Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en
Dans la même rubrique

La Buba permettrait finalement à la BCE de faire tourner sa planche à billets

IMG Auteur
Publié le 15 mai 2014
548 mots - Temps de lecture : 1 - 2 minutes
( 11 votes, 5/5 ) , 4 commentaires
Imprimer l'article
  Article Commentaires Commenter Notation Tous les Articles  
0
envoyer
4
commenter
Notre Newsletter...
Rubrique : Editoriaux

Alors voilà, la Buba craque ! Selon le Wall Street Journal, la banque centrale allemande accepterait une action de la BCE en juin si les perspectives d'inflation sont décevantes. La Buba se range à l’appréciation générale : il faut lutter contre le risque de déflation, il faut faire tourner la planche à billets. Après avoir résisté pendant si longtemps, la Buba cède devant Mario Draghi. Elle cède aussi devant l’ensemble des pays du Sud et la France qui réclament une politique monétaire plus laxiste.

Il n’y aura pas de rachat d’obligations d’Etat, le Traité constitutionnel l’interdit, mais plutôt des acquisitions de prêts bancaires titrisés, autrement dit des crédits aux entreprises mis en tranches, empaquetés, et revendus. Un peu comme les subprimes, qui concernaient du crédit immobilier. De là à penser que des banques européennes en difficulté vont en profiter pour refourguer leurs crédits douteux à la BCE, il n’y a qu’un pas… Les banques espagnoles, portugaises, irlandaises, grecques et italiennes doivent attendre avec impatience l’ouverture de cette possibilité, ce serait pour elles une occasion inespérée d’alléger leur bilan en échange de liquidités.

Ce tournant signifie aussi que la Buba se range à l’avis général qu’il faut relancer (un peu) l’inflation pour soutenir l’activité. C’est grotesque. Comme si la baisse des prix allait casser le peu de croissance résiduelle, alors qu’en réalité elle n’est que le symptôme parmi d’autres de la congestion de nos économies. Il faudrait plutôt s’interroger sur le niveau des impôts, sur le poids de la dépense publique, sur la lourdeur bureaucratique de l’Union européenne et des administrations nationales, sur le manque de compétitivité des économies européennes. Tout cela impliquerait de trop douloureuses remises en cause pour ceux qui nous gouvernent, c’est tellement plus simple de demander à la BCE de faire tourner la planche à billets !

Le pire est que cette politique va avoir des effets bénéfiques au début : les marchés actions vont monter, l’euro va baisser, et tout le monde va être content. Cela va provoquer encore plus de bulles ! Déjà que la baisse des taux sur les dettes espagnoles et italiennes en représente déjà une énorme, en voici d’autres… On va aussi nous vendre l’idée que cela va relancer la croissance. On voit ce qu’il en est au Japon et aux Etats-Unis, où nulle véritable reprise n’apparaît à l’horizon.

Ceci dit, l’économie allemande se porte très bien (équilibre budgétaire, chômage au plus bas, vigueur des exportations) ; alors pourquoi la Buba abandonne-t-elle sa légendaire rigueur ? Formulons notre hypothèse : le secteur bancaire européen est dans une plus mauvaise situation qu’on ne le pense, les deux LTRO (deux fois 500 milliards prêtés aux banques à 1% l’an sur 3 ans) de décembre 2011 et février 2012 arrivent à échéance en décembre de cette année et en février 2015, et les banques espagnoles et italiennes ne peuvent pas les rembourser. Au-delà, des banques d’autres pays connaissent peut-être des difficultés que l’on ignore aujourd’hui. L’Allemagne veut se donner du temps et ne pas agir dans l’urgence. Alors elle permet à la BCE de faire tourner ses rotatives en attendant de savoir si la zone euro est viable sous sa forme actuelle, tout simplement. Quoi qu’il en soit, les premières décisions de la BCE dans ce domaine seront à étudier à la loupe.

Données et statistiques pour les pays mentionnés : Allemagne | Etats-unis | France | Japon | Tous
Cours de l'or et de l'argent pour les pays mentionnés : Allemagne | Etats-unis | France | Japon | Tous
<< Article précedent
Evaluer : Note moyenne :5 (11 votes)
>> Article suivant
Philippe Herlin est chercheur en finance et chargé de cours au Conservatoire National des Arts et Métiers à Paris. Il est également contributeur sur le site Goldbroker.com
Derniers sujets du forum :
Publication de commentaires terminée
  Tous Favoris Mieux Notés  
surtout Charles la Buba connait le bilan catastrophique de la deutchbank.... malade comme les notres!
Histoire d'élargir le contexte :

Je viens de recevoir un mail de Daily Express. Un gros titre d'actualité : "La croissance économique allemande est en panne, et personne ne remarque rien".

Si l'Allemagne est en panne, alors elle devra bien rester dans l'UE, car - au pire - elle restera la meilleure d'une classe de cancres sans avenir.

Je viens de voir qu'un Sommet Européen extraordinaire sera organisé le 27 mai, deux jours après les élections. Cela sent l'urgence...

Autres contextes à surveiller : au Vietnam ils ont commencé à tuer des chinois, et la Turquie est au bord de la révolution (Edit : et l'Inde se dirige vers un changement radical de régime, avec la victoire probable des nationalistes hindous).

Sinon, hier par hasard j'ai trouvé un autre petit article discret sur un site d'info (BBC), selon lequel de nombreux experts prédisent un Krach boursier à -50% très prochainement.
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
" Alors elle permet à la BCE de faire tourner ses rotatives en attendant de savoir si la zone euro est viable sous sa forme actuelle, tout simplement. "

Et il y croit à ce qu'il écrit ?
Autant croire Hollande lorsqu'il nous parle de croissance prochaine.

Dans cette affaire il n'y a absolument rien de simple, si tout va tellement bien pour l'Allemagne, pourquoi a t-elle cédée maintenant ?

Parce que non seulement ils ne quitteront pas l'U.E et l'Euro (j'y reviendrais) malgré ce que les naïfs peuvent en penser, et de ce fait en acceptant un QE, ils espèrent éviter une masse d'argent pourris à venir des pays du sud qui vont de plus en plus mal, mais malré ça ils ne sauraient pas dans quel état est L'U.E ?

Un peu de sérieux, leurs actions sont réfléchis et les Allemands n'ont que faire de la simplicité, ils sont plutôt dans l'efficacité.

Concernant la sortie de l'U.E et de l'Euro, l'Allemange étant un pays fort, voir le seul pays fort de cette illusion d'union, pourquoi n'en sortent-ils pas ?
Pourquoi sont-ils pour nôtre annexion prochaine par les Etats-Unis ?

Ce traité de libre échange aura les mêmes effets dévastateurs pour leur pays que pour le notre, n'est-ce pas une preuve de leur réelle soumission ?
L'Allemagne est le maton de l'Europe, ils agissent quand ils doivent le faire, ils font durer les choses quand il le faut, ils laissent le QE passer maintenant car comme monsieur Herlin l'a dit, les marchés et les entreprises sembleront en meilleur forme et la propagande médiatique aura besoin de cela pour venter les mérites du traité transatlantique.

On ne fait pas accepter un changement lorsque l'on est innondé de mauvaises nouvelles, on se débrouille toujours pour le passer entre deux douceurs.

Certains sont sans doute pas habitués à ma façon de penser, mais les évênements passés et présents ne m'ont pas encore contredit, tout ce qui ce passe est orchestré, le semblant de souveraineté de l'Allemagne, le lancement du QE de la BCE en cette période plutôt qu'à un autre moment ect...

Evaluer :   5  0Note :   5
EmailPermalink
@ Electra

Voici le lieu idéal pour reposter votre lien concernant la crise : http://youtu.be/grq0A1GuadI

En visionnant cette vidéo, on apprend tout a la fin (après la 3ème heure) qu'il y a un moyen très simple d'en sortir et qu'en 2 ans, le problème des crises a répétition, des dépressions/inflations, des transferts de richesses inequitables, etc. pourrait être totalement résolu. Si c'est valable pour les USA, c'est valable pour tous les autres pays aussi.

Mais qu'est-ce qu'on attend ?
Evaluer :   2  0Note :   2
EmailPermalink
Dernier commentaire publié pour cet article
surtout Charles la Buba connait le bilan catastrophique de la deutchbank.... malade comme les notres! Lire la suite
benjamin.melingui - 19/05/2014 à 19:21 GMT
Top articles
Derniers Commentaires
Non, la France n’est pas en guerre! Slobodan Despot
27 marsLouis L.
Il serait aussitôt banni .
Non, la France n’est pas en guerre! Slobodan Despot
25 marsSebastien H2
Bravo, cet article est extraordinaire; il se situe au-dessus de la mêlée! Quel courage pour oser écrire un tel papier "contrarien". Aucun journaleu...
Confinement : forcément, ça va bien se passer
24 marsdilapidor
Le gouvernement a quand même été efficace sur un point. Augmentation de l'indemnité de logement de 33% pour les députés. Dépenses de cabinets entre...
L’effondrement et la sidération
21 marsblitzel1
Le "bobo à trottinette", tout juste; c'était déjà grave de voir celà (à pile en plus). Vendredi 13 le Jour où tout a commencé, le jour de ...
L’effondrement et la sidération
21 marsClepsidre
Jamais le moment n'a été aussi fort où l'on doit prendre conscience que la seule richesse que l'on possède est l'instant présent ; et surtout ensem...
Pourquoi payer des impôts quand il leur suffit d’imprimer de l’arge...
21 marsClepsidre
Sans aller jusqu'au possible utopique de cette solution qui ne sera pas du tout viable à long terme, il est en effet possible en certaines très gra...
Coronavirus : d’une pierre, quatre coups
21 marsClepsidre
C'est effectivement, brossé par vous, un portrait fidèle de l'humanité en devenir. Toutes ces décennies à somnoler sur le lit si imparfait...
Coronavirus : au-delà des humains, un impact économique déjà énorme
21 marsClepsidre1
Bonjour. Le Covid-19 n'est que le catalyseur, l’accélérateur d'une crise majeure qui était déjà là, du fait que l'économie mondialisée tendait ...
Articles les plus commentésFavorisPlus...
Flux d'Actualités
TOUS
OR
ARGENT
PGM & DIAMANTS
PÉTROLE & GAZ
AUTRES MÉTAUX