Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en

La Banque de France détient 18% de la dette française… et oui!!!

IMG Auteur
Publié le 15 mai 2019
539 mots - Temps de lecture : 1 - 2 minutes
( 1 vote, 5/5 )
Imprimer l'article
  Article Commentaires Commenter Notation Tous les Articles  
0
envoyer
0
commenter
Notre Newsletter...
Rubrique : Opinions et Analyses
24hGold - La Banque de France ...
  1. La BCE détient-elle 25% de la dette française, comme l’affirme Mélenchon ? C’est la question que pose le journal Libération via son service de « vérification de l’information » appelé « CheckNews.

Une bonne question.

L’idée était sans doute de prouver que le méchant Mélenchon disait n’importe quoi!!

Pensez donc, vous apprendrez via cette vérification des « faits » que, selon Libération, la BCE ne détient pas 25% de la dette française et que la BCE ne détient d’ailleurs pas de dette, mais que la Banque de france elle détient 18% de la dette française.

Hahahahahahahaha, et là Libération vient de nous prouver quelque chose de très grave.

Voici ce que dit l’article:

« Ce programme a concerné, au total, 417 milliards d’euros d’obligations de l’Etat français et d’agences publiques françaises. Soit 18% des quelques 2 300 milliards de dette publique française. Un chiffre pas très éloigné (25%) de celui cité par Mélenchon.

En revanche, contrairement à ce que dit le leader de La France insoumise, ce n’est pas la banque centrale européenne en tant que telle qui achète et détient ces titres, mais la Banque de France. Cette dernière constitue avec la BCE, et les banques centrales des autres pays de la zone euro, ce que l’on appelle l’Eurosystème, la Banque de France détenant 20% du capital de la BCE. Et c’est bien dans le bilan de la Banque de France que sont logés ces titres.

Donc quand Mélenchon s’insurge de payer des intérêts à la BCE, c’est en réalité à la Banque de France que l’Etat français les verse. Par ailleurs, une (grosse) partie des bénéfices réalisés par la Banque de France est ensuite elle-même reversée… à l’Etat français. En 2018, la Banque de France a ainsi rétrocédé 5,6 milliards d’euros à l’Etat, sur ses 7 milliards de «résultat ordinaire».

La Banque de France fait partie du SEBC!

Tout d’abord ce qu’oublie de préciser cet article c’est que la Banque de France fait partie du SEBC qui est le système européen de banques centrales au sommet duquel se trouve la BCE. Il est donc partiellement faux de dire que la BCE ne détient aucune obligation française. La BCE n’est que l’addition des banques centrales nationales…. c’est donc un peu plus compliqué que cette simple affirmation par ailleurs pas totalement fausse non plus.

Chaque banque centrale nationale existant encore, dispose de leur propre bilan!!

Et c’est vrai que chaque pays rachète ses propres dettes. C’est un phénomène encore plus marqué en Italie par exemple.

La conclusion est simple.

L’euro dans les faits n’existe pas.

L’euro dans les faits a déjà explosé.

Il n’y aucune unité monétaire en zone euro, puisque les dettes ne sont pas mutualisées.

Les dettes de chaque pays sont détenues par chacune des banques centrales respectives.

Si demain on tire un trait sur l’euro, on est en réalité organisé de telle manière à ce que chacun soit chez soi!!

Et oui… Tout est prêt. Ce n’est pas plus d’Europe que l’on organise, mais moins d’euro que l’on prépare…

Quand votre banque centrale détient 18% de votre dette, cela veut dire que personne n’en veut en réalité!

Si personne n’en veut, pourquoi avez vous encore des fonds en euros dans votre contrat d’assurance-vie?

Source Checknews sur Libération ici

<< Article précedent
Evaluer : Note moyenne :5 (1 vote)
>> Article suivant
Charles Sannat est diplômé de l'Ecole Supérieure du Commerce Extérieur et du Centre d'Etudes Diplomatiques et Stratégiques. Il commence sa carrière en 1997 dans le secteur des nouvelles technologies comme consultant puis Manager au sein du Groupe Altran - Pôle Technologies de l’Information-(secteur banque/assurance). Il rejoint en 2006 BNP Paribas comme chargé d'affaires Il a exercé les fonction de directeur des études économiques de la société Aucoffre.com de 2012 à 2015, et créé le Contrarien Matin un site de « décryptage quotidien, sans concession, humoristique et sarcastique de l’actualité économique ». Il a fondé en Septembre 2015 le site Insolentiae.com et se consacre depuis pleinement à ce nouveau projet éditorial.
Publication de commentaires terminée
Dernier commentaire publié pour cet article
Soyez le premier à donner votre avis
Ajouter votre commentaire
Top articles
Derniers Commentaires
Pourquoi la théorie du réchauffement climatique doit nous faire rir...
20 nov.Louis L.
Saoulez vous et fumez sans la moindre retenue car il est formellement prouvé que cela est sans incidence sur le taux de mortalité qui demeure obsti...
L'illusion de la gratuité
19 nov.zelectron
Même Hollande s'était fendu d'un : c'est gratuit, c'est l'état qui paye.
Propriété menacée. La société de l’usage, c’est la société du serva...
19 nov.zelectron
L'ignominie de cette proposition montre à quel point le communisme a laissé des traces quasi- indélébiles pour les débiles de la société.
Or, pourquoi ça baisse, pourquoi ça va monter ensuite !
14 nov.Alain J.
et pourquoi çà monte et çà baisse ensuite Il y a 10 ans l'article ci dessus aurait pu s'écrire ... mais autrement. Je suis les articles sur l'o...
Comment on a étranglé la Grèce. Mediapart
15 nov.Patrick W1
La video doit être absolument regardée. Je l'ai vue, et j'ai envie d'acheter le livre de Varouflakis " Conversations entre Adultes" et de voir...
Or, pourquoi ça baisse, pourquoi ça va monter ensuite !
13 nov.blitzel
Ahahah, ils veulent nous saborder le "mental." Erreur aujourd'hui mercredi 13 pleine lune sur la dégringolade des cours des banques, Elles ...
Pour « sauver la planète », l’industrie tue les campagnes. Reporterre
13 nov.blitzel
Article impeccable. Un 11 novembre dans les labours Quand j'entends cela, cela nous rappelle, "aux oreilles de nos ancêtres dans les tranc...
Pour « sauver la planète », l’industrie tue les campagnes. Reporterre
08 nov.Patrick W3
Tout ce que vous notez est trop vrai.!!!....trop sombre, et le véritable drame est que la machine ne s'arrêtera pas, quelque soient les actions men...
Articles les plus commentésFavorisPlus...
Flux d'Actualités
TOUS
OR
ARGENT
PGM & DIAMANTS
PÉTROLE & GAZ
AUTRES MÉTAUX