Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en
Dans la même rubrique

La déflation, l’inflation et l’or, le combat des dieux !! L’édito de Charles SANNAT

IMG Auteur
Publié le 12 janvier 2016
1168 mots - Temps de lecture : 2 - 4 minutes
( 12 votes, 4,8/5 ) , 6 commentaires
Imprimer l'article
  Article Commentaires Commenter Notation Tous les Articles  
0
envoyer
6
commenter
Notre Newsletter...
Rubrique : Editoriaux

Mes chères impertinentes, mes chers impertinents,

Depuis 2007 et l’explosion de la crise des subprimes rien, je dis bien rien n’a changé. Nous vivons depuis maintenant presque 9 ans un combat titanesque, dantesque, je dirais même d’anthologie entre les forces inflationnistes et les forces déflationnistes.

On pourrait croire qu’il ne se passe rien parce que finalement ces deux adversaires de force presque identique se « compensent » et donc pour le commun des mortels, pour l’être humain normal il n’y a ni vraiment d’inflation, ni vraiment de déflation, finalement il ne « se passe pas grand chose », c’est le calme plat, une forme de stabilité en réalité profondément trompeuse.

Ce phénomène de déflation et d’inflation (ce qui est totalement contradictoire) je lui ai donné le nom il y a quelques années d’indéflation pour décrire la coexistence de deux concepts radicalement opposés qui pourtant coexistent dans les faits en raison justement de ce combat de titans qui est à l’œuvre aujourd’hui.

L’économie est déflationniste !

L’économie mes chers amis est déflationniste. Elle est déflationniste structurellement et conjoncturellement.

Structurellement car par définition, le capitalisme vise toujours à faire mieux avec moins, à produire plus pour moins cher, à augmenter sa productivité et son efficience.

En termes conjoncturels, l’économie traverse une phase encore plus déflationniste dans la mesure où la mondialisation, la globalisation, les progrès de l’informatique et de la robotique sont profondément déflationnistes aussi. Enfin, il ne faut pas oublier la démographie partout orientée vers le vieillissement des populations au mieux et au pire comme au Japon vers la réduction de la population aussi bien active que totale.

L’économie mondiale, globalement est donc profondément déflationniste, or dans un monde qui repose sur une pyramide de dettes en augmentation constante, la déflation est le pire des scénarios, la déflation entraîne l’insolvabilité et l’effondrement du système. Il faut donc par tous les moyens combattre la déflation.

On ne peut combattre la déflation que par l’inflation !

Pour éviter la déflation, il n’y a pas d’autre choix que d’invoquer les forces maléfiques de l’inflation !!! Pour ce faire les banques centrales du monde entier ont décidé de politique de taux d’intérêt proches de zéro ou négatifs, on peut même décider d’injecter de l’argent créé de toutes pièces à travers des « rachats d’actifs » ou autres plans appelés QE par exemple.

Tout cela amène à augmenter de façon très importante la quantité de monnaie disponible dans le système économique. Cela vient également biaiser complètement le processus de fixation des prix puisque l’argent est gratuit, l’argent ne coûte rien.

Résultat ? Nous obtenons la formation de bulles financières ou spéculatives monumentales. Nous assistons à la coexistence de deux phénomènes contradictoires avec l’augmentation de certaines choses et la baisse de certaines autres. Si les salaires des gens baissent par exemple, si les matières premières baissent parce qu’il n’y a pas de croissance, l’immobilier monte toujours, et les actions montent encore, sans parler des obligations !!!

C’est cela l’indéflation. Mais globalement, vues par les « gens d’en bas », les choses finalement semblent relativement stables.

Rien n’a changé, la déflation gagne toujours d’où une fuite en avant nécessaire

Dès que l’on arrête les « stimuli » monétaires et les injections de monnaies, l’économie retrouve sa tendance naturelle à savoir la déflation. Il est impossible d’en sortir sauf à changer la nature des facteurs qui l’expliquent à savoir la mondialisation, les progrès techniques, la nature même du capitalisme et enfin la démographie.

Comme nous ne remettons en cause aucun de ces facteurs déflationnistes (je ne juge pas, je constate froidement) il est évident que je peux vous annoncer sans me tromper que la déflation va se poursuivre.

Comme la déflation entraîne au bout du compte l’insolvabilité généralisée (les dettes augmentent, les PIB baissent, donc tout le monde termine par une faillite retentissante), et que personne ne veut d’un effondrement total du système, il n’y a qu’une seule issue… lutter contre cette déflation en utilisant l’inflation donc en jouant sur la quantité de monnaie.

D’où l’idée que plus c’est pourri mieux c’est !!!

Et oui, le raisonnement est très simpliste mais pour le moment il fonctionne à merveille. Plus la situation est pourrie, plus l’économie est mauvaise et déflationniste plus les autorités financières, les banques centrales et autres mamamouchis de l’économie seront obligés pour éviter l’effondrement de créer tout plein de billets tout neufs !!! Et cela va faire monter les actifs comme les actions, les obligations, et l’immobilier que l’on va se dépêcher d’acheter non pas parce que c’est intelligent de le faire à long terme mais parce ce que, à court terme, le prix des actifs va forcément monter.

Plus c’est pourri donc, plus les taux baissent et l’argent coule à flot, plus le risque inflationniste revient et donc l’or augmente !

Mais retenez bien une chose. Les prix de l’or ne prennent en compte qu’une seule chose : le risque inflationniste. Les prix de l’or ne prennent pas du tout en compte le risque d’insolvabilité qui serait la conséquence ultime de la victoire de la déflation dans ce combat de titans.

Dans tous les cas, l’économie actuelle est morte et votre épargne aussi. L’économie est morte parce qu’au bout du compte, soit l’inflation soit la déflation gagneront et dans les deux cas votre épargne sera laminée, soit par une hyperinflation soit par des faillites.

La seule question est de savoir combien de temps les autorités mondiales sauront piloter ensemble la situation pour maintenir ce statut quo, et franchement, aujourd’hui bien malin celui qui peut le dire. Cela peut durer encore 10 ans comme prendre fin dans un mois. Il ne faut pas non plus oublier le risque de choc exogène qui viendrait enrayer cette belle stratégie bien fragile de nos banques centrales. Le moindre grain de sable peut provoquer un effondrement presque immédiat.

Vous devez avoir conscience de ce combat entre inflation et déflation, vous devez avoir conscience de la fragilité extrême de ce système et du statut quo dont nous bénéficions tous.

En attendant mes chers amis, préparez-vous, il est déjà trop tard !

Charles SANNAT
Insolentiae signifie impertinence en latin
Pour m’écrire charles@insolentiae.com
Pour écrire à ma femme helene@insolentiae.com

Vous pouvez également vous abonner à ma lettre mensuelle « STRATÉGIES » qui vous permettra d’aller plus loin et dans laquelle je partage avec vous les solutions concrètes à mettre en œuvre pour vous préparer au monde d’après. Ces solutions sont articulées autours de l’approche PEL, patrimoine, emploi, localisation. L’idée c’est de partager avec vous les moyens et les méthodes pour mettre en place votre résilience personnelle et familiale.

« À vouloir étouffer les révolutions pacifiques, on rend inévitables les révolutions violentes » (JFK)

« Ceci est un article ‘presslib’, c’est-à-dire libre de reproduction en tout ou en partie à condition que le présent alinéa soit reproduit à sa suite. Insolentiae.com est le site sur lequel Charles Sannat s’exprime quotidiennement et livre un décryptage impertinent et sans concession de l’actualité économique. Merci de visiter mon site. Vous pouvez vous abonner gratuitement à la lettre d’information quotidienne sur www.insolentiae.com »

Données et statistiques pour les pays mentionnés : Japon | Tous
Cours de l'or et de l'argent pour les pays mentionnés : Japon | Tous
<< Article précedent
Evaluer : Note moyenne :4,8 (12 votes)
>> Article suivant
Charles Sannat est diplômé de l'Ecole Supérieure du Commerce Extérieur et du Centre d'Etudes Diplomatiques et Stratégiques. Il commence sa carrière en 1997 dans le secteur des nouvelles technologies comme consultant puis Manager au sein du Groupe Altran - Pôle Technologies de l’Information-(secteur banque/assurance). Il rejoint en 2006 BNP Paribas comme chargé d'affaires Il a exercé les fonction de directeur des études économiques de la société Aucoffre.com de 2012 à 2015, et créé le Contrarien Matin un site de « décryptage quotidien, sans concession, humoristique et sarcastique de l’actualité économique ». Il a fondé en Septembre 2015 le site Insolentiae.com et se consacre depuis pleinement à ce nouveau projet éditorial.
Publication de commentaires terminée
  Tous Favoris Mieux Notés  

Le site or-argent victime d'une cyber attaque ? Erreur 406

http://or-argent.eu
Evaluer :   0  1Note :   -1
EmailPermalink
J'ai eu le meme probleme, j'utilise habituellement le navigateur chrome. Pour acceder au site or-argent, j'utilise desormais le navigateur Opera et cela fonctionne tres bien.
Evaluer :   1  1Note :   0
EmailPermalink
Mon navigateur habituel est Opéra et je ne peux accéder par celui-ci. Par contre cela fonctionne avec Firefox, Chrome et Explorer.
Ce sont les mystères de l'informatique.
Cela dit Opéra est de loin mon navigateur préféré.
Sur la question "combien de temps cela peut-il durer", je suis surpris qu'aucun économiste n'ait pu modéliser la situation actuelle et la projeter.
J'imagine que ce n'est pas aussi évident à faire qu'à dire, tant les paramètres sont nombreux.

On peut néanmoins avoir une estimation du moment où au rythme actuel, untel ou untel aura atteint un niveau où ses intérêts de dettes sont supérieurs à ses revenus. C'est quand même la limite extrême ?


Si faillite généralisé suite à la déflation : ce qui s'en suivra ne sera t-il pas hyper inflationniste Versus les monnaies actuelles ?
Ne devrons nous pas revoir le système monétaire avec un "nouveau $" valant XXX ancien pour remettre les comptes à zéro ? (ou annuler les dette et provoqué une inflation des prix "je suis sans dette, je peux m'endetter à nouveau et relancer la machine inflationniste" )

Bitcoin à 4400 $ en 2017 (x10 le cours actuel)

http://www.financemagnates.com/cryptocurrency/trading/2016-bitcoin-price-predictions-are-bullish-but-tamer-than-previous-years/
Evaluer :   0  1Note :   -1
EmailPermalink
Bien vu, M. Sannat.
Nous avançons vers le gouffre et il n'y a pas de retour possible.
Les causes "exogènes" sont nombreuses et variées.
Elles peuvent être économiques, par exemple un défaut de paiement d'un pays (comme par exemple le Venezuela dont le budget est basé sur un pétrole à 100 $ le baril).
Ou bien climatiques
Ou encore cela pourrait être l'embrasement du monde musulman avec pour conséquence des guerres civiles ou même des guerres tout court.
Ou enfin l'émergence d'une maladie mortelle et hautement contagieuse (ébola, grippe aviaire, etc...).

Le monde dans lequel nous vivons est en profond déséquilibre et les risques sont nombreux...
Evaluer :   1  1Note :   0
EmailPermalink
Dernier commentaire publié pour cet article
Mon navigateur habituel est Opéra et je ne peux accéder par celui-ci. Par contre cela fonctionne avec Firefox, Chrome et Explorer. Ce sont les mystères de l'informatique. Cela dit Opéra est de loin mon navigateur préféré. Lire la suite
samideano - 14/01/2016 à 10:43 GMT
Top articles
Flux d'Actualités
TOUS
OR
ARGENT
PGM & DIAMANTS
PÉTROLE & GAZ
AUTRES MÉTAUX