Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en

La dernière idée folle de notre gouvernement ? Redéfinir la notion d’entreprise et c’est insensé !

IMG Auteur
Publié le 14 janvier 2018
1218 mots - Temps de lecture : 3 - 4 minutes
( 10 votes, 4,6/5 ) , 7 commentaires
Imprimer l'article
  Article Commentaires Commenter Notation Tous les Articles  
0
envoyer
7
commenter
Notre Newsletter...
Rubrique : Article du Jour
24hGold - La dernière idée fol...

À vos claviers et à vos stylos citoyens !!! Et nous ne sommes que le 9 janvier. L’année démarre fort. Explications.

Je cite souvent le principe de base qui prévaut, enfin qui est censé prévaloir, à tout acte médical : « Primum non nocere » en latin, et qui se traduit par “d’abord ne pas nuire”.

Et en parlant de nuisance, en voilà une bien belle qui se profile à l’horizon, et dont l’instigateur, Nicolas Hulot, serait bien inspiré de faire preuve de plus de modestie intellectuelle tant le sujet touché est sensible. Et pas qu’un peu !!!

Comment définir une entreprise ?

Voilà une grande et vaste question métaphysique à laquelle le code civil français apporte une réponse pour le moins lapidaire, simple et succincte…

Ces réponses sont apportées par les articles 1832 et 1833.

Nous allons donc faire un peu de droit, mais rassurez-vous, d’abord cela va être très court et en plus, vous allez tout comprendre (pour une fois en droit…).

Article 1832 : « La société est instituée par deux ou plusieurs personnes qui conviennent par un contrat d’affecter à une entreprise commune des biens ou leur industrie en vue de partager le bénéfice ou de profiter de l’économie qui pourra en résulter.

Elle peut être instituée, dans les cas prévus par la loi, par l’acte de volonté d’une seule personne.

Les associés s’engagent à contribuer aux pertes… »

Voilà une définition simple, apolitique et sans idéologie de l’entreprise. L’entreprise appartient à des personnes qui décident de s’associer pour créer des choses ensemble et ils en partageront aussi bien les fruits… que les problèmes !

Article 1833 : « Toute société doit avoir un objet licite et être constituée dans l’intérêt commun des associés »…
Eh oui, je vous avais dit que cela serait court !!!

Donc une société doit avoir une activité légale… Donc il est interdit par exemple de revendre des enfants sur le marché, même vivants et en un seul tenant…

Vous aurez donc compris que jusqu’à présent, notre législateur, dans sa grande intelligence, avait décidé d’avoir une définition minimaliste de l’entreprise et de ce qu’est une société pour éviter justement tout problème et en laissant à la loi les ajustements nécessaires.

La vie était simple… (Enfin presque !)

Macron, le nouveau marxiste… encore plus marxiste que Marx !!!

Or on apprend en cette rentrée 2018, et c’est sidérant, que « le gouvernement a confié une mission, baptisée «entreprise et bien commun» à Jean-Dominique Senard, actuel patron de Michelin, et à Nicole Notat, ex-secrétaire générale de la CFDT ».

Mais c’est Nicolas Hulot qui avait ouvert le feu le 11 décembre dernier lors d’une visite au Medef : “L’objet social de l’entreprise ne peut plus être le simple profit, sans considération pour les femmes et les hommes qui y travaillent, sans regard sur les dégâts environnementaux.”

Antoine Frérot, le PDG de Veolia, a quant à lui déclaré que « je souhaiterais qu’il soit rappelé quelque part dans la loi tout ce qu’une entreprise apporte, et qu’elle ne sert pas seulement les intérêts des actionnaires et des patrons. Elle est d’intérêt général ».

Non, non et non, une entreprise est, d’essence, privée !

Allez expliquer aux investisseurs américains, ou anglais, ou encore chinois sans oublier nos qataris, dans un monde ouvert, que leurs entreprises en France sont d’intérêt général…

C’est à mi-chemin entre la connerie intellectuelle la plus grossière et l’idéologie la plus débile du politiquement correct suintant et dégoulinant de ces dernières années.

Soyons sérieux… Ici, le gouvernement est en train de changer les entreprises en… association d’utilité générale et donc publique !

Une entreprise est bien une société visant à permettre à des intérêts privés de s’épanouir et de créer de la valeur.

Après il est évident que la loi vient, par certaines interdictions, réduire le champ de liberté des entrepreneurs et la loi d’ailleurs ne s’en prive pas.
Il suffit de regarder le nombre de normes, de règlements tellement complexes qu’ils étouffent la croissance et l’envie d’entreprendre et donc au bout du compte, la croissance économique.

Et non, je ne me livre pas à un plaidoyer libéral ! Mais à des réflexions de bon sens !

La définition d’une entreprise n’a rien à voir avec les solidarités que nous souhaitons tisser au sein d’une nation. C’est deux choses totalement différentes et le gouvernement se prépare à commettre une erreur terrible en succombant à l’idéologie car il n’y a que dans des pays marxistes que l’on souhaite changer l’objet et la définition d’une entreprise en expliquant qu’elle est d’intérêt général, ce qui revient de fait à nationaliser l’ensemble de l’économie.

C’est donc pure folie que de voir, encore une fois, dans un monde ouvert et que notre gouvernement veut d’ailleurs de plus en plus ouvert, ce même gouvernement aller vers une solution juridique totalement hallucinante.

Si France Stratégie avait pensé à nationaliser les biens immobiliers de tous les Français, le gouvernement, lui, s’apprête à nationaliser toutes les entreprises de France en expliquant à tous les petits entrepreneurs de ce pays, à tous nos commerçants, à tous nos artisans, à toutes nos PME et PMI, qu’ils sont d’intérêt général…

Ce qui est à la fois une évidence, sauf que la vocation d’une entreprise, c’est la propriété privée des moyens de production et donc le droit implicite aux bénéfices privés.

Vous n’aimez peut-être pas cette idée-là, mais tous ceux qui ont essayé autre chose ont lamentablement échoué dans un océan de misère.

L’effort est personnel.
Le travail est personnel.
La souffrance est personnelle.
C’est ainsi.

Quant aux aspects environnementaux, cessons l’hypocrisie. Je ne croirai aux politiques environnementales qu’à partir du moment où nous cesserons d’évoluer dans un système de consommation de masse basé sur une production de masse nécessitant un gâchis de masse et donc une pollution massive. La protection de l’environnement n’est pour le moment qu’un prétexte pour taxer les gens et cela devient plus une religion détestable qu’une réalité. Au-delà de ces considérations évidentes, protéger l’environnement passe par des lois par exemple contre l’obsolescence programmée afin de faire durer les produits plus longtemps, il n’y a pas besoin de changer la définition de l’entreprise pour faire avancer l’écologie. Là encore, c’est une évidence qu’il faut énoncer.

Je vous invite donc à envoyer vos meilleurs vœux au Président et au Premier ministre, avec la plus grande courtoisie de rigueur et d’usage dans de tels échanges, et à leur faire part également de tout le bien que vous pensez de cette dernière folie de nos élites dont la bêtise est décidément insondable.

Il faut à nouveau rappeler le bon sens.

Une entreprise fait du profit. Une association est à but non lucratif…

Certains gagnent de l’argent et les impôts permettent le transfert de richesses vers les plus démunis.

Nul n’a besoin de changer cela, ce serait un signal exécrable à envoyer à tout le reste du monde économique. Même Maduro au Vénézuela ne change pas la définition des entreprises.

Philippe et Macron seraient-ils donc d’horribles et d’affreux marxistes faisant passer nos antifas pour des capitalistes de la pire espèce ?!!!

Pour le Premier ministre, c’est ici : premier-ministre@cab.pm.gouv.fr
Pour le Président, c’est là : courrier.president@elysee.fr

Si vous ne savez pas quoi écrire, faites simplement la copie de cet article !

Il est déjà trop tard, mais tout n’est pas perdu. Préparez-vous !

Données et statistiques pour les pays mentionnés : France | Tous
Cours de l'or et de l'argent pour les pays mentionnés : France | Tous
<< Article précedent
Evaluer : Note moyenne :4,6 (10 votes)
>> Article suivant
Charles Sannat est diplômé de l'Ecole Supérieure du Commerce Extérieur et du Centre d'Etudes Diplomatiques et Stratégiques. Il commence sa carrière en 1997 dans le secteur des nouvelles technologies comme consultant puis Manager au sein du Groupe Altran - Pôle Technologies de l’Information-(secteur banque/assurance). Il rejoint en 2006 BNP Paribas comme chargé d'affaires Il a exercé les fonction de directeur des études économiques de la société Aucoffre.com de 2012 à 2015, et créé le Contrarien Matin un site de « décryptage quotidien, sans concession, humoristique et sarcastique de l’actualité économique ». Il a fondé en Septembre 2015 le site Insolentiae.com et se consacre depuis pleinement à ce nouveau projet éditorial.
Publication de commentaires terminée
  Tous Favoris Mieux Notés  
Il y en a que le mot "culture" pousse à sortir leur revolver.
Moi, c'est le mot "social".
Evaluer :   2  0Note :   2
EmailPermalink
D'ailleurs le Pouvoir vous a retiré le revolver en 1939, de peur que de lâcheté en trahison, il ne soit pris pour cible !
Evaluer :   3  0Note :   3
EmailPermalink
Un citoyen est armé, un sujet ne l'est pas...
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
«Avec Muriel Pénicaud et Bruno Le Maire, nous allons faire évoluer l'objet social des entreprises, qui ne peut plus être le seul profit, sans considération pour les hommes et les femmes qui travaillent, sans regard sur les désordres environnementaux. Cette réforme nous conduira probablement à modifier le Code civil.» Ces mots ont été prononcés au siège du Medef par Nicolas Hulot, le ministre de la Transition écologique, à l'occasion du One Planet Summit,
 
En un mot, une fabrique de pantoufles n'aura plus pour but de produire des pantoufles confortables les moins chères possibles, mais d'agir sur la société pour la modifier dans le sens convenu par le Pouvoir. C'est typiquement soviétique. En URSS, l'usine n'avait pas pour but réel de produire des biens nécessaires à la population, mais d'encarcaner les employés dans un systéme qui les surveillait et guidait d'office vers un avenir meilleur. C'est ce qui a amené l'URSS dans le mur.
 
A rapprocher de la pensée du Maréchal  Lyautey dont on nous a gavés, en particulier durant la "guerre " d'Algérie, sur le rôle "social" de l'officier, qui a abouti à la notion de "pacification", en oubliant qu'un fusil, c'est faire pour tuer l'adversaire et que la seule paix efficace en temps de guerre, c'est la paix des cimetières. Le résultat de cette théorie dite "sociale" du trouffion, c'est que nous avons donné le pouvoir au FLN et avons abandonné les nôtres que nous avions armés, sous les ordres d'un Général marqué par le Sillon de Marc Sangnier, catholicisme "social" qui a vidé les églises et transféré les séminaristes dans les cellules de la CGT.
Evaluer :   4  0Note :   4
EmailPermalink
Bon post, mais vous précisez :
..."sous les ordres d'un Général marqué par le Sillon de Marc Sangnier, catholicisme "social qui a vidé les églises et transféré les séminaristes dans les cellules de la CGT"

Excellent et bien triste à la fois.
j'ai noté justement au contact de ces "gens" que même les séminaristes (pas tous heureusement) se prenaient pour des "missionnaires socials" et parlaient par vocation plus du bien terrestre que de celui du ciel.
Il y en a un il y bien longtemps, prêtre de profession qui m'a dit à moi quand je parlais de vérité divine: - Mais qu'est ce que la Vérité ??? (pour un prêtre avouez que ...)

C'est la tendance gauchisante qui a vidé les Eglises par son aspect plus social où seul le besoin de ventre se place devant celui de l' esprit.
Evaluer :   2  0Note :   2
EmailPermalink
la grande Simone Weil ( celle qui est morte à Londres en 1943) disait dans "Pensées sans ordre concernant l'amour de Dieu", grosso modo, que le "Social" c'est Satan et qu'il tire l'homme vers le bas.
Elle en savait quelque chose puisqu'elle avait commencé très à gauche ( la Condition ouvrière), travailla volontairement en usine puis fut volontaire pour la guerre d'Espagne, où elle se brula gravement un pied avec des haricots rouges et fut contrainte de rentrer en France. Et là, elle fut touchée par la grâce.
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
Blitzel,
A propos de "vérité Divine", m'a été récemment offert un petit livre format poche, "J'ai lu" N°5573 écrit par Neale Donald Walsh, qui relate une série de "conversations" d'une phénoménale teneur.
Je n'en citerai pas le titre qui prête à sourire et pourtant, jamais aucun livre n'aura balayé dans un enchaînement logique ( c'est là que je l'attendais ) un aussi considérable fatras d'idées reçues qui nous aveuglent tous.
Souhaitez-vous être éberlué, choqué et pourtant émerveillé par cette inconcevable écriture automatique ? Alors ne le ratez surtout pas.
C'est le plus beau cadeau que j'aie jamais reçu.
Dernier commentaire publié pour cet article
Un citoyen est armé, un sujet ne l'est pas... Lire la suite
merisier - 13/01/2018 à 18:59 GMT
Note :  1  0
Top articles
Derniers Commentaires
La monnaie digitale, une arme d’oppression massive I
18 juil.samideano
Je suis sorti en partie du marché de l'argent pour le BITCOIN en juin 2015, ce que je ne regrette pas, j'ai et de loin beaucoup mieux gagné ma vie ...
L’argent, le super-métal
17 juil.samideano
Ted Butler qui a consacré sa vie à l'étude de l'argent, a fini par admettre que JP Morgan contrôlait entièrement ce marché et donc que c'est un mar...
Stupéfiant : 43 de l’épargne des Français est placée à l’étranger
17 juil.blitzel2
Hors contexte : Je me souviens quand j'avais six ans, j'allais chercher des "bonbons" à la boulangerie et ma mère me donnait une pièce d'argen...
Stupéfiant : 43 de l’épargne des Français est placée à l’étranger
16 juil.merisier1
@ blitzel Alors du Silver, on en parle même pas !
Stupéfiant : 43 de l’épargne des Français est placée à l’étranger
16 juil.blitzel2
Je pense que la plupart des "citoyens" estiment qu'épargner dans les assurances vie est encore une très bonne chose,... puisque les Livrets ne donn...
Stupéfiant : 43 de l’épargne des Français est placée à l’étranger
16 juil.merisier3
A mon avis, la culture la culture financière du Français (et d'autres indigènes d'ailleurs) est proche de zéro. Et puis il faut bien dire que depui...
Stupéfiant : 43 de l’épargne des Français est placée à l’étranger
16 juil.glanduron3
L'espace d'un instant, je me suis dit que les Français dans leur grande sagesse, et dans leur grande méfiance envers les institutions de leur pays,...
La monnaie digitale, une arme d’oppression massive I
16 juil.glanduron1
Un expert d'une maison d'édition qui se trompe régulièrement depuis très longtemps vous propose un investissement risqué, et vous plongez tête la p...
Articles les plus commentésFavorisPlus...
Flux d'Actualités
TOUS
OR
ARGENT
PGM & DIAMANTS
PÉTROLE & GAZ
AUTRES MÉTAUX