Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en

La crise Européenne est de retour

IMG Auteur
Publié le 26 février 2013
1038 mots - Temps de lecture : 2 - 4 minutes
( 19 votes, 4,7/5 ) , 31 commentaires
Imprimer l'article
  Article Commentaires Commenter Notation Tous les Articles  
0
envoyer
31
commenter
Notre Newsletter...
Rubrique : Or et Argent


J’aimerais que vous, investisseurs, soyez bien conscients de ceci : la crise Européenne devrait s’aggraver au cours de ces prochains mois.

De nombreux investisseurs et analystes pensent que la crise est terminée, parce que le S&P 500, qui atteint aujourd’hui des records à la hausse, leur laisse penser que tout va bien. Mais ils se trompent.

La seule chose qui a préservé l’Europe en 2012 est la crédibilité des hommes politiques de la région et du président de la BCE Mario Draghi. Notez que rien de fondamental n’a changé pour le système financier de l’Europe : le PIB de l’Union Européenne est à nouveau en phase de récession, et le taux de chômage atteint de nouveaux records.

La seule raison pour laquelle certains auraient pu penser que la situation s’améliorait est l’importance de l’intervention gouvernementale. Pour l’espace, cette intervention impliquait l’utilisation de 90% des fonds de la sécurité sociale pour acheter des obligations Espagnoles et en faire chuter les rendements.

Lorsqu’un système financier tout entier tient debout grâce à la simple crédibilité de sa classe politique, les scandales autour de sa corruption suffisent à le faire imploser.

MADRID, Espagne : le Parti Populaire au pouvoir s’est à nouveau trouvé mêlé à des affaires de corruption après que les autorités Suisses aient indiqué aux services judiciaires Espagnols que l’ancien trésorier du parti a récemment amassé 22 millions d’euros sur des comptes Suisses.

Le trésorier en question, Luis Barcenas, a démissionné en 2009 après qu’une enquête ait été lancée – qui est aujourd’hui toujours en cours – au sujet de paiements illégaux impliquant d’autres membres du parti conservateur.

Il n’en est pas moins que ces révélations ont entraîné une multiplication du nombre d’enquêtes pour corruption en Espagne. Le premier ministre Espagnol Mariano Rajoy a jusqu’à présent gardé le silence. Bien que près de 300 politiciens Espagnols de tout bord politique aient jusqu’alors été poursuivis pour corruption, seuls très peu d’entre eux ont été condamnés.

 Source: NY Times

L’extrait ci-dessus met en lumière deux points dont nous devrions tous être conscients :

1)      Les hommes politiques Européens sont si corrompus que leurs confrères Américains paraissent presque innocents en comparaison.

2)     Les enquêtes pour corruption prennent aujourd’hui une ampleur telle que les riches et les puissants pourraient réellement risquer des retombées sérieuses.

Notez au passage que l’ancien trésorier Luis Barcenas fait l’objet d’une enquête depuis bien avant 2009. Le fait que l’affaire de son compte en banque Suisse soit tout juste exposée au grand jour devrait vous donner une idée de l’état de corruption du système Européen (quatre années devraient être largement suffisante pour mener une telle enquête).

Le fait que cette information soit rendue publique aujourd’hui nous indique aussi que les choses vont si mal en Espagne que les têtes vont commencer à tomber. Comme je l’ai déjà dit, la corruption ne peut fonctionner que jusqu’à ce que ses conséquences deviennent plus importantes que ses bénéfices. L’article ci-dessus nous indique que nous avons finalement atteint ce point en Espagne. Il a fallu attendre cinq ans pour que cela se produise (la crise an commencé en 2008), mais l’heure est venue pour les hommes politiques de payer pour leurs actions.

Cette affaire ne sera selon moi pas la dernière à faire surface en Europe, et la multiplication des enquêtes finira par transformer grandement la classe politique et les marchés financiers.

Voici ce qu’indique un peu plus bas le même article du NY Times :

Mercredi dernier, dans le cadre d’une enquête sur la propriété immobilière, le président du gouvernement régional Madrilène, Ignacio Gonzalez, a indiqué que lui et sa femme ont acheté une villa dans le village de vacances de Marbella pour une somme de 770.000 euros. Monsieur Gonzalez, qui vit d’un salaire d’environ 4800 euros par mois, nie tout lien entre son acquisition immobilière et l’enquête lancée récemment par un juge local.

Un président de parti régional gagnant moins de 60.000 euros par an s’est donc acheté une maison de vacances de plus d’un demi-million d’euros dans un pays où le chômage des jeunes est supérieur à 50%, où certains salariés ne sont plus payés depuis plus de six mois et où les pharmacies n’ont plus de médicaments puisqu’elles sont encore dans l’attente d’un paiement de 500 millions d’euros promis par le gouvernement.

C’est la politique, et non l’économie, qui dirige l’Europe. Le système bancaire Européen tout entier a été sauvé de l’effondrement l’été dernier par la promesse de Mario Draghi et d’autres hommes politiques Européens de faire tout en leur possible pour mettre fin à la crise.

Depuis lors, l’état économique de l’Europe s’est aggravé. Le taux de chômage a atteint de nouveaux records et la vaste majorité des membres de l’Union Européenne est à nouveau entrée en phase de récession. C’est la crédibilité des hommes politiques Européens, et non une augmentation de la situation, qui a fait que les choses ont pu tenir debout.

Alors que les scandales se multiplient, il devient de plus en plus difficile pour la classe politique Européenne de convaincre les marchés que tout va pour le mieux.”

Il est temps d’ouvrir les yeux. L’Europe est à terre. C’est terminé.

Les pouvoirs en place perdent le contrôle du système. Le système bancaire Espagnol s’effondre plus rapidement que les nations Asiatiques lors de la contagion de la fin des années 1990. Les obligations Italiennes explosent. L’Allemagne est au bord du gouffre, et la France voit ses achats immobiliers chuter jusqu’à un niveau bien en-dessous de celui de 2008.

Et ce n’est que la partie visible de l’iceberg.

La dette s’est répandue en Espagne, en Italie et même en France. Ces trois pays sont bien trop importants pour pouvoir être sauvés.

La partie est finie. Les défauts vont se multiplier, et l’euro implosera.

Voici à quoi ressemble la réalité Européenne. Le système tout entier va s'effondrer, tout n’est plus qu’une question de temps. Et lorsque l’Europe s’effondrera, Lehman Brothers ne ressemblera plus qu’à une bonne blague.

Les marchés ne l’ont pas encore réalisé. Le S&P 500 approche de son record historique. Mais à la fin 2007, les marchés étaient au même niveau. Les actions ont-elles su déterminer ce qui allait se produire ? Non. Et une fois qu’elles l’ont compris, les choses se sont dégradées TRES rapidement.


Données et statistiques pour les pays mentionnés : Espagne | France | Italie | Suisse | Tous
Cours de l'or et de l'argent pour les pays mentionnés : Espagne | France | Italie | Suisse | Tous
<< Article précedent
Evaluer : Note moyenne :4,7 (19 votes)
>> Article suivant
Publication de commentaires terminée
  Tous Favoris Mieux Notés  
juste quelques réflexions rapides:
sur le titre: je comprend bien que l'article s'adresse aux "investisseurs", mais pour les cohortes de petits épargnants lambda, qui grossissent quotidiennement devant les agences de popaul emploi, il n'est pas sur que la crise ais disparus un jour ... inflation (la vraie, pas celle de l'INSEE), chômage, précarité, effondrement des services publique, peur (justifiée) de l'avenir, depuis 2008 le sourire n'est plus tendance ...
Sur la source: je ne conteste pas la véracité des propos en provenance de N.Y, malheureusement ... mais avant de s'occuper de la paille dans l’œil de son voisin ...
sur le thème: Dans le monde entier, la corruption est un fléau, mais il ne date pas d'hier. Le principal problème vient plutôt de l’incompétence des responsables économique, qui s'obstinent a croire qu'ils vont faire du neuf avec du vieux ... nous aurions besoins de politiques économiques innovantes, ils nous servent des resucées du 19° version mondialisée, après "y a t'il un pilote dans l'avion ?" ils nous font le remake avec "y a t'il un économiste ... ?"
Sincèrement, si les ripoux tapaient dans des caisses pleines, et que tout le monde puisse profiter du gâteau, je leur en voudrais beaucoup moins
Perso je ne pense pas grand chose de la Bible... je suis agnostique et je considère l'église catholique comme une arnaque monumentale. Cela étant, je ne vois pas en quoi une argumentation basée sur des citations bibliques devrait récolter à priori du rouge sans la moindre tentative de contre-argumentation ?
Sur ce point je me rapproche de Voltaire - dont je n'ai lu que quelques livres - en reprenant sa fameuse expression "je ne suis pas d'accord avec ce que vous dites, mais je lutterais pour que vous puissiez le dire".
La démocratie s'avère être un système sur le déclin, au bord du gouffre, mais j'estime néanmoins que le principe de la liberté d'expression mérite d'être pérennisé.
Il me semble d'ailleurs que la Chine a fait un grand pas en avant, contrairement à ce que tentent d'affirmer nos médias occidentaux corrompus, en imposant à tout internaute de divulguer son identité. Oui, ce principe est bien plus démocratique que le système des pseudos anonymes derrière lesquels peuvent se cacher des conflits d'intérêts par exemple (quand un "utilisateur" commente un produit, cachant qu'il a des intérêts directs dans sa commercialisation, pour illustration).
Evaluer :   4  5Note :   -1
EmailPermalink
""je ne suis pas d'accord avec ce que vous dites, mais je lutterais pour que vous puissiez le dire". => il n'a JAMAIS dit ça :)
Si si, allez voir les conférences de Marion SIGAUT.

une belle illustration une fois de plus de 1984 : Qui contrôle le passé, contrôle le futur ; qui contrôle le présent, contrôle le passé

edit : ah, j'adore les flèches rouges pour exprimer une négation de faits réels, c'est juste du pur plaisir d'avoir fait clicker soit un imbécile, soit quelqu'un payé pour ça ;)
Evaluer :   1  3Note :   -2
EmailPermalink
En plus ils ne sont pas très logiques.....je reçois des flèches rouges pour ma citation de voltaire, et vous recevez des flèches rouges pour avoir nié cette citation... c'est juste de l'acharnement.

Evaluer :   2  4Note :   -2
EmailPermalink
Le grand test des flèches rouges:

OR
ARMES
DIEU
APOCAPLYPSE

Les jeux sont ouverts, 5/1 sur 5 flèches rouges?
Evaluer :   3  3Note :   0
EmailPermalink
Pas compris votre commentaire.
-1 donc
Evaluer :   2  2Note :   0
EmailPermalink
humm, je tente ma chance :
SURVIVALISTE
CHOUARD
SIGAUT
MEYSSAN
HILLARD
Evaluer :   2  2Note :   0
EmailPermalink
tout comme sur certains sites c'est un excellent moyen de jauger de sa capacité à déranger le système ;)
Evaluer :   3  3Note :   0
EmailPermalink
Que je sache, nous ne sommes pas ici dans un "espace public" désormais dominé par une certaine laïcité. Ici, sur ce site, il est encore possible d'échapper à cette dictature, pour autant que cela ne constitue pas l'essentiel du débat. Dans ce cas-ci, je ne crois pas avoir dépassé les limites raisonnables. Par ailleurs, à part dans Star War, vous ne trouverez nulle part l'information selon laquelle le maître de l'Empire qui vient finira par perdre la partie. J'ai seulement voulu rassurer ceux qui veulent y croire : il existe un message d'espoir. En quoi serait-ce condamnable ?
Evaluer :   7  3Note :   4
EmailPermalink
"Par ailleurs, à part dans Star War, vous ne trouverez nulle part l'information selon laquelle le maître de l'Empire qui vient finira par perdre la partie"
tous les empires finissent par s'écrouler, parce que toute chose a une fin. (sauf la banane qui en a deux ;-) )
Evaluer :   0  1Note :   -1
EmailPermalink
Manifestement y a au moins deux personnes qui pensent que des empires peuvent être immortels, ou bien que la banane n'a qu'une seule fin. Ce serait chouette d'avoir des "preuves", genre histoire de l'empire éternel, ou une photo truquée d'une banane infinie.

Edit, maintenant y en a 5. Encore 10 de plus, et peut-être que l'un d'entre eux aura la décence de présenter un argument.
Evaluer :   0  2Note :   -2
EmailPermalink
Il y a une corruption qui est cetainement sous estimée:c'est la corruption intellectuelle.En effet,dans les médias,dans la vulgate politique on emploie un vocabulaire entrainant la confusion dans l'esprit des gens afin qu'ils votent dans le sens voulu.

Le mot Europe en est un exemple emblématique.La techno-structure bruxelloise est qualifiée d'Europe,alors que l'Europe réelle,l'Europe physique a prééxisté à cette structure!Enfin, l'Europe réelle inclut d'autres pays que les 27 qui forment l'UE!D'ailleurs,les 27 s'y sont retrouvés en vague successive.Tenez,l'Espagne,le Portugal,le Bulgarie,etc,étaient où, avant leur entrée dans l'UE?Sur Jupiter,Uranus ou ailleurs?En Europe,bien sûr,comme le sont la Croatie,la Norvège...mais pas la Turquie!Ni le Maroc...

C'est cette corruption du langage qui a permis aux politicards, de droite comme de gauche, d'abuser les gens.A mes yeux elle est pire que la corruption financière consistant à accepter un bakschich qui améliore l'ordinaire des individus qui le touche!Un politicard,par rapport aux gens ordinaires s'en sort financièrement, plutôt bien.Mais à l'aune des revenus des maîtres du gros fric,des banksters ils restent des gagne-petits!

C'est cette corruption du vocabulaire qui a conduit aux dérives dans le fonctionnement de l'UE et dont les peuples ont été vendus aux requins de la finance.

Cette corruption du langage est aussi à la base de la dictature du politiquement correct.En qualifiant systématiquement de "racistes" ou de xénophobes,les gens qui se rebiffaient sur certains aspects de politique intérieure!

Ceux qui émettaient des réserves sur la "construction" européenne étaient,à cause de ce langage perverti, systématiquement traités d'anti-européen!!!Si je critique les dérives de la techno-structure bruxelloise,je ne me prends nullement à nos voisins Italiens Espagnols ou Suisse.N'y,d'ailleurs aux Polonais, aux Roumains ou aux Ecossais...

Oui,il y a des ripoux.Mais le vocabulaire biaisé est une corruption extrêmement efficace? Difficile à débusquer et,surtout, non dénoncée.Elle est systématique dans le clan des européistes et de leurs relais médiatiques.Pas grand monde n'en a conscience.

Je vous invite à lire l'APPEL de Cochin,lancé en 1978,par Jacques Chirac.Il avait notament abordé la question du langage perfide des tenants de l'européisme.C'est trés instructif,même si Chirac a ravalé ses propos et que le RPR a abusé ses électeurs par la suite.

Bien cordialement.


Evaluer :   12  0Note :   12
EmailPermalink
Exact et sans compter l'emploi du mot "démocratie" en lieu et place de "gouvernements représentatifs" et de "citoyens " en lieu et place "d'électeurs" et les exemples sont nombreux...on nous enferme dans la dictature des mots, c'est le premier pas...
Evaluer :   2  0Note :   2
EmailPermalink
Et c'est à partir de ce moment qu'une belle aube dorée déferlera sur l'europe ! "Ca fout les boules", non?
Evaluer :   4  3Note :   1
EmailPermalink
D'autant plus que l' "aube dorée" , golden dawn, l'astre du matin, se dit aussi "Lucifer" en latin. Un mauvais moment à passer, en effet. Mais qui ne durera pas, Dieu merci : Isaïe, 14, 12.
Evaluer :   7  4Note :   3
EmailPermalink
sans parler du parti Grec... ce à quoi je faisais référence ;-) Merci Ô mon feu Roi pour ces précisions toujours documentées ;-)
Evaluer :   5  4Note :   1
EmailPermalink
On dirait que les flèches rouges vous ont pris pour cible également...... aube dorée et crépuscule sanglant.
Evaluer :   4  7Note :   -3
EmailPermalink
Luci-fère c'est le porteur de lumière.
L'étoile du matin, Stella matutina, c'est celle qui lui marche sur la gueule et la lui fait fermer.
Evaluer :   4  5Note :   -1
EmailPermalink
D'accord, Rüss, mais la signification des symbôles varie selon les contextes. Dans ce cas-ci, celui de l'étoile du matin, il s'agit d'abord de la grande déesse du monde ancien , Isis, Ishtar, Ashtaroth, Ashter, Oester, Aphrodite, Vénus, qui avait double visage (soir et matin) , et dont seul l'aspect matinal nous intéresse ici. ( Au fait, est-ce que la mythologie ancienne, une forme de religion, est interdite aussi par le laïcisme ?). Cet aspect a été récupéré par les premiers évangélisateurs pour en faire la Vierge Marie terrassant le dragon. C'est un des procédés efficaces qu'ils ont utilisés jadis pour éradiquer le paganisme, réalisme oblige. Ce faisant, la Vierge est devenue l'ennemie de Lucifer. Paradoxal mais néanmoins logique.



Evaluer :   3  2Note :   1
EmailPermalink
Paradoxal?
Que la mère du Bien infini soit l'ennemie du Mal infini ne me semble pas particulièrement paradoxal. Plutôt cohérent même.
Evaluer :   3  5Note :   -2
EmailPermalink
Paradoxal seulement parce qu'il s'agit d'un même symbole utilisé à des fins opposées sur lesquelles nous sommes bien d'accord.
Evaluer :   4  3Note :   1
EmailPermalink
Aube dorée, les guignols du système, le but, mettre tout sur le dos des immigrés (naturalisés ou non), c'est marrant, les immigrés, j'en ai pas vu beaucoup à la tête des banques de l'UE et des nations, encore que, mais là on me prendrait pour un anti-américains voir un antisé...

Nous on a le FN, et vu que comme aube dorée, ça pu l'entourloupe des tablier de cuisine, on sait à quoi s'attendre, marine l'a bien démontrée au fil de ces 3 dernières années, les immigrés, les immigrés, les immigrés :D

Tout ces acteurs veulent une nouvelle Europe, alors que le peuple veut la France, et pour être certains d'être légitime, on nous prépare une loi qui obligera le citoyen à aller voter, sinon une amende, la ripoublique y'en a marre.

Edit: les tabliers bruleront, ce n'est qu'une question de temps :D
Evaluer :   9  7Note :   2
EmailPermalink
"On nous prépare une loi qui obligera le citoyen à aller voter, sinon une amende"

Pour ma part je n'attends que cela!Un texte "sacré" rendant obligatoire le dépôt d'un bulletin de vote? Chiche!
Nous verrons bien ce qui se passera dans les cités:un texte "sacré" supplémentaire,avec à la clé,une amende ne va pas impressionner grand monde.

Si,ce que vous évoqué,se faisait,je prendrai le risque de l'amende (j'irai la payer avec un billet de 500)!Ou alors,histoire de donner un coup de pied au cul des maîtres du de l'établissement je glisserai un bulletin Marine dans l'enveloppe!D'ici à ce que le FN ait plus que les 2 députés actuels,il faudra que les choses aillent encore beaucoup plus mal!Les allocs de toute nature sont encore payées.Tant qu'elles sont versées,Marine aura beau s'égosiller,rien ne se passera.
Evaluer :   4  5Note :   -1
EmailPermalink
Personnellement je ne voterais pas, amende ou pas amende.

Quant à marine et le FN, il faut se sortir de la tête qu'ils font peur au système, ils en font partie depuis leur création, à chacun son rôle dans cette république, y'a les clowns, et les épouventails.

Souvent on me dit, mais alors que faire ?

Bas rien justement, il faut laisser ce système s'auto détruire plutôt que de lui permette d'agoniser encore plus longtemps, un peu comme ce que fait bernanke avec ses QE.
Evaluer :   7  4Note :   3
EmailPermalink
En Belgique cette loi existe, mais comme des dizaines de milliers de gens ne viennent quand même pas voter, personne ne vérifie s'ils paient effectivement leurs amendes. On ne poursuit que les assesseurs qui font défaut sans raison valable.
Evaluer :   2  2Note :   0
EmailPermalink
En gros je suis d'accord, mais j'aimerais bien que l'auteur puisse présenter les arguments qui le poussent à déclarer que l'Allemagne est au bord du gouffre ?

Il est aussi un pays qui passe tout le temps entre les mailles du filet médiatique : les Pays-Bas. Avec 0,9% de récession en 2012, et une perte de 63.000 emplois.
(et attendons seulement les conséquences économiques de l'échec cuisant du tgv hollandais, le Fyra. Livré avec plusieurs années de retard, il a servi quelques semaines avant d'être tout simplement mis de côté en raison de pannes à répétition).
Mais c'est un "petit pays", donc on s'en fiche..... sauf que la Grèce est plus petite en termes de population et de PIB, et elle a entraîné toute l'Europe dans sa chute.

Enfin bon, maintenant que l'Italie serait devenue ingouvernable..... (est-ce là l'action bénéfique de Monti ? Il se targue d'avoir sauvé l'Italie, et ensuite il la plonge dans la merda juste parce qu'il s'est vexé des attaques de Berlusconi et a préféré démissionner. Tapette.)

Evaluer :   8  2Note :   6
EmailPermalink
"j'aimerais bien que l'auteur puisse présenter les arguments qui le poussent à déclarer que l'Allemagne est au bord du gouffre ?"

C'"est pas rose. 60% des exportations allaient vers la zone euro.
Quand les politiciens espagnols et grecs arrêtent de commander des A8 et Q7 pour blanchir leur papiers, c'est dur. Et les Indiens sont encore loin d'acheter tout ce que prenaient les Italiens ou même les Français.

S'ils sont foutus à terme, ce n'est pas une question de fric, c'est une question de démographie.

Les pays qui ont un boulevard devant eux aujourd'hui, ont une population nombreuse et autrement plus ambitieuse (jeune) que nos régiments de retraités.
Evaluer :   5  4Note :   1
EmailPermalink
" La partie est finie. Les défauts vont se multiplier, et l’euro implosera. "
Ouf ! La délivrance ! La fin d'un mythe qui flambe sous nos yeux comme un feu de paille... La fin d'une monnaie dont l'histoire était écrite d'avance. Il suffisait que nos politiques écoutent ce que leurs peuples leur exprimaient par les urnes, au lieu de les bafouer. Que de temps, d'argent, de labeur et de prestige perdus ! Un gâchis épouvantable, mais pas pour certains qui se gavent impunément... Nous approchons donc doucement mais sûrement vers la fin du déni de Démocratie... pour le début d'une nouvelle ère... de dictature qui ne dira pas son nom, ou d'une vraie prise de responsabilité de nos dirigeants ? La fin du diktat politique de l'euro fort, celui-là même qui sert l'intérêt de l'Allemagne et de quelques uns se ses acolytes, au prétexte d'une gestion plus "pragmatique", vous savez ce mot qui ne veut rien dire ! Le choix forcené de la chimère "Euro", à grands coups de bourrages de crânes, incessants et insupportables... La politique de l'austérité à outrance, qui met les économies en récession, les peuples au retour insidieux à l'esclavage et qui mènera bientôt un grand nombre à l'indigence... (aux Etats-Unis 48 millions d'américains vivent de la soupe populaire, l'Europe risque fort, hélas, de dépasser ce triste record), sans parler des pertes de libertés citoyennes, officiellement pour lutter contre les "moulins à vents", hyper largement sur-médiatisés à dessein que sont, par exemple, le terrorisme, la pédophilie, la drogue, etc... à tous les coins de rue ! Franchement, est-ce là la réalité, le fonds du problème (même si ces difficultés existent et sont à traiter) ?
Bref, que n'avions nous besoin de l'Euro, cette "monnaie de singe" supplémentaire ! L'Europe existait déjà avant. Depuis l'Antiquité, même ! Elle n'a jamais attendue l'Euro pour nous rendre riches et prospères, ne l'oublions pas, ne l'oublions... plus !
Messieurs les politiques dévoyés et pleutres, rendez-nous nos Etats-Nations.
Rendez-nous notre système étalon or. Adaptons-le au contexte actuel. C'est tout, et le reste suivra : l'emprunt de l'Etat auprès de sa propre Banque centrale, la dévaluation compétitive réfléchie et maîtrisée, les devises libres, le retour des actifs réels en jugulant les abus outranciers des banksters (par des sanctions sévères), le développement de l'apprentissage, de la micro-entreprise, de l'artisanat, des PME, au détriment des "Cac 40" qu'il faut morceler pour revenir à des tailles et des pratiques beaucoup plus humaines et saines économiquement, le bannissement de l'inflation spoliatrice basée sur la monnaie avilie, l'impôt "à minima", progressif, plus équitable et juste, etc...
Et par delà, beaucoup plus en profondeur... la question qui "tue" : quel "Homme" politique aura le courage de mettre fin à l'existence de la Fed et de ses acolytes (erstaz de 'gouvernement" dans les gouvernements), de dissoudre les lobbys militaro-industriels, les conglomérats pharmaceutiques et agro-chimiques, etc... ?
Messieurs les "10000" qui concentrent 90% des richesses du monde, voulez-vous que les 7 milliards de misérables (bientôt...) s'en chargent vraiment ?
La nature a horreur du vide, c'est prouvé, mais tout autant de la cupidité et de l'irresponsabilité, ce qui risque fort de l'être sous peu. Ca s'appelle le principe de réalité... en mode survie planétaire 4D (L x l x h x pensée d'Homo Sapiens) !
Faites vos jeux, et vite, et misez bien surtout !
Après tout, est-il encore permis, un tantinet candidement, de rêver/espérer... ?


_ " ... L'intérêt de la Dette française, coûte 100.000 euros par minute ... " René Dosières, Député, rapporteur pour Nicolas Sarkozy et François Hollande ; invité de Zemmour et Naulleau ; M6 TV lun. 25 fév. 2013
_ " Le monde actuel c'est 700.000 milliards de $ en produits dérivés pour un "petit" PIB de 70.000 milliards de $ : cherchez l'erreur ! après tout, elle n'est que d'un "petit" zéro ! c'est ballot ! " NdL*
_ " Recourir à l'inflation pour surmonter des difficultés passagères équivaut à brûler ses meubles pour se chauffer. " Ludwig von Mises
_ " Les systèmes malthusiens donnent à leurs auteurs toutes les apparences de l'action généreuse, alors qu'ils organisent la misère et la ruine. " Jacques Rueff
_ " La meilleure mesure d’un dollar, d’un yen ou d’un euro (ou d'une nouvelle taxe ; NdL*) est le nombre de ceux-ci qui est nécessaire pour se procurer une once de valeur pure, une once d’or. L’or est simultanément l’unité et le messager. Les gouvernements et les banques centrales craignent le messager. La raison pour laquelle ils ont peur du messager est évidente : ils ont peur du message. " Richard Russel
_ " Les Eurosceptiques dont le vote ou l'abstentionnisme sont trop souvent bafoués, attendent leur heure... et au vu du marasme mondialisé, cela ne devrait plus trop tarder ! " NdL*
_ " Ceux qui rendent impossible une révolution paisible rendent une révolution violente inévitable. " John F. Kennedy
_ " L'information est ce que quelqu'un souhaite supprimer. Tout le reste n'est que de la publicité (et vile propagande politicienne sur l'Euro ; NdL). " Reuven Frank
_ " Nous pouvons refuser la réalité, mais nous ne pouvons en refuser les conséquences. " Ayn Rand
_ " l'Euro sera la ruine de l'Europe " Philippe Villin, banquier Chiraquien et lobbyiste anti-franc fort ; 18 fév. 2013 Fr2 ; Mots Croisés ; Yves Calvi
_ " L’ambition dont on (l'Europe ; NdL*) n’a pas le talent est un crime. " Chateaubriand
_ " Ne sont désespérément asservis que ceux qui pensent à tord être libres. " Goethe
_ " Il n'existe pas de Démocratie qui ne se soit suicidée. " John Adams
_ " La Règle d'or : c'est celui qui a l'Or qui fait les règles. " Loi de Murphy
_ " La France, c'est le Franc (-or et argent- non avili par la 'monnaie de singe' du SMI ; NdL*) " Charles de Gaulle


* NdL = note de l'auteur
Evaluer :   8  1Note :   7
EmailPermalink
Merci pour les citations!
Evaluer :   3  1Note :   2
EmailPermalink
La monnaie unique (or) améloiorée en union latine, perfectionnable aujourd'hui, a existé bien avant l'union européenne.

La notion de nationalité a-t-elle seulement 200ans d'âge ?

"Et par delà, beaucoup plus en profondeur... la question qui "tue" : quel "Homme" politique aura le courage de mettre fin à l'existence de la Fed et de ses acolytes (erstaz de 'gouvernement" dans les gouvernements), de dissoudre les lobbys militaro-industriels, les conglomérats pharmaceutiques et agro-chimiques, etc... ?"

Certains ont essayé, ils sont tous morts prématurément.

Depuis 200-300ans les maîtres de ce monde (genre BRi) ont très bien compris que pour règner réellement il ne faut pas se montrer, s'exposer médiatiquement, se pas prêter flanc à la désignation populaire.
Evaluer :   11  2Note :   9
EmailPermalink
" La Banque des règlements internationaux a été créée en 1930. C'est la plus ancienne institution financière internationale (et la Fed, en son sein, créée en 1913, alors ? ; NdL*). Son statut juridique est celui d'une société anonyme, dont les actionnaires sont des banques centrales ...
... Le capital de la BRI est composé d'actions appartenant à 60 banques centrales5, les institutions et personnes privées en étant exclues depuis 2000 (La Fed n'est-elle pas un conglomérat de 12 banques régionales Etatsuniennes, privées ? ; NdL*).

Ce capital est divisé en 600 000 actions, dont la moitié appartiennent aux banques centrales d’Allemagne, d’Angleterre, de Belgique, de France, d’Italie et des États-Unis d’Amérique, ou tout autre établissement financier de ce dernier État (La Fed ! 'le gouvernement' dans les gouvernements, banques privées. On nage en pleine hypocrisie : les banques privées en sont exclues mais pas la Fed ! ; NdL*).

Ce sont les gouverneurs de ces six banques centrales qui se partagent la direction de la BRI ("principalement" ; pourquoi ce terme n'est pas employé ? ; NdL*), avec les gouverneurs des banques centrales du Canada, de Chine, du Japon, du Mexique, des Pays-Bas, de Suède et de Suisse, et le président de la Banque centrale européenne1 (BCE). En 2006, son actif est évalué à 221 milliards de USD6. " Wikipédia.

Le "poids" de la Fed et de la Banque Centrale d'Angleterre (un peu plus "accessoirement" ; NdL*), sont largement dominants dans les 300000 actions (50% du capital de la BRI). Raison pour laquelle la Fed peut "diriger" de la "tête et des épaules"... pour moi, " véritable 'gouvernement' dans les gouvernements du monde ". Rien de plus logique : la Fed est composée des plus grosses et plus puissantes institutions financières mondialisées. Mais cela n'est pas pour autant que le changement viendra des dirigeants suivants (liste ci-dessous), bien au contraire puisque ce sont eux qui "cadenassent" tout le SMI, voire interagissent, influencent et s'immiscent "largement" dans les dirigismes politiques mondialisés, d'où le résultat global que l'on constate, hélas :

Les membres du conseil d'administration de la B.R.I. au 10 mai 2012, sont :

Christian Noyer, président du conseil d'administration
Masaaki Shirakawa
Ben Bernanke*
Mark Carney
Agustín Carstens
Luc Coene
Andreas Dombret
Mario Draghi*
William Dudley
Stefan Ingves
Thomas Jordan
Mervyn King*
Klaas Knot
Anne Le Lorier
Guy Quaden
Fabrizio Saccomanni
Ignazio Visco
Jens Weidmann
Zhou Xiaochuan

...toutes sont des personnalités publiques, dont quelques-unes très médiatisées... mais en aucun cas un gage de 'visionnarisme' éclairé, de probité et de courage (euphémismes...), sinon il y a longtemps que cela se saurait !

_ " ... entre le gouvernement américain et les grandes banques qui « tiennent » les marchés il y a toujours eu une grande « porosité ». " Charles Sannat ; 24hGold ; 26 février 2013
_ " La politique monétaire de la Fed suscite de l'inquiétude chez nombre de ses propres dirigeants ! " Journal Minute du mercredi 20 fév. 2013 ; info relayée également sur BFM Tv.
_ " Je me demande parfois si le monde est dirigé par des gens intelligents qui se moquent de nous ou par des imbéciles qui y croient vraiment. " Mark Twain

*NdL = note de l'auteur
Evaluer :   5  1Note :   4
EmailPermalink
Dernier commentaire publié pour cet article
juste quelques réflexions rapides: sur le titre: je comprend bien que l'article s'adresse aux "investisseurs", mais pour les cohortes de petits épargnants lambda, qui grossissent quotidiennement devant les agences de popaul emploi, il n'est pas sur que  Lire la suite
phi67 - 01/03/2013 à 00:39 GMT
Top articles
Flux d'Actualités
TOUS
OR
ARGENT
PGM & DIAMANTS
PÉTROLE & GAZ
AUTRES MÉTAUX