Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en

La ruée vers le Bitcoin, un futur désastre écologique ?

IMG Auteur
Publié le 20 décembre 2017
420 mots - Temps de lecture : 1 - 1 minutes
( 5 votes, 3,4/5 ) , 6 commentaires
Imprimer l'article
  Article Commentaires Commenter Notation Tous les Articles  
0
envoyer
6
commenter
Notre Newsletter...
24hGold - La ruée vers le Bitc...

“Fabriquer des Bitcoins requiert une puissance de calcul de plus en plus phénoménale, et donc des machines particulièrement énergivores. Un impact sur l’environnement qui commence à devenir préoccupant.

Quelque chose de totalement virtuel peut aisément être aussi polluant qu’un pays tout entier.

Car, contrairement aux billets et aux pièces qui sont dans notre poche, le Bitcoin n’a pas d’existence physique, c’est une devise virtuelle, c’est-à-dire qu’elle n’existe que sur Internet, décrypte ce spécialiste. “Elle repose sur un réseau informatique décentralisé de machines, dont le rôle est de valider les transactions entre deux parties, comme le ferait une banque ou une autorité centrale.” Sauf qu’on ne parle pas d’une poignée d’ordinateurs, mais d’une batterie de machines électroniques survitaminées, qui tournent 24h sur 24h, 7 jours sur 7 et 365 jours par an. Et, à mesure que le cours du Bitcoin progresse, avec l’explosion des connexions et des transactions sur le réseau, la facture électrique de la cryptomonnaie, elle, grimpe en flèche.

La consommation électrique de l’Irlande

Bien qu’il existe depuis 2009, le Bitcoin est, depuis quelques semaines, sous les feux des projecteurs (sa valeur a été multipliée par 4 au cours des trois derniers mois). Au point que l’industrie mondiale de cette cryptomonnaie pourrait rapidement se hisser au premier rang des technologies les plus néfastes pour notre planète, comme l’a récemment fait remarquer Alex de Vries sur son blog Digiconomist. “Le Bitcoin consomme une énergie phénoménale”, s’inquiète ce spécialiste, analyste au cabinet PricewaterhouseCoopers. “Si nous l’utilisons à l’échelle mondiale, il va tuer la planète”, prévient-il.

Le Bitcoin est-il véritablement aussi polluant ?

Comme souvent, le problème est nettement plus complexe. Personne ne trouve rien à redire au fait d’éclairer des millions de vitrines dans le monde la nuit, y compris quand tout le monde dort… Pourtant, ces millions de magasins éclairés consomment chaque année autant que les USA !

Personne ne trouve rien à redire ou presque à l’organisation d’une coupe du monde de foot dans des stades climatisés au Qatar.

Personne ne dit que pour imprimer des billets, il faut… de l’électricité pour les imprimantes, du pétrole pour les transports de fonds, des millions de kilowatts pour faire fonctionner aussi bien les TPE dans vos commerces (les terminaux à CB) que les distributeurs à billets dans les banques…

Bref, le Bitcoin est une évidente crétinerie de par l’engouement absurde qu’il suscite mais il n’est pas le diable en personne ni incarné, et surtout, il y a plein de choses tout aussi polluantes.

Il n’est simplement pas aussi vertueux que cela.

<< Article précedent
Evaluer : Note moyenne :3,4 (5 votes)
>> Article suivant
Charles Sannat est diplômé de l'Ecole Supérieure du Commerce Extérieur et du Centre d'Etudes Diplomatiques et Stratégiques. Il commence sa carrière en 1997 dans le secteur des nouvelles technologies comme consultant puis Manager au sein du Groupe Altran - Pôle Technologies de l’Information-(secteur banque/assurance). Il rejoint en 2006 BNP Paribas comme chargé d'affaires Il a exercé les fonction de directeur des études économiques de la société Aucoffre.com de 2012 à 2015, et créé le Contrarien Matin un site de « décryptage quotidien, sans concession, humoristique et sarcastique de l’actualité économique ». Il a fondé en Septembre 2015 le site Insolentiae.com et se consacre depuis pleinement à ce nouveau projet éditorial.
Publication de commentaires terminée
  Tous Favoris Mieux Notés  
Et il ne manque plus que Greenpeace ou une autre ONG de nonistes nous sorte l'équivalent en déchets radioactifs produits de tous ces Watts à partir du pourcentage de la part du nucléaire du mix energétique nécessaire ahahah ^^ et là on aura fini de diaboliser le bitcoin!
Evaluer :   1  2Note :   -1
EmailPermalink
Et un radar automatique en veille et en action, ça tire combien de Watt ?
Evaluer :   1  1Note :   0
EmailPermalink
J'ai connu un sous-préfet divorcé, tout seul dans sa bâtisse de 600m2, qui la chauffait à 24°C pour protéger le papier peint des remontées d'humidité.
Ça fait combien de kWh par an ?
Evaluer :   0  1Note :   -1
EmailPermalink
Honnêtement, en lisant le titre de l'article, je m'attendais à quelque chose de plus détaillé : consommation estimée, sources de l'électricité, pollution engendrée par ces sources, déplétion des ressources non-renouvelables.
Là c'est juste "y a un type qui a dit que ça va tuer la planète".

Pour être plus concret, on pourrait parler des jeux vidéos. Une PS4 ou Xbox One, ça tourne à du 200W.
5 heures de jeu par semaine = 1KWh
On parle de 50KWh par an pour une console... alors s'il y en a des dizaines de millions en circulation, ça fait bien quelques réacteurs nucléaires juste pour tuer des gens virtuels sur GTA ou CoD.
Assez bizarrement, personne n'a jamais fait de pub éco-responsable pour Nintendo, dont les consoles sont nettement moins énergivores.

Et à c^ôté, il y a aussi les ordinateurs PC qui sont utilisés pour jouer à des jeux, souvent en ligne. Un bon gros jeu MMORPG, ça bouffe de la puissance dans le PC mais aussi sur les serveurs qui abritent le jeu (ou un monde du jeu).
Et pire, il y a des jeux sur ordi qui bouffent à mort, et qui en plus sont méga-afddictifs. Le meilleur exemple c'est Candy Crush, on a déjà fait l'expérience chez nous avec nos ordis portables (ancien et nouveau) plus un smartphone, aucun programme ne les fait autant chauffer que Candy Crush.
Et là aussi, personne ne s'insurge contre la dépense énergétique... faut dire que ça sert au fameux "panem et circenses"....
Evaluer :   2  1Note :   1
EmailPermalink
Je vois que on l'a affaire à un connaisseur.
c'est tout à fait exact; La consommation sur PC pour des jeux énergivores demandent une "alimentation" d'au moins 450W. Pour certaine cela doit être du 550W. Même pour jouer en CoD4 ou CoD WF3 si on reste dans la moyenne avec un écran qui ne consomme pas beaucoup mais le PC par temps froid ne suffit pas à réchauffer la pièce quand le pingouin y joue toute la soirée avec un convecteur à 1500w. On est facilement à 2000w, rien que pour libérer ses neurones des potentielles perturbations de la vie active.
On est loin du petit pépé qui se couchait avec les poules pour aller traire ses vaches dans le pré ou se lever à l'aube pour aller travailler chez renault.
Alors la consommation de ceux qui s'adonne au Bitcoin doit être minime.
Si les jeux se vendaient en transaction, en point ou bonus de réussite de mission, il y en a qui aurait fait fortune depuis 2000, année d'explosion des jeux en ligne, des PC à disposition, car dans beaucoup de jeux, des transactions virtuelles faites et acquises avec des points d'expérience, (construire une maison, un village, une banque etc... )
Les jeunes en sont friands.
S'ils jouaient au Bitcoin , je commencerai à être inquiet, même si ma facture serait beaucoup moins lourde !
Evaluer :   1  2Note :   -1
EmailPermalink
Ah, Sannat remet le couvert, il y en a qui vont aimer, d'autre pas !
je ne vais pas épiloguer sur la dépense énergétique qu'induit le développement de la Crypto, car il est sûr que ses transactions ne sont pas ce qu'il y a de plus économique, mais je dirais ceci, quand un ordinateur reste allumé au moins 12h sur 24, ce ne sont pas les transactions de cette monnaie qui vont dépenser plus que tout ordre, ou alors il y a quelque chose qui m'échappe. Car au lieu de miser sur une action l'internaute misera sur la crypto.Bof .
Mais si, malgré ma désapprobation sur la crypto, je trouve étrange que pas un seul édito, Sannat compris ne soit fait sur ce qui déplaît actuellement , c.a.d la descente du cours de l'or.
On voudra retourner les choses et les explications dans tous les sens, pourquoi donc le cours de l'or faiblit, je ne crois pas une seule seconde que ce soit la faute de la crypto.
C'est la faute à l' USD /€ (+)
C'est la faute au plafond de la dette us (+)
C'est la faute au redressement des taux us de 0.25 (+)
C'est la faute à la guerre en Corée de Nord (-)
C'est la faute au nouveau standard chinois sur l' or. (-)
C'est la faute au trading des banques centrales qui vendent...
C'est la faute à la grand-mère qui se met à acheter de la crypto, (tous aux abris).(+++)
ou c'est la faute à pas de chance !
Tout cela mérite explication, j'aime bien les explications mais surtout pas quand l'on s'étend sur des sujets annexes, fort intéressants cependant.
Nous avons bien une explication sur le Fil de l'or, mais cela manque de conclusion; On nous parle de rallye, et de machin chose totalement hermétique.
Ou alors c'est la faute à la cravate de Trump !!!
Si l'on aborde les raisons potentielles de la montée du cours de l'or, je ne vois pas de contreparties, à ma connaissance. Ou alors le site devrait changé de nom et s'appeler 24hCoin. Ca sonne bien d'ailleurs actuellement...hum!
Evaluer :   4  1Note :   3
EmailPermalink
Dernier commentaire publié pour cet article
J'ai connu un sous-préfet divorcé, tout seul dans sa bâtisse de 600m2, qui la chauffait à 24°C pour protéger le papier peint des remontées d'humidité. Ça fait combien de kWh par an ? Lire la suite
Pâris - 22/12/2017 à 16:28 GMT
Note :  0  1
Top articles
Derniers Commentaires
Opération Yellowhammer. Le plan ultime de Boris Johnson pour le Brexit
11 oct.glemet
Il y a longtemps que la chèvre de M Seguin rêvait de quitter son petit enclos. L’herbe est si verte ailleurs et l’Europe montre tant de faiblesses,...
Nouveau Monde, la mobilité de masse arrive. Un visuel
09 oct.Patrick W2
C'est drôle..... quand on clique sur vos liens pour obtenir des renseignements pour trouver vos livres, ça ne fonctionne pas. En tout cas, brav...
Opération Yellowhammer. Le plan ultime de Boris Johnson pour le Brexit
09 oct.Patrick W3
Oui, il est fort possible que Boris Johnson arrive à ses fins et on doit reconnaître que pour ou contre le Brexit, Boris Johnson est droit dans sa ...
La France et ses administrations criminelles
08 oct.Louis L.
Heureusement, il est consolant de savoir que pour cette épidémie d'incendies industriels depuis Notre Dame jusqu'à ce jour, aucune autre cause qu'...
Les réserves de cash au plus haut ! 600 milliards planqués sous les...
07 oct.Louis L.
Charles parle ici de 600 Mds € stockés par tous les européens sous forme d'espèces. Sa phrase est ambigüe car tous les européens sont 513 mil...
La France et ses administrations criminelles
07 oct.blitzel
Très bon article.... vu la situation critique. Les choses hélas ne sont plus comme elles étaient dans le temps il y a 50 ans. Il y avait ...
Crise de liquidité. Mais où est donc le cadavre ?
06 oct.blitzel
Mise à jour, Delamarche vient de donner sa version (définitive ?) de la crise des taux repo, et son explication un temps évasive dans un premie...
Les réserves de cash au plus haut ! 600 milliards planqués sous les...
02 oct.Attilio
Si on considère qu'en France il y a 67 millions d'habitants,les milliards d'euros planqués en cash cela fait en en moyenne pratiquement 9 000 euro...
Articles les plus commentésFavorisPlus...
Flux d'Actualités
TOUS
OR
ARGENT
PGM & DIAMANTS
PÉTROLE & GAZ
AUTRES MÉTAUX