Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en

La dissolution de l’État-nation !…

IMG Auteur
Publié le 18 décembre 2013
1998 mots - Temps de lecture : 4 - 7 minutes
( 61 votes, 3,5/5 ) , 73 commentaires
Imprimer l'article
  Article Commentaires Commenter Notation Tous les Articles  
0
envoyer
73
commenter
Notre Newsletter...
Rubrique : Billets d'Humeur
24hGold - La dissolution de l’...

Mes chères contrariennes, mes chers contrariens !

« L’Europe sera d’autant plus intéressante qu’il y aura la dissolution des États-nations ! »

Voilà ce qui a été affirmé publiquement lors du débat « Mots Croisés », dont vous trouverez l’extrait vidéo ci-dessous, par une éminente représentante d’EELV plus connue sous l’appellation Europe Écologie-Les Verts membre à part entière de la majorité actuelle.

C’est bien l’objectif, pour une fois clairement avoué et explicité, d’un certain nombre de mamamouchis qui nous dirigent non pas dans le but de servir notre pays, mais bel et bien de le dissoudre !

Dans l’esprit de nos europathes (un psychopathe européen), l’État-nation est la cible à abattre puisque par définition, il ne peut pas y avoir d’État fédéral en Europe avec des nations puissantes.

Pour ceux qui s’intéressent aux affaires européennes, ce débat n’est pas nouveau, il est même récurrent, en réalité c’est un débat historique.

Depuis les origines de la construction européenne, à savoir la CECA (communauté européenne du charbon et de l’acier), dans l’immédiat après-guerre ou presque, deux courants de pensée se sont opposés dès le départ.

L’Europe des nations ou l’Europe fédérale

Voilà le grand choix. Jusqu’à la chute du mur de Berlin que nous résumerons par le début des années 90, l’Europe, la construction européenne, c’était avant tout l’Europe des Nations. À partir de la réunification allemande, pays lui-même construit sur un modèle fédéral et porteur de cette idée de fédération au sein de l’Europe, la France de Mitterrand, voulant arrimer une nouvelle grande Allemagne réunifiée à l’Europe dans une communauté très forte d’intérêt, échangera sa bienveillance dans le cadre du processus de réunification allemand contre la création d’une monnaie unique, l’euro, pas décisif vers l’Europe fédérale et l’abandon progressif et rapide du concept d’État-nation.

Presque 25 ans après, les fédéralistes, qui occupent désormais tous les postes importants aussi bien dans les instances européennes qu’au sein des systèmes politiques de chaque pays, avancent leurs pions et procèdent au démantèlement systématique de toutes les nations, de tout ce qui en fait le ciment, seule façon pour eux de créer une véritable identité européenne.

Ne soyez plus Français, Espagnol, Italien, mais Européen… Encore une fois, on encense la différence, et pourtant on casse consciencieusement tout ce qui contribue à la richesse de cette différence.

L’Europe est un continent richissime de culture, d’histoire (pas toujours joyeuse), d’architecture, de littérature, de paysages et de géographie. L’Europe c’est la différence. Or ces différences doivent être effacées pour construire de toutes pièces une « âme » européenne qui n’a jamais existé, n’existe pas si ce n’est dans les fantasmes d’europathes de plus en plus fous, et n’existera jamais.

L’âme européenne n’existera pas plus qu’elle n’a existé dans l’ex-URSS, Union des Républiques Socialistes et Soviétiques, qui ne devait sa survie et son existence qu’à l’omniprésence d’une police politique, du KGB… et d’une dictature.

L’Europe fédérale dont rêve Europe Écologie, l’Europe qui serait « une et indivisible », n’est qu’une chimère et un délire intellectuel qui ne peut s’épanouir que par des dénis de démocratie répétés et de plus en plus graves. L’Europe fédérale ne peut être qu’une dictature politique à terme, où les peuples, dissous, affaiblis, cassés, brisés, se verront imposer comme c’est déjà le cas des oukases décidés à des centaines de kilomètres de chez eux, par une caste dirigeante en rien représentative.

Le rêve de l’Europe fédérale, construit sur la destruction des nations européennes, revient à rêver de la construction d’une nouvelle EURSS…

Des conséquences économiques, sociales et politiques multiples

Pour certains, la fin justifie tous les moyens, même les plus abjects, les plus mensongers ou les plus dangereux. Je ne fais pas partie de ceux là. Je considère que les équilibres, économiques, sociaux ou politiques, sont toujours précaires et que prendre le risque de les déstabiliser est une erreur.

Encore une fois, l’idée est que pour construire l’Europe et l’identité européenne, il faut faire table rase du passé, effacer ce qui existait avant. Je pense qu’en prenant notre temps et en laissant à chaque nation le temps nécessaire à sa propre évolution, nous tendrions naturellement vers une Europe fédérale qui aurait cependant des contours certainement plus limités.

Mais non. Nos europathes sont pressés de voir s’accomplir leur rêve idéologique qui va s’avérer un cauchemar pour tous les peuples.

Prenons deux exemples.

Le premier c’est l’immigration. L’immigration est favorisée dans ce qu’il y a de plus provocant pour les populations déjà établies dans chaque pays européen. Non seulement il est stupide de dire que l’Europe a besoin de plus de bras venant d’ailleurs lorsque le chômage en général et des jeunes en particulier fait des ravages à travers toute l’Europe, mais c’est économiquement suicidaire puisque cela, en réalité, sert à provoquer des pressions à la baisse sur les salaires servant au passage non pas les intérêts des peuples ni même des migrants surexploités mais d’un patronat sans foi ni loi.

L’immigration n’est plus une générosité et un don pour l’autre. Elle est un outil de destruction.

L’immigration, telle qu’elle est conçue par vos élites europathes, n’est pas et n’a jamais été un don ou une générosité, si c’était le cas alors cela vaudrait la peine de défendre cette valeur importante.

Hélas, l’immigration est un outil qui participe de la destruction et de la « dissolution » comme le dit si bien Europe Écologie-Les Verts des identités nationales. Cette immigration-là, celle qui est conçue comme un outil de destruction et pas comme une véritable générosité, fait le malheur aussi bien de ceux qui sont déjà là que de ceux qui arrivent et qui ne savent même plus dans quoi s’intégrer sans que l’on puisse leur en vouloir !

Logiquement, ne sachant pas nous définir nous-mêmes, refusant notre héritage, dépossédés de nos cultures respectives, nous devenons tous des apatrides. Mais c’est ce qui est souhaité, pour pouvoir après installer cette âme européenne dont personne n’est capable d’ailleurs de donner la moindre définition, ni de définir les contours, mais qui sera vraisemblablement basée sur un mix entre hyperexploitation des masses et surconsommation sur fond de misère afin de garantir des bénéfices plantureux à une caste très réduite de très riches.

Le problème c’est que lorsqu’il n’y a plus de ciment national, la nature ayant horreur du vide, et comme il n’y a pas encore et avant longtemps de ciment européen, il ne peut se créer que des replis communautaires. Une juxtaposition de communautés qui se supportent de moins en moins, le tout évidemment exacerbé par une situation économique déplorable également voulue. Certains se demandent encore doctement comment lutter contre la montée des « populismes » et des « extrémismes »… certainement pas avec plus d’immigration et plus d’Europe en tout cas !

Cette politique conduit donc inéluctablement au mieux vers des troubles intercommunautaires majeurs, au pire vers des guerres civiles avec une balkanisation des grandes nations européennes, qui ne sont plus que l’ombre d’elles-mêmes le tout pour le plus grand malheur de dizaines de millions de personnes toutes origines, cultures, couleurs, et religions confondues. La guerre est très égalitariste et le sang des victimes innocentes est toujours rouge lorsqu’il coule sur les sols.

L’armée suisse fait exactement cette analyse prospective lorsqu’elle effectue ses deux dernières années ses grandes manœuvres en les basant sur des scénarios d’effondrement économique de l’Europe et de guerres civiles.

Le carcan de l’euro est un danger provoqué par l’idéologie des europhates

Si l’immigration est un outil de destruction massive, il en va de même de l’euro qui a été conçu comme un carcan et une dépossession de souveraineté. Là encore l’idée c’est de dissoudre les nations. Si en réalité l’idée de Mitterrand était d’arrimer l’Allemagne avec certitude à un destin européen, ce qui est d’ailleurs réussi dans la mesure où l’Allemagne est aussi empêtrée dans l’euro que tous les autres pays d’Europe, la caste de technocrates eurocrates et europathes qui dirige Bruxelles et menée par un type horrible comme Barroso a réussi avec les années à transformer le rêve d’une monnaie unique en cauchemar économique absolu.

L’euro n’est pas démocratique mais une dictature monétaire qui nous retire toute marge de manœuvre, même si je persiste à dire que sortir de l’euro ne doit pas être LE projet mais la conséquence DU grand projet fédérateur dont a besoin notre pays.

L’euro sert d’outil pour mettre en pièce des États entiers et je ne parle pas uniquement de la Grèce mais aussi de l’Espagne, du Portugal, de l’Italie et bien évidemment de la France qui, en 2014, commencera à goûter aux véritables joies des instructions économiques d’une Commission de Bruxelles qui n’est rien d’autre que l’incarnation d’un Politburo d’une EURSS désormais en place et qui ne recule devant rien, y compris à acheter des pages de publicité entière dans les magazines français entre autres pour diffuser des « articles » à la gloire de l’Europe, ce qui a provoqué comme le dévoilait récemment le Canard Enchaîné une levée de boucliers des journalistes qui souhaitaient qu’il soit porté la mention « publirédactionnel »… !!

Aucun des pays d’Europe du Sud y compris la France ne pourront s’en sortir sans également utiliser le levier de l’ajustement monétaire (ce qui ne veut pas dire que ce ne sera pas douloureux).

L’Europe ne nous propose rien, si ce n’est encore plus de rigueur et d’austérité, dans le cadre d’une politique déflationniste majeure, afin là encore de laminer les peuples, de dissoudre les États, de les détruire.

L’euro est l’arme de destruction massive des États-providences, ces États que l’on peut aimer car ils vous protégeaient. Il faut, dans l’idéologie des europathes, les tuer

Il faut bien comprendre que la déflation entraîne une baisse du PIB et donc des rentrées fiscales pour les États. Conséquence : le stock de dette devient de plus en plus important proportionnellement et le ratio dette sur PIB se détériore jusqu’à l’insolvabilité. Il faut donc encore plus d’impôts et plus de réduction de dépense. Les États et les hommes politiques nationaux sont donc haïs par des populations entières… là encore destruction des États, du sentiment national… pour qu’il ne reste à la fin plus qu’un immense État fédéral européen.

Bienvenue en EURSS, et croyez-moi, cette Europe-là qui est la négation de tout humanisme, de toute tolérance, de toute différence, n’est pas et ne sera pas une démocratie. Elle est une dictature en puissance. Une dictature en devenir.
Ne vous méprenez pas ni sur les intentions ni sur les outils utilisés sous couvert de bons sentiments défendus par de bons idiots utiles.

C’est aussi pour cela que l’équipe dirigeante actuelle, qui est profondément imprégnée de tous ces idéaux europathes, veut casser la notion même de famille, car l’idée de famille a toujours été un pilier essentiel dans la nation française.

Croyez-moi, tout est lié. Il n’y a là-dedans aucun complot mais une politique pensée, structurée, un objectif, des moyens alloués, et surtout des fervents partisans d’une idéologie européenne mortifère pour les peuples.

Construire l’Europe c’est tuer les nations. Tuer les nations c’est les dissoudre. Dissoudre les nations c’est dissoudre les peuples et les États. Dissoudre les États et les peuples peut être réalisé à l’aide de deux outils particulièrement puissants : l’immigration et l’euro. CQFD.

Sauf que le jour où l’Europe sera à feu et sang, alors il faudra juger toutes ces bonnes âmes d’Europe Écologie-Les Verts et de façon générale tous ces europathes non pas pour haute trahison, mais pour crime contre l’humanité, car lorsque les haines se déchaîneront, et elles se déchaîneront, alors nous ne serons plus dans de la haute trahison, mais bien dans du crime contre l’humanité et nos europathes devront être comptable de chaque victime.

C’est pour cette raison qu’il faut se battre contre cette Europe. Sans cesse. Ne jamais l’accepter.

Il faut déclarer la guerre à l’idée d’Europe fédérale car l’Europe fédérale, elle, est bien en guerre contre chacun d’entre nous.

Restez à l’écoute.

À demain… si vous le voulez bien !!

Charles SANNAT

Vous pouvez écouter ici les paroles prononcées par Europe Ecologie les Verts, parti actuellement au pouvoir en France. 

Données et statistiques pour les pays mentionnés : Allemagne | Espagne | France | Grèce | Italie | Portugal | Suisse | Tous
Cours de l'or et de l'argent pour les pays mentionnés : Allemagne | Espagne | France | Grèce | Italie | Portugal | Suisse | Tous
<< Article précedent
Evaluer : Note moyenne :3,5 (61 votes)
>> Article suivant
Charles Sannat est diplômé de l'Ecole Supérieure du Commerce Extérieur et du Centre d'Etudes Diplomatiques et Stratégiques. Il commence sa carrière en 1997 dans le secteur des nouvelles technologies comme consultant puis Manager au sein du Groupe Altran - Pôle Technologies de l’Information-(secteur banque/assurance). Il rejoint en 2006 BNP Paribas comme chargé d'affaires Il a exercé les fonction de directeur des études économiques de la société Aucoffre.com de 2012 à 2015, et créé le Contrarien Matin un site de « décryptage quotidien, sans concession, humoristique et sarcastique de l’actualité économique ». Il a fondé en Septembre 2015 le site Insolentiae.com et se consacre depuis pleinement à ce nouveau projet éditorial.
Derniers sujets du forum :
Publication de commentaires terminée
  Tous Favoris Mieux Notés  
Nous assistons à la recréation de l'URSS, une dictature technocratique ou tout est décidé d'en haut, ce n'est pas nouveau. Au sujet de la dissolution des états-nations, j'applaudis des deux mains parce que dans "état-nation" il y a "état". Il faut abattre les états et restaurer les nations. L'état français doit disparaître pour libérer les nations jusque là assujetties. Le nouvel état européen est tout aussi pourrit mais pas aussi colonialiste, pas aussi impérialiste et pas aussi fasciste que l'état français. Les patriotes de toutes les nations privées d'indépendance, en particulier ceux de l'état français, devraient se poser cette question : Ma patrie serait-elle plus libre sous la domination d'un état européen "lointain" où celle de l'état-nation jacobin ?
"Nous assistons à la re-création de l'URSS"

L'UE ressemble à l'URSS car c'est la deuxième version perfectionnée, mais les auteurs et leurs intentions sont les mêmes.
A l'oeuvre on reconnait l'artiste.
Evaluer :   3  0Note :   3
EmailPermalink
DARTAGNAN est mort au siège de MAASTRICHT !
C'est pas du symbole ça?

Je suis sûr que tous les euro psychopathes qui ont choisi le lieu du traité éponyme le savaient ... sauf les français qui ne lisent plus depuis longtemps.
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
Cher Charles,

"Dans l’esprit de nos europathes (un psychopathe européen)"

Si, habituellement, j'apprécie vos néologismes pour désigner "mamamouchis" et autres, cette fois, il me semble que votre contraction n'est pas appropriée car si d'aucuns devaient reprendre cette expression, sans préciser votre définition qui l'accompagne dans ce texte, cela ajouterait à la confusion dans l'esprit des gens. Déjà qu'avec la novlangue on sème pas mal de confusions... inutile d'en rajouter, même si l'intention part d'un "bon" sentiment.

Dans le langage habituel, la majorité sait qu'un mot qui se termine par "pathe" veut dire "malade"; tout comme se terminant par "logie" ou "logue" veut dire "étude", etc.

Dès lors, un europathe est donc, par définition, quelqu'un qui est malade de l'Europe, qui souffre de l'Europe, quelqu'un qui déteste l'Europe et qui, de ce fait, ne pourrait en AUCUN CAS désirer la dissolution des Etats et encore moins de "son" Etat.

Autrement dit, votre néologisme "Europathe" concerne bien plus ceux qui veulent sortir de l'Europe car ils en voient les dangereuses dérives qui les rendent malades, que ceux qui la défendent au point de désirer la dissolution des Etats, d'où le grand risque de confusion avec une telle contraction.

Ce néologisme, utilisé comme vous l'avez fait dans cet article, rend l'article par nature schizophrène. ^^

Il eut donc été plus approprié, dans ce cas-ci, de laisser le terme complet "psychopathe européen" même si c'est plus long, terme qui s'oppose automatiquement au "psychopathe de l'Europe" que pourrait être votre "Europathe". Vous me suivez ?

Conseil : à l'avenir, il serait bien de réfléchir à deux fois en créant un néologisme par contraction de mots contenant déjà en eux-mêmes une signification bien précise...

"C’est pour cette raison qu’il faut se battre contre cette Europe. Sans cesse. Ne jamais l’accepter. Il faut déclarer la guerre à l’idée d’Europe fédérale car l’Europe fédérale, elle, est bien en guerre contre chacun d’entre nous."

Et voilà une parfaite idée d'Europathe avec laquelle je suis assez d'accord... ;-)

Et pour parfaire l'explication de ce qu'est un psychopathe, voici un petit article très simple qui démontre on ne peut plus clairement le fonctionnement des nouveaux maîtres du monde (http://www.lepsychologue.be/psychologie/psychopathe-sociopathe.php)

;-))

P.S. : Vous venez de découvrir Vladimir Bukovsky (UERSS étant un de ses termes) et Pierre Hillard ? ;-))
Evaluer :   1  1Note :   0
EmailPermalink
Alors, pourquoi pas "euro psychopathe".
Un esprit malade européen.

Ça colle, ça, non ?
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
@ Pickendorf,

Oui, là, ça colle. ;-))
Article explosif! Tout les ingrédients de la destruction de notre nation sont devant nos yeux!
C'est un choix délibéré par notre gouvernement tout acquis aux décisions du FMI. Mais notre gouvernement pourrait-il faire autrement financièrement s'entend ? Il faut rompre brutalement avec toute participation aux Traités ratifiés par nos élus et contraire à la volonté du peuple français selon les dispositions légales !
Notre Libre-arbitre est bafoué, nos lois sont corrompues, et notre nation mis en esclavage au bénéfice de la Troïka!
La révolte ne va pas tarder à se manifester!
Evaluer :   1  1Note :   0
EmailPermalink
la révolte ?? avec qui et avec quoi ? ... Je considère mes voisins, mes connaissances, mes collègues, mes contemporains,... alors permettez moi ( fortement ) de douter... considérez tout d' abord, la moyenne d' âge des "Français de souche"... Considérez leur situation, leur dépendance et leur totale allégeance à l' Etat... considérez également, la jeunesse de ce pays, ses préoccupations, son niveau culturel général, son "sens politique", son endoctrinement complet et dès le plus bas âge....
et considérez les préoccupations prioritaires de la populace : bientôt s' empifrer et s' arsouiller pour les "fêtes", la télé et les match des baballe, puis tous les bouffer, grands rituels habituels : tour de France, vacances d' été et encore bouffer ( y' a jamais eu autant d' obèses)...
la révolte, en France, je n' y crois pas du tout...
remarquez, je me trompe peut-être ??

allez-y, commencez,... on vous suit !

Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
Descendre au fond de la piscine ne donne pas automatiquement "le droit" de donner le coup de pied salvateur et de remonter en surface.
En général, quand on descend involontairement, on y reste !
Les nations ne sont pas éternelles.

S'il faut garder un espoir... ce pays s'est distingué par sa réactivité, ses changements de pieds. Les étrangers disent parfois: sa débrouillardise
Ca semble effectivement bien passé.

D'autant que pour réagir en mieux il faut avoir compris la situation.
Or quand le premier coup de tonnerre claquera il ya aura immédiatement une crise alimentaire (plus de chaîne logistique vers les villes), ce qui laissera extrêmement peu de temps pour comprendre une nouvelle situation et tenter de s'y adapter.

Donc ça va très mal se passer.
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
@ Fred P.


Je vous lis depuis longtemps et respecte souvent votre avis mais cette fois ci, j'ai envie de vous reprendre pour vous dire que je ne suis pas tout à fait d'accord avec vous.
Il suffit d' "un mauvais élève" dans une classe pour mettre à mal tout le groupe, il suffit d'un "mauvais employé" pour retourner tout un personnel contre un patron, il suffit de quelques milliers de "mauvais citoyens" pour mettre à mal tout un pays, je peux vous citer des exemples; pas besoin de toute une population pour faire une r"évolution" de la nature de ce qui nous domine en ce moment.
Je pense sincèrement qu'un éveil est en train de se produire et que de plus en plus de gens comprennent la situation pour reprendre le terme de Russ65 et qu'il suffit qu'un certain nombre soit assez extrême, motivé et préparé pour pousser tous ceux qui en on marre!!!

Mais peut être me trompe je aussi!!

Perso, bien que je ne le souhaite pas du tout; je m'attends à un effondrement économique( mais peut être, vais je l'attendre longtemps car nos mammouchis mondiaux savent y faire pour nous trouver des "solutions") pas forcément à une révolution ou à une guerre civile mais quand tout va mal, peu importe le mal............ le tout étant d'être préparé.

PS: Tenez! un exemple de "laissé pour compte"......

http://www.youtube.com/watch?v=rMj_r_rQ75Q&fb_source=message

Regardez cette vidéo à 42.25 min et 42.41 min; ces seniors de souche comme vous dites si bien; moi je les prends dans mon équipe ceux là!!
Je sens qu'en eux; ils ont encore le feu!
IL Y A BIEN PLUS DE GENS QUI N ONT PLUS GRAND CHOSE A PERDRE QUE VOUS LE PENSEZ !
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
Bonjour et merci pour votre commentaire... d' un certain côté, je suis bien d' accord avec vous : donnez moi une dizaine d' hommes motivés et entraînés et je vous jure que, comme disais Sanguinetti en son temps, je vous mets Paris à "feu et à sang" ( sachant que ceci est une simple formule ne correspondant nullement à ma volonté ! )... par contre, il y a 15 ou 20 ans j' aurais vraiment parié à plus de 100 contre un que la France n' aurait jamais pu tomber aussi bas ; c' est à dire que je pensais en particulier que les Français auraient complètement débarqué toute la mafia politicienne actuelle bien avant qu' on en arrive là où nous en sommes, qu' ils auraient brisé les carcans étatiques et toutes les institutions sociales qui nous mènent inexorablement à la ruine collective totale... qu' ils auraient réagi pour se défaire du collectivisme, de l' étatisme, du fiscalisme et de la bureaucratie, d' un système juridique et d'une magistrature pourrie, d' une presse subventionnée, étatisée et aux ordres... Je me suis trompé... bien que ne les souhaitant évidemment pas, je m' attendais en fait à la survenue de "troubles sociaux" très graves... je n'aurais jamais imaginé que le "système" aurait pu tenir jusque là... L' effondrement économique aura lieu, plus rien ne peut déjà l' empêcher, c' est inéluctable ( et il n'y aura sans doute pas d' homme providentiel type ASSELINEAU ou de femme providentielle comme Marine Le Pen... c' est trop tard, la situation est déjà totalement hors de contrôle... je suis bien convaincu que les Français vont être spolié au delà de l' imaginable... cela passera notamment par la confiscation de l' épargne, une hyperinflation, la faillite complète des systèmes sociaux ( et en tous premiers lieu, la faillite généralisée des caisses de retraite )... On court à la catastrophe... et je pense plutôt qu' en dernier ressort on sera finalement et probablement confronté à un système autoritaire voire carrément fascisant que de toutes façons, les "masses" appelleront de leurs voeux... Beaucoup de gens me paraissent parfaitement conditionnés et psychologiquement mûrs pour cela ( la plus grande force des dictatures a toujours été la servilité naturelle des masses qu' il suffit d' exacerber... c' est si facile ! )... nous sommes fin 2013 et jusque là , il ne s' est pas passé grand' chose ( je parle là et relativement, en tant qu' ancien militaire aillant passé 18 mois de mes 15 années de service en zones de conflit armés )... je me suis trompé... le grand avantage, sera de mettre personnellement, psychologiquement, physiquement et matériellement préparé... j' avoue attendre la survenue prochaine des événements avec grand intérêt et curiosité... notamment la stupeur qui va frapper la population quand on va entrer dans le "vif du sujet" !... cela pourrait être un enchaînement brutal et très rapide d' événements... bref, je pense que nous allons bientôt avoir le privilège de vivre des moments historiques...

J' AI BIEN CONSCIENCE QU' IL Y A DEJA BEAUCOUP DE GENS QUI N' ONT PLUS GRAND CHOSE A PERDRE... ( par certains côtés, j' en fait d' ailleurs parti )

P.S. : malgré plusieurs tentatives, je n' ai malheureusement pas réussi à ouvrir la vidéo que vous m' avez conseillé de visionner !


@ Fred P.

Petit conseil : faites "edit" et corrigez vos fautes... --> impératif si vous voulez continuer à corriger les autres en restant crédible. ^^

"Les Français vont être spolié au delà de l'imaginable" --> 2 fautes

"en tous premiers lieu" --> à mettre au singulier vu le contexte dans lequel vous l'utilisez...

"en tant qu' ancien militaire aillant passé 18 mois" --> "aillant" = ayant !

"le grand avantage, sera de mettre personnellement, psychologiquement, physiquement et matériellement préparé... " --> "mettre" = m'être !

Bon, je m'arrête là...

Euh... mauvaise journée aujourd'hui et grosse fatigue ? ^^

Allez, sans rancune.

Dès que vous aurez corrigé, je vous promets d'effacer ce commentaire si je peux encore le faire; mais ce sera demain.

Lolo
Evaluer :   2  1Note :   1
EmailPermalink
Bonjour Lolo27

en fait, par manque de temps, j' écris toujours mes messages à la "va-vite" et j' ai la mauvaise habitude de les expédier sans les avoir préalablement relus et corrigés., ... d' où le festival de fautes... Votre commentaire ne me dérange donc pas puisqu' il est fondé... promis, j' essaierai de faire un effort à l' avenir !

j' en profite par contre pour sincèrement vous féliciter pour la qualité de vos interventions sur ce site, car je lis toujours vos messages avec intérêt...

( N.B. : personnellement, j' ai une grande gu..le et je me laisse parfois un peu emporter, mais en règle générale, je ne suis pas du tout rancunier )

je me permets de vous souhaiter un excellent réveillon de Noël et de joyeuses fêtes en famille ainsi qu' aux autres commentateurs de ce site qui voudront bien les accepter...

Cordiales salutations à vous




Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
Bonsoir Fred. P.,

Comme promis, ce soir vers 17h19, je suis revenue pour supprimer mon message mais... je n'ai pas pu le faire parce que vous y avez répondu. Désolée. :-(

Apparemment, on ne peut supprimer ou éditer un message que lorsque personne n'y a répondu... Pour la suppression, je le savais déjà depuis 2012; par contre pour l'usage du bouton "edit", je ne le savais pas et je pensais pouvoir remplacer le texte par un truc du style : "chose promise, chose due". Mais bon, voilà ce ne fut pas possible et je le saurai pour la prochaine fois.

Pour le reste, je vous remercie pour votre soutien et vous souhaite également de passer un excellent réveillon.

Idem pour les autres commentateurs avec qui je prends du plaisir à échanger des idées et que je respecte et/ou ceux qui restent dans l'ombre voire ceux qui ont d'autres points de vues, mais qui restent loyaux dans leurs échanges. ^^

;-)
Evaluer :   3  0Note :   3
EmailPermalink

Vous discutez de la forme alors que, pour une fois chez Fred, il y avait du fond...
Certes, quelques fautes et dans un texte dont la syntaxe est "à la Céline", mais reconnaissons que sur ce coup il s'est un peu décarcassé, contrairement à d'habitude (!!!).
Davantage que les petites boulettes sémantiques, c'est les contradictions de ses "thèses" qu'il aurait fallu mettre en relief :
d'un côté mister Fred semble blasé, ne plus rien attendre de ses contemporains car ne voyant toujours rien venir après 20 ans d'expectative (vaine) d'un chaos social, résigné face à l'inertie "moutonesque" des français ;
d'un autre côté, il conclut son envolée de vieux briscard désabusé avec ces mots étonnants (venant de lui) :
"je pense que nous allons bientôt avoir le privilège de vivre des moments historiques".

Finalement, ce vieux misanthrope atrabilaire serait-il resté dans le fond un grand candide, croyant encore au soulèvement populaire ?

C'en est touchant, de voir ce indécrottable irascible, armé jusqu'aux dents et prêt à dégommer du voisin inopportun (à la lunette éventuellement) dés la première occase de troubles sociaux généralisés (d'où l'attente ! - lassé qu'il doit être de tirer sur des boîtes de conserve au fond des forêts), touchant, donc, de le voir lui-même écrire que la "providentielle" Marine Le Pen serait (même elle !) VAINE.

Il faut dire que, pour ceux qui ont cru 20 ou 30 au père, ça a dû être très dur de voir sa fin de règne certifiée et authentifiée irrémédiablement, et ceci dans le plus total burlesque.
Si vous voulez rire franchement une dernière fois en 2013, tapez "chanson de Noël de Jean-Marie Le Pen", vous allez vous étrangler - car il y a de quoi !
Une idole qui finit comme ça, je comprends qu'on ne sache plus à quel saint se vouer...

Ne reste plus, lors, qu'à espérer "un enchainement brutal et très rapide des évènements" (sic), comme tout le monde en expectative de l'armaguédon salvateur, dont la prose redondante frappe ici en particulier (le rapport avec les métaux précieux ?).

Finalement, l'indomptable Fred ne serait-il pas en train de se "banaliser" ?
Le v'là t'y pas qui se met à croire à de proches "moments historiques" à vivre !

L'effet schnaps ?






Evaluer :   2  1Note :   1
EmailPermalink
....Oh ! ... mais revoilà l' ami Pépin !!!... enfin de retour ! ...je ne t' avais pas immédiatement reconnu sous ton nouveau pseudo, vieil escogriffe bolchévique ! ( il faut dire que tu commençais sérieusement à me manquer )... Allez, comme ce soir c' est la belle fête de Noël, je te propose une trêve :
et te souhaite de joyeuses fêtes aussi à toi ( mais surtout ménage quand même ton foie : attention de ne pas décompenser ta cirrhose vieille baderne rouge )

Bis bald.


Evaluer :   2  1Note :   1
EmailPermalink
@ Fred P.,

Il vous en a fallu du temps pour le reconnaître...

J'étais pourtant convaincue que vous l'aviez déjà reconnu avec l'histoire du cadeau du père noël car vos échanges étaient très semblables à ceux de 2012. ^^ Mêmes sujets, même humour.

Perso, j'avais déjà reconnu "Pépin/anonyme/code barre/ectoplasme" avec son histoire de fumette reproché à Jiny ! Et avant ça, j'avais quelques doutes.

;-)
Evaluer :   3  1Note :   2
EmailPermalink

Mais non, voyons !
Comme vous l'avez si bien braillé au mégaphone dans vos commentaires vibrant de panique (en signe d'alerte et de ralliement à l'intention de votre chère "cour", dans l'espoir de fédérer autour de vous, via le poison paranoïa ainsi distillé, la meute couillue pour une curée sans pitié sur le suppôt de Satan), je suis un ESPION sioniste au service du NOM, une taupe infiltrée chargée de vous surveiller étroitement, un Juif qui n'est pas Juif et qui se fait passer pour un Juif (les pires), un adorateur de Lucifer, un nuisible, un dangereux, peut-être même un franc-maçon ou un communiste, toute la panoplie délirante de vos phobies paranoïdes mal soignées.
Je ne peux donc pas être ce Pépin ici évoqué, joyeux excentrique aimant à bousculer les codes via la dérision et le non-conformisme mutin.
... Ou alors il y a maldonne sur le personnage.

Au fait, avez-vous eu le lingotin que, déguisé en père Noël, je vous ai apporté mardi soir dans vos petites chaussures sous le sapin ?


Evaluer :   2  6Note :   -4
EmailPermalink
Cher Code barre/Pépin/Ectoplasme/"Mon" anonyme selon Rasputin,

Certains verront peut-être dans cette réponse une perte de temps ou une provocation (selon leur état d'esprit) inutile... mais s'ils lisent jusqu'au bout, peut-être qu'ils changeront d'avis, qui sait ? D'autant plus que c'est un "one shot".

Comme vous avez eu la délicate intention de vouloir m'offrir un lingotin pour Noël... que je n'ai hélas pas reçu (vous seriez-vous trompé de cheminée ?), je me suis dit qu'une fois n'est pas coutume et que, vu que c'est la période des bons voeux et des bonnes intentions, j'allais aussi faire un effort de magnanimité en vous répondant avec bienveillance.

Voyez-vous, en lisant votre commentaire ici posté, je me suis interrogée à votre sujet et j'ai subitement été prise d'une très grande compassion à votre égard.

Votre vie ne doit, en effet, pas être très passionnante si, au moment où, comme beaucoup de gens, je profite de la visite de ma famille et où, dans la foulée, je profite des congés de mon mari pour prendre du plaisir à danser le tango argentin - vous savez, cette danse très technique et sensuelle qui nécessite beaucoup d'efforts lors de son apprentissage, mais qui est tellement plus classe que la salsa - vous vous torturez l'esprit au sujet de ce que je pourrais bien penser de vous. C'est très triste, car c'est nettement moins amusant ! En outre, à part vous avoir reconnu en tant que "Pépin" très collant, je ne sais vraiment pas où vous avez été chercher tout le reste. Hmmmmm ! Il me semble que vous avez aussi une imagination assez fertile. ^^

Bref, faut-il que j'occupe une place capitale dans votre esprit pour provoquer de manière récurrente un tel salmigondis de fantasmes. ^^ Entre l'amour et la haine, la frontière est très ténue, le saviez-vous ?

Vous parlez de paranoïa à mon sujet et, pour votre plus grand bien, je vais vous faire une petite confidence : lorsque le monde dans lequel vous vivez est lui-même paranoïaque au point d'avoir l'intention de fliquer les individus du monde entier, même à leur insu et ne s'en cache même pas (cf. Interview de Jacques Attali au sujet de la RFID in http://www.wearechangeparis.com/libert%C3%A9s-individuelles/) - et si Attali en parle en interview, vous avouerez qu'il est désormais difficile de prétendre que les seules références à ce sujet sont des écrits mensongers présents sur le net - et que vous voulez maintenir un tant soi peu de vie privée, vous vous devez de devenir un petit peu paranoïaque à votre tour, sinon on vous bouffe tout cru. D'ailleurs même Attali précise ce fait dans son interview. Donc oui, hélas, le lot de tous nos concitoyens sera de devenir paranoïaque avec le temps...

Maintenant, vu le contenu de votre commentaire, je dois dire qu'en matière de paranoïa vous n'êtes pas mal armé non plus.

Pour le reste, je dois aussi vous avouer que j'ai fini par trouver très drôle vos gesticulations destinées à me chercher des poux afin d'obtenir une réaction de ma part, coûte que coûte. C'est assez marrant et intrigant de constater avoir pris tant d'importance aux yeux de quelqu'un au point d'en devenir une obsession pour ce dernier.

Connaissez-vous la loi de la dynamique de Newton ? Je vous explique.

Isaac Newton a prouvé que lorsqu'on exerce sur un matériau une force d'une certaine intensité, cela engendre une force contraire de même intensité. Et vous savez quoi ? C'est pareil dans les relations humaines.

"D'une façon générale, plus on cherche à convaincre quelqu'un, et plus on génère de résistance chez lui. Plus on veut qu'il change d'avis, et moins il en change.". in Laurent Gounelle, "Les dieux voyagent toujours incognito", édition Pocket (ça devrait vous plaire, il est aussi question de bourse, d'OPA, etc. dans ce bouquin).

Autrement dit, plus vous ferez des efforts pour m'attaquer, me ridiculiser, me décrédibiliser - alors que j'ai pris la décision de ne plus répondre à vos provocations - et plus vous vous déforcerez.

Je voulais juste vous avertir qu'en continuant de la sorte, vous allez vous fatiguer inutilement car vous risquez fort de passer à côté du but recherché... Voilà, cet avertissement bienveillant était mon cadeau de Noël en échange du lingotin. La bienséance veut que l'on rende toujours un cadeau à celui qui vous en a offert un.

Cela dit, je vais vous en donner un second... et même aux autres qui apprécieront peut-être... ^^

J'ai découvert des "banques" auxquelles je suis prête à confier/donner une petite somme parce qu'elles sont tellement cool qu'elles me donnent envie de danser... pas le tango, cette fois; mais toute seule, juste toute seule, à fond, en boucle, encore et encore et sans alcool ni fumette. La danse, hymne à la vie et au moment présent, c'est tellement génial... vous devriez essayer Code barre/Pépin. Il s'agit de "Banks" : http://www.youtube.com/watch?v=hYG3iIcZOkw

Et un troisième : Quand vous avez appris ce qu'est le "dépassement de soi" et que vous savez tirer une leçon de tout ce qui vous arrive - expérience positive ou négative - vous vous fortifiez toujours et vous continuez à avancer; vous transgressez vos peurs; et vous n'avez plus peur de prendre des risques "calculés". ^^

Sur ce, je vous souhaite un "joyeux noël"... avec un peu de retard et une "excellente" nouvelle année... avec un peu d'avance.

;-)
Evaluer :   4  3Note :   1
EmailPermalink

V'là t'y pas que je "fantasme" (sic) sur vous !
Ben dites donc !...
Vous vous prenez quand-même pas pour du caca, pour écrire des trucs pareils !
Ca va, les chevilles ?
Faudrait pas qu'elles soient trop gonflées : pour faire du tango, c'est pas l'idéal...




Evaluer :   1  1Note :   0
EmailPermalink
Bonjour,

Sur you tube; tapez "la France en face"

Bonnes fêtes
Evaluer :   2  1Note :   1
EmailPermalink
Bonsoir Frédéric P.

"( par certains côtés, j' en fait d' ailleurs parti )"

Pourtant vous faites partie des notables, vous êtes médecin je crois et c'est un métier respectable et où vous possédez un savoir.
Vous pouvez vous préparez tranquillement à cet effondrement de ce système à venir .
Qu'est ce qui justifie ce ras le bol et dire que vous n'avez plus rien à perdre?
Pourquoi cette envie d'en découdre avec ce système?

Tout cela ne nous donne pas la liste de nos créanciers depuis 40 ans. Vous ne trouvez pas bizarre cette OMERTA sur ce sujet ? Moi si. Il faut absolument dénicher et publier ces informations : ça doit être du lourd, du très lourd. Sincèrement, que ceux qui le peuvent le fasse. C'est un devoir de Vérité. Nous le devons à la Nation française toute entière. Et je suis certain que ces informations sont du même tonneau que l'espionnage massif de la N.S.A. ! Car il y a dette et dette...
Et si ça pète en France avant 2017, les troupes américaines, anglaises et allemandes nous tomberont dessus. Tout est prévu. Car si la France s'embrase, c'est toute l'Europe qui suit.
Evaluer :   2  0Note :   2
EmailPermalink
"Car si la France s'embrase, c'est toute l'Europe qui suit."

Si pour une fois on reprend une posture de leader...

Mais ces postures doivent être méritées. Rêver... oui... mais pas en plein jour et en présence de nos ennemis mortels.
Le plan ne s'arrête pas à la destruction des nations. Il faut y ajouter la destruction des races, de la religion et de la famille.

Voir http://henrymakow.wordpress.com/2012/10/29/la-verite-sur-la-diversite/
Evaluer :   3  0Note :   3
EmailPermalink
L'union européenne chère à Barnier est en réalité le pas principale de cette Europe sans état souverain, c'est fait! Mais je préfère l'image parfaite et très représentation en tête de l' article, c'est si parlant,.. plus qu'un long discours!
Bravissimo ,Mr Charles Sannat,pour votre édito.
C'est ce que répète inlassablement depuis 7 ans Mr Françoiss Asselineau de l'UPR.
Peut etre vous en ètes vous inspiré??????
UNe seule façon,une seule issue pour ne pas subir ça: ARTICLE 50 DU TRAITE DE LISBONNE
IL FAUT QUITTER AU PLUS VITE L'UE ET L'EURO,hors de cela il n'y a point de salut.
Tout autre idée est utopique et farfelue.
Evaluer :   5  0Note :   5
EmailPermalink
et après?

Moi quand je prends la route sans savoir où je vais, c'est qu'il s'agit d'une promenade. Pour finir au point de départ.

Si Asselineau ou un autre d'ailleurs veut prendre les manettes, alors qu'il fasse son SOIC comme disent les mili !

1-Situation: ...
2-Objectif: ...
3-Idée / Intention : ...
4-Commandement: ...

Et quand un commandement est bien amené, bien expliqué et bien compris, il est suivi !
Evaluer :   3  0Note :   3
EmailPermalink
Que diable,Russ65!!!!
Connectez vous sur le site de l'UPR de François Asselineau.
Parcourez son blog,lisez sa chartre pour de vrai etc........vous comprendrez tout!
Avec lui tout est simple et super clair.
Que vous dire de plus???????Gardez les idéees claires et l'esprit ouvert.
N'apprenez plus à croire mais à savoir.
Evaluer :   0  2Note :   -2
EmailPermalink
A tout problème complexe il y a une solution simple, claire et incomplète (ou fausse).
Je n'ai pas appris à croire. Mais je sais qu'il n'y a guère que la discontinuité de l'Etat qui aurait une petite chance de succès.

Le plus certain, c'est que les nations ne sont pas éternelles.
Le plus probable c'est qu'après la décadence il n'y ait plus rien d'autre.
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
Chacun avec nos propres idées convergentes nous voterons comme un seul homme pour la défense de notre patrie... si elle n' a pas été dissoute avant que nous puissions nous exprimer!
Nous avons déjà un métro de retard, 2012. Ceux qui ont voté pour l' UMPS ont tout faux!
Mais la nation n' a pas comprise,, elle a voté pour ceux qui ne leur apporteront que désillusion, faillite financière et morale et guerre! Faut-il que le Peuple soit mis dans la pire des misères pour qu'il arrive à comprendre ?! Apparemment nous suivons cette voie!
Certains espèrent les élections de mars 2014 alors que la faillite peut nous atteindre à tout moment (on y est déjà )avec ces nouvelles normes sans compter fin janvier le butoir du délai du plafond de la dette us avec la répercussion sur notre propre dette. Avant tout cela, tant de choses peuvent survenir!
Comme le dit Zero Hedge : "C'est une augmentation vertigineuse(71 %) La plupart des nations de l'Ouest doivent maintenant emprunter de l'argent juste pour payer les intérêts sur l'argent qu'ils ont déjà emprunté."( Article du 12/12. The IMF Wants You To Pay 71% Income Tax)
"Emprunter de l'argent pour payer les intérêt de l'argent emprunté", outch !!!
On comprend que c'est la panique à bord mais une panique avec volonté bien ordonnée de saborder le navire. Le Gouvernement poussé par les décisions du FMI n' a qu'une seul préoccupation, comment va réagir le peuple ? En fait c'est de cela ce dont ils ont peur, pas de la faillite d'un Etat car eux en tireront les avantages! Je ne sais pas si je me suis bien fait comprendre! Shématiquement, on est en train de nous "égorger" et....la nation entière devrait se soulever ! C'est pour le moins extraordinaire! Alors que fait la Troïka, elle continue puisque le peuple ne sent pas la douleur ! Nous avons eu pourtant le cas de la Grèce, et après de Chypre mais des esprits prétentieux disaient que cela ne nous atteindrait pas !
En réalité le peuple n'a pas compris les décisions en Haut Lieu, par ignorance, par insouciance et par naïveté quand ce n'est pas de l'orgueil ou de la suffisance, hélas !
Je ne saurais trop suggérer aux avisés d 'aller mettre un cierge à Montmartre avant qu'on en ferme les portes!
Emigrer? Il n' y a plus de refuge, la Belgique, on vire les français aux allocs, la Suisse, on ferme les portes, L Espagne et le Portugal, pire que nous; la Chine, un trou à rat, les USa aux fullstamps, la Russie peut-être! Bienheureux Depardieu, sujet controversé !
Evaluer :   4  0Note :   4
EmailPermalink

La droite-caviar qui va se réfugier dans les bras chaleureux des cocos : Montand doit bien se poiler dans sa tombe...

Evaluer :   0  3Note :   -3
EmailPermalink
""Emprunter de l'argent pour payer les intérêt de l'argent emprunté", outch !!!"

Et si personne n'emprunte, il n'y a plus d'argent DU TOUT.

C'est une machine diabolique qui avance mécaniquement vers le néant.

Une machine lancée il y a dix générations, au point que 99% de la population, instruits ou non, n'a pas la hauteur de voir qu'un autre cadre a été possible durant les 200 générations précédentes.
Période pendnat laquelle il y a certes eu des catastrophes, des guerres, des maladies, des mauvaises récoltes etc mais AUCUNE crise économique.
(On en subirait une maintenant tous les 15 ans mais ce serait un phénomène naturel imprévisible... pas de chace! )
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
Et si comme Victor Orban vous défendez l'intérêt du pays, vous êtes un affreux facho !
Evaluer :   3  2Note :   1
EmailPermalink
Décidément, l'Allemagne est en train de construire une Europe allemande.

Lisez cet article :

Europe : austérité, acte III en vue !

Berlin va proposer des "contrats de compétitivité et de croissance". Une façon de modeler encore l'Europe à l'image de l'Allemagne.

http://www.latribune.fr/actualites/economie/union-europeenne/20131217trib000801475/europe-austerite-acte-iii-en-vue-.html
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
Oui voila, c'est ce que je voulais commenter, l'Europe c'est avant tout l'Allemagne et ses sous-fifres contribuables.
Mais avec des sujets contribuables bientôt aux abois et/ou révoltés, l'Allemagne va finalement se retrouver seule a faire la plonge de tout ce qu'elle a mijoté pendant des décennies.
L'EURSS va s'effondrer prochainement sous son propre poids de connerie, de mauvaises décisions et de mépris de ses peuples...patience !!

En attendant, faites des réserves...parce que ça VA servir.
Evaluer :   9  0Note :   9
EmailPermalink
Celui qui accumule les déficits, celui qui mendie son pain, celui qui supplie qu'on lui prenne ses oblig' pourries perd le pouvoir sur lui même.
' La main qui donne est au dessus de celle qui reçoit.

C'est valable à tous les niveaux:
L'entrepreneur en dépôt de bilan se fait débarquer par un administrateur qui gère ses affaires à sa place.
L'ado' économiquement dépendant se plie aux règles de la maison qui lui donne à manger.
Quand il est financièrement autonome, il régit sa maison à sa guise.

Vous verrez que les communes en cessation de paiement se feront administrer de force par un genre d'administrateur judiciaire non-élu, qui ne cherchera pas les intérêts des habitants.
Vous verrez que ce sera de même pour les Etats !

La réponse n'est pas de pousser des cris d'orfraie, de faire les vierges effarouchées.
La seule réponse qui tienne c'est d'assumer l'autonomie revendiquée. De ne pas vivre au dessus de ses moyens. De ne pas contarcter de nouvelles dettes. Ni structurelles ni autres.

Quand les Allemands disent qu'on ne peut pas continuer avec la liberté des budgets nationaux déséquilibrés et la solidarité des dettes, ça ne veut pas dire qu'ils sont contre la libertés dans les budgets nationaux.
C'est une mise en garde à la cohérence. Un épouvantail pour exhorter les pays à faire chacun le ménage chez eux, à cesser les nouvelles dettes.
Sinon la règle générale (voir plus haut) s'appliquera par la force des chose et ce sera déchirant.
Evaluer :   2  0Note :   2
EmailPermalink
La règle que vous citez sera forcément appliquée (malheureusement), partant du principe que rien ou presque n'a été géré raisonnablement depuis le début, on ne pourra qu'arriver a ça en première pensée.
-SAUF QUE-, qui se chargera de faire le gendarme, partant du même principe que personne ne gère correctement plus haut, quelle légitimité auront ces types ?! Croyez-vous que les communes se laisseront administrer par "un type" qui leur dira quoi faire ? Et encore je parle d'un Français, imaginez vous une seconde "un type Allemand" venant dire a tel maire comment administrer sa commune !!
J'imagine une vielle commune d'Auvergne comme la mienne avec "un disciple de Merkel" venant dire a notre maire comment dépenser NOS sous, je pense qu'il se fera sortir a coups de 12.
Même de force ça ne marchera pas, il n'y a malheureusement pas de sortie civilisée a tout ça.
Je pense que tout continuera a être géré en jetant l'argent par les fenêtres malgré tous les voyants au rouge, jusqu'à ce que surpriiiiiiiiise, un beau matin comme aux US shutdown complet. Mais un vrai shutdown, avec plus rien d'autre que les gens dans la rue.
Du jour au lendemain tout ira mal, les pillages commenceront certainement le surlendemain.
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
Dette publique : le plafond maximal autorisé par les traités européens est une dette publique de 60 % du PIB.

Allemagne :
2002 : dette de 1295,3 milliards d’euros, soit 60,7 % du PIB.
2003 : dette de 1383,8 milliards d'euros, soit 64,4 % du PIB.
2004 : dette de 1454,1 milliards d'euros, soit 66,2 % du PIB.
2005 : dette de 1524,8 milliards d'euros, soit 68,5 % du PIB.
(Rappel : le 22 novembre 2005, Angela Merkel devient chancelière)
2006 : dette de 1573,8 milliards d'euros, soit 68 % du PIB.
2007 : dette de 1583,7 milliards d'euros, soit 65,2 % du PIB.
La crise a fait exploser la dette de l’Allemagne :
Fin juin 2013 : dette de 2146,830 milliards d’euros, soit 79,8 % du PIB.

Depuis qu’elle est chancelière, Angela Merkel a donc rajouté 622 milliards d’euros de dette publique.

Bravo, Angela.

L’Allemagne s’effondrera, comme les copains.

L’Allemagne n’est pas préparée à être submergée par des raz-de-marée de vieux.

L’Allemagne va être submergée par des tsunamis de retraités allemands qu’il faudra loger, nourrir, soigner, etc.

Avec quel argent ?

La dette officielle de l’Allemagne est aujourd’hui de 2150 milliards d’euros (source : Eurostat).

La dette réelle de l’Allemagne est de 7000 milliards d’euros.

Je dis bien : la dette publique REELLE de l’Allemagne est de 7000 milliards d’euros.

L’effondrement démographique de l’Allemagne n’est pas une bonne nouvelle : il signifie que l’Histoire va venir lui porter l’addition.

C’est comme à la fin d’un festin dans un restaurant : il y a toujours un moment où quelqu’un vous porte l’addition.

Et à ce moment-là, avec quel argent l’Allemagne va-t-elle payer l’addition ?

Lisez cet article :

http://www.presseurop.eu/fr/content/news-brief-cover/981331-l-enorme-dette-cachee-de-l-allemagne
Je suis curieux d'apprendre ce qui se passe à Détroit, ville en cessation de paiements.

Il existe un système en Allemagne par lequel les communes sur-endettées se font restructurer (à la hache?).
Je ne connais pas bien ce système. Il me semble quand même que les restructurateurs sont quand même des élus (de l'échelon supérieur, le pays)
"J'imagine une vielle commune d'Auvergne comme la mienne avec "un disciple de Merkel" venant dire a notre maire comment dépenser NOS sous, je pense qu'il se fera sortir a coups de 12."

Si vous ne voulez pas qu'un Allemand (ou un Anglais ou un apatride...) ne prenne ce pouvoir, débrouillez-vous pour que cette personne n'ait rien à vous payer.
Parceque le payeur commande.
Celui qui paye l'orchestre choisit le morceau de musique.

C'est ce que j'ai appelé un épouvantail pour exhorter les pays encore indépendants (soupirs !!) à faire el ménage chez eux, en famille.
"Si vous ne voulez pas qu'un Allemand (ou un Anglais ou un apatride...) ne prenne ce pouvoir, débrouillez-vous pour que cette personne n'ait rien à vous payer.
Parceque le payeur commande.
Celui qui paye l'orchestre choisit le morceau de musique."

Ah mais moi je suis tout a fait d'accord !! Mais vous avez une recette a me proposer ?
Parce que faire le ménage ok, mais a notre petite échelle personnelle et locale, on fait le ménage comment ?
A titre individuel, pas besoin de dessin.

A l'échelon municipal on peut aussi beaucoup, il y a du bon sens, des gens de bonne volonté prêts à comprendre ou se laisser convaincre.

Le reste est plus inaccessible mais en même temps moins indispensable. Il peut se passer toute sortes d'horreurs à Paris, le maire de 1500 habitants sera toujours en place, et la population aura toujours besoin de lui.
Au cours du XIXè la France a changé 5 ou 10 fois de régime, ça n'a pas pourtant bousculé les municipalités et les communes.
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
"venant dire a notre maire comment dépenser NOS sous"

La situation ACTUELLE c'est que si la république ne fait pas au moins 60 milliards de déficit, elle ne peut plus acheter la paix civile.
Ceux qui ont des sous (monopole d'en créer) vont donc voir l'élysée ou matignon, et demandent quels sont les projets pour l'année.

Si les projets sont bons pour nous, celui qui a des sous les garde, le ministre est étranglé.
Si les projets vont dans le sens ou dans les intérêts de celui qui a des sous, alors celui-ci soutient le ministre en lui achetant ses obligations pourries.

Personne ne peut venir dicter à un autre comment dépenser ses sous propres (à cet autre).
Par contre tout prêteur, tout sponsor, tout financeur s'occupe de ce qui est ou sera fait de SES sous (qu'il apporte).

Ne pas avoir besoin des sous des autres c'est aussi ne pas avoir besoin de leur permission !

Quand mon gamin vien me demander des sous, je lui réponds "C'est pour quoi faire?"
La situation est AUSSI SIMPLE que ça !!
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
Excellent édito que je transmets à mes correspondants.
Il y a toujours eu des europathes: les Habsbourg au XVII ième siècle, heureusement contrés par la France qui a refusé (déjà !) de se faire bouffer. Pas si loin, Hitler dont l'unité européenne n'a pas vécu bien longtemps et à quel prix.... Les exemples ne manquent pas.
L'immigration est une redoutable arme de destruction des pays. Quelle différence entre la politique d'immigration de Chirac, Sarkosy, Hollande: aucune ! On voit le résultat...merci.
Avoir une vingtaine de pays aux économies différentes avec la même monnaie, c'est faire éclater les plus faibles, ce qui se passe actuellement.
Tout est à l'avenant. "On" mène les pays européens au cahos. "On", ce sont les non-élus à l'abri des élus qui rêvent à leur tour à l'Europe de Charles Quint, à celle d'Hitler. Et ils nous mèneront aux mêmes conflits sanglants.
Sarkosy dont les ambitions pour 2017 deviennent de plus en plus claires l'a bien dit. Je cite de mémoire. Le nouvel ordre mondial prendra le pouvoir et personne ne pourra l'enpêcher.
L'enjeu en 2017, et il faut bien en être conscient, (sauf si ça pète avant) ne sera pas de savoir quel parti prendra le pouvoir, mais de savoir si on veut du nouvel ordre mondial qui fera de nous des bêtes de somme. Si les citoyens acceptent cet état de fait, par simple lâcheté et peur du changement la couleur du bulletin de vote n'aura aucune importance.
Evaluer :   5  0Note :   5
EmailPermalink
A-t-elle eu déjà de l'importance cette couleur ? C'est ça la question, est-ce que justement on ne nous banane pas depuis 30 ans alors que c'est décidé a l'avance, l'alternance gauche-droite nous faisant croire a un semblant de contrôle de notre destin ?
[edit] On avait pas voté non au traité de Lisbonne ? Ah bah tant pis, on s'est finalement passé de notre avis...
Evaluer :   7  0Note :   7
EmailPermalink
@ Teubass
La réponse ne serait-elle pas dans l'énoncé de votre question ??!!
Evaluer :   2  0Note :   2
EmailPermalink
Ahaha oui effectivement, mais j'aurai préféré que vous me traitiez de gros pessimiste, et que je dramatise tout de façon théâtrale...
On se fait enfler le trognon depuis si longtemps ?
Je vous avouerai que je suis trop peu âgé pour avoir vécu ça depuis le début, bon sang il y a 30/40/50 ans...personne n'a vu le pot de lubrifiant et l'air insistant des personnes qui nous voulaient du bien ??
Evaluer :   2  0Note :   2
EmailPermalink
Pot de lubrifiant ou poignée de sable, de toutes façons..... On s'est compris !
Pour moi qui ai passé la soixantaine, il est maintenant flagrant qu'on va au carton, tous les ingrédients ayant été mis en place pour ça. Ce qui me fait frémir c'est que ma génération a connu l'opulence et pas de conflit armé. Je pense que ça va faire très mal. Depuis Pompidou nos dirigeants nous mènent au chaos. Sarkosy a fini de nous planter et ça vraiment commencé à se voir. Avec les socialos, c'est le feu d'artifices... même les michetons devront raser les murs pour aller aux putes, c'est dire leur niveau !!! Les gens ont été habitués à être pris en charge, ils ne sont plus capables d'un minimum d'autonomie, ils n'ont plus le minimum de sens critique ni de bon sens nécessaire pour comprendre les choses simples de la vie. Plus grave encore, la population est urbaine et représente combien ??? Au pif 80% des habitants ??? Une fois que les grandes surface auront été pillées, ce sera l'horreur.
J'ai connu mai 68, j'étais en province, à Chambéry en Savoie. De Gaulle a rationné l'essence, les gens n'ont plus pu bouger, c'était la bonne idée. Mais la grande distribution n'existait pas, il a fallu attendre Giscard d'Estaing. Pour faire les coures, c'était les petits commerces et le marché hebdomadaire du patelin. Comment ça va faire à Vénissieux ou dans le 93 dans les immeubles quand il n'y aura plus rien à bouffer ????
Suis-je pessimiste ??? Est-ce que je dramatise ???? Mmmhhh ! L'futur, j'le sens pas bien....


Evaluer :   3  0Note :   3
EmailPermalink
Le ravitaillement est évidemment le plus gros problème.
Les villes ne peuvent pas vivre sans économie.
C'est comme ça qu'a disparu l'empire Assyrien, et pourtant il était puissant !!

Il y a 140 ans à Paris, on a bouffé les rats parcequ'on avait fini tous les pigeons, les chats et les chiens.
Mais à cette époque la Seine était potable !!! On n'y a jamais manqué d'eau.
Evaluer :   3  0Note :   3
EmailPermalink
Sarko 2017?

Il reprendrait les mêmes conseillers proches?
Comme A.Bauer par ex qui cumulait Grand Maître du GO de France et n°2 de la NSA en Europe.
JD Lévitte, que même Chirac avait viré car trop proche des Bush.
F Pérol associé et gérant chez BouclierRouge
Un demi-frère qui gère les fortunes Bush et Ben Laden,
Le mari de sa belle-mère patron à la CIA etc etc

C'est de toute évidence de ce genre d'animal dont le pauvre pays a besoin.
Evaluer :   5  1Note :   4
EmailPermalink
La mère-patrie n'a pas reçu ce nom au hasard.
On peut le prendre au premier degré bis.
C'est très simple à comprendre, de sorte que n'importe quel simplet peut le comprendre.
Des individus puissants (certains même portés au pouvoir(s) en se servant de nous) déclarent souhaiter l'assassinat de notre mère de coeur.
Ce genre de déclaration DOIT susciter chez tous ses fils la même réaction que s'il s'agissait de leur mère de sang.

Ceux qui veulent la plumer seront plumés.
Ceux qui veulent la dissoudre seront dissouds
Ceux qui veulent la tuer seront tués.
Evaluer :   3  0Note :   3
EmailPermalink
LU-MI-NEUX !! L'internationale socialiste, mise à la porte revient, masquée, par la fenêtre. Charles nous donne là le fil conducteur de toutes les décisions apparemment absurdes continuement prises par les destructeurs aux manettes.
Ce ne sont pas des gens stupides mais des cyniques sans foi ni loi.
Evaluer :   10  0Note :   10
EmailPermalink
Concernant l'emploi, l'immigration n'est et ne sera jamais la solution.
Grâce à elle, on tire les salaires vers le bas et on crée de nouveaux électeurs pour élire tous les 5 ans cette politique puante et corrompue.

Je ne sais pas pour vous mais je pense que 2014 ne présage rien de bon.
Regardez autour de vous, il y a comme une forme de stagnation, une paralysie du commerce.
Les gens attendent les soldes??? Je crois qu'à l'avenir la croissance restera une chimère.

Quel plaisir que de voir ces mises en examen, ces syndicalistes qui se lancent en politique, cette France du pouvoir gangrenée jusqu'au cou par la corruption. Franchement, je ne sais pas pour vous mais dès que je vois leurs gueules à la télé je zappe. Entendre autant de conneries ne m'amuse plus du tout...

Bon, je vous laisse je retourne à mon travail incohérent et improductif.

Bonne journée.

Evaluer :   10  0Note :   10
EmailPermalink
@ Christu Regnat
Fais comme moi l'ami, la télé aux orties depuis une éternité ! On s'en passe très bien les gosses comme les parents.
Il faut se borner à picorer des infos à droite ou a gauche, surtout là où on dénonce les dérives du quotidien....pendant qu'on a encore la liberté de le faire.
Bien se rappeler qu'en 1940 il n'y avait que 1% de résistants, mais ils ont considérablement aidé à renverser la situation. Je pense qu'on va en chier un bon coup mais que la victoire est de notre côté. Patience et bon courage.
Merisier.
Evaluer :   8  0Note :   8
EmailPermalink
...en 1940 il n'y avait que 1% de résistants...

Par exemple , en France sur 60 millions de péquins ça fait 600 000 personnes !

Si chacun des résistants prend son jerricane de super nuitamment , il va en brûler des banques , des perceptions , des maisons d'hommes politique célèbres , de journalistes prostitués , de larbins du système , etc...
Ça va être joli à voir la nuit dans les grandes villes.

Il n'y a plus qu'a attendre qui va donner le top du départ , quand la foule va comprendre que c'est sans issue .

Les paris sont ouverts.

Evaluer :   4  0Note :   4
EmailPermalink
Les plus dangereux sont-ils sur le territoire?
Sans doute pas.

Ca fait 250 ans qu'ils ont appris à ne pas se montrer !

Couper les fils par contre n'affecte pas le marionettiste mais met au moins fin aux exactions de la marionette.
La priver des moyens d'agir est finalement plus important que la personne du marionettiste.

De plus, s'attaquer à la marionette lui donne de l'importance qu'elle ne mérite pas.
Plus de moyens, plus de contacts et oublier (laisser crever...)
Evaluer :   5  0Note :   5
EmailPermalink
C'est un peu large compté !!

APRES la guerre il a été distribué 230.000 cartes du combattant volontaire de la résistance.
Il y a environ 43.000 médaillés de la résistance (actes personnels reconnus).

Sur 40 ou 43 millions, ça fait 0,5% et 0,1%. Pas plus.
Evaluer :   1  1Note :   0
EmailPermalink
immigration... immigration...
Et l'émigration? Elle est sensée ou elle est lâche ?
Aussi lâche qu'un esclave qui s'échapperait? Qui s'affranchirait de son destin d'esclave ?
Evaluer :   2  0Note :   2
EmailPermalink

Ne mélangeons pas tout.
C'est le B.A.-BA de la démarche intellectuelle dans ce qui constitue sa quintessence.

De surcroit, utilisons les termes idoines et adéquats pour définir un concept.
Le terme d' "esclave", ici, par exemple, serait hautement réprouvé par notre ami Dieudonné.

"La France, tu l'aimes ou tu la quittes" avait dit l'autre agité du bocal.
Si tu la quittes, c'est que tu ne l'aimes pas.
Si tu ne l'aimes pas (ou plus), c'est que tu manques singulièrement de constance dans tes idéaux.
Si tu manques de constance dans tes idéaux, tu n'es déjà plus très loin d'être un lâche.


Evaluer :   0  4Note :   -4
EmailPermalink
On peut reprocher à de Gaulle d'avoir déserté en pleine guerre en partant en Angleterre, mais on ne peut pas dire que dans ces journées terribles là il n'aimait plus la France.
Lapérouse avait certainement un amour ardent de la France en la quittant ! Il n'avait rien d'un lâche non plus.
Aimer et quitter ne peuvent pas s'opposer.
Le destin des fils n'est pas de systématiquement vieillir chez leur mère, ce qui ne retranche rien à leur amour pour elle.



Pourquoi pas esclave?
Celui qui n'est pas propriétaire de son outil de travail et qui se fait déposséder par la force de l'essentiel des fruits de celui-ci, s'il est de plus géographiquement cerné, comment le nommer alors ?

Si il y avait un mauvais exemple à donner, c'était bien De Gaulle...
Lui, depuis l'Angleterre, il AGISSAIT pour la France.
Depardieu, lui, il fait quoi pour elle ?!?!


Quant à "esclave", ce qui me dérange c'est qu'il s'agit là d'un terme hyperbolique.
Juste ça.





Evaluer :   0  2Note :   -2
EmailPermalink
Depardieu ne fera jamais autant de mal que toutes les raclures de politiciens de droâte comme de gôche qui ont vendus la France à la finance par la signature de la loi de 1973 , loi qui crée la dette publique.

L’austérité est la conséquence d'un montage , la vente des biens nationaux pour payer l'arnaque de la dette une prévarication.

Ils sont tous pro-sionistes depuis Pompidou , un ancien de la banque Rothschild , c'est aussi un fait du hasard ?
Evaluer :   2  1Note :   1
EmailPermalink

Certes, mais c'est là un autre problème.
Ne mélangeons pas tout, comme je le disais plus haut.
Sinon nous ne vaudrions pas mieux que ceux qui nous baladent,
qui pratiquent justement cela à qui mieux mieux (méthode "medley" appliquée aux concepts).


Bonjour D.
Concernant la dette de 73, il y a un blog, celui d'olivier berruyer qui affirme et veut démontrer que cette loi n'est celle qui est décrite par nous tous et toutes comme une loi inique. Comment lutter contre ces gens qui prétendent le contraire sur fond "d'expertise". Y a t il des personnes capables de ridiculiser et anéantir les dires de ces "experts"? cdt.
Evaluer :   0  1Note :   -1
EmailPermalink
Bonjour,
Quelques pistes:
http://etienne.chouard.free.fr/Europe/messages_recus/La_crise_mondiale_d_aujourd_hui_Maurice_Allais_1998.htm
http://monnaie.wikispaces.com/Arnaque
http://www.fauxmonnayeurs.org/
Vidéo:
http://www.dailymotion.com/video/x75e0k_l-argent-dette-de-paul-grignon-fr-i_news

Cordialement
Evaluer :   1  1Note :   0
EmailPermalink
Evaluer :   0  1Note :   -1
EmailPermalink
Il agissait, ah bon.
En l'occurence, il n'avait que les moyens qu'il parvenait à mendier de Churchill.
Donc, par définition, il ne pouvait faire que ce que Churchill attendait de lui:
Préparer la situation actuelle.

De plus, son action une fois en Angleterre est sans influence rétroactive sur sa situation au moment de son départ.
Il existe aussi des homme repentants. Il a tenté d'en être un après sa pitoyable prestation de 1914-15.
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
Rüss,

"On peut reprocher à de Gaulle d'avoir déserté en pleine guerre en partant en Angleterre, mais on ne peut pas dire que dans ces journées terribles là il n'aimait plus la France."

Exactement. Quand on constate qu'on se fait tondre de plus en plus, sans pouvoir échapper au tondeur qui, après la tonte finira aussi par rationner la nourriture, il est totalement légitime d'aller voir ailleurs si l'herbe n'est pas plus verte, ce qui permettrait peut-être même au passage d'améliorer la qualité de notre toison. Ce n'est pas l'illustration de la preuve d'un manque d'amour pour son pays; c'est l'illustration d'un désamour pour ceux qui le gouvernent. Et c'est souvent, un acte de survie !

En cela, la chanson "Lettre à France" de Polnareff démontre clairement l'amour qu'il a gardé pour son pays, tout en étant un "exilé".

Ainsi donc, pour ne pas déroger à la quintessence de la démarche intellectuelle et ne pas tout mélanger, clarifions un peu les choses...

"Pourquoi pas esclave ? Celui qui n'est pas propriétaire de son outil de travail et qui se fait déposséder par la force de l'essentiel des fruits de celui-ci, s'il est de plus géographiquement cerné, comment le nommer alors ?"

Selon certains, le mot "esclave" serait très exagéré et poussé à l'extrême comme le définit le mot "hyperbolique".

Donnons-donc la définition du mot esclave. Un esclave est :
- "une personne de condition non libre et qui est sous la dépendance absolue et toute puissante d'un maître et qui peut être achetée ou vendue.";

N.B. : Dès lors qu'un pays comme la France est à la solde d'un super Etat du type Union européenne, et qui, bien que les Français aient voté contre, sont contraints et forcés d'y rester par la volonté de leurs dirigeants; ne peut-on pas considérer que ces derniers ont VENDU le peuple qu'ils sont censés représenter ? Ne peut-on pas considérer que ce peuple est "NON LIBRE" puisqu'on ne tient pas compte de sa volonté ? Ne peut-on pas, alors, considérer qu'il est sous la DEPENDANCE ABSOLUE d'un maître (leurs élus, eux-mêmes soumis à l'U.E., elle-même soumise aux USA, eux-mêmes soumis à qui on sait) ?

- personne soumise à une domination étrangère et à un pouvoir dictatorial.

N.B. : L'Union européenne à laquelle la France est soumise ne peut-elle pas être considérée comme une "domination étrangère" (L'U.E. étant composée de pays étrangers et elle-même à la solde des USA, eux-mêmes soumis...) et comme une "dictature" dès lors qu'elle inflige de sacrées amendes aux pays qui ne se soumettent pas à sa volonté pour le contraindre à faire ce qu'elle veut donc ce que veulent ceux qui sont au bout de la chaîne ?

- personne qui est entièrement soumise à quelqu'un ou quelque chose et qui en dépend.

Il est assez marrant (enfin "marrant"...) de constater que dans la philosophie de la pensée unique, dès que l'on appelle un chat, un "chat", ça devient problématique... Ainsi, certains dépensent énormément d'énergie à tenter de contre-manipuler les propos de celui qui traduit en langage clair - et donc fait déjà une contre-manipulation de la manipulation primaire - des idées énoncées de manière diluée ou détournée ou de nature à noyer le poisson.

Cela devient problématique parce que, de nos jours, il faut absolument "minimiser" et "diluer" ce qui se voit comme un éléphant dans un magasin de porcelaine. Il devient totalement interdit d'ouvrir les yeux des malvoyants dont, en bon psychopathe, on préfère leur chute.

Il est aussi symptomatique de constater qu'une même personnalité est utilisée de manière contradictoire pour ses propos. En effet, tantôt, Dieudonné est quelqu'un à bannir parce que c'est un "anti-sémite"; tantôt il est donné en exemple lorsque ses propos arrangent... Tantôt on lui dit qu'il n'a pas le droit de heurter les gens avec un humour corrosif; tantôt on explique à un autre qu'au nom de liberté d'expression on a le droit de heurter la communauté musulmane avec des carricatures comme l'a démontré Ardisson dans le lien que j'ai transmis sous un autre article.

Pour ceux qui s'intéressent à l'histoire, je pense qu'il est bien de lire le "Malleus Maleficarum" ou "Marteau des Sorcières" rédigé par Sprenger et Institoris et imprimé pour la première fois en 1486 à Bâle, afin de comprendre comment l'Inquisition a pu voir le jour et être appliquée par les institutions, juges, et cie. pendant de nombreuses années (siècles) contre le peuple.

Il faut bien comprendre qu'à la base de cela, il y avait juste un ensemble d'idées issues de l'esprit de deux psychopathes et mysogynes qui ont réussi avec cette publication à contaminer magistrature et tutti quanti menant à la torture et à la mort de beaucoup d'innocents, sans compter qu'ils furent également à la base de la disparition des guérisseuses/herboristes (soi-disant sorcières) présentes là où il n'y avait même pas de médecins pour soigner les gens.

"On lui associe même le qualificatif de "Manuel de la chasse aux sorcières par excellence." Cependant, à la différence des causes où comparaissent les hérétiques, ces affaires relèvent des TRIBUNAUX CIVILS et non de l'Inquisition, mais cela n'empêche pas certains inquisiteurs de pouvoir faire parti des MAGISTRATS. De plus, les accusés étaient rarement défendus puisque celui ou celle qui défendait l'accusé pouvait aussi passer pour un serviteur du diable." in http://realite-histoire.over-blog.com/article-25922822.html

J'ai cité ce livre parce que je trouve que la tournure des choses dans notre monde moderne dit "évolué"ont certaines similarités...

;-)
Evaluer :   3  2Note :   1
EmailPermalink

Changement de méthode dans la tentative de décrédibilisation ?
Quelle rancune !
(en tout cas - et ça me fait sourire, autant de puérilité -, maintenant je sais à qui je dois ma petite flèche rouge quotidienne, celle qui me tombe dessus sans discernement, quelle que soit la teneur et le fond de mon propos, en automatique)

Sur le cas ci-dessus, quoi qu'il en soit, ça fait quand-même pour vous beaucoup de temps et d'énergie dépensés strictement EN VAIN, au vu du salmigondis que ça donne au final.
Mais bon...




Evaluer :   1  2Note :   -1
EmailPermalink

Au fait, relisez ce que j'ai écrit sur Dieudonné.
Vous vous apercevrez alors que vous ne savez pas lire.

... Ou alors c'est que vous lisez ce qui vous arrange de lire, que vous comprenez ce qui vous arrange de comprendre et que vous entendez ce que vous avez envie d'entendre
(ce qui est généralement le cas des gens obtus et bornés,
ou ayant des distorsions avec la réalité de ce qui est soumis à leur entendement)

J'attends votre mea culpa concernant mes propos sur Dieudonné*
(soyez exhaustive dans votre re-lecture)

*dans l'article "Ces grands malades qui nous dirigent" de Charles Sannat








Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
Dernier commentaire publié pour cet article
Bonsoir Frédéric P. "( par certains côtés, j' en fait d' ailleurs parti )" Pourtant vous faites partie des notables, vous êtes médecin je crois et c'est un métier respectable et où vous possédez un savoir. Vous pouvez vous préparez tranquillement à cet  Lire la suite
EMP - 08/01/2014 à 19:30 GMT
Top articles
Derniers Commentaires
Non, la France n’est pas en guerre! Slobodan Despot
27 marsLouis L.
Il serait aussitôt banni .
Non, la France n’est pas en guerre! Slobodan Despot
25 marsSebastien H2
Bravo, cet article est extraordinaire; il se situe au-dessus de la mêlée! Quel courage pour oser écrire un tel papier "contrarien". Aucun journaleu...
Confinement : forcément, ça va bien se passer
24 marsdilapidor
Le gouvernement a quand même été efficace sur un point. Augmentation de l'indemnité de logement de 33% pour les députés. Dépenses de cabinets entre...
L’effondrement et la sidération
21 marsblitzel
Le "bobo à trottinette", tout juste; c'était déjà grave de voir celà (à pile en plus). Vendredi 13 le Jour où tout a commencé, le jour de ...
L’effondrement et la sidération
21 marsClepsidre
Jamais le moment n'a été aussi fort où l'on doit prendre conscience que la seule richesse que l'on possède est l'instant présent ; et surtout ensem...
Pourquoi payer des impôts quand il leur suffit d’imprimer de l’arge...
21 marsClepsidre
Sans aller jusqu'au possible utopique de cette solution qui ne sera pas du tout viable à long terme, il est en effet possible en certaines très gra...
Coronavirus : d’une pierre, quatre coups
21 marsClepsidre
C'est effectivement, brossé par vous, un portrait fidèle de l'humanité en devenir. Toutes ces décennies à somnoler sur le lit si imparfait...
Coronavirus : au-delà des humains, un impact économique déjà énorme
21 marsClepsidre
Bonjour. Le Covid-19 n'est que le catalyseur, l’accélérateur d'une crise majeure qui était déjà là, du fait que l'économie mondialisée tendait ...
Articles les plus commentésFavorisPlus...
Flux d'Actualités
TOUS
OR
ARGENT
PGM & DIAMANTS
PÉTROLE & GAZ
AUTRES MÉTAUX