Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en

La Fed va-t-elle allumer la mèche de la bombe de la dette aux 9 trillions de dollars ?

IMG Auteur
Publié le 11 décembre 2015
792 mots - Temps de lecture : 1 - 3 minutes
( 5 votes, 5/5 ) , 1 commentaire
Imprimer l'article
  Article Commentaires Commenter Notation Tous les Articles  
[titre article pour referencement]
0
envoyer
1
commenter
Notre Newsletter...

La Réserve fédérale des Etats-Unis et la Banque centrale européenne ont favorisé le développement d’une situation dangereuse.

Au cours de ces six dernières années, il y a eu un certain sens de coordination entre la Fed et la BCE. Cette coordination a été évidente à la fois en termes de direction prise par le capital et de la manière dont il a été livré au travers des politiques monétaires.

Par exemple, lorsque la Fed a publié les chiffres de son guichet d’escomptes en 2011, il est devenu évident qu’une majorité des fonds issus de QE2 ont terminé dans les coffres de banques localisées en Union européenne.

De la même manière, quand le système bancaire de l’Union européenne a frôlé l’implosion en 2012, la Fed s’est mise d’accord avec la BCE pour lancer son programme QE3 dans un effort de soutenir le système bancaire européen et d’apaiser les incertitudes à l’aube de la campagne de réélection du Président Obama.

En clair, entre 2008 et 2014, la Fed et la BCE ont travaillé ensemble.

Mais leur relation a fini par se briser. Il est vrai que les banques centrales cherchent à s’entendre en vue de maintenir la stabilité… mais lorsque toutes les banques centrales s’engagent dans la dévaluation compétitive de leur devise, il finit par venir un moment où leur relation se fracture et où elles doivent prendre la décision de privilégier leurs intérêts propres plutôt que ceux des autres.

C’est là que nous en sommes aujourd’hui.

L’euro constitue 56% du panier de devises contre lequel est évalué le dollar. Ainsi, l’euro et le dollar ont une relation particulière, dans le sens où si quelque chose arrive à l’une des deux devises, la deuxième en subit également l’impact.

Cette relation a commencé à dérailler en juin 2014, après que la BCE a pris la décision de porter les taux d’intérêt en territoire négatif. Avant cette date, l’écart entre les taux d’intérêt de l’euro et du dollar était de seulement 0,25% (avec 0,25% pour le dollar et zéro pourcent pour l’euro).

Bien que significatif, cet écart n’était pas suffisant pour déclencher une fuite de capital depuis l’euro vers le dollar. En revanche, après que la BCE a mis en place ses taux d’intérêt à zéro pourcent et réduit son taux de dépôt à -0,1%, l’écart entre les taux est passé à 0,35%. Conserver du capital en euro est également devenu payant, ce qui a engendré une fuite de capital depuis l’euro vers le dollar.

Peu de temps après, le dollar a enregistré une nouvelle hausse pour s’extirper de sa formation en triangle de plusieurs années et gagner 25% en seulement neuf mois.

Pour donner de la perspective à tout ça, ce mouvement a été plus important que la chasse aux valeurs refuges que nous avons pu voir en 2008, alors que le monde entier pensait que la fin du monde était arrivée.

Pourquoi est-ce un problème ?

Il existe actuellement plus de 9 trillions de dollars empruntés dans le système financier. Et une grande partie de ces dollars est investie sur des actifs libellés en devises des marchés émergents (les mêmes devises qui ont implosé alors que le dollar recommençait à grimper).

C’est ce que l’on appelle le carry trade du dollar… et il est plus important que les économies de l’Allemagne et du Japon… combinées.

En clair, lorsque la BCE a fait passer les taux d’intérêt en-dessous de zéro, le carry trade du dollar a commencé à exploser. La situation s’est aggravée après que la BCE a réduit davantage ses taux d’intérêt en septembre 2014 et une nouvelle fois la semaine dernière, pour les porter à -0,55%.

Aujourd’hui, la Fed commence à parler de faire grimper les taux d’intérêt. Même une hausse symbolique de 0,3 ou 0,5% pourrait causer l’implosion du carry trade du dollar de 9 trillions de dollars.

Si vous pensez que j’essaie simplement de vous faire peur, vous vous trompez. Le Département du Trésor a distribué des kits d’urgence à ses employés il y a quelques mois, dans l’anticipation d’une sévère volatilité systémique à l’issue de la hausse des taux. La Fed a également élargi son département de Chicago chargé des opérations de marché dans l’éventualité où la Fed perdrait le contrôle du système suite à la hausse des taux.

Nous sommes à l’aube d’une nouvelle crise systémique. Les élites financières s’y préparent depuis des mois.

Et les investisseurs avisés se préparent dès aujourd’hui. La correction des mois d’août et de septembre n’était qu’un échauffement. Le véritable effondrement est proche.

Je viens de publier un guide intitulé Stock Market Crash Survival Guide.

J’y explique comment se développera la crise à venir, et quels investissements s’en tireront le mieux.

1.000 copies seront offertes gratuitement.

Pour obtenir la vôtre, cliquez ici :

https://www.phoenixcapitalmarketing.com/stockmarketcrash.html

 

Données et statistiques pour les pays mentionnés : Allemagne | Etats-unis | Japon | Tous
Cours de l'or et de l'argent pour les pays mentionnés : Allemagne | Etats-unis | Japon | Tous
<< Article précedent
Evaluer : Note moyenne :5 (5 votes)
>> Article suivant
Publication de commentaires terminée
  Tous Favoris Mieux Notés  
Nous sommes tous bien sur que la dette excessive accumulée depuis une dizaine d'années va nous entrainer dans le gouffre et je pensai que cette situation arriverait très vite rien qu'en prenant connaissance des programmes de la FED. Mais la nomination d'un remplaçant de TRICHET à la tête de la BCE et de surcroit ancien de Goldman a retardé l' avènement de ce processus . En effet le contrôle de la FED alliée a la BCE est remonté à environ 60% de la circulation monétaire mondiale et cela a permis de recommencer à jouer toute sortes d'effets de levier sur les marchés de papier comme le CBOT et le COMEX en finalisant les ajustements par un contrôle du taux de change dollar /euro , lui aussi manipulé ainsi que les taux d'intérêt. En effet il est plus facile de rembourser de la dette quand le taux d'intérêt long terme se situe prés de 0%. Le grand rêve de nos banquiers centraux a presque été réalisé : Celui-ci consistait à promouvoir a travers le monde des taux négatif pour tout souscripteur de papier long terme des pays dits solvables et développés (USA, EUROPE) en face d'une demande devenue solvable des pays tiers avide de papier long terme de bonne signature pour les fonds de retraite et les placements d'assurance. Moyennant cette nouvelle magie financière le poids de l'endettement aurait pu devenir supportable pour les extravagances de l'ingénierie financière des créateurs de monnaie.
Evaluer :   2  0Note :   2
EmailPermalink
Dernier commentaire publié pour cet article
Nous sommes tous bien sur que la dette excessive accumulée depuis une dizaine d'années va nous entrainer dans le gouffre et je pensai que cette situation arriverait très vite rien qu'en prenant connaissance des programmes de la FED. Mais la nomination  Lire la suite
jean-yves J. - 11/12/2015 à 17:35 GMT
Note :  2  0
Top articles
Derniers Commentaires
Une canicule prévisible mais insurmontable
26 juinmerisier1
Perso je fais ma "contre-propagande" auprès des jeunes autour de moi ! Il faut d'ailleurs se rendre compte qu'ils ne sont pas totalement lobotomisé...
Dépenses sociales : un pognon de dingue
24 juinmerisier1
@LOUIS L. Si nous avions des gouvernants avec des baloches (des vraies !) et qui voudraient vraiment faire de l'écologie pour le bien public, ...
Dépenses sociales : un pognon de dingue
24 juinLouis L.2
A propos de sécu, je trouvais un peu fort de café les honoraires de dispensation en pharmacie pour un service inchangé mais je trouve avec effareme...
Dépenses sociales : un pognon de dingue
24 juinmerisier2
@ gloopy La sécu qui coule lentement mais sûrement la France, est un schéma de Ponzi de par son mode de fonctionnement, structure financière à ...
Immobilier : Les Français organisent leur propre misère
24 juinSaphir
Les français, ou les gouvernements français ?
Dépenses sociales : un pognon de dingue
24 juingloopy2
sans doute notre merveilleuse "Sécu" ( qui fut imposée aux Français, sans jamais leur demander leur avis, dans l'immédiate après-guerre ) n'est-ell...
Des élus de plus en plus dangereux
24 juinmerisier1
@ LOUIS L. et gloopy Après vérification, 24h Gold n'a plus publié les cours des Mpx depuis le 09 avril 2019 ! ???????????????????????
Dépenses sociales : un pognon de dingue
23 juinmerisier2
Pas de souci, grâce à Agnès Buzyn (ministre de la santé !) on va avoir la couche supplémentaire avec la prise en charge de la PMA si l'on en croit ...
Articles les plus commentésFavorisPlus...
Flux d'Actualités
TOUS
OR
ARGENT
PGM & DIAMANTS
PÉTROLE & GAZ
AUTRES MÉTAUX