Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en

La menace fasciste I

IMG Auteur
Extrait des Archives : publié le 09 mai 2013
1057 mots - Temps de lecture : 2 - 4 minutes
( 24 votes, 4,7/5 ) , 5 commentaires
Imprimer l'article
  Article Commentaires Commenter Notation Tous les Articles  
0
envoyer
5
commenter
Notre Newsletter...
SUIVRE : Communisme Pauvreté
Rubrique : Fondamental

 

 

 

Nous savons tous que le terme ‘fasciste’ a une connotation péjorative, et que toute personne l’utilise pour décrire un système politique envers lequel elle ressent de l’aversion. Personne n’oserait jamais se lever et déclarer ‘Je suis fasciste, et je pense que le fascisme est le meilleur système social et économique qui soit’.

En revanche, je suis persuadé que si une majorité d’hommes politiques, d’intellectuels et d’activistes politiques étaient forcés d’être honnêtes ne serait-ce que l’espace d’un instant, ce sont là exactement les mots que nous les entendrions prononcer.

Le fascisme est un système de gouvernement qui cartelise le secteur privé, centralise l’économie en vue de dominer  les producteurs, renforce l’Etat-policier pour maintenir l’ordre, abolit les droits et libertés fondamentales des individus, et fait du pouvoir exécutif le maître ultime de la société.

C’est là la description parfaite de la politique telle qu’elle est aujourd’hui menée aux Etats-Unis. Et c’est également vrai pour l’Europe. Le fascisme est tellement imbriqué dans notre vie de tous les jours que nous n’y prêtons même plus attention.

 

Il est vrai que le fascisme n’ait pas de corps théorique global. Il n’existe aucun grand théoricien du fascisme, tel que Karl Marx pour le communisme par exemple. Il n’en est pas moins que le fascisme est un système politique, économique et social réel et clairement identifié. Il possède son propre modèle de gestion sociale et économique, et représente une menace bien plus importante que le socialisme pour une civilisation.

 

Ses caractéristiques font aujourd’hui tellement partie de notre vie – et ce depuis si longtemps – qu’elles nous sont devenues quasiment invisibles.

 

Ce fascisme invisible est notre assassin silencieux. Il lie au marché libre un Etat violent et puissant, et en canalise la productivité et le capital tel un parasite mortel sur son hôte. C’est pourquoi les Etats fascistes sont souvent appelés Economies Vampires. Ils sucent la vie hors du corps économique d’une nation, la menant vers une mort lente mais certaine.

 

Personne n’oserait jamais se lever et déclarer ‘Je suis fasciste, et je pense que le fascisme est le meilleur système social et économique qui soit’

 

Permettez-moi d’illustrer mes propos :

 

Le déclin

 

Le recensement américain a fait apparaitre que le niveau de pauvreté est aujourd’hui à son plus haut niveau depuis depuis 20 ans.

 

La plupart des gens se contentent de lire ce genre d’informations puis de les oublier, probablement pour de bonnes raisons. Les pauvres d’aujourd’hui ne sont, si on les compare avec le standard historique de pauvreté, pas pauvres. Ils ont des téléphones portables, des écrans télé, des voitures, de la nourriture, et même des revenus. Il n’existe plus de classe sociale pouvant être qualifiée de pauvre. Les gens entrent et sortent de la pauvreté et ce, peu importe leur âge. Aux Etats-Unis, des que les hommes politiques se mettent à parler des pauvres, tout le monde sait ce qu’il est supposé faire : tendre son portefeuille au gouvernement.

 

Enterrée dans les rapports du recensement se cache en revanche une information à la signification bien plus profonde : le revenu médian des ménages en termes réels.

 

Ce que cette nouvelle donnée révèle est pour le moins dévastateur. Depuis 1999, le revenu médian des ménages a diminué de 7,1%. Il est quasiment identique à celui de 1989, et n’a que très peu augmenté depuis l’abandon de l’étalon or en 1973. La machine génératrice de richesse  qu’était autrefois les Etats-Unis semble être tombée en panne.

 

L’espérance de vie a cessé de s’allonger, et le modèle fasciste a tué ce qui était autrefois appelé le Rêve Américain. La réalité est bien pire que ce que nous laissent transparaître les données statistiques. Afin de calculer le revenu total d’un ménage, il vous faut calculer de combien de revenus il dispose. Au lendemain de la seconde guerre mondiale, les ménages au revenu unique étaient  la norme. Puis le dollar fut détruit, entraînant avec lui l’épargne des Américains et la base de capital des Etats-Unis.

 

C’est à ce moment-là que les ménages ont commencé à éprouver des difficultés financières. L’année 1985 marqua le point de non-retour. Cette année-là, il devint la norme pour les ménages américains que les deux époux travaillent pour assurer la subsistance du ménage. Les mères durent commencer à travailler afin de participer aux finances de leur famille.

 

Les intellectuels de l’époque ont acclamé cette nouvelle donne en la qualifiant de libération. La cause réelle à la généralisation du travail des femmes a été la dévaluation du dollar et de l’épargne.

 

Les données du recensement ne suffisent pas à déterminer tout cela. Il est également nécessaire d’observer l’évolution des données démographiques pour s’en rendre compte.

 

L’important changement démographique a offert aux Américains 20 années supplémentaires de prospérité apparente, bien que le terme de changement démographique me dérange un peu, les gens n’ayant pas eu d’autre choix que de faire ainsi. S’ils voulaient continuer de vivre le Rêve Américain, les ménages devaient assurer plus d’une source de revenus principale.

 

Cet important changement n’était cependant autre qu’une forme de calme avant la tempête. Il permit aux Etats-Unis de voir son économie augmenter pendant quelques 20 années avant que la tendance n’évolue à nouveau à la baisse. Elle n’a cessé de décroître au cours de cette dernière décennie. Le revenu médian des ménages n’est aujourd’hui que très peu supérieur à celui de l’époque où Nixon détruisait le dollar et imposait des contrôles de prix, et où le modèle parasite d’Etat Providence devenait universel.

 

Oui, c’est une forme de fascisme, et nous en payons aujourd’hui le prix. Notre rêve est en train d’être détruit.

 

Les débats réformistes lancés par les hommes de Washington, qu’ils soient Républicains ou Démocrates, ont des allures de mauvaise blague. Ils ne parlent que de petits changements, de petites réductions de dépenses sur dix ans… Ce qu’ils font n’est autre que du son blanc. Rien de tout cela ne nous aidera à régler le problème, loin de là.

 

Le problème auquel nous faisons face aujourd’hui est bien plus fondamental que cela : il réside en l’existence de 10.000 agences régulatrices, en l’idée que nous devons payer l’Etat pour nous voir offrir le privilège de travailler, en le fait que le gouvernement soit le seul maître de l’ordre économique capitaliste. En clair, notre problème est la notion d’Etat-total. Tant qu’il existera, notre souffrance et le déclin de notre économie ne prendront pas fin.

 

A suivre

 

 

 

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

<< Article précedent
Evaluer : Note moyenne :4,7 (24 votes)
>> Article suivant
Publication de commentaires terminée
  Tous Favoris Mieux Notés  
( Le fascisme est un système de gouvernement qui cartelise le secteur privé, centralise l’économie en vue de dominer les producteurs, renforce l’Etat-policier pour maintenir l’ordre, abolit les droits et libertés fondamentales des individus, et fait du pouvoir exécutif le maître ultime de la société.)
on remplace fasciste par communitste
Le communisme est un système de gouvernement qui cartelise le secteur privé, centralise l’économie en vue de dominer les producteurs, renforce l’Etat-policier pour maintenir l’ordre, abolit les droits et libertés fondamentales des individus, et fait du pouvoir exécutif le maître ultime de la société.
un truc m etonneras toujours quand c est tres mal ce sont des fascistes

Il est important de réaliser que le fascisme et le nazisme étaient des dictatures socialistes
Ludwig von Mises
« Le stalinisme, c'est la voie la plus longue pour aller du capitalisme... au capitalisme. » (Lech Walesa)

sans jouer a qui a fait le meilleur score le communisme a ete beaucoup plus meurtrier ,,,, entre staline ,mao,les khmer etc .......
cette polemique sur le fascisme,nazisme,communisme ,national socialisme tout ca ne sont que des dictatures pour asservir et mettre en esclavage des peuples
pour assouvir la folie de dictateurs psychopathes qu ils soient de droite ou de gauche cela reste des psychopathes
in fine c est toujours le peuple le grand perdant
en plus d une ideologie nauseabonde nous avons une nouvelle forme de dictature les banquiers sont aussi atteint de la meme maladie , l esclavage par la dette
ne pourras t on donc jamais vivre dans une democratie saine ,de paix et de serenite ou nous serions gouverner par des sages pour le bien de tous
enfin on a encore le droit de rever ce n est pas encore taxer

Evaluer :   6  1Note :   5
EmailPermalink
Ce texte est une assez bonne analyse de la situation en Amérique mais fascisme n'est pas précisément le mot adapté pour la décrire. Je préfère parler d'un mélange d'étatisme et d'oligarchie. En france, on a en plus le collectivisme et l'égalitarisme, le tout formant le socialisme. Dans les deux cas le fascisme est bien présent mais de façon plus profonde, particulièrement en france, le pays qui l'a inventé. Fascisme vient de faisceau. Le faisceau des licteurs est le symbole de l'union et de la force armée. Durant l'antiquité romaine, les licteurs étaient armés d'un faisceau de bâtons attachés et s'en servaient pour battre les récalcitrants à l'autorité du sénat, ils étaient les bras armés du sénat. A la révolution, le faisceau est devenu un attribut de l'état et a pris sa définition actuelle citée plus haut. L'invention de l'état-nation est la traduction politique de l'idéologie fasciste même si en 1792 il s'agissait de fascisme avant la lettre. Le fascisme, dans sa signification première n'a été institutionnalisé qu'a la fin du XIXème siècle. Il existait même un parti fasciste représenté à l'assemblée nationale. Le faisceau est souvent représenté comme élément de décoration sur les bâtiments publics de l'époque, sur le blason de la république, sur des petites pièces de monnaies, etc... Le fascisme est une idéologie d'état, il ne peut pas exister sans la présence d'un état, c'est pour cela qu'on peut le ranger à gauche à côté du communisme et du socialisme. C'est aussi la raison pour laquelle il est profondément ancré dans les institutions, absolument tout les hommes politiques français sont fascistes à la base même s'ils ne le disent pas mais en ont-ils conscience ? Dès le début, le fascisme a été le socle de la politique d'unification de l'état-nation. C'est au nom de l'unité et de l'indivisibilité de la république, confondue avec l'état, que les langues autres que le français de paris ont été réprimées dans le but d'anéantir les nations annexées à la france. C'est comme cela qu'il faut comprendre la réponse négative de Mr Valls à la demande des patriotes Corses d'officialisation de la langue Corse en Corse.
Pour finir, le mot "fascisme" a servi depuis la fin de la guerre à nommer tout un tas de choses parfois très éloignées de son sens originel et même son opposé : patriotisme et nationalisme dès lors qu'il s'agit d'indépendantisme.
Evaluer :   4  1Note :   3
EmailPermalink
Il faut être gauchiste-ouvrier ou gauchiste-syndicaliste-ouvrier pour voir dans l'alliance de l'Etat et des grands groupes industriels, une alliance de la force et "des patrons" qui seraient forcément de droite, donc une alliance de droite voire d'extrême droite si l'alliance est très serrée.
Si avec la même virulence, l'Etat s'alliait avec les syndicats (par exemple), le résultat serait tout autant liberticide mais il ne serait plus d'extrême droite, donc plus criminel par nature.
Lamentable, niveau zéro de réflexion.
Evaluer :   3  2Note :   1
EmailPermalink
Vous faites allusion à la citation de mussolini " le fascisme, c'est l'alliance de l'état et de la grande industrie". Il avait raison sur ce point et c'est bien ce qui se passe en france. Je préfère parler de totalitarisme, qui inclut le fascisme. Cependant, ce n'est pas cela mon propos, j'essaye de dévoiler ce qu'est vraiment le fascisme et d'où il vient. En outre vous ne dites pas le pire : l'alliance entre l'état, les grands groupes industriels et les syndicats, big brother quoi.
Je pense que la gauche, c'est plus d'état et la droite, moins d'état. Je suis de droite donc anti-fasciste.
En france, le clivage gauche / droite est faussé parce qu'il n'est pas basé sur les bons critères et exagérément déséquilibré vers la gauche. A. Madelin, censé être libéral est, selon moi, plutôt centre droit et M. Lepen plus à gauche que N. Sarkozy. C'est pour cela que la politique se résume à un jeu de dupes.
Evaluer :   4  1Note :   3
EmailPermalink
gauchiste, c'est vraiment mieux ?
Evaluer :   2  5Note :   -3
EmailPermalink
Dernier commentaire publié pour cet article
( Le fascisme est un système de gouvernement qui cartelise le secteur privé, centralise l’économie en vue de dominer les producteurs, renforce l’Etat-policier pour maintenir l’ordre, abolit les droits et libertés fondamentales des individus, et fait du  Lire la suite
houm - 05/06/2013 à 17:16 GMT
Note :  6  1
Top articles
Derniers Commentaires
Pétrole : alerte rouge pour la France et nos approvisionnements
16 sept.Josey Wales2
Avant on n'avait deja pas de petrole mais on avait des idees. Maintenant qu'on a plus d'idees...
Clownerie ministérielle : Bruno Le Maire veut une blockchain publique
14 sept.Fortuna
This country is fucked up
La BCE en mode Père Noël avec 1000 euros pour à Noël !!
10 sept.ramin974
Bonjour, Tout ça me rappelle les parties de monopoly que je faisais quand j'étais petit. Normalement quand un joueur n'a plus de sous, il ...
Martin Armstrong : de nouvelles découvertes compromettent le dogme ...
10 sept.Alain J.
Bonjour Venez habiter entre 1800 et 2200 m d'altitude Mr Flamel. L'expérience en science vaut mieux que toute théorie avec des idées préconçues...
France : une couverture (et une fraude) sociale légendaire ?
10 sept.Red Pill1
Mais, mais, mais, je pensais que nous avions le meilleur systeme de secu du monde, que le monde entier nous l'enviait, et que nos enarques, la fine...
France : une couverture (et une fraude) sociale légendaire ?
10 sept.Go4Gold
Il y a trois sortes de comptables : ceux qui savent compter et ceux qui ne savent pas compter
L’avenir inquiétant des banques… et de vos frais !!
07 sept.jymesnil2
Bon la blague qui consiste à prétendre que les banquiers prêtent l'épargne des clients est une blague....les depots sont ridiculement insuffisants ...
Grâce au glyphosate, la SNCF va nous coûter encore plus cher !
06 sept.Fortuna
En France on n'a pas de petrole, on n'a pas de bonnes idees mais au moins on n'aura plus de desherbants
Articles les plus commentésFavorisPlus...
Flux d'Actualités
TOUS
OR
ARGENT
PGM & DIAMANTS
PÉTROLE & GAZ
AUTRES MÉTAUX