Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en

La plus grosse bulle de l’Histoire est sur le point d’éclater

IMG Auteur
Publié le 10 décembre 2014
753 mots - Temps de lecture : 1 - 3 minutes
( 19 votes, 5/5 ) , 4 commentaires
Imprimer l'article
  Article Commentaires Commenter Notation Tous les Articles  
[titre article pour referencement]
0
envoyer
4
commenter
Notre Newsletter...

En tant qu’investisseur, votre plus gros souci ne devrait pas être de savoir quelles actions acheter, mais ce qui se passera quand la bulle sur les obligations aura éclaté.

Pendant plus de trente ans, les pays occidentaux ont tenté de contourner le déclin de la qualité de vie en émettant de la dette. Pour faire simple, disons que les nations souveraines ont dépensé bien plus que ce que leur permettaient leurs recettes fiscales, et qu’elles ont décidé d’émettre de la dette (ou d’emprunter de l’argent) pour financer leurs divers programmes sociaux.

Cette situation nous était autrefois présentée comme un problème temporaire. Mais comme les politiciens nous l’ont prouvé à maintes reprises, un excès de dépenses n’est jamais temporaire. Aujourd’hui, 47% des ménages américains bénéficient d’une forme ou d’une autre d’aides sociales émises par le gouvernement. Une telle situation n’est pas temporaire… elle est endémique.

Toutes ces dépenses sont financées grâce à de la monnaie empruntée, d’où la bulle sur les obligations, la plus grosse bulle de l’histoire financière : un monstre de 100 trillions de dollars qui gonfle désormais de plusieurs trillions de dollars tous les quelques mois.

Et je n’écris pas ça pour donner de l’effet à ce que j’écris. Les Etats-Unis ont à eux-seuls émis plus d’un trillion de dollars de nouvelle dette au cours de ces huit dernières semaines.

Pourquoi ? Parce qu’ils ne disposent pas de l’argent nécessaire au remboursement de leur dette passée qu’ils doivent aujourd’hui rembourser… alors ils émettent de la nouvelle dette pour obtenir l’argent nécessaire au remboursement de leur dette la plus ancienne.

Voilà qui a tous les airs d’une combine à la Ponzi… mais les Etats-Unis ne sont pas les seuls à en faire ainsi. A l’échelle globale, la bulle sur la dette souveraine représente plus de 100 trillions de dollars. Toutes les grandes nations du monde enregistrent un ratio dette/PIB de plus de 100%, qui n’inclue que la dette présente sur leurs bilans… et ne prend pas en compte les passifs non capitalisés que sont par exemple Medicare et la sécurité sociale.

C’est pourquoi la Fed et toutes les autres banques centrales du monde sont terrifiées à l’idée de voir grimper les taux d’intérêt : parce que tout ce qui ressemble de près ou de loin à une normalisation des taux d’intérêt est synonyme de banqueroute pour de nombreux pays.

Souvenez-vous que lorsque les taux d’intérêts fluctuent, ils ont tendance à le faire rapidement. Prenons l’exemple de l’Italie. Le pays était considéré un pilier de l’Union européenne depuis l’adoption de l’euro en 1999. Pour cette raison, les marchés étaient satisfaits de prêter à l’Italie à taux stables avec un taux de rendement des obligations italiennes sur dix ans de moins de 5% pendant près d’une décennie.

Et puis en quelques semaines, les rendements des obligations italiennes ont flambé pour passer au-dessus des 7% : le niveau tant redouté auquel un pays est considéré insolvable et en route vers le défaut. Il a fallu que la Banque centrale européenne établisse des mécanismes de prêt extraordinaires (Opérations de prêts à plus long terme 1 et 2, de l’ordre de plusieurs centaines de milliards d’euros… pour une économie de deux trillions d’euros) pour pouvoir sauver l’Italie d’un effondrement systémique potentiel.

L’Italie est passée d’un pilier de l’Europe à une nation insolvable en seulement quelques semaines… parce que ses taux d’intérêt ont atteint 2% de plus que leur niveau habituel.

Et l’Italie n’est pas seule dans cette situation. Les nations occidentales en général sont dans un état similaire. C’est pourquoi le quantitative easing a été un outil monétaire si populaire auprès des banques centrales (depuis 2008, elles ont dépensé plus de 11 trillions de dollars pour acheter des actifs, habituellement des obligations souveraines). Le QE n’a jamais eu pour objectif de créer des emplois et de générer la croissance… il n’a jamais été rien de plus qu’une tentative désespérée des banques centrales d’établir un palier sous le marché des actions pour que les taux ne grimpent pas.

C’est aussi pourquoi les banques centrales ont maintenu les taux d’intérêts à ou sous zéro. Elles ne peuvent pas se permettre de laisser les taux grimper. Aux Etats-Unis, chaque pourcentage de hausse des taux d’intérêt est synonyme de 150 à 175 milliards de dollars de paiements d’intérêts supplémentaires par an.

Oubliez les actions, oubliez les systèmes d’évaluation, le vrai problème est ce qui se passera quand la bulle sur les obligations aura éclaté. Quand cela se produira, ce ne seront pas des banques qui feront faillite, mais des nations entières.

 

Données et statistiques pour les pays mentionnés : Etats-unis | Italie | Tous
Cours de l'or et de l'argent pour les pays mentionnés : Etats-unis | Italie | Tous
<< Article précedent
Evaluer : Note moyenne :5 (19 votes)
>> Article suivant
Publication de commentaires terminée
  Tous Favoris Mieux Notés  
oui la dette est n est pas controlable.....regarde le japon.....260% du PIB cela veut dire que nous allons ( nous français ) pouvoir tenir encore pendant 30 ans.....
-la dette 2000 millards d euro avec un taux inferieur a 2%
- l actif financier et patrimonial en France est de 70 000 millards d euro
- UNE " taxe " de 5 % de nos avoirs et il n y a plus de probleme.......( de type chypre )
cette taxe ne serait pas attribuer a payer le train de vie de l etat mais a rmbourser la dette.....

le petit français qui a rien sur son compte et pas de patrimoine 60 % ne paye rien ou presque...
la classe moyenne paiera environ 10 000 a 50 000 euros
et les plus riches paieront bien plus...(.Madame betencourt elle oui 2.5 millards d euros....c est pas beaucoup plus que son phtographe prefere....)

voila c est tellement simple que cela ne se ferra jamais.....ce n est pas politiquement correcte...!!!


bonne chance a tous pour cette nouvelle année, le travail rien que le travail nous mettra a l abri de la guerre , du declin, ou des catastrophes....mais voulons nous encore travailler , nous qui travaillons le moins dans le monde.....BON VENT
Evaluer :   2  0Note :   2
EmailPermalink
Franchement, si je n'avais pas été aussi naïf il y a deux ans, j'aurais compté les articles de ce genre..... toujours la même rengaine : "sur le point d'éclater" , "imminent" , "très bientôt" , "dans les prochaines semaines"...

Et après on attend bien gentiment que l'inévitable arrive, et en temps voulu on dira : "mais oui, ça a éclaté trois ans après mon article qui disait 'imminent', mais il faut regarder en fonction de l'histoire humaine, c'est quoi trois ans comparé à 3000 ans de civilisation ?"

Evaluer :   2  0Note :   2
EmailPermalink
C'est vrai que moi aussi je commence aussi à saturer de ce catastrophisme. J'ai déjà cessé de regarder Olivier Delamarche sur BFM Busines car j'avais l'impression de le voir rejouer le même sketch pour la nième fois, marrant au début mais là je n'en pouvais plus (limite pitié pour lui car ça a l'air d'être un type bien). Je me réjouis de ne pas avoir suivi à la lettre tous les conseils de Charles Sannat depuis le début car ceux qui l'on fait doivent avoir des boîtes de conserve dont la date de péremption doit approcher ! Non je continue juste d'acheter quelques piécettes car c'est très apaisant de contempler ma collection et dans le pire des cas, ça servira peut-être pour d'autres impératifs plus vitaux. Donc pour conclure avec cet article c'est qu'au moins, si "la machine, la bonne machine, durera bien autant que nous" (Louis XV) se révèle être une mauvaise anticipation, un mauvais paris sur le fait que ceux qui nous dirigent trouveront éternellement le moyen de repousser l'inévitable, et bien cette fois, on ne pourra pas dire que l'on avait pas été prévenus.
le Japon tient depuis 20 ans.

Bien malin celu qui connait la date de l'explosion.

Un peu plus de retenu de la part de ces rédacteurs ferai en effet du bien
Dernier commentaire publié pour cet article
oui la dette est n est pas controlable.....regarde le japon.....260% du PIB cela veut dire que nous allons ( nous français ) pouvoir tenir encore pendant 30 ans..... -la dette 2000 millards d euro avec un taux inferieur a 2% - l actif financier et pa  Lire la suite
marc P. - 13/12/2014 à 09:15 GMT
Note :  2  0
Top articles
Derniers Commentaires
4 en procès pour vol d'une énorme pièce d'or au musée de Berlin
15 janv.Saphir
Si ils avaient vendu leur part de la pièce, on aurait retrouvé des mouvements d'argent, or si la police émet juste une supposition, y'a fort à pari...
L'Uranium est le métal qui a eu la meilleure performance en 2018
15 janv.Fortuna
... et c'est bien entendu lorque le nucléaire repartira en fanfare que la France aura démantelé son industrie et ses capacité de production, alors ...
Grand débat. Faut-il y aller ?
14 janv.Monrose2
Un maire rural au sortir de Matignon hier a déclaré à peu près, au milieu des autres " il ne faut pas nous faire encore le coup du "Je vous ai com...
Les Français fuient-ils la France ?
14 janv.glanduron1
Le titre de l'article est "Les Français fuient-ils la France ?" Vous êtes vous déjà trouvé dans un endroit qui sent le souffre ? Ca sent t...
Grand débat. Faut-il y aller ?
14 janv.glanduron4
Ce "grand" débat, tout comme la stupéfiante lettre adressée aux français, n'est qu'une manoeuvre grossière et désespérée pour briser le mouvement d...
Grand débat. Faut-il y aller ?
14 janv.merisier5
Pipeau ! Tant qu'on ne pourra pas appeler un chat "un chat" sans risquer de passer pour un "iste", un "phobe", ou un séditieux avec à la clef un po...
Matthew Lynn: La prochaine crise de la zone euro a commencé et entr...
14 janv.Monrose3
Il semble donc qu'on va revenir au fameux concept de l'hélicoptére money, pour redonner de l'oxygène aux économies exsangues La métaphore ...
Videz les banques! Yellow Vest propose une course de banque comme p...
14 janv.Louis L.
L'auteur et moi ne sommes pas d'accord: J'aimerais bien qu'il immigre chez nous.....................mais pas lui !
Articles les plus commentésFavorisPlus...
Flux d'Actualités
TOUS
OR
ARGENT
PGM & DIAMANTS
PÉTROLE & GAZ
AUTRES MÉTAUX