Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en

L’œuvre des charognards

IMG Auteur
 
Publié le 12 janvier 2012
753 mots - Temps de lecture : 1 - 3 minutes
( 13 votes, 3,8/5 ) , 14 commentaires
Imprimer l'article
  Article Commentaires Commenter Notation Tous les Articles  
0
envoyer
14
commenter
Notre Newsletter...
Rubrique : Editoriaux

 

 

 

 

La tournée européenne de Christine Lagarde n’est pas sans rapport avec une véritable bombe à retardement, le temps passant et les négociations à propos de la décote de la dette grecque n’aboutissant toujours pas. La Grèce doit rembourser 14,5 milliards d’euros d’obligations le 20 mars prochain, mais elle ne sera pas en mesure de le faire si l’accord d’échange avec décote de la dette grecque n’est pas bouclé dans un mois au plus tard.


L’Union européenne et le FMI ont en effet mis comme condition préalable à la mise en œuvre de leur nouveau plan de sauvetage que cet accord – qui en est le pilier – soit auparavant conclu entre les investisseurs, que l’Institute of International Finance (IIF) représente, et le gouvernement grec.


En dépit des déclarations apaisantes qui se multiplient, de nombreux obstacles subsistent. L’écart entre le montant initialement envisagé de décote de la dette de 50% et la demande du gouvernement grec de la porter à 75% n’a été que partiellement résorbé, les grandes banques ayant semble-t-il accepté d’accroître leur effort pour la porter à 60%. Mais le FMI est venu apporter un soutien inattendu aux autorités grecques, considérant que ce n’était pas suffisant pour que le plan de sauvetage puisse remplir sa fonction, étant donné la détérioration de la situation économique du pays, estimant qu’il fallait atteindre la fourchette 65-70%.


D’autres aspects de l’échange de titres qui devrait résulter de l’accord font encore l’objet de tractations, portant sur la maturité et le taux des nouvelles obligations, les garanties apportées, ainsi que sur leur attribution de juridiction (britannique ou grecque). Mais l’essentiel n’est pas là.


L’objectif était de convaincre les détenteurs de 90% de la dette grecque – qui représente un montant global de 206 milliards d’euros – d’appliquer volontairement l’accord négocié en leur nom par l’IIF. Mais il risque de falloir se contenter de 60%, en raison des difficultés rencontrées. Un tel pourcentage diminuerait le montant effectif de la décote et pourrait amener la Troïka (Union européenne, FMI et BCE) à considérer que le compte n’y est pas et que le plan de sauvetage ne peut pas être bouclé dans ces conditions. Au mieux, son efficacité sera diminuée.


Les hedge funds sont montrés du doigt comme étant les responsables de cette situation, insensibles aux pressions exercées sur les banques par les autorités politiques et les banques centrales. Ils ont ces derniers mois considérablement renforcé leurs positions en rachetant de la dette grecque aux banques, trop contentes de s’en délester, et s’arrachent actuellement les titres arrivant à maturité le 20 mars prochain, à des prix bradés en raison des taux très élevés qui prévalent sur le marché secondaire. A l’arrivée, les hedge funds ont acquis le pouvoir de faire capoter l’ensemble du plan de sauvetage de la Grèce… Selon JPMorgan Chase, ceux-ci détiendraient avec des fonds souverains la valeur de 80 milliards d’euros de titres de la dette grecque.


Leur calcul est simple : ils attendent soit que la Grèce n’honore pas son échéance, avec pour conséquence l’activation des CDS et le remboursement de leurs pertes par les émetteurs de ceux-ci ; soit d’être remboursés par le gouvernement grec à la valeur nominale, si suffisamment d’autres investisseurs acceptent la décote qu’eux refusent, le plan de sauvetage fonctionnant alors. Dans les deux cas, un bénéfice substantiel est à la clé.


Le risque qu’ils prennent est relativement mineur, car il faudrait pour qu’ils se pincent les doigts dans la porte que la loi grecque soit changée en urgence, vu qu’elle ne prévoit pas de clauses d’action collective (CAC) obligeant tous les investisseurs à appliquer les décisions prises par une majorité qualifiée d’entre eux.


Une telle initiative pourrait d’ailleurs rendre intenable la position de l’ISDA qui a fondé sa décision de ne pas activer les CDS sur le caractère volontaire du processus. Elle poserait aussi tout cru le problème de la BCE, gros détenteur de la dette grecque, et de sa participation à l’accord de décote qu’elle a pour l’instant refusé d’envisager… Ou bien de certains fonds souverains, auquel il est par ailleurs fait les yeux doux pour financer le FESF, le Fonds européen de stabilité financière.


Resterait, pour être complet, à identifier tout ce beau monde, banques et hedge funds, investisseurs et émetteurs de CDS. Mais ces informations ne sont pas disponibles. Il n’est pas davantage possible de savoir avec quels fonds, prêtés par quelles banques, les hedge funds en question ont le cas échéant réalisé leurs acquisitions. La finance, ce n’est pas compliqué mais simplement opaque.






Billet rédigé par François Leclerc



 

 



Données et statistiques pour les pays mentionnés : Grèce | Tous
Cours de l'or et de l'argent pour les pays mentionnés : Grèce | Tous
<< Article précedent
Evaluer : Note moyenne :3,8 (13 votes)
>> Article suivant
Paul Jorion, sociologue et anthropologue, a travaillé durant les dix dernières années dans le milieu bancaire américain en tant que spécialiste de la formation des prix. Il a publié récemment L’implosion. La finance contre l’économie (Fayard : 2008 )et Vers la crise du capitalisme américain ? (La Découverte : 2007).
Publication de commentaires terminée
  Tous Favoris Mieux Notés  
POUR INFOS
http://therese-zrihen-dvir.over-blog.com/article-george-soros-ou-comment-son-magnifique-reseau-financier-alimente-la-gauche-extreme-57807239.html
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
On m'a depuis toujours expliqué qu'il ne fallait pas mettre tous ses oeufs dans le même panier ! Une "bonne" famille française se doit d'avoir : 1 fils à droite, 1 fils à gauche, un juge et un militaire. Et, si possible 1 député ou mieux ministre.
Evaluer :   0  1Note :   -1
EmailPermalink
Si la famille est grande j'ajouterai une fille journaliste et une autre économiste ,et le petit dernier avocat !
avec ça on tiens bon au moins 50 ans !
Il y a des gens qui ont des jobs honorables dans les familles françaises, du type de eux qui produisent quelque chose ?
Les temps ont changé. Avant le benjamin aurait été un ecclesiastique. Je remarque que pour vous tous les enfants doivent être fonctionnaires....
Evaluer :   2  0Note :   2
EmailPermalink
Tous les œufs dans le même panier de crabes
Evaluer :   2  0Note :   2
EmailPermalink
Remarquez que personne n'envisage que ses enfants soient banquiers. Tout n'est pas perdu...
Evaluer :   4  0Note :   4
EmailPermalink
Ne dites pas à ma mère que je suis banquier elle me croit pianiste dans un bordel...
Evaluer :   2  0Note :   2
EmailPermalink
BIEN SURE QUE CES HEDGE FUNDS SONT IDENTIFIES !!!! LEUR ACTIONS SONT DES RAIDS CONCERTES (deja pour commencé)
et puis ,
il y a en cinq principaux le plus important est celui de soros !
ces hedges funds sont puissants et pèsent plusieurs fois le pib de grand état , ensuite vous pouvez aisément trouvez les protagonistes et seriez même surpris par leur age !
mais bon comme d'habitude les auteurs disent tout mais ne disent rien , savent tout mais ne savent pas , et puis prétendre que seul un petit nombre de personnes sont capables de comprendre la complexité de cet crise et de ces abstractions mathématiques , ça m' agace , ces articles sont indigestes et prennent un malin plaisir a définir cette usine a connerie a chaque fois qu'elle se complique , leurs auteurs en tirent une forme de supériorité intellectuel et le lecteur est encore perdu !
posez des questions pertinentes , ils répondent pas ou de manières floues , ou vous renvois a vos études (jorion vous renvois a Friedman) PASSIONNANT !!!
voir conférence de Étienne chouard et m zaki!
ce qui ce comprend aisément s’énonce clairement !
TOUT LE MONDE PEU SAISIR PARFAITEMENT CET CRISE QUI EST ARTIFICIEL !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Evaluer :   4  4Note :   0
EmailPermalink
Cela fait plusieurs fois qu'on parle d'Estienne Chouard sur ces forums. Pourriez vous expliquer son analyse ?
Cette vidéo où il est présent explique parfaitement la situation, n'importe qui après l'avoir vu comprendra tout sur les crises financières et sur l'avenir que ces banques nous réserve.

http://youtu.be/TLjq25_ayWM

A faire tourner le plus possible, avant que youtube ne censure encore une fois.

Evaluer :   3  1Note :   2
EmailPermalink
Evaluer :   1  1Note :   0
EmailPermalink
Merci beaucoup pour ce lien, ça m'a permis de relier différentes choses que j'ai appris sur cette "crise", j'ai fait suivre ça à mes amis.
Evaluer :   3  1Note :   2
EmailPermalink
merci beaucoup pour ce lien
Evaluer :   2  1Note :   1
EmailPermalink
Dernier commentaire publié pour cet article
Ne dites pas à ma mère que je suis banquier elle me croit pianiste dans un bordel... Lire la suite
Red Pill - 12/01/2012 à 21:43 GMT
Note :  2  0
Top articles
Derniers Commentaires
Une canicule prévisible mais insurmontable
14:22merisier
Perso je fais ma "contre-propagande" auprès des jeunes autour de moi ! Il faut d'ailleurs se rendre compte qu'ils ne sont pas totalement lobotomisé...
Dépenses sociales : un pognon de dingue
24 juinmerisier
@LOUIS L. Si nous avions des gouvernants avec des baloches (des vraies !) et qui voudraient vraiment faire de l'écologie pour le bien public, ...
Dépenses sociales : un pognon de dingue
24 juinLouis L.2
A propos de sécu, je trouvais un peu fort de café les honoraires de dispensation en pharmacie pour un service inchangé mais je trouve avec effareme...
Dépenses sociales : un pognon de dingue
24 juinmerisier2
@ gloopy La sécu qui coule lentement mais sûrement la France, est un schéma de Ponzi de par son mode de fonctionnement, structure financière à ...
Immobilier : Les Français organisent leur propre misère
24 juinSaphir
Les français, ou les gouvernements français ?
Dépenses sociales : un pognon de dingue
24 juingloopy1
sans doute notre merveilleuse "Sécu" ( qui fut imposée aux Français, sans jamais leur demander leur avis, dans l'immédiate après-guerre ) n'est-ell...
Des élus de plus en plus dangereux
24 juinmerisier1
@ LOUIS L. et gloopy Après vérification, 24h Gold n'a plus publié les cours des Mpx depuis le 09 avril 2019 ! ???????????????????????
Dépenses sociales : un pognon de dingue
23 juinmerisier2
Pas de souci, grâce à Agnès Buzyn (ministre de la santé !) on va avoir la couche supplémentaire avec la prise en charge de la PMA si l'on en croit ...
Articles les plus commentésFavorisPlus...
Flux d'Actualités
TOUS
OR
ARGENT
PGM & DIAMANTS
PÉTROLE & GAZ
AUTRES MÉTAUX