Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en

La dernière bonne idée du PS : supprimer la propriété privée de la Constitution…

IMG Auteur
Publié le 01 avril 2014
1884 mots - Temps de lecture : 4 - 7 minutes
( 28 votes, 3,9/5 ) , 30 commentaires
Imprimer l'article
  Article Commentaires Commenter Notation Tous les Articles  
0
envoyer
30
commenter
Notre Newsletter...
Rubrique : Billets d'Humeur
24hGold - La dernière bonne id...

Mes chères contrariennes, mes chers contrariens !

Il se peut que lorsque vous lirez ces lignes demain matin nous ayons remplacé le Premier ministre, ce qui ne changera rien en dépit du fait que le changement devait être maintenant. Le changement, quel beau mot-valise, quel beau mot auberge espagnole dans lequel chacun y met ce qu’il y souhaite. C’est un mot consensuel qui, par définition, ne signifie plus rien puisqu’il veut tout dire, en tout cas dans son acceptation politique.

François parlera ce soir, sans doute vers 20h00, histoire de profiter des taux d’audience de la grand-messe du JT de 20 heures. Il sera comme à chaque fois inaudible. Soit il optera pour un virage à gauche toute, ce qui mettra économiquement notre pays encore plus vite dans le mur, soit il poursuivra le désormais célèbre « virage social-démocrate », ce qui ralentira d’un petit pouillème la vitesse d’impact de notre pays dans le mur.

La gauche de la gauche pense que la défaite est liée à une politique trop « libérale », la gauche modérée pensant, elle, que cette défaite est liée à une absence de résultats et qu’hélas obtenir des résultats demande du temps.

Ils ont tous tort. Ils ne comprennent pas ou ne veulent pas simplement admettre que François Hollande n’a pas été élu par choix mais par dépit par un peuple de France qui ne pouvait plus supporter l’autre agité du bocal qui avait sévit pendant 5 longues années en tentant de mettre le dauphin à la présidence d’un machin gérant quelques milliards, pendant que son roi de père se pavanait sur les yaaaaachts de milliardaires ou se faisait quelques gueuletons au Fouquet’s. François Hollande n’a pas été élu, c’est Sarkozy qui a été sanctionné et cette erreur de diagnostic, qui pourtant relève du simple bon sens, explique aussi bien le rejet par une grande partie de notre population aussi bien de la politique économique et également sociale de ce gouvernement. Faire plus à gauche braquera encore plus. Faire plus au centre ne changera rien, car à propos de changement c’est justement tout qu’il faut changer si nous souhaitons redresser notre pays.

Tout changer comme je l’ai expliqué dans un papier intitulé « 100 jours pour redresser la France », c’est véritablement tout changer. Politiquement c’est associer le peuple de France à son destin en le faisant choisir un projet de redressement aussi difficile soit-il par la voie du vote populaire et du référendum. Il faut proposer des projets et demander au peuple souverain d’en choisir un. Laissons les Français débattre à chaque coin de rue, à chaque repas, à chaque table sur ce qui doit croître et ce qui doit décroître, laissons-les décider tout en sachant que ne rien faire n’est pas une solution puisque c’est le plus court chemin vers la ruine de tous. Mais rassurez-vous ou inquiétez-vous, le gouvernement ancien, présent et futur, qu’il soit mené par Valls, Fabius ou un autre ne fera rien ou si peu que tout continuera comme avant en encore un peu moins bien. C’est ce que j’appelle la lente déliquescence de notre nation.

Cette gauche, qui ne comprend décidément pas grand-chose et encore moins aux affaires économiques et je ne parlerai même pas de notre Constitution dernier et ultime rempart à la connerie démagogique de politiciens au mieux incompétents et dépassés, nous donne encore ces derniers jours l’occasion de contempler la misère intellectuelle dans laquelle se trouvent ses représentants.

Florange : un député PS veut modifier la Constitution pour le droit à l’emploi

Le député PS Jean-Marc Germain, qui n’est autre que le mari d’Anne Hidalgo la nouvelle mairesse de Paris et vraisemblablement à ce titre « Premier Homme » ou « Prince qu’on-sort », a prôné récemment la modification de la Constitution, après la censure par le Conseil constitutionnel d’une partie de la loi dite Florange sur la reprise des sites rentables.

Le Conseil constitutionnel a juste rappelé un point fondamental du droit, celui de la propriété privée. La propriété privée c’est ce qui fait que ce qui est à vous est à vous et que je ne peux pas vous le prendre… C’est une notion comme qui dirait assez utile et importante. C’est également l’idée cardinale qui sépare le capitalisme du communisme. C’est le concept qui, depuis la nuit des temps, amène les gens à se dépasser pour obtenir plus et mieux et en général cette dynamique profite à la société entière.

Le communisme fut un échec essentiellement en raison d’un facteur de comportement humain. Lorsqu’aucun de mes efforts ne peut être source de récompense, lorsque le plus n’entraîne jamais le plus, alors il n’y aucune incitation positive à part la trique du KGB et la menace de déportation dans un goulag pour motiver les peuples. Résultat logique : progressivement plus personne ne fout rien puisqu’il n’y a pas possibilité de propriété privée.

Dire cela n’est en aucun cas prôner le libéralisme débridé ou encore l’utralibéralisme. La société française issue du programme commun du Comité National de la Résistance, le CNR, en est l’exemple même. La propriété privée était garantie dans notre pays, ce qui n’a pas empêché quelques nationalisations pour collaboration. La collectivisation n’a jamais fonctionné et ne fonctionnera jamais, ce qui ne veut pas dire que l’État ne peut pas avoir une place centrale dans l’économie et sur ce sujet, regarder ce qui se passe en Chine est une excellente idée. Si là-bas l’État chinois se désengage massivement de la gestion des usines au quotidien il reste un régulateur forcené. L’État ne doit pas être stratège en prenant des participations dans des machins en faillite non-redressables avec de l’argent qu’il n’a pas ! Soyons un peu sérieux. En revanche, l’État régulateur peut gérer et forcer, structurer sans avoir à débourser un seul centime et il doit le faire sans avoir non plus à changer la Constitution française et le droit de la propriété.

Si une telle initiative, portée par le conjoint de la mairesse parisienne, devait aboutir, c’en est fini de la destination France pour les investissements étrangers et… pour nos propres investissements. Ce serait une catastrophe inimaginable en terme d’image et de redressement économique.

Nous avons fait le choix, enfin nos élites politiques, de l’Europe, du libre-échange et de l’euro. Nous avons fait le choix d’un monde ouvert.

Que cela vous plaise ou non (et cela ne me plaît pas), il en est ainsi. Cela veut dire que si nous souhaitons taxer plus et éviter que tout le monde s’en aille avec son pognon, il faut rétablir les frontières (et aussi vraisemblablement à défaut d’un goulag notre climat s’y prêtant assez mal, au moins le bagne à Cayenne ce qui permettra d’occuper notre future ex-garde des sottes pour y mettre tous les dangereux amateurs de propriété privée).

Le respect de la propriété privée est l’un des marqueurs fondamentaux de la démocratie et de la liberté. Lorsque l’on attaque votre propriété on attaque votre liberté.

Alors nous avons droit à des arguments débiles qui sont ce que j’appelle des arguments reptiliens parlant au cerveau préhistorique, parlant à nos instincts.

« Mettre le droit à l’emploi au même niveau que le droit de propriété dans la Constitution », voilà le slogan de ce crétin de nodocéphale de l’économie de Jean-Marc Germain. Mais sombre imbécile, l’emploi n’est pas un droit et ne le sera jamais. Et puis de toi à moi le Germain, avoir le droit de me faire exploiter par le grand capital je ne trouve pas ça très… socialiste mon ami !! Manquerait plus que tu me foutes dans la Constitution le « devoir au travail » ! Eh bien je te le dis, je serais le premier déserteur au STO que tu veux rétablir.

L’emploi n’est pas et ne peut pas être un droit car il est juste la conséquence d’une activité économique et (cours de première année de marxisme appliqué pauvre imbécile) de la vente par l’individu de sa force de travail au grand méchant capital. Il y a donc un « cours » du travail, c’est-à-dire le prix de la location par le détenteur du capital (le grand méchant patron) d’une force de travail. Ce cours dépend de très nombreux facteurs comme par exemple la technicité ou le savoir-faire demandé.

Alors Germain, plutôt que de me parler du droit à l’emploi qui est une vaste fumisterie lorsque nous avons plus de 6 millions de chômeurs, 12,5 millions de pauvres, 300 000 étrangers qui rentrent chaque année dans notre pays et à qui on n’a rien à offrir à part des désillusions (après on se demande pourquoi les étrangers ne s’intègrent pas…), je n’attends plus de toi que tu me sortes l’idée géniale du « drôat opposable à l’emploi »…

Le vrai débat : la travail est LE mode de redistribution des richesses

Pourtant, ce débat devrait être posé, le débat sur l’emploi dans un monde sans travail mais en partant des bonnes questions…

À quoi sert le travail ? À exploiter les uns diront les marxistes et ils n’ont pas tort. À répartir les richesses de façon efficiente diront les autres… et ils ont raison aussi !

Mais factuellement, sans travail pour 95 % de la population pour ne pas dire pour 99 %, sans travail point de revenu. Le travail c’est donc de l’argent pour vivre, c’est donc une forme de répartition de la création totale de valeur.

Imaginons un monde uniquement fait de robots et totalement informatisé avec besoin uniquement de 10 % de concepteurs, d’ingénieurs et de quelques travailleurs… que fait-on des 90 % restant ? Avec quoi vivront-ils ? Que recevront-ils, que recevrons-nous ? Vous trouverez dans cette édition mon article intitulé « La bataille de l’emploi est définitivement perdue » ainsi qu’un article de Paul Jorion allant dans le même sens.

La véritable question n’est donc pas de savoir si l’emploi est un droit ou pas, mais si l’emploi tel que nous l’avons toujours conçu depuis la révolution industrielle et qui a façonné nos sociétés modernes est encore un paradigme valable et pour moi la réponse est non.

Non, le travail n’existe plus en quantité suffisante pour poursuivre plus longtemps son rôle de répartition de la création de richesse, ce qui est une constatation potentiellement très marxiste dans ses implications. C’est la raison pour laquelle certains travaillent sur le revenu de base universel qui correspond en réalité profondément au fonctionnement du RSA et de nos aides sociales diverses et variées.
Si l’âge de pierre n’a pas pris fin par manque de pierres, il en ira de même pour l’âge du travail hérité de la révolution industrielle. Tout cela ne prendra pas fin parce qu’il n’y a plus aucun travail, mais parce que sa raréfaction fera qu’il y en aura trop peu pour tout le monde.

Mais dire tout cela ne veut pas dire qu’il faut supprimer la propriété privée, au contraire, il faut maintenir les incitations positives. Nous quittons un monde pour en créer un totalement nouveau. Nous pouvons en sortir le meilleur comme le pire. Mais lorsque j’entends un « Germain », je me dis que le meilleur n’est vraiment pas gagné tant l’incompréhension des problèmes et des enjeux est profonde.

Restez à l’écoute.

À demain… si vous le voulez bien !!

Charles SANNAT

« À vouloir étouffer les révolutions pacifiques, on rend inévitables les révolutions violentes »

Données et statistiques pour les pays mentionnés : Chine | France | Tous
Cours de l'or et de l'argent pour les pays mentionnés : Chine | France | Tous
<< Article précedent
Evaluer : Note moyenne :3,9 (28 votes)
>> Article suivant
Charles Sannat est diplômé de l'Ecole Supérieure du Commerce Extérieur et du Centre d'Etudes Diplomatiques et Stratégiques. Il commence sa carrière en 1997 dans le secteur des nouvelles technologies comme consultant puis Manager au sein du Groupe Altran - Pôle Technologies de l’Information-(secteur banque/assurance). Il rejoint en 2006 BNP Paribas comme chargé d'affaires Il a exercé les fonction de directeur des études économiques de la société Aucoffre.com de 2012 à 2015, et créé le Contrarien Matin un site de « décryptage quotidien, sans concession, humoristique et sarcastique de l’actualité économique ». Il a fondé en Septembre 2015 le site Insolentiae.com et se consacre depuis pleinement à ce nouveau projet éditorial.
Publication de commentaires terminée
  Tous Favoris Mieux Notés  
A quoi les Français peuvent-ils s'attendre avec Valls ?

http://www.economiematin.fr/les-experts/item/9313-valls-gestion-budget-mairie-evry-gouvernement/?utm_source=newsletter&utm_medium=Email&utm_campaign=NL-2014-04-02

http://www.youtube.com/watch?v=dDQ-Km-hEy0


Koos Jansen sur la politique de l'or de la Chine et le rapatriement de l'or de l'Allemagne


https://www.youtube.com/watch?v=FJvu1kDDL9o
6 novembre 2012 : Von Gruyère avait un objectif de 7000 $ sur l'or :

https://www.youtube.com/watch?v=nnozqwEtJFA
J'aime bien le von Greyherz... Il finira bien par avoir raison un jour, vu que son coucou suisse s'est arrêté. HAHAHA!
Max Kaiser report avec Von Gruyère

https://www.youtube.com/watch?v=f3WHm26al3Q
"Supprimer la propriété privée de la constitution" !
Il fallait du courage pour écrire un tel article un 1er Avril.
Finalement ce n'était pas un poisson d'Avril...

Sur le thème de l'expropriation, après avoir lu ce qu'a écrit "Ungars" (sur la possibilité de saisir les biens d'un criminel), un autre cas de figure me vient à l'esprit.
Lorsque votre propriété est située sur le trajet d'une future autoroute par exemple, l'État peut légalement vous exproprier.
Une loi permettant l'expropriation existe donc déjà et, apparemment, elle est compatible avec notre constitution.
Où se situe la différence entre une telle expropriation et l'interdiction de licencier dans une entreprise viable ?
Dans l'indemnisation. Si l'État vous exproprie, il doit vous ademniser au cours du marché.
Il semble donc, que dans le cadre de la législation actuellement en vigueur, il soit tout à fait possible à l'État français
de s'opposer à des licenciements en ... nationalisant l'entreprise concernée au préalable pour des raisons d'intérêt public supérieur.
Nul besoin donc de changer la constitution.
La loi actuelle a l'avantage sur un éventuel changement de la constitution de nécessiter une mise de fonds de la part de l'État et donc de fortement limiter de telles opérations aux cas réellement indispensables.
Par contre permettre d'interdire simplement le licenciement ouvrirait certainement la porte à de nombreux abus, la notion de "site rentable" étant éminemment subjective..
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
Un avis personnel:
Je trouve que, presque tous ici avez des "'oeilleres'' et un manque certain d'ouverture d'esprit en cherchant toujours le cheveu a couper en 4.
Comme Boutros Boutros et quelques uns d'autres ici ,nous cherchons le debut de la solution( et pensons l'avoir trouve)
a l'origine,j'insiste sur le mot "ORIGINE" de tous nos problemes passes et futurs,le reste n'est que bla-bla.
IL EST IMPERATIF D'ALLER A L'ESSENTIEL
Nos acteurs politiques ne sont ni incompetents,ni imbeciles,ils ne sont la que pour jouer a la democratie.
Leurs roles est d'obeir comme des toutous a l'oligarchie euro-atlantiste.
OUVREZ LES YEUX,QUE DIABLE.
OUVREZ VOTRE ESPRIT car actuellement vous n'etes que bornes et formates,et comme des toutous, vous aussi, vous aboyiez avec la meute.
Present a l' election Europeennes(afin d'etre le cheval de Troie) et dans les 8 regions de France et s'íl recolte suffisamment de fond,
Francois Asselineau de l'UPR est l'unique voix qui prone la sortie de l'UE par l'article 50 de sa constitution(et par voie de consequence de l'Euro et de l'OTAN),sortie pacifique afin que la France et les Francais se reprennent en main sans plus subir les ordres d'autorites etrangeres et non elues.
EST CE TROP COMPLIQUE DE COMPRENDRE CELA????????????????
L'alternative d'une autre Europe,de renegocier les traites,d'une Europe federale,tout cela ne sont que des leurres,que les barreaux d'une nouvelle prison.
Sans une dictature venue de l'exterieur l'Europe est ingouvernable.
C'est de cela que vous voulez pour notre beau pays?????????????????
Reflechissez bien et le jour du choix ne vous trompez pas de bulletin,votez blanc ou s'abstenir n'apportera rien et fera l'affaire de tous ceux qui sont deja en place et qui ne fond strictement rien au parlement Europeen si ce ne n'est que de cirer encore un peu plus les bottes de l'oligarchie FN compris.

Evaluer :   2  0Note :   2
EmailPermalink
Il y a une maladie qui sévit en ce moment et qui touche de nombreuses personnes, celle-ci consiste à mettre tout et n'importe quoi à la sauce républicaine, "tiens aujourd'hui je me suis levé d'humeur toute républicaine", "Ô comme le chant des oiseaux me parait bien républicain ce matin !" Le mot républicain est sans cesse employé pour parler de la France, il s'est substitué au pays comme s'il était douteux désormais de faire appel au pays ou à la patrie. Je remarque d'ailleurs que parmi ces républicains, ils s'en trouvent quelques-uns pour ne pas vouloir voir dans le FN un parti républicain. La vraie question à se poser : avec la novlangue actuelle, les gens comprennent-ils encore ce mot qui est désormais mis à toutes les sauces ?

C'est sur les mots de patrie et de nation que s'est forgé l'idée républicaine durant la révolution française, c'est cela que les révolutionnaires sont allés chercher dans la Rome païenne et républicaine, et pourtant à notre époque, rien ne semble pareil puisqu'on ne veut même pas voir dans le FN un parti républicain alors que c'est évidemment avec l'UPR, un des rares partis encore républicains.
Europe Ecologie les Verts n'est clairement pas un parti républicain car il lutte pour la dissolution de la nation dans le fédéralisme européen, les autres partis majoritaires ne le sont pas plus puisqu'ils ne pensent qu'à se noyer dans l'Union Européenne, ce sont des naufragés (voire des naufrageurs) qui essayent de nous faire espérer qu'on trouvera enfin notre bonheur une fois le rivage européen atteint, mais pourquoi devrions-nous leur faire confiance alors qu'ils nous ont menés à notre perte ?

Vous prétendez que l'UPR, c'est mieux que le FN ? La différence est quasi insignifiante dans le fond, et vous voudriez que nous ouvrions les yeux la dessus ? Vous me paraissez mal barré (trop de naufrageurs aux commandes là encore), le problème est d'un autre ordre (et d'ordre surnaturel aussi), il est déjà dans le fait de confondre la France avec son régime actuelle : la république. Il est ensuite de comprendre que tous les maux que nous avons connus depuis plus de 200 ans viennent en partie de ce régime qui en est pourtant à sa 5ème révision, mais qui échoue sans cesse tellement il est profondément inadapté au pays réel (faut bosser un peu son histoire, mais ça vient vite).
Quand vous aurez compris cela, là vous aurez enfin ouvert les yeux, pas avant et là vous aurez compris pourquoi le mot républicain est désormais mis à toutes les sauces, pour nos chères élites, il ne faudrait surtout pas que la république soit dissociable de la France !
La république doit mourir, elle l'a compris, en réalité elle le sait depuis le début qu'elle est illégitime, elle cherche juste à étreindre sa chère et tendre dans la mort afin qu'elle tombe avec elle, la France tombera, elle se relèvera toute honteuse de s'être fait duper par un si fol amour (une erreur de jeunesse ?) et par la suite, je vous prie de croire qu'on ne l'y reprendra plus !
Evaluer :   2  1Note :   1
EmailPermalink
Lariost
Au risque de vous surprendre ,je suis pour la mondialisation mais contre l'Americanisation que nous vivons actuellement.
L'Europe est le vassal des USA,je pense que vous le savez.
Que l'Europe est ingouvernable car il faut que les 28 pays(bientot encore plus) soient d'accord (Chose impossible)pour que la plus petite decision soit prise.Donc les decisions sont prises a Washington. ,ou d'ailleurs il y a un ministere aux affaires Europeennes.
Cela s'appelle de l'ingerence.
A quand un ministere aux affaires americaines en Europe???
Pourriez vous me dire aussi ,pourquoi il y a un parlement juif compose de 120 membres provenant de 47 pays a l'interieur du parlement Europeen.
Est ce normal???
A quand un parlement musulman,catholique ou Bouddhiste..........
Mais de qui se moque t on???
D'ailleurs ce n'est pas sans raison que l'Europe des 28 correspond a peu pres au perimetre de l'OTAN.
Dans tous les pays democratiques ,on denonce les mariages forces d'une femme avec un homme.
Pourquoi force t'on le peuple de France( sans lui demander son avis) ainsi que d' autres pays a faire des alliances(mariages) contre nature.
Le FN n'est qu' un parti leurre qui est en place,uniquement pour canaliser les mecontents et qui ne parle jamais de l'article 50.
Ce parti ne souhaite absolument pas prendre les commandes.
Et pourquoi??
Parce qu'il sait tres bien que sans sortir de l'UE il ne pourrait jamais tenir ses promesses.il ne peut donc que critiquer.
Ce parti voyage en eaux troubles.
Avec Francois Asselineau tout est clair,c'est au peuple de France de decider et non a des oligarques ,qui plus est,sont venu de l'exterieur,et qui nous prennent pour des demeures.
La France, c'est comme ma maison ,je veux rester maitre chez moi.
Qu'est ce qui vous gene la dedans.????
OU habitez vous?
J'aimerai bien aller vous rendre une petite visite pour vous dire ce que vous devez faire de votre argent et par la meme occasion ,donnez moi votre portefeuille je m'en occupe aussi et puis tant qu'on y est je m'installerai chez vous.

Je suis à peu près d'accord sur tout le constat que vous faites, j'ai déjà assisté à une conférence de François Asselineau, je connais ses qualités, je sais aussi ou il s'arrête.

Je comprends donc votre réaction toute républicaine et plutôt séduisante, même si je subodore que celle-ci est incomplète car en définitive trop orientée sur les problèmes économiques. L'Union Européenne est avant tout une construction idéologique, je viens de lire un message de François Asselineau sur la remontrance que le président Allemand a fait à son collègue Suisse le 1er Avril, au sujet de la dernière votation Suisse de Février, il lui a dit que la démocratie directe était quelque chose de dangereux, et que cette votation suisse sur l'immigration était vécue comme un profond rejet de l'Europe.
François Asselineau en conclut donc que l'Union Européenne n'est pas un organe qui prône la démocratie vu qu'elle sanctionne à travers le président allemand la seule vraie démocratie populaire d'Europe, et il a bien raison, par contre là où il ne va pas assez loin, c'est dans la raison du pourquoi de cette punition et de cette remontrance : l'Union Européenne oblige les états européens a pratiqué une immigration massive, s'ils ne le font pas, c'est le coup de bâton obligé, et c'est ce que vient d'apprendre la Suisse et sa dangereuse démocratie directe.
En somme, si Asselineau va un peu plus loin, il est obligé de faire le lien entre la politique d'immigration massive des états et l'union européenne, et s'il va jusque là, quid des véritables différences entre l'UPR et le FN ?

Vous dites que le FN n'est pas un véritable parti, qu'il ne veut pas sortir de l'Europe, qu'il est là juste pour leurrer les mécontents, difficile à dire, le FN est sur cette thématique depuis plus longtemps, il annoncent la sortie de l'euro sans l'expliquer clairement contrairement à un Asselineau, voila comment je perçois les choses. Je ne vois pas non plus ce qu'il y a espérer quand on voit la représentativité d'un Asselineau, je ne sais pas comment on peut croire en la démocratie quand on voit les scores qu'il obtient.

Pour arriver à quelque chose, la seule solution est que le pouvoir politique soit suffisamment indépendant des intérêts financiers, or la France n'a pas connu cela depuis la monarchie absolue, sous Napoléon ce n'était déjà plus le cas, sous la république, ils s'en sont mis tous pleins les fouilles à l'exception de quelques intègres mues par leurs étranges convictions. Un Roi n'est définitivement pas un tyran, au contraire sa charge est lourde puisqu'il est redevable de son Peuple devant Dieu, certaines guerres n'ont d'ailleurs pas eu la fin escomptée parce que le Roi sait toujours que s'il fait couler le sang inutilement, il aura des comptes à rendre devant Dieu. Cette année, nous allons fêter les 800 ans de la bataille de Bouvines, bataille qui a fondé notre nation et qui repose sur l'alliance du peuple et de son Roi, alors que les puissances européennes de l'époque (Jean sans peur, l'empereur Othon IV ...) rêvaient de se partager la France.
Tout cela raisonne fort étrangement dans ce contexte de crise européenne, comme nous le fait comprendre Philippe de Villiers dans son roman de Saint Louis, la leçon de Philippe Auguste à sa descendance et à son petit fils Saint Louis est toujours valable : “Protège les faibles. Ils te protégeront. Ce sont les merciers et les meuniers, les crieurs à vin, les cervoisiers, les fripiers et les chaussiers qui ont fait tourner le soleil de la victoire. Ils te mandent de tenir justice sur haut et bas, sur pauvres et riches. ”
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
Lariost,
Je ne suis pas un feru d'histoire
mais il est evident que le pouvoir politique doit etre le plus independant possible des interets financiers.
Actuellement,presque partout dans le monde ,nous n'avons que des pouvoirs corrompus par l'argent.
Bien sur que Francois Asselineau n'est pas parfait.
un tel homme n'existe pas.
C'est le meilleur du moment.
Bien sur je ne suis pas en accord a 100 % avec lui
Ne pas oublier que l'UPR n'est qu'un mouvement provisoire.
Ceux qui croient qu'il y a des solutions sans problemes qui vont avec ,s'illusionnent.
1)L'important est que la(ou les) solution(globale) soit superieur au(x) probleme(s) rencontre(s)dans l'interet des peuples=
Article 50
2)Je suis aussi un partisan d'Etienne Chouard qui voudrait remplacer le senat par une assemblee constituante.
3)Je me retrouve aussi dans certaines analyses d'Alain Soral(autres sujets que l'economie) bien que sympatisant du FN.
Il roule pour lui et je ne me fais pas trop d'illusion,c'est surtout un vendeur de bouquins.
Francois Asselineau est le seul actuellement a nous fournir des explications claires,logiques et toujours frappees du coin du bon sens.
Lui,Il n'a rien a vendre.....pour l'instant.
Si vous en connaissez un autre equivalent ou meilleur,j'aimerai beaucoup le connaitre.
Sur l'Echiquier politique,je me defini comme "LIBERTARIEN MINI-ETATISTE".
Je n'adhere pas aux clivages droite,gauche,etc......que je considere depasse,
mais uniquement aux idees bonnes ou mauvaises quelque soit le parti qui s'en revendique.
Le politiquement correct n'est qu'une atteinte a la liberte d'expression.

Il semblerait que vous n'ayez visionne qu'une conference de Francois Asselineau.
Sachez qu' Asselineau fait aussi le lien entre l'immigration massive des etats et l'UE.
Visionnez la conference d'Asselineau "Est que les partis politiques respectent l'intelligence des Francais?"
Rappel:Il faut que vous relisiez la profession de foi du FN lors des elections Presidentielles 2012,
a aucun moment il est question de sortir de l'UE ou de l'EURO.
Pourquoi J.M. Le PEN et sa fille Marine(deputes Europeen)depuis X annees sur les bancs de l'Assemblee,
n'ont jamais emis une seule critique tel un NIGEL FARAGE ???
Y repondre ,c'est deja tout comprendre.
Francois Asselineau dans un tel Hemicycle saura faire entendre la voix du peuple de France.
Ah! ça au moins Mr Sannat, c'est un coup de gueule qui vient du coeur.
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
Jusqu'à maintenant le travail ne tombe pas du ciel, on ne le cueille pas dans les friches.
C'est un truc qu'on se donne les uns les autres et vice-versa.

S'il existait un droit au travail (ou plutôt à l'emploi !! nuance), qui serait désigné comme personne à qui ce droit serait opposable?
Créer des droits nouveaux sans savoir contre qui se plaindre en cas de manque, n'est ni efficace ni réaliste.
La question suivante sera sans doutes celle de la qualité de l'emploi :
une place pourrie dans une boîte de merde satisfera-t-elle le droit à l'emploi ?

Evaluer :   2  0Note :   2
EmailPermalink
Aujourd'hui, une seule chose a attiré mon attention !!! et c'est l'augmentation future du prix de l'électricité !!!

Nos politiques peuvent bien s'agiter dans tous les sens, ils n'auront jamais la solution. Par pitié, demander à Ruth Elkrief d'arrêter de lécher le cul du nouveau premier ministre, ça en devient ridicule. Voilà ce qu'elle répète en boucle sur BFMtv: "De la communication, être proche du peuple, aller plus loin encore". Je crains le pire...



Ce matin, ma mère m'a dit que mon père s'était encore distingué à la pharmacie. Quand on lui a demandé qui était le nouveau maire de sa commune, il a répondu qu'il n'avait pas voté, et peu importe l'étiquette politique ce sont tous des "planches pourries".



C'est fait, j'ai été reçu par la directrice de l'école maternelle de ma fille. Je vous ferais vendredi un petit condensé de cet entretien. Accrochez-vous ça vaut le détour. A la suite de ce rdv, j'ai pris peur. Soit je suis un être exceptionnel doué d'un intelligence supérieure, ou soit je suis dangereux pour la sociéte et je dois être enfermé ???

Bien à vous.
Evaluer :   2  0Note :   2
EmailPermalink
Ruth Elkrief, journaliste de BFM TV, faisant des courbettes à Valls, hum pour certains y'a rien de bien étonnant, ils sont tous lié de façon éternel à quelque chose.
Partager les mêmes intérets, ça rapproche, forcément :P

Evaluer :   5  0Note :   5
EmailPermalink
Vous parlez certainement de la personne interviewé sur sa participation à une réunion anodine...

https://www.youtube.com/watch?v=3TI26PE8IwM
Evaluer :   2  0Note :   2
EmailPermalink
Bonsoir Christus

Aujourd'hui le gouvernement belge vient d'annoncer que la TVA sur l'énergie
sera réduite de 21% à 6% pour les particuliers et ce n'est pas un poisson d'avril
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
Bonsoir Hyoe lo, si ce n'est pas un poisson d'avril alors bravo au gouvernement Belge.

À voir les décisions destructrices et les actions contre-productives, je me demande bien si la France n'est pas l'ennemi à abattre. On sait tous que son histoire est liée au Christ.
Pourquoi un tel acharnement pour sa destruction??? Existe-il dans ce pays un lien entre le mal et le bien???
Les coupables ont sûrement des origines anglo-saxonne??? Une revanche sur notre Sainte Jeanne??? Difficile d'avoir une réponse, ce que je crois c'est que des personnes de pouvoir nous veulent du mal et ils sont sur le point de remporter la victoire.

Chercher des réponses c'est déjà entrer en résistance...

Cordialement.
Dans cette vidéo, à la 13ème minute, Olivier Berruyer dit la chose la plus importante à propos des pays membres de la zone euro : en réalité, la zone euro, c'est un schéma suicidaire.

La zone euro, c'est un mécanisme suicidaire.

En une seule minute, Olivier Berruyer dit tout ce qu'il fallait dire :

"Vous êtes dans un schéma sans fin. D'une part, il n'y a plus de flottement des monnaies, donc il n'y a pas d'ajustement par les monnaies. Donc l'ajustement, il est par les salaires. On est en concurrence, en guerre, sans arrêt, les uns contre les autres.

L'Allemagne a commencé par baisser ses salaires. Comme les autres pays européens ne l'ont pas fait pour des raisons sociologiques, ça marche plutôt bien pour l'Allemagne pour le moment. Les autres sont obligés de réagir. Dans ce cas-là, ça va aller moins bien pour l'Allemagne, qui en remettra une deuxième couche. Et c'est sans fin. Quand les salaires baissent, l'inflation finit par baisser dans la zone euro.

Si on continue à se faire la guerre comme ça dans une zone de monnaie unique, c'est juste suicidaire. Et ça va mal finir."

Rien à ajouter.

http://www.youtube.com/watch?v=VaMQpwvASF0#t=925
Evaluer :   3  0Note :   3
EmailPermalink
FMI (2013): il faut baisser les salaires de 30% en France.

Ils en parlaient, ils savent ce que nos traitres élus sont contraint de faire par lâcheté, connivence, soumission etc...

http://dai.ly/xq7jpf

Le smic doit sauter je pense pour que le gouvernement puisse ensuite s'amuser avec les salaires, donc quand ils reviendront nous parler du smic, vous saurez d'avance la véritable raison de cela.

Petite idée de la façon dont voient les choses nos chères élites et autres grands groupes de la finance, on comprend mieux.

http://youtu.be/HCaSG2dikIA
Evaluer :   2  0Note :   2
EmailPermalink
C'est ce que dit Asselineau à longueur de conférence.
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
Olivier Berruyer défonce des portes ouvertes, ce qui n'est pas un crime, d'ailleurs. Comment voulez-vous, dans le cadre de la monnaie unique (pas si unique que ça, puisque les billets de banque portent un code pays devant leur numéro et les pièces ont un côté face national), rétablir les équilibres commerciaux si ce n'est en pratiquant la dévaluation salariale? J'ai beau me creuser la tête, je n'en vois pas d'autre.
Faut qu'il arrête le Sannat, une verveine lui fera sans doute du bien. je l'ai rarement vu aussi déchainé, il est vrai que l'actualité étant ce qu'elle est...
Evaluer :   1  13Note :   -12
EmailPermalink
Faut arrêter l'hystérie : les atteintes au droit de propriété privée existent déjà ! Pour les criminels, il est possible de saisir leurs biens meubles et immeubles. Pour des raisons d'intérêt publique, on peut vous exproprier de votre logement. En lisant http://www.lepoint.fr/economie/il-faut-mettre-le-droit-a-l-emploi-au-meme-niveau-que-le-droit-de-propriete-29-03-2014-1806891_28.php, le monsieur explique que "Si la Constitution ne permet pas de pénaliser une entreprise qui refuse de céder un site rentable pour lequel il y a une offre "sérieuse" sans la mettre en danger afin de protéger les emplois, alors il faut la modifier. On pourrait écrire que "la fiscalité peut permettre de restreindre le droit de propriété lorsque l'emploi est en jeu si la pénalisation n'est pas de nature excessive". Il ne s'agit évidemment pas de restreindre le droit de propriété, mais de dire que la loi, dans certaines circonstances et pour des motifs d'intérêt général, peut y porter atteinte."
On est loin du communisme à la Staline, bordel de merde ! Et sans nos 6 millions de chômeurs, ce texte n'existerait même pas ! Car à continuer à faire le con à gauche ou à droite, ce sera le FN à l'Elysée en 2017, sauf à assassiner Marine Lepen ! Ce qui c'est passé aux élections municipales est lourd de conséquences pour le futur proche.
Evaluer :   2  14Note :   -12
EmailPermalink
Pourquoi assassiner celle qui plait tant au système ? ^_^

Marine me fait penser à Mc Cain, adversaire d'Obama en apparence durant les élections, mais participant ensuite au même agenda.

Faut arracher ce voile de naïveté, ps, ump ou fn, différents visages, mais tous baissent la tête ou rampent au sol devant ceux à qui il faut plaire pour espérer participer à la surprise partie, la présidence de la France durant cinq ans.

On assassine ceux qui veulent faire tomber ce système, pas ceux qui s'en accommodent en en apprenant les rites et coutumes.
Evaluer :   7  5Note :   2
EmailPermalink
Sans compter qu'il n'y a pas eu de "percée" particulière du FN aux municipales. La seule "grande" ville qu'ils ont conquise : Béziers ! Au moins en 95 ils avaient pris Toulon... Les médias jouent à "Chérie, fais-moi peur !" comme à chaque élection, mais on a l'habitude maintenant. 30 ans que la SARL Le Pen est en pleine "percée" ! Comme un furoncle qui n'éclaterait jamais !
Evaluer :   4  0Note :   4
EmailPermalink
De toutes façons, qu'est-ce qui nous prouve que les élections ne sont pas truquées? Il y a quelques années, dans une petite ville du sud de la Belgique, le décompte des votants était supérieur au nombre des inscrits!!! Encore des tricheurs qui ne savent même pas compter. Si le FN veut le pouvoir, qu'il le prenne. Par la force. Quant à Marine Le Pen, elle a hérité de la moitié de l'intelligence de son père et la moitié de l'intelligence de sa mère. C'est pour ça qu'il lui en manque...
Le problème n'est pas que Germain pense ce qu'il a envie de penser.
Le problème c'est qu'on l'ait élu sans savoir ce qu'il pensait et qu'on le maintienne à sa place après qu'il a dévoilé sa pensée.
Evaluer :   11  0Note :   11
EmailPermalink
Le problème c'est que Germain est député, et que quelque soit ce que Germain pense ou ce que l'on pense des idées de Germain, Germain n'a aucune possibilité de les faire appliquer parce qu'il est député à l'Assemblée Nationale française, institution qui n'a plus aucun pouvoir. Tout se décide, en vertu des Traités Européens, à Bruxelles, et en particulier à la Commission.
C'est ça le problème.
Evaluer :   3  0Note :   3
EmailPermalink
Dernier commentaire publié pour cet article
A quoi les Français peuvent-ils s'attendre avec Valls ? http://www.economiematin.fr/les-experts/item/9313-valls-gestion-budget-mairie-evry-gouvernement/?utm_source=newsletter&utm_medium=Email&utm_campaign=NL-2014-04-02 http://www.youtube.com/watch?v=dD  Lire la suite
AilesdeSamothrace - 04/04/2014 à 13:36 GMT
Top articles
Flux d'Actualités
TOUS
OR
ARGENT
PGM & DIAMANTS
PÉTROLE & GAZ
AUTRES MÉTAUX