie des bijoux en or est aujourd’hui située en Asie, principalement en Inde. En Asie, le coût d’un bijou est seulement un tout petit peu plus cher que la valeur de l’or qu’il contient – soit environ 2% plus cher. En d’autres termes, il existe un premium sur la fabrication de 2%.


C’est pratiquement le même premium que celui que nous avons aujourd’hui pour des pièces telles que le Krugerrand et l’American Eagle. La plupart de ces bijoux en or ont en Inde la même fonction que nos pièces d’or. Ils sont une réserve monétaire, qui est également portable. Les Asiatiques sont sûrement entrain de mijoter quelque chose…


L’or a su demeurer une monnaie durant des milliers d’années du fait de la stabilité de sa valeur. Il ne souffre pas des lois de l’offre et de la demande qui affectent les autres devises.


Nathan Lewis

   

 

 

Données et statistiques pour les pays mentionnés : Etats-unis | Tous
Cours de l'or et de l'argent pour les pays mentionnés : Etats-unis | Tous
<< Article précedent
Evaluer : Note moyenne :4,9 (9 votes)
>> Article suivant
Nathan Lewis est l'auteur de Gold: the Once and Future Money, publié par Agora Publishing et J Wiley. Il est le directeur de Kiku Capital Management.
Publication de commentaires terminée
Dernier commentaire publié pour cet article
Soyez le premier à donner votre avis
Ajouter votre commentaire
Top articles
Flux d'Actualités
TOUS
OR
ARGENT
PGM & DIAMANTS
PÉTROLE & GAZ
AUTRES MÉTAUX