Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en

La démocratie en Europe, une vaste plaisanterie… !

IMG Auteur
Publié le 27 avril 2015
1352 mots - Temps de lecture : 3 - 5 minutes
( 14 votes, 4,7/5 ) , 13 commentaires
Imprimer l'article
  Article Commentaires Commenter Notation Tous les Articles  
0
envoyer
13
commenter
Notre Newsletter...
Rubrique : Editoriaux
24hGold - La démocratie en Eur...

Mes chères contrariennes, mes chers contrariens !

Je vous dis régulièrement que nous faisons face à un mouvement mondial de réduction des libertés individuelles, que nous assistons à un recul sans précédent de la démocratie.

Vous le voyez en France où, sous couvert de lutte légitime contre le terrorisme, on cherche en réalité à encadrer et à terroriser le citoyen un peu pétochard qui « n’a rien à se reprocher ou si peu » plus qu’à nous protéger des méchants vilains. Pourquoi peut-on affirmer cela ? Pour une raison très simple. Si les paiements en espèces sont prohibés au-delà de 1 000 euros pour un résident fiscal français, ils restent autorisés jusqu’à 10 000 euros par transaction pour un non-résident fiscal. On se fiche donc ostensiblement aussi bien du financement des filières terroristes que de notre protection. Non, ce qui compte c’est bien évidemment la répression financière, la répression fiscale. Le fait que personne ne puisse échapper à l’État.

Ne soyons pas naïfs, c’est évidemment pour notre bien. Aucune politique de réduction des libertés ne saurait être acceptée par les populations si c’était pour réduire leur liberté. Alors on vous explique que c’est pour votre bien, que c’est pour lutter contre les vilains terroristes ou encore contre les très vilains fraudeurs fiscaux sans doute comme Thévenoud – dont plus personne ne parle mais qui siège toujours sur les bancs bien socialos et bien-pensants de notre gôche moralisatrice pour les autres et nettement moins pour elle-même.

Une justification idéologique évidente : construire l’Europe, augmenter la productivité, globaliser l’économie

Vous devez comprendre, mes chers amis, que lorsque l’on veut construire une Europe des multinationales qui n’a rien à voir avec l’Europe de la paix et de l’amour universel entre les peuples, la démocratie comme l’a si bien dit le ministre allemand de l’Économie c’est assez pénible.

Lorsque l’on veut avancer dans une mondialisation qui n’arrange que les multinationales et les méga-riches et dont personne ne veut, les libertés individuelles ce n’est pas très pratique.

Lorsque l’on veut vous réduire vos « acquis sociaux », vos 35 heures, vos machins formation, ou encore votre sécu ou augmenter le prix des soins, vous laisser protester c’est assez difficile à supporter.

Lorsque l’on veut vous rendre compétitif face à un petit Chinois des champs ou même des villes payé au mieux 500 euros par mois pour les plus chers mais généralement 90 dollars et 10 bols de riz pour la grande masse, enrégimenté et qui n’a pas le droit de grève mais le droit de crève, ce qui n’est pas du tout pareil, les syndicats européens, le droit du travail ou le code du même travail sera toujours trop épais pour un capitaliste exploiteur ne voulant au mieux que vous donner ce que Marx appelait déjà un salaire de « subsistance ».

L’excellence du modèle chinois

Alors face à tout cela, face à cette compétition mondiale, c’est la Chine qui a prouvé l’excellence de son modèle. D’ailleurs, la conclusion intellectuelle c’est qu’il n’y a aucune façon de lutter contre l’efficacité du modèle chinois dans une économie mondiale globale et ouverte sans adopter les mêmes techniques ou sans changer les règles, c’est-à-dire sans fermer l’économie.

Le modèle chinois c’est une dictature politique, avec un parti unique qui n’a rien d’une démocratie, avec la peine de mort pour les vilains y compris ceux qui sont juste pas d’accord avec les mamamouchis de là-bas. C’est l’absence presque totale de droit social ou de droit de grève ou même de droit tout court puisque l’une des plus jeunes professions en Chine c’est… avocat !

Bon, le temps de travail on s’en fiche, le salaire minimum aussi, les normes de sécurité… itou, bref, un paradis pour capitaliste la dictature communiste et c’est ainsi que la boucle fut bouclée et que de l’affrontement entre le capitalisme et le communisme sortit vainqueur non pas le capitalisme, comme tout le monde le pense depuis la chute de l’URSS et l’effondrement du mur de Berlin, mais un nouveau système à l’efficience redoutable, l’hybride mis au point par la Chine que j’appelle le « Co-capitalisme ». Tous les attributs de la dictature communiste mis à la disposition du capital pour produire au meilleur coût et avec la plus grande des efficacités. La seule liberté laissée au peuple étant la liberté de consommer, qui était d’ailleurs absente du monde communiste et qui fut l’une des principales causes de l’échec du système communiste.

Les peuples se fichent pas mal de leur propre liberté. Il leur faut simplement, depuis l’antiquité, du pain et des jeux. La version moderne c’est la télé-réalité et la consommation. L’hyper-consommation. Celle qui abrutit et lobotomise les masses laborieuses.

Alors pour nous adapter à ce nouveau monde, nous devons non pas refuser ce nouveau monde, protéger nos valeurs ou encore nos libertés, nous n’avons pas le droit de penser ou d’imaginer d’autres chemins (sans être taxés de tous les termes euthanasiant la pensée).

Non il n’y a « pas d’alternative », vous dira Macron. « Il faut bien accepter de réduire vos libertés », a ainsi déclaré il y a quelques jours Nicolas Sarkozy dans une confession d’une rare honnêteté et laissant apparaître au grand jour le grand mobile des « réformes » en cours qui, loin d’être uniquement économiques, concernent également chaque jour vos libertés futures et celles que vous laisserez à vos enfants.

Comme je vous le disais, ce mouvement est mondial, il est aussi européen.

Tollé au Portugal face au retour de la censure

Ainsi cet article d’Euronews, qui est loin d’être un organe de presse fasciste, explique que c’est la « bronca des médias au Portugal face au spectre du retour de la censure ».

Un nouveau texte de loi est en discussion pour que les médias soumettent leur plan de couverture du scrutin à la commission électorale et à l’entité de régulation des médias portugais.

Il est également demandé aux journalistes de s’abstenir « de tout commentaire ou jugement de valeur »… ce qui revient à dire qu’en période électorale, le droit à la liberté d’expression – qui est l’un des attributs d’un régime dit démocratique – serait suspendu le temps de la campagne puisqu’il ne pourrait plus y avoir aussi bien commentaires que jugements de valeur…

Vous imaginez à quel point les peuples honnissent désormais leurs dirigeants pour que ces derniers passent ce type de lois, ou encore à quel point ils veulent vous faire avaler de futures couleuvres pour vous empêcher ainsi tout droit de protestation ?

Inutile de vous dire qu’avec une telle loi, il serait impossible d’écrire ce simple billet, oui ce simple article que vous êtes en train de lire. Il est rempli de commentaires et de jugements de valeurs que vous avez d’ailleurs parfaitement le droit de rejeter, de combattre ou d’approuver. D’ailleurs, cela porte le nom d’ »édito ».

Uniquement le droit de dire oui, uniquement le droit de dépenser, uniquement le droit d’acheter des actions…

Je ne sais pas combien de temps durera le crépuscule de ce monde. Ce que je sais c’est qu’il est condamné comme l’était l’URSS car ces systèmes sont devenus fous.

Si vous regardez avec objectivité, la politique des banques centrales n’amène qu’à une obligation d’acheter des actions… puisque cela ne baisse jamais.

Cela est une obligation à utiliser votre épargne et donc à consommer puisque les taux d’intérêt sont à zéro et seront bientôt négatifs, ce qui est la négation de la définition d’une monnaie qui doit être capable de conserver de la valeur dans le temps.

Politiquement, vous n’aurez prochainement que le droit de dire oui. Pour le reste, si vous dites non, vous serez au choix un terroriste, un fasciste, un anarchiste, un criminel, un délinquant ou un individu relevant de la psychiatrie. C’est génial la psychiatrie. Un simple préfet peut vous enfermer sans procès directement en institution sans recours, sans tambour ni trompette. D’ailleurs, l’ex-URSS affectionnait particulièrement ses psychiatres.

Il est déjà trop tard, préparez-vous.

Charles SANNAT


Nicolas Sarkozy : « Il faut que la sécurité prime » par BFMTV

« À vouloir étouffer les révolutions pacifiques, on rend inévitables les révolutions violentes » (JFK)

Données et statistiques pour les pays mentionnés : Chine | France | Portugal | Tous
Cours de l'or et de l'argent pour les pays mentionnés : Chine | France | Portugal | Tous
<< Article précedent
Evaluer : Note moyenne :4,7 (14 votes)
>> Article suivant
Charles Sannat est diplômé de l'Ecole Supérieure du Commerce Extérieur et du Centre d'Etudes Diplomatiques et Stratégiques. Il commence sa carrière en 1997 dans le secteur des nouvelles technologies comme consultant puis Manager au sein du Groupe Altran - Pôle Technologies de l’Information-(secteur banque/assurance). Il rejoint en 2006 BNP Paribas comme chargé d'affaires Il a exercé les fonction de directeur des études économiques de la société Aucoffre.com de 2012 à 2015, et créé le Contrarien Matin un site de « décryptage quotidien, sans concession, humoristique et sarcastique de l’actualité économique ». Il a fondé en Septembre 2015 le site Insolentiae.com et se consacre depuis pleinement à ce nouveau projet éditorial.
Publication de commentaires terminée
  Tous Favoris Mieux Notés  
La dictature est consubstantielle au cycle de l'Histoire: Monarchie, Démocratie, Dictature. Quand tout va mal , on donne le pouvoir total à celui qui parait le plus compétent, quitte, après, à lui vomir dessus ou à l'envoyer à l'Ile d'Yeu. Après la bataille de la Marne, en septembre 1914, le pouvoir républicain s'est barré à Bordeaux comme en 1940 et en 1870) et a donné des pouvoirs dictatoriaux au Père Joffre, durant plusieurs mois . En 1958, De Gaulle qui avait bien compris, du fait de l'échec du RPF, qu'il ne pouvait revenir au pouvoir par la voie légale ( parlementaire) utilisa le désordre provoqué par les évènements d'Algérie, pour imposer la même fibre dictatoriale et en 1961-62, il brandit l'Article 16 et viola 3 ou 4 fois sa propre Constitution ( "forfaiture" clama le 2 ème personnage de l'Etat, Gaston Monnerville qui était un fin juriste ).
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
Mêler le terrorisme et la réduction des libertés c'est agir en dictature.

A mes yeux, il s'agit ici après l'euro du plus grand crime de ce début du siècle.

Les terroristes sont identifiés et pourtant le laxisme ambiant nous fait croire qu'ils sont plus utiles vivants que morts.

L'Islam "radicale" ??? est et sera toujours l'ennemi intime d'une société française où le symbole cosmopolite d'aujourd'hui fait place à l'intégrisme...
" Comme je vous le disais, ce mouvement est mondial, il est aussi européen. "

Puisqu'on le dit depuis des années, nous les cerveaux malades.

"Nous irons ensemble vers ce nouvel ordre mondial, et personne, je dis bien, personne, ne pourra si opposer."
(Nicolas Sarkozy).

http://dai.ly/x2lwdst
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
Bah, la dictature c'est "ferme ta gueule" et la démocratie c'est "cause toujours"...
Au final, le résultat est le même sauf qu'on ne fini pas (encore) en prison pour avoir émis son avis en démocratie.
Nouvelle info du jour : la courbe du chômage en France reste positivement négative...

Evaluer :   2  0Note :   2
EmailPermalink
"La démocratie en Europe, une vaste plaisanterie… ! "

Quel mauvais titre !
Une bonne plaisanterie finit dans les rires.
Une mauvaise plaisanterie peut faire rire jaune, mais elle est sans grande conséquence.
Rien de comparable avec tout ce qu'on nous fait subir.
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
C'est question de point de vue, je pense que les chinois ou les russes doivent bien rigoler de nous :)



Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
" Il faut bien accepter de réduire vos libertés "

A vos marteaux et burins, il faut re-graver tous nos frontons !
La nouvelle devise, dans l'ordre d'importance, est
"Sécurité - Solidarité (financière surtout) - Docilité "
"Il est également demandé aux journalistes de s’abstenir « de tout commentaire ou jugement de valeur »"

Chaque jour, il est difficile de s'assurer que les journalistes sont tous dans le nouveau mensonge. Dans le doute il est préférable qu'ils ne s'interposent pas. Le mensonge du jour doit directement glisser du politicien à la population sans risque de déviance ou de prisme.
Les politiciens ont finalement le droit de mentir ce qu'ils veulent, non ?
La soumission des peuples est progressive, peu visible, mais indéniable.

Exemples parmi tant d'autres :
- En France projet d'abaisser la vitesse des Routes Nationales de 90 à 80 km/h ? Pourquoi ? "Sécurité!!!" (alors que les voitures deviennent de plus en plus sûres).
Vraie raison : rendre le réseau secondaire (gratuit) moins attractif et forcer plus de monde à utiliser les autoroutes (payantes).
Notez également qu'une voiture consomme moins en roulant à 90 km/h qu'à 80, ou 120-130.

- Ceci ressemble à un incident aux Pays-Bas où la société nationale des chemins de fer NS avait construit une ligne plus rapide entre Amsterdam et Rotterdam et faisait payer les voyageurs un "supplément grande vitesse" (alors que leur train roulait à 160 km/h). Pour leur forcer la main, elle avait même ralenti le trafic sur la ligne ancienne. Ceci a fait l'objet d'une action en justice.

- En Belgique francophone, cela vient de sortir : certains partis au pouvoir (régional) veulent abaisser l'âge d'obligation scolaire à 5 ans.

- Belgique toujours, les militaires sont encore dans la rue... pourquoi ? Il y a eu des attaques bien plus graves autrefois (tueurs du brabant, CCC, Dutroux), et pas de militaires dans la rue. Une attaque à Paris, et hop, la capitale de l'europe se transforme en camp militaire.
Evaluer :   2  0Note :   2
EmailPermalink
Sur le site du journal LE MONDE :

On connaît les chiffres : ces dix derniers jours, pas moins de 1 200 « boat people » venus d’Afrique, du Moyen-Orient et du Maghreb se sont noyés en Méditerranée.
On connaît les images : ces milliers de malheureux fuyant la guerre et la misère entassés sur des « bateaux de la mort » et dérivant au large de l’« eldorado européen ».
On sait ce qui nous attend : un million de migrants potentiels, venus de Libye, de Syrie, d’Irak, d’Afrique subsaharienne et de la Corne de l’Afrique et désireux de rejoindre l’UE.
On ne se fait pas d’illusions : il n’est dans le pouvoir de l’Europe ni de pacifier le monde arabe, ni de ramener la paix en Libye, ni d’aider substantiellement à la prospérité de la Somalie, de l’Erythrée ou des pays du Sahel.
On en tire une conclusion, qui est aussi une certitude : pour les dix ans à venir, les pays de l’UE vont être confrontés à une gigantesque question migratoire.

http://www.lemonde.fr/idees/article/2015/04/24/migrants-l-echec-des-europeens-pas-de-l-europe_4622133_3232.html

Dans les années qui viennent, un million de migrants vont rentrer dans les pays européens.

La plupart de ces migrants viendront du sud et ils traverseront la Mer Méditerranée.

L’espace Schengen comprend les territoires des 26 États européens qui ont mis en œuvre l'accord de Schengen et la convention de Schengen signés à Schengen (Luxembourg), en 1985 et 1990.

Carte de l'espace Schengen :

En bleu : espace Schengen ; en vert : futurs membres.

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/6/63/Schengen_Area.svg

L'espace Schengen est un grand espace de libre-circulation.

Un étranger qui traverse la Mer Méditerranée, qui parvient à pénétrer en Italie, peut ensuite remonter vers le nord et passer en France.

C'est une catastrophe pour la France.

La France doit rompre avec ces trente années de libre-circulation.

La France doit reprendre le contrôle de ses frontières.

Vite.

Avant qu'il ne soit trop tard.
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
Sur le site du journal LE MONDE :

On connaît les chiffres : ces dix derniers jours, pas moins de 1 200 « boat people » venus d’Afrique, du Moyen-Orient et du Maghreb se sont noyés en Méditerranée.
On connaît les images : ces milliers de malheureux fuyant la guerre et la misère entassés sur des « bateaux de la mort » et dérivant au large de l’« eldorado européen ».
On sait ce qui nous attend : un million de migrants potentiels, venus de Libye, de Syrie, d’Irak, d’Afrique subsaharienne et de la Corne de l’Afrique et désireux de rejoindre l’UE.
On ne se fait pas d’illusions : il n’est dans le pouvoir de l’Europe ni de pacifier le monde arabe, ni de ramener la paix en Libye, ni d’aider substantiellement à la prospérité de la Somalie, de l’Erythrée ou des pays du Sahel.
On en tire une conclusion, qui est aussi une certitude : pour les dix ans à venir, les pays de l’UE vont être confrontés à une gigantesque question migratoire.

http://www.lemonde.fr/idees/article/2015/04/24/migrants-l-echec-des-europeens-pas-de-l-europe_4622133_3232.html

Dans les années qui viennent, un million de migrants vont rentrer dans les pays européens.

La plupart de ces migrants viendront du sud et ils traverseront la Mer Méditerranée.

L’espace Schengen comprend les territoires des 26 États européens qui ont mis en œuvre l'accord de Schengen et la convention de Schengen signés à Schengen (Luxembourg), en 1985 et 1990.

Carte de l'espace Schengen :

En bleu : espace Schengen ; en vert : futurs membres.

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/6/63/Schengen_Area.svg

L'espace Schengen est un grand espace de libre-circulation.

Un étranger qui traverse la Mer Méditerranée, qui parvient à pénétrer en Italie, peut ensuite remonter vers le nord et passer en France.

C'est une catastrophe pour la France.

La France doit rompre avec ces trente années de libre-circulation.

La France doit reprendre le contrôle de ses frontières.

Vite.

Avant qu'il ne soit trop tard.
Evaluer :   2  0Note :   2
EmailPermalink
"Dans les années qui viennent, un million de migrants vont rentrer dans les pays européens."
Comme disait Jacques Chirac: ça m'en touche une sans faire bouger l'autre!
Arrêtez de faire votre chialeuse...
Evaluer :   0  1Note :   -1
EmailPermalink
Dernier commentaire publié pour cet article
La dictature est consubstantielle au cycle de l'Histoire: Monarchie, Démocratie, Dictature. Quand tout va mal , on donne le pouvoir total à celui qui parait le plus compétent, quitte, après, à lui vomir dessus ou à l'envoyer à l'Ile d'Yeu. Après la batai  Lire la suite
Monrose - 28/04/2015 à 20:23 GMT
Note :  1  0
Top articles
Derniers Commentaires
La Russie achète, de nouveau, des titres de la dette américaine
19 oct.blitzel
Et pendant ce temps-là, des manoeuvres militaires de l' Otan en Allemagne préparent actuellement une confrontation fictive d'une guerre nucléaire à...
La crise du REPO… éternelle. Ca r’commence !
19 oct.blitzel
J.P. Chevallier parle de crask obligataire en monétarisme.*1 Delamarche parle d'Obligations insuffisantes de bonne qualité pour garantir ses c...
Opération Yellowhammer. Le plan ultime de Boris Johnson pour le Brexit
11 oct.glemet
Il y a longtemps que la chèvre de M Seguin rêvait de quitter son petit enclos. L’herbe est si verte ailleurs et l’Europe montre tant de faiblesses,...
Nouveau Monde, la mobilité de masse arrive. Un visuel
09 oct.Patrick W2
C'est drôle..... quand on clique sur vos liens pour obtenir des renseignements pour trouver vos livres, ça ne fonctionne pas. En tout cas, brav...
Opération Yellowhammer. Le plan ultime de Boris Johnson pour le Brexit
09 oct.Patrick W3
Oui, il est fort possible que Boris Johnson arrive à ses fins et on doit reconnaître que pour ou contre le Brexit, Boris Johnson est droit dans sa ...
La France et ses administrations criminelles
08 oct.Louis L.
Heureusement, il est consolant de savoir que pour cette épidémie d'incendies industriels depuis Notre Dame jusqu'à ce jour, aucune autre cause qu'...
Les réserves de cash au plus haut ! 600 milliards planqués sous les...
07 oct.Louis L.
Charles parle ici de 600 Mds € stockés par tous les européens sous forme d'espèces. Sa phrase est ambigüe car tous les européens sont 513 mil...
La France et ses administrations criminelles
07 oct.blitzel
Très bon article.... vu la situation critique. Les choses hélas ne sont plus comme elles étaient dans le temps il y a 50 ans. Il y avait ...
Articles les plus commentésFavorisPlus...
Flux d'Actualités
TOUS
OR
ARGENT
PGM & DIAMANTS
PÉTROLE & GAZ
AUTRES MÉTAUX