Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en

La loi fake news a du plomb dans l’aile !

IMG Auteur
Publié le 12 juin 2018
755 mots - Temps de lecture : 1 - 3 minutes
( 4 votes, 5/5 ) , 2 commentaires
Imprimer l'article
  Article Commentaires Commenter Notation Tous les Articles  
0
envoyer
2
commenter
Notre Newsletter...
SUIVRE : Fake L’or Plomb
Rubrique : Opinions et Analyses

24hGold - La loi fake news a d...

Contretemps dans l’adoption de la loi « fake news »… qui a du plomb dans l’aile, voici le titre de cet article du site Euractiv.fr.

« La loi controversée sur la manipulation de l’information en période électorale ne sera pas adoptée avant juillet. De son côté, Bruxelles refuse de légiférer sur ce sujet sensible »…

Vous noterez donc, compte tenu de la sensibilité du sujet et évidemment des risques de déni de démocratie qu’une telle loi peut avoir, que même l’Europe, pourtant si prompte à nous pondre des directives y compris pour la taille des noix ou la contenance en eau des w.c., n’ose pas s’y aventurer.

Pour une fois, je suis totalement d’accord avec Bruxelles.

Voici l’une des petites perles de cet article !! « Nous devons inverser la courbe de l’abstention, qui se nourrit de la diffusion massive, artificielle d’information dangereuse visant à mettre en danger les scrutins électoraux » a précisé Bruno Studer, le rapporteur de la loi… Il ne viendrait pas à l’idée de Monsieur le Rapporteur de la loi que l’abstention n’a pas grand-chose à voir avec les fake news mais beaucoup plus avec l’inaction des politiques, voire, pire, l’action identique quel que soit le politique !!!

Les gens voteront si voter a une utilité. Force est de constater que le vote des Français a de moins en moins d’impact sur la politique menée qui est toujours la même, à savoir celle… de Bruxelles et plus de Paris, ce qui normal puisque nous avons transféré notre souveraineté législative à l’Union européenne.

Les députés français mal à l’aise face à la loi fake news

Pourtant, « plusieurs députés ont exprimé des craintes pour la liberté d’expression et de la presse lors de l’audition de la ministre de la Culture à propos d’une loi en préparation sur les fausses informations ».

« La liberté d’opinion est une farce si l’information sur les faits n’est pas garantie et si ce ne sont pas les faits eux-mêmes qui font l’objet du débat », a souligné la ministre de la Culture et de la Communication, Françoise Nyssen, lors des échanges dans l’hémicycle, citant la philosophe Hannah Arendt.

« Le texte ne vise pas la production des fausses informations, mais leur propagation, c’est le nerf de la guerre », a rappelé la ministre. La ministre a pointé du doigt le rôle des plateformes, « qui ne joue pas le jeu démocratique ». Pour la ministre, leur modèle économique participe à la propagation des fausses informations, « elles vendent des likes et des followers à tous, même aux émetteurs de fausses informations », a-t-elle rappelé….

Sauf que pour interdire la « propagation » de fausses nouvelles comme l’affirme notre sinistresse de la Kulture, il va bien falloir définir ce que l’on doit cesser de propager, et donc il va falloir dire que telle info doit être censurée parce que c’est une « fausse nouvelle » ; le texte, par ricochet, va donc bien obliger les juges à juger ce qui est vrai et faux… et là, croyez-moi, on va commencer à se gratter les cheveux !!!

C’est ce qu’il se passe lorsque l’on tente de faire rentrer un truc rond dans un truc carré… !

Un texte très critiqué

« Outre les craintes sur l’utilité d’un texte national et l’équilibre précaire sur la liberté d’information, certaines dispositions du texte ont également été jugées peu efficaces par la société civile.

L’intervention d’un juge en référé est particulièrement critiquée. Selon le EU Dinsinfo Lab, une ONG spécialisée dans la de lutte contre les fausses informations, « l’assomption de la capacité du pouvoir judiciaire à démêler le faux du vrai en moins de 48h » n’est pas réaliste.

L’intervention judiciaire est également pointée du doigt par Reporters Sans Frontière (RSF), qui estime que « définir une fausse information comme “toute allégation d’un fait dépourvue d’éléments vérifiables de nature à la rendre vraisemblable” méconnaît la logique du travail journalistique et ne laisse pas au juge la charge de la preuve du caractère manifestement erroné d’une information ».

La seule façon de lutter contre les fausses nouvelles c’est d’être nettement plus transparent et d’accepter d’ouvrir les débats, même quand les citoyens justement risquent de ne pas vouloir des solutions portées par les gouvernements.

Il faut dire la vérité, tout simplement, et nous savons depuis quelques milliers d’années que « la vérité rend libre », le problème c’est que ceux qui dirigent ne veulent surtout pas nous rendre libres, d’où leur tortillage autour des « fausses nouvelles »… CQFD !

Source Euractiv.fr ici

 

<< Article précedent
Evaluer : Note moyenne :5 (4 votes)
>> Article suivant
Charles Sannat est diplômé de l'Ecole Supérieure du Commerce Extérieur et du Centre d'Etudes Diplomatiques et Stratégiques. Il commence sa carrière en 1997 dans le secteur des nouvelles technologies comme consultant puis Manager au sein du Groupe Altran - Pôle Technologies de l’Information-(secteur banque/assurance). Il rejoint en 2006 BNP Paribas comme chargé d'affaires Il a exercé les fonction de directeur des études économiques de la société Aucoffre.com de 2012 à 2015, et créé le Contrarien Matin un site de « décryptage quotidien, sans concession, humoristique et sarcastique de l’actualité économique ». Il a fondé en Septembre 2015 le site Insolentiae.com et se consacre depuis pleinement à ce nouveau projet éditorial.
Publication de commentaires terminée
  Tous Favoris Mieux Notés  
" SI VOTER CHANGEAIT QUELQUE CHOSE, IL Y A LONGTEMPS QUE CA SERAIT INTERDIT " (Coluche)
Evaluer :   2  0Note :   2
EmailPermalink
Croyez vous qu'il soit possible d'exprimer un point de vue en porte à faux avec la pensée unique en France ?

C'est impossible ! Ceux qui essaient, ou ont essayé, sont condamnés lourdement pour délit d'opinion.
Oui, vous avez bien lu. Aujourd'hui, en France, des dizaines de personnes sont condamnées parce qu'elles osent écrire publiquement leur opposition au politiquement correct, à la propagande.

Des noms ?

Boris Le Lay, Alain Soral, Hervé Ryssen, Vincent Reynouard, Christine Tasin, Eric Zemmour, Dieudonné , la famille Le Pen...

En cherchant un peu, vous en trouverez beaucoup d'autres !

Alors, tenez votre langue, sinon vous irez directement en prison, sans toucher 20'000, ça va sans dire...
Evaluer :   4  0Note :   4
EmailPermalink
Dernier commentaire publié pour cet article
" SI VOTER CHANGEAIT QUELQUE CHOSE, IL Y A LONGTEMPS QUE CA SERAIT INTERDIT " (Coluche) Lire la suite
Cracker's - 14/06/2018 à 22:35 GMT
Note :  2  0
Top articles
Derniers Commentaires
Le signal de la fin du monde vient de s’allumer. Personne ne vous e...
11:38Louis L.
Tandis que le brillant idéal progressiste croit élever le monde de ses puissantes ailes, un conséquent destin le voit survivaliste, t...
Glottophobie : ce que révèlent ces propositions de lois débiles
22 oct.merisier1
Dire qu'on rémunère confortablement et tous les mois des personnes capables d'envisager de telles lois pendant qu'un petit c** braque un prof pour ...
Pourquoi la révolution n’est pas pour demain
21 oct.merisier3
On fait la révolution le ventre vide et quand on ne peut pas se chauffer l'hiver. C'est tout. Et puis avec les crédits en cours, on ne peut pas...
Nouriel Roubini voit une crise d’ici 2020 : qu’en penser ?
21 oct.samideano0
La prédiction était plus facile, car il savait que le pouvoir effacerait le cours par les manipulations de marchés, sans quoi l'or serait déjà à 10...
Et maintenant, la carte grise pour vélo… ou notre effondrement par ...
19 oct.GAP
avec, sans doute le développement des caméras vidéos, on pourra directement envoyer un pv au cycliste qui roule sur le trottoir qui normalement est...
L’or et la Première Guerre mondiale : quelle place pour le métal pr...
18 oct.PASUN
Aujourd' hui qui donnera ou échangera son or ??? les gens étaient vraiment naïfs à l' époque .
La guerre contre le cash n’est pas perdue ! Nous pouvons même la ga...
20 oct.covadonga
De toute manière, si on veut continuer à acheter la paix civile et contribuer au PIB avec l'argent sale, le cash sera toujours là. Je vois mal les ...
Gouvernement : une médiocrité inquiétante
20 oct.covadonga-1
Plutôt un "De Gaulle".
Articles les plus commentésFavorisPlus...
Flux d'Actualités
TOUS
OR
ARGENT
PGM & DIAMANTS
PÉTROLE & GAZ
AUTRES MÉTAUX