Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en

La montée des extrêmes et la faillite des banques chypriotes

IMG Auteur
Publié le 26 mars 2013
2221 mots - Temps de lecture : 5 - 8 minutes
( 49 votes, 4,8/5 ) , 35 commentaires
Imprimer l'article
  Article Commentaires Commenter Notation Tous les Articles  
0
envoyer
35
commenter
Notre Newsletter...
Rubrique : Billets d'Humeur

 

 

 

 


Mes chères contrariées, mes chers contrariens !


Il y a deux sujets majeurs aujourd’hui qui dominent l’actualité. Le premier c’est bien entendu Chypre et le fameux plan de sauvetage qui, je vous l’annonce, ne sera comme pour la Grèce que le premier d’une longue liste. Mais nous y reviendrons plus loin.


Le deuxième sujet est purement franco-français et c’est le résultat de l’élection législative qui vient de se tenir dans l’Oise. Au premier abord beaucoup risquent de penser que je vais m’éloigner de notre ligne éditoriale qui consiste à décrypter l’économie de façon contrarienne. C’est en partie vrai. Mais à ma décharge en partie seulement car ce sujet va nous ramener en réalité au cœur des conséquences politiques de la crise économique.

Je tenterai d’aborder ce sujet de la façon la plus neutre possible.


Les résultats de cette élection ne sont pas un avertissement mais la matérialisation d’une fracture béante qui vient de s’ouvrir !


Qu’entend-on actuellement dans les médias ? Qu’il faut faire « marcher » le front républicain, on se pose la question de savoir si le cordon sanitaire posé autours du FN fonctionne toujours ? On s’interroge doctement sur l’avertissement que viennent d’adresser les électeurs et autres crétineries du même acabit permettant de ne pas traiter les vrais sujets.


Alors quels sont les vrais sujets ? Les vrais sujets sont ceux sur lesquels les français (au sens électeur et ceux qui ont le droit de vote) vont se focaliser pour exprimer leur vote.


Il y a le fonds de commerce traditionnel du FN avec l’immigration, la délinquance, l’islamisation (IDI) etc... Ok. Cela tout le monde l’avait compris et ça va représenter 10% à 20% grand maximum des suffrages (pour le moment).


Ensuite il y a l’économie. Et c’est un thème parfaitement nouveau. Le FN avec le Front de Gauche de Mélenchon sont les seuls partis à proposer une alternative avec sortie de l’euro. Le problème étant que Mélenchon nie totalement les problèmes pourtant rééls de l’IDI. Donc Mélenchon ne perce pas (on se demande encore pourquoi) et Marine Le Pen perce (on se demande encore pourquoi…).


Enfin et c’est le dernier élément, l’obstination de l’équipe du Président de la République à faire passer le mariage pour tous alors qu’une forte partie de la population y est très fortement opposée (que ce soit chez nos concitoyens catholiques, musulmans ou de confession juive) sans concertation aucune et pour faire plaisir à une minorité (les homosexuels) n’a rien arrangé. Rajoutez à cela une diabolisation de tous les opposants immédiatement qualifiés d’homophobes et vous obtenez une adhésion plus forte aux thèses frontistes.

C’est l’institution de la famille qui est attaquée dans ses fondements. Mais ce n’est pas tout. Les classes moyennes (à partir de 2000 euros de revenus par mois) se font massacrer au profit des plus pauvres qui, pour beaucoup de payeurs, ne sont plus vus que comme des assistés…

Sans oublier toujours la famille une baisse programmée des allocations familiales qui vont perdre leur côté universel.


Au bout du compte et moins d’un an après son élection le Président François Hollande a réussi à cliver la société française de façon bien plus forte que le Président précédent ce qui est assez surprenant. D'une part sur les aspects sociétaux et notamment la famille mais surtout parce que désormais la gauche n'est plus porteuse d'espoirs (que la droite n'incarne pas non plus). C'est le clivage involontaire par la désespérance.


Ce clivage est en gros entre ceux qui travaillent et paient des impôts en ayant une vision assez traditionnelle des choses (ce qui est respectable) et les assistés qui reçoivent…


Mettez tous ces éléments dans un bocal, secouez, et vous obtenez une situation politique explosive, un mécontentement très fort et la tentation après l’UMP en échec et le PS en échec d’essayer d’autres solutions. Cela n’est pas surprenant c’est une évidence. La France danse sur un volcan social attisé par des problèmes inter-ethniques, religieux, sur lesquels soufflent le mariage pour tous et la baisse des allocations familiales qui jusqu’à présent… justement étaient pour tous…


Lorsque le FN fait un score de 49% dans un département de gauche, et dans une commune de gauche, le gouvernement de gauche doit comprendre qu’il vient de perdre définitivement les classes moyennes. Le gouvernement vient de perdre la France. Il ne lui aura fallu que 10 mois pour obtenir ce résultat catastrophique.


Rajoutez les difficultés économiques qui se profilent avec le budget 2014 pour lequel il faudra trouver 80 milliards d’euros d’économies ou de rentrées supplémentaires et d’ici 12 à 24 mois une crise politique terrible secouera notre pays sans doute au moment des élections municipales qui vont voir un déferlement du Front National. Alors on pourra continuer à s’étonner et se dire que l’important c’est d’expliquer aux gens etc… mais les gens ont compris qu’aucun changement majeur ne pourra être porté par les partis traditionnels. C’est ce que la bien pensance appelle la montée des populismes. Nous y sommes et je vous renvoie à mon Edito intitulé « Le cauchemar ».


Pour le Front de Gauche, cela mérite que l’on s’y arrête également quelques instants.


Il y a eu cette législative partielle au résultat frappant, mais ce n’est pas tout. Il y a aussi la polémique Mélenchon.


Le discours du leader du Front de gauche se « radicalise » comme le dit la grande presse. Les « 17 salopards » de l’Eurogroupe, ce qui n’est pas tout à fait faux disons-le, et surtout, surtout, le fait que Mélenchon dise que Moscovici sert les intérêts de la finance internationale et pas ceux de la France.


Résultat ? Par un renversement de rôles hallucinant Mélenchon le gauchiste se trouve affublé des mêmes accusations que le Front National. Mélenchon est donc devenu subitement antisémite. Surprenant.


Tellement surprenant que je n’y crois pas un seul instant. Ma femme va me dire que je n’ai pas de preuve (ce qui est vrai) et que mon esprit est trop chagrin… mais c’est comme ça !


Monsieur Mélenchon et le Front de gauche sont en réalité les seuls contre-feux disponibles pour essayer de sauver un Parti Socialiste à la dérive. Le Front de gauche a pour mission de ramener au bercail les brebis de gauche égarées en "lepénie" et il est symptomatique de revoir Mélenchon apparaître sur les écrans médiatiques au moment même d’une percée incroyable du Front National. Et pour relancer Mélenchon, rien ne vaut un petit coup de diabolisation intellectuellement tellement injuste que ces accusations d’antisémitisme sont aussi judicieuses que celles d’homophobie pour les manifestants opposés au mariage pour tous.


Mais avec cela Mélenchon revient au coeur du "jeu" médiatique. C'est l'essentiel.


Le problème qui apparaît donc cruellement est que le PS n’a pour politique que l’allumage de contre-feux et des stratégies de diversion. Mais cela ne constitue en aucun cas de la Politique. Cela relève du calcul et de la gestion à la petite semaine d’enjeux majeurs.


Le PS porte aujourd’hui, parce qu’il est aux affaires, la responsabilité de faire des choix politiques forts pour sauver la démocratie française et les grands partis dits de gouvernement. Cette crise politique qui s’annonce ne profitera pas à l’UMP et la droite traditionnelle devrait se méfier d’une mauvaise appréciation de la situation.

Le PS se trompe lorsqu’il pense que le Front de Gauche sera une alternative pour les électeurs du Front National qui aujourd’hui sont autant issus de la droite que … de la gauche.


Le PS et le Président François Hollande, devront avoir le courage de sortir notre pays de l’ornière en le sortant du carcan de la monnaie unique pour que la France retrouve des marges de manœuvre.


En s’enfermant dans l’austérité germanique, François Hollande permet l’émergence du Front National… et cela ne profite plus à la gauche, car les clivages traditionnels viennent de voler en éclat.


Revenons à Chypre.


L’accord autour de Chypre, un changement de stratégie majeur pour l’Europe !


Un nouvel accord a été trouvé par les responsables de l'Union européenne autour des problèmes de l'île de Chypre.


Ce nouvel accord marque un grand changement de stratégie de la part des gouvernements de l’eurozone.


Les banques peuvent faire faillite et cela sauve l’état !


Pour la première fois depuis le début de la crise et nous aurions dû commencer par-là, nous laissons des banques faire faillite et c’est une excellente nouvelle pour les états. C’est une moins bonne nouvelle pour les épargnants qui évidemment sont appelés à subir des pertes importantes sur leurs économies qui se volatilisent dans le trou noir de la finance.


Mais oui et cent fois oui, il faut laisser tomber les banques car cela coûte beaucoup moins cher de garantir les dépôts que de garantir tout le bilan d’une banque ce qui est une évidence.


Les conséquences concrètes pour les habitants du laboratoire chypriote


Alors que va-t-il se passer à Chypre ? Les dépôts des gens seront garantis à hauteur de 100 000 euros comme s'y était engagée l’Europe et cela aussi est une bonne nouvelle pour les moins riches des européens qui conservent en partie l’illusion que leurs petites économies pourraient être protégées.


Au-delà de 100 000 euros de dépôts et en fonction de la gravité de la situation de la banque dans laquelle vous aviez vos fonds, vous pouvez perdre jusqu’à 40% de vos avoirs. C’est donc la ruine des clients.


Certes. Retenez bien cela, avant de ruiner les clients et c’est pour cela qu’il va leur rester environ 50 à 60% de leurs dépôts, on ruine d’abord les porteurs d’obligations (ceux qui ont prêté à la banque), puis les actionnaires (ceux qui ont encaissé sans rien faire pendant des années des dividendes). Tout cela est parfaitement dans l’esprit de la responsabilisation du capitalisme. On joue on gagne et des fois on perd et quand on perd,… on perd vraiment.

Pour la première fois nous ne privatisons plus les bénéfices et ne socialisons plus les pertes. Et c’est un changement majeur de stratégie qui fera « jurisprudence » dans les cas qui ne manqueront pas de se poser au Portugal, en Espagne ou encore en Italie (sans même oser vous parler de la France qui ne risque jamais rien).


Chypre démantèle son système bancaire tout en évitant une faillite désordonnée et en préservant l’état chypriote d’une faillite qu’aurait occasionné son soutien au secteur bancaire surdimensionné.


Concrètement, Chypre va imposer un contrôle des capitaux. Il faut comprendre par-là que vous ne pourrez pas disposer de vos fonds, pour une durée indéterminée. C’est ce que les argentins avaient surnommé les « corralito ». Et oui vos avoirs sont parqués, gelés, en général jusqu’à ce que vous n’ayez plus rien ou presque…


Quelles conclusions ?


Il faut donc tirer les bonnes conclusions de cette histoire chypriote pour protéger votre patrimoine.


Désormais vous devez savoir que les banques peuvent faire faillite. Non, soyons plus clair. Vous savez que des banques vont faire faillite. Vous savez que les états ne sont plus en mesure d’intervenir pour sauver des systèmes bancaires devenus obèses. Vous voyez que le problème chypriote trouve une résolution essentiellement chypriote ce qui veut dire que l’Espagne ou l’Italie deux pays beaucoup trop gros pour être sauvés par les autres pays européens, devront se débrouiller seuls.


Alors regardez bien ce qu’il se passe à Chypre car cela aura bientôt lieu en Espagne, en Italie en Belgique ou en France. La bonne question est donc que faire de son argent ? La réponse est assez simple. En avoir le moins possible à la banque et pour cela l’or comme l’argent restent des alternatives extraordinaires au système bancaire traditionnel.


C’est également le cas pour les actifs tangibles qui eux ne s’envolent pas en fumée lorsque les banques s’effondrent. Terres agricoles, forêts, ou même bouteilles de vin qui au moins pourront vous réconforter lors d’un bon repas (si vous pouvez encore acheter à manger).


Pour ceux qui considèrent qu’ils n’ont pas assez d’argent pour faire tout cela… dépensez, dépensez tout, partez en voyage, faites-vous plaisir… au moins vous aurez passé un bon moment, changez votre canapé ou votre voiture (vous ferez tourner l’économie et vous serez de bons citoyens).


Sinon vous pouvez toujours croire que tout va bien… mais ce n’est pas le cas !


Débancarisez… voilà le mot d’ordre de l’année 2013… pour préparer 2014.


Au fait vous savez ce que c’est qu’un dépôt bancaire ?


Evidemment ! Pfff ! C’est les sous qui m’appartiennent et que je dépose à la banque.


Et bien non, pas du tout. Enfin pas tout à fait. Disons que vous, vous croyez que ce sont vos sous. Mais la réalité c’est qu’une fois que vous venez de les déposer ce n’est plus du tout vos sous… et en plus c’est la loi.


Car un dépôt bancaire c’est en réalité une créance sur la banque. Comptablement et juridiquement la banque vous doit cet argent. A ce titre cela devient une créance. Lorsque le créancier n’est plus solvable, il ne peut pas y avoir de recouvrement de la créance.


Pour ceux qui n’auraient pas compris, cela veut dire que la banque dans ce cas ne vous redonne pas votre dépôt. Votre argent est parti en fumée et vous êtes ruiné. Contrairement à ce que l’on croit, un compte bancaire n’est pas un lieu de stockage de valeur. Ne l’oubliez jamais.


Charles SANNAT

Editorialiste et rédacteur du Contrarien Matin

Directeur des Études Économiques Aucoffre.com

http://www.lecontrarien.com/



 

 

Données et statistiques pour les pays mentionnés : Belgique | Chypre | Espagne | France | Grèce | Italie | Portugal | Tous
Cours de l'or et de l'argent pour les pays mentionnés : Belgique | Chypre | Espagne | France | Grèce | Italie | Portugal | Tous
<< Article précedent
Evaluer : Note moyenne :4,8 (49 votes)
>> Article suivant
Charles Sannat est diplômé de l'Ecole Supérieure du Commerce Extérieur et du Centre d'Etudes Diplomatiques et Stratégiques. Il commence sa carrière en 1997 dans le secteur des nouvelles technologies comme consultant puis Manager au sein du Groupe Altran - Pôle Technologies de l’Information-(secteur banque/assurance). Il rejoint en 2006 BNP Paribas comme chargé d'affaires Il a exercé les fonction de directeur des études économiques de la société Aucoffre.com de 2012 à 2015, et créé le Contrarien Matin un site de « décryptage quotidien, sans concession, humoristique et sarcastique de l’actualité économique ». Il a fondé en Septembre 2015 le site Insolentiae.com et se consacre depuis pleinement à ce nouveau projet éditorial.
Publication de commentaires terminée
  Tous Favoris Mieux Notés  
Urbain Degoulet : Personnage très complexe ! On ne peut le mettre dans une case blanche ou noire ! C'est beaucoup plus compliqué et ...intéressant.

Débattez, citez, contre disez l'autre.... Ca c'est intéressant ! Pas la peine de se mettre dans des cases et se retrancher derrière une quelconque morale, bien ou mal...
Evaluer :   1  2Note :   -1
EmailPermalink
J'aimerais bien préciser mon commentaire précédent quand j'ai parlé des politiciens juifs français je me referais aux politiciens sionistes français,
pour comprendre mieux ce que veut dire le sionisme voir cette vidéo:

http://laurentlouis.eu/index.php?id=50&lang=fr&t=n
Evaluer :   2  0Note :   2
EmailPermalink
Et beh ! Pourtant on m'avait prévenu mais je n'y croyais pas.

Je parle depuis le début des sionistes qui ont mis à sac l'occident pour leur seul profit et vous orientez le débat sur les juifs.

Est-ce çà dire que vous êtes de l'espèce qui défend l'égalité selon laquelle anti sioniste = antisémite ?

Qui plus est, vu vos réactions, vous êtes vous même un péril. Fermé au débat contradictoire, ce qui vous chiffonne le plus est le fait que des gens soient conscients des manoeuvres sionistes dans le monde sur tous les plans et vous les taxer d'antisémite et le reste, tout le reste du sujet vous importe peu.

Je m'en fiche de votre opinion et s'il faut que j'assume le qualificatif que vous m'attribuez et bien j'assume cette étiquette.

Evaluer :   7  1Note :   6
EmailPermalink
Je ne vais pas avec vous au paradis. Nulle envie !

Vous faites exprès de jouer à la victime ou quoi ?

Vous ne pouvez pas ignorer, à moins que .... qu'il ne s'agit pas d'une personne imaginaire dénommée Isaac Blümchen puisque c'est le pseudonyme ou encore le nom de plume de Urbain Gohier. Vous faites des amalgames et racontez des mensonges pour étayer votre propos mais, on connaît la manoeuvre.

Cet Isaac Blümchen ou Urbain Gohier de son vrai nom Urbain Degoulet est dreyfusard et ami de Zola et comme toute vérité n'est pas bonne à dire, vous détournez l'attention en faisant croire à des falsifications.

Alors dites moi encore que Roger Lambelin est aussi anti sémite lorsqu'il avait écrit le livre 'israël chez les anglo-saxons" paru chez Grasset

http://www.vho.org/aaargh/fran/livres10/Lambelin.pdf

Je vous suggère d'aller sur le même sujet mis par Denissto, ici même sur ce site : "Le vilain secret de la crise ...."

" Vous pouvez tromper quelques personnes tout le temps. Vous pouvez tromper tout le monde un certain temps. Mais vous ne pouvez tromper tout le monde tout le temps. " Abraham Lincoln

Evaluer :   6  1Note :   5
EmailPermalink
Mardi 26 mars 2013 :

1- D'abord, il y a eu la Grèce.
2- Ensuite, l'Irlande.
3- Ensuite, le Portugal.
4- Ensuite, l'Espagne.
5- Ensuite, Chypre.
6- Demain, ce sera le tour de la Slovénie.

Slovénie : Moody's abaisse la note de la deuxième banque du pays NKMB.

L'agence d'évaluation financière américaine Moody's a abaissé mardi la note de la deuxième banque slovène NKMB, en raison des craintes concernant l'économie du pays membre de la zone euro, qui pourrait être contraint de demander une aide européenne.

La note à long-terme de la NKMB, détenue par l'Etat, a été abaissée de deux crans de B3 à Caa2 par Moody's, la faisant passer au rang de valeur ultra-spéculative.

L'agence de notation a associé sa décision d'une perspective négative en raison des craintes d'un nouvel affaiblissement du porte-feuille de crédit de la banque.

Moody's avait déjà dégradé le 13 mars la note de la plus grande banque slovène Nova Ljubljanska Banka (NLB), de B2 à Caa2, également au rang de valeur ultra-spéculative.

La NKMB, détenue par l'Etat, pourrait avoir besoin d'une nouvelle injection de capital pour remplir les exigences de l'Autorité européenne des banques (EBA).

En raison des problèmes de son secteur bancaire acculé par une montagne de mauvaises créances (7 milliards d'euros selon un rapport du Fonds monétaire international), la Slovénie pourrait devenir le prochain pays de l'UE à demander une aide de l'Union européenne, après Chypre.

En 2012, la NKMB a réalisé 205,5 millions d'euros de perte nette, contre 81,1 millions de perte en 2011.

Les craintes d'une demande d'aide financière de la part de la Slovénie ont fait bondir les taux d'intérêt des emprunts slovènes à 10 ans sur le marché secondaire. Ils sont passés de 5,04% la semaine dernière à 6,10% mardi.

En octobre 2012, ils avaient franchi la barre symbolique des 7%, alors que les syndicats menaçaient de bloquer par référendum les réformes du gouvernement de centre-droit du Premier ministre conservateur Janez Jansa.

Le FMI et l'UE ont demandé au nouveau gouvernement de centre-gauche du Premier ministre Alenka Bratusek de s'attaquer à la crise du secteur bancaire du pays.

http://www.romandie.com/news/n/_Slovenie_Moody_s_abaisse_la_note_de_la_deuxieme_banque_du_pays_NKMB16260320131540.asp
Evaluer :   5  1Note :   4
EmailPermalink
"Nous voulons nous retrouver dans une situation où le contribuable arrête de payer pour les erreurs des banques"

Putain il leur en aura fallu du temps !!! Ils sentent que leur tête picote sur leurs épaules ???

De toute façon, ils se sont déjà gavés à mort .....
Evaluer :   6  4Note :   2
EmailPermalink
Ils ne font que mentir, c'est une seconde nature.

Quoiqu'ils disent, ce n'est pas pour le dire mais pour jauger les réactions que cela produit.

Ils ne le pensent pas plus que s'ils disaient le contraire.
Evaluer :   4  1Note :   3
EmailPermalink
Mardi 26 mars 2013 :

Le Cac 40 réduit ses gains, Bruxelles jette un froid.

La Bourse de Paris réduit la voilure à la suite d’un projet de la Commission européenne évoquant la possible contribution des dépôts supérieurs à 100.000 euros en cas de sauvetage d’une banque.

A l’instar des autres places européennes, la Bourse de Paris réduit sa progression à la suite d’informations évoquant une contribution des détenteurs de comptes dans le cadre du sauvetage d’une banque. La proposition de la Commission européenne, actuellement en discussion, n’exclut pas « que les dépôts de plus de 100.000 euros puissent être des instruments susceptibles d’être utilisés pour un sauvetage », a indiqué une porte-parole de Michel Barnier, commissaire européen au Marché intérieur.

Cette annonce a semé le trouble alors que Benoît Coeuré et Ewald Nowotny, respectivement membre du directoire de la BCE et du conseil des gouverneurs, ont insisté ce matin sur le fait que Chypre est un cas particulier et que son plan de sauvetage n’est pas un modèle pour les autres pays fragilisés.

http://bourse.lesechos.fr/infos-conseils-boursiers/actus-des-marches/infos-marches/le-cac-40-reduit-ses-gains-bruxelles-jette-un-froid-865826.php

Bruxelles veut que les contribuables arrêtent de payer pour les banques.

La Commission européenne a rappelé mardi que son ambition est à terme que le contribuable arrête de payer pour les banques en difficulté au sein de la zone euro grâce à sa proposition de résolution bancaire, une mise au point qui intervient au moment où les termes du sauvetage de Chypre inquiètent.

"Nous voulons nous retrouver dans une situation où le contribuable arrête de payer pour les erreurs des banques", a affirmé Chantal Hugues, la porte-parole du commissaire européen aux Services financiers, Michel Barnier.
Evaluer :   4  1Note :   3
EmailPermalink
Le dépot bancaire.... tout un programme en fait. Eh oui, c'est bien une créance sur la banque. Si la banque capote, en toute légalité vous perdez tout.....
Mon grand père était "monté" à Paris au tout début du siècle (le XXième) pour y "faire fortune" comme on disait alors. Hors ses années mobilisé pendant la grande guerre, il avait repris un petit commerce, l'avait développé et bien fait prospérer, sans pleurer l'huile de coude et les heures de travail. En 1928 il réalise ses biens, place tout dans une banque et retourne au pays pour jouir d'une confortable retraite avant l'heure. Sauf que.... le banquier était le plus souvent sur les hippodromes et un peu dans sa banque pour récupérer des liquidités...vous commencez à comprendre. Tout ce petit manège (et ce n'était pas des chevaux de bois) s'est bien sûr terminé par la faillite de ladite banque dont je tairai le nom par courtoisie pour les descendants. Quant à la créance, je ne vous fait pas de dessin ! Voilà comment mes grand parents se sont retrouvé en culotte courte à 50 balais au fin fond de l'Ardèche ! Quant à rebondir, le terme dans ce sens n'existait même pas à cette époque !
Moralité : 25 ans à fond et 35 ans de misère à cause de quelques tickets de tiercé.
A quoi jouent nos banquiers ? Tiercé, loto, roulette russe..... "To big to fail" ??? Mon cul oui ! A toutes les époques des gens qui ont travaillé dur ont été spoliés par ceux qui avaient la garde de leur argent. Et ça leur est tombé dessus aussi vite que la foudre. Peu importe comment ou pourquoi ça arrive, c'est une constante de toutes les époques !
Comme dit le bon sens populaire :" il ne faut pas mettre tous ses oeufs dans le même panier". Ah, ces chères petites espèces sonnantes et trébuchantes....
Là on a un exemple plus que frais de ce qui nous pend au nez avec l'exemple chypriote. Croire que ça va s'arrêter là est d'une naïveté coupable, on est plus que prévenus !
Evaluer :   14  3Note :   11
EmailPermalink
"Le PS porte aujourd’hui, parce qu’il est aux affaires, la responsabilité de faire des choix politiques forts pour sauver la démocratie française et les grands partis dits de gouvernement."

Le gouvernement aux affaires aurait la responsabilité de sauver les grands partis ????

Mais ça sort de quel chapeau cette nouveauté ??

Le gouvernement n'a pas à gouverner pour les partis, ni contre eux d'ailleurs, ni les gros ni les petits !!

Il serait d'ailleurs sain qu'à défaut de prêter serment comme dans d'autres pays le candidat qui accepte son élection rende symboliquement toutes ses cartes d'adhésion.

En démocration effectivement les 51% peuvent imposer leurs vues aux 49%, mais pas en république !
L'élu en république est l'élu de TOUS, il est de bon ton de donner d'emblée des gages à ceux qui n'avaient pas voté pour lui, signe que durant son mandant, TOUS seront traités également.
Evaluer :   8  6Note :   2
EmailPermalink
Vous y croyez pour de vrai ?
Evaluer :   5  2Note :   3
EmailPermalink
Evaluer :   3  6Note :   -3
EmailPermalink
Je ne crois pas à un système électif, surtout avec des candidatures.
Mais de là à renommer un vice ou une dérive en "responsabilité gouvernementale" il y a un gouffre.
Evaluer :   4  1Note :   3
EmailPermalink
Russ65, Le député fédéral belge Laurent LOUIS plaide pour la suppression de tous les partis politiques et l'instauration d'un Parlement citoyen.

Une idée révolutionnaire qui mettrait fin a tous les magouilles du lobbying des banksters et de grands groupes industriel.

Le citoyen aurais le chois de choisir pas un parti, mais bien des personnes qui seront jugés dans leur mandats, cela serait terminé avec un système politique qui s'apparente toujours plus à une association mafieuse ou les composants sont protégés par une omerta politique et ou l’appartenance à un partis n'est que une pure formalité puisque les actions des partis sont tous les mêmes sous dictat des puissants.

http://laurentlouis.eu/index.php?id=1&lang=fr
Evaluer :   3  0Note :   3
EmailPermalink
Incroyable ! Non pas sur ce que tout le monde sait mais sur les raccourcis et la méthode.

Je vais donc faire comme l'auteur de cet article, ne pas m'étendre sur le cas chypriote parce qu'il suffit de lire, de se documenter et d'écouter pour avoir une idée de ce qui attend les citoyens européens dans un futur proche.

Je m'en vais donc parler aussi de la montée des extrêmes.

Tout le monde sait, mais c'est omis par l'auteur de cet article, que les problèmes de l'Europe est voulu par les Etats Unis et la finance mondiale dirigée par des sionistes, oui parfaitement les sionistes, et ceux qui en douteraient, n'ont qu'à se documenter et creuser cette voie, au lieu de me balancer des avis sans preuve.

L'auteur semble défendre Moscovici au détriment de Melenchon en prétendant ou plus exactement en disant que les merdias, c'est le qualificatif qui leur est attribué lorsqu'ils se drapent sur des sorties du genre que le dernier cité serait antisémite. Mais bon sang, on se fiche du monde là. Mélenchon est aussi un juif ; je ne dirai pas sioniste car, apparemment il ne trempe dans cette gadoue, et c'est peut être pour cela qu'il est taxé de la sorte.

Comparer Mélenchon, ce "mousquetaire" des causes perdues d'avance avec Le Pen, c'est vraiment se foutre du monde. Je ne défends pas Mélenchon mais à choisir, je préférerais ce dernier pour des tas de motifs ; au moins Mélenchon ne fait pas rentrer sa famille afin de manoeuvrer les bonnes âmes charitables du parti qui lui font des dons au contraire des Le Pen qui, non seulement font dans le même registre depuis des lustres, de père en fille et maintenant toute la meute, comprenant la petite fille mais aussi font dans le populisme car ils n'ont rien d'autre à proposer.

Voilà que l'auteur de cet article nous invente un mot exécrable à plus d'un titre, IDI (Immigration, Délinquance, Islamisation), prenant ainsi le relais et/ou faisant le porte-voix de la famille Le Pen en liant les trois données pour la bonne cause des extrêmes. Mais mon bon monsieur, vous déraillez complètement ; il ne suffit pas de lire des articles, où tel Colombo, vous évoquez souvent votre femme mais là vous dépassez les limites car voilà que vous vous servez de ce site comme d'une tribune pour faire passer des messages, non pas subliminaux mais bien racistes depuis que l'ancien président de la ripoublique, Sarkozy de Nagy-Bosca le français d'apparence, avait libéré la parole raciste et plus particulièrement, je dirais seulement à l'endroit des musulmans, étant entendu qu'il ne pouvait pas être anti-juif, l'étant lui-même.

A la vérité, ce qui arrive à la France est le résultat de ses hommes politiques qui ne servent pas le pays mais bien qui servent Israël.

Remontons donc à 1973 année au cours de laquelle fut votée la loi Rothschild et qui est à l'origine de l'endettement faramineux du pays et dont les instigateurs n'étaient autres que Giscard et Pompidou. Le pays en paye le prix depuis lors et plus encore en ces derniers temps. Cette référence, je ne le l'avais jamais vu écrite de votre main et pourtant elle est capitale et explique la situation actuelle aux seuls profits des banquiers sionistes bien connus en ce monde. Ce ne sont pas les alloc. de toutes sortes qui posent problème mais bien cette loi scélérate votée par nos chers dépités.

Parlons aussi des principaux ministres de ce gouvernement - Fabius, Moscovici, Valls, Peillon, -, qui, dès leur lever, pensent exclusivement à ce qu'ils pourraient faire pour servir Israël. Ils le disent eux mêmes et ce n'est pas être antisémite que de rapporter ou rappeler ces affirmations au vu et au su de tout le monde.

Si donc le monde, et plus gravement la France, est dans l'état que nous connaissons c'est voulu, c'est écrit dans les livres, et c'est ce qui est en train de se passer sous nos yeux.

Le reste, tout le reste n'est que boniment.
Evaluer :   12  15Note :   -3
EmailPermalink
Je ne réponds jamais aux commentaires des autres, chacun son idée mais là ça mérite!!
Reliser le texte encore et encore car vous n'avez rien compris! toutes vos affirmations sont fausses: Charles Sannat n'a absuloment pas mis le FN et Mélenchon dans le même sac! et il ne défend pas la thèse de IDI!!! apprenez à lire!!!
Evaluer :   13  5Note :   8
EmailPermalink
Mais bien sûr mais je m'en doutais voyez-vous, il y aurait bien quelques uns sinon plus qui réfuteraient mon commentaire.

En plus, au lieu de m'inviter à apprendre à lire vous feriez mieux de vous l'appliquez à vous même.

"Le sage montre la lune, l'idiot regarde le doigt"
Evaluer :   10  9Note :   1
EmailPermalink
a tout prendre la famille le pen est bien moins nombreuse que celle de melanchon grand orient
Evaluer :   9  4Note :   5
EmailPermalink
Clair que Le Pen ne fait pas partie de la Grande Famille...
Evaluer :   7  6Note :   1
EmailPermalink
Je vais donc reprendre la citation de Winston Churchill, reprise en entête de ce site et qui est à propos à bien des égards :

" Les hommes tombent parfois sur la vérité, mais la plupart se relèvent et repartent comme s'il ne s'était rien passé "

mais encore, pour en rajouter une couche, et dans le droit fil du sujet :

" Moins le blanc est intelligent, plus le noir lui paraît bête " André Gide

Inutile donc d'esquiver la solution en avançant (en reculant plutôt) sur des détours.
Evaluer :   7  7Note :   0
EmailPermalink
et n'oublions pas que "le désir s'accroit, quand l'effet se recule"

Pierre Corneille, Polyeucte
Evaluer :   6  1Note :   5
EmailPermalink
Votre commentaire a recueillis beaucoup de réactions, il faut dire qu' écrire la vérité dérange, cela a été depuis la nuit des temps.

Pour être un étranger je me souviens que depuis fort longtemps les politiciens français vont plus le bonheur de Israël que de la France parce que pour un Juif la religion est la seule raison de vie qui passe devant la nationalité, on la vue avec Sarkozy est maintenant avec les ministres de religion Juif au gouvernement avec un chef d'État qui ne fait que suivre ces ministres comme une brebis.

Je ne suis pas contre les Juifs comme religion, mais plutôt je dois constater les ravages que les appartenant aux dirigeants politiques de religion juive font dans la société Française, un exemple parmi d'autre Tapis/Sarkozy

Si tout cela arrivera comme cette logique destructive de l'électorat vers une dictature, ne sera que la faute de ces dirigeants juifs, ne déplaise ceux ne voulant pas voir la vérité en face.
Evaluer :   6  0Note :   6
EmailPermalink
Aux aveugles et moutons qui croient encore aux économistes qui distillent leurs laïus déviants de la réalité, je ne fais pas appel à eux afin qu'ils ouvrent leurs yeux, je m'en fiche, c'est leur affaire tant ils sont obnubilés par leur petite personne et lobotomisés par les merdias aux ordres.

La France est foutue depuis belle lurette, sauf qu'elle a été bercée d'illusions faisant croire qu'il y aurait bien une solution, à la fin, ce ne seront donc pas les extrêmes type fn ou front de "gauche", évoqués dans cet article qui vont la sauver, puisqu'il est entendu qu'elle a été happée dans le système, vérolé dès son origine et est en passe d'être broyée. Les dés étaient pipés dès le début.

Merci qui ?

http://archive.org/stream/DroitDeLaRaceSuperieure#page/n5/mode/2up

Bonne lecture !
Evaluer :   5  3Note :   2
EmailPermalink
salutation Nenuphar !
vraiment daccord avec vous ,
juste pour vous dire vous avez oublié le le Ö trema de SarkÖzy de Nagy-Bosca
Evaluer :   1  2Note :   -1
EmailPermalink
Mardi 26 mars 2013 :

La Grèce aura "peut-être" besoin d'aide supplémentaire (Schäuble).

Le redressement de la Grèce "prendra du temps" mais le pays se trouve "sur la bonne voie" et si "la confiance se rétablit", cela facilitera le soutien supplémentaire dont "il aura peut-être besoin", a indiqué mardi le ministre allemand des Finances Wolfgang Schäuble.

"Si le pays arrive à avoir un excédent primaire d'ici la fin de l'application du plan UE et FMI en 2014, cela veut dire que le plan est efficace et que la confiance revient", a dit M. Schäuble dans un entretien publié au quotidien Ta Néa.

"La Grèce se trouve sur la bonne voie pour rétablir la confiance. Et tant que la confiance se rétablit, ce serait plus facile pour le pays de continuer de bénéficier du soutien dont il aura peut-être encore besoin dans l'avenir", a dit M. Schäuble, se refusant toutefois à "émettre des hypothèses pour après 2014".

Interrogé sur une éventuelle deuxième restructuration de la dette grecque après celle de 2012, le ministre allemand a répondu : "Si la confiance se rétablit, nous pourrons étudier ce qu'on peut faire en plus pour stabiliser le pays".

En janvier, Poul Thomsen, expert du Fonds monétaire international (FMI), avait estimé que la dette de la Grèce "n'était pas viable" sans de nouveaux "transferts directs" de fonds dans le budget grec par l'Union européenne (UE), qui "s'était engagée" en ce sens lors du sommet de décembre.

Ayant bénéficié de deux lignes de crédit de plus de 240 milliards d'euros depuis 2010 de la zone euro et du FMI, la Grèce prévoit une dette à 189,1% du PIB en 2013, soit 346,2 milliards d'euros (contre une dette de 175,6% du PIB attendu en 2012).

Fin de citation.

Le premier défaut de paiement de la Grèce avait effacé 107 milliards d'euros. Mais maintenant, c'est au tour des créanciers publics de subir des pertes.

La question est donc :

Combien de dizaines de milliards d'euros le deuxième défaut de paiement de la Grèce va-t-il coûter aux contribuables européens ?
Evaluer :   7  1Note :   6
EmailPermalink
Bonjour,

On va dire que je chipote, mais il me semble que dans la dernière phrase de l'avant-dernier paragraphe, il aurait été préférable d'écrire : "Lorsque le débiteur n'est plus solvable, il ne peut pas y avoir de recouvrement de la créance".

En effet, le déposant détenant une créance sur la banque, il est le créancier. Or ce n'est pas le déposant qui est insolvable, mais bien la banque qui comptabilise les dépôts comme une dette dans le passif de son bilan.

Pour ceux qui sont intéressés par le traitement des faillites bancaires, je vous conseille de lire les articles de Vincent Benard sur objectif éco.

Bien cordialement.

P
Evaluer :   8  0Note :   8
EmailPermalink
Les "allocs" étaient une bonne idée en 1950.
Depuis, elles ont permis d'aider à vivre de façon artificielle des gens exploités et payés avec un lance-pierre grâce à la mise en place de ces aides. Mais c'est vrai aussi que vu le pourcentage des charges sur salaire, ça n'incite pas à payer beaucoup un salarié. On tourne en rond.
Et puis les allocs, c'est la porte ouverte à des tas de dérapages grâce au statut de parent isolé et autres escroqueries de ce calibre avec bien sûr une "légalisation" de la polygamie.
Après, on s'étonne que ceux qui bossent n'aient plus envie de payer pour "les autres"...
Mais voilà, la paix sociale a un prix braves gens, et c'est aussi de l'électorat...
Evaluer :   17  4Note :   13
EmailPermalink
Elections françaises 2017: Mélenchon/Le Pen, le choix entre la peste ou le choléra...
Evaluer :   6  11Note :   -5
EmailPermalink
Elections 2012 : on avait le choix entre la tuberculose et la siphyllis.
Evaluer :   21  4Note :   17
EmailPermalink
Non vous vous tromper pour le deuxième, il n'était pas à Paris....

la tuberculose et la siphyllis font moins de morts que la peste et le choléra
Evaluer :   2  11Note :   -9
EmailPermalink
En un mot comme en cent, si on ne veut plus être des malades gouvernés et contaminés par d'autres malades, il nous faut le Roi ! ???
Evaluer :   3  3Note :   0
EmailPermalink
Deux menteurs professionnels, mais si attachant pour ceux qui ne comprennent rien à la politique, donc, ma foi c'est possible de les voir tout les deux l'un en face de l'autre.

Evaluer :   10  7Note :   3
EmailPermalink
vs vs trompez on a la peste et le cholera a tour de role depuis quarante ans
Evaluer :   8  2Note :   6
EmailPermalink
...et on n'a pas fini de guérir de l'une qu'on a déjà attrapé l'autre!

Et qui c'est qui se frotte les mains ? Le pharmacien Rockfeller !!
Evaluer :   6  2Note :   4
EmailPermalink
Mardi 26 mars 2013 :

Des mesures de contrôle strict des capitaux, "temporaires" selon le président chypriote Nikos Anastasiades, ont dû être mise en place pour éviter un "bank run" qui pourrait à lui seul causer la faillite de l'île. Bref, le bilan est lourd. "Chypre est un cas spécifique", a tenté de rassurer le chef de file des ministres des Finances de la zone euro Jeroen Dijsselbloem après avoir provoqué la stupeur dans l'après midi en sous-entendant que cette approche pourrait à nouveau être adoptée à l'avenir. La peur d'un précédent est bien là. D'autant que des craintes pèsent désormais sur une autre petite économie de la zone euro au secteur bancaire hypertrofié : la Slovénie.

http://www.latribune.fr/entreprises-finance/banques-finance/banque/20130326trib000756035/chypre-apres-le-soulagement-l-heure-du-bilan-pour-les-marches.html

Comment ça, les craintes pèsent désormais sur la Slovénie ?

Mais les craintes pèsent aussi sur le Luxembourg.

Les craintes pèsent aussi sur Malte.

Les craintes pèsent aussi sur Jersey et Guernesey.

Dans les mois qui viennent, les économies de la zone euro qui ont un secteur bancaire hypertrophié vont subir le sort de Chypre.

C'est le mektoub.
Evaluer :   9  1Note :   8
EmailPermalink
Dernier commentaire publié pour cet article
Ils ne font que mentir, c'est une seconde nature. Quoiqu'ils disent, ce n'est pas pour le dire mais pour jauger les réactions que cela produit. Ils ne le pensent pas plus que s'ils disaient le contraire. Lire la suite
Rüss65 - 29/03/2013 à 15:55 GMT
Note :  4  1
Top articles
Derniers Commentaires
Une canicule prévisible mais insurmontable
14:22merisier
Perso je fais ma "contre-propagande" auprès des jeunes autour de moi ! Il faut d'ailleurs se rendre compte qu'ils ne sont pas totalement lobotomisé...
Dépenses sociales : un pognon de dingue
24 juinmerisier
@LOUIS L. Si nous avions des gouvernants avec des baloches (des vraies !) et qui voudraient vraiment faire de l'écologie pour le bien public, ...
Dépenses sociales : un pognon de dingue
24 juinLouis L.2
A propos de sécu, je trouvais un peu fort de café les honoraires de dispensation en pharmacie pour un service inchangé mais je trouve avec effareme...
Dépenses sociales : un pognon de dingue
24 juinmerisier2
@ gloopy La sécu qui coule lentement mais sûrement la France, est un schéma de Ponzi de par son mode de fonctionnement, structure financière à ...
Immobilier : Les Français organisent leur propre misère
24 juinSaphir
Les français, ou les gouvernements français ?
Dépenses sociales : un pognon de dingue
24 juingloopy1
sans doute notre merveilleuse "Sécu" ( qui fut imposée aux Français, sans jamais leur demander leur avis, dans l'immédiate après-guerre ) n'est-ell...
Des élus de plus en plus dangereux
24 juinmerisier1
@ LOUIS L. et gloopy Après vérification, 24h Gold n'a plus publié les cours des Mpx depuis le 09 avril 2019 ! ???????????????????????
Dépenses sociales : un pognon de dingue
23 juinmerisier2
Pas de souci, grâce à Agnès Buzyn (ministre de la santé !) on va avoir la couche supplémentaire avec la prise en charge de la PMA si l'on en croit ...
Articles les plus commentésFavorisPlus...
Flux d'Actualités
TOUS
OR
ARGENT
PGM & DIAMANTS
PÉTROLE & GAZ
AUTRES MÉTAUX