Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en

L'or crée et protège les emplois I

IMG Auteur
Extrait des Archives : publié le 20 septembre 2009
1438 mots - Temps de lecture : 3 - 5 minutes
( 20 votes, 4,7/5 ) , 12 commentaires
Imprimer l'article
  Article Commentaires Commenter Notation Tous les Articles  
0
envoyer
12
commenter
Notre Newsletter...
Rubrique : Université de l'or




Certains lecteurs pourraient se demander : «Qu’est-ce que l’or a à voir avec les emplois ? Les personnes qui thésaurisent de l’or ne sont certainement pas des créateurs d’emplois et épargner toujours davantage d’or n’arrange rien du tout. »


L’or est bien lié aux pertes d’emplois aux USA et il est bien aussi lié à la création d’emplois dans l’économie américaine. Revenons aux années 1960. Pendant ces années les USA et le monde étaient dans un système d’étalon or et dollar.


Dans les années 60, les pays prenaient soin de maintenir une balance monétaire constante entre leurs importations et leurs exportations. Ils voulaient tous être dans la situation où ils exporteraient davantage qu’ils n’importeraient, de sorte que leurs balances d’or ou de dollars augmenteraient dans leurs Trésors respectifs.

Pour être plus précis, ils souhaitaient tous exporter plus qu’ils n’importaient, à l’exception des Etats-Unis.

Les USA ne s’occupaient pas beaucoup de maintenir un équilibre entre importations et exportations parce que les USA étaient capables de payer pour leur déficit commercial (plus d’importations que d’exportations) en envoyant tout simplement plus de dollars vers l’étranger.

De nombreux économistes ont annoncé cette tendance qui était accompagnée d’une perte constante d’or pendant ces années-là ; certains pays et plus notablement la France refusèrent de détenir de plus en plus de dollars. Les français réclamaient leur or -à 35 dollars l’once- et cela a causé un grand déplaisir à Washington et New York.

Rien ne fut entrepris pour stopper cette tendance. En 1971, Henry Hazlitt, un bon économiste conservateur avait prévenu que le dollar devrait être dévalué –cela serait nécessaire pour augmenter le nombre de dollars exigés contre une once d’or – quelque mois avant que le barrage ne cède et que les USA ne fussent dans l’obligation de dévaluer en raison de réserves d’or bien trop faibles.

Ce qu’Hazlitt n’avait jamais envisagé, c’est qu’au lieu de dévaluer, ce qui était aussi le conseil de l’économiste Paul Samuelson, le prix Nobel, publié une semaine avant le 15 août 1971, c’est que Nixon suive le conseil de Milton Friedman et ferme tout simplement « le guichet doré ». En conséquence, les USA  ne délivreraient plus d’or, et cela quelque soit son cours, aux banques centrales étrangères qui invoqueraient leur droit de convertir les dollars contre de l’or selon l’accord signé à Bretton Woods en 1944. 

Depuis cette date, tout le commerce mondial, ou la majeure partie de ce dernier, est réalisé en dollars qui ne constituent rien d’autre que de la monnaie à cours forcé. Et comme toutes les monnaies du reste du monde étaient liées au dollar, toutes les monnaies du monde sont devenues des monnaies à cours forcé, des monnaies fictives, sans garantie aucune. Et cela inclut l’Euro aussi bien sûr.

Ce qui s’est passé après cette date funeste a transformé tout l’ordre et l’harmonie des relations économiques entre les nations du monde entier.

Les pays partout dans le monde ont commencé à accumuler implacablement de plus en plus de dollars parallèlement à l’expansion du crédit aux Etats-Unis. Les banques centrales devaient accumuler ces dollars dans leurs réserves qu’elles le veuillent ou non (ne pas avoir suffisamment de dollars forceraient d’autres pays à dévaluer et donc détruirait de l’épargne. Or les Etats-Unis ne peuvent être à cours de dollars parce qu’ils les fabriquent).

Sans perte d’or pour restreindre les USA et les forcer à stopper leur expansion de crédit, les importations US augmentaient et les exportations faiblissaient. La différence monétaire était « payée » en dollars.

Le marché libre était contrôlé par les Etats-Unis; et chaque pays souhaitant être dans les bonnes grâces des USA devait se plier au « commerce libre ».

Le marché libre est une bonne chose –mais pas pour un pays qui fournit le monde en monnaie à cours forcé. Ce « commerce libre » était appelé « globalisation », ce qui signifiait que les Etats-Unis pouvaient acheter (et ils le faisaient) tout ce qu’ils voulaient dans le monde, à n’importe quel moment en payant tout simplement en dollars pour l’obtenir.

Plus rien ne restreignait l’expansion du crédit américain. C’était une époque idéale pour être jeune et Américain.

Cependant, le marché libre, cela signifie que vous achetez là où le prix est le plus bas, et l’endroit où les choses sont les moins chères, dans la période récente, c’était la Chine, l’Asie du sud-est et l’Inde ; et le pétrole pour entrainer le moteur de l’économie américaine était bon marché et acquis avec des dollars dont le coût de production était nul.

Des milliers et des milliers de produits et des millions de barils de pétrole furent transportés par delà les océans vers les Etats-Unis et l’Europe qui a commencé à régler en euros certains de ces importations –parce que les euros, ça ne coûte rien à produire non plus.

Les industriels américains face à cette compétition provenant d’Asie ont décidé de délocaliser leurs usines en Asie au lieu d’attendre une faillite certaine en essayant de faire concurrence à une production à plus bas coût.

C’est ainsi que les USA ont été désindustrialisés.

Cela a eu lieu parce que l’or en tant que limitation de l’expansion du crédit et de la création monétaire a été éliminé.

Si Nixon ne s’était pas départi de l’or en 1971, la Chine aurait mis des générations pour constituer sa base Industrielle. Il lui aurait été nécessaire d’accumuler du capital lentement parce que ses exportations aux USA auraient été limitées par la nécessité pour les USA de payer avec de l’or le montant des exportations chinoises qui excédaient les importations des Etats-Unis.  


Les Chinois auraient alors du acheter autant des USA qu’ils ne leur vendaient de choses et comme ils étaient terriblement pauvres, il n’y aurait pas eu grand’chose qu’ils auraient pu acheter des Etats-Unis.

Leur croissance aurait été plus lente et ils n’auraient pas eu 20 millions de chômeurs parce que leurs débouchés se réduisent.

Les USA n’auraient jamais permis à la Chine d’aspirer l’or de son Trésor en vendant davantage aux USA que les USA ne vendaient à la Chine. Mais comme le paiement était fait en dollars et non pas en or, l’effet destructeur des ces énormes importations chinoises n’était pas considéré comme important par les dirigeants. Et ainsi, les USA naviguèrent en direction du chômage avec beaucoup de plaisir. Et c’est seulement une fois la fête terminée que la réalité est à nue : plus d’emplois et l’industrie est décimée.

Le dollar à cours force –non lié à l’or- a été le cadeau stratégique le plus important que les USA puissent offrir à la Chine. Maintenant, elle a une base industrielle énorme et les USA, oh, si petite !

Le mal est fait. Comment rétablir la base industrielle américaine? Pas avec des slogans tels que « acheter américain », ni d’ailleurs grâce au protectionnisme.

Ce qu’il faut pour rétablir l’équilibre économique des nations du monde, c’est que tous les pays puissant équilibrer leurs exportations et leurs importations. Ceci n’est pas réalisé en mettant en place un protectionnisme qui est un faux remède pour les chômeurs.

Le monde doit revenir à l’or en tant que moyen de paiement international. Tous les soldes doivent être réglés tous les mois en or. Pas de « paiement » en monnaie à cours forcé de permis!  

Si une nation n’a pas d’or à exporter, elle doit se passer de ces biens ou bien les fabriquer elle-même : voici le moyen clef pour restaurer le plein emploi aux Etats-Unis et en Europe. Ce n’est pas du « nationalisme » ; mais simplement des principes économiques sains.

Les Etats-Unis doivent drastiquement limiter leurs importations non pas par les quotas et le protectionnisme mais en revenant à l’étalon or. Les emplois vont surgir aux USA plus rapidement que quiconque ne peut l’imaginer si les consommateurs doivent acheter localement et ne plus acheter ces milliers de milliers d’articles. Un retour à l’or peut atteindre ce but très rapidement, c’est certain.

L’étalon or est l’ami et le protecteur de l’ouvrier et de l’investisseur, mais aussi la base de relations harmonieuses entre les nations du monde entier.

Et au fait, le désastre financier actuel aux USA est directement attribuable à la décision prise par Nixon de “fermer le guichet doré” parce qu’un système monétaire basé sur l’or est un obstacle à l’expansion criminelle du crédit perpétrée par les banquiers. La monnaie basée sur l’or met des freins aux banquiers et les force à être prudents. Un système de monnaie à cours forcé rend la criminalité financière possible – c’est aussi efficace pour réduire la criminalité financière que de mettre une laisse faite de saucisses à un chien.



Hugo Salinas Price

www.plata.com.mx/plata/





<< Article précedent
Evaluer : Note moyenne :4,7 (20 votes)
>> Article suivant
Hugo Salinas Price a écrit de nombreux livres et articles sur l'argent et combat pour réintroduire l'argent comme unité monétaire au Mexique en parallele avec la monnaie fiduciaire. Son organisation, la Mexican Civic Association Pro Silver, mène de vigoureuses campagnes de sensibilisation du public et de lobbying au parlement pour instituer l'once d'argent "Libertad" comme la monnaie Mexicaine.
Commenter cet article
>Suivre tous les commentaires du site
Vous devez être connecté pour commenter un article8000 caractères max.
connectez-vous ou inscrivez-vous
  Tous Favoris Mieux Notés  
Nous devons donc recevoir une médaille , en or.
Evaluer :   0  1Note :   -1
EmailPermalink
Il y a 90% de l'article excellent, mais 10% de non-sens qui gâte tout. Comment peut-on proner un retour à l'étalon-or et le maintient d'un système de libre échange ?

Comment peut-on dire "Les USA n’auraient jamais permis à la Chine d’aspirer l’or de son Trésor en vendant davantage aux USA que les USA ne vendaient à la Chine" (1)

...et "Les Etats-Unis doivent drastiquement limiter leurs importations non pas par les quotas et le protectionnisme" (2)

(1) est le contraire de (2)

Qui peut croire un instant qu'il est possible d'empécher la Chine d'exporter aux US tant qu'il reste un gramme d'or dans les coffres du Trésor, sans mesures protectionistes ?
Qui peut croire un instant qu'une fois que la Chine aura accumulé l'or du monde entier, elle serait disposée à le laisser partir sans changer les règles (exactement comme on fait les US) ?

Se retrouver sans gold pour un pays industrialisé dans un système d'étalon-or, c'est signer pour la mort. Les bases industrielles nationales sont tellement déséquilibrées que les coffres des pays sous industrialisés sans matière premières (dont la France) se videraient instantanément. Et comment se reindustrialiser sans achats de matières premières et de machines, si il n'y a plus d'or ?

Un système d'étalon-or qui fonctionne passe par un contrôle des changes et des échanges commerciaux internationnaux régulés. Vous vendez des ordinateurs et des T-shirts, et bien vous achetez nos avions et nos TGV, sinon, pas d'échange.
On oublie trop souvent que nous avons encore des choses à vendre, mais les chinois ne veulent pas acheter (TGV, avions etc...). Eux ne pratiquent pas le libre échange ! Il faudrait se réveiller un peu...

Même les Etats Unis, qui officiellement pratique le libre échange, peuvent quand ça les arrangent mettre des barrières. Bien évidement, on met un joli papier autour pour ne pas dire qu'on fait du protectionnisme. Mais comment expliquer le frein volontaire à l'implantation des cartes à puces aux US dans les 80's (et certainement tout un tas de toutous derrière) autrement que par du protectionnisme ? Le concorde ? etc...

Il y'en a assez des utopies de libre échange. Nous sommes désormais les seuls cocus de cette chimère et il est temps que cela cesse. Business contre business. Ricardo peut ravaler ses avantages comparatifs. C'était un banquier, il ne faut pas l'oublier...

D'ailleurs ce texte est truffé d'anerie, je retire mon 90% excellent...: "Si Nixon ne s’était pas départi de l’or en 1971, la Chine aurait mis des générations pour constituer sa base Industrielle. Il lui aurait été nécessaire d’accumuler du capital lentement parce que ses exportations aux USA auraient été limitées par la nécessité pour les USA de payer avec de l’or le montant des exportations chinoises qui excédaient les importations des Etats-Unis."
En libre échange, les chinois aurait juste aspiré l'or, d'abord un peu (comme les dollars), puis beaucoup (comme les dollars). Ca n'aurait rien changé, sauf que les US n'aurait plus d'or depuis bien longtemps.

Oui l'étalon-or est une bonne chose pour les échanges internationnaux notamment, mais seulement lorsque les Etats qui ne produisent pas de matières premières ont la posibilité de gérer leurs échanges pour ne jamais se retrouver sans or, c'est à dire sans possibilité d'acheter des matières premières.
Evaluer :   4  3Note :   1
EmailPermalink
Bonsoir Zoppas,

Ah ! Ca fait du bien d'avoir un esprit bien acéré capable de remettre les choses à leur place.

Excellente analyse d'article. ;-)

Evaluer :   2  1Note :   1
EmailPermalink
Bonjour Lolo, c'est toujours un plaisir de vous savoir à mes côtés :=)
Evaluer :   1  1Note :   0
EmailPermalink
Concernant le 10% de l'article, je suis en désaccord avec toi zoopas. S'il n'y avait pas de manipulations monétaire de la part de la Chine, les chinois ne pourraient inonder le marché européen de leur produits comme ils le font actuellement et il y aurait moins de délocalisations d'emplois . Tout cela ne peut se faire que sous un système de monnaie fiduciaire, donc l'article dit vrai sans parler de la manipulation monétaire de la Chine. Personnellement, je suis contre toutes forme de protectionnisme. Il y a deux façons de faire du protectionnisme:
1. Les manipulations monétaires comme c'est le cas avec la Chine et les USA
2. Les subventions où ont utilise le pouvoir de taxation (l’extorsion fiscale au bénéfice de certains) de l'état pour vendre des produits moins chers sur les marchés mondiaux. Cette façon de faire a tué l'industrie agricole dans des pays comme Haïti (USA) et dans plusieurs pays d'Afrique (UE).
L'article aborde une question fondamentale: les ressources ne sont pas réparties de façon égale sur la planète et ce genre de protectionnisme peut occasionner un certain nombre de problèmes comme les guerres pour le contrôle des ressources et une mauvaise utilisation, dilapidation des ressources, voir du gaspillage.
Le protectionnisme et l'autarcisme ne sont pas des solutions aux problèmes de la mondialisation actuelle, mais bien le libéralisme avec un retour à l'étalon or tel que mentionné dans l'article.

Evaluer :   2  0Note :   2
EmailPermalink
Je comprends ce que tu veux dire, mais ce n'est pas mon point de vue.
Pour moi, il n'y a jamais le bien d'un côté et le mal de l'autre, ou le libre-échange contre le protectionnisme. Il y a des situations différentes qui se produisent à des époques différentes et qui nécessiteront des réponses appropriées.

Le libre-échange total n'est valable que lorsque les règles sont les mêmes pour tous, que la loi est respectée etc...

Car le libre-échange, c'est comme le prix de marché qui se fixe librement, ça n'existe pas. Ca n'a jamais existé. Et je pense que ça n'existera jamais.

L'homme complote, ment, vole, triche, se dope etc...et il fait tout pour éliminer l'incertitude, et donc, le vrai libre échange.

Evaluer :   1  1Note :   0
EmailPermalink
Dans un système genre étalon or, un pays qui n'a plus d'or ne peut tout simplement plus échanger sa monnaie contre de l'or lorsqu'on le lui demande. La conséquence est que soit le pays dévalue sa monnaie (il donne par exemple plus de dollar pour la même quantité d'or) et le coût de ses importations augmente soit il renonce a ses importations. C'est ce qui s'est passé en 1973 ou l'or est passé de 35 dollars 42 dollars. Comme ça n'a pas suffi l'étalon or a été supprimé (en fait nixon n'a pas répondu a ceux qui lui demandaient quoi faire et le guichet a été fermé, il était occupé ailleurs). Nul besoin de contrôle des changes dans un tel système, vous êtes la banque de france et vous avez des dollars vous pouvez demander la contrepartie en or s'il n'y a pas de paiement c'est tout simplement la faillite. La suppression de l'étalon or a permis aux états unis de faire financer leur consommation par la planète entière, aucun président depuis nixon ne s'est préoccupé du déficit commercial américain: "le dollar est notre monnaie et c'est votre problème"
Excellent article...
Evaluer :   2  2Note :   0
EmailPermalink
Excellent article, comme d'habitude, très clair. Une vraie leçon de macro-économie.
Evaluer :   4  1Note :   3
EmailPermalink
Exact : LUMINEUX .
Malheureusement, aucune chance que les U.S. acceptent de se priver de leur diabolique martingale. Il faudra qu'ils y soient contraints par l'inéluctable.
Evaluer :   1  1Note :   0
EmailPermalink
Effectivement...
Mais il se pourrait que l'inéluctable ne soit pas aussi loin que l'on puisse le penser.
Ils vont certainement tout faire pour tenir jusqu'aux élections.
Après, c'est un grand mystère...
Evaluer :   2  0Note :   2
EmailPermalink
Patience : le temps viendra...
Evaluer :   2  1Note :   1
EmailPermalink
Dernier commentaire publié pour cet article
Dans un système genre étalon or, un pays qui n'a plus d'or ne peut tout simplement plus échanger sa monnaie contre de l'or lorsqu'on le lui demande. La conséquence est que soit le pays dévalue sa monnaie (il donne par exemple plus de dollar pour la même  Lire la suite
brennec - 17/05/2017 à 11:49 GMT
Top articles
Derniers Commentaires
OR, ARGENT, BITCOIN: Est*ce le moment d'accumuler?
09:45gloopy
Bonjour je désespère de voir la reprise des cours de l' OR et de l' ARGENT sur le site 24heuresGold !?
Le miracle allemand? 12,5 millions de pauvres!
16 maigaltouz1
Monsieur Sannat pour une fois je suis déçu de votre analyse, Je m'explique, Le "seuil de pauvreté" peut être calculé de deux ma...
Maison à 9 000 euros dans les Ardennes. Démographie et croissance s...
18 maiMonrose1
"les grandes villes sont en réalité obsolètes. Héritées de la nécessité de regrouper des tas de « bras » pour permettre aux usines la production d...
Le pont croate construit avec des fonds européens par des… Chinois!!
17 maiCracker's
Et lorsque la stratégie aura foiré, ça ne sera la faute à personne !
Nouvel ordre monétaire: Et si les prédictions de « Après la crise »...
17 maiSaphir
Les complotistes parlaient d'une masse d'esclaves devant travailler sans compter leurs heures et bien entendu jusqu'à la mort, et d'une poignée de ...
MAnhattan Crise immobilière à l'américaine
17 maiFortuna
C'est une règle économique de base, après tout : la solution à des prix elevés est .. des prix elevés, comme la solution à des prix bas est des pri...
Le miracle allemand? 12,5 millions de pauvres!
16 maigloopy3
c'est fou dans mon quartier, la proportion de soi-disant "mères célibataires" ( bénéficiant évidemment de tous les avantages "sociaux" attachés à u...
Le miracle allemand? 12,5 millions de pauvres!
16 maigloopy3
un autre très "grand volet" passé sous silence par Charles SANNAT dans cet article, est le formidable poids économique et social d'une immigration ...
Articles les plus commentésFavorisPlus...
Flux d'Actualités
TOUS
OR
ARGENT
PGM & DIAMANTS
PÉTROLE & GAZ
AUTRES MÉTAUX