Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en

La donne a-t-elle changé sur le marché de l’or ?

IMG Auteur
Publié le 09 juin 2016
989 mots - Temps de lecture : 2 - 3 minutes
( 1 vote, 5/5 )
Imprimer l'article
  Article Commentaires Commenter Notation Tous les Articles  
[titre article pour referencement]
0
envoyer
0
commenter
Notre Newsletter...
Rubrique : Or et Argent

goldbull

Je ne voulais pas laisser filer la journée sans dire quelques mots de la hausse significative de l’or survenue ces derniers jours, qui l’a porté juste en-dessous de 1.300 dollars. La position double quant aux taux d’intérêt de la Banque du Japon (qui a décidé de ne rien changer) et de la Réserve fédérale (qui continue de se montrer conciliante) a certainement joué un rôle dans la récente faiblesse du dollar et la force de l’or. Mais ces déterminants ne sont, de mon humble avis, qu’une partie de l’histoire. Les quelques points de pourcentage perdus par le dollar face au yen ne sont pas suffisants pour justifier une hausse de près de 60 dollars du prix de l’or en seulement cinq journées ouvrables. Le plus gros déterminant a été le soutènement du prix de l’or par Shanghai à deux reprises au cours de la semaine dernière, après que son prix a chuté sur le marché de New York.

Ayant eu lieu au cours des sessions du fixing du prix de l’or de Shanghai, les deux renversements du prix établi par New York – qui ont tous deux eu lieu au cours de la semaine dernière – ont transmis un message clair aux négociants du monde : la Chine représentera désormais une présence formidable sur le marché de l’or. Sa mission première demeure l’importation d’or physique depuis toutes les sources possibles. Plus important encore, ce qui a été révélé par son inactivité en ces deux occasions est sa volonté de faire grimper le prix de l’or afin de pouvoir se procurer du métal. Jusqu’alors, les analystes et négociants estimaient que la Chine serait heureuse de pouvoir s’aligner à New York et à Londres, malgré l’introduction de son propre mécanisme de découverte de prix, et qu’elle poursuivrait ses achats d’or de la même manière que par le passé. Ce paradigme a été démenti la semaine dernière. Bienvenue dans le nouveau paradigme de l’or.

J’aurais du mal à qualifier les achats de la Chine d’intervention, mais en termes de la manière dont le marché a interprété le fixing chinois des 25 et 27 avril, ils ont eu le même impact que des interventions, à la fois psychologiquement et matériellement. Le négoce qui a eu lieu les jours suivants à Londres et New York a eu des airs de couverture de positions à découvert – une réaction directe face à une transformation soudaine du sentiment sur le marché. A l’épicentre de ce changement se trouve le fixing de l’or de Shanghai.

Shangha-Comextradingwk425

Si la Chine s’avérait être un acheteur agressif au travers de son fixing du prix de l’or, les négociants papiers devraient le prendre en compte, sans quoi ils risqueraient de devoir effectuer des livraisons sur le Comex ou lors du fixing du prix de l’or de Londres. La position de Shanghai pourrait suffire à freiner l’élan des joueurs à découvert sur le marché. D’autres participants, tels que les fonds de couverture ou d’investissement, pourraient se pencher sur l’architecture du marché de l’or et décider de s’aligner à la Chine et au rôle stratégique de son nouveau mécanisme de découverte de prix.

Pour établir des fondations solides sous cette idée, voyons ce que nous a récemment dit le gouverneur de la Banque populaire de Chine, Zhou Xiaochuan : « A l’heure actuelle, jusqu’à 12 trillions de yuans sont conservés sur les comptes épargnes domestiques de nos résidents. Le lancement d’investissements individuels sur l’or permettra ainsi aux résidents de passer d’actifs liés aux devises à des actifs liés à l’or. Au niveau macro, il élargira les possibilités de passer d’épargne à investissements, ajustant ainsi la masse monétaire. D’un point de vue micro, permettre aux citoyens de négocier et de conserver de l’or peut améliorer le bien-être social et bénéficier à la fois au pays et à la population. En plus de cela, avec le double attribut de matière première et de devise, l’or est un instrument de couverture désirable. C’est pourquoi il est pratique de développer le négoce de l’or à l’échelle individuelle. »

Avec ces paroles à l’esprit, revenons-en à la notion de faiblesse du dollar et aux décisions respectives de la Banque du Japon et de la Fed. Souvenez-vous des rapports publiés il y a quelques semaines, selon lesquels un accord secret aurait été passé par le G20 afin d’organiser une dévaluation du dollar. La situation laisse de plus en plus supposer qu’un tel accord ait véritablement été passé. Si c’était le cas, cela expliquerait également le caractère conciliant de la Fed ces dernières semaines. Un tel accord donnerait également un élan supplémentaire à la demande en or de la part de tous les investisseurs confondus – privés, publics et constitutionnels. N’oublions pas que les Etats-Unis sont le troisième plus gros acheteur d’or après la Chine et l’Inde. Worth Wray, économiste en chef et stratégiste chez STA Management, estime qu’un accord de ce type « changerait la donne » sur le marché.

A l’époque où les rumeurs concernant cet accord ont été révélées, nous avons suggéré que « les accords internationaux les plus importants sont rarement annulés sur le court terme, dans la mesure où ils sont généralement inspirés par les inquiétudes de certains de leurs signataires. Pour apporter davantage de crédence à ces rumeurs, n’oublions pas que la Fed a mentionné son inquiétude quant aux marchés émergents dans sa déclaration qui a fait suite à sa réunion de la semaine dernière. Parce que ces rumeurs n’ont émergé que le weekend dernier, le marché n’a certainement pas encore eu l’occasion de réagir. »

Je continue de croire que nous n’en avons pas encore entièrement subi l’impact. Au vu de la stratégie d’acquisition agressive de Shanghai, je suis d’avis que nous ayons fait un premier pas dans une nouvelle ère des marchés de l’or et de l’argent. Par le passé, la demande physique manquait souvent d’être traduite par les prix. L’heure du resserrement de l’écart entre cause et effet est peut-être enfin arrivée.

 

 

<< Article précedent
Evaluer : Note moyenne :5 (1 vote)
>> Article suivant
Michael J. Kosares est le fondateur de USA GOLD - Centennial Precious Metals et a plus de 35 ans ans d’expérience sur le marché de l’or. Il es l’auteur de The ABCs of Gold Investing: How to Protect and Build Your Wealth With Gold et de nombreux articles publiés dans la presse.
Voir son site webS'abonner à ses offres
Publication de commentaires terminée
Dernier commentaire publié pour cet article
Soyez le premier à donner votre avis
Ajouter votre commentaire
Top articles
Flux d'Actualités
TOUS
OR
ARGENT
PGM & DIAMANTS
PÉTROLE & GAZ
AUTRES MÉTAUX