Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en

La connection argent-opium

IMG Auteur
 
Extrait des Archives : publié le 03 janvier 2012
472 mots - Temps de lecture : 1 - 1 minutes
( 5 votes, 4,8/5 ) , 2 commentaires
Imprimer l'article
  Article Commentaires Commenter Notation Tous les Articles  
0
envoyer
2
commenter
Notre Newsletter...
SUIVRE : Chine Papier Monnaie
Rubrique : Histoire de l'or

 

 

 

 

 

Peter Temin, dans son livre The Jacksonian Economy (1969), présente une vision intéressante et inédite  de trois marchés très fortements liés du XIX° siècle, l’argent, l’esclavage et l’opium.


Extrait :



« De nombreux hommes riches des années 1830 comprenaient bien les relations commerciales allant d’un bout du monde à l’autre et qui les connectaient entre eux.


Le cœur de ce système était la transformation du coton produit par les esclaves et transformé en biens de consommation de luxe pour la classe moyenne et les couches supérieures de la société occidentale. Après tout, l’argent et les fourrures envoyées directement en Chine ne suffisaient pas à payer tous les produits de luxe  envoyés en Chine. Et seulement une petite partie des soieries chinoises allaient aux épouses des propriétaires d’esclave du Sud – et rien aux esclaves.


Un commerce bidirectionnel simple, comme celui de l’échange des outils de la Nouvelle-Angleterre contre des fourrures du Nord du Mexique n’était pas suffisant pour produire un schéma mondial. Nous pouvons visualiser ce schéma sur carte une schématique :

 



 

Pour que le tout fonctionne, les paiements doivent être financés par un réseau bancaire. A un niveau sophistiqué, les flux des biens dans une direction étaient financés par un flux inverse de papier monnaie dans la direction opposée – les ordres de paiements, par exemple les chèques.


Dans les parties moins sophistiquées des Etats-Unis, et de façon notable dans le Sud esclavagiste et l’Ouest nouveau, la solidité des banques dépendaient de l’argent rapporté d’Amérique Latine. Cet argent était payé par des tissus et autres biens manufacturés importés des zones « développées » de l’Atlantique Nord.


On voit clairement que les deux produits majeurs qui maintenaient la cohésion du système relié étaient :


  • L’argent mexicain des banques américaines du Sud Ouest
  • L’Opium de l’Inde, transporté en Chine par les marchands britanniques


L’existence d’un tel réseau, dont la  plupart des connections étaient lointaines, faisait qu’il était possible et facile pour les consommateurs de la classe moyenne de l’Ouest d’ignorer la manière dont étaient produite les produits qu’ils consommaient. Un autre aspect était le fait que le flux des produits se réalisait entre des produits n’ayant presque rien à voir, l’argent mexicain et les soieries Chinoises. 


A chaque point névralgique de ce réseau, chaque groupe essayait de s’approprier la plus grande partie possible des profits, et les groupes en concurrence en arrivaient régulièrement à des conflits armés.  L’attaque de Zacateca par Santa Anna en 1835 fut une manifestation de pouvoir de sa partie de la société civile Mexicaine, et un des efforts pour récupérer une partie du flux financier passant à travers le réseau.  Cette concurrence ne s’arrêta pas avec sa victoire, ni avec celle des Texans l’année suivante.  Elle continua dans la décade suivante, et cette concurrence fut une force majeure qui marqua les relations commerciales internationales dans le monde entier ».



 

 

 

Données et statistiques pour les pays mentionnés : Chine | Tous
Cours de l'or et de l'argent pour les pays mentionnés : Chine | Tous
<< Article précedent
Evaluer : Note moyenne :4,8 (5 votes)
>> Article suivant
L’alchimie moderne c’est facile ! Prenez de la monnaie papier, allez chez un changeur et transformez la en or !
Publication de commentaires terminée
  Tous Favoris Mieux Notés  
Les flux financiers ne sont pas traités dans cet article. Ni les 'invisibles'.
Comme d'hab, le site est assez réducteur : vivement que le livre soit traduit en français

A noter pour les lecteurs assidus que 24hgold mets ses articles en boucle.

Eh oui, les guerres ont souvent une origine commerciale
Si je comprends bien, l'objectif de la traite des esclaves et du traffic d'opium était de permettre aux Anglais d'obtenir de l'argent métal pour financer leur déficit commercial avec la Chine ?
Evaluer :   2  0Note :   2
EmailPermalink
Dernier commentaire publié pour cet article
Les flux financiers ne sont pas traités dans cet article. Ni les 'invisibles'. Comme d'hab, le site est assez réducteur : vivement que le livre soit traduit en français A noter pour les lecteurs assidus que 24hgold mets ses articles en boucle. Eh oui,  Lire la suite
mouloud Z. - 09/01/2013 à 17:01 GMT
Top articles
Derniers Commentaires
Le pari perdant des fin-du-mondistes, des survivalistes ou des coll...
13 déc.Léopold II
Le jugement de Mark Twain me paraît quelque peu excessif. Le mot progrès vient du latin progressus, participe passé du verbe progredi qui signifie ...
Le pari perdant des fin-du-mondistes, des survivalistes ou des coll...
13 déc.Louis L.1
Les gens intelligents s'adaptent à la nature, les imbéciles cherchent à adapter la nature, c'est pourquoi ce que l'on appelle "progrès"
Démondialisation. Comment Trump vient de tuer l’OMC !
12 déc.Saphir0
La mondialisation c'est avant tout le dollar comme monnaie de réserve et son extraterritorialité, je n'ai ni vu ni entendu Trump tenter d'y changer...
Pourquoi la théorie du réchauffement climatique doit nous faire rir...
20 nov.Louis L.1
Saoulez vous et fumez sans la moindre retenue car il est formellement prouvé que cela est sans incidence sur le taux de mortalité qui demeure obsti...
L'illusion de la gratuité
19 nov.zelectron
Même Hollande s'était fendu d'un : c'est gratuit, c'est l'état qui paye.
Propriété menacée. La société de l’usage, c’est la société du serva...
19 nov.zelectron0
L'ignominie de cette proposition montre à quel point le communisme a laissé des traces quasi- indélébiles pour les débiles de la société.
Or, pourquoi ça baisse, pourquoi ça va monter ensuite !
14 nov.Alain J.
et pourquoi çà monte et çà baisse ensuite Il y a 10 ans l'article ci dessus aurait pu s'écrire ... mais autrement. Je suis les articles sur l'o...
Comment on a étranglé la Grèce. Mediapart
15 nov.Patrick W2
La video doit être absolument regardée. Je l'ai vue, et j'ai envie d'acheter le livre de Varouflakis " Conversations entre Adultes" et de voir...
Articles les plus commentésFavorisPlus...
Flux d'Actualités
TOUS
OR
ARGENT
PGM & DIAMANTS
PÉTROLE & GAZ
AUTRES MÉTAUX