Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en

La prochaine crise vous laissera incapable de retirer votre argent

IMG Auteur
Publié le 18 décembre 2015
560 mots - Temps de lecture : 1 - 2 minutes
( 18 votes, 4,9/5 ) , 7 commentaires
Imprimer l'article
  Article Commentaires Commenter Notation Tous les Articles  
[titre article pour referencement]
0
envoyer
7
commenter
Notre Newsletter...

Pourquoi se fait-il qu’à chaque fois qu’une crise bancaire survient, tout le monde se dise surpris ?

La raison en est en fait très simple : tous ceux qui se trouvent au somment de la chaine alimentaire financière ont toutes les raisons du monde de se taire à propos des problèmes qui leur font face.

Banquiers centraux, directeurs de banques, politiciens… tous ces gens se concentrent principalement sur le maintien de la confiance en le système, et non sur la résolution des problèmes du système. Ils ne sont même pas prêts à discuter ouvertement de ces problèmes, parce qu’il deviendrait très vite évident qu’ils en sont eux-mêmes la cause.

Pour cette raison, vous n’entendrez jamais, et je dis bien jamais, un banquier central, un directeur de banque ou un politicien admettre ouvertement ce qui se passe sur le système financier. Même les petits employés n’en parlent pas, parce que A) ils ne connaissent pas la vérité, ou B) ils seraient renvoyés s’ils en parlaient à d’autres.

Je vous conseille de prendre quelques minutes et de réfléchir à tout ça. Personne parmi la sphère du pouvoir ne vous mettra en garde des risques que vous courez (à l’exception peut-être de Ron Paul, qui est déjà marginalisé par les médias).

Quand frappera la crise, il sera beaucoup, beaucoup plus dur de sortir votre argent des banques.

Voyez les récentes régulations mises en place par la SEC pour interdire les retraits en cas de crise.

Ces régulations ont été baptisées Rules Provide Structural and Operational Reform to Address Run Risks in Money Market Funds. Voilà qui peut sembler anodin, mais voyez ce qui vient ensuite :

Droits de rédemption – sous cette législation, si les actifs liquides hebdomadaires d’un fonds des marchés monétaires passent sous les 30%, son conseil de direction peut prendre la décision de suspendre les rédemptions. Pour imposer cette décision, le conseil devra la justifier comme allant dans le meilleur intérêt de son fonds. Cette suspension devra être annulée sous dix jours, bien qu’elle puisse prendre fin avant cette échéance. Les fonds des marchés monétaires ne seront pas autorisés de suspendre les rédemptions pendant plus de dix jours ouvrables sur une période de 90 jours.

Voyez également ceci :

Fonds gouvernementaux des marchés monétaires – les fonds gouvernementaux des marchés monétaires ne seront pas sujets à ces frais et provisions. En revanche, sous cette législation, ces fonds pourront volontairement opter pour son adoption, à la condition de faire part de leur décision aux investisseurs.

http://www.sec.gov/News/PressRelease/Detail/P...ease/1370542347

En termes clairs, si le système faisait de nouveau face à des difficultés, les fonds des marchés monétaires pourraient geler le capital (ce qui signifie que vous ne pourriez plus retirer votre capital) pour une durée maximale de dix jours ouvrables. Si le système financier était en bonne santé, les régulateurs n’auraient pas eu besoin d’établir de telles réformes.

Comme Zerohedge l’a noté un peu plus tôt ce matin, ces régulations se répandent. Un hedge fund vient de suspendre tous les retraits… ce qui signifie que les investisseurs n’ont plus accès à leur argent. Attendez-vous à de plus en plus de scénarios de ce type au cours des prochains mois.

La solution, comme nous l’avons vu en 2008, ne sera pas de laisser place aux défauts et aux restructurations de dette, mais de forcer les investisseurs à demeurer pleinement investis, quel qu’en soit le coût.

 

<< Article précedent
Evaluer : Note moyenne :4,9 (18 votes)
>> Article suivant
Publication de commentaires terminée
  Tous Favoris Mieux Notés  

Risque d'effondrement économique, par neutralisation des centrales nucléaires françaises. Des drones de reconnaissance ont été repérés vers nos centrales nucléaires :



https://www.youtube.com/watch?v=02QF0Mkv0zk
Donc , surtout ne pas investir et encore moins consommer !
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
A l'avenir le travail ne vaudra rien. Pléthore d'offre, maigre demande. Dans un premier temps les digues du smic et autres tiennent mais elles cèderont.
Seul le capital rapportera.
Mais il sera très dur d'en produire. Bénéfices taxés pour empêcher l'auto-investissement. Revenus taxés. Epargne taxée. Patrimoine taxé sans considération du revenu.
Pour disposer de capital, l'emprunt bancaire sera incontournable. Bien entendu, seuls les dossiers et projets agréés pourront se faire créditer leurs comptes, ne croyez pas faire financer ce qui vous plaira à vous!

Donc il faut s'efforcer, contre vents et marées, de produire du capital pas trop saisissable AUJOURD'HUI.
Evaluer :   2  0Note :   2
EmailPermalink
@Pâris.

"A l'avenir le travail ne vaudra rien... Seul le capital rapportera, Mais il sera très dur d'en produire. Bénéfices taxés pour empêcher l'auto-investissement. Revenus taxés. Épargne taxée. Patrimoine taxé sans considération du revenu... Donc il faut s'efforcer, contre vents et marées, de produire du capital pas trop saisissable AUJOURD'HUI."

Je ne sais pas ce que l'avenir nous réserve, mais nous vivons (insidieusement) ce que vous décrivez.

Par contre, vous n'avez pas parlé de la composante sociale. Au rythme où vont les choses, arrivera un moment où le seuil d'inacceptabilité des masses sera atteint !
Aussi révolté que soit le peuple il ne pourra pas créer du capital et il ne pourra ou ne voudra pas créer de l'emploi. L'emploi n'est pas un but ! Ce n'est qu'un moyen vers le pognon. Si le même pognon peut être créé par un peu de capital ou par beaucoup de travail, la population ne choisira pas le travail.
Dois-je déduire de votre conclusion qu'elle ira se saisir du capital visible par la force ou la violence ?

Notez au passage que les révoltes et les guerres détruisent énormément de valeur(s) et n'en produisent aucune. Au mieux elles rebattent les cartes restantes.
L'argent non plus n'est pas une fin en soit (même si elle régit le monde).

La valeur travail déjà malmenée, tendant vers zéro, équivaudrait à remettre en vigueur l'esclavage.
Je ne vois pas pourquoi un esclavagiste achèterait et entretiendrait des esclaves si le travail de ceux-ci était sans valeur.

Le travail n'est pas un but:
Si vous devez creuser une tranchée de 100m dans votre jardin, et si vous savez qu'il existe des pelleteuses à pas cher, vous ne convainqurez personne de se cracher dans les mains et de la faire à la pioche et à la barre à mines, pour le seul "bien" d'avoir du travail à faire !
PERSONNE ne veut du travail si un supplément de capital raisonnable permet de s'en passer !
Dernier commentaire publié pour cet article
Je ne vois pas pourquoi un esclavagiste achèterait et entretiendrait des esclaves si le travail de ceux-ci était sans valeur. Le travail n'est pas un but: Si vous devez creuser une tranchée de 100m dans votre jardin, et si vous savez qu'il existe des pe  Lire la suite
Pâris - 23/12/2015 à 21:02 GMT
Top articles
Derniers Commentaires
Immobilier : des charges de plus en plus intenables
21 juil.GAP
D'accord avec vous sur l'or, cependant on n'est pas à l'abri d'un changement de fiscalité. J'en veux pour preuve, ce " très bon, très con...pé...
Or électronique : voici déjà un concurrent au RMG, BullionCoin, qui...
22 juil.POL_BCT
Juste une simple remarque: les ETF ont aussi commencé leur vie au taux de 1 pour 1, ils en sont à combien maintenant ? une once de métal pour 100 à...
Or électronique : voici déjà un concurrent au RMG, BullionCoin, qui...
21 juil.Pâris
L'autorité est soeur de la confiance. Elle s'inspire mais ne se décrète pas. Le mot n'est pas adapté pour un employé envers son employeur. Mais...
Or électronique : voici déjà un concurrent au RMG, BullionCoin, qui...
21 juil.Dorothée
"autorités" : l'un des mots les plus exécrables de la langue française !
Démission de M de Villiers, la déconstruction des Etats se poursuit...
21 juil.Y.Jullien5
Mackerel sonnerait pas mal.
Démission de M de Villiers, la déconstruction des Etats se poursuit...
21 juil.Pâris2
Peu importe l'assiette de l'impôt, je parlais du principe même. Du droit moral de prendre de force, de la différence avec un vol. Ça nous rajeunit ...
Démission de M de Villiers, la déconstruction des Etats se poursuit...
21 juil.silvera3
Là je vous corrige Pâris: l’impôt sur le revenu n’a rien de légitime. On peut bien taxer la consommation mais taxer le fruit de votre travail est u...
Bannissement de l’argent liquide : l’Australie a trouvé mieux, les ...
21 juil.silvera4
Bien je suis d’accord avec vous. Il faut une vigilance de tous les instants. S’il y a une économie au noir, c’est bien parce que l’état est envahis...
Articles les plus commentésFavorisPlus...
Flux d'Actualités
TOUS
OR
ARGENT
PGM & DIAMANTS
PÉTROLE & GAZ
AUTRES MÉTAUX