Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en

La BCE va utiliser la planche à billets !!

IMG Auteur
Publié le 26 mars 2014
1272 mots - Temps de lecture : 3 - 5 minutes
( 24 votes, 4,5/5 ) , 15 commentaires
Imprimer l'article
  Article Commentaires Commenter Notation Tous les Articles  
0
envoyer
15
commenter
Notre Newsletter...
Rubrique : Billets d'Humeur
24hGold - La BCE va utiliser l...

Mes chères contrariennes, mes chers contrariens !

Sarkoléon, lorsqu’il était au pouvoir, avait déjà amorcé un rapprochement notable de la France avec les États-Unis notamment en faisant réintégrer l’OTAN à notre pays traditionnellement « indépendant » et servant de lien entre les USA et l’Union Soviétique. C’était l’héritage qui a peu ou prou perduré jusqu’à la fin du deuxième mandat de Jacques Chirac de la politique étrangère initiée par le Général de Gaulle.

Lors de son voyage aux États-Unis, François Hollande est en réalité allé faire « allégeance » auprès du « saigneur » américain. Plusieurs bonnes raisons existent et expliquent ce changement majeur dans la diplomatie française et qui transcendent les clivages politiques droite/gauche puisque l’on voit bien que ce qui a été initié par l’UMP est poursuivi et amplifié par le PS.

Disons, pour résumer les choses rapidement et par rapport au sujet qui nous intéresse aujourd’hui, que la France a décidé de passer sous « parapluie » économique américain. Nous ne sommes plus qu’un vassal mais un vassal qui espère ne manquer de rien dans les années de disette qui se profilent. J’y reviendrai beaucoup plus longuement dans un prochain article.

La France n’arrive à rien en Europe

Marginalisé par ses difficultés économiques et budgétaires, notre pays n’arrive plus à grand-chose en Europe en raison du leadership économique incontesté de l’Allemagne. Or ce qui est bon pour l’Allemagne est globalement mauvais pour le reste des pays membres de la zone euro.

Il aura donc fallu une intervention massive des États-Unis auprès de nos grands amis les Allemands pour voir ces derniers fortement infléchir leur discours, ce qui précède un changement d’actes. Je vous avais parlé il y a quelques jours de la déclaration du directeur du DIW, un des plus grands instituts de recherche économique allemands, plaidant pour la mise en place d’un QE européen de 60 milliards d’euros, ce qui équivaut au 85 milliards de QE réalisés par la FED jusqu’à ce que Ben Bernanke décide de mettre en place le « tapering », c’est-à-dire la réduction de ces injections massives de liquidités.

Jusqu’à il y a un mois, jamais les Allemands n’auraient même accepté d’évoquer cette idée tant il s’agit dans leur esprit d’une hérésie monétaire. Depuis le drame de l’hyperinflation allemande qui amena leur pays à choisir les nazis, ce qui ruina et détruisit leur nation, on peut dire que l’idée d’imprimer des billets pour le plaisir donne des boutons à nos amis germains. On les comprend évidemment.

Or, depuis un mois, l’inflexion de l’attitude allemande est assez remarquable et elle est liée à deux éléments. Tout d’abord le voyage de François Hollande aux USA aura permis d’initier cette « mise sous pression » de l’Allemagne par les USA et, également, l’Allemagne se met à mesurer la fragilité de ses exportations qui commencent à être menacées dangereusement par le ralentissement, pour ne pas dire la déflation, qui gagne de plus en plus de pays d’Europe du Sud… jusqu’à la France !

Si la France avait disposé de sa propre planche à billets, et comme nous n’avons jamais su faire autre chose, cela fait belle lurette que nous aurions déclenché les rotatives afin d’imprimer autant de monnaie que nécessaire.

En tout cas, c’est la conjonction de l’intervention américaine et du ralentissement économique européen qui conduisent de façon assez surprenante l’Allemagne à dépasser l’un de ses dogmes économiques pourtant les plus ancrés.

Aujourd’hui, le Gouverneur de la Bundesbank, qui est la Banque centrale européenne, a parlé et c’est un « faucon » monétaire, il est traditionnellement sur la ligne dure et toute création monétaire non économiquement justifiée est pour lui une aberration ou plutôt était pour lui une aberration ! Lisez plutôt !!

BCE-Weidmann n’exclut pas de l’assouplissement quantitatif

Voici ce que nous rapporte l’Agence de Presse Reuters :

« Le président de la Bundesbank Jens Weidmann a déclaré mardi qu’il n’était pas exclu que la Banque centrale européenne (BCE) achète des actifs bancaires pour combattre une éventuelle déflation, des propos qui marquent un infléchissement de la traditionnelle position très orthodoxe de la banque centrale allemande.

Dans le cadre d’un entretien accordé à MNI, Jens Weidmann, membre du conseil des gouverneurs de la BCE, souligne que la portée des instruments classiques de l’institut d’émission est limitée. »

« Les mesures non conventionnelles à l’étude appartiennent largement à un domaine inconnu. Cela signifie que nous avons besoin d’une discussion sur leur efficacité ainsi que sur leurs coûts et leurs effets secondaires », a-t-il dit.

« Cela ne veut pas dire qu’un programme d’assouplissement soit exclu. Mais nous devons nous assurer que l’interdiction de financer les États soit bien respectée. »

« Jens Weidmann a également dit que des taux d’intérêt négatifs seraient une mesure plus appropriée que d’autres pour contrebalancer les conséquences d’une forte appréciation de l’euro. »

Et de conclure qu’il « s’agit toutefois de scénarios hypothétiques et pas de décisions imminentes ».

L’euro, qui avait bien résisté à l’annonce d’un indice Ifo en recul plus marqué que prévu, est passé dans le rouge face au dollar à la suite des déclarations du président de la Bundesbank, perdant 0,17 % à 1,3815. (Eva Taylor et John O’Donnell, Benoit Van Overstraeten pour le service français)

En route vers le QE européen pour remplacer le QE américain

Je vous avais fait part dans un précédent édito de mes doutes concernant la politique monétaire menée par la FED aux USA et sur l’impossibilité à mon sens de stopper les injections de liquidités et encore plus de relever les taux d’intérêt. À mon sens, l’économie américaine n’est pas en mesure de supporter un tel traitement sans retomber à très brève échéance en récession, puis en déflation.

C’est là qu’entre en scène le QE américain, et la préparation en Allemagne du peuple allemand a commencé et ce n’est pas un hasard. Au plus fort de la crise entre 2009 et 2011, la FED a mis à disposition de l’Europe presque 10 000 milliards de dollars… il n’y a pas d’erreur dans mon chiffre ! Sans ces sommes, le système bancaire européen était voué à l’effondrement. Vous trouverez le lien vers le dossier que j’avais consacré aux 20 000 milliards de la FED… oui 20 000 !!

Bref, aujourd’hui, le temps est venu pour l’Europe de renvoyer l’ascenseur aux Américains, et les Allemands et leur rigueur monétaire n’y pourront rien ou pas grand-chose puisque le vrai patron c’est l’Oncle Sam.

Bonne ou mauvaise nouvelle ?

C’est une bonne nouvelle puisque nous allons encore une fois pouvoir nous acheter du temps, et ce temps dont nous allons tous disposer nous allons pouvoir le mettre à profit pour nous préparer encore mieux.

Au bout du compte, cela ne changera pas grand-chose. Ne rien faire veut dire laisser mourir notre économie par la déflation puis l’insolvabilité et la faillite généralisée. Faire quelque chose, c’est-à-dire un QE et imprimer plein de billets tout neufs, c’est mourir plus tard par l’inflation ou l’hyperinflation qui, sans croissance, viendra laminer notre pouvoir d’achat, or dans un monde ouvert en concurrence avec les pays low cost et bientôt tous les robots et humanoïdes qui vont arriver sur le marché… il n’y aura pas d’augmentation de salaire et c’est évidemment une excellente chose pour l’or en euro.

Réjouissons-nous simplement d’avoir à notre disposition un peu plus de temps pour finaliser nos préparatifs. Or, argent, maison de campagne et potager ! L’hiver vient et rien ne pourra l’arrêter, nous pourrons tout juste le retarder encore un peu.

Restez à l’écoute.

À demain… si vous le voulez bien !!

Charles SANNAT

« À vouloir étouffer les révolutions pacifiques, on rend inévitables les révolutions violentes »

Données et statistiques pour les pays mentionnés : Allemagne | France | Tous
Cours de l'or et de l'argent pour les pays mentionnés : Allemagne | France | Tous
<< Article précedent
Evaluer : Note moyenne :4,5 (24 votes)
>> Article suivant
Charles Sannat est diplômé de l'Ecole Supérieure du Commerce Extérieur et du Centre d'Etudes Diplomatiques et Stratégiques. Il commence sa carrière en 1997 dans le secteur des nouvelles technologies comme consultant puis Manager au sein du Groupe Altran - Pôle Technologies de l’Information-(secteur banque/assurance). Il rejoint en 2006 BNP Paribas comme chargé d'affaires Il a exercé les fonction de directeur des études économiques de la société Aucoffre.com de 2012 à 2015, et créé le Contrarien Matin un site de « décryptage quotidien, sans concession, humoristique et sarcastique de l’actualité économique ». Il a fondé en Septembre 2015 le site Insolentiae.com et se consacre depuis pleinement à ce nouveau projet éditorial.
Publication de commentaires terminée
  Tous Favoris Mieux Notés  
De mieux en mieux :

Crise financière : comment des « fonds vautours » commencent à attaquer l’Europe
par Olivier Petitjean 26 mars 2014
Plusieurs dizaines de fonds spéculatifs s’estiment lésés par la suppression d’aides publiques ou les restructurations de dettes souveraines menées en Europe. Au nom de la protection des investissements, ils attaquent donc les Etats devant des tribunaux commerciaux extranationaux. En jeu : des centaines de millions d’euros d’indemnités à empocher. Si leurs premières cibles sont l’Espagne, la Grèce et Chypre, d’autres pays pourront être concernés. Après l’austérité, les citoyens européens paieront-ils la facture de la crise une seconde fois ?
La suite : http://www.bastamag.net/Crise-financiere-comment-des-fonds
"Plainte des investisseurs contre les suppressions de subventions" : vous avez bien lu : ceux qui préconisent la domination du secteur privé se gavent de subventions publiques...
Vous n'aimez pas l'UE, alors voter au moins pour qu'il y ait des opposants à l'Union Européenne, c'est la moindre des choses!
Aux dernières présidentielles, au second tour, j'ai glissé un bulletin avec au recto "Pepsi" et au verso "Coca Cola". J'ai voté et je pense ne pas avoir eu tort...
Si vous ne votez pas aux municipales, et qu'après vous osez demander un permis d'agrandissement ou une autorisation de modification de façade, ils pourront vous dire... d'aller vous faire voir, et qu'eux aussi de votre cas, ils n'en ont rien foutre...( vrai surtout dans les communes et petites villes).
Aux régionales, vous aurez peut être la chance de voter pour un parti régionaliste, autonomiste voir même carrément indépendantiste, et bien sûr qualifié d'"extrême droite" ça va de soit, dès qu' on est fier de sa culture... Cela a le mérite de bien montrer qu'on est pas d'accord avec la politique menée nationalement...
(un peu de pub au passage;) l'ADSAV http://www.adsav.org/index.php
Rien que le fait de savoir qu'ils dépasseront les 1 % me permettra de me dire qu'on verra encore (pour mon plus grand plaisir) leurs affiches collés sous les ponts et leurs autocollants sur les panneaux ! Et c'est la meilleure preuve qu'il y a encore de la résistance.
Soit on est perdu et englobé dans une mondialisation forcée, soit on tente quand même de résister en montrant qu'on est toujours vivant et qu'on ne lâche rien.
Mais VOTEZ !
Voici une liste de partis existants en France, il y en a pour tout les goûts ... et même pour les anarchos...

http://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_des_partis_et_mouvements_politiques_fran%C3%A7ais#Partis_r.C3.A9gionalistes.2C_autonomistes_ou_ind.C3.A9pendantistes

Je sais que ça a l'air d'une mascarade, et que le système est tellement dégoutant qu'on préfère même pas se déplacer, si c'est ce que vous pensez, inspirez vous de ce que je fais, votez pour le parti "le plus opposé au système"... il y en aura forcement un qui se rapprochera de votre pointure. Des mecs comme Bepe Grillo en Italie sont des "chamboule tout" salvateurs pour le peuple. Et lorsque le choix ne vous plait vraiment pas, le bulletin PEPSI /COCA est imparable, car au moins le système se dit "c'est pas encore tous des moutons"
Mais VOTEZ CITOYENS ! Je comprends quand même les abstentionnistes, mais un bon bulletin nul vaut (pour moi) plus le coup car j'ai fait l'effort de leur dire.
Et libre à vous de créer le parti des abstentionnistes par exemple, ou encore le parti du vote blanc, vous irez à coup sûr vers des succès électoraux assurés. Après je dis ça... encore faut il faire l'effort...
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
C'est la planche à billets ou la faillite des États, non ? Quelle idée de s'endetter auprès de banques privées pour financer le budget de l’État !
Ce manque de transparence sur la dette souveraine ne chagrine nullement ce Didier Migaud de la Cour des Comptes, qui n'a jamais travaillé qu'au crochet de nos impôts et taxes, n'ayant jamais mis les pieds dans le privé...
http://fr.wikipedia.org/wiki/Didier_Migaud
Manque de transparence de plus en plus problématique, voire suspecte !
http://www.leptine.net/article-historique-de-la-dette-souveraine-de-la-france-82656262.html
C'est je crois 1 980 MILLIARDS d'€, donc 12 988 MILLIARDS de FRF ! Et que d'impôts et de taxes nous payons...
donc l'euro va chutter face au dollar je suppose
Pour faire le lien avec la fin de la civilisation :

Le problème de fond est le prix du pétrole (et d'autres matières premières comme les terres rares) qui a flambé en 2007 et provoqué une crise économique (aidée par une crise financière).

Depuis lors, nous sommes en phase d'attente : l'économie ne peut pas repartir trop vite, cas dès qu'elle repart, le pétrole flambe de nouveau.

La solution ? Réduire la valeur de la monnaie... avec des injections massives.

Et au détour, c'est tout le monde qui va trinquer.

(en Ukraine ils vont augmenter de 50% le prix public du gaz).
Evaluer :   2  0Note :   2
EmailPermalink
Vous en faites pas, les salaires baissent, les pensions aussi, le chomage explose, donc les ménages consomment de moins en moins, avec tout ça, la reprise n'est pas prête de revenir, ouff on a eu chaud, on évite une flambé des prix à la pompe ^_^
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
http://prixdubaril.com/
Le Cours du baril de pétrole en dollars: 101.48 $
Le Cours du pétrole Brent en dollars: 107.95 $
Le Cours du baril de pétrole en euros : 73.94 €
On a connu pire...
Le pire dans tout ça, c'est que la plupart des gens ne feront même pas l'effort de s'informer sur cet état de fait. Pour nous autres qui savons ce qu'il en retourne, on sait ce qu'implique de faire tourner les rotatives à PQ, et pourquoi on en est arrivé là.
Faites en l'expérience avec vos collègues de boulot en leur disant que la BCE va faire tourner la planche à billets, ils vous regarderont interloqués, et préfèreront vous parler du temps qu'il fait. Jusqu'ici, malgré la crise, ils vous répondront que ça va presque bien...

Et pourtant il suffit de passer la porte ( on ne peut plus parler de frontière, c'est interdit...) des Pyrénées, donc à notre porte, et se dire qu'il y a 4 jours, il y avait plus de 2 millions de personnes dans les rues de Madrid (quelques dizaines de milliers selon le journal Rothschildien libération, 3 millions selon les organisateurs...)Tous ces gens ont manifester contre l'austérité.
Pas sûr que cette planche à billets bénéficie aux peuples de l'UE; d'autres (toujours les mêmes) sauront eux, n'en doutons pas, en tirer profits.

Je n'ai pas la télé, mais apparemment les médias en ont peu parlé. Vous voulez voir des banques et autres représentants de l'ordre (malheureusement pour eux) se faire caillasser par le peuple en colère, c'est par ici :

http://www.youtube.com/watch?v=LWTnN0EEUhI

Bienvenu dans le monde réel, chez nos voisins Espagnols ! Par contre chez nous, c'est le Printemps, les oiseaux chantent et Mr Le Maire a été réélu...
Vivement les Européennes, en croisant les doigts pour que nos compatriotes ne soient plus aussi insouciants et se réveillent à leur tour de leur léthargie profonde d'où nos élites et médias nous ont plongés. Vous vivez Bordel ! Regardez votre monde et ce que certains en font! Gardez les yeux ouverts !
Et préparez vous à tout, on ne sait jamais ce qui peut arriver, surtout par les temps qui courent.
Evaluer :   2  0Note :   2
EmailPermalink
Perso je ne vote plus donc j'évite de trop critiquer le choix des votants, mais à la longue, y'a de quoi se poser des questions sur le quotient intellectuel du peuple, la faute au fluor, à l'aluminium, au mercure ? =___=

http://img109.xooimage.com/files/2/4/a/camora_mafia_politique-44b952e.jpg
Evaluer :   2  0Note :   2
EmailPermalink
Vous ne votez plus ? Permettez-moi de trouver cela des plus crétin.
Evaluer :   2  1Note :   1
EmailPermalink
Ah, voila un votant qui n'a pas apprécié mon commentaire :D

Y'a rien de crétin à comprendre enfin que quelque soit le partie à l'Elysée, le pouvoir est ailleurs, Mitterand lui même le disait "je suis président mais je n'ai pas le pouvoir".
Ce qui me rassure tout de même, c'est que vous ferez comme moi dans quelques années, tôt ou tard on accepte la réalité, cela dit vous serez sans doute forcé d'en arriver là quand l'élection présidentielle n'existera plus.

UMP, PS, FN, votez braves gens, les parasites ont besoin de vous.
Evaluer :   2  0Note :   2
EmailPermalink
Lorsque la Chine et la Russie auront les moyens de faire plier les américains dont le règne ne pourra pas être éternel, nous serons du voyage pour l'enfer. Sarkozy savait parfaitement ce qu'il faisait en nous faisant intégrer l'Otan et en piétinant le "non" au referendum sur le traité de Lisbonne. Hollande est dans la même ligne, la carrure en moins. Toute l'Europe est dans la main d'une bande de traîtres à leurs nations qui nous conduisent à de futurs conflits armés.
Comment tout cela pourrait-il finir bien pour les peuples ????
SVP, si quelqu'un arrive à me démontrer le contraire, je suis preneur.
Evaluer :   4  0Note :   4
EmailPermalink
Nous sortirons de l'OTAN. C'est prévu.
Sauf que l'on va très vite voir que pour le cas de l'Europe, ses citoyens vont en baver beaucoup plus que les Américains, et certains se demanderont pourquoi les QE de la BCE impactent beaucoup plus notre pouvoir d'achat.

N'oublions pas que ce sont les Etats-Unis qui vont annexer l'Europe et non l'inverse, les conquis s'en sortent toujours moins bien que les conquérants, bien qu'au final, le peuple reste le peuple :P
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
En effet l'inéluctable va arriver :-( je pense que l'or l'argent, le compte épargne boîte de conserve sera bien utile. Et surtout, un potager et un verger vont bien m'aider...en n'oubliant pas la pénurie de pétrole qui va nous tomber dessus dans 10 ou 15 ans ?!
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
Dernier commentaire publié pour cet article
De mieux en mieux : Crise financière : comment des « fonds vautours » commencent à attaquer l’Europe par Olivier Petitjean 26 mars 2014 Plusieurs dizaines de fonds spéculatifs s’estiment lésés par la suppression d’aides publiques ou les restructuration  Lire la suite
ungars - 29/03/2014 à 20:40 GMT
Top articles
Flux d'Actualités
TOUS
OR
ARGENT
PGM & DIAMANTS
PÉTROLE & GAZ
AUTRES MÉTAUX