Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en

La Bourse monte, 3 600 pts demandez les 3 600 pts !

IMG Auteur
Publié le 08 décembre 2012
1107 mots - Temps de lecture : 2 - 4 minutes
( 32 votes, 4,4/5 ) , 12 commentaires
Imprimer l'article
  Article Commentaires Commenter Notation Tous les Articles  
0
envoyer
12
commenter
Notre Newsletter...
Rubrique : Billets d'Humeur

 

 

 

 


Mes chères contrariées, mes chers contrariens !


C’est bien les fins d’année. Les débuts d’année aussi. Bon, c’est vrai que cette année, c’est 2012 et qu’il ne nous reste plus beaucoup de temps pour en profiter d’après nos amis les Mayas, mais c’est un autre débat.


Non, ce qui est bien avec les fins d’année, ce sont les fêtes du même nom, les fêtes de fin d’année, quoi !

Quand on part en vacances à cette époque-là, ça s’appelle même la trêve des confiseurs. Comme c’est joli.


Pour les bourses du monde c’est aussi un bon moment. Une espèce d’allégresse partagée à travers la planète entière avec en ligne de mire d’alléchants bonus pour le début d’année suivante.


Vous savez, sur les marchés, on a un vocabulaire très précis, assez abscons pour le néophyte (c’est-à-dire tout le reste de la population à qui on fait croire que l’économie c’est très compliqué).


Alors sur les marchés, c’est l’époque du « window dressing », ou en français du « nettoyage de fenêtre ». Moi je dirais plutôt tripatouillage de bilan – tenez, demandez à la Deutsch Bank, elle en sait quelque chose et Angela aussi vu qu’elle ne veut pas trop d’union bancaire ; remarquez, avec des trous de 12 milliards de dollars par-ci par-là on la comprend.


Donc il faut faire monter les marchés au cric pour clôturer au mieux au 31/12/12. Il s’est passé exactement la même chose l’année dernière. Souvenez-vous. On se demandait si l’euro allait passer Noël… Eh bien début janvier, tout s’est mis à monter encore et encore… C’est comme ça.


Il y a d’autres petites choses rigolotes ces derniers temps. Ce sont les médias qui nous expliquent le mieux ces choses-là, et puis c’est drôle, tellement rafraîchissant. Petit pot-pourri entre nous mes chers contrariens.


Pourquoi la Bourse monte ? Grâce à la croissance ? Non, du tout, c’est la saison du rallye de fin d’année. Il y a l’été, l’hiver, et puis la saison du rallye de fin d’année. C’est sans doute une nouvelle loi économique qui m’a échappé.


C’est la reprise aux États-Unis, c’est une excellente nouvelle !! D’accord, mais si la croissance est là, on devrait pouvoir commencer à faire moins de dettes à défaut de les rembourser non ? Eh bien non, justement, Obama, aimerait déplafonner définitivement la dette. En gros, il veut supprimer l’idée même de plafond. C’est vrai ça. Pourquoi s’emmerder avec des limites bassement matérielles.

Je pense que vous serez d’accord avec moi pour conclure que nous dire d’un côté qu’il y a de la croissance et de l’autre qu’il faut pouvoir encore plus de dettes est légèrement contradictoire.


En Europe, l’Espagne va demander de l’aide. Enfin. Excellente nouvelle ! Et alors ? L’Espagne est en croissance ? Ses banques vont bien ? Son économie repart ? Non, rien de tout cela. C’est juste qu’ils vont demander de l’aide… Ah et c’est une bonne nouvelle ça ? Pour eux oui…


Et maintenant, c’est la BCE qui s’y met sans les mauvaises nouvelles.


La BCE s'attend désormais à une contraction du PIB de la zone euro en 2013


Le titre n’est pas de moi, il est de l’AFP. Ce que j’aime dans ce titre c’est le mot « désormais » qui laisse sous-entendre un effort de réflexion, d’analyse.


« La Banque centrale européenne (BCE) s'attend à présent à un recul du Produit intérieur brut (PIB) de la zone euro en 2013, prenant acte de l'accélération de la dégradation de l'économie dans la région, qui est entrée en récession au troisième trimestre.


La BCE prévoit désormais une contraction du PIB de la zone euro de 0,3 % en 2013. En septembre, elle tablait encore sur une croissance de 0,5 %.


La croissance devrait s'établir à 1,2 % en 2014, selon une première estimation également annoncée jeudi par le président de la BCE Mario Draghi lors de sa conférence mensuelle à Francfort (ouest) suivant la décision de l'institution sur ses taux directeurs, qu'elle a laissé inchangés.


Et pour l’année 2012, la BCE a légèrement révisé à la baisse sa prévision de contraction du PIB, à - 0,5 % contre -0,4 % précédemment. »


Ce qui est bien dans les prévisions de la BCE (et des autres), c’est que l’on ne vous dit JAMAIS la vérité. Par exemple, l’année qui vient sera sans doute mauvaise, MAIS l’année d’après on prévoit toujours, TOUJOURS un retour de la croissance. Comme personne ne vous le dit et que tout le monde fait semblant d’y croire, ça marche. Enfin pas la croissance, le mensonge.


Donc l’année prochaine on nous expliquera que « désormais » la BCE s’attend à une année 2014 en récession mais au retour de la croissance dès 2015 !! Comme personne ne se replonge un an après dans les prévisions de croissance de l’année dernière à part quelques illuminés dont je fais partie, mais il ne faut pas nous écouter, nous sommes fous. Nous sommes des pessimistes (insulte suprême), des cassandres, des oiseaux de mauvais augure, ou encore des « déclinologues ».


Enfin, heureusement, les marchés montent, montent, montent et vont bientôt redescendre… Ce n’est qu’une question de temps.


Alors soyons honnêtes. J’aurais bien vu un krach en 2012… rien, nada, les indices ont plutôt bien monté malgré une situation qui se pourrit de mois en mois.

Donc je me suis trompé. Voilà, mea culpa, mea culpa, c’est ma faute, l’économie va tellement mieux que bien que les marchés montent sans clients avec de 60 à 80 % de robots « traders » en fonction des indices, sans volumes et sans nouveaux clients… Bref, tout est normal. Tout va bien.


Surtout, surtout, je ne dispose d’aucun agrément AMF pour vous vendre des produits financiers et vous donner des conseils. Donc ne m’écoutez pas. Ne faites pas attention à ce que je dis.


Videz votre Livret A, vendez votre maison, vendez tout et placez tout en bourse. Achetez que des actions. Regardez ça monte. Vite, vite, vous allez rater la hausse…


Je redoute le repas de Noël cette année. Mon oncle va m’expliquer qu’il n’aurait pas dû m’écouter et laisser ses sous en bourse. Je suis d’avance fatigué.

Évidemment, gardez votre maison et achetez encore moins d’actions.


Warren Buffet a toujours dit que quand il ne comprenait pas, il ne faisait pas. Le comportement des marchés est incompréhensible de façon « économique ».


Tenez-vous en éloignés. La tempête arrive. Je ne sais pas quand, mais elle arrive. Un beau jour, tout ce château de cartes va s’effondrer.


Mais pour le moment tout va bien, c’est le rallye de fin d’année.


Vous prendrez bien un bonus ?



Charles SANNAT

Directeur des Études Économiques Aucoffre.com


 

 

<< Article précedent
Evaluer : Note moyenne :4,4 (32 votes)
>> Article suivant
Charles Sannat est diplômé de l'Ecole Supérieure du Commerce Extérieur et du Centre d'Etudes Diplomatiques et Stratégiques. Il commence sa carrière en 1997 dans le secteur des nouvelles technologies comme consultant puis Manager au sein du Groupe Altran - Pôle Technologies de l’Information-(secteur banque/assurance). Il rejoint en 2006 BNP Paribas comme chargé d'affaires Il a exercé les fonction de directeur des études économiques de la société Aucoffre.com de 2012 à 2015, et créé le Contrarien Matin un site de « décryptage quotidien, sans concession, humoristique et sarcastique de l’actualité économique ». Il a fondé en Septembre 2015 le site Insolentiae.com et se consacre depuis pleinement à ce nouveau projet éditorial.
Publication de commentaires terminée
  Tous Favoris Mieux Notés  
Petite nouvelle en Europe : à partir d'aujourd'hui un nouveau train à grande vitesse international relie Bruxelles à Amsterdam, et aussi un service supplémentaire entre Anvers et Breda. Le nom est "Fyra".
Alors pour ceux qui ne sont pas au courant de la saga et de ses répercussions financières (la Belgique est au bord de la récession, les Pays-Bas sont en plein dedans), récapitulatif :

- La ligne à grande vitesse HSL zuid entre Amsterdam et Anvers a coûté 14 milliards d'euros (sur un budget initial de 7 milliards), et a ouvert très en retard
- Mais pas si en retard que ça, car les nouveaux trains Fyra-V250 ont été livrés encore plus tard (commandés à un consortium italien, Ansaldo-Breda, alors qu'on fabrique de très bons trains chez Alstom ou Siemens et qu'ils roulent déjà aux pays-bas)
- Donc la ligne a d'abord été exploitée par des trains conventionnels, à 160 km/h.... mais moyennant quand même un supplément tarifaire (et beaucoup de pannes). Résultat, beaucoup de trains avaient un taux d'occupation compris entre 5 et 25% ... (sans parler du mécontentement des usagers)
- Les Fyra-V250 ont finalement été livrés (avec pannes aussi), la plupart des commentateurs s'accordent à dire qu'ils sont moches
- Ces V250 remplacent l'ancien InterCity (Beneluxtrein) entre Amsterdam et Bruxelles. S'ils ont à peu près la même capacité, il en roulera presque deux fois moins et la réservation est devenue obligatoire. (La presse parle d'un grand succès parce que des milliers de places ont déjà été réservées, mais il s'agit juste de la clientèle du Beneluxtrein qui n'a d'autre choix que d'emprunter le Fyra (en attendant la voiture)).
- La seule alternative est le Thalys, un meilleur service, mais beaucoup plus cher
- Le Fyra délaissera certains arrêts : Malines (3e ville de Flandre), Roosendaal, et plus important, Den Haag, co-capitale des pays-bas qui a le malheur de ne pas être sur le tracé de la ligne.
- Et concernant la liaison Anvers-Breda (8 trains par jour), un déficit d'exploitation est prévu, il sera supporté par les deux compagnies nationales de chemins de fer (et donc sera répercuté sur les états, et sur les populations).

Il est beau le progrès, moins de trains, moins de dessertes, plus cher, plus de pertes....

(Financièrement parlant, le TGV de base est un miracle économique, mais trop de pays/régions veulent absolument avoir le leur, et parfois cela part en sucette... il existe bien un service de TGV-régional dans le Nord-Pas-de-Calais, avec un déficit structurel que les français doivent supporter, probablement sans le savoir, juste pour permettre d'aller de Lille à Dunkerke plus vite.
Tiens, au Viet-Nam aussi ils voulaient un TGV, mais ils ont eu l'intelligence d'annuler le projet en constatant que ça allait coûter très cher.... à la place ils achètent des sous-marins pour buter les chinois dans la future guerre territoriale)
Evaluer :   1  2Note :   -1
EmailPermalink
"Financièrement parlant, le TGV de base est un miracle économique"
Ah bon???

Un billet pour une personne seule coûte plus cher que l'exploitation complète d'une voiture particulière de 7 places.

Pourtant le train amortit ses frais fixes sur de nombreux trajets en 50 ans, il n'a qu'un seul chauffeur pour 2000 passagers, il ne connait pas la TiPP, il ne supporte pratiquement pas de TVA, il touche des subventions etc etc...
Si demain les motocyclettes oranges bénéficiaient d'autant de passe-droits, je prédis un miracle économique pour les motocyclettes oranges.
Evaluer :   2  2Note :   0
EmailPermalink
Pour les exploitants.....pas pour les voyageurs qui doivent payer plus cher le "droit" d'aller plus vite (mais en réalité ils n'ont pas vraiment le choix vu que souvent on supprime les trains classiques).
Evaluer :   0  2Note :   -2
EmailPermalink
Zone euro : chiffres du deuxième trimestre 2012 :

1- Médaille d'or : dette publique de la Grèce : 300,807 milliards d'euros, soit 150,3 % du PIB.

2- Médaille d'argent : dette publique de l'Italie : 1982,239 milliards d'euros, soit 126,1 % du PIB.

3- Médaille de bronze : dette publique du Portugal : 198,136 milliards d'euros, soit 117,5 % du PIB.

4- Dette publique de l'Irlande : 179,718 milliards d'euros, soit 111,5 % du PIB.

Ah, l'Irlande ...

Nous avions oublié la faillite de l'Irlande, mais l'Irlande vient de refaire parler d'elle.

Comme la Grèce, l'Irlande vient d'annoncer qu'elle sera elle-aussi incapable de rembourser les 85 milliards d'euros du plan de sauvetage.

Interrogé sur le délai supplémentaire nécessaire pour rembourser, le gouverneur de la Banque centrale d'Irlande a plaidé pour la recherche d'une "solution durable", qui n'aurait pas à être de nouveau modifiée par la suite.

"En conséquence, le délai de remboursement devrait être considérablement allongé", a-t-il ajouté, sans donner aucune autre précision.

http://www.boursorama.com/actualites/l-irlande-a-besoin-de-plus-de-temps-pour-rembourser-d6283fc6783fb9654f3eab584245a0d8

Depuis le 27 novembre 2012, nous savions que les soi-disant "plans de sauvetage" de la Grèce étaient UN ECHEC TOTAL.

Nous savions que les soi-disant "plans de sauvetage" de la Grèce allaient coûter des milliards d'euros aux contribuables français.

Et aujourd'hui, nous venons d'apprendre que le soi-disant "plan de sauvetage" de l'Irlande est lui-aussi UN ECHEC TOTAL.

L'Irlande est en faillite. L'Irlande est incapable de rembourser quoi que ce soit.

La question est donc :

Combien de milliards d'euros le deuxième défaut de paiement de l'Irlande va-t-il coûter aux contribuables français ?
Evaluer :   1  1Note :   0
EmailPermalink
Joker pour l'Italie, Monti veut démissionner parce que Berlusconi a été méchant avec lui, alors Monti veut partir pleurer dans son coin et plus rien savoir du monde. (c'est quand même fragile un technocrate)
Evaluer :   2  2Note :   0
EmailPermalink
Samedi 8 décembre 2012 :

Un article très important sur l'Irlande :

L'Irlande "a besoin de plus de temps" pour rembourser l'argent utilisé pour renflouer ses banques, a réclamé samedi dans la presse allemande le gouverneur de la Banque centrale d'Irlande, Patrick Honohan.

"Le gouvernement essaie de regagner la confiance des marchés financiers et le plan de remboursement actuel complique cela", a estimé M. Honohan, dans un entretien au quotidien Frankfurter Allgemeine Zeitung.

L'Irlande, dont les banques avaient été durement frappées par la crise financière, avait dû demander fin 2010 une aide à l'Union européenne, à la Banque centrale européenne (BCE) et au FMI.

Ce plan de sauvetage prévoyait 85 milliards d'euros d'aides sur trois ans en échange de la mise en oeuvre de douloureuses mesures d'austérité.

Plus de 30 milliards d'euros ont été prévus pour renflouer les banques en difficultés Anglo Irish Bank et Irish Nationwide Building Society (INBS), nationalisées puis fusionnées.

"Cet argent sera assurément remboursé, mais cela doit s'opérer sur une période plus longue", a affirmé M. Honohan.

Interrogé sur le délai supplémentaire nécessaire pour rembourser, le gouverneur de la Banque centrale d'Irlande a plaidé pour la recherche d'une "solution durable", qui n'aurait pas à être de nouveau modifiée par la suite.

"En conséquence, le délai de remboursement devrait être considérablement allongé", a-t-il ajouté, sans donner aucune autre précision.

http://www.boursorama.com/actualites/l-irlande-a-besoin-de-plus-de-temps-pour-rembourser-d6283fc6783fb9654f3eab584245a0d8

En clair, l'Irlande dit à ses créanciers :

"Je suis en faillite. Vous m'avez prêté 85 milliards d'euros. Je vous remercie pour ce prêt. Je ne peux pas vous rembourser comme c'était prévu, mais ce n'est pas grave. Je vous rembourserai plus tard. Le délai de remboursement sera considérablement allongé. De toute façon, si vous n'êtes pas contents, c'est pareil."
Evaluer :   2  0Note :   2
EmailPermalink
Les extra-terrestres viennent d'attaquer les Etats-Unis.

Bilan de cette attaque : 350 000 citoyens étatsuniens ont été enlevés par les extra-terrestres.

Etats-Unis : évolution de la population active :

Octobre 2012 : il y avait 155 641 000 citoyens étatsuniens comptabilisés.

Novembre 2012 : il y avait 155 291 000 citoyens étatsuniens comptabilisés.

Evolution d'octobre 2012 à novembre 2012 : baisse de 350 000.

1- Ils ont disparu ?

2- Ou alors ils ont été enlevés par des extra-terrestres ?

3- Ou alors ils ont été effacés des statistiques pour pouvoir dire : "Le chômage a baissé aux Etats-Unis !" et pour faire monter Wall Street ?

http://www.bls.gov/webapps/legacy/cpsatab1.htm

Ligne "Civilian labor force", cochez "Seasonally adjusted", et ensuite descendez tout en bas pour cliquer sur "Retrieve data".
Evaluer :   5  0Note :   5
EmailPermalink
je vous ai déjà dit (à moins que ce soit quelqu'un d'autre qui avait relevé l'anomalie, désolé, je retiens mal les pseudos) que c'est la faute a Sandy qui a massacré dans la population active... tout est la faute à Sandy, tout !
Evaluer :   0  2Note :   -2
EmailPermalink
Jeudi 6 décembre 2012 :

Chômage en septembre en Grèce : 26%.

Chômage en octobre en Espagne : 26,2%.

Le chômage poursuit son inexorable progression en Grèce avec un taux record de 26% en septembre, qui repasse devant celui de l'Espagne le même mois, montrent les chiffres de l'agence de la statistique grecque Elstat publiés jeudi.

Le nombre de personnes sans emploi a presque triplé en Grèce depuis septembre 2009, sous l'effet du marasme économique mondial et des mesures d'austérité mises en place par Athènes sous la pression de ses créanciers.

Le taux de chômage grec, qui était de 25,3% (révisé) en août, représente plus du double de la moyenne de la zone euro (11,6%), et devance pour septembre celui de l'Espagne (25,8%), autre pays sinistré de la zone euro, selon les données d'Eurostat.

Le chômage affecte particulièrement les jeunes : 56% des 15-24 ans n'avaient pas de travail en septembre en Grèce, contre 22% en septembre 2008.

Au total, 1,3 million de Grecs étaient sans emploi en septembre, un chiffre record, soit 38% de plus que l'an dernier à la même époque, précise Elstat.

Selon les données d'Eurostat, le chômage s'est élevé à 26,2% en octobre en Espagne.

http://bourse.lesechos.fr/infos-conseils-boursiers/actus-des-marches/infos-marches/grece-le-taux-de-chomage-a-atteint-26-en-septembre-832207.php
Evaluer :   3  0Note :   3
EmailPermalink
Ahhhhh ! "Déclinologue"... Aujourd'hui j'ai appris un mot nouveau. La langue française est merveilleuse.... Enfin pour ce qu'il en reste encore...
Evaluer :   4  1Note :   3
EmailPermalink
Ce qu'on oublie souvent de préciser au sujet des Mayas c'est que leur population était illettrée, par contre l'écriture et les mathématiques étaient réservées à l'élite dirigeante, qui utilisait ce savoir obscur pour mieux diriger son peuple.
Un peu comme la finance aujourd'hui, c'est devenu tellement complexe que le peuple n'a plus d'autre choix que de suivre aveuglément...
Les mayas prévoyaient la fin d'un cycle millénaire pour dans 14 jours.... peut-être que la finance en fera de même. (Peut-être que ce rallye de fin d'année ce sont pleins de gens qui investissent en même temps, et d'ici deux semaines ils vont tout vendre en même temps afin d'acheter la dinde de noël... une sorte de chant du cygne).
Evaluer :   5  2Note :   3
EmailPermalink
Vendre tout un portefeuille d'actions pour n'acheter qu'une pauvre dinde, ça! c'est de la belle hyper inflation façon germano-hongroise !
Evaluer :   5  2Note :   3
EmailPermalink
Dernier commentaire publié pour cet article
Pour les exploitants.....pas pour les voyageurs qui doivent payer plus cher le "droit" d'aller plus vite (mais en réalité ils n'ont pas vraiment le choix vu que souvent on supprime les trains classiques).  Lire la suite
RalphZ - 09/12/2012 à 19:51 GMT
Note :  0  2
Top articles
Flux d'Actualités
TOUS
OR
ARGENT
PGM & DIAMANTS
PÉTROLE & GAZ
AUTRES MÉTAUX