Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en

La première écologie, c’est l’économie.

IMG Auteur
 
Publié le 21 mars 2013
492 mots - Temps de lecture : 1 - 1 minutes
( 8 votes, 3,9/5 ) , 3 commentaires
Imprimer l'article
  Article Commentaires Commenter Notation Tous les Articles  
0
envoyer
3
commenter
Notre Newsletter...
SUIVRE : Épargne Recyclage
Rubrique : Editoriaux

 

 

 

 

Le mot économie désigne usuellement l'ensemble des activités d'une collectivité humaine relatives à la production, à la distribution, à l'échange, et à la consommation des richesses.


Mais ce n'est pas un hasard s'il signifie également et plus communément , le fait de réduire ses dépenses, et d’éviter les dépenses superflues. Dans le même registre, ce que l'on économise, c'est ce que l'on épargne, ce que l'on évite de dépenser.


En matière de ressources naturelles, le souci écologique est un souci d'économie. Il s'agit d'être économe avec les ressources naturelles.


Georges Kaplan, s'inspirant du livre de Cécile philippe, a signé chez Causeur un très bon article sur le sujet, reprenant les lignes de Karl Marx sur l’obsession des capitalistes à tirer un profit de toute chose, y compris des déchets. Et l’idéologue barbu de souligner l’acharnement fanatique des capitalistes à économiser des ressources.


Effectivement, le souci d’économie est fondamentalement écologique, en ce qu’il cherche à optimiser l’utilisation des ressources. Le recyclage fait ainsi partie intégrante du cycle économique le plus traditionnel. En revanche, et à titre d’exemple, une source d’énergie qui demanderait plus d’énergie pour être fabriquée que ce qu’elle sera capable de fournir pendant sa durée de vie (ce qui est malheureusement le cas de nombreux panneaux photovoltaïques) n’est pas économique et nécessitera des subventions pour survivre.  Ceci n’est ni plus ni moins un gaspillage de ressources rares et représente donc un déficit écologique


Une jeune entreprise française démontre en ce moment avec une excellente idée, que la recherche du profit, le libre échange, et l’économie des ressources naturelles sont absolument compatibles, sans se maquiller en énergie verte, qui tient en général sa couleur de la communication politique, et sa rentabilité de la poche des contribuables.


Qarnot computing propose donc de faire le rapprochement entre la chaleur produite par le calcul informatique et les besoins en chauffage des particuliers. Ainsi, au lieu de dépenser de l’énergie à refroidir d’énormes data-center, l’entreprise propose de disperser les unités de calculs au sein des habitations afin de restituer la chaleur produite localement sous la forme de chauffage domestique.


La mise en réseau des processeurs installés sous la forme de radiateurs dans les appartements de particuliers ou dans des locaux professionnels permet ainsi d'éviter le coût immobilier des centres de calcul et le coût de refroidissement de ces derniers.


La créativité entrepreneuriale rend ainsi le meilleur service à l'environnement, en permettant des échanges entre :

-        L'offre de chaleur, et la demande de chauffage.

-        L'offre d'espace domestique et la demande d'espace de stockage.


Cette double économie de ressources (espace et énergie) est ainsi naturellement couronnée par un double intérêt économique. Les  utilisateurs de serveurs de calculs réalisent des économies d'infrastructure, et les particuliers des économies de chauffage.


Ce genre d'initiatives sont de bonnes nouvelles pour la planète alors que la multiplication des taxes vertes qui alimentent des usines à gaz administratives et financent les lubies de certains sont en fait un grand gaspillage de ressources.

 

 

<< Article précedent
Evaluer : Note moyenne :3,9 (8 votes)
>> Article suivant
Renaud DOZOUL est architecte de formation. Il crée une agence à Paris en 2004 après avoir exercé pendant deux ans à Mexico. Il se consacre désormais à la recherche et à l’écriture. Il publie notamment en 2011 « 10 bonnes raisons de restaurer la Monarchie » aux éditions Muller et travaille actuellement sur un ouvrage consacré aux fondements de la liberté en occident.
Publication de commentaires terminée
  Tous Favoris Mieux Notés  
Reste à évaluer la question du rayonnement électro-magnétique émis par ces 'radiateurs'... car l'économie du coût de chauffage réalisée par cette opération dans les habitats, risque d'être vaine... après 'l'éradication' des locataires... pour cause de cancers (pourtant 'écologiques' eux-aussi) !
Ca vous dirait de dormir à coté d'une micro-centrale électrique, ou sous un pylône EDF... ?
Outre cet aspect, et non des moindres, il y a aussi celui de la gestion d'un nouveau contrat, un de plus ! Il faudra un jour passer un diplôme de comptable pour faire la gestion de ses comptes domestiques... Ca devient inquiétant le temps qu'on dépense pour cela, à cause de dizaines de contrats pour une chose ou une autre... Sans compter qu'on n'est pas juriste et que cette langue spécifique est ardue et rébarbative pour le commun des mortels... ce qui fait qu'au final, bon nombre de nos contrats sont signés sans qu'on est ou en apprécier véritablement toutes les clauses... Car je suppose que ces dispositifs ne nous appartiendrons pas, qu'on ne fera que les détenir au travers une location/sercice... un peu comme cette entreprise allemande qui installe des micro-générateur à gaz chez les particuliers. Cette formule (avec location) 'cartonne', car elle a de très nombreux avantages, pour fabriquer son électricité à un coût raisonnable...
Quoiqu'il en soi, on n'arrête pas le progrès et l'idée de Qarnot computing peut peut-être s'avérer viable pour les particuliers, même si pour l'instant, je reste septique. Après, pour des usages autres... bonne idée. Pourquoi pas, si le bénéfice/risque santé est également évalué correctement (sans la distorsion dû à des lobbys, etc...) et déclaré comme positif et viable, concomitamment à celui environnemental, bien sûr.
Très très bonne idée l'hiver (les gamers connaissent bien l'astuce), mais je doute que les clients soient d'accord pour n’accéder aux serveurs qu'en saison froide...en été, pour cause de surchauffe dans les appartements, ça m'étonnerai que ça soit pratique...
Et si on veut régler la température, on limite la charge cpu ?
J'ai hâte de voir les tests en vrai !
Evaluer :   1  3Note :   -2
EmailPermalink
Pourquoi les serveurs ne pourraient-ils pas se refroidir de manière classique en période chaude?

De plus, il existe des systèmes de climatisation dont l'alimentation est une source de chaleur, soleil ou air chaud.
Dernier commentaire publié pour cet article
Reste à évaluer la question du rayonnement électro-magnétique émis par ces 'radiateurs'... car l'économie du coût de chauffage réalisée par cette opération dans les habitats, risque d'être vaine... après 'l'éradication' des locataires... pour cause de ca  Lire la suite
debudelafin - 23/04/2013 à 08:16 GMT
Top articles
Derniers Commentaires
Pétrole : alerte rouge pour la France et nos approvisionnements
16 sept.Josey Wales2
Avant on n'avait deja pas de petrole mais on avait des idees. Maintenant qu'on a plus d'idees...
Clownerie ministérielle : Bruno Le Maire veut une blockchain publique
14 sept.Fortuna
This country is fucked up
La BCE en mode Père Noël avec 1000 euros pour à Noël !!
10 sept.ramin974
Bonjour, Tout ça me rappelle les parties de monopoly que je faisais quand j'étais petit. Normalement quand un joueur n'a plus de sous, il ...
Martin Armstrong : de nouvelles découvertes compromettent le dogme ...
10 sept.Alain J.
Bonjour Venez habiter entre 1800 et 2200 m d'altitude Mr Flamel. L'expérience en science vaut mieux que toute théorie avec des idées préconçues...
France : une couverture (et une fraude) sociale légendaire ?
10 sept.Red Pill1
Mais, mais, mais, je pensais que nous avions le meilleur systeme de secu du monde, que le monde entier nous l'enviait, et que nos enarques, la fine...
France : une couverture (et une fraude) sociale légendaire ?
10 sept.Go4Gold
Il y a trois sortes de comptables : ceux qui savent compter et ceux qui ne savent pas compter
L’avenir inquiétant des banques… et de vos frais !!
07 sept.jymesnil2
Bon la blague qui consiste à prétendre que les banquiers prêtent l'épargne des clients est une blague....les depots sont ridiculement insuffisants ...
Grâce au glyphosate, la SNCF va nous coûter encore plus cher !
06 sept.Fortuna
En France on n'a pas de petrole, on n'a pas de bonnes idees mais au moins on n'aura plus de desherbants
Articles les plus commentésFavorisPlus...
Flux d'Actualités
TOUS
OR
ARGENT
PGM & DIAMANTS
PÉTROLE & GAZ
AUTRES MÉTAUX