Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en

La mort imminente du Roi Dollar

IMG Auteur
Publié le 30 avril 2015
962 mots - Temps de lecture : 2 - 3 minutes
( 3 votes, 5/5 )
Imprimer l'article
  Article Commentaires Commenter Notation Tous les Articles  
[titre article pour referencement]
0
envoyer
0
commenter
Notre Newsletter...
Rubrique : Or et Argent

Sachez que les plateformes en dollars et les unions commerciales sponsorisées par le gouvernement des Etats-Unis sont un échec total. Elles sont très mal pensées, et mal vendues. L’effet en sera l’accélération du rejet graduel du dollar à l’échelle globale. La guerre et les sanctions continuent de soutenir et de défendre le dollar américain, mais il est insoutenable (en raison de la dette qu’il porte) et indéfendable (en raison de l’hyperinflation que génèreront les programmes de QE). Les dernières semaines ont été les plus catastrophiques enregistrées depuis plusieurs années d’un point de vue psychologique. La Banque asiatique pour le développement d’infrastructures, lancée par la Chine, a récemment conquis le cœur de l’Australie et de l’Angleterre, mais aussi de l’Italie, de la France, de l’Allemagne, de la Suisse, du Luxembourg, et semble-t-il aussi du Japon. Un impact notoire a pu être relevé chez l’imposteur kenyan, qui fait de son mieux pour contenir les dommages. La Turquie a rejoint la nouvelle banque cette semaine Sachez que cette banque est destinée au développement de projets. Elle vise à instaurer une fonction plus claire pour la nouvelle Banque pour le développement également promue et financée par la Chine. C’est cette dernière qui est le véritable Cheval de Troie. J’ai déjà expliqué que cette banque aurait pour objectif de convertir des bons du Trésor américain, des obligations européennes, britanniques et japonaises en or, et formerait la banque centrale de l’or des BRICS. Le processus de conversion fera flamber le prix de l’or jusqu’au-delà des 10.000 dollars par once, mais dans le plus grand secret. C’est quelque chose qui devra être fait, afin que le système financier global retrouve une structure stable et équitable.

Avec les défauts de la Grèce et de l’Ukraine qui approchent à grands pas, les grosses banques Occidentales font constamment face à une faillite imminente. Mais la menace la plus immédiate est sans aucun doute la dette des nations émergentes, qui est fixée en dollars. La dette de ces pays a augmenté de 20% en raison des transformations survenues en matière de devises. Avec l’échec des devises d’un côté et l’abandon de la plateforme bancaire de l’autre, le Roi dollar n’a plus de jambes, se retrouve castré, couvert d’acné, accablé par les preuves de voyeurisme à travers les fenêtres des chambres de ses alliés, et par les assassinats de bien trop de civils. Le Roi dollar a besoin de faire un détour par les pompes-funèbres puis par le cimetière, détour qui se fera en faveur de l’étalon or. La route a été tracée. L’étalon or renaîtra du commerce, et non du guichet du Forex. Un peu plus tard, les systèmes bancaires centralisés se débarrasseront de leurs bons du Trésor. En naîtra QE4, puis l’effondrement du système de franchise des banques centrales occidentales. Apparaîtra ensuite le New Scheiss Dollar sur un plateau d’argent. L’or gagnera la partie, il ne reste plus qu’à savoir quand, comment, et quelle sera l’ampleur de la destruction économique qui en découlera.

L’impact sur les mines d’or et les champs de pétrole

Deux importants secteurs économiques auront un lourd impact sur le marché et le prix de l’or. Le secteur minier aurifère est en phase de ralentissement. Il diminue sa production, voit ses profits disparaître, ce qui n’ira pas sans affecter l’offre sur le marché. Je fais ici référence au marché physique, et non à la charade papier gérée par les shamans de Wall Street et de Londres. Le secteur énergétique marginal ralentit lui aussi, la production des projets de schiste s’arrête, les profits disparaissent, ce qui affectera plus le secteur financier que l’offre sur le marché pétrolier. Alors que la production d’or ralentit, les obligations du secteur de schiste devraient imploser à l’approche d’une nouvelle crise des subprimes. Les Etats-Unis sont dévoués aux subprimes, ne connaissent rien que les subprimes, dépendent des subprimes, et s’étoufferont sur les subprimes. Le dollar américain est une devise de subprime. Le terrain vague de la production minière et de l’énergie de schiste aura un effet sur le marché de l’or, mais d’une autre manière. Ensemble, ils contribueront à l’échec du Comex et du LBMA. Notons que le Comex n’a pas livré de contrat à terme sur l’or depuis le mois de juin 2012.

Avec un secteur minier en péril et un secteur de schiste en déclin, le marché de l’or devrait être alimenté à la fois par la réduction de la disponibilité d’or et de la monétisation par la Fed de la dette des sociétés énergétiques.

Certaines pourraient penser que le marché absorbera simplement le défaut de la dette du secteur de schiste. J’en doute fort ! Les sociétés énergétiques sont liées de très près à Wall Street et aux bureaux du gouvernement des Etats-Unis. Ils ont géré le système  pétrodollar grâce à l’or arabe et les politiques gouvernementales des Etats-Unis depuis quatre décennies. Ils ont encore leur mot à dire  au sein du gouvernement, au point de pouvoir imposer leur veto sur les sanctions contre la Russie. Avec la réduction des réserves d’or et la monétisation continuelle de la dette par la Fed, le dollar est condamné, tout comme le Comex. Le monde célèbrera la fermeture du Comex comme il aura par le passé célébré la chute d’une entreprise criminelle. Sachez que la dette du secteur énergétique sera monétisée alors même que les systèmes bancaires étrangers se débarrasseront de leurs bons du Trésor américain, ce qui forcera sûrement la Fed à lancer QE4. La Fed n’est plus crédible. La voix de Yellen n’a pas la portée de celle de Bernanke, de la même manière que la voix de Jacob Lew n’a pas la portée de celle de Greithner. Mais Bernanke et Greithner ne sont que des nabots en comparaison à Greenspan et Paulson. La caste diminutive est en place pour présider sur l’échec.

 

Données et statistiques pour les pays mentionnés : Chine | Etats-unis | France | Grèce | Japon | Luxembourg | Russie | Suisse | Turquie | Ukraine | Tous
Cours de l'or et de l'argent pour les pays mentionnés : Chine | Etats-unis | France | Grèce | Japon | Luxembourg | Russie | Suisse | Turquie | Ukraine | Tous
<< Article précedent
Evaluer : Note moyenne :5 (3 votes)
>> Article suivant
Docteur en Statistiques, Jim Willie CB a exercé pendant 24 ans avant de se consacrer à la finance. Vous trouverez sur son site internet http://www.goldenjackass.com un grand nombre d’articles, et pouvez le contacter à JimWillieCB@aol.com pour toutes questions ou informations sur sa lettre confidentielle.
Publication de commentaires terminée
Dernier commentaire publié pour cet article
Soyez le premier à donner votre avis
Ajouter votre commentaire
Top articles
Flux d'Actualités
TOUS
OR
ARGENT
PGM & DIAMANTS
PÉTROLE & GAZ
AUTRES MÉTAUX