Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en

La grève générale a commencé…

IMG Auteur
Publié le 02 décembre 2014
1195 mots - Temps de lecture : 2 - 4 minutes
( 27 votes, 4,6/5 ) , 30 commentaires
Imprimer l'article
  Article Commentaires Commenter Notation Tous les Articles  
0
envoyer
30
commenter
Notre Newsletter...
Rubrique : Editoriaux
24hGold - La grève générale a ...

Mes chères contrariennes, mes chers contrariens !

L’un de mes amis, qui se reconnaîtra, m’avait plus que vivement conseillé de lire le livre La Grève d’Ayn Rand. C’est un très vieux bouquin américain, le deuxième le plus lu après la Bible, ce qui n’est pas rien. Il a été traduit très récemment en français et il est disponible auprès de la maison d’édition Les belles lettres. Cet ouvrage est très puissant et devrait être lu par le plus grand nombre.

« D’après l’auteur elle-même, Atlas Shrugged a pour thème « le rôle de l’esprit humain dans la société ». Il décrit ce qui se passe lorsque la violence de l’État empêche l’esprit de fonctionner, soit directement, soit en poussant les « hommes d’esprit », les créateurs de richesse, à refuser de servir une société qui trouve normal de les traiter comme des esclaves. L’intrigue met donc en scène des « hommes d’esprit » (scientifiques indépendants, entrepreneurs honnêtes, artistes individualistes, travailleurs consciencieux) dont la disparition mystérieuse provoque crises et catastrophes. Celui qui les entraîne dans cette « grève », dans ce retrait, est John Galt, héros randien type, à la fois entrepreneur, philosophe et grand savant inventeur. »

Pour celles et ceux qui ne l’auraient pas compris, c’est exactement ce qu’il s’est passé dans l’ex-URSS, devenue tellement étouffante qu’évidemment tous les hommes d’esprit ont jeté l’éponge. Il faut noter qu’un créateur de « richesses » ce n’est pas forcément un patron… loin de là ! D’ailleurs dans cet ouvrage, il y a des patrons créateurs de richesses mais également tout plein de patrons imbéciles ; cela montre la finesse de la connaissance de l’humain de l’auteur et surtout l’intemporalité de son livre publié en… 1957.

Pourquoi vous parler de ce livre aujourd’hui ? Tout simplement parce que, fait très rare, les patrons sont dans la rue et manifestent leur mécontentement.

Ils ont raison et voyons pourquoi.

Fronde des patrons : 10 000 manifestants selon la CGPME

Voici ce qu’en raconte Le Parisien : « Peu habitués à battre le pavé avec des pancartes, plusieurs milliers de patrons sont descendus dans la rue lundi matin à Paris et Toulouse, en ouverture d’une semaine de mobilisation des chefs d’entreprise contre 30 années d’une politique qui a, selon eux, « bridé » l’économie. »

Encore plus symptomatique… « Grogne des patrons : 59 % des Français comprennent le mouvement… »

Pourquoi les patrons ont raison et pourquoi les gens soutiennent les patrons ?

Tout d’abord, il faut différencier deux types d’entreprise. Le grand groupe coté en bourse c’est une chose, la PME ou la TPE du coin c’en est une autre : la seconde est infiniment plus fragile que la première et participe beaucoup plus aux créations d’emplois d’ailleurs puisque 80% de l’emploi est dans les TPE.

C’est la grève générale et le soutien du peuple à ses patrons c’est la fin de la lutte des classes au profit de l’unification. Les intérêts de tous désormais convergent. Il faut pour tous moins d’État. Non pas plus d’État du tout. Mais moins d’État oppressant.

Les patrons ont raison car cet État, notre État est devenu obèse et étouffant. Les citoyens, qu’ils soient patrons ou simples citoyens, étouffent tout simplement. Il y a le poids des charges et des impôts mais pas uniquement. Il y a des règles infinies, des alinéas, des paragraphes, des tonnes de normes et de règlements.
Mais pas uniquement.

Il y a une stérilisation de la pensée, une interdiction d’aborder certains dogmes, une confiscation du débat démocratique, une stérilisation du langage. Le politiquement correct est étouffant.

En réalité, notre système devient tout simplement une immense entreprise de stérilisation. On n’a plus envie de créer, on n’a plus envie d’avancer, on n’a plus envie de réfléchir, on n’a plus envie, on n’a plus envie parce que tout est devenu épuisant. Faire quelque chose est risqué économiquement, socialement, politiquement.

On ne peut plus rien dire, on ne peut plus rire, on ne peut plus manger, on ne peut plus fumer, très prochainement on ne pourra plus vapoter, on ne peut plus picoler, on ne peut plus rien faire et dès le 1er janvier, les feux de cheminée avec ou sans foyer ouvert seront purement et simplement interdits dans Paris. Dans l’Île-de-France, ce sont les cheminées qui seront interdites… Pensez donc ! Votre santé c’est sacré. Les feux de cheminée vous tuent à petit feu… Pas les gaz d’échappement du diesel…

Lorsque le peuple étouffe, la révolution est proche

C’est immanquablement ce qui se passera dans notre pays. À force de nous emmerder, à force d’emmerder tout le monde, eh bien dans une première étape on constate une diminution drastique de la création de richesses. Nous y sommes. Entre les Français qui partent se faire tondre ailleurs et ceux qui ne font plus d’efforts ici, ce n’est qu’une question de temps pour que l’État-providence français ne s’effondre sous son propre poids faute de joueurs. La grève mes amis… la véritable grève, celle capable de tout renverser pacifiquement ce n’est pas la révolution par les armes ou par la violence. Non, c’est la grève qui consiste à se mettre en retrait du système. N’achetez plus rien. Ne consommez plus. Uniquement l’essentiel et l’indispensable. C’est légal après tout. On paye ses factures, on paye ses impôts, mais on ne change plus sa voiture, on part en vacances chez des amis. Plus de séjours organisés, plus de soldes, plus d’achat en promotion. Rien. Ne changez pas votre téléphone ni votre tablette et encore moins votre écran tout plat. Épargnez comme vous ne l’avez jamais fait. Voilà une grève fantastique car l’État obèse a besoin de joueurs, de consommateurs pour collecter sa TVA, ses taxes sur l’essence, etc.

Si demain tous les Français faisaient la grève de la consommation, si demain tous les patrons faisaient la grève des embauches, si demain nous refusions tous pacifiquement de jouer le jeu du système, alors en quelques semaines, le système s’effondrerait…

Utopique ? Évidemment que non. C’est ce qui va se passer par la force des choses. Entre ceux qui ne peuvent plus consommer et ceux qui auront peur de ne plus pouvoir consommer, entre les patrons qui ne veulent plus embaucher parce qu’ils ne veulent plus en prendre le risque et ceux contraints de licencier, le chômage va encore augmenter plus vite et la consommation chuter plus rapidement… Les recettes de l’État ne seront pas au rendez-vous. L’État, dans sa logique mortifère, ira jusqu’au bout de son propre fonctionnement et taxera encore plus, décourageant encore plus. Au bout du compte, avec ou sans mot d’ordre, avec ou sans grève, le résultat sera le même. Comme dans l’ex-URSS. L’État français s’effondrera, comme l’éducation nationale est en train de s’effondrer sous son propre poids et sa propre idéologie, toutes les classes moyennes la fuyant au profit des établissements privés.

Pourtant, la grève a déjà commencé, et pour la première fois de ma vie, moi aussi, j’ai envie de faire grève. Je me demande qui est John Galt.

Il est déjà trop tard, préparez-vous.

À demain… si vous le voulez bien !!

Charles SANNAT

« À vouloir étouffer les révolutions pacifiques, on rend inévitables les révolutions violentes » (JFK)

Données et statistiques pour les pays mentionnés : France | Tous
Cours de l'or et de l'argent pour les pays mentionnés : France | Tous
<< Article précedent
Evaluer : Note moyenne :4,6 (27 votes)
>> Article suivant
Charles Sannat est diplômé de l'Ecole Supérieure du Commerce Extérieur et du Centre d'Etudes Diplomatiques et Stratégiques. Il commence sa carrière en 1997 dans le secteur des nouvelles technologies comme consultant puis Manager au sein du Groupe Altran - Pôle Technologies de l’Information-(secteur banque/assurance). Il rejoint en 2006 BNP Paribas comme chargé d'affaires Il a exercé les fonction de directeur des études économiques de la société Aucoffre.com de 2012 à 2015, et créé le Contrarien Matin un site de « décryptage quotidien, sans concession, humoristique et sarcastique de l’actualité économique ». Il a fondé en Septembre 2015 le site Insolentiae.com et se consacre depuis pleinement à ce nouveau projet éditorial.
Publication de commentaires terminée
  Tous Favoris Mieux Notés  
La Grève, imparable !
Le mieux serait encore de vivre sous la tente *, là il n' y aurait pas de taxe, pas de foncier avec 30% l'année prochaine,
avec une taxe de séjour qui ne serait en rien une taxe d' hab. avec du 20% mini qui nous pend au nez
Ne pas acheter de voitures du tout, garder ad vitam éternam sa citroën. J'avais une clio à 300 000 kilo pouf pouf.
Allez manger avec la générosité de Coluche !
Gardez un vieux coucou de téléphone à 3 balles, forfait à 2€. Pas de jardin en zone tendue à 5% le m², merci.
Pas d' abri de jardin de plus de 1.8 m de H.*, ok ?!
Se laver à l'eau du ciel, Veolia dehors svp !
Se chauffer aux rayons de soleil, Edf la sortie c'est par là , (se brancher par erreur sur le compteur de la Commune)!

C'est curieux, cette récap. ça me rappelle qqchose ! Allez donc savoir.
Il est vrai qu'ensuite vous pourrez aller chez.., je sais plus son nom ! Ah , oui ça y est, c'est celui qui tire ses prix par le bas à la vitesse de L'eclerc,.. pour vider les rayons avec les économies acquises.
C'est bizarre , ça me rappelle effectivement quelques uns, j'arrive pas à mettre la main sur eux, Ah oui, ça y est, ceux qui roulent en mercédes de luxe toutes neuves avec des caravanes nickels. Forcément ils n'ont pas de frais... Bon d'accord c'est vrai qu'ils n'ont pas leur nuit tout à eux...
En attendant et c'est à cela que je voulais en venir, et la conclusion tombe sous le sens :
L'Etat ...c'est plié ! Hollande ? Connait pas ! Valls, inconnu (enfin presque)!. Taubira, elle peut courir...en vélo. Quant à Barnier et son Union bcaire, il n'a plus qu'à changer de costume.
Quand je pense que des gens suent sang et eau leur vie durant pour ne récolter que des économies avec un Livret ou ass.-vie qu'on va bientôt leur plomber, avouez quand même que c'est pas moral.
Vous avez la solution et vous ne m'écoutez pas !!!
J'ai vu ces gens-là dont je parle avec des cartes bleues, si si, comme quoi ne rien faire ou faire grève, ça paye !
Evaluer :   7  0Note :   7
EmailPermalink
Pour ce qui est de l'eau vous ne pourrez bientôt plus. Vous devez maintenant payer une taxe si vous voulez mettre une citerne et utiliser l'eau de pluie...
Evaluer :   2  0Note :   2
EmailPermalink
@blitzel

Ceux qui parviennent à "défiscaliser",les guillemets sont voulues,en réduisant leurs revenus,en réduisant aussi leurs dépenses,en recourant à l'entraide privent l'état d'importants subsides...

Des revenus réduits,entraînent des pertes de cotisation directes pour les innombrables organismes qui sont "nourris" par ce biais (assurance maladie,assurance chômage,caisse de retraite,etc,etc...),une assiette d'imposition moins large pour les impôts sur le revenu.A travers l'entraide,une perte de recettes de TVA,etc...

Des revenus moindres,ouvrent ou élargissent...des droits aux multiples aides,etc...

Si cela commence à devenir un mouvement d'ampleur, cela peut entraîner une chute du système sans la moindre violence...

Est-ce absurde de penser à un tel scénario?Peut-être,mais nul ne peut nous interdire de nous émanciper d'un système qui est devenu parasitaire!

Le fonctionnement de l'Etat me fait penser au lierre qui s'est développé au dépend d'un arbre.Si rien n'est entrepris,le lierre enserre complètement l'arbre et celui-ci fini par mourir étouffé par le parasite...

Le corps économico-social se meurt lentement, étouffé par un socialisme qui régente tout ou presque désormais...

Bien cordialement!
Evaluer :   5  0Note :   5
EmailPermalink
Pour bloquer le système il suffirait que les entreprises ne paient pas la TVA entre le 20 et le 25 de chaque mois comme elles le font chaque fois.

Ces sommes représentent plus de 50% du budget de l'Etat. Si elles étaient bloquées, le système s'arreterait immédiatement.

Pas demain la veille que les chefs d'entreprise auront cette audace, cela dit...
Evaluer :   4  0Note :   4
EmailPermalink
Wales, avec l'arme du dernier recours quand leur six coups est vide,
Ils prendront leur petit remington à deux canons,
le visage du "Marchall", pardon du 'Vall' qui ne l'a pas venu venir sera livide.
Acculé oui, les chefs d'entreprise le feront,
puisque tout devient du vol,
mais si Valls prend du plomb,
c'est la France qui tombera au sol.
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
Vals n'est qu'un pantin ambitieux comme un autre, qui est fasciné par Blair depuis qu'il l'a cotoyé lorsqu'il travaillait pour Jospin, et qui espère faire son beurre d'une situation qu'il estime à raison catastrophique du fait de l'incurie de son patron.

Il n'est pas différent de Sarkosy, par exemple, lorsqu'il travaillait pour Chirac

La solution n'est pas de trouver un homme providentiel qui va changer tout cela, la solution est de leur couper les ailes et de les menacer, justement, de plomb et d'exiger d'eux ce pourquoi nous les mettons au pouvoir : remettre de l'ordre et faire respecter le droit.
Evaluer :   6  0Note :   6
EmailPermalink
Valls connaît bien l'Angleterre par son meilleur copain, le seul qui parvienne à le faire rire. Celui-ci a été là bas et des années durant le secrétaire du parti nazi.
Les vraies relations entre l'oligarchie anglaise et le nazisme ont toujours été floues et glauques.
Evaluer :   3  0Note :   3
EmailPermalink
N'oubliez pas que les racines de la famille royale anglaise sont allemandes.

Et pour le reste, les relations floues avec les nazis ne sont pas que celles de l'oligarchie anglaise. Il faudrait plutôt dire l'oligarchie anglo saxonne.

Exemple dans la famille Bush, l'oligarque Américain par excellence.

How Bush's grandfather helped Hitler's rise to power
http://www.theguardian.com/world/2004/sep/25/usa.secondworldwar
Evaluer :   3  0Note :   3
EmailPermalink
Il n'y a plus de condition ethnique à être nomade ou "gens du voyage".
Vous pouvez le devenir.
Et ce statut n'interdit pas de posséder de l'immobilier.
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
c'est le début de la fin !(ou plutôt le début de 'l'insurrection !)
prochainement avec 30% de baisse des salaires (Marcon = Goldman Sacs )des retraites ,des pension , des allocations diverses la rue sera remplis de mécontents qui agiront avec violence cette fois à cette nouvelle attaque des banksters véreux qui pour pourvoir se faire rembourser (être sûrs de l'être plutôt )exigeant de l'austérité à tout bout de champs aux peuples d'Europe déjà à bout de nerfs !
C'est la volonté des Illuminatis qui dirigeant le monde actuellement (en tout cas ils pensent que !!)=> mettre en esclavages les peuples entiers (les affamé au besoin sans vergogne ni gêne )pour le profit de quelques uns seulement (les golden boys de Wall Street ,de la FED ,de Goldman de JP Morgan et quelques autres gangsters financiers ))
Cela aboutira à très moyens terme l'insurrection (aux guerre civiles probablement même )et cela malgré leur main mise ...(le pensent t il comme cela en tout cas )de plus en plus prononcé ....(cela est manifeste ou en fait plus aucun doute d'ailleurs ils en se cachant même plus concernant leurs intentions) ....sur la démocratie puisque c'est la parole des peuples qui sera toujours la dernière à être écouté
Ils font un mauvais calculs par aveuglement et l'avidité et par simple et grotesque prétention de leur part
Les moutons sont gentils dociles et serviables pendant qu'ils peuvent paitre tranquillement chacun dans son petit coin de verdure , mais quant le troupeau se met à courir en quête de la nourriture ,qui vient à manquer, ils écrasent tout sur leur passage avec leur nombre et leur poids additionnés !!!...vous savez 65 000 000 de mottons pour ne parler que des moutons tricolores )cela fait une sacré masse d'environ 5 200 000 000 kg se déplacent à 30km /H = force de frape terrible rien ne pourra résister à cette inertie
Attention à vous les ""Ilunimatis illuminés"" et ""élites élitistes"" !!..... vous êtes entrain de dépasser les bornes et de franchir toutes les lignes rouges en ce moment !...sachez seulement que les moutons Français sont infiniment plus lourds au poids net et sont bcp plus nombreux au finale que les moutons Chypriotes ou Grecs !!!
D'ailleurs l'histoire rapportera que le réveil des ""moutons français"" en quête des nouveau pâturages plus verts en 1789 c'était quelques chose parait il !!!...ils ont tout écrasé sur leur passage d'après les écrits rapportés concernant cet évènement surtout et qu'un nouveau monde et des nouveau pâturage ont apparut après et que ceux qui c'était rendu responsables du manque de ""bouffe à mouton"" ont êtes tous décapité ou lunché sans ménagement !
Evaluer :   2  0Note :   2
EmailPermalink
@golda5000

Si je partage assez largement votre analyse,je pense cependant que tant que les allocs,au sens large,sont versées sans trop de "ratés",même si les organismes payeurs sont en déficit,le système peut encore "tenir" pendant quelque temps...

Les soucis seront tout autre lorsque les intérêts vont augmenter...Actuellement ils sont particulièrement bas!

Imaginons simplement une hausse moyenne de 2% des intérêts.La dette française dépasse les 2000 milliards d'euros:une hausse moyenne de 2% (ce n'est pas une hypothèse absurde) alourdirait la charge de plus de 40 milliards (à ce niveau c'est l'ordre de grandeur qui importe)...

En 2014 les intérêts auront coûté près de 45 milliards d'euros...Pour 2015,à taux constant,ils sont estimé à plus de 47 milliards d'euros!

Voulez-vous que je vous dise?On est foutu...Il ne reste qu'une incertitude.Elle concerne la date à laquelle la faillite sera officialisée.

Malgré tout une bonne journée.Bien cordialement.
Evaluer :   2  0Note :   2
EmailPermalink
Oui et il ne faudrait pas oublier que les moutons français ont ensuite permis l’ascension d'un petit bonhomme venu de la Corse fraichement rattachée au royaume de France), avec un drôle de chapeau, type bicorne (qui s'est d'ailleurs vendu très très cher récemmentà un Sud Coréen il me semble) et qui a mis le feu à l'Europe (tiens, tiens, déjà les prémices de l’Europe) pendant près de 30 années durant.....
Ça vous rappellera sûrement des bons cours d'histoire.
Bon d'un autre côté, c'est vrai que que les moutons français ont ensuite servi de "chair à canon" .......
Evaluer :   2  0Note :   2
EmailPermalink
@ Librio
Globalement, on peut dire que Bonaparte devenu Napoléon Ier, a passé son temps à se battre contre les coalitions des royautés qui nous entouraient. La chute de la monarchie française a fait peur, l'Angleterre a bien foutu son caca pour asseoir son hégémonie. Je vous accorde que Napoléon s'est embringué dans des histoires un peu folles et insensées comme le conflit avec l'Espagne, mais si le Corse n'avait pas eu l'envergure nécessaire, nous serions devenus une colonie britannique ou germanique.
Si la France sortait de l'UE (pas demain la veille avec nos umps !) et montrait l'exemple en claquant la porte, on aurait peut-être du monde sur le dos, l'Oncle Sam en tête !
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
Je ne suis pas si sût que l'oncle Sam serait mécontent de voir l'Europe de dissoudre - Une Europe qui fonctionnerait bien avec un Euro et une BCE qui jouerait son rôle comme la Fed joue avec son Dollar, ça ferait une sérieuse concurrence à nos cousin outre Atlantique.
Si on additionne les richesses des pays de l' U.E, il me semble que nous sommes encore en tête (plus pour longtemps mais bon...)
Nos amis anglais qui font partie des "five eyes" et qui sont pilotés par les US, ce que tout le monde sait, ne se privent pas pour "foutre ce que je pense " au sein de l' U.E - Ça doit être pour cela que notre bon Charles, qui les avait pratiqué durant la 2° guerre, a mis 2 fois son véto à leur entrée....
Evaluer :   2  0Note :   2
EmailPermalink
La "concurrence" EU/US c'est pour stimuler la piétaille, maintenuie sous une direction unique.

A ce compte là Peugeot et Citroën sont en concurrence sur les marchés.
C'est vrai à petit niveau et c'est faux au sommet.
Evaluer :   2  0Note :   2
EmailPermalink
Le 8 février 2013, l'européiste Jean Quatremer était désespéré.

Jean Quatremer pleurnichait car il venait d'apprendre que le Royaume-Uni, les Pays-Bas, la Suède, la Finlande et l'Allemagne avaient gagné : ces cinq Etats avaient obtenu que le budget européen pour la période 2014-2020 soit en baisse.

Ces cinq Etats avaient obtenu que le budget européen baisse à 908,4 milliards d'euros pour la période 2014-2020.

Lisez cet article :

David Cameron, le triomphant.

C’est le vainqueur par KO. Le Premier ministre britannique avait fixé sa ligne rouge : 885 milliards d’euros de crédits de paiement (l’argent effectivement décaissé). Dès son arrivée, il avait averti : «Les chiffres doivent redescendre, et si ce n’est pas le cas, il n’y aura pas d’accord.» Pour le leader tory, le dernier compromis ébauché par Herman Van Rompuy, le président du Conseil européen, était encore trop haut. De 943 milliards en crédits de paiements, le curseur fut donc ramené à 913 milliards d’euros. Toujours trop pour Cameron. «Il ne voulait pas d’un chiffre commençant par 9», raconte un diplomate. Finalement, au bout de trente heures d’âpres marchandages, les Vingt-Sept ont topé à 908,4 milliards. Cameron est apparu triomphant face à la presse : le fameux chèque obtenu par Thatcher en 1984 n’a pas été touché alors qu’il «était attaqué de tous les côtés». Et la France n’est pas parvenue à l’isoler. «Les Pays-Bas, la Suède, la Finlande et Angela étaient à mes côtés», s’est-il rengorgé.

http://www.liberation.fr/economie/2013/02/08/budget-de-l-ue-peze-perdu-pour-hollande_880574

Mais le 26 novembre 2014, la Cour des comptes européenne balance une bombe.

Dans son rapport, page 5, paragraphe XVIII, la Cour des comptes écrit que l'Union européenne est en faillite.

Les Etats européens devront donner 908 milliards d'euros au budget européen, et en plus, comme si ça ne suffisait pas, ils devront donner 326 milliards d'euros supplémentaires !

En clair : il y a un trou de 326 milliards d'euros dans la caisse de l'Union Européenne !

Et ça, ce n'était pas prévu !

Si les Etats ne bouchent pas ce trou de 326 milliards d'euros, l'Union Européenne sera en cessation de paiements.

Lisez ce rapport :

Les États membres seront tenus à l’avenir de contribuer à hauteur de 1 234 milliards d’euros pour couvrir les décaissements correspondant aux engagements. Ce montant se compose des 908 milliards d’euros convenus aux termes du CFP pour la période 2014‑2020 (paiements), auxquels s’ajoutent 326 milliards d’euros supplémentaires correspondant aux décaissements des crédits d’engagement des CFP précédents, ce qui pourrait affecter la capacité de la Commission à satisfaire toutes les demandes de paiement pendant l’exercice au cours duquel elles sont présentées.

http://www.eca.europa.eu/Lists/ECADocuments/LR14_02/QJ0614039FRN.pdf
Evaluer :   6  0Note :   6
EmailPermalink
Une petite histoire qui s'est passée il y a qqs années et vous comprendrez pourquoi ça part en "quenouille".... A savoir que je connais les 2 protagonistes de l'histoire, et qu'elle est authentique...
Un très bon ami à moi, artisan maçon fonctionnait avec un salarié : un garçon agréable et compétent. La santé du salarié se détériore. Arrêt maladie une fois, une seconde fois, arrêt de plusieurs mois. Puis il se retrouve devant une commission médicale de la sécurité sociale qui l'invalide. Notre bonhomme opte pour toucher une indemnité plutôt qu'une rente, ce qui est son choix. Là où ça devient ubuesque, c'est que la législation du travail interdit à l'employeur de le licencier, l'invalidation, même définitive, d'un salarié n'est pas un cas de force majeure, et l'oblige à le recycler dans l'entreprise, c'est la loi ! On ne met peut-être pas quelqu'un dehors comme ça parce qu'il est malade, mais quand il est dûment invalidé par un organisme officiel, quand on vous dit noir sur blanc que le salarié ne peut plus exercer le travail pour lequel il a été embauché, qu'on lui alloue de surcroît une rente ou une indemnité d'invalidité, on en fait quoi dans une TPE ????
Fin de l'histoire : le salarié, très peu motivé pour retourner en entreprise, a accepté de partir moyennant un « petit » chèque ! Comme il n'est pas à l'article de la mort, il fait des « petits boulots » (de maçonnerie bien sûr) à côté. Tout le monde l'aura compris, c'est du black pur et dur ! Quant à mon copain, indépendamment des 6 mois en rouge à la banque que le chèque lui a valu, maintenant il se refuse définitivement à embaucher, malgré les 4 salariés qu'il a pu avoir il y a une quinzaine d'années en arrière. Il fait partie des gens qui ont eu une PME, qui ont compris « comment ça marche » et qui en sont sortis dégoûtés. Maintenant c'est « debout sur le frein », ne pas faire de vagues et tant pis pour les délais.
On ne peut pas appliquer la législation du travail pour une boîte de 100 salariés ou chez un artisan. Les réalités ne sont pas les mêmes. C'est là où je dis que les syndicats sont complices de l'entreprise démolition de notre monde du travail. Les lois mises en place sont aussi efficaces pour couler les TPE que l'action de fond de la cgt pour flinguer la SNCM par exemple.
Mon copain, comme moi avons fait grève du chiffre d'affaire ou de l'embauche. Pourquoi ? Pour sauver notre peau, c'est tout !
Evaluer :   14  0Note :   14
EmailPermalink
Il faut être très gentil, très serviable et avoir beaucoup de bons amis dans un faible rayon.
Comme ça ça permet de "rendre service" à droite à gauche, chaque jour, par PURE AMITIE.

Évidemment, quand on n'est dans aucune association, qu'on n'a pas de copains, difficile de dire qu'on a travaillé chez les autres par simple réciprocité conviviale.
Evaluer :   3  0Note :   3
EmailPermalink
A ce sujet, avez-vous entendu parler de la prime de départ de Van Rompuy (l'ancien président de l'europe - pour qui personne n'avait voté - autrefois premier ministre belge - pour qui personne n'avait voté non plus) ??

Officiellement : 349 000 euros versés sur 3 ans.
PLUS, 4.700 euros de pension par mois.
Comme le dit le Telegraph, pendant les trois prochaines années il sera payé (aux frais du contribuable) 518 200 euros, pour ne rien faire.
Et s'il fait quelque chose, ce sera par exemple donner des conférences, pour lesquelles il sera payé extra...

Dans des commentaires sur le site du Soir je lis que "c'est justifié pour quelqu'un qui a sauvé la zone euro".
C'est vrai qu'on est totalement tiré d'affaire, tellement que son successeur annonce que son travail sera de "sauver la civilisation européenne".
Et de toute façon, s'il a réellement sauvé l'euro, il n'aura fait que sauver un système pourri... (imaginez comment on traiterait un psychologue qui aurait aidé Hitler à éviter le suicide, surmonter sa dépression et repousser les américains et les soviétiques)
Evaluer :   6  1Note :   5
EmailPermalink
Il faut rajouter que, en tant que fonctionnaire européen, ce sera net d'impots.

En Belgique, qui a un des plus forts taux d'impot sur le revenu, cela fait une différence énorme.
Evaluer :   2  0Note :   2
EmailPermalink
merisier : "C'est là où je dis que les syndicats sont complices de l'entreprise démolition de notre monde du travail"
Tu n'as pas totalement tort ! Mais sache que les grosses boites ont droits aux dérogations et aux souplesses d ' interprétations ;)
Mais pas les petits !
Evaluer :   3  0Note :   3
EmailPermalink
100% d'augmentation de CFE cette année, 15% de RSI en plus...Un moyen pour lutter contre cela ? Simple, je baisse mes revenus au maximum. D'une pierre trois coups : je découvre que le matérialisme est une chimère destructrice (bon cela fait un moment que je le sais), je coupe la branche sur laquelle est assise nos chers politiques et autres administratifs et enfin je m'adapte doucement à ma vie future.

Mathématiquement le système est mort, définitivement. Notre civilisation idem car elle repose que sur du superficiel, la profondeur d'une ficelle de string. En bref RIEN.

Il était encore temps de tout sauver en 2008. Maintenant c'est trop tard. Cela ne m'empêchera pas de vivre heureux (le bonheur est un état d'esprit non une conséquence extérieure...)

Mais je vous trouve Charles un peu trop complaisant avec vos contradicteurs sur bfm lorsqu'il vous raconte que : ça y est, c'est reparti au usa.

Il faut leur rentrer dedans comme Delamarche. Leur expliquer par A+B que l'équation est impossible, inflation ou déflation c'est fini.
Evaluer :   9  1Note :   8
EmailPermalink
"inflation ou déflation c'est fini"

Je crois plutôt qu'on va avoir les deux en même temps !!

Et ça fera encore une fois les choux gras de ceux qui jouent et gagnent sur les deux tableaux.
Ils ne sont pas nombreux, et ils ne nous veulent pas de bien. Juste nos biens.
Evaluer :   8  1Note :   7
EmailPermalink
Inflation sur les produits dont on a besoin
Deflation sur nos revenus

Effet ciseaux garanti, avec votre portefeuille au milieu
Evaluer :   10  0Note :   10
EmailPermalink
Tout à fait !
A ceci près:
si vous avez effectivement un portefeuille avec des feuilles dedans, ou encore un vieux genre de pastilles métalliques, ça se passera moins mal.
Evaluer :   3  0Note :   3
EmailPermalink
On peut faire d'une pierre deux coups:

Celui qui apprend à bricoler au lieu de prendre un crédit pour payer un artisan, conserve certes le pain qui n'ira pas dans la bouche du banquier, de l'ursaf ou du fisc, mais il progresse en maîtrise (donc en liberté), il investit sur lui-même, il se prépare.

Peut-être même qu'un jour de nécessité, en échange d'une douzaine d'oeufs ou d'une écharpe tricotée, il saura aller bricoler chez son voisin.
Evaluer :   3  0Note :   3
EmailPermalink
Mais, mais mais... et qui va payer ma retraite ???
Evaluer :   7  0Note :   7
EmailPermalink
Ceux qui étaient déjà pensionnés quand vous étiez petit-enfant.

L'argent tombe du ciel, non ?

Sans rire, si on condamne les républicains aux travaux forcés, sauront-ils seulement produire un peu de valeur-ajoutée, eux qui n'ont jamais su que parasiter les plus faibles qu'eux ?
Evaluer :   2  0Note :   2
EmailPermalink
"Mais, mais mais... et qui va payer ma retraite ???"

@Red Pill

Vous vous posez une excellente question!En fait elle concerne sans doute 95% des gens.Peut-être davantage encore...
Red Pill,malheur à ceux qui croient qu'ils pourront faire valoir leurs droits à la retraite comme si de rien n'était!

Bien cordialement.
Evaluer :   2  0Note :   2
EmailPermalink
Tiens à propos de l'éducation j'ai lu hier que le ministre en charge souhaite abolir le système des points pour implémenter des "niveaux de maîtrise".

Ce système a déjà existé, et déjà été abandonné.

Aux USA les élèves reçoivent des A B C D E F....ce n'est pas pourtant que leur système d'éducation est meilleur qu'ailleurs.

Encore un ministre qui essaie de faire semblant qu'il sert à quelque chose, histoire de s'occuper en attendant l'effondrement final.

En Belgique c'est la grève tous les lundis, d'abord grève tournante (3-4 provinces à la fois), et puis grève nationale le 15 décembre.

Personne n'est content, à part les gros riches et quelques mougeons en déni....

Vivement la fin de ce système.

Pour ce qui est des infos, un titre plutôt interpellant dans Le Soir : http://www.lesoir.be/721224/article/actualite/union-europeenne/2014-12-01/tusk-president-qui-veut-sauver-civilisation-europeenne

Donc mis à part que ce type se positionne comme étant notre ennemi, je retiens surtout une chose : pour la première fois un dirigeant de haut niveau reconnaît implicitement que notre civilisation toute entière est en danger (sinon pourquoi voudrait-il la sauver ? ).
Jusqu'ici ils parlaient toujours de "réparer la crise", "résoudre les problèmes", "inverser la courbe du chômage", "améliorer le système".....et après tant d'années de fructueux efforts, nous en sommes à "sauver la civilisation".
Mais c'est qu'on a fait du très bon travail là. Niveau de maîtrise : A+




Evaluer :   12  0Note :   12
EmailPermalink
Dernier commentaire publié pour cet article
N'oubliez pas que les racines de la famille royale anglaise sont allemandes. Et pour le reste, les relations floues avec les nazis ne sont pas que celles de l'oligarchie anglaise. Il faudrait plutôt dire l'oligarchie anglo saxonne. Exemple dans la fam  Lire la suite
Josey Wales - 05/12/2014 à 17:19 GMT
Note :  3  0
Top articles
Derniers Commentaires
Le gouvernement micromanage avec succès
27 maiCédric572
L'union soviétique arrive...
Les banques vont déclarer aux impôts si vous possédez un coffre à l...
25 maizelectron
Donc ça va en obliger certains à creuser au fond du jardin pour couler quelques tonnes de béton ferraillé pour faire un chouette bunker piégé, domm...
La division de la société ou distanciation sociale vue par Orwell. ...
11 maiLouis L.1
le "Grand Etre Lumineux qui a pour corps physique la Terre" *, n'en peut plus. Un nombre grandissant, parmi nous, est révulsé par ce sinistre a...
Et maintenant, une tempête de cerfas
08 maiPatrick W1
Déconfinement: J'adore l'image des administrations qui jappent des contraintes comme des Teckels sous cocaïne.... Humour décapant. Merci.
Démondialisation. Les États-Unis vont aider leurs entreprises manuf...
08 maiPatrick W
Excellent....!!
La division de la société ou distanciation sociale vue par Orwell. ...
08 maiC.3
Un vent de Jacquerie se lève.. Il faudra bien en passer par là, quel qu' en soit le prix à payer..
Bill Gates, futur maître de la planète?
07 maiPatrick W
et sur ' opednews.com" Sans vaccin vous ne serez plus autorisés à acheter, voyager, travailler, ou vous déplacer.....
Bill Gates, futur maître de la planète?
07 maiPatrick W
Bonjour Lucifer......et pour les âmes non-sensibles, on trouve à propos de ce groupe de maniaques délirants" des révélations à vomir.....sur le si...
Articles les plus commentésFavorisPlus...
Flux d'Actualités
TOUS
OR
ARGENT
PGM & DIAMANTS
PÉTROLE & GAZ
AUTRES MÉTAUX