Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en

La Banque de France détient 18% de la dette française… et oui!!!

IMG Auteur
Publié le 15 mai 2019
539 mots - Temps de lecture : 1 - 2 minutes
( 1 vote, 5/5 )
Imprimer l'article
  Article Commentaires Commenter Notation Tous les Articles  
0
envoyer
0
commenter
Notre Newsletter...
Rubrique : Opinions et Analyses
24hGold - La Banque de France ...
  1. La BCE détient-elle 25% de la dette française, comme l’affirme Mélenchon ? C’est la question que pose le journal Libération via son service de « vérification de l’information » appelé « CheckNews.

Une bonne question.

L’idée était sans doute de prouver que le méchant Mélenchon disait n’importe quoi!!

Pensez donc, vous apprendrez via cette vérification des « faits » que, selon Libération, la BCE ne détient pas 25% de la dette française et que la BCE ne détient d’ailleurs pas de dette, mais que la Banque de france elle détient 18% de la dette française.

Hahahahahahahaha, et là Libération vient de nous prouver quelque chose de très grave.

Voici ce que dit l’article:

« Ce programme a concerné, au total, 417 milliards d’euros d’obligations de l’Etat français et d’agences publiques françaises. Soit 18% des quelques 2 300 milliards de dette publique française. Un chiffre pas très éloigné (25%) de celui cité par Mélenchon.

En revanche, contrairement à ce que dit le leader de La France insoumise, ce n’est pas la banque centrale européenne en tant que telle qui achète et détient ces titres, mais la Banque de France. Cette dernière constitue avec la BCE, et les banques centrales des autres pays de la zone euro, ce que l’on appelle l’Eurosystème, la Banque de France détenant 20% du capital de la BCE. Et c’est bien dans le bilan de la Banque de France que sont logés ces titres.

Donc quand Mélenchon s’insurge de payer des intérêts à la BCE, c’est en réalité à la Banque de France que l’Etat français les verse. Par ailleurs, une (grosse) partie des bénéfices réalisés par la Banque de France est ensuite elle-même reversée… à l’Etat français. En 2018, la Banque de France a ainsi rétrocédé 5,6 milliards d’euros à l’Etat, sur ses 7 milliards de «résultat ordinaire».

La Banque de France fait partie du SEBC!

Tout d’abord ce qu’oublie de préciser cet article c’est que la Banque de France fait partie du SEBC qui est le système européen de banques centrales au sommet duquel se trouve la BCE. Il est donc partiellement faux de dire que la BCE ne détient aucune obligation française. La BCE n’est que l’addition des banques centrales nationales…. c’est donc un peu plus compliqué que cette simple affirmation par ailleurs pas totalement fausse non plus.

Chaque banque centrale nationale existant encore, dispose de leur propre bilan!!

Et c’est vrai que chaque pays rachète ses propres dettes. C’est un phénomène encore plus marqué en Italie par exemple.

La conclusion est simple.

L’euro dans les faits n’existe pas.

L’euro dans les faits a déjà explosé.

Il n’y aucune unité monétaire en zone euro, puisque les dettes ne sont pas mutualisées.

Les dettes de chaque pays sont détenues par chacune des banques centrales respectives.

Si demain on tire un trait sur l’euro, on est en réalité organisé de telle manière à ce que chacun soit chez soi!!

Et oui… Tout est prêt. Ce n’est pas plus d’Europe que l’on organise, mais moins d’euro que l’on prépare…

Quand votre banque centrale détient 18% de votre dette, cela veut dire que personne n’en veut en réalité!

Si personne n’en veut, pourquoi avez vous encore des fonds en euros dans votre contrat d’assurance-vie?

Source Checknews sur Libération ici

<< Article précedent
Evaluer : Note moyenne :5 (1 vote)
>> Article suivant
Charles Sannat est diplômé de l'Ecole Supérieure du Commerce Extérieur et du Centre d'Etudes Diplomatiques et Stratégiques. Il commence sa carrière en 1997 dans le secteur des nouvelles technologies comme consultant puis Manager au sein du Groupe Altran - Pôle Technologies de l’Information-(secteur banque/assurance). Il rejoint en 2006 BNP Paribas comme chargé d'affaires Il a exercé les fonction de directeur des études économiques de la société Aucoffre.com de 2012 à 2015, et créé le Contrarien Matin un site de « décryptage quotidien, sans concession, humoristique et sarcastique de l’actualité économique ». Il a fondé en Septembre 2015 le site Insolentiae.com et se consacre depuis pleinement à ce nouveau projet éditorial.
Publication de commentaires terminée
Dernier commentaire publié pour cet article
Soyez le premier à donner votre avis
Ajouter votre commentaire
Top articles
Derniers Commentaires
Une canicule prévisible mais insurmontable
26 juinmerisier1
Perso je fais ma "contre-propagande" auprès des jeunes autour de moi ! Il faut d'ailleurs se rendre compte qu'ils ne sont pas totalement lobotomisé...
Dépenses sociales : un pognon de dingue
24 juinmerisier1
@LOUIS L. Si nous avions des gouvernants avec des baloches (des vraies !) et qui voudraient vraiment faire de l'écologie pour le bien public, ...
Dépenses sociales : un pognon de dingue
24 juinLouis L.2
A propos de sécu, je trouvais un peu fort de café les honoraires de dispensation en pharmacie pour un service inchangé mais je trouve avec effareme...
Dépenses sociales : un pognon de dingue
24 juinmerisier2
@ gloopy La sécu qui coule lentement mais sûrement la France, est un schéma de Ponzi de par son mode de fonctionnement, structure financière à ...
Immobilier : Les Français organisent leur propre misère
24 juinSaphir
Les français, ou les gouvernements français ?
Dépenses sociales : un pognon de dingue
24 juingloopy2
sans doute notre merveilleuse "Sécu" ( qui fut imposée aux Français, sans jamais leur demander leur avis, dans l'immédiate après-guerre ) n'est-ell...
Des élus de plus en plus dangereux
24 juinmerisier1
@ LOUIS L. et gloopy Après vérification, 24h Gold n'a plus publié les cours des Mpx depuis le 09 avril 2019 ! ???????????????????????
Dépenses sociales : un pognon de dingue
23 juinmerisier2
Pas de souci, grâce à Agnès Buzyn (ministre de la santé !) on va avoir la couche supplémentaire avec la prise en charge de la PMA si l'on en croit ...
Articles les plus commentésFavorisPlus...
Flux d'Actualités
TOUS
OR
ARGENT
PGM & DIAMANTS
PÉTROLE & GAZ
AUTRES MÉTAUX