Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en

La dictature financière approuvée par nos élus!

IMG Auteur
 
 
Publié le 28 février 2012
1452 mots - Temps de lecture : 3 - 5 minutes
( 1 vote, 5/5 ) , 1 commentaire
Imprimer l'article
  Article Commentaires Commenter Notation Tous les Articles  
0
envoyer
1
commenter
Notre Newsletter...
Rubrique : Editoriaux

 

 

 

 

La pantomime démocratico-electorale va pouvoir avoir lieu, elle devient ridicule et sans intérêts vu que c'est bras dessus bras dessous que l'UMP et le PS ont voté pour le coup d'état financier du 21 février.

Il y a bien longtemps que l'abandon du droit régalien jamais dénoncé par aucun député pendant 40 ans, a privé la France de sa souveraineté( loi Pompidou-Rothschild de 1973, art 104 du traité de Maastricht, 123 de Lisbonne). Cet impôt qui ne dit pas son nom, la dette nationale, qui devient le premier poste de dépense de l'état loin devant l'éducation ou la santé, ne suffisait sans doute pas aux oligarchies financières. Avec le vote du MES nos gouvernants deviennent les gauleteirs d'une nouvelle dictature, vu qu'il ont réduit a néant leur dernière souveraineté!

Les promesses électorales deviennent ridicules avec ce traité, il a été imposé aux peuples comme préambule a ce qui attends a très court terme le prochain acte de la crise: plans de rigueur a la sauce grecque.

http://www.youtube.com/watch?v=rFTbIGahzhU

40 députés seulement ont voté contre ce traité, souvenez vous en demain:

http://www.assemblee-nationale.fr/13/scrutins/jo0861.asp

Avec le MES le parlement français vote le coup d'état permanent européen

Le citoyen engagé

Ça y est ils l'ont fait ! Ils ont réussi. Ils ont mis le temps mais la finalité de cette crise financière au niveau européen était de mettre la corde au cou des états et de les priver de leur dernière souveraineté : le vote du budget. Le vote du budget était la dernière attribution souveraine qui restait à notre parlement qui conservait encore une certaine liberté pour décider des investissements à faire pour notre pays, de décider de l'orientation de la fiscalité, bref affecter les dépenses et les recettes de notre pays. Ce que vous faites régulièrement chez vous car vous êtes souverain chez vous ! La France ne sera donc plus souveraine, c'est un jour noir pour notre pays et pour son peuple.

Le MES (Mécanisme Européen de Stabilité financière) a donc été voté à une très large majorité. Le PS, aussi européiste que l'UMP, ne pouvait décemment pas voter en cette année 2012 d'élection présidentielle un projet qu'elle porte pourtant avec lui. Car ce projet du MES est le projet des européistes, des internationalistes, des mondialistes, bref de ceux qui veulent toujours plus d'Europe et moins de France. Autrement dit toujours plus de technocrates financiers européens et moins de souveraineté populaire. A quoi sert d'aller voter puisque de toutes façons ils sont d'accord sur l'évolution future ?

Le PS a fait un vote tactique en s'abstenant tout en partageant, comme le disait Montebourg dans les primaires, l'idée d'un budget européen et l'idée d'un protectionnisme...européen ! Autrement dit qui n'arrivera jamais puisque l'Europe se construit justement sur des bases libérales de concurrence libre non faussée, tous les traités vont dans ce sens ! Le MES enfonce définitivement le clou dans notre cercueil.

C'est assez simple finalement comme c'est expliqué dans le JDD

Comment ça marche ?

A l'instar du FESF, chaque Etat de la zone euro contribuera au capital du MES. Pour apporter une assistance financière, le MES disposera de deux types d'instruments : des prêts à court ou moyen terme, ainsi que des interventions sur les marchés des émissions souveraines - autrement dit, le marché de la dette soumis à de fortes pressions depuis la crise de l'été dernier. Avec le Fonds monétaire international (FMI), le MES proposera un protocole d'accord au pays demandeur : un package de mesures d'austérité, que les deux fonds estimeront nécessaires pour pouvoir enrayer la crise, en échange de l'argent prêté. L'intervention du MES s'accompagnera d'une participation du secteur privé.

Ce qui n'est pas dit explicitement ici c'est que ces fonds seront débloqués pour réduire vos déficits et votre dette. C'est tout. Pas pour faire des dépenses d'investissement sociaux et économiques chez vous bien au contraire ! Mais surtout :

une fois le protocole d'accord signé entre le pays demandeur et le MES, aucune action judiciaire ou administrative ne peut en effet être engagé contre le fonds et les conditions qu'il impose à ses débiteurs.

C'est cela une dictature financière. On te prête de l'argent pour renflouer la dette mais en échange des mesures d'austérité drastiques payées par les peuples. C'est où ça ou crève. Et ce fonds européen sera abondé par les états souverains et pas par les banques voyez-vous. La France va mettre 16 milliards d'argent frais au pot en 2012 ! Du racket pur et simple.

Une vidéo qui vous explique clairement les tenants et les aboutissants de ce nouveau projet européiste. Prenez le temps de la visionner car c'est votre avenir qui se joue actuellement.

Une vidéo qui vous explique clairement les tenants et les aboutissants de ce nouveau projet européiste. Prenez le temps de la visionner car c'est votre avenir qui se joue actuellement.

La position du PS clarifiée : Le PS est clairement pour cette mesure, comme le dit Moscovici, mais conteste

L'oligarchie passe allégrement d'un camp à l'autre.

le fait qu'elle soit associée à la règle d'or budgétaire mise en place par le couple franco-allemand Merkozy qui durcira encore plus les critères de Maastricht sur le pacte monétaire européen (notamment l'obligation d'un déficit maximal de 0,5% du PIB). L'équipe François Hollande tente de noyer le poisson et a trouvé cette stratégie comme porte de sortie honorable vis-à-vis de ses électeurs, en leur faisant croire qu'une fois élus ils vont forcer la main à l'Allemagne, plus gros contributeur financier de la zone euro et qui en à marre d'être le souteneur attitré de la zone.

Le problème est que ce traité Merkozy institue clairement une dictature allemande de fait sur la zone euro puisque ce sera l'Allemagne, le pays le plus puissant, qui décidera ou non de l'obtention des prêts financiers. Cela va même plus loin puisque l'Allemagne demande à ce que la Grèce reporte les élections prévues en février pour risque de victoire des partis souverainistes ! On peut même pousser encore plus loin en se demandant pourquoi les allemands investissent autant les institutions européennes. La réponse est toute simple cette construction européenne c'est la leur, ils y trouvent leur compte. L'euro c'est le mark ce qui leur permet de bénéficier à plein de la parité monétaire mondiale pour leur industrie contrairement à TOUS les autres pays qui souffrent d'une monnaie forte. Cela permet à l'Allemagne de réduire considérablement son déficit et ensuite d'exiger que TOUS les autres états de la zone euro fassent comme eux sinon ? Et bien sinon quitte l'euro tout simplement et que fera alors le PS croyez-vous ? Et bien il se couchera devant le diktat allemand comme d'ailleurs il avait largement prévu de le faire. L'abstention du PS n'est donc qu'une posture tactique électoraliste.

Quelles conséquences concrètes pour nous le peuple ?

Vous connaissez ce doux pays qu'est la Grèce ? Vous voyez ce qu'ils sont en train de vivre ? Et bien c'est prévu pour la France dans quelques années puisque notre déficit et notre dette ne pourront qu'augmenter...A moins bien sûr qu'ils nous serrent la vis au maximum et c'est sûrement qui est prévu. Lorsqu'on a entendu Hollande dire qu'il fallait aller encore plus vite et plus fort en Grèce on comprend bien que notre oligarchie partage donc cette vision et va nous imposer l'austérité.

D'ailleurs ça a déjà commencé puisque le parlement a voté la TVA sociale. La TVA sociale quoi ? C'est le financement de la baisse des charges des entreprises par la hausse de la TVA tout simplement. C'est-à-dire faire passer la charge sociale dédiée aux entreprises à la collectivité toute entière. Riche comme pauvre c'est l'égalité. Et vous croyez que ça va changer les choses ? Que les entreprises en profiteront pour augmenter les salaires ou embaucher plus ? Vous rêvez. Elles feront comme elles ont toujours fait, faire des provisions financières pour verser des dividendes à leurs actionnaires qui exigent toujours au moins 10% de rendement / an. Vive le capitalisme financier !

Voilà l'UMPS uni nous l'a mis encore bien profond (excusez ma vulgarité mais je suis excédé). Au nom de l'UE et de l'euro nous allons être OBLIGES de renflouer les banques via la renflouement de la dette et des déficits puisque pour cela nous allons devoir emprunter aux banques ! Elle est pas belle la vie des banksters sur notre dos ? C'est un vrai coup d'état mis en place par la dictature financière contre la souveraineté populaire.

Alors avant de voter en 2012 réfléchissez bien. A l'heure actuelle il n'y a a qu'une seule candidature qui a LA solution : revenir sur la loi de 1973 et sortir de l'euro. Les autres continuent le projet mondialiste via l'européisme forcené vendu aux banksters. A bon entendeur.

 

 

Données et statistiques pour les pays mentionnés : Grèce | Tous
Cours de l'or et de l'argent pour les pays mentionnés : Grèce | Tous
<< Article précedent
Evaluer : Note moyenne :5 (1 vote)
>> Article suivant
Publication de commentaires terminée
  Tous Favoris Mieux Notés  
dailymotion.com/video/xja39m_livre-la-grande-fraude-de-jean-francois-gayraud_news?start=73
Dernier commentaire publié pour cet article
Soyez le premier à donner votre avis
Ajouter votre commentaire
Top articles
Flux d'Actualités
TOUS
OR
ARGENT
PGM & DIAMANTS
PÉTROLE & GAZ
AUTRES MÉTAUX