Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en

La gauche morale, l'extrême-gauche ou le syndrome de la vierge effarouchée

IMG Auteur
Chroniques en liberté
Publié le 20 avril 2017
810 mots - Temps de lecture : 2 - 3 minutes
( 10 votes, 4,9/5 ) , 6 commentaires
Imprimer l'article
  Article Commentaires Commenter Notation Tous les Articles  
[titre article pour referencement]
0
envoyer
6
commenter
Notre Newsletter...
Rubrique : Article du Jour
En son temps, le candidat Valery Giscard d’Estaing avait lancé au candidat Mitterrand son fameux : « vous n’avez pas le monopole du cœur… ». Mais depuis, la gauche a fait du chemin et s’arroge tous les monopoles, s’inclinant devant la CGT à qui elle soumet son autorisation de gouverner dans une mascarade pitoyable de « dialogue » social. On ampute, sans douleur et à la source, les français par un prélèvement abusif qui fait de la France le premier pays au monde en terme de pression fiscale – qui fait de tous les autres pays des « paradis fiscaux » en puissance -, mais le peuple se laisse tondre. Le gouvernement se propose de réformer le marché du travail, notamment en lui redonnant plus de liberté et de flexibilité afin de faciliter la création des entreprises et des embauches, puis il accouche, sous le contrôle de la rue, d’un arsenal de réglementations encore plus contraignantes. Et le peuple se tait. Je ne sais pas si le Général de Gaulle a vraiment dit que "les Français sont un peuple de race blanche", mais il a bien dit que « les français sont des veaux ». Et je rajouterais, mon Général, qu’ils sont devenus des moutons, qui portent au pouvoir ceux qui les tondent et les privent lentement, progressivement et sûrement de leur liberté, en payant de surcroit des impôts de plus en plus lourds. C’est la première fois que des esclaves rémunèrent leurs maîtres et sacrifient sciemment ainsi leur liberté en échange de sécurité (sociale). Heureusement, comme au temps des Romains, quand la plèbe oubliait sa condition en allant s’abrutir au jeu du Colisée, savamment offert par l'empereur, les français se rassemblent derrière les Bleus et la Française des Jeux… Derrière cette insouciance passagère, il y a pourtant un drame collectif qui se joue. En effet, rappelons-nous quand Manuel Valls, sur des accents de vierge effarouchée, s’est indigné sur le fait que le Front national est en passe de devenir le premier parti de France alors que le Parti socialiste, depuis François Mitterrand, a tout fait pour introduire le FN dans le jeu politique français afin d'empêcher la droite de venir au pouvoir et que la droite est tombée systématiquement dans ce piège diabolique. Pourtant, ceux qui me lisent savent bien que je ne suis pas tendre avec les thèses anti-libérales et populistes du parti de Marine Le Pen, mais cette dénonciation et diabolisation sentent trop les parfums de l'hypocrisie pour ne pas être dénoncées. Car, la gauche française moralisatrice a fait le lit du FN pour s’assurer et monopoliser tous les pouvoirs (culturel, médiatique et politique), en empêchant toute alliance entre la droite et le FN alors que la gauche ne s’interdit jamais des alliances de circonstances avec l'extrême-gauche tout en gouvernant de fait – au nom du dialogue social – avec les casseurs de la CGT. Et la droite la plus stupide du monde est tombée dans ce piège fatal. Il est un fait imparable : le FN progresse, et tous les partis populistes aussi, quand la gauche est au pouvoir ou quand la droite ne fait pas son travail... Parvenue au pouvoir, la gauche n'a jamais entrepris les réformes qui s'imposent à notre pays. Et si elle l’avait fait, soyez assuré que j’aurai applaudi des deux mains même si je ne partage pas les thèses du parti socialiste. Les réformes n’ayant été faites ni par la droite, ni par la gauche, il était naturel que les électeurs finissent par se retourner vers le FN, parti vierge de tout exercice du pouvoir, même si le FN ne fera jamais les réformes attendues considérant son programme économique dépassé et arriéré. Même Mélenchon se met à faire rêver les français. Comme quoi, les rêves de quelques-uns pourraient bien devenir le cauchemar des autres... C'est pourquoi ces incantations grotesques sont pour le moins choquantes : Manuel Valls a « peur que le pays se fracasse sur le FN » mais je pose une simple question : qui a conduit le navire France, depuis plus de trois décennies ? Qui a maintenu la barre vers l’iceberg pourtant longtemps annoncé sans jamais changer de direction alors que l’issue était fatale ? Quand je parlais de l'impasse française, je ne pensais pas (mais je le redoutais) si bien dire : nous avons eu le « choix » entre une droite qui a défailli, une gauche qui a menti et il reste un parti qui va nous trahir. Mais on me traitait de "déclinologue"... avant de me faire taire par les pires méthodes. Ce sont ceux qui ruinent le pays qui sont les traitres, pas ceux qui les dénoncent. Sur fond de crise économique structurelle, faute d’avoir pris les mesures qui s’imposent, nous assisterons maintenant à la faillite des institutions démocratiques car l’histoire montre que les crises financières sont toujours le prélude aux catastrophes politiques.
Données et statistiques pour les pays mentionnés : France | Tous
Cours de l'or et de l'argent pour les pays mentionnés : France | Tous
<< Article précedent
Evaluer : Note moyenne :4,9 (10 votes)
>> Article suivant
Jean-Louis Caccomo est Maître de Conférences en Sciences Économiques à l'Université de Perpignan. Chercheur, il est expert international spécialisé dans les questions de croissance, innovation et tourisme international. Responsable de l'atelier tourisme au GEREM (Université de Perpignan). Il est par ailleurs responsable des programmes de coopération avec Prince of Songkla University (Phuket - Thaïlande), avec l'université de Tabasco (Mexique) etavec l'université de Moroni (Comores).
Voir son site webS'abonner à ses offres
Publication de commentaires terminée
  Tous Favoris Mieux Notés  
Politiquement Correct, la fin de l'esprit critique.
La pensée unique et le politiquement correct sont devenus le minimum social de la bien pensance estampillée imposée par le Parti Socialiste. Il y a maintenant des lois pour cela. On les appelle lois de progrès social. La loi, toujours plus contraignante, dit ce qu'il est autorisé de penser et ce qu'il est interdit de parler. Nous glissons vers la tyrannie absolue. Ca commence à l'école, ca continue dans les médias. Écouter donc France Culture et son programme exemplaire de bien pensance pour veaux français abrutis. Cette façon moralisatrice d'ajouter une chape sociale de culpabilité aux problèmes économiques non résolus n'empêche pas leur accumulation. On parle alors de désastre moral, de catastrophes républicaines, d'extrémismes rétrogrades, d'illettrisme général, de zones de non droit et de fascismes intellectuels, sans chercher à comprendre la nature et l'origine de tels accidents. La bien pensance et le politiquement correct sont les 2 mamelles des extrémistes, aussi bien de la Gauche active que de la Droite passive et consentante.
Personne ne peut envisager de faire du social sans avoir préalablement créé de richesses à partager. D'après un dicton chinois : Quand les riches maigrissent, les pauvres n'engraissent pas.
Conclusion : Commençons par créer des richesses. Les riches aideront les pauvres, mais tuer les riches ne sert pas l'intérêt des pauvres, contrairement aux allégations de Le Pen, Mélenchon et de tous les moralisateurs populistes bien-pensants des héritiers et défenseurs du PS.
Evaluer :   2  0Note :   2
EmailPermalink
"...la gauche a fait du chemin et s’arroge tous les monopoles, s’inclinant devant la CGT à qui elle soumet son autorisation de gouverner dans une mascarade pitoyable de « dialogue » social. "
On a les ayatollahs que l'on peut.
Evaluer :   6  0Note :   6
EmailPermalink
Belle colère !

Je reprends la citation sur Manuel Valls en la modifiant un peu :

"Manuel Valls a peur que le pays se fracasse sur le FN parce qu'il ne peut pas avouer que le pays s'est déjà fracassé (et depuis longtemps) sur le PS (Parti Spoliateur)".
Evaluer :   7  0Note :   7
EmailPermalink
« Si un État avait enfanté un Microsoft, un Google, un Facebook, fait fructifier son économie comme Warren Buffett l’a fait pour les actifs de Berkshire Hathaway ces cinq dernières décennies ou inventé l’ampoule électrique, cela se saurait. » - Thierry Godefridi
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
« Un peuple qui élit des corrompus, des renégats, des imposteurs, des voleurs et des traîtres n’est pas victime ! Il est complice. » - Georges Orwell
Evaluer :   10  0Note :   10
EmailPermalink
On ne ment jamais autant qu'avant les élections, pendant la guerre et après la chasse"- Georges Clémenceau
Evaluer :   7  0Note :   7
EmailPermalink
Dernier commentaire publié pour cet article
Politiquement Correct, la fin de l'esprit critique. La pensée unique et le politiquement correct sont devenus le minimum social de la bien pensance estampillée imposée par le Parti Socialiste. Il y a maintenant des lois pour cela. On les appelle lois de  Lire la suite
glemet - 22/04/2017 à 07:42 GMT
Note :  2  0
Top articles
Derniers Commentaires
“Bitcoin et Big Brother”, par Charles Gave
09:38Monrose
je crois que le Bitcoin n'est pas qu'une avancée technologique. C'est la réaction quasi universelle face à une régulation folle de l'économie, limi...
“Bitcoin et Big Brother”, par Charles Gave
12 déc.Pâris
Si on ne sait pas avoir une monnaie raisonnablement croissante, alors ou bien on accepte un système structurellement déflationniste et on se passe ...
“Bitcoin et Big Brother”, par Charles Gave
12 déc.Monrose
"le Bitcoin est encore une fois basé sur l’idée de rareté qui serait assurée cette fois non par une pénurie physique mais par un processus technolo...
“Bitcoin et Big Brother”, par Charles Gave
12 déc.merisier
Article long mais très intéressant, une fois de plus, de Charles Gave. Peut-être mon paragraphe préféré, en tout cas la conclusion est aussi im...
Bitcoin Mania: Même les grand-mères veulent participer!!! La “Une” ...
12 déc.Attilio
"? Si l'état décide d'une confiscation comme on l'a vu dans le passé, ils vont faire quoi ?" @Manu33 Si l'Etat envisageait une co...
Bitcoin Mania: Même les grand-mères veulent participer!!! La “Une” ...
12 déc.Attilio
"Si tu veux savoir ce qu'il ne faut pas faire, regarde ce que fait la foule!" @merisier Et,lorsqu'il aura vu et compris ce qui es...
Fin de l’année, éclatement des bulles : de champagne ou spéculatives ?
12 déc.Pâris
Et encore ! Un chiffre d'affaires qui mélange évidemment dans le même sac les opérations rentables et celles qui ne le sont pas. Et qui co...
Bonne nouvelle ! Les jeunes français très pessimistes sur leur aven...
12 déc.Pâris2
L'Etat ne sera pas en cessation de paiement avant que la république qui le gère ne vous ait mis dans la même situation.
Articles les plus commentésFavorisPlus...
Flux d'Actualités
TOUS
OR
ARGENT
PGM & DIAMANTS
PÉTROLE & GAZ
AUTRES MÉTAUX