Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en

La chaîne alimentaire teste ses limites

IMG Auteur
Publié le 14 mars 2020
796 mots - Temps de lecture : 1 - 3 minutes
( 2 votes, 5/5 )
Imprimer l'article
  Article Commentaires Commenter Notation Tous les Articles  
0
envoyer
0
commenter
Notre Newsletter...
Rubrique : Editoriaux

« Manger à l’ère du coronavirus : la chaîne alimentaire teste ses limites »…

Et oui, ce n’est pas faute de dire et de prévenir nos cigales imprévoyantes que lorsque la bise vient il vaut mieux avoir mis avec prudence et sans excès ni panique, quelques noisettes de coté.

Que dit cet article de l’AFP ?

Que la crise du coronavirus va également être un « crash test » grandeur nature pour l’industrie agroalimentaire de notre pays.

« Riz, pâtes et conserves en rupture de stock dans certains rayons de supermarchés, besoins d’approvisionnement en hausse dans les hôpitaux : l’industrie agroalimentaire et la distribution, secouées par la crise du coronavirus, sont passées en mode combat pour éviter les pénuries en France.
Alors que des patrons de la grande distribution affirment en chœur qu’il n’y « aura pas de pénurie dans les magasins », des images de rayons de céréales vidés comme en temps de guerre font le tour d’internet depuis une semaine ».

« Samedi après-midi, il y a eu certaines ruptures sur les conserves sucrées, salées, sur les pâtes et le riz. C’est le vieux réflexe français de stockage, on sent une volonté claire des consommateurs de stocker », admet Richard Girardot, président de l’Association des industries agroalimentaires (Ania) dans un entretien à l’AFP.

« Mais les deux patrons ont assuré qu’il n’y « aurait pas de pénurie ». « On a de la bouffe en France jusqu’à l’été », a même lancé M. Leclerc ».

Voilà pour le côté face très rassurant, car je vous rappelle, qu’il ne faut surtout pas céder à la panique ni créer la panique…

Bref, côté pile, « cette semaine, les industriels de l’agroalimentaire, les distributeurs et les transporteurs se sont pourtant réunis autour du ministre de l’Agriculture et de l’alimentation, Didier Guillaume, et de la secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’Economie, Agnès Pannier-Runacher.

Le but était « d’anticiper » les problèmes de la chaîne logistique alimentaire si « la frénésie d’achats se poursuivait dans les prochains mois », a indiqué M. Girardot, qui ne se souvient pas de razzias similaires, « sauf peut-être en mai 68 ». Et d’établir un plan de continuation de la fabrication.

« En cas de confinements, nous avons obtenu de l’Etat qu’il y ait une réponse uniforme sur tout le territoire pour les autorisations de transport » et la circulation des camions, a-t-il affirmé ».

Même le rationnement a été évoqué. « L’industrie souhaite éviter les rationnements comme en Grande-Bretagne, où le numéro un Tesco limite depuis ce week-end les achats à cinq produits pour les pâtes, les lingettes antibactériennes, les gels et le lait à longue conservation. Pour certains légumes en conserves, quelques rationnements pourraient néanmoins intervenir s’ils sont hors saison, a prévenu M. Girardot ».

Il y aura pénurie, rationnement et confinement mais pas de famine !

Comprenez-moi bien, la logique et l’anticipation de cette crise, enfin les anticipations que je partage avec vous depuis presque 6 semaines maintenant me poussent à vous signaler que la probabilité de pénuries, de rationnement est très élevées et plus proche de 100 % que de 0. Mais rationnement et pénurie ne veulent pas dire ni famine, ni fin du monde, simplement une rupture de notre normalité pour une durée plus ou moins longue.

Comme je le disais hier, il y aura toujours des salsifis en boîtes… et aussi des choux de bruxelles !!! Ce n’est pas le stock de choux de Bruxelles qui manque.

Disons que nous risquons d’avoir très peu de choix dans le ravitaillement, alors prenez vos précautions pour améliorer l’ordinaire et parce que deux précautions valent mieux qu’une, tous ceux qui peuvent faire un potager et qui dispose d’un lopin de terre ou d’un jardin, seraient sans doute bien inspirés là aussi d’investir plus de temps cette année dans le potager.

Cela tombe bien les enfants n’ont plus école.

Nous allons avoir de la jeune main main-d’œuvre pour les travaux de culture.

Les potagers peuvent être une grande source de résilience collective, car n’oublions pas non plus les valeurs de solidarité et d’entraide qui doivent nous animer à chaque étape de cette crise. Plus nous aurons de potagers, plus nous aurons de légumes à nous partager ! Je ne manquerai pas dès lundi prochain de partager avec vous nos travaux familiaux !!!

A nos cultures !!

« Ceci est un article « presslib » et sans droit voisin, c’est-à-dire libre de reproduction en tout ou en partie à condition que le présent alinéa soit reproduit à sa suite. Insolentiae.com est le site sur lequel Charles Sannat s’exprime quotidiennement et livre un décryptage impertinent et sans concession de l’actualité économique. Merci de visiter mon site. Vous pouvez vous abonner gratuitement à la lettre d’information quotidienne sur www.insolentiae.com. »

Source Boursorama.com ici

<< Article précedent
Evaluer : Note moyenne :5 (2 votes)
>> Article suivant
Charles Sannat est diplômé de l'Ecole Supérieure du Commerce Extérieur et du Centre d'Etudes Diplomatiques et Stratégiques. Il commence sa carrière en 1997 dans le secteur des nouvelles technologies comme consultant puis Manager au sein du Groupe Altran - Pôle Technologies de l’Information-(secteur banque/assurance). Il rejoint en 2006 BNP Paribas comme chargé d'affaires Il a exercé les fonction de directeur des études économiques de la société Aucoffre.com de 2012 à 2015, et créé le Contrarien Matin un site de « décryptage quotidien, sans concession, humoristique et sarcastique de l’actualité économique ». Il a fondé en Septembre 2015 le site Insolentiae.com et se consacre depuis pleinement à ce nouveau projet éditorial.
Publication de commentaires terminée
Dernier commentaire publié pour cet article
Soyez le premier à donner votre avis
Ajouter votre commentaire
Top articles
Derniers Commentaires
Le gouvernement micromanage avec succès
27 maiCédric572
L'union soviétique arrive...
Les banques vont déclarer aux impôts si vous possédez un coffre à l...
25 maizelectron
Donc ça va en obliger certains à creuser au fond du jardin pour couler quelques tonnes de béton ferraillé pour faire un chouette bunker piégé, domm...
La division de la société ou distanciation sociale vue par Orwell. ...
11 maiLouis L.1
le "Grand Etre Lumineux qui a pour corps physique la Terre" *, n'en peut plus. Un nombre grandissant, parmi nous, est révulsé par ce sinistre a...
Et maintenant, une tempête de cerfas
08 maiPatrick W1
Déconfinement: J'adore l'image des administrations qui jappent des contraintes comme des Teckels sous cocaïne.... Humour décapant. Merci.
Démondialisation. Les États-Unis vont aider leurs entreprises manuf...
08 maiPatrick W
Excellent....!!
La division de la société ou distanciation sociale vue par Orwell. ...
08 maiC.3
Un vent de Jacquerie se lève.. Il faudra bien en passer par là, quel qu' en soit le prix à payer..
Bill Gates, futur maître de la planète?
07 maiPatrick W
et sur ' opednews.com" Sans vaccin vous ne serez plus autorisés à acheter, voyager, travailler, ou vous déplacer.....
Bill Gates, futur maître de la planète?
07 maiPatrick W
Bonjour Lucifer......et pour les âmes non-sensibles, on trouve à propos de ce groupe de maniaques délirants" des révélations à vomir.....sur le si...
Articles les plus commentésFavorisPlus...
Flux d'Actualités
TOUS
OR
ARGENT
PGM & DIAMANTS
PÉTROLE & GAZ
AUTRES MÉTAUX