Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en

La responsabilité personnelle la preuve par la neige

IMG Auteur
Publié le 14 mars 2013
1550 mots - Temps de lecture : 3 - 6 minutes
( 52 votes, 4,9/5 ) , 12 commentaires
Imprimer l'article
  Article Commentaires Commenter Notation Tous les Articles  
0
envoyer
12
commenter
Notre Newsletter...
Rubrique : Billets d'Humeur

 

 

 

 



Mes chères contrariées, mes chers contrariens !


Je ne sais pas si vous êtes au courant mais il neige sur une partie du nord de la France. J’écris ces lignes du front. Là où la situation est catastrophique. La Normandie.


Comme je suis amoureux de ma femme et que parfois je suis obligé de sortir de mon antre pour me confronter à la vie extérieure, j’avais eu la brillante idée d’emmener toute la petite famille quelques jours à la campagne prendre le bon air.


Evidemment nous sommes bloqués comme des milliards (n’ayons pas peur des chiffres) de français qui souffrent. Oui mes chers contrariens, la France souffre de 30 cm de neige. Que dis-je, la douleur populaire et médiatique est horribleuuuu. Vous vous rendez-compte tout de même de la neige à quelques jours du printemps.


Comme à chaque épisode neigeux des centaines de gens sont bloqués par la neige (selon la police et le gouvernement) et quelques milliers de voitures (selon les organisateurs). Les gens dorment dans leur bagnole ou dans des dortoirs de fortune ouverts par des communes.


Comme à chaque épisode neigeux un peu important, il n’y a ni saleuse, ni chasse-neige, ni rien du tout et un nombre illimité de crétins roule sans pneu-neige, sans chaîne et de préférence dans des autos allemandes à propulsion arrière sans se poser la question de savoir s’ils vont pouvoir arriver à destination.


La responsabilisation personnelle


Ce que j’aime par-dessus tout, et ceux qui pourraient s’y reconnaitre le prendront avec autodérision car je le dis avec au fond la plus grande bienveillance, c’est « l’assisté de droite ».

Vous ne connaissez pas l’assisté de droite ? C’est assez simple. En général c’est un type d’une cinquantaine d’année, lecteur du Figaro. Plutôt traditionnaliste, opposé au mariage pour tous, et qui peste (à juste titre) contre tous les impôts qu’il paye (et dieu sait qu’il en paye), et évidemment contre tous ces assistés qui lui coûtent si cher ! En temps normal et lorsque la météo est clémente je le comprends ce pauvre type de droite je suis même un peu comme lui (c’est mon côté droitier, même si j’ai aussi une main gauche, voire deux comme dis ma femme lorsque je bricole).

Mais ce que j’aime c’est quand le « winner » qui râle contre les « zimpots » trop chers, hurle au manque de moyens, à la non-assistance à personne en danger car le voilà bloqué comme la plèbe, IPhone à la main, au volant de sa belle berline allemande, coincé comme un con dans une congère qu’il vient de se manger. Il est furieux. Les fonctionnaires sont des flemmards (je reste poli car j’ai entendu autre chose), c’est des gros paresseux qui ne veulent pas pelleter, et donc lui, personnellement, est bloqué. Et là, il n’a qu’une envie, être assisté ! « Je n’ai vu personne (à part le journaliste ayant réussi à se trainer jusque-là), pas un gendarme, personne de la DDE, je n’ai ni à boire ni à manger, c’est une honteuuu !! »


Et bien non, ce n’est pas une honte, c’est comme ça. Nous avons tous autant que nous sommes l’habitude d’être assistés et ceci est valable pour chacun et quelles que soient nos orientations politiques. Un problème de carte bleue ? Nous avons une assistance. Un problème de voiture… une assistance, un problème de santé, la sécu et les mutuelles s’occupent de nous. L’électricité ? EDF intervient. Le téléphone Orange est là (c’est plus compliqué quand c’est Free, mais c’est moins cher). Un problème au ski ou à la montagne ? Le PGHM intervient avec hélicoptère pour vous sauver même si vous êtes en basket sur un glacier. Nous sommes donc tous des assistés à un moment donné de notre vie et en général à beaucoup de moments donnés.


Nous en avons pris l’habitude. C’est une seconde nature. Résultat quand nos petites habitudes sont troublées par un évènement exogène comme disent les gens sérieux (c’est-à-dire un évènement extérieur contre lequel on ne peut rien comme la météo) c’est une catastrophe.


Nos anciens avaient des provisions. Des « garde-mangers ». Nous avions des réserves de bois pour se chauffer, des réserves d’eau pour boire, des bougies pour s’éclairer, bref, à défaut d’être totalement autonomes nous étions beaucoup plus résilients. Pour faire simple, nous étions tout simplement débrouillards.


Aujourd’hui nous attendons que l’aide arrive. Telle cette famille avec 3 enfants débarquant sur une aire d’autoroute sans avoir bu ni mangé depuis deux jours. Encore un (de jour) et ils mourraient de soif entourés de neige (qui est potentiellement de l’eau)…


Au bout du compte nous ne devons que compter sur nous-mêmes. Nous devons être capables de prendre une décision pour notre propre sécurité. Nous sommes, pour beaucoup de choses, responsables de ce qui nous arrive et nous ne pouvons-nous en prendre qu’à nous-mêmes.


Nous pouvons avoir quelques provisions, 2 bouteilles d’eau et une couverture dans une voiture sans un être un paranoïaque car cela est du simple bon sens (surtout l’hiver). Mais lorsque j’agis de cette façon tout le monde me prend pour un illuminé. Dans la vie de tous les jours, la responsabilisation personnelle passe par des choses très simple.


L’impréparation à la crise économique


Tout ce que vous voyez autour de cet épisode neigeux, montre bien à quel point nous vivons avec un sentiment de sécurité absolu en se disant que tout sera toujours pareil, que rien ne changera. Que mon placement en assurance vie vaudra toujours beaucoup d’argent, que j’aurai toujours ma retraite, ou que je ne perdrai jamais mon emploi et bien entendu que si je téléphone à assistance personnes enneigées on me répondra et que les secours héliportés seront là en moins de 5 minutes pour m’apporter un café chaud réconfortant (ne rigolez pas les hélicos de la gendarmerie approvisionnent en bouteilles d’eau un car d’ado coincé sur l’A1 à nos frais).


Rien n’est plus faux. Demandez aux grecs ou aux espagnols. Je le dis depuis plusieurs années et je le répète inlassablement. N’attendez pas que l’état vous aide. L’état est en faillite. Peu importe le temps que cela prendra pour que la grande masse se rende compte qu’il n’y a plus d’allocations familiales (elles vont être divisées par deux dans un premier temps), l’état viendra de moins en moins à votre secours.


Vous devez, sans perdre de temps, car la préparation prend du temps, mener une véritable réflexion autour d’un sujet comme l’autonomie et la responsabilité personnelle.


Préparez-vous à être débrouillard, préparez-vous à être autonome, préparez-vous à être seul ou presque et à ne plus compter sur les « services » supports que nous utilisons tous moi le premier quotidiennement.


Aucun courant, celui du bon sens et du pragmatisme


Il y a des décroissants, des survivalistes, des fin-dumondistes, des « preppers » comme disent les américains. Tout cela est sans importance. Ce qui est important c’est le pragmatisme. Quels sont les risques auxquels nous pouvons être amenés à faire face (laisser tomber les histoires de fin du monde sans intérêt) pour vous concentrer sur l’effondrement économique en cours et la fin de l’état providence ?

Que ferez-vous si vous perdez votre emploi et que vous n’en retrouvez pas ? Et votre conjoint ? Quelle est votre épargne ? Avez-vous de quoi manger pendant 6 mois (même si c’est des raviolis au cheval) ? Avoir une maison est-ce une meilleure idée qu’avoir un appartement avec des charges de copropriétés obligatoires ? Avez-vous des crédits ? Faut-il vous désendetter ?

Bref, autant de questions de bon sens qu’il faut vous poser. Imaginez que nous vivions ces deux prochaines années une lente descente comme en Grèce. Qu’avez-vous à faire pour, personnellement, être en mesure d’absorber ce choc le moins mal possible ?


Alors oui, lorsqu’il neige en France cela me fait toujours beaucoup rire car on a l’impression d’être en état de guerre, que la France est attaquée par une perturbation neigeuse. Les médias amplifient à l’envie la gravité des choses qui ne sont finalement pas si graves que cela. Perdre deux jours et avoir froid ne tue pas forcément même si c’est agaçant ou désagréable. Il ne faut pas tout mélanger.


Dernier petit clin d’œil au monsieur qui est en « tout électrique » chez lui et qui tentait désespérément de faire cuire un vague truc dans sa cheminée porte de l’insert ouverte, (pour tenir la poêle). Ce monsieur, fort sympathique bien que beuglant comme un putois sur l’absence d’électricité, risque de se bruler, ou de s’asphyxier sans parler du simple fait qu’il allait « repeindre » ses murs de fumées noires. L’autonomie et le bon sens c’est dur. Etre contrarien est un travail de tous les jours. C’est une tournure d’esprit, une indépendance intellectuelle pas forcément « confortable ». Mais cela permet de faire face de façon bien plus efficace aux évènements.


Alors en un mot. Préparez-vous à vous passer de l’état dans tout ce que cela implique. Si vous pouvez vous passer de l’état alors vous aurez fait un grand pas pour aborder le monde nouveau qui s’annonce.


Allez je vous laisse, les combats contre la neige viennent de reprendre, elle lance une nouvelle offensive, mais nous allons la repousser. Ici les tranchées à vous les studios.


Charles SANNAT

Editorialiste et rédacteur du Contrarien Matin

Directeur des Études Économiques Aucoffre.com

http://www.lecontrarien.com/

 

 

Données et statistiques pour les pays mentionnés : France | Grèce | Tous
Cours de l'or et de l'argent pour les pays mentionnés : France | Grèce | Tous
<< Article précedent
Evaluer : Note moyenne :4,9 (52 votes)
>> Article suivant
Charles Sannat est diplômé de l'Ecole Supérieure du Commerce Extérieur et du Centre d'Etudes Diplomatiques et Stratégiques. Il commence sa carrière en 1997 dans le secteur des nouvelles technologies comme consultant puis Manager au sein du Groupe Altran - Pôle Technologies de l’Information-(secteur banque/assurance). Il rejoint en 2006 BNP Paribas comme chargé d'affaires Il a exercé les fonction de directeur des études économiques de la société Aucoffre.com de 2012 à 2015, et créé le Contrarien Matin un site de « décryptage quotidien, sans concession, humoristique et sarcastique de l’actualité économique ». Il a fondé en Septembre 2015 le site Insolentiae.com et se consacre depuis pleinement à ce nouveau projet éditorial.
Publication de commentaires terminée
  Tous Favoris Mieux Notés  
si l'assisté de droite rale c'est parcequ'il a l'impression de payer trop d'impot et taxes diverses pour l'etat providence.il est tout a fait normal vu ce que l'etat lui prend qu'il en attende une juste contrepartie le cas écheant.quand cette contrepartie fait defaut c'est normal qu'il se sente roulé ds la farine (pour rester poli)et qu'il exprime sa légitime colère,et il serai juste qu'avec l'etat n'assumant plus sa contrepartie et quelques part rendant caduc le contrat le liant au francais,de revoir les impots et les taxes fortement a la baisse.ce qui est curieux c'est que c'est tout le contraire qui ce produit de plus en plus de taxes et d'impots et de moins en moins de contrepartie,cherchez l'erreur!
Evaluer :   2  1Note :   1
EmailPermalink
Ici la Normandie , je fais mon pain et j'ai des provisions pour la semaine, un insert, du bois et des bougies :-) m'a voiture est toujours bloquée dans mon jardin, certes je travaille a la maison alors tout va bien
Evaluer :   2  0Note :   2
EmailPermalink
Ne voyant pas d'autre solution, je pense quitter la France, l'Europe, et ma banque au passage.
Quel avenir ici ? On me dit d'avance que ma retraite ne sera plus indexée sur l'inflation (j'imagine dans trente ans). Les niveaux d'imposition, les taxes, les hausses des prix sur tous les postes.....
Evaluer :   7  1Note :   6
EmailPermalink
Vous méritez une vraie publicité Mr Sannat. Excellent.
Evaluer :   11  0Note :   11
EmailPermalink
Merci Monsieur SANNAT pour vos articles que je suis assidûment, pour ne pas dire que je guette quotidiennement ! Pour rebondir sur votre article, je suis tout autant fidèle à un blog né en 2010 et qui me semble digne d'intérêt pour ceux qui voudraient investiguer plus avant dans ce domaine (et non pas creuser un peu plus la question, l'idée relevant(!) plus de la résilience que de la "bunkerisation")
http://lesurvivaliste.blogspot.fr/
Merci encore à vous d'éveiller le plus de consciences possibles !
Evaluer :   5  2Note :   3
EmailPermalink
Pas sur Francecherie, du moins sur le long terme, concernant un monde sans état, l'assisté qu'il soit de droite ou de gauche, abandonnera sa liberté sans remords par souci de sa sécurité et comme disait je ne sais plus qui abandonne sa liberté pour sa sécurité n'aura plus ni l'un ni l'autre.
Concernant la neige, le calcul est vite fait, sachant que cela revient tous les 20 ou 40 ans pour celui d'hier, l'investissement à faire est il rentable ?

Sinon, je suis tout a fait d'accord avec l'idée d'autonomisation et de préparation exprimée dans l'article.
Sans être survivaliste, il est nécessaire de prévoir un minimum à court moyen et long terme et ce d'une manière autonome, c'est à dire sans que d'autres comme les médias officielles pensent pour nous, .
Cela passe par une réflexion sur l'explosion démographique en cours, le pic à venir de toutes les matières premières énergie comprise, le risque d'écroulement des monnaies européennes, etc.

Voir pour prévoir afin de pouvoir. Auguste Comte


Evaluer :   11  1Note :   10
EmailPermalink
Et ajoutons aussi que comme à chaque fois qu'il fait froid, les climato-sceptiques reviennent en force. D'après eux, la seule preuve du réchauffement climatique viendra le jour où l'Europe sera transformée en Sahara.

Cela étant dit, je trouve pitoyable que l'Europe de 2013 soit encore coincée par de la neige "exceptionnelle"... il neige depuis la nuit des temps et en plus ces dernières années nous avons été agressés par de fortes chutes de neige. Mais rien n'y fait, rien ne change, au moindre flocon tout part en sucette. Une preuve de la faiblesse de l'Homme face à la nature.
Evaluer :   9  4Note :   5
EmailPermalink
chouette .............je ne suis pas le seul à avoir ce regard..........sur la nature humaine......francaise
Evaluer :   11  4Note :   7
EmailPermalink
Ce genre de situation qui par ailleurs n'a rien d'exceptionnel nous montre bien (au moins pour ceux qui acceptent de voir) ce qu'est devenu un Homo Sapiens dans un état providence. A terme, la sélection naturelle va être raide....
Tout cela me rappelle une de mes scènes fétiches du cinéma français. Dans "Manon des sources", il y a un soir une réunion à la mairie suite au tarissement de la source du village. Alors un type en furie arrive et brandit sous le nez du maire son avis d'imposition (acquitté !) pour l'accès à l'eau communale. "Je paye mes z'impôts, alors je VEUX de l'eau !" Moi, je me pisse dessus de rire chaque fois que je vois cette scène ! Oui, je suis un sale type et n'ai aucune compassion pour certains de mes con-temporains, mais c'est comme ça !
Comment disait-il déjà Descartes dans son introduction au "Discours de la méthode" ???? Ah oui "le bon sens est la chose du monde la mieux partagée". Mais voilà, c'était en 1637. Depuis les choses ont changé. C'est normal, le bon sens fait partie de valeurs aussi obsolètes que surranées. On l'a remplacé par le législatif, qu'il soit national ou européen...
Evaluer :   15  2Note :   13
EmailPermalink
En effet. Il n'y a pas que le pic du pétrole qui nous menace. Le pic de l'intelligence a été dépassé depuis longtemps
Evaluer :   16  1Note :   15
EmailPermalink
et encore pour le "pic du petrole" ca reste a prouver, ....
avant la guerre de "liberation ?" de la Libye (on peut demande aux femmes libyennes ce qu'elles en pensent) il y avait + de 200 puits de pétrole fermés, pas parce qu'ils étaient à sec, non non, simplement par manque de demande, he oui, ....
Evaluer :   3  0Note :   3
EmailPermalink
Normal vu que le nombre de puits dans le monde correspond à la demande maximum, qui date de 2007-2008. Ensuite il y a ce truc qu'on appelle la crise qui est arrivé et qui a fait baisser la demande en pétrole en raison de la baisse d'activité économique/industrielle.... or les puits ne disparaissent pas comme par magie.
Evaluer :   1  2Note :   -1
EmailPermalink
Dernier commentaire publié pour cet article
si l'assisté de droite rale c'est parcequ'il a l'impression de payer trop d'impot et taxes diverses pour l'etat providence.il est tout a fait normal vu ce que l'etat lui prend qu'il en attende une juste contrepartie le cas écheant.quand cette contreparti  Lire la suite
hoel T. - 16/03/2013 à 13:10 GMT
Note :  2  1
Top articles
Derniers Commentaires
Clownerie ministérielle : Bruno Le Maire veut une blockchain publique
14 sept.Fortuna
This country is fucked up
La BCE en mode Père Noël avec 1000 euros pour à Noël !!
10 sept.ramin974
Bonjour, Tout ça me rappelle les parties de monopoly que je faisais quand j'étais petit. Normalement quand un joueur n'a plus de sous, il ...
Martin Armstrong : de nouvelles découvertes compromettent le dogme ...
10 sept.Alain J.
Bonjour Venez habiter entre 1800 et 2200 m d'altitude Mr Flamel. L'expérience en science vaut mieux que toute théorie avec des idées préconçues...
France : une couverture (et une fraude) sociale légendaire ?
10 sept.Red Pill1
Mais, mais, mais, je pensais que nous avions le meilleur systeme de secu du monde, que le monde entier nous l'enviait, et que nos enarques, la fine...
France : une couverture (et une fraude) sociale légendaire ?
10 sept.Go4Gold
Il y a trois sortes de comptables : ceux qui savent compter et ceux qui ne savent pas compter
L’avenir inquiétant des banques… et de vos frais !!
07 sept.jymesnil2
Bon la blague qui consiste à prétendre que les banquiers prêtent l'épargne des clients est une blague....les depots sont ridiculement insuffisants ...
Grâce au glyphosate, la SNCF va nous coûter encore plus cher !
06 sept.Fortuna
En France on n'a pas de petrole, on n'a pas de bonnes idees mais au moins on n'aura plus de desherbants
L’avenir inquiétant des banques… et de vos frais !!
06 sept.Josey Wales1
Ca me rappelle une vieille blague : vous etes dans une salle, face a un banquier et a un criminel pedophile. Vous avez un pistolet et deux balles ...
Articles les plus commentésFavorisPlus...
Flux d'Actualités
TOUS
OR
ARGENT
PGM & DIAMANTS
PÉTROLE & GAZ
AUTRES MÉTAUX